Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Europe'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Societé
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • Asile
    • Central de l'asile
    • Jeux de l'asile
    • Sexe
    • YAR YAR
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement

Blogs

  • Arcade Fr
  • Bashi' Blog
  • _Dolph' Blog
  • mistral gagnant' Blog
  • mamandrinette' Blog
  • MiniDolph' Blog
  • Caez' Blog
  • AC/DC' Blog
  • Belles-Images
  • I_Love_Myself's Blog
  • Bienvenue sur mon blog photos
  • Chroniques Royales
  • mouradmec' Blog
  • violinka' Blog
  • Mua/Blog
  • latitounne' Blog
  • SoBibiatch' Blog
  • Benny T' Blog
  • Le blog d'un 'tit piaf
  • chihade' Blog
  • Sohaunted' Blog
  • imroweh' Blog
  • respublikae' Blog
  • gaetan33' Blog
  • 'tevie
  • BONNES VACANCES
  • Mon Ange' Blog
  • CAPRICE-ANGEL' Blog
  • deudeu' Blog
  • Florian' Blog
  • Mon futur bébé
  • NeeXuuS' Blog
  • biloute cam&léa' Blog
  • Mada'Blog
  • Mister_T' Blog
  • Phrase de forumeurs
  • foufa2' Blog
  • ghostfighter' Blog
  • joyaux' Blog
  • CheeseBlog
  • mimine59' Blog
  • empso' Blog
  • limpins' Blog
  • Le blog de Fred
  • laclemdu57' Blog
  • penser' Blog
  • 30 kinder voter JAROD' Blog
  • Le blog à la bécasse
  • Lala'Blog!
  • WILL641' Blog
  • kitou kiss' Blog
  • ali_s' Blog
  • Tsuge
  • Pause goûter
  • Nico.ol' Blog
  • ♪ Quand on est kon ♪
  • Maki's Back
  • anouar34' Blog
  • tamalou' Blog
  • fifi62100' Blog
  • Thierrymédium' Blog
  • lilycrumble' Blog
  • La Piste Rouge de sang' Blog
  • guillaume1968' Blog
  • grand pere' Blog
  • Tao' Blog
  • Le blog du hippie
  • Violette's Blog
  • Mike's Blog
  • l'inspecteur harry' Blog
  • bettinette' Blog
  • credithabbogratuit' Blog
  • scarlettianh' Blog
  • philippe29520' Blog
  • tsukushi' Blog
  • qslyon' Blog
  • Aurel72' Blog
  • tetalouest49' Blog
  • Nephalion's Blog
  • Younes zdf' Blog
  • ASKI' Blog
  • Test
  • goods' Blog
  • sandra73' Blog
  • Frankel' Blog
  • bengdoura' Blog
  • djk2' Blog
  • Du projet Bluebeam aux maitres de sagesses...
  • kevindu41759' Blog
  • Petits bouts de chemin
  • burnout paradise Blog
  • nenett' Blog
  • Geek 4 Live
  • NEW AGE Hope scession dream
  • Féline3' agent 033 Blog
  • jeremycircus' Blog
  • benji77' Blog
  • lilhy' Blog
  • vic5' Blog
  • flex' Blog
  • laume' Blog
  • chamalot16470' Blog
  • nanar0000' Blog
  • Zen' Blog
  • douxdee' Blog
  • sarah-moi-74
  • anthony59' Blog
  • Fettehblog
  • moi mon blog ptit niveau dofus
  • tocomon's Blog
  • High Heels Masochist
  • pdelgado047' Blog
  • polomarco' Blog
  • Ma vie
  • Artnono' Blog
  • leïla auteur' Blog
  • gelisa' Blog
  • socratetobi' Blog
  • master-zik' Blog
  • Black Survitual' Blog
  • kiki57600' Blog
  • N.K.O' Blog
  • Kikoup' Blog
  • bire1979' Blog
  • tennishebdo
  • william tankoua' Blog
  • Hack Windows
  • ninam' Blog
  • GAGNER AVEC EBAY SANS RIEN VENDRE!!!!
  • jujuaucanarie' Blog
  • crice' Blog
  • sabrouche' Blog
  • killer_girl' Blog
  • pierreg60' Blog
  • Tartines et confiture
  • meloudidounou' Blog
  • Intoxicated' Blog
  • soleil1402' Blog
  • liveindom' Blog
  • cheba algerienne' Blog
  • rs360' Blog
  • radet38' Blog
  • SANDSAND' Blog
  • kenshin-himura' Blog
  • casoli' Blog
  • Ydel54' Blog
  • katensister' Blog
  • Marylin68' Blog
  • amitie
  • geronimo1er' Blog
  • Ozmaestro' Blog
  • CLEOPATRÿ
  • phil911' Blog
  • Lindsay39' Blog
  • bad boy2' Blog
  • alkpone' Blog
  • doudounette81390' Blog
  • pharmaciedecharriereblanche
  • Goku-97' Blog
  • ximo_new' Blog
  • mespetitsanges' Blog
  • Priprouche' Blog
  • celinoudu78' Blog
  • Mourir ou devenir sdf...' Blog
  • missdior' Blog
  • Kally' Blog
  • JIWIX Blog
  • bourretoise' Blog
  • couple et ses problème
  • tess666' Blog
  • lud_ced_manon' Blog
  • Le monde sensuel de nostressssss
  • info_cour' Blog
  • Bienvenue sur mon blog! :)
  • nanie49' Blog
  • mvinet Blog
  • grooooos' Blog
  • tighilt' Blog
  • lito' Blog
  • Vive_la_Vie' Blog
  • travels morocco' Blog
  • Journal Clandestin
  • ChamPIPI--non'
  • ysa42' Blog
  • alpha1487' Blog
  • aurelien56390' Blog
  • life and best's
  • brandbrand' Blog
  • mmj4' Blog
  • oumaima2006' Blog
  • Blue-Blog
  • Cercle Effort Issenheim
  • laurent chaumette' Blog
  • Le blog d'une Ange
  • Caricatures d'avatars !
  • Javiere Area
  • bimo1991' Blog
  • azertY3214' Blog
  • ozegan' Blog
  • EURODANCE
  • Buray ANIL' Blog
  • is23' Blog
  • missmorwenn' Blog
  • Sexy44450' Blog
  • CLAROSY' Blog
  • Naas' Blog
  • nuevavia' Blog
  • e-loue
  • creation.videoclub' Blog
  • CmoiCuisine
  • hasnaa0609' Blog
  • terminatorus' Blog
  • zazou73' Blog
  • SRI BAKTY HENES' Blog
  • 不过泛泛之辈
  • nana62200' Blog
  • OmiiXap' Blog
  • Blog sur affairesdunet
  • amop3' Blog
  • Clo'
  • salv' Blog
  • talbus' Blog
  • La vie
  • Le blog de Bmvert
  • Créer vos Tool's avec Delphi
  • lkamikaz' Blog
  • mamidu67' Blog
  • Missnaruto44
  • TABERNACLE' Blog
  • Jules wants you to dance ¿
  • Journal de la bizarrerie quotidienne
  • somoza' Blog
  • bienvenue chez moi
  • Vlyblennaya
  • Miroir mon beau miroir
  • Etude Biblique gratuite
  • pretty-odd' Blog
  • Itinéraires
  • justement quelqu'un's Blog
  • sweety-exotique
  • UNDONDUCOEUR' Blog
  • patricia H
  • LYRIQUE' Blog
  • Mes cartoons
  • creer une école bilingue
  • YEHOUELE' Blog
  • sarah_ladouce' Blog
  • Tite mimoun
  • filou59' Blog
  • Dilou61' Blog
  • Wazu's blog.
  • Aggravation d'un Etat Chronique
  • litteratura
  • nadoo' Blog
  • madalton3' Blog
  • abdessadek_casa
  • TAMORI' Blog
  • loulou78' Blog
  • clac
  • Nohate' Blog
  • amoureux95
  • alex-lemateu' Blog
  • spirit_of_nature' Blog
  • Scorpion51' Blog
  • Blog d'un mec
  • chris91' Blog
  • casy82' Blog
  • Journal de Rorschach
  • lainvio' Blog
  • Méthylbro' Blog
  • vérocoach' Blog
  • ptitoune' Blog
  • decomoulage
  • justeaubord' Blog
  • CROUTE' Blog
  • zik2films' Blog
  • djauho' Blog
  • laurence2257' Blog
  • azerty00789' Blog
  • labrunette14' Blog
  • Blog histoire de l'art
  • chris56120' Blog
  • jaures 2' Blog
  • tonicalabria' Blog
  • Grenouilloscope
  • mariange' Blog
  • Senior-Lover
  • hire414' Blog
  • chaplincath' Blog
  • Des Sourcils PLein la Tete, piratesourcil' Blog
  • jacques5' Blog
  • Calie-Toad' Blog
  • Superdémon' Blog
  • ouh's Blog
  • razihel' Blog
  • PAROLIER37' Blog
  • sanfablolé' Blog
  • Le dessin une passion
  • vrin' Blog
  • skyra20' Blog
  • Mangas
  • pompougniette' Blog
  • arkotik' Blog
  • SIMPLO1' Blog
  • Fly-For-Believe
  • aalex1984' Blog
  • squelet-exos' Blog
  • jo99' Blog
  • TYMOMO' Blog
  • btdracing' Blog
  • ma vie à moi' Blog
  • chems_23' Blog
  • Marquise X' Blog
  • séverine11' Blog
  • sexyxtoy' Blog
  • traiteurgagou
  • lorchideebeaute
  • instituteur' Blog
  • Volfoni' Blog
  • Criterium
  • LES BLAGUES A ZOTHOP
  • riva' Blog
  • vaxweb' Blog
  • karisa' Blog
  • yanouck' Blog
  • lauwlo' Blog
  • sonia74' Blog
  • ELCTROBORG' Blog
  • Hoster_pro' Blog
  • MisterGroin's Blog
  • ELKHAYATI' Blog
  • Famille d'acceuil Personnes Handicapés
  • guillaume300184' Blog
  • zazour' Blog
  • charlotteleith' Blog
  • SERRURIER'Blog
  • sarahh' Blog
  • x000x000x' Blog
  • night passenger' Blog
  • anouar5' Blog
  • AIME ARGENT' Blog
  • faire de largent gratuit.
  • jojo la joie' Blog
  • TOPEXTREM
  • Souvenirs de Catacombes
  • Neo75' Blog
  • Le jeff' Blog
  • amandineD' Blog
  • melystan' Blog
  • mmanouvelles' Blog
  • j'ai crée mon entreprise
  • Fidelio' Blog
  • smartis' Blog
  • x3-coraline-x3' Blog
  • crepy6' Blog
  • lycha' Blog
  • ethanz' Blog
  • clodo game
  • quelaveritesoit' Blog
  • loic73' Blog
  • lingerie pas chere
  • Bastos10
  • le billet d'humeur de Framboisine
  • Monokini
  • pierre faure' Blog
  • johnbizet' Blog
  • Dia(b)logue
  • eirelav' Blog
  • Danaos' Blog
  • Cursus-Médical
  • lolita8956' Blog
  • teofred' Blog
  • Achat de Cialis, acheter facilement
  • arwena' Blog
  • beatrice84200' Blog
  • babacar-mbaye' Blog
  • Min yuK' Blog
  • ...
  • Sesame Street
  • seb197979' Blog
  • militante54' Blog
  • thimoté' Blog
  • MounirBT' Blog
  • mms9' Blog
  • www.fredcost.fr
  • ptitloupdu29' Blog la brute et pilotin
  • mémoélég' Blog
  • ORLANDE' Blog
  • annies' Blog
  • maatistmov' Blog
  • boutaflika' Blog
  • louna81390' Blog
  • http://pamphletsong.perso.sfr.fr
  • lollipops' Blog
  • blondasse2' Blog
  • Doug' Blog
  • OnlyEternae' Blog
  • J'aime les robes
  • blog fermé
  • nizar69' Blog
  • tout est possible
  • le tourengeau' Blog
  • benghozzia' Blog
  • DIS MOI' Blog
  • cocinelle36' Blog
  • ConcoursDeSims' Blog
  • def67' Blog
  • miss_tykk' Blog
  • lovelife' Blog
  • classik' Blog
  • Idées arc en ciel et noires
  • ActiveTonSucces
  • audymi' Blog
  • Tenshii
  • lettiforbestjob' Blog
  • fisherman321' Blog
  • yoyo0511' Blog
  • Marie-2609' Blog
  • Roudoudou5' Blog
  • jeanclaude' Blog
  • assoc75' Blog
  • chahineze' Blog
  • Musée des Avatars TRiBaLiSéS
  • spartiates
  • yannel777' Blog
  • miko59' Blog
  • Mariinette' Blog
  • pinpon94' Blog
  • Art & Vintage' Blog
  • Le dépotoir à idées
  • amaclara' Blog
  • thunder' Blog
  • yanouu' Blog
  • alopiscine' Blog
  • Société et maladie poids' Blog
  • domino81' Blog
  • Trafiko' Blog
  • J&B2009' Blog
  • SMSA Conciergerie' Blog
  • TPE 1ere ES : L'Homme et la Nature
  • NO PRICE
  • KARBOBLOG
  • requin27' Blog
  • ECLAIRCIES' Blog
  • stevewan' Blog
  • iep.culture' Blog
  • dadou06' Blog
  • enna' Blog
  • mon-job' Blog
  • petit immortel' Blog
  • mangaslove blog
  • caiina' Blog
  • tripode' Blog
  • armanieu' Blog
  • DADILOGIC B-BOY
  • val59' Blog
  • tahitia' Blog
  • l4d2code' Blog
  • gaigailun's Blog
  • ixtab Blog
  • AMV's
  • BABY9671 Blog
  • madig Blog
  • Blog de Jedino le bouleau
  • binimarius Blog
  • THEZEY ST MARTIN Blog
  • Blog Fermé
  • AKT54 Blog
  • le blog de l'alien
  • balbu75 Blog
  • Chez_Aliass_Blog
  • doudingue Blog
  • Insolite !
  • corse-Blog
  • Le blog d'un normand
  • ahley Blog
  • ENSSE Blog
  • le navigateur Blog
  • aurelie62320 Blog
  • VERUNIQUE Blog
  • ManOon14 Blog
  • ENTRE LES 4 YEUX
  • mission humanitaire
  • seifinho Blog
  • shoesshoponline Blog
  • 22hunter22
  • diplomski Blog seminarski radovi
  • grenouillette77 Blog
  • ebene dani Blog
  • Marie-Thérèse Blog
  • Bazar0ïd
  • humbriel Blog
  • Lise stampford Blog
  • chauatle URGENT kiabi
  • SYLVIE CHAUVIN Blog
  • Katia69 Blog
  • REIMOISE Blog
  • info
  • tabtah Blog
  • Théâtre des Lucioles
  • kikinna75 Blog
  • céline85000 Blog
  • supercirta Blog
  • c'pamoi Blog
  • Le club des 8
  • Colle et Gomme
  • Christelle.b Blog
  • Selfcontrol Blog
  • betw8n Blog
  • le blog à Nath
  • edenrencontres Blog
  • Fredsousa Blog
  • 203
  • Imparfaite Blog
  • MrBiDiZZ, les enchères de connaissances
  • AmberAmber621 Blog
  • stranberry Blog
  • Girondin Blog
  • lastel's blog
  • Luney
  • Juyn's Blog
  • Autruchette Blog
  • maessage
  • zaccharia Blog
  • metalz Blog
  • foyerdespetitsdemunis
  • lilido Blog
  • TOUAT GHANIMA
  • adsflavor Blog
  • Léa63 Blog
  • regardnoizette
  • studio Mercier Blog
  • unexpertconseil
  • Finfino Blog
  • Xénu Blog
  • Sam's blog
  • Le Cheveux Sur la Soupe
  • kiigen Blog
  • barbosa Blog
  • Blog de lafrite du web
  • legrandsylvie Blog
  • themaster Blog
  • PUNCHETTE Blog
  • ACHAT - SHOPPING
  • dessinateurportraitiste
  • francis72 Blog
  • topinformat Blog
  • Le coin de Nep'
  • OLD MEN WORKS
  • AutoentrepreneurPlus Blog
  • Pascale2444 Blog
  • université centrale privée de tunis Blog
  • Tiflo8603 Blog
  • *Moonlancolie*
  • barbara211 Blog
  • femme beauté
  • Maridelphine Blog
  • lawobo Blog
  • HANITA59 Blog
  • LOULALINA Blog
  • ssscorpion Blog
  • Elsasstar Blog
  • lol-74 Blog
  • C'est donc ça, la vie???
  • Undercover
  • Loisirs et Créations
  • My smile is a riffle.
  • marimare89 Blog
  • logiciels pour journal
  • monolithesvd Blog
  • Le Marsupilami Blog
  • ENOE Blog
  • khou95 Blog
  • Maeva45170 Blog
  • Voie Militante
  • Blog Mind Concept
  • Shaman of sexy Blog
  • frapper avant d'entrer
  • vithiya Blog
  • travelvietnam Blog
  • adam2006 Blog
  • guyvalson Blog
  • docteurdiscount
  • anne so77 Blog
  • 1/4 d'heure de charme
  • MOHO123 Blog
  • Bire007 Blog
  • cricket Blog
  • fidel castor Blog
  • jerem343 Blog
  • AME22 Blog
  • crycry Blog
  • Les mangas
  • Blog d'Epsilon
  • natur-elle
  • cara124 Blog
  • katey Blog
  • l.c.moira
  • Zyzymanie
  • Blogamiq
  • molivecom Blog
  • vietnamtripadvis Blog
  • dicos29 Blog
  • blog balneliusard
  • Le blog de Ruki wô...
  • shadown Blog
  • JaleArditti Blog
  • speedclick Blog
  • gadel123 Blog
  • fleur0651 Blog
  • La joie de la vie
  • quiche lorraine Blog
  • Meubles roux
  • torrio02 Blog
  • cff-fashion.com
  • abdowin Blog
  • plv Blog
  • LENFANT MAD Blog
  • babarre Blog
  • Consofacile Blog
  • Aeden & Cie
  • doudoune moncler Blog
  • tya920 Blog
  • Prends moi par les sentiments
  • Domiciliation
  • FLASHMOB NIMES LE 27/11/2010
  • TheFrenchiesTeam Blog
  • memoza Blog
  • Philo et Art
  • la chute du systéme capitaliste!!!
  • said747 Blog
  • giovannetti chri Blog
  • C.marouane Blog
  • bylannina
  • La Grosse Bête
  • croissant Blog
  • zaied Blog
  • Ideetux
  • gills59 Blog
  • echoo Blog
  • morissio Blog
  • nonnina Blog
  • lecyrille
  • kesako Blog <3
  • carry nissa Blog
  • titazz Blog
  • Le brouillard
  • femina0601 Blog
  • Terry Brival Musique
  • valere59140 Blog
  • MaevaPOe Blog
  • Army.css
  • yuki-ki Blog
  • vero65 Blog
  • Lucie20 Blog
  • alladin Blog
  • Coucou mon coeur, je t'aime à en crever, c'est pourquoi je te tue
  • polaire Blog
  • araba Blog
  • Les Gazelles
  • djamy16 Blog
  • adsc_togo Blog
  • jazzmine Blog
  • Le blog de Valentinrock
  • djamy1616 Blog
  • komodo sport vibram
  • hazoumin Blog
  • Sortir2day
  • francois123 Blog
  • roudaysen Blog
  • Damien-Wake
  • Sous unfluence.
  • aide et finance,pret
  • ÿtude interculturelle
  • Ltn.Ptn Blog
  • Poison beauty
  • louna Blog
  • PARISNAVETTE
  • maxknight Blog
  • *Mechanical Heart*
  • rox44 Blog
  • Facebook et ses conséquences
  • Locations de robes de mariées et soirées
  • qkv Blog
  • missvampire le blog
  • fatouna Blog
  • mach Blog
  • couscous Blog
  • timerone king Blog
  • eklipse Blog
  • manouche 63 Blog
  • Le blog de la prévention
  • devanturebulent
  • Vinz.59 Blog
  • nina12 Blog
  • tv series
  • SORCHA Blog
  • vevher95 Blog
  • Gagner de L'argent Facilement
  • viavy Blog
  • AM-MO Blog
  • tmi Blog
  • Lapinkiller Blog
  • La mare aux grenouilles
  • Le Blog de Lance-L-Eau
  • FFr Mag'
  • Titsta Blog
  • Kinou's Blog
  • Bidouche Blog
  • Engel Magazin
  • GeekBand
  • Sony nedgy Blog
  • Ma_Vision
  • Vidéos en direct du TerTer
  • andre12345677 Blog
  • jisuis Blog
  • HORLOGERIE Blog
  • Pendule et pierres
  • Ab Ovo Blog
  • lovely girl Blog
  • guiemot Blog
  • Aaltar
  • conte et legende Blog
  • conteetlegende Blog
  • Malice74 Blog
  • vitali25000 Blog
  • vitali25000 Blog
  • Candlelight
  • diluted Blog
  • galadria47 Blog
  • DeepAssembleur Blog
  • ganjah Blog
  • ganjah Blog
  • Ekath Blog
  • Haku Blog
  • boîte à colère
  • Le Blog d'un penseur fou.
  • Paprika26 Blog
  • nono8822 Blog
  • Buffynouche
  • Spontex Blog
  • sunrise
  • BRUNO LE MALIN Blog
  • BRUNO LE MALIN Blog
  • virgied Blog
  • virgied Blog
  • Rédemption
  • Skituck Blog
  • alexandreW Blog
  • Dysprosium Blog
  • BLACK-kev-OPS Blog
  • Kathleen-1313 Blog
  • badis16alg Blog
  • badis16alg Blog
  • freedomfighters Blog
  • Sranaket
  • La is Blog
  • Le blog de Liwa
  • sonam Blog
  • Athéisme constructif
  • MRsebastien Blog
  • Amandineuh
  • bounti Blog
  • Suunax Blog
  • Blog de Bud
  • amoureuseK Blog
  • kougelhof1er Blog
  • kougelhof1er Blog
  • ramassis d'idées et d'opinions
  • avon nathabde
  • nathabde Blog
  • missdiouf Blog
  • missdiouf Blog
  • lemusicien Blog
  • vesto Blog
  • vesto Blog
  • nerelucia
  • nerelucia Blog
  • ALLYAM Blog
  • ALLYAM Blog
  • phil- Blog
  • Pacal GAN Blog
  • verlaine123 Blog
  • serg2412 Blog
  • serg2412 Blog
  • tomleheros
  • Passion Bébé
  • évolution ou bidon ?
  • ouhouh3 Blog
  • quiche Blog
  • Malcolm, OM, boulot, etc...
  • fanour Blog
  • fanour Blog
  • Zlabatou Blog's ♥
  • trident Blog
  • trident Blog
  • L'agent double
  • hassan Blog
  • Les élucubrations fantascoubo de la Nova
  • Thordonar Blog
  • jehovajire Blog
  • Blog immatériel
  • souha bas
  • Seppyo
  • SIMENON
  • Blog'Fox
  • schaller Blog
  • schaller Blog
  • Tigrou6287 Blog
  • biloute93 Blog
  • baromoi Blog
  • HatredBreak
  • Le domaine d'amazones
  • sanoma6 Blog
  • FrYdaY Blog
  • Carnet de Notes d'un Grammar Nazi
  • Le Royaume Musical
  • louna323 blog
  • Système anti-paupérisme
  • Elais Blog: Instaurer l'idée démocratique
  • Elais Blog
  • _Virus_ Blog
  • sorossi Blog
  • Yeshuaestyhwh Blog
  • Nous venons d'ailleurs
  • robert66 Blog
  • Lina
  • michel54 Blog
  • slootie Blog
  • casper2 Blog
  • La mine
  • Quintus Blog
  • Thé Rouge
  • Andaine Blog
  • L'oeil du requin inversé
  • Rockin8Ball.Com
  • papy75 Blog
  • Andaine Blog
  • Zuhurbelearen Etxean
  • carla Blog
  • simenon Blog
  • simenon Blog
  • mamoursp Blog
  • Linda68000
  • Abbott007 Blog
  • isalie79 Blog
  • Chamm fait passer le temps...
  • Othory Escargot
  • Ju'e 24-Blog
  • Ju'e 24 Blog
  • illumin ze Blog
  • mitch621 Blog
  • Melia Blog
  • le-tortue Blog
  • Morgane
  • Morgane-de-Toi Blog
  • Florent'Blog
  • regnalahp Blog
  • regnalahp Blog
  • l'arme fatale Blog
  • l'arme fatale Blog
  • l'arme fatale Blog
  • emma14480 Blog
  • freddy38 Blog
  • freddy38 Blog
  • 2057 Concordia Island (nouvelle de science-fiction)
  • Zala's Blog
  • LaurentEssonne Blog
  • Nexusian Blog
  • Le blog de lulu
  • The dreamchaser
  • old jack Blog
  • CYRRIC Blog
  • kalou094 Blog
  • kalou094 Blog
  • benallblack Blog
  • benallblack Blog
  • lalita1009 Blog
  • Blog du démon
  • lyza Blog
  • lyza Blog
  • Le Blog de Firewolf
  • firewolf Blog
  • Magic Life
  • johngouze Blog
  • Mon vide ordure.
  • chan34 Blog
  • chan34 Blog
  • yacths Blog
  • yacths Blog
  • benfaitsonshow Blog
  • benfaitsonshow : podcasts vidéos
  • toujourscap Blog
  • toujourscap Blog
  • Des mots parmi d'autres
  • athom Blog
  • goutsdechine Blog
  • J'te Pompe Le Dard
  • yplaure Blog
  • zimmisti88 Blog
  • peaceandlove
  • Histoires de sport...
  • The Ikon Blog
  • BostonG Blog
  • COULEURS DE VIE...CHEZ YANIS...
  • YANIS... Blog
  • toujourscap Blog
  • Freeman59 Blog
  • Freeman59 Blog
  • soin esthétique/beauté du corps
  • May - life
  • L'Economie Sans Frontières
  • Stoute95 Blog
  • kili Blog
  • Stoute95 Blog
  • Sacré Boudoir.
  • syngué sabour
  • -m-elle- Blog
  • masterdj moi meme et vous
  • Rato Blog
  • Le goût du fer
  • Djizus Blog
  • Jaber_Petit Blog
  • Breizhilienne Blog
  • Le blog de Florent
  • Le blog de Florent
  • pinxinled Blog
  • franck14 Blog
  • DevHope Sport Blog
  • Vippi55 Blog
  • XYparfoisZ Blog
  • pinxinled01 Blog
  • pinxinled01 Blog
  • Blog jeux sur internet
  • Mindthegap Blog
  • venus23H Blog
  • venus23H Blog
  • venus23H Blog
  • cobra33 Blog
  • Gawonii
  • Rasibus Blog
  • moh kabyle Blog
  • moh kabyle Blog
  • Mantra/Affirmations Positives/prières
  • yacinelevrailefou Blog
  • jeanf Blog
  • lyvia Blog
  • georges2012 Blog
  • georges2012 Blog
  • Mes Vidéos Sexy
  • Comment choisir une ampoule LED ?
  • Le Libre Musulman Blog
  • PHENAUMENALLL Blog
  • PHENAUMENALLL Blog
  • Mentalement hilarant
  • ***Planète Arkos***
  • MARIO et LUIGI Blog
  • Je ne suis pas meilleur, je suis pire
  • sheryfa Blog
  • sheryfa Blog
  • Nouille DRA
  • Nounouille Blog
  • Ton France
  • ALLO NET
  • idealistefou Blog
  • DY '
  • sourrire Blog
  • Demsky Blog
  • betterlife Blog
  • Dy '
  • Le Laboratoire d'Heisenberg
  • chrispaul Blog basket
  • Battlefield 4: Télécharger installateur + Crack + Keygen [PC, PS3, Xbox360]
  • Luk Gwodjik
  • YvonneZHANG Blog
  • Palgrou Blog
  • call-of-dutty-GHOST
  • gorzcore Blog
  • ashu42410 Blog
  • youyidilv Blog
  • ChoKpiK !
  • jean ghislain
  • phil- Blog
  • chris- Blog
  • maelias0426 Blog
  • protop Blog
  • Pouet
  • Blog test
  • Stéph_ou Blog
  • Politique FR
  • Mak Aubin.com
  • Sagesse et Foi
  • ST3PH Blog
  • EpaulardPremier
  • Décryptage
  • MES SOIREES SAUCISSES
  • Les exposés de GILBERT
  • afriquedocumentaire Blog
  • La Ligue Sportive
  • aios124 Blog
  • blanco44234 Blog- alcool francais
  • anissa59150 Blog
  • anissa59150 Blog
  • financement-rapide Blog
  • Les errances
  • LudwigVonRafal Blog
  • LudwigVonRafal Blog
  • marylia Blog
  • Histoire d'une émigrée
  • LudwigVonRafal Blog
  • Dans le pays des petits, les nains sont rois
  • AIDEFINANCIER
  • univergestion.com Blog
  • univergestion.com Blog
  • Makhlouf-Al-Bombardi Blog
  • marabout
  • saneg2 Blog
  • I comme Icare
  • BenPocaCosa Blog
  • Maraboutagevoyance Blog
  • Marioons blog
  • Entre deux stations !
  • Terres poétiques
  • Le Courant d'Ere
  • Culture documentée
  • image-in Blog
  • Loopy à l'envers
  • "..."
  • Une vie de reufs
  • Misaki Blog
  • lafamillebouffer Blog
  • lafamillebouffer Blog
  • EXPAT STYLE
  • EXPAT style
  • Gwendolenn Blog
  • La loge éreintée
  • CityStar Blog
  • hymnotep Blog
  • Blogotomie
  • oliver1 Blog
  • humbriel Blog
  • Le Blog d'Elsaa
  • la lumiere Blog
  • Changement de Cap !!
  • eleonore... Blog
  • Lune.X Blog
  • Le Souffle du Miroir
  • Domino26 Blog
  • Domino26 Blog
  • erika12 Blog
  • erika12 Blog
  • lycha Blog
  • augustine100 Blog
  • pointeur laser
  • The Wolf Blog
  • Délires déliés.
  • (ShiraDest) Blog Cooperation Communitaire
  • Obtenez vos 10 applications mobile
  • LE BLOG A LA CON
  • kamboua Blog
  • LA VIE N'EST JAMAIS DESESPERER
  • ElisabethCharlie Blog
  • Nastradamus1997
  • 2017-ensemble Blog
  • SoniaAuteure Blog
  • Sanchez aline Blog
  • spartiate2016 Blog
  • Sieba972 Blog
  • ConSrtucteur's Blog
  • Maroudiji Blog
  • Maroudiji Blog
  • 'Abd asSalam Blog
  • pretsbancaires Blog
  • Oliveview
  • silimane Blog
  • silimane Blog
  • froinrile Blog
  • vertgandazert Blog
  • Ginette Dupon Blog
  • francise25 Blog
  • yolande14 Blog
  • Verena Blog D'offre
  • ...
  • Tchaika Blog
  • pioupiou01 Blog
  • Mr pas Possible Blog
  • jeandin Blog
  • madamem664 Blog
  • madamem664 Blog
  • leesverslag.jouwweb Blog
  • fracis bou Blog
  • Kyoshiro02 Blog
  • Produits naturels pour la santé
  • pensées libres
  • Moi je suis un prêteur Français
  • Le Débris et sa tablette
  • Monde à vivre : espérer sans attendre et lutter sans léser
  • projet CO2 Blog
  • Perigrinations scientifiques
  • Perigrinations scientifiques
  • Olaya Blog: Moi et l'Ecriture
  • sonia collins Blog
  • Musheart's
  • Le Rifainiste Blog
  • querida13 Blog
  • Emploi embauche immédiate
  • P0l00 Blog
  • fracis bou Blog
  • Vie de Paul
  • Dans l'embrasure du trumeau,
  • )o(
  • tckmaroc
  • Tckmaroc Blog
  • Feeikless
  • papoteur Blog
  • papoteur Blog
  • Des trucs avec des mots
  • Un peu de moi
  • PASCOU Blog
  • PASCOU Blog
  • May666 Blog
  • ksar Blog
  • ksar Blog
  • lecorps10 Blog
  • wingle84 Blog
  • DreamsTeamFlp Blog
  • thealex40 Blog
  • GuiHmurbrest Blog
  • lelette45 Blog
  • melisandre83 Blog
  • L'ombre d'un doute
  • clemencedjodo Blog
  • alfred89 Blog
  • alfred89 Blog
  • Fan de livres
  • Mon labyrinthe
  • Le Blog inutile et sans intérêt de SaXoPap. Sauf pour mes potes et leur soeur
  • bravofinance Blog
  • bernise02 Blog
  • Carnets d'ordure
  • procédure judiciaire et aide aux victimes d'arnaque
  • arnaques aux sentiments/Aide
  • kkkkk
  • La pensée
  • Nadia
  • BALY
  • rodolphe
  • lucasvnh
  • Je ne veux plus ressentir cette souffrance en loi
  • fagbai
  • VOILA 1 YOUTUBEUR TRES CONNU QUI VA PARTIR DE YT
  • CLASH ROYAL 100000 GEMMES HAQUER
  • SI VOUS VOLAIT JAIBREKER VOTRE PS3 OU PS4 VOILATELECHARGER SER FAIT
  • Melanie-voyance
  • kouberta
  • Point de vue
  • Robert Boy
  • gattaca
  • blogs_blog_1353
  • Troubles
  • FFr Mag' 2.0
  • bac blanc
  • Journal d'une rêveuse
  • Passionné de danse
  • Comte Enola
  • &sperlutations
  • Hôtel Bagan Lodge, une incroyable expérience !
  • <strong> JH <strong>
  • Rolandchovet
  • besoin d'argent
  • maitre djakpata
  • fabrice
  • Carte bancaire
  • Pauvre chat (sourire)
  • Permis
  • Voilà comment on supprime le débat démocratique
  • Magie
  • alphaMaraboutmedium
  • jr samano
  • Le vodun D'Afrique
  • Bonjour, je vous offre mes prestations graphique pour 5 euros le prix de dépard.
  • lutte contre arnaque
  • Recherche femme/homme pour ménage et garde d'enfant
  • Wonwon
  • circuitvietnam
  • SECTE
  • Voyage Culinaire
  • Bernard aze
  • MEHDI ET NAZOU 5449
  • Guide de voyage au vietnam
  • demandez et vous recevez
  • hellodarkness
  • Tour de Voyage
  • gagner de l'argents gratuitement sur internet
  • voyagevietnam
  • WhiteHorse
  • lisa
  • service
  • marvel tournoi des champions cheats
  • J'aime danser (débutant)
  • Puissant vodoo médium voyant Chaffa.
  • offres de prêt
  • blogs_blog_1402
  • blogs_blog_1403
  • solution fine
  • fausse couches/spiritualité/grossesse
  • Blog de Gouderien
  • PERMIS DE CONDUIRE FRANÇAIS
  • GRAND MAITRE MEDIUM LATERRE
  • Jeune contre le patriarcat
  • Une vie après la mort
  • Ma passion (Le chant)
  • Slaine
  • Gandmaitreabdala
  • Jullinos
  • Débat de famille
  • Comment améliorer ma page insta
  • sylviana
  • Vertige Indicible Exécré
  • Gori26
  • Sindey
  • CONNAIS TOI TOI MEME
  • agir pour la permaculture au Maroc
  • Severine75
  • achille
  • Même râleuse
  • MEme râleuse
  • evelyne.cambreleng45
  • Corée du sud et Japon
  • ma vie
  • moi meme
  • Acheter un permis de conduire en ligne
  • MoussaDiarra
  • Apprendre le chant (débutant)
  • Mon chat est bizard....
  • isa
  • isa
  • l'amitié n'existe pas
  • Solutions à tous vos problèmes
  • Bruno
  • Offre de prêt particulier
  • Lvanille
  • Palimpseste
  • Victor
  • Contes de Véléforia : Xortdan
  • la poësie
  • Blog d'une petite nouvelle incomprise...
  • Ma vie
  • Clair-obscur, recueil de textes poétiques illustrés.
  • Outils du pêcheur

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

219 résultats trouvés

  1. Théia

    Le BREXIT a gagné

    Le Royaume-Uni va quitter l'UE... La livre sterling s'écroule... http://www.20minutes.fr/monde/1872243-20160624-direct-brexit Le FTSE devrait ouvrir en forte baisse Face à la perspective de plus en plus probable d'une victoire du Brexit, les marchés financiers sont fébriles. L'indice britannique FTSE100 devrait selon toute vraisemblance ouvrir en forte baisse, à -7,8%, largement en-dessous des 6000 points. --- C'est à Stephen Grabb, secrétaire à l'emploi et aux retraites, que revient la tâche ingrate de reconnaître la défaite du camp gouvernemental en faveur du "Remain". "Je pense que nous sommes déconnectés de la classe ouvrière blanche", a-t-il déclaré. "Nous n'avons pas su leur transmettre nos message. Lorsque nous avons essayé de leur expliquer à quel point le marché unique européen était bénéfique pour leurs emplois, leurs moyens d'existence, nous n'avons pas transmis ces messages avec succès", a-t-il déploré. http://www.lefigaro.fr/actualites/2016/06/24/01001-20160624LIVWWW00006-en-direct-brexit-referendum-vote-union-europenne-resultats-cameron.php "Ce qui est certain, c'est que le leave est bien plus haut que prévu dans de nombreuses régions, notamment en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, analyse Franck Mathevon. Le Remain peut compter comme on s'y attendait sur Londres, et sur l'Ecosse, mais pas sûr que ça suffira à compenser les gains du "leave" dans le reste du pays." http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/referendum-sur-le-brexit-resultat-toujours-indecis-le-leave-bien-plus-haut-que-prevu-dans-de-800461
  2. celinna1976

    Accueillir des Migrants... logement pour tous?

    Je ne comprends pas ce qu'ils ont dans la tete "l'Europe" ils veulent acceuillir des migrants en masse ,sachant que si ils commencent ça ne s'arretera plus! Il est tres TRES difficile aujourd'hui d'avoir un appartement,en Hlm il faut parfois attendre 2ans (experience personnelle). Alors une question simple ou vont dormir ces personnes? et je ne parle meme pas de l'emploi En plus pour avoir les sous pour l'europe un trafic horrible s'organise certains vont jusqu'a vendre leur propre enfants c'est vraiment horrible !
  3. Le pape François appelle les États européens à « la prudence » dans l'accueil des réfugiés Alors que le pape François, depuis le début de la crise des réfugiés en Europe avait toujours appelé les États à ouvrir généreusement, et par principe, leurs portes aux réfugiés – fustigeant «l’égoïsme» de ceux qui ne le faisaient pas, – il a opéré, mardi après-midi, une nette correction, en appelant les gouvernements européens à veiller à ne pas accueillir au-delà de leurs possibilités. À savoir pouvoir offrir aux réfugiés, insiste-t-il, « un toit, un travail, une école, l’apprentissage de la langue» en vue de leur « intégration». Sans quoi, a-t-il prévenu, on peut « payer politiquement une imprudence dans ses calculs en recevant plus de réfugiés que l’on peut» (...) Et de conclure: « Quel est le danger? Si le réfugié n’est pas intégré, permettez-moi ce néologisme, il se ‘ghettoïse’, il devient un ghetto. Et sa culture ne se développe pas en relation avec l’autre culture. Ce qui est très dangereux. » http://www.lefigaro....es-refugies.php
  4. Lutinian

    Alain Juppé sur le Brexit

    Bonjour, je suis tombé sur cet article ou l' on peut lire e commentaire d' Alain Juppé concernant l' éventuelle sortie de la Grande Bretagne de l' UE ... en d' autres termes ce fameux "Brexit" ... Je ne suis pas un farouche partisan d' Alain Juppé, pourtant je trouve qu' il n' a pas tort sur ce sujet : BREXIT 0 Publié le 17/02/2016 par Alain Juppé La Grande-Bretagne n’a jamais partagé l’idée française de la construction européenne. Nous avons fini par lui faire une place à part dans l’Union Européenne: elle n’est membre ni de la zone euro ni de l’espace Schengen ; et nous lui versons un chèque spécifique. Aujourd’hui, elle menace de quitter l’Union si nous ne consentons pas à ses nouvelles demandes. Son Premier Ministre s’est engagé à soumettre la décision à son peuple par referendum. A en croire les sondages une majorité pencherait en faveur de la sortie (Brexit). Selon moi, ce ne serait une bonne chose pour personne . L’Union , déjà fragilisée , serait encore affaiblie. Quant au Royaume Uni, il courrait de plus grands risques encore : possible séparation de l’Écosse qui veut, elle, rester dans l’Europe, isolement de l’économie anglaise et notamment de la City. Il est possible, à mon avis, de trouver un accord entre nous. Certaines demandes britanniques peuvent rejoindre nos préoccupations : moins de lois et de normes européennes, plus de démocratie et notamment plus grande implication des Parlements nationaux, remise en ordre des législations sociales … Nous aurions par exemple intérêt, pour notre part, à revoir la directive sur les travailleurs détachés qui aboutit à cette aberration de payer en France un travailleur européen au salaire français mais en lui appliquant les charges sociales de son pays d’origine! Ce qui serait en revanche inacceptable , ce serait de donner à la Grande-Bretagne de manière directe ou détournée un droit de veto au renforcement de la zone euro que voudraient décider à l’avenir les États membres de cette zone. Les propositions que la Présidence européenne a mises sur la table sont sur ce point ambigües. La France doit tenir bon lors du prochain conseil européen. Peut être tente-t-il de se faire bien voire ... mais ce n' est pas si évident que ça étant donné qu' aucun pseudo candidat n' a réellement à gagner à mettre ce sujet sur la table tellement il intéresse un pourcentage assez faible de Français . Alain Juppé dresse un constat censé et assez critique, voire offensif, envers nos voisins d' outre-Manche et c' est assez rare de la part des politiques pour être souligné, de mon point de vue .
  5. Un hélicoptère militaire turc avec à son bord 14 personnes s'est écrasé mardi pour une raison encore indéterminée dans la province de Giresun (nord-est de la Turquie), ont rapporté les chaînes de télévision locales. Un général de brigade et plusieurs officiers se trouvaient dans l'appareil qui s'est écrasé dans une région montagneuse de cette province située sur la mer Noire où les conditions météorologiques étaient peu favorables, a indiqué la chaîne d'information CNN-Türk. suite de l`article
  6. takamine

    L'Europe autorise 19 OGM supplémentaires

    dans l indifférence général ... et contre le choix des européens dans leur grande majorité " La Commission européenne a autorisé vendredi 24 Avril 2015 ... la commercialisation de 19 nouveaux OGM (4 étaient déjà admis) sur le territoire de l'UE pour les dix prochaines années. Sur ces 19 produits, 11 appartiennent à la très controversée compagnie Monsanto malgré que le texte renvoi a chaque Etat la liberté de refusé le texte adopté force tout de même les Etats opposés aux OGM à négocier avec les semenciers sous l'égide de la Commission européenne pour interdire les produits. Si les entreprises ne sont pas d'accord avec la décision, les Etats devront se justifier auprès de l'EFSA (Autorité européenne de la sécurité des aliments). Un système qui, en somme, permet de régler les litiges au cas par cas selon les législations nationales. Et fragilise le cadre réglementaire européen, selon l'eurodéputée Corinne Lepage qui dénonce "un marché de dupes et la porte ouverte à la contamination de l'agriculture européenne". Autre point faible du texte dénoncé par les associations de lutte contre les OGM, la solidité juridique de ce texte. Selon Eric Meunier de l'association Inf'OGM cité par Le Monde, "il y a un risque pour les Etats de voir leur échapper le débat sur l'évaluation et sur les risques des OGM". Et pour cause, mobiliser l'argument du risque socioéconomique pour interdire les OGM pourrait permettre aux semenciers de déposer un recours devant l'OMC. Sur ce dossier, José Bové, lui, porte clairement une attaque à l'encontre du président de la Commission :"Jean-Claude Juncker se couche devant le lobby des entreprises transgéniques. Il se moque des consommateurs européens qui depuis le début sont opposés aux plantes transgéniques". Ces OGM pourraient d’ailleurs venir sur notre territoire sans qu’on ne les y aide. Par simple pollinisation naturelle, certains organismes modifiés pourraient en effet prendre goût au voyage et pousser en France. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le représentant belge Olivier Belle s’est abstenu sur le compromis trouvé jeudi à Bruxelles, craignant le même sort pour son pays. “Accepter la possibilité d’interdire des OGM sur des bases aussi fragiles serait un véritable marché de dupe et la porte ouverte à la contamination de l’agriculture européenne”, a de son côté réagi Corinne Lepage, ex-député européenne et spécialiste de la question. Et quid des lobbies ? Le loup dans la bergerie, la formule est encore d’actualité. Alors que jusque-là, les défenseurs des semenciers OGM devaient se battre à Bruxelles pour obtenir un consensus des Etats, ils vont pouvoir désormais travailler avec chaque pays individuellement pour les convaincre d’autoriser leurs produits. Pire, grâce à la décision de Bruxelles, ils vont pouvoir désormais directement attaquer en justice les interdictions nationales qui ne seraient pas assez bien motivées. Or, en France, le débat n’est pas encore clairement tranché quant à savoir si le principe de précaution peut suffire pour empêcher la culture d’un plan génétiquement modifié."
  7. DroitDeRéponse

    Presidentielles et Europe

    Bonjour, En ces temps de grande agitation autour de l'idée européenne, l'idée de ce topic est de passer au crible chacun des candidats à l'aune des questions européennes . http://www.boursorama.com/actualites/brexit-fillon-ne-croit-pas-en-un-nouveau-traite-pour-relancer-l-ue-7e76b4231f5bce410889fc98902c6298 François Fillon, candidat à la primaire de la droite, a expliqué dimanche qu'il ne croyait pas, contrairement à Nicolas Sarkozy, en un nouveau traité ou au recours au référendum pour relancer l'Europe. "On peut modifier le fonctionnement sans nouveau traité", a estimé l'ancien Premier ministre au Grand Rendez-vous Europe 1/iTELE/Le Monde. M. Sarkozy, président de LR, s'est lui prononcé en faveur d'un nouveau traité, qui pourrait selon lui être adopté "dès la fin de l'année". Je pense que ça viendra pour couronner un processus, on est très, très loin aujourd'hui de négocier un nouveau traité", a fait valoir en retour M. Fillon, qui plaide pour une Europe recentrée sur trois priorités: la compétitivité économique, la défense et l'éducation. Quant au recours au référendum, que n'exclut pas M. Sarkozy, il ne convainc pas M. Fillon: "c'est ce que j'appelle les girouettes qui se mettent à sauter sur leur siège en disant +référendum, référendum+". "Bien sûr que les peuples doivent être associés à la construction européenne, par un débat démocratique, pas en leur posant la question vous êtes pour ou vous êtes contre", a fait valoir le député de Paris. Selon lui, il y a depuis le Brexit "beaucoup de commentaires, d'agitation" mais "il n'y a de projet nulle part". La relance de l'Europe, a-t-il dit, "ne doit pas se faire dans la précipitation: ce n'est pas en 48 heures qu'on va changer le destin du continent européen". Le candidat à la primaire a aussi regretté que François Hollande ne soit "pas crédible" pour relancer l'Europe "en raison de la situation économique, financière et sociale" de la France. "Le couple franco-allemand n'existe plus, pas seulement pour des raisons de personnes mais parce que les Allemands n'ont plus confiance" dans la faculté de la France à mener des réformes, a-t-il fustigé. M. Fillon a par ailleurs appelé la France à mener la "bataille" pour que Paris devienne la nouvelle place financière européenne, à la place de Londres. "La place financière de Londres va déménager, elle peut aller à Paris ou Francfort", a-t-il souligné. "Francfort est aujourd'hui, en raison du sérieux de la politique économique allemande, une destination probable, sauf si Paris est capable dans un délai très court de démontrer que nous sommes prêtes à accueillir" la place financière grâce à des "réformes fiscales, règlementaires", a préconisé M. Fillon. ====================================================================================================================
  8. Vent debout contre la politique migratoire "honteuse" de l'Union européenne, l'ONG Médecins sans frontières a annoncé vendredi qu'elle n'accepterait plus de financements de l'UE jusqu'à nouvel ordre. La colère gronde chez Médecins sans frontières. L’ONG a annoncé vendredi 17 juin qu'elle refusait jusqu’à nouvel ordre les subsides de l'UE et de ses états membres pour protester contre leur politique migratoire visant "à repousser les personnes et leur souffrances loin des côtes européennes". "Cette décision prend effet immédiatement et sera appliquée à tous les projets de MSF à travers le monde", a-t-on indiqué du côté de MSF lors d'une conférence de presse à Bruxelles. L’organisation humanitaire s’insurge notamment contre l'accord conclu en mars entre l'UE et Ankara, qui prévoit le renvoi de tous les nouveaux migrants arrivant sur les côtes grecques depuis la Turquie vers la Grèce, y compris les demandeurs d'asile. "La réponse honteuse de l'Europe" Combiné avec la fermeture de la route migratoire des Balkans, ce pacte controversé a eu pour effet de provoquer une baisse considérable des arrivées sur les côtes grecques depuis fin mars, mais il a aussi suscité de nombreuses critiques de la part des défenseurs des droits de l'Homme et du droit d'asile. "Sur les îles grecques, plus de 8 000 personnes, y compris des centaines de mineurs non-accompagnés, sont restées bloquées en conséquence directe de ce pacte", vivant dans "des conditions terribles, dans des camps surpeuplés, parfois pendant des mois", a souligné MSF. suite de l`article
  9. lucdf

    Brexit

    Brexit ou le choix de la médiocrité. L’Écosse va se détacher de Londres. Londres va être dépassé par Francfort et Paris en tant que place financière et l’accès au marché commun sera rendu difficile.
  10. La Chine a investi en six mois deux fois plus dans des groupes européens qu’en 2015. Cet appétit pour le “made in Europe” s’exprime aussi bien pour le club de foot italien de l’Inter Milan que pour le géant suisse des l’agrochimie Syngenta. Rachat de l’Inter Milan officialisé lundi 6 juin, montée au capital du groupe hôtelier français AccorHotels, prise de contrôle du géant suisse d'agrochimie Syngenta pour 43 milliards de dollars (finalisée mi-juillet)... Actuellement, les groupes chinois font leur shopping en Europe. Et ces trois opérations ne sont pas isolées. Pour Pékin, 2016 semble être l’année européenne : les entreprises chinoises ont dépensé en six mois 62,4 milliards de dollars en acquisitions sur le Vieux continent contre 27,7 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année 2015, a comptabilisé Thomson Reuters [qui chapote l’agence de presse Reuters] relayée par Les Échos, lundi 6 juin. L’Europe concentre 60 % des investissements chinois hors de leurs frontières, contre 25 % aux États-Unis et 15 % pour l’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud. “Le changement de contexte économique dans leur pays en 2016 rend cette course aux investissements plus pressante pour les groupes chinoises”, assure Jean-François Dufour, responsable du China Control Panel du cabinet de conseil Montsalvy consulting, contacté par France 24. Comprendre : le ralentissement de la croissance en Chine oblige les entreprises à chercher des relais de croissance ailleurs dans le monde. suite de l`article
  11. LouiseAragon

    Démocratie ?

    La présidente du parlement grec remet les pendules à l'heure "Ces derniers jours et ces dernières heures on a enregistré un déluge d’ingérences grossières dans le processus démocratique du référendum, proclamé pour la première fois en 41 ans depuis la fin de la dictature des colonels, à l’instigation du Premier ministre, puis sur proposition du gouvernement et décision du Parlement. Les représentants d’hier, les co-responsables de la destruction du pays et du peuple, et leurs partenaires nationaux et étrangers, ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour empêcher l’expression de la volonté populaire. Pour empêcher ou annuler le référendum. Et maintenant, puisqu’ils ont échoué dans cette tentative, ils font tout ce qu’ils peuvent pour en modifier le résultat, rendre floue et dénaturer la question très claire, en adressant au peuple un nouveau chantage: Que soi-disant, si les citoyens disent « non », nous devrons quitter l’Union Européenne ou la zone euro Que s'ils disent « non », il n’y aura aucune nouvelle négociation Que si ils disent « non », cela signifiera qu’ils « ne veulent pas d’aide ». Certains, chefs d’État mais aussi représentants de la Commission et d’autres institutions et organismes, n’hésitent pas à interférer grossièrement dans les affaires internes du pays et à suggérer au peuple ce qu’il doit voter au référendum, en modifiant la vraie question. Ce qui est important c’est non seulement ce qu’ils disent, mais qui le dit. Le disent les représentants des gouvernements qui se sont alliés aux gouvernements qui ont détruit le pays et ont fait des échanges avec eux. Le disent les représentants d’organisations internationales qui ont participé à des programmes catastrophiques qui ont décomposé la société et causé d’ indicibles malheurs. Le disent des dignitaires, qui ont admis s’être trompés dans le cas de la Grèce, encore et encore. Mais le disent aussi les représentants du système politique corrompu des anciens partis, de la corruption et des combines, ceux qui ont créé une dette illégale, honteuse et insoutenable et qui veulent la mettre sur le dos du peuple, de la jeunesse et des générations futures, sans rendre de comptes. Le oui ne signifie pas oui à l’Europe. Il signifie oui à l’ultimatum adressé par la Troïka au gouvernement grec. Le oui signifie oui aux mémorandums, à la soumission et à la servitude. Oui à des diminutions supplémentaires des salaires et des retraites, Oui au chômage et à la précarité de l’emploi, Il signifie oui à l’abandon de la souveraineté et de la démocratie, au bradage des biens publics, à de lourds impôts sans fin. Il signifie aussi oui à la dégradation de la Grèce de pays membre à part égale de l’UE en pays paria et en colonie de la dette. Le non signifie non aux tactiques et pratiques antidémocratiques Non aux chantages anti-européens et aux ultimatums Non aux blocages artificiels Non à l’asphyxie du peuple, avec les banques fermées Non à l’asservissement d’États-membres par d’autres États-membres Non à la soumission économique et politique. Le Gouvernement s’est redressé. Il n’a pas cédé, il n’a pas capitulé en trahissant la confiance des citoyens. Le Parlement en 2015 a été à sa hauteur. Il n’a pas fait loi d’État les mesures qui ont condamné de nombreuses générations à un esclavage mémorable. Pour la première fois le peuple peut réellement décider de son avenir. Pour la première fois il peut repousser lui-même, par son vote, le dernier chantage. Pour la première fois, le peuple peut lever la tête et avec son vote, avec le non, secouer le joug des mémorandums. Qu’il vote et se batte pour sa dignité et son avenir. Et qu’il défende le seul gouvernement qui lui a fait confiance et lui a rendu le pouvoir qui lui appartient et qu’il défende le Parlement qu’il a lui-même élu et qui lui a rendu le pouvoir qu’il en tire et exerce en sa faveur. Qu’il ne permette pas le renversement du gouvernement par ceux qui, depuis des mois élaborent des scénarios de déstabilisation et de détournement, pour remettre le pays et le peuple aux forces de la corruption, des combines et de la tromperie, qui ont tirer profit des mémorandums sur le dos de la société. Et qu’il envoie le message retentissant et optimiste aussi aux autres peuples d’Europe, que la démocratie est l’affaire des hommes et des peuples, non des banques, des banquiers et des marchés. Les « non » du peuple grec ont, dans l’Histoire, rendus fiers non seulement les Grecs, mais l’humanité toute entière. Un tel « non » rendra fières les générations futures et défendra la véritable âme de l’Europe, qui ne se base pas sur des ultimatums et des chantages, mais sur une coexistence égalitaire, la démocratie et la solidarité. " " source Syriza-fr.org
  12. Bonjour à tous qui que vous soyez Laduree continuera à faire des macarons, mais fera aussi du maquillage pour qu'on soit belle à croquer :
  13. Canonball

    Refaisons l'UE mais en mieux

    L'Europe est un sujet qui passionne et qui est passionnant. Les Français que nous sommes sont à la fois europhile et eurosceptique ce qui m'amène à penser que ce n'est pas le principe d'une union de Nation dont les gens doute mais du système tel qu'il existe. Je suis curieux de savoir comment vous modifieriez l'Union Européenne pour lui permettre d'offrir à ses membre ce qu'elle ne lui apporte pas aujourd'hui, pour qu'elle joue le rôle qu'elle doit jouer. Pour que l'Europe soit sur les bon rail. J'ai très souvent pensé à la question et devant la situation d'échec du système actuel, j'en suis arrivé à la conclusion que l'Europe doit avoir une forme proche de celle de L'ONU. L'idée de l'Etat Fédéral est mauvaise et voué à l'échec Une Europe sur le modèle de L’ONU, une EUN (European United Nations) serait dirigée par 3 conseils élus et qui verrai disparaitre la commission de Bruxelles d’abord l’assemblée européenne qui existe déjà, un conseil de sécurité de L’ EUN composé des chefs d’états Français, Allemands, Anglais, Belge, Italien et Néerlandais, les autre nations y participerait mais n’y aurai qu’une place consultative et enfin un nouveau Conseil Général des EUN qui serait composé du secrétariat général au complet, de chaque chefs d’Etats de chaque pays membre, de l’assemblée Européenne. EUN aurait non pas un président mais un Secrétaire Général, qui aurai la capacité de représenter l’EUN dans le monde, qui serait son porte parole et qui pourrait négocier des traité au nom de L’EUN mais pas les ratifiés et sa marge de négociation serait fixé par les deux assemblés. L’UEN aurait non pas un gouvernement mais une sorte de Secrétariat général de L’UEN composé de sous-secrétaires chargés de conseiller le secrétaire général, chacun dans un domaine spécifique. Leur nombre serait limité, neuf me parait être suffisant, Finance, Diplomatie,Justice, éducation, Santé, Sécurité, Agriculture, Commerce et Industrie etenfin Défense. Le rôle de ses sous-secrétairesne se limiterait au rôle de conseillé du Secrétaire Général mais chacun dansleur domaine ils seraient chargé d’harmoniser les relations entre les états membres. Ils seraient aussichargés d’administrer certaines institutions européennes. Certaine de ses institutionsexiste déjà d’autre sont à créées. Le sous-secrétaire à la finance lui seraitchargé d’administré la BCE ainsi que l’administration européenne des douanes,le sous-secrétaire à la Justice lui serait chargé des tribunaux européens, lesous-secrétaire à la sécurité lui serait chargé d’administré Europol dont ilfaut modifier le fonctionnement et préciser les attributions pour en faire unevéritable agence d’investigation européenne chargé de traquer les euro-criminel qui agissent sur tous les territoireseuropéens et il faut doter l’Europe d’une véritable agence de renseignement,des services secrets. Le sous-secrétaire à la diplomatie serait chargéd’administré les ambassades et ambassadeurs de l’UEN, il pourrait les nommé etles révoquer. Et tous aurait la possibilité de proposer des directives au deuxassemblées. Ce secrétariat général permettrait non seulement de définir unepolitique commune lorsqu’il s’agit des relations entre les pays membres enmatière de concurrence commercial, de justice, d’immigration, de fiscalité et dans bien d’autre domaine afinde faire avancer chaque membre dans la même direction et d’ en finir avecl’Europe des intérêts particuliers dans laquelle chaque pays membres essaye deprendre tout ce qu’il peut , mais aussi d’harmoniser les politiques particulières des nations membres en matièred’économie, d’agriculture, d’immigration, de sécurité, d’éducation et dans tous les autres domaine. Les directiveseuropéennes ne se substitueraient plus aux lois nationales mais serviraient de règle générale, ellesdéfiniraient simplement des limites de manière à laisser une marge de manœuvreau gouvernement de chaque pays de membre pour s’adapter a la situation spécifiquede chaque pays sans pour autant porter trop durement atteinte au intérêts desautres. L’Europe sans faire des efforts et des concessions allant parfoiscontre ses convictions c’est une utopie non c’est pire c’est une hérésie etc’est voué à une mort lente et douloureuse qui est déjà amorcée. Tout ceci etd’autre chose encore devraient figurer dans la constitution de l’UEN, il faudrait par exemple que chaque nationeuropéenne signe une charte ayant valeur de texte fondamental, de loi suprême,dans laquelle tous s’engagent à respecter certaine règles de base comme ne passe servir de fond provenant de subventions européennes pour acquérir des biensnon européen comme du matériel militaire tel que des avions de combats ou dumatériel publique comme des véhicules de service pour la police ou toute autre administrations, enfin une chartedans laquelle chaque pays s’engagerait a faire ces efforts et ces concessionsnécessaires à la bonne marche de L’UEN. Si on veut que l’Europe fonctionne et que chaque pays en récolte lesbénéfices il faut qu’ils marchent tous dans la même direction, ça veux direqu’il faut harmoniser un certain nombre de choses. Au niveau économiqued’abord, le rôle de l’Europe est de faire en sorte que les pays membres ne seconcurrence pas entre eux sans quoi ils finiront par s’entretuer économiquementet industriellement. L’Europe doit servir à faire face à la concurrenceinternationale et si c’est la guerre entre états membres ils y perdront tous,c’est pourquoi il faut une politique du commerce extérieur commune, que chaqueétats pratique les mêmes conditions vis-à-vis des marchés étrangers à L’UnionEuropéenne. Le conseil de sécurité serait l’organe décisionnel suprême de L’UENmais ne pourrait pas émettre de directive mais pourrai prendre des résolutionsà caractère provisoire et en réponse à une situation de crise particulièrecomme des sanctions à l’égard d’un gouvernement par exemple, il nommerait aux grands emplois comme lesecrétaire Général et approuverait ou non le choix des sous-secrétaires. Ilaurait autorité, toujours au moyen d’une résolution donc de manière provisoireet dans une cadre très stricte, pourengager les forces militaires européennes sur des théâtres extérieurs, dans cecas le parlement européen devrait encore avoir la possibilité d’annuler larésolution à la majorité des deux tiers ou simplement de la modifier à lamajorité normale. Le conseil de sécuriténe pourrait pas engager les forces armées européennes dans des interventionsmilitaires dépassant une durée de 6 mois et un déploiement de plus de 20% deseffectifs au-delà desquels il faudrait impérativement un vote du parlementeuropéen pour maintenir l’engagement des troupes. Il y aurait également uneagence indépendante chargée de la surveillance des comptes européens. L’organisation pourrait inclureune assemblée diplomatique qui serait composée d’ambassadeurs ou d’envoyéspermanent de pays non membres de L’UEN et qui serait là en tant qu’observateursmais aussi d’interlocuteurs dès qu’il s’agirait des rapports entre l’UEN et sonpays. Ces Nations Européennes Uniesdevront avoir une constitution ratifiée par les peuples au moyen d’unréférendum européen, tous les européens le voterais ensemble et non pas chaquepays de son côté. Cette constitutiondevra être protégée et protéger lespeuples en comportant deux articles spécifique l’un assurant qu’elle ne puisseêtre modifié qu’au moyen d’un autreréférendum européen et l’autre garantissant qu’aucun traité ni aucune adhésionne pourrait être ratifié sans un référendum. Tant que les peuples laisseront trop de pouvoir entre les mains des élusils seront perdants. J'en ai encore plein sur ce qui devrai figurer dans la constution européenne et sur ce qui ne devra jamais y figuré, sur les différente institution européenne à créer mais là je vous en pondrais 10 pages et ce morceau est déjà dense. Alors à vous vous avez des idées
  14. Turquie. Le tunnel reliant l’Asie à l’Europe inauguré 30/10/13 La Turquie a inauguré en grande pompe mardi, au jour du 90e anniversaire de la République, le premier tunnel ferroviaire sous le Bosphore. Il relie les rives asiatique et européenne d’Istanbul. Lire la suite de l'article Source: Ouest France
  15. Guteflid

    Une manifestation pour le bonheur !

    :coeur: :plus: :coeur: Et pourquoi on ferait pas une manifestation pour revendiquer notre bonheur ? Qu'est ce qui nous empêche de descendre dans la rue et de crier que tout va bien, on a rien à dire !? Imaginez la scène dans les rues de paris et de partout en france des gens par milliers qui marchent dans la rue avec des pancartes qui crient et qui lèvent les bras. On lirait sur leur pancarte "On est heureux", "Tout va bien", "Vive la vie". A la télé on passerait pour des fous. Mais si tout simplement et spontanément on descendait dans la rue pour manifester notre bonheur... On descend toujours dans la rue pour dire non, pour s'opposer à quelque chose. L'inverse serait un gros délire. Qu'en pensez-vous ? Crions notre bonheur non ?
  16. Corruption : des centaines de matches de football truqués identifiés. CORRUPTION - L'enquête de l'agence Europol parle de 380 matchs truqués... L'agence Europol a annoncé avoir démantelé un vaste réseau de matchs de football truqués le lundi 4 février 2013. Peter Dejong/AP/SIPA En football, l’information la plus importante de la journée vient sûrement, une fois n’est pas coutume, des Pays-Bas. Lors d’une conférence de presse à La Haye, l’agence Europol annonce en effet avoir démantelé un réseau criminel ayant arrangé le résultat de 380 matchs dans toute l’Europe, pour un profit total de 8 millions d’euros. Ce qui est nouveau, outre l’importance du réseau mis à jour, c’est l’importance des matchs concernés. Selon Europol, les parties dont les résultats ont été arrangés sont des matchs de Ligue des champions, et de qualification pour la Coupe du monde ou l’Euro. Selon l’agence de lutte contre la criminalité, 425 arbitres, dirigeants de clubs et joueurs seraient concernés. «Il nous semble clair qu'il s'agit de la plus grande enquête de tous les temps sur des matches truqués présumés», a déclaré le directeur d'Europol Rob Wainwright. Lire la suite (20 minutes)
  17. balatonsoundofficiel

    Balaton Sound @ Zamardi Plage / 11-14 juillet 2013

    Pour se mettre dans l'ambiance, voici l'aftermovie de l'édition 2012 * Date : Du 11 au 14 Juillet 2013 * Lieu : Zamardi Plage, Hongrie * Programmation : Justice, Brodinski, Steve Aoki, Bloody Beetroots, Amon Tobin, Hardwell, Dada Life et Dixon ont déjà confirmés leur venue. Des dizaines d'autres noms sont à venir. Stay tuned on Facebook! Site internet : http://www.balatonsound.fr Le Balaton Sound est un festival regroupant les meilleurs artistes de musique électronique sur une plage du lac Balaton : 4 jours, 6 scènes, bars lounges, restaurants variés et musique H24. Le Balaton Sound transforme Zamárdi, une petite ville de Hongrie à 70 kilomètres de Budapest, en un lieu de fête attirant les clubbers de toute l’Europe et propose des soirées pour toutes sortes de noctambules. Reconnu comme un modèle d’organisation, le Balaton Sound a été primé « Best Medium Sized Festival » lors de la cérémonie des European Festivals Awards pour son atmosphère conviviale mais surtout pour la qualité de sa programmation et des services offerts. Il est désormais un incontournable de l’été! Facilement accessible en voiture, en train ou en avion. Des bus rallient le festival à partir de toutes les grandes villes de France, de Suisse et de Belgique. Depuis 2007, le Balaton Sound invite des stars internationales de la musique électronique telles que Carl Cox, Paul Kalkbrenner, Snoop Doggy Dogg, Avicii, Sander van Doorn, Gareth Emery, Armin Van Buuren, Ferry Corsten, Eric Prydz, Fat Boy Slim, Richie Hawtin, Sven Väth, Carl Craig, John Digweed, Steve Angello, Loco Dice, Tiesto, Axwell, The Chemical Brothers, Ricardo Villalobos, Jeff Mills, … Line-up 2013 : Steve Aoki, Justice, Dada Life, Hardwell, Bloody Beetroots, Amon Tobin, Brodinski, Dixon et des dizaines d'autres sont à venir! Stay tuned on Facebook Officiel
  18. herisson

    Quelle langue pour l' Europe ?

    ARGUMENTAIRE COMPARATIF SUR LA QUESTION DE LA LANGUE UNIQUE EN EUROPE Première hypothèse : le statut quo CONTRE - Le maintien d’une pluralité de langues en Europe est l’expression d’un aveuglement, d’une fermeture à l’autre, d’un manque de discernement historique, peut-être d’un égoïsme certain. - Comme le maintien de cette multiplicité de langues ne permet pas la communication au sein d'une communauté où il y a au moins dix langues qui font valoir leurs droits, c'est une langue extérieure, l'anglo-américain, qui vient arbitrer la situation, une langue qui évolue dans ses formes et son vocabulaire de l'autre côté de l'Atlantique. - L’Europe est désincarnée, car nous n'avons pas de langue commune. Certes, la pluralité linguistique au sein d'un même pays peut être féconde (cas de la Suisse), mais elle est aussi parfois difficile à gérer (cas de la Belgique) et gageons qu'avec 25 pays et presque autant de langues la cacophonie linguistique en Europe risque de prendre des proportions inquiétantes. POUR - La généralisation d'une langue actuelle est pratiquement impensable en Europe. Choisir dans l'Europe actuelle une langues (ou plusieurs), revient à créer des sous langues et par conséquent des sous peuples. - Il n’est pas dramatique de payer des frais de traductions car, même avec une langue commune, il faudra traduire énormément de documents. - Il faut préserver la diversité culturelle. Les langues donnent de la saveur et de la richesse aux régions ou elles sont pratiquées. - L'enrichissement des idées par la confrontation des points de vue s'est faite par la pratique des langues vernaculaires. Leur maintien est un gage d’approfondissement culturel. - Les avancée dans le domaine des NT permettront de se comprendre à brève échéance. Wikipedia, par exemple, montre que l'on peut utiliser la ressource (humaine) du réseau pour rédiger des textes en une multitude de langues. Les logiciels de traduction automatique vont encore progresser et permettre un dialogue en temps réel. - On peut être très sceptique sur les vertus du volontarisme en matière de construction identitaire. Cela est aussi vrai de l'Europe que de certaines entreprises qui se "donnent" des valeurs dans un but purement utilitaire. Le naturel reprend toujours ses droits. Seconde hypothèse : l’adoption de l’anglais CONTRE - L'anglais, qui domine aujourd'hui en Occident, pas plus que toute autre langue nationale, ne pourra jamais être accepté comme langue unique, ni même principale de l'Union. Quel citoyen non anglophone accepterait d'être par principe déclassé vis à vis du premier anglophone venu ? - L’anglais est une langue étrangère très minoritaire dans l'Union, au profit principal d'un pays à l'europhilie douteuse (le Royaume-Uni). - De toute façon, la généralisation d'une langue actuelle est pratiquement impensable en Europe. Choisir dans l'Europe actuelle une langues (ou plusieurs), revient à créer des sous langues et par conséquent des sous peuple. - Avoir en commun une langue comme l'anglais international (un charabia) que l'on pratique aujourd'hui, c'est un appauvrissement, un nivellement par le bas. - En fait, la pratique de l’anglais est souvent le privilège d’une élite. Elle ne concerne guère le « peuple d’en bas ». - L'anglais est vu comme la langue maternelle de l'informatique et des nouveaux médias. - Quand le monde entier se met à parler anglais pour se comprendre, c'est évidemment une domination culturelle des États-Unis sur le reste du monde. POUR - L’apprentissage de la langue anglaise comme langue commune de l’Europe est la tâche la plus facile à mettre en œuvre. - Il faut tenir compte de la domination irréversible de l'anglais. Cette langue est portée par la puissance dominante du moment d'un point de vue culturel, économique, politique ou scientifique A la fin du XIIIe siècle et au XIVe siècle le latin devient aussi langue de techniciens. Aujourd’hui, c’est l’anglais. De même, l'anglais est bien la langue vivante des affaires du moment. - On peut apprendre l’anglais sans être dominé par les Anglo-saxons. Les Suédois et Hollandais le font déjà sans pour autant perdre leur âme. Le Canada, Inde, Afrique du Sud ou Australie ne sont pas soumis aux USA. - La pratique universelle de l’anglais promeut la paix. Pour la première fois dans l'histoire du monde, une chance se présente de communiquer avec tous les hommes, en utilisant la seule langue parlée sur les 5 continents. Les avantages pour le commerce, le tourisme, la paix mondiale sont évidents pour tous. - L’adoption de l’anglais comme langue universelle offre ainsi la chance historique d’éviter les crimes du passé (Hitler etc.) en empêchant l’enracinement excessif des peuples. Troisième hypothèse : l’adoption de l’espéranto CONTRE - Une langue ne peut naître et évoluer que dans la pratique car elle est le fondement du lien social. - Sans genèse ni histoire, l’espéranto n'a que très peu de chances de se répandre. - L’espéranto relève d’un projet utopique (de nulle part). - L’espéranto présente une unité linguistique factice, fabriquée. Il s’agit moins d’une création que d’un mélange réalisé avec des bribes de langues existantes, comme le "sampling" dans la musique. - La richesse d'une langue dépasse de beaucoup ce que les hommes ont pu vouloir y mettre. Ce qui gêne dans l'espéranto, c'est son aspect volontariste. - L’espéranto manque de l'appui des organismes nationaux et internationaux. POUR - L’espéranto est une langue neutre. Elle permet d’éviter la généralisation d'une langue actuelle, qui est pratiquement impensable en Europe. Il n'est le reflet d'aucune suprématie linguistique, il n'est pas synonyme "d'oppression linguistique", comme le sont le français, l'anglais, l'allemand, etc. et aussi le latin (moins, certes). - L’avantage de l’espéranto tient à donc à son caractère apatride (qui n'a pas terre d'origine). Ainsi ne véhicule-t-il pas de valeurs pouvant interférer avec les valeurs de chaque langue. - C’est une langue facile à apprendre. Il faut 3 mois de cours intensif pour le parler couramment. - L’espéranto n’a pas pour objectif de remplacer les langues européennes. - Ses constituants ont une origine européenne. - Il y a aujourd'hui selon les estimations 2 millions de personnes qui le parlent. - L’espéranto a déjà plus d’une centaine d’années. Il a eu largement le temps de passer du stade d'un projet à celui d'une langue vivante, expressive, nuancée et parlée quotidiennement. - C’est un Européen (polonais) qui l’a créé. - Il a l’avantage historique de n'avoir jamais véritablement existé. Il suffirait de prendre des mesures et d'avoir de la volonté pour en faire la langue de fonctionnement de l'Union Européenne. - L'hébreu moderne est né plus ou moins de la même façon que l'espéranto, c’est-à-dire qu'un homme ou un petit groupe de personnes ont publié un grammaire et un vocabulaire "squelette", qui étaient basés sur une/des langue(s) existante(s) mais beaucoup adaptés de celles-ci. - Dire que l'espéranto est un mélange de langues n'est ni plus ni moins vrai que de dire que l'anglais est un mélange du latin, de l'allemand, du français, du vieux norse, et de l'anglo-saxon. - La langue est très flexible, très nuancée, avec un pouvoir d'expression égale à n'importe quelle autre langue. - L’adoption de l’espéranto manifesterait la volonté unitaire de l’Europe. Quatrième hypothèse : l’adoption du latin CONTRE - Le latin n’est pas dans les habitudes linguistiques des Européens. Il faudrait un sérieux recyclage linguistique. - Economiquement et politiquement, cette langue ne représente plus grand chose, même pour les catholiques depuis Vatican II. - Le retour du latin ne serait qu'un grand bon en arrière, une coquetterie d'intellectuel et une vraie vacherie à l'égard de nos concitoyens. - Une langue ne peut naître et évoluer que dans la pratique car elle est le fondement du lien social. Le latin n'est plus assez pratiqué. Le latin est devenu une langue morte. - Le christianisme, dès le début, s'est imposé par l'image et pas la langue vernaculaire, le latin n'a pas été son ciment. - Il n’existe aujourd’hui aucune correspondance en latin des mots se rapportant à des "choses" qui n'existaient pas du temps de Jules César. - Le volume des acquis scientifiques depuis Descartes est tel, en comparaison avec ce qu'il était à son époque, qu'il serait matériellement impossible de tout transposer les mots nouveaux. - En France, par exemple, l'enrichissement des idées par la confrontation des points de vue s'est fait en français, par le biais des salons, ancêtres de nos Académies, et il n'est pas discutable que cette langue "nouvelle" a supplanté le latin autant par nécessité (il fallait se faire comprendre) que par efficacité (la nouvelle langue offrait plus de possibilités semble t-il). En cela, nous pouvons dire que le latin est « mort ». - Le latin n'est plus qu'une matière scolaire traditionnelle. - Le latin manque de l'appui des organismes nationaux et internationaux. - Le latin ne sera réservé qu’à une élite. POUR - Le latin rappelle nos origines (romanité et christianisme). L'esprit, les institutions et la mémoire de Rome notamment sont encore partiellement vivants. Le latin est porteur de valeurs éthiques liées à la romanité (par exemple l’humanisme). - Il faut appréhender le latin dans une perspective historique. Le latin a fait l’Europe. La « Renaissance carolingienne » a été une rénovation de l’Empire et une translatio studii du Sud vers le Nord. La politique éducative (à des fins administratives et politiques, d’unification et de centralisation) des Pépinides a consisté à - recréer une structure scolaire, - se mettre à l'école des maîtres du passé, - se mettre à l'école des maîtres les plus éclairés du temps. Les monastères ont constitué un outil privilégié de reconquête du savoir et de lutte contre la « barbarie ». Plus tard, les « écoles cathédrales » et les universités ont quadrillé l’espace culturel européen. Le domaine du latin médiéval se déploie de l'Irlande à la Pologne et de la Sicile aux pays scandinaves, sans omettre l'Islande, où les premières sagas sont d'abord écrites en latin. Le monde universitaire et religieux ne connaît pas de frontières intérieures et les étudiants voyagent beaucoup. A la fin du XIIIe siècle et au XIVe siècle le latin devient aussi langue de techniciens. La ''renovatio studii" dès la seconde moitié du XVe siècle ranime la culture des lettres classiques à l'université. Le latin est alors la langue noble, celle que l'on utilise pour les écrits sérieux. Pour Pétrarque et Boccace, par exemple, leur œuvre importante est leur œuvre latine. - Le latin constitue un fonds riche et complexe, commun aux Européens, même de langues non-latines. - Le latin était une langue universelle. L’Irlande est devenue « européenne » par lui. Le latin évite donc la domination d’une langue nationale sur une autre, car elle les transcende toutes. Son adoption évite une décision arbitraire et inéquitable, ainsi que la domination d’un peuple sur un autre au sein de l’Europe. - Le latin n’offre pas de difficulté d’apprentissage : il est enseigné depuis toujours, comme langue vivante, dans l’Eglise. Le latin a fait ses preuves comme langue de pensée (Descartes, Newton, Kant etc.). En Belgique, c'est seulement en 1835 qu'une loi substitue le français au latin comme langue de l'enseignement universitaire. Jusqu'au XXe siècle, des enseignements à l'université et même dans le secondaire sont donnés en latin notamment pour la médecine en Pologne ou pour les lettres latines en Hollande, sans parler de l'Université Grégorienne au Vatican. Il est une langue ancienne, non une langue morte (le latin littéraire médiéval est ignoré, mais très riche : il faut lire le livre de Curtius : La littérature européenne et le Moyen-âge latin). - Le latin comme langue commune européenne peut s’inspirer de l’exemple de l’hébreu, qui a été le fruit d’une volonté politique, idéologique (le sionisme) et religieuse. - Le choix du latin peut constituer un acte fédérateur de haute portée symbolique et politique, marquant une volonté forte de constituer une unité signifiante, ne serait-ce que parce qu’une telle décision a besoin d’un tuteur administratif fort. - Le latin n’a pas vocation à remplacer dans tous les champs les langues vernaculaires existantes. Le principe de subsidiarité doit être adopté. Il peut être réservé à l’administration, aux échanges internationaux, à la politique européenne, voire à la religion. - Plusieurs arguments d’ordre scolaire : *L'étude de la grammaire latine et grecque est la meilleure gymnastique intellectuelle pour former les jeunes esprits à la capacité d'analyse et de synthèse; *L'étude du latin et du grec permet d'accéder à une connaissance approfondie de la langue maternelle notamment dans le domaine du vocabulaire; *L'étude du latin et du grec donne accès à la lecture directe des textes classiques, qui sont les fondements culturels de notre civilisation. L’adoption du latin comme langue commune constituerait donc un socle pour harmoniser les institutions scolaires des différentes nations européennes. - Il n’est pas difficile de moderniser le latin, comme le prouvent l’effort permanent fait par le Vatican, et la réalisation, par Clément Desessard, fermement acquis aux idées du ''Mouvement pour le Latin vivant'', à Paris en 1966, d’une méthode Assimil en latin ( trois éditions et 60.000 exemplaires vendus). Le latin en outre s'est enrichi en deux siècles de plus de 50.000 mots, ce qui suffit à lui donner le statut de langue vivante. - L’instruction en Europe s’est largement démocratisé. L’enseignement du latin peut faire de même. - Le latin n'est pas plus difficile que le français, l'allemand ou l'espagnol. La vérité est qu'on le rend difficile, parce qu'on ne l'enseigne que pour traduire des textes littéraires. - « Pour ouvrir des perspectives vraiment européennes, il y a un […] schéma d'enseignement à proposer, fondé sur l'apprentissage de trois langues. - la première: la langue maternelle, quelle qu'elle soit, ce qui met sur le même pied les grandes et les petites langues européennes. Selon ses origines on approfondit le catalan ou le castillan, le néerlandais, le français, le provençal... - la seconde: l'anglo-américain, qui pour un temps indéterminé restera la langue technique nécessaire des sciences et de l'économie. - la troisième: le latin, mais enseigné d'une manière totalement différente; c'est-à-dire ne pas viser d'emblée le latin littéraire le plus élégant et le plus difficile, mais s'exercer à un latin correct du niveau de la communication courante, ce premier échelon solide donnant bien mieux accès, pour ceux qui le souhaitent, aux raffinements de la langue littéraire. » (Dr Guy Licoppe, President de la fondation MELISSA). Voir aussi le périodique trimestriel VOX LATINA, revue copieuse entièrement rédigée en latin sous les auspices de l'université de la Sarre. <br style="font-family: 'Times New Roman'; font-size: medium;"><br style="font-family: 'Times New Roman'; font-size: medium;">POURQUOI LE LATIN AUJOURD'HUI ? Guy Licoppe Conférence faite à l'Université de Liège, le 25 janvier 1989 par le Dr Guy Licoppe, Président de la fondation <a href="http://membres.lycos.fr/melissalatina" style="font-style: italic;">MELISSA. Pourquoi le latin aujourd'hui ? (Cur adhuc discenda sit lingua latina ?) C'est en effet la question que la plupart de nos contemporains se posent; même ceux qui l'enseignent ne savent plus très bien quoi y répondre. Or, nous ne pouvons comprendre pourquoi on enseigne encore le latin aujourd'hui sans savoir pourquoi on l'a enseigné jadis et quelle place il a occupée dans le contexte politique européen depuis deux millénaires. Par ailleurs, on ne peut décider ni de l'opportunité actuelle de son enseignement ni de la manière de l'enseigner sans se faire une idée précise des objectifs à poursuivre, lesquels ne peuvent se définir qu'en pleine conscience de la transformation radicale du contexte politique européen depuis la deuxième guerre mondiale. Le Mouvement pour le Latin Vivant est né en 1956 en Avignon; il est l'un des rameaux de cet arbre planté par Jean Monnet sur les ruines de l'Europe d'après-guerre, cet arbre qui a nom "Europe unie". * Vous vous demandez sans doute à quel titre un médecin vient vous parler du latin. Notre époque n'a d'oreille que pour les "spécialistes" et, de nos jours, la médecine ne semble plus guère avoir de rapports avec le latin. Je pourrais répondre à la suite du grand épistémologiste français Michel Serres, que l'hyperspécialisation est un retour funeste à la barbarie; d'autre part ce n'est pas en tant que médecin, mais seulement en tant que citoyen très concerné par l'évolution historique et politique de nos régions que j'ai été amené à m'intéresser au latin. Cependant depuis 12 ans que je milite activement au sein du "Mouvement pour le latin vivant", je suis tout de même devenu en quelque sorte un spécialiste d'un aspect du latin qui est totalement négligé par les philologues actuels. Dans l'opinion publique d'aujourd'hui, le latin n'est plus qu'une matière scolaire traditionnelle, dont on discute beaucoup la valeur et l'utilité. Ceux qui sont officiellement les vrais spécialistes du latin, les philologues classiques de l'enseignement universitaire ou secondaire, continuent à en prôner l'enseignement scolaire et leur argumentation repose sur trois piliers: – le premier: l'étude de la grammaire latine et grecque est la meilleure gymnastique intellectuelle pour former les jeunes esprits à la capacité d'analyse et de synthèse; – le second: l'étude du latin et du grec permet d'accéder à une connaissance approfondie de la langue maternelle notamment dans le domaine du vocabulaire; – le troisième: l'étude du latin et du grec donne accès à la lecture directe des textes classiques, qui sont les fondements culturels de notre civilisation. L'ennui c'est qu'il n'y a plus actuellement de consensus général autour de ces affirmations. Au cours des nombreux colloques sur ce thème auxquels nous avons participé ou dont nous avons eu connaissance dans divers pays d'Europe, nous avons pu constater que chacune de ces trois thèses était durement contestée. On prétend que les mathématiques exercent aussi bien l'esprit que le latin. On affirme que la langue maternelle est une entité linguistique devenue tout à fait indépendante de ses origines latines et, après tout, ne peut-on pas aussi bien prendre connaissance des textes littéraires anciens par le truchement de traductions? Une tendance se précise ainsi, qui aboutirait à confiner l'étude du latin à l'université, où parmi d'autres langues anciennes, il serait disséqué à des fins purement scientifiques et spéculatives. Quant aux élèves du secondaire, ils auraient droit à un cours de civilisations anciennes illustré de traductions d'auteurs. Voilà comment se profile à l'horizon, avec joie pour les uns, tristesse pour les autres, la solution finale de cette fameuse ''Question du latin'' qui remonte au XVIIIe siècle. La ''Question du latin'' est née en France à une époque où l'on a cru pouvoir qualifier le latin de langue morte. Voilà le grand mot lâché: le latin ''langue morte''. A quoi peut bien servir à nos contemporains, qui se veulent pratiques, une langue morte? Ce qui est étonnant, c'est que malgré cet aspect anachronique du latin, son enseignement se maintienne encore dans nos écoles. Eh bien ce fait est totalement incompréhensible si on ne le situe que dans son contexte actuel. Il ne peut se comprendre que si on le situe dans sa perspective historique, c'est-à-dire si on se donne la peine de se demander d'où nous vient en Occident cette habitude d'apprendre le latin. Nous allons donc commencer par jeter un coup d'œil en arrière. Notre point de départ se situe il y a environ 2000 ans, à l'âge d'or de la littérature latine; cette Aurea Latinitas coïncide avec l'apogée de la puissance expansive de l'Imperium Romanum. Depuis longtemps déjà le latin n'est plus seulement la langue maternelle des habitants du Latium; c'est devenu la langue de presque toute l'Italie; son usage va progressivement s'étendre à tous les territoires de l'Occident romain et y éteindre les parlers régionaux. C'est une langue bien codifiée, dont les règles s'apprennent à l'école, selon un schéma invariable: cette ''éducation rhétorique uniforme'' va avoir pour effet de garder sa norme classique au latin jusqu'à la fin de l'administration romaine et cela même dans les régions périphériques où apparaissent des foyers littéraires très brillants, comme par exemple en Afrique du Nord aux IIe et IIIe siècles. Cet exemple remarquable d'expansion et de stabilité que nous offre le latin dans l'antiquité illustre bien deux lignes de force des évolutions linguistiques: - la première, c'est qu'une langue pour s'étendre et s'imposer a besoin d'un tuteur politique et administratif; - la seconde, c'est qu'une langue pour maintenir sa norme a besoin du soutien d'un appareil scolaire efficace. Dans nos écoles, seules sont abordées les grandes œuvres littéraires de l'Aurea Latinitas et les élèves en tirent tout naturellement la conclusion qu'il n'y a plus rien eu de latin par la suite; c'est ainsi que dès l'école s'installe cette notion du latin langue morte il y a bien bien longtemps. Et pourtant, si le latin est mort, on ne précise jamais quand il est mort. Est-il mort au Ve siècle, quand disparaît officiellement l'Empire Romain d'Occident? Non, il reste la langue de la majorité des populations, y compris en Afrique du Nord, mais, privé pour la première fois de son soutien administratif et scolaire, il devient moins correct et s'émaille de barbarismes. Cette dégradation est d'ailleurs plus ou moins rapide et profonde selon les régions. Un fait important est la mise en place par l'Église Catholique Romaine d'un encadrement centralisé calqué sur le découpage administratif de l'empire. Cette structure, bien hiérarchisée, recrute ou forme les seuls gens instruits de l'époque et sa langue unique est le latin. Ainsi la christianisation qui est alors entreprise en profondeur, celle des ''pagani'', c'est-à-dire des campagnards, renforce l'usage du latin sur le territoire de l'ancien empire d'Occident. En langage actuel nous dirions que la liturgie a été la méthode Berlitz de la langue latine, diffusée par les médias d'une vie ecclésiale accrue. Non seulement le latin ne disparaît pas des territoires qui furent romains , mais l'Irlande qui n'avait jamais été soumise à l'administration romaine, est non seulement convertie au christianisme, mais séduite par la latinité. Des foyers de culture très actifs apparaissent dans les monastères irlandais où l'on ne s'intéresse pas seulement aux textes religieux, mais où l'on découvre avec émerveillement les grandes œuvres de l'Aurea Latinitas. La Grande-Bretagne aussi, d'où les envahisseurs Saxons avaient chassé les Celtes romanisés est à cette époque convertie au christianisme et voit à nouveau fleurir la latinité. Ainsi, le Vénérable Bède, qui vit dans la lointaine Ecosse à la charnière du VIIe et du VIIIe siècle, écrit un latin agréable et conforme à la norme classique. En Afrique du Nord les dominations vandale puis byzantine ne changent rien à l'usage du latin. Il n'en sera pas de même de l'invasion arabo-musulmane au VIIe siècle qui aboutira à l'éradication des parlers latins. En Espagne aux VIIe et VIIIe siècles, jusqu'à l'invasion musulmane, on continue à écrire un latin de qualité. La monarchie wisigothique favorise dans les écoles et les bibliothèques un renouveau d'intérêt pour la tradition littéraire antique, renouveau dont Isidore de Séville est le principal initiateur. En Italie, au VIIe siècle, c'est l'invasion lombarde qui est lourde à digérer; le latin s'italianise presque sans le savoir mais la prise de conscience d'une dualité linguistique entre latin et italien ne s'y produit qu'au Xe siècle. C'est en Gaule que l'anarchie croissante de la société a entraîné la plus profonde dégradation de la latinité. Au VIIe siècle, la langue parlée par la population n'est plus le latin mais une langue romane déjà réduite à deux cas et qui se trouve fractionnée en de multiples dialectes; les clercs s'imaginent encore parler ou écrire le latin alors qu'ils parlent ou écrivent une langue aux structures mouvantes et mêlent des réminiscences littéraires confuses aux vulgarismes de l'idiome quotidien. Telle est la situation à l'avènement de la nouvelle dynastie des Pépinides au VIIIe siècle. Trois siècles après le déferlement des tribus barbares à travers tout l'Empire d'Occident, la disparition de l'administration romaine et de l'école tout à la fois a miné le latin au point que sa ruine est bien près d'être consommée. Mais c'est tout l'Occident, qui fut romain, qui est en ruine et à l'abandon. Le grand mérite des Pépinides est d'avoir su mettre en œuvre une politique de redressement à la mesure de ce vaste ensemble. Ce qui nous intéresse ici tout particulièrement c'est leur politique culturelle. Constatant que la dégradation du latin et sa fragmentation dialectale, compliquées de la juxtaposition de parlers germaniques, rendaient très difficile la mise en place d'une administration efficace, ils décident d'entreprendre un vaste effort pour rétablir la norme classique dans l'usage du latin; et puisque cette norme n'est plus perçue naturellement, il faut en favoriser l'acquisition par l'étude. Sur ce chapitre, Charlemagne ne se contente pas de manifester des intentions, il légifère, marquant par là toute l'importance qu'il attache au renouveau du latin. Son programme tient en une formule bien connue: ''se remettre à l'école'', ce qui, concrètement, consiste en trois choses: - recréer une structure scolaire, - se mettre à l'école des maîtres du passé, - se mettre à l'école des maîtres les plus éclairés du temps; et cette politique de restauration du savoir va durer assez longtemps pour enraciner des habitudes intellectuelles. On assiste alors à une restauration du latin parlé face aux dialectes vulgaires. Certes, l'un des buts de cette restauration est de favoriser l'essor des monastères, entre lesquels les moines sont très mobiles; et il n'est pas inutile de rappeler au passage le rôle capital de ces monastères dans le réveil de la civilisation après la barbarie du Haut Moyen Âge. Mais le latin restauré est aussi la langue officielle de l'empire carolingien; elle devient un facteur de centralisation et d'unification dans un État où la diversité des parlers est très grande. Ce retour aux sources du savoir a été guidé par quelques esprits supérieurs que Charlemagne a fait venir à Aix-la-chapelle des quatre coins de l'Occident; leur présence à la cour a valeur de symbole: réunir ce qui était dispersé pour fonder une culture universelle à l'échelle du monde occidental; c'est cela la Renaissance Carolingienne. On ne la connaît pas assez; on ne dit pas assez que sans elle jamais l'héritage culturel romain ne serait parvenu jusqu'à nous. Grâce à l'initiative de Charlemagne, le centre culturel de l'Occident s'est déplacé durablement des rives de la Méditerranée vers le Nord; c'est ce que les spécialistes appellent la ''Translatio Studii''. La flamme ainsi rallumée ne s'éteint pas. La latinité médiévale jouit d'une belle continuité depuis l'âge carolingien, en suivant une évolution constante qui mène à son âge d'or au XIIe siècle; ce siècle se caractérise par un progrès et un développement remarquables des activités littéraires, scolaires et intellectuelles. Les écoles se sont multipliées partout; certaines brilleront particulièrement et éclipseront les autres en donnant naissance aux universités, qui bientôt quadrilleront toute la chrétienté occidentale. Le latin médiéval est donc la langue officielle, savante et religieuse d'un monde dont les frontières coïncident avec celles du catholicisme romain. Le domaine du latin médiéval se déploie de l'Irlande à la Pologne et de la Sicile aux pays scandinaves, sans omettre l'Islande, où les premières sagas sont d'abord écrites en latin. Le monde universitaire et religieux ne connaît pas de frontières intérieures et les étudiants voyagent beaucoup. Nous voici donc arrivés au XIIe siècle. Non seulement le latin n'est pas mort. mais il faut savoir que c'est à la latinité foisonnante de cette époque que l'Europe occidentale doit son unité intellectuelle. A partir du XIe siècle, le latin, parfaitement vivant et généralement correct, est capable de s'adapter à des formes d'expression très diverses et aux formes d'art les plus raffinées, capable aussi d'exprimer avec précision les idées comme les sentiments les plus subtils. La langue, parfaitement maîtrisée, laisse transparaître la personnalité et la sensibilité de chaque auteur. Malheureusement cette littérature médiévale est aujourd'hui ignorée du public, notamment scolaire; elle est mal connue des latinistes, surtout en France; dédaignée, elle est abandonnée aux historiens médiévistes et aux romanistes. C'est au moment où le latin médiéval brille de tout son éclat qu'apparaît aussi une littérature dialectale créée par les clercs eux- mêmes et d'abord destinée à être récitée ou chantée pour un public plus ou moins nombreux. L'évolution de la société et le développement de la civilisation urbaine ont en effet peu à peu entraîné une laïcisation de la culture et une banalisation de la lecture et du savoir. Ainsi, à partir du XIVe siècle, la littérature française écrite commence à rivaliser avec les ouvrages en latin. À la fin du XIIIe siècle et au XIVe siècle le latin devient aussi langue de techniciens. L'époque connaît un pragmatisme envahissant (nil novi sub sole !); le latin devient un outil, qui se plie à tous les besoins des techniciens qui l'utilisent. Au contraire, dans le domaine proprement littéraire, il recule. Mais dès la seconde moitié du XIVe siècle et surtout au XVe se produit une réaction de la littérature contre la technique. On retourne à une langue plus pure, plus raffinée, mais aussi plus appliquée. Les modèles seront désormais les grands auteurs de l'Aurea Latinitas, dont les amateurs de beau langage voudront se rapprocher, tel Pétrarque, admirateur inconditionnel de Cicéron. C'est ce que les spécialistes appellent la ''renovatio studii", qui dès la seconde moitié du XVe siècle ranime la culture des lettres classiques à l'université. Le latin est alors la langue noble, celle que l'on utilise pour les écrits sérieux. Pour Pétrarque et Boccace, par exemple, leur œuvre importante est leur œuvre latine. Si l'on veut faire honneur à un correspondant, c'est dans cette langue qu'on lui écrit. La réaction de la Renaissance en faveur du latin littéraire est aussi un essai de réaction de l'unité contre la diversité. Le latin est conçu comme véhicule de la pensée universelle et comme accès à la renommée internationale. Cependant, cet usage supranational du latin ne change rien au fait que les oppositions nationales existent désormais et que l'unité de l'Occident n'est plus qu'un souvenir. Aux XIIe et XIIIe siècles, tout le monde faisait ses études à Paris, sans problème, ni envie, ni hargne; depuis la ''translatio studii'' carolingienne, les études, c'était la Francie. Maintenant les chefs d'état s'empressent de créer chacun leur université. Avec la naissance des nationalités et les guerres qu'elles suscitent, les peuples s'affrontent et des manifestations de xénophobie apparaissent. Pétrarque étend le nationalisme au domaine culturel. Il refuse toute valeur littéraire en latin à tous ceux qui ne sont pas Italiens. Il annexe à l'Italie l'Antiquité, considérée et exaltée comme le passé national des Italiens. À l'actif de la Renaissance, du point de vue du latin, on peut dire qu'elle a été le deuxième relais grâce auquel nous est parvenu ce qui nous reste de la littérature antique. Les manuscrits pour la plupart d'époque carolingienne, sont recherchés, collationnés, étudiés, analysés et surtout publiés grâce à l'invention toute nouvelle de l'imprimerie. Il est intéressant à ce propos de noter que c'est la belle écriture carolingienne, la minuscule carolingienne, remarquable par sa sobriété et sa lisibilité qui sera choisie comme modèle des caractères d'imprimerie. Il y a cependant une immense différence entre la renaissance carolingienne et ce que nous appelons la Renaissance tout court. À l'époque de Charlemagne, le latin a bénéficié non seulement du rétablissement de l'école, mais aussi du soutien administratif de l'état qui en avait fait sa langue officielle. A la Renaissance, le latin a bénéficié d'excellentes écoles, mais le soutien politique et administratif lui a manqué. Nous sommes entrés dans l'ère des nationalismes européens et ce sont eux qui peu à peu et délibérément asphyxient le latin. C'est au XVIe siècle que l'usage du français s'introduit dans l'enseignement universitaire. A cette époque Ramus (ou La Ramée) enseigne en français au Collège royal (le futur Collège de France). Il est le plus important de ceux qui vont alors stabiliser, codifier le français, bref en créer la grammaire. Le français est issu du dialecte roman de l'Ile de France; il est surtout la langue de la monarchie capétienne; tous les progrès de la centralisation monarchique lui sont favorables car la recherche d'une unité politique s'accompagne nécessairement d'une évolution vers l'unité linguistique; au XVe siècle, le français a définitivement fait disparaître dans le domaine littéraire les autres dialectes romans de France. Au XVIe siècle, le français est déjà la langue de l'administration royale, sauf pour l'Occitanie (c'est-à-dire la Provence) qui a conservé le latin comme langue des chartes et actes divers. En 1539, par l'Ordonnance de Villers Cotterets, François Ier supprime d'autorité l'usage administratif du latin en Occitanie, au profit du français. Au XVIIe siècle, l'usage du français gagne beaucoup de terrain dans le domaine scientifique, mais en France principalement. Newton par exemple, qui passe pour l'initiateur de la science moderne, écrit son œuvre scientifique, les ''Principia'', en latin. Sur le plan littéraire, s'ouvre la grande période classique du français, dont tous les grands auteurs connaissent parfaitement le latin, mais n'écrivent dans cette langue que quelques œuvres mineures. Il n'en va pas de même hors de France, où les lettres latines restent brillamment représentées. En Angleterre par exemple, les poètes les plus originaux et les plus grands, John Donne, Milton, Marvell, confient à la langue latine certaines de leurs inspirations les plus fortes. Au XVIIIe siècle pour la première fois, une autre langue que le latin, en l'occurrence le français, prétend au statut de langue universelle. Les traités internationaux jusque là rédigés en latin sont maintenant rédigés en français. Même dans le domaine scientifique hors de France, le français concurrence le latin. Cependant la littérature scientifique en latin reste énorme. Beaucoup de termes scientifiques qui nous sont aujourd'hui familiers ont été créés en latin. Au XIXe siècle, l'enseignement en latin se poursuit dans beaucoup de chaires universitaires hors de France. En Allemagne, par exemple, il ne s'arrêtera tout à fait que sous la pression du nationalisme prussien à l'époque de Bismarck. En Belgique, c'est seulement en 1835 qu'une loi substitue le français au latin comme langue de l'enseignement universitaire. Jusqu'au XXe siècle, des enseignements à l'université et même dans le secondaire sont donnés en latin notamment pour la médecine en Pologne ou pour les lettres latines en Hollande, sans parler de l'Université Grégorienne au Vatican. Nous voici donc arrivés à notre siècle sans avoir constaté que le latin fût mort. La littérature latine, depuis l'antiquité, est à ce point abondante qu'on ne peut la recenser alors que ce qui nous est parvenu de la littérature antique n'occupe que quelques rayons de bibliothèque. Dans l'histoire du latin, les périodes de régression et de dégradation alternent avec des réveils étonnamment féconds. C'est bien l'évolution politique de l'Europe depuis la Renaissance qui va conduire à son asphyxie progressive. En effet, la naissance plus ou moins précoce des nations européennes, fruit de la volonté des princes, aboutit à un cloisonnement de plus en plus hermétique de l'Europe. Dans chacun de ces nouveaux États, le pouvoir favorise l'usage d'un dialecte régional qui va être proclamé langue nationale et devenir le symbole le plus évident de l'identité d'une nation. Même le savoir va être cloisonné. La France en a donné le signal à la fin du XVIe siècle en introduisant l'usage de français dans l'enseignement universitaire. Au XVIIIe siècle, le français, dans le sillage de la prépondérance de la France en Europe, croira pouvoir se substituer au latin comme langue universelle de la culture et du savoir. C'est alors et là, en France, que naît la ''Question du latin''. Car, jusque là, on n'apprenait pas le latin pour le plaisir ou pour se livrer à quelque gymnastique intellectuelle, mais parce que c'était nécessaire; le latin était un instrument de communication, dont il fallait à un certain niveau d'instruction pouvoir se servir. Or voilà que la France, surtout depuis la Révolution, proclame que ce n'est plus nécessaire, que le français suffit à tous les usages pratiques; dès lors faut-il encore apprendre le latin? La ''Question du latin'', ainsi posée par ses détracteurs, suscite l'apparition des défenseurs du latin; ce sont eux qui ont forgé une argumentation tendant à démontrer qu'il fallait en maintenir l'enseignement scolaire, même s'il n'avait plus d'utilité pratique. Cette argumentation est toujours celle sur laquelle s'appuient les défenseurs actuels du latin à l'école et dont j'ai énonce les trois piliers au début de mon exposé. Mais revenons au français proclamé langue universelle au XVIIIe siècle. L'illusion est de courte durée. Dès le XlXe siècle, l'anglais lui conteste cette primauté et bientôt l'allemand, poussé par le dernier né des grands nationalismes européens, voudra lui aussi s'imposer. Les effets néfastes du cloisonnement linguistique européen s'amplifient; en ce qui concerne le latin, son asphyxie ne cesse de progresser. Même si son enseignement scolaire reste très largement imposé dans tous les pays européens, le but de cet enseignement a fondamentalement changé; il s'agit seulement d'une habitude traditionnelle, d'un exercice intellectuel et d'un enrichissement culturel; le latin est encore jugé indispensable comme tuteur de la langue et de la culture nationales. Le cloisonnement nationaliste de l'Europe a également eu des effets singuliers sur la prononciation du latin. Comme dans chaque pays on faisait du latin en circuit fermé, sans aucun besoin de communication orale avec l'extérieur, le latin était prononcé selon le système phonétique propre à la langue nationale, ce qui a eu pour effet de rendre le latin parlé inintelligible d'un pays à l'autre. La phonétique scientifique est née au début du XXe siècle avec la création de l'Alphabet Phonétique International; grâce à cet instrument, on a pu consigner les diverses prononciations régionales du latin. C'est ainsi que nous savons, par exemple, que les Anglais du début du siècle disaient': ''Vaïni, vaïdi, vaïci'' ou encore ''Saïni daï"; il faut être initié pour y reconnaître ''Veni, vidi, vici'' et ''Sine die''! La constatation de la diversité des prononciations est à l'origine des études qui ont été entreprises dès avant la première guerre mondiale, surtout en France et en Angleterre, pour reconstituer scientifiquement la prononciation du latin telle qu'elle devait être au temps de l'Aurea Latinitas. Mais ces études restent alors du domaine scientifique. L'heure n'est pas encore venue pour les Européens d'essayer de se comprendre, fût-ce en latin. En effet arrivés au sommet de la puissance et de la richesse, il leur reste à jouer la tragédie des deux guerres mondiales, aboutissement funeste des rivalités nationales européennes. Ces guerres, en effet sont avant tout de véritables guerres civiles européennes. Les nations d'Europe sortent affaiblies de la première, ruinées, impuissantes et démoralisées de la seconde: ''Tota mundi scaena mutata est'', pour reprendre une jolie expression d'Érasme. Deux États beaucoup plus vastes que chacune des grandes nations européennes, les États-Unis d'Amérique et l'Union Soviétique, sortent renforcés du dernier conflit et se partagent maintenant la puissance dans le monde. Elles ont aussi tracé une ligne à travers l'Europe, la partageant en deux zones d'influence et ce n'est certes pas par hasard si, dans les écoles à l'est de cette ligne, on apprend obligatoirement le russe, et à l'ouest l'anglo-américain. Après ce désastre, la nécessité d'un retour à l'unité européenne s'est imposée aux meilleurs esprits. C'est naturellement dans la moitié occidentale de l'Europe, où subsiste une autonomie suffisante, que des promoteurs courageux se sont mis à l'œuvre pour jeter les bases d'une communauté européenne économique et, si possible, politique. Mais après 40 ans il faut bien constater qu'il reste beaucoup de chemin à parcourir pour que la communauté européenne devienne vraiment un état. Le plus difficile en effet reste à accomplir; il faut rendre à cette Europe une âme commune et l'on n'efface pas d'un trait de plume plusieurs siècles de tradition nationaliste. Je suis de ceux qui croient que pour retrouver son âme et son unité, l'Europe doit suivre le chemin inverse de celui qui l'a menée aux cloisonnements nationalistes: elle ne peut réussir son unité qu'en retrouvant sa langue et sa culture historiques; l'Europe sera latine ou elle ne sera pas. Voilà donc le latin situé dans sa perspective historique. A-t-il un avenir autre que celui de matière scolaire de plus en plus atrophiée et incomprise? Voyons cela de plus près. J'ai trouvé dans une vieille édition du Dictionnaire français-latin de Quicherat, en lisant l'avertissement signé par Emile Chatelain et daté du 30 juillet 1891, quelques phrases révélatrices de la mentalité de l'époque: je vous les lis: ''Une entreprise très louable et qui a pour organe un journal latin intitulé ''Phoenix'' voudrait faire du latin la langue universelle. Au lieu de créer une langue fictive comme le Volapuk, disent les fondateurs, pourquoi ne pas se servir des éléments que possèdent tous ceux qui ont fait des études chez les peuples civilisés? De cette manière, les élèves verraient plus clairement le but des exercices qu'on leur impose. C'est là sans doute une idée généreuse et féconde.'' On peut donc dire que l'idée d'un nouvel essor de l'emploi du latin a déjà des racines au XIXe siècle. Cependant. ce que l'on appelle aujourd'hui le ''Mouvement pour le Latin Vivant'' débute officiellement au ''Premier Congrès International pour le Latin Vivant'' réuni en Avignon du 3 au 6 septembre 1956, à l'initiative et sous la présidence du Professeur Jean Capelle, polytechnicien, ancien recteur de l'Université de Nancy et à cette époque Directeur Général de l'Éducation en Afrique Occidentale Française. Jean Capelle en avait lancé l'idée dans un article à grand retentissement intitulé ''Le Latin ou Babel"; cet article avait paru dans le bulletin de ''L'Education nationale'' du 23 octobre 1952 et l'objectif y était clairement exposé, je cite: ''Une langue auxiliaire internationale devient indispensable. Or aucune langue nationale ne semble pouvoir être acceptée à l'échelle mondiale, et les langues artificielles ne se sont pas imposées; alors pourquoi ne pas revenir au latin et adapter l'enseignement de cette langue de culture pour qu'elle puisse par surcroît être utilisable?'' Il faut situer cette initiative dans le contexte de cet immédiat après guerre, où, avant la crise révélatrice de Suez, en 1956, les grandes nations européennes n'ont pas encore mesuré l'ampleur de leur déchéance. Jean Capelle croit que les quelques langues qui servent alors de véhicule à la connaissance scientifique, pratiquement toutes européennes, sont néanmoins trop nombreuses et gênent la diffusion rapide des connaissances. Il ne se doute pas encore que la suprématie économique et politique des États-Unis va imposer au monde scientifique l'emploi de l'anglo-américain. Il n'en reste pas moins que l'initiative de Jean Capelle est le fondement du ''Mouvement pour le Latin Vivant'', même si l'objectif actuel n'est plus exactement celui qu'il s'était proposé. Le programme de ce premier Congrès d'Avignon était clair et précis, comme il se doit venant d'un polytechnicien; il comportait quatre thèmes généraux pour chacun desquels il y avait un rapporteur principal. Premier thème, la grammaire latine; le rapporteur était le Professeur Jean Bayet, Directeur de l'École Française de Rome. Sa tâche n'était pas mince et les propositions qu'il a faites méritent d'autant plus l'attention qu'elles viennent d'un éminent philologue. ''Nous cherchons disait-il un mode universel de transmission de la pensée, en particulier scientifique; il nous faut pour cela un instrument linguistique simple et robuste, accessible à tous les hommes et à tout âge, utilisable aussi vite que possible. Le latin utilisé à cette fin devra être clair avant de viser à l'élégance et sa grammaire rationalisée autant qu'il se pourra...'' Le deuxième thème du Congrès était la ''Prononciation du Latin'' avec comme rapporteur Erick Burck, professeur à l'Université de Kiel et président du ''Deutschen Altphilologen Verbandes''. Le professeur Burck a exposé l'état des recherches sur la prononciation du latin, telle qu'elle devait être au début de notre ère, recherches de phonétique, dont j'ai évoqué plus haut les débuts. Il y a exposé les règles de la prononciation dite restituée, qui ne prête pas aujourd'hui a discussion dans les milieux spécialisés, sauf pour quelques détails mineurs. Il a vigoureusement plaidé pour son emploi généralisé pour deux raisons: - d'abord, parce que l'abandon des habitudes de prononciation nationales favorise une meilleure compréhension internationale, - ensuite, parce qu'il faut faire profiter la pratique pédagogique des résultats obtenus dans les recherches de phonétique. Le troisième thème du congrès était la ''Pédagogie du Latin'' avec comme rapporteur le Professeur Goodwin Beach du Trinity College à Hartford aux États-unis. Je dirai seulement qu'il a fait toute sa communication en latin et a plaidé pour l'emploi de méthodes actives dans l'enseignement de cette langue, à l'instar de ce qui se fait pour les langues modernes. Le quatrième et dernier thème était le ''Vocabulaire latin'' à mettre a jour. Le rapporteur, le Professeur Guerino Pacitti de l'Istituto di Studi Romani, a détaillé les règles qui depuis toujours régissent la création de nouveaux mots latins et auxquelles il importe de se conformer. Le Premier Congrès d'Avignon a certainement été un grand succès par le nombre des participants, près de 200, représentant 22 pays, ainsi que par la qualité des rapporteurs. Jean Capelle en présentant les conclusions du congrès annonçait que, pour réaliser le programme proposé, il demandait l'appui des organismes nationaux et internationaux. Hélas, il faut bien constater que ces appuis lui ont fait totalement défaut. Il n'est pas étonnant dès lors que les suites aient été décevantes. Sans argent on ne fait pas grand chose. Dans la foulée du congrès s'est constituée l'association VITA LATINA. Grâce à Édouard Théodore Aubanel, éditeur en Avignon et ardent promoteur du latin vivant, un bulletin trimestriel a commencé à paraître en juin 1957 et paraît toujours régulièrement. Un deuxième congrès est réuni à Lyon par Jean Capelle en 1959, pour faire le bilan des efforts accomplis et définir un programme précis. Mais déçu par le manque de soutien public et l'insuffisance des résultats concrets, il quitte la direction du mouvement et cède la présidence à Pierre Grimal, professeur de lettres latines à la Sorbonne. C'est le signal d'un virage sournois de l'association Vita Latina, qui aboutit à la situation ambiguë qui prévaut toujours actuellement: la façade reste la promotion du latin vivant; concrètement, on ne fait rien pour le promouvoir et on décourage les efforts de ceux qui continuent à œuvrer dans cette voie. Il y aura encore trois congrès de l'association Vita Latina en 63 à Strasbourg, en 69 en Avignon et le dernier en 75 à Pau auquel j'ai participé. Mais il n'y a plus de plan de travail; chacun vient y faire une communication en latin sur un thème académique ou culturel mais le latin n'est plus que le prétexte du congrès. Au troisième congrès à Strasbourg en 1963, en raison de l'importante participation réitérée de congressistes étrangers, on décide de réunir un congrès hors de France. Rome est naturellement choisie et le congrès international, qui s'y tient en 1966, décide la création d'une Académie chargée d'assurer de façon suivie la promotion du latin vivant. Hélas, non seulement cette Académie n'a rien réalisé du tout, mais dans son titre même il apparaît que l'objectif a changé: c'est l'''Academia linguae litterisque Latinis fovendis''; il n'y est plus question de latin vivant! Tout ce que fera l'Académie, c'est tenir une brève session annuelle et décider de l'endroit où, à peu près tous les quatre ans, se tiendront les congrès qualifiés d'universels. Je suis de prés les sessions de l'académie depuis 1986 et je n'ai pu que constater son inertie et sa stérilité. Les congrès se sont succédés: - en 1970 à Bucarest; - en 1973 dans l'île de Malte; - en 1977 à Dakar, où il est magnifiquement organisé par le président Léopold Sédar Senghor; c'est le premier auquel je participe; - en 1981 à Trèves; - en 1985 à Durham en Angleterre; - en 1989, il aura lieu à Erfurt en Allemagne de l'Est. Si les congrès se déroulent bien en latin, rien ou presque rien n'y est présenté qui ait un rapport avec le Latin Vivant. Parmi les suggestions pédagogiques qui avaient été émises au premier congrès d'Avignon en 56, il y avait celle de la création d'une méthode du genre ''Assimil'' pour le latin. Ce n'est que dix ans plus tard que cette semence a germé, tout à fait par hasard. Le mérite en revient à un ingénieur français , Clément Desessard, fermement acquis aux idées du ''Mouvement pour le Latin vivant''. Edité à Paris en 1966, l'Assimil latin est un succès: trois éditions et 60.000 exemplaires vendus. C'est à l'Assimil que je dois d'avoir découvert par hasard, en 1973, l'existence du latin vivant et de la revue Vita Latina. Je croyais, moi aussi, jusque là, que le latin était depuis longtemps une langue morte. J'ai voulu voir de près ce qu'était cette association Vita Latinaet c'est ainsi que j'ai participé à son dernier congrès tenu à Pau en 1975. J'ai découvert ensuite un autre foyer de latin vivant, allemand celui-là, et son périodique trimestriel VOX LATINA, revue copieuse entièrement rédigée en latin sous les auspices de l'université de la Sarre. L'animateur en est le Dr Eichenseer qui dirige tous les étés des séminaires de conversation latine, où j'ai découvert, étonné et admiratif, que le latin est bien une langue qui se parle, une langue qui a sa sonorité propre, une langue avec laquelle il est possible de s'entretenir même des choses les plus terre a terre. Je ne puis évidemment évoquer ici les multiples réalisations et activités du latin vivant. C'est un vaste sujet, que l'on pourrait développer à une autre occasion. Revenons donc à notre propos: ''Pourquoi le latin aujourd'hui''. Parce qu'une fois de plus l'Europe a besoin de lui pour réussir son unité, pour retrouver son âme. Voilà la raison fondamentale qu'impose le contexte historique nouveau dans lequel nous vivons depuis la deuxième guerre mondiale. Malheureusement, jusqu'à ce jour, invoquer cette raison, c'est violer un tabou officiel tant elle bouscule d'idées reçues, d'habitudes invétérées et d'intérêts divers. Si l'on insiste, les objections ne manquent pas de fuser. La première et la plus péremptoire est que rétablir à notre époque l'usage pratique du latin est impossible. J'ai voulu en faire l'expérience personnelle et j'ai acquis la certitude que c'est possible. Pour ceux que des comparaisons confortent, il suffit de regarder l'exemple de l'état d'Israël, où l'hébreu est devenu la langue générale et officielle, alors que, contrairement au latin il avait perdu tout usage pratique depuis plus de deux millénaires. Un autre exemple est celui des Hongrois au siècle dernier, lorsqu'au sein de l'empire autrichien des Habsbourg ils ont revendiqué leur autonomie; leur première démarche pour se singulariser des Autrichiens a été de substituer le latin à l'allemand dans leurs rapports administratifs avec la monarchie, chose que ne pouvait refuser l'héritière du Saint Empire Romain Germanique. Une autre objection, que l'on entend dans les pays qui se disent ''latins'' parce que de langue romane, est celle-ci: "Comment voulez- vous que les peuples européens de langue germanique acceptent le latin avec lequel leurs langues n'ont pas de liens de filiation?'' Eh bien, c'est le contraire que je constate: c'est dans les pays de langue germanique que le latin a eu le plus longtemps un usage pratique, c'est encore dans ces pays que l'enseignement du latin est le plus solide actuellement et c'est toujours dans ces pays que le latin vivant a de nos jours ses foyers les plus actifs. De plus le latin fait profondément partie de la tradition historique de ces pays; jusqu'en Scandinavie, jusqu'en Finlande, les villes abondent d'inscriptions latines sur les monuments et parmi ces inscriptions il y en a de toutes récentes. Sur le fronton de l'immense palais royal de Stockholm c'est une grande inscription latine que l'on peut lire. Un de nos amis. le Prof, Tuomo Pekkanen d'Helsinki, vient de traduire en vers latins le grand poème épique de la nation finlandaise, leKalevala (22.795 vers!); non seulement cet ouvrage a été édité aux frais de l'état finlandais, mais c'est aussi aux frais de l'état que l'auteur va présenter son œuvre de par le monde. C'est ainsi que nous avons eu le plaisir de l'inviter en 87 à Bruxelles, où cette présentation a eu lieu dans une salle mise à notre disposition par la Communauté Economique Européenne. L'auteur a présenté son œuvre en latin et nous en avons organisé une traduction simultanée en français et en néerlandais, langues qu'il ne connaît pas. Une autre objection courante en France et en Belgique, mais inexistante en Allemagne ou en Autriche, est celle de l'élitisme. L'étude du latin et du grec serait un symbole des privilèges de la classe bourgeoise. Cette affirmation ne résiste pas à l'examen objectif; toute l'instruction de haut niveau a été naguère presque réservée aux plus fortunés; l'instruction est de nos jours offerte à toutes les couches de la population et le latin y a la place de choix que nous avons dite, si on lui attribue son rôle historique. On entend encore une objection, très virulente en France dans certains milieux, à savoir que le latin est la langue de l'Eglise. Cette affirmation résulte d'une vision tronquée des faits historiques; en effet, comme je l'ai déjà dit, le latin a été jusqu'au seuil de notre siècle une très grande langue scientifique et est resté jusqu'à nos jours une grande langue littéraire sans rapports avec l'Eglise. Ce serait cependant nier l'histoire que de ne pas reconnaître que l'Eglise Catholique Romaine est à la base de l'unité culturelle de l'Europe. Les Européens d'aujourd'hui se trouvent dans une impasse. Ils ont vaguement le sentiment que pour survivre, pour peser de quelque poids dans le cours des événements, il leur faut se rassembler, s'accepter, s'organiser. Mais ils ne savent comment faire, tant pèse l'héritage des nationalismes. Je dirai même que si les princes sont à l'origine de la création des nations européennes, ces princes ont aujourd'hui des successeurs qui ne tiennent pas tellement à voir amputer leurs pouvoirs nationaux. Aussi se contentent-ils de la situation ambiguë que nous connaissons actuellement même si elle ne peut apporter aucun remède au mal le plus terrible dont souffre l'Europe, à savoir la difficulté de communication interne. On préconise officiellement l'apprentissage de plusieurs langues, avec la conséquence inévitable qu'aucune n'est plus vraiment connue. Et comme cette solution ne permet quand même pas la communication au sein d'une communauté où il y a au moins dix langues qui font valoir leurs droits, c'est une langue extérieure, l'anglo-américain, qui vient arbitrer la situation, une langue qui évolue dans ses formes et son vocabulaire de l'autre côté de l'Atlantique; quelle solution! Pour ouvrir des perspectives vraiment européennes il y a un autre schéma d'enseignement à proposer, fondé sur l'apprentissage de trois langues.. - la première: la langue maternelle, quelle qu'elle soit, ce qui met sur le même pied les grandes et les petites langues européennes. Selon ses origines on approfondit le catalan ou le castillan, le néerlandais, le français, le provençal... - la seconde: l'anglo-américain, qui pour un temps indéterminé restera la langue technique nécessaire des sciences et de l'économie. - la troisième: le latin, mais enseigné d'une manière totalement différente; c'est-à-dire ne pas viser d'emblée le latin littéraire le plus élégant et le plus difficile, mais s'exercer à un latin correct du niveau de la communication courante, ce premier échelon solide donnant bien mieux accès, pour ceux qui le souhaitent, aux raffinements de la langue littéraire. Ainsi les élèves acquerront un moyen de communication international nouveau, mais, surtout, pourra naître chez eux, quelle que soit leur nation d'origine, le sentiment d'appartenir à une grande communauté historique et géographique. Vous me direz sans doute que je ne parle jamais du grec, qui est cependant aussi inscrit à nos programmes scolaires. C'est qu'il y a entre le grec et le latin une différence fondamentale. Seul le latin a connu une continuité historique en Europe depuis l'Antiquité. Le grec, qui jouissait au temps de l'Empire Romain d'un remarquable prestige culturel et d'un usage dominant dans les domaines technique et commercial (comme l'Anglo-américain de nos jours), le grec, dis-je, est ignoré du Moyen Age occidental, ce qui fait tout de même un millénaire. Le grec va suivre le destin de l'empire byzantin et subir un terrible naufrage. Supplanté dès le VIIIe siècle par l'arabe de l'Islam en Syrie et en Egypte, il disparaît ensuite progressivement d'Asie Mineure et des Balkans sous les coups des Turcs islamisés; il sombre définitivement en 1453 à la chute de Constantinople. C'est la fuite en Italie des savants de Constantinople qui va ranimer l'étude du grec ancien en Occident et qui va le faire entrer dans nos habitudes universitaires puis scolaires. Personnellement j'aime beaucoup le grec ancien et je l'ai pas mal pratiqué. Mais il est impossible de l'enseigner correctement dans un programme scolaire aussi encombré que celui que nous connaissons aujourd'hui. De toute manière il n'a sa place que dans une filière où l'on approfondit également l'aspect le plus littéraire du latin. Je serais très heureux si je vous avais convaincus que le latin est en Europe un levain d'une importance capitale. Il est urgent d'adapter son enseignement au contexte historique de notre époque et je crois que c'est un conservatisme anachronique que de vouloir continuer à l'enseigner comme on l'enseignait au siècle dernier. Je souhaite que les enseignants comprennent qu'ils ont dans cette mutation un rôle capital à jouer; eux disposent d'une bonne connaissance théorique du latin qu'ils peuvent sans trop grand effort transformer en une connaissance active et pratique; j'en connais un certain nombre qui l'ont fait avec succès mais ce nombre est insuffisant, car ce n'est que par l'exemple de la base qu'on peut faire bouger les choses. En Israël, c'est des enseignants et des élèves qu'est venu le renouveau de l'hébreu; ce n'est que quand ce renouveau est devenu un fait suffisamment frappant que les dirigeants politiques l'ont pris en compte et ont décidé de s'en servir. Que cet exemple encourage tous ceux qui sincèrement et avec clairvoyance souhaitent contribuer à l'éclosion d'un nouveau printemps européen. C'est dans cet esprit que nous avons créé la Fondation Melissa et que nous lui avons fixé pour tâche d'informer, de rassembler en associations ceux qui sont favorables à ces idées nouvelles, et d'enseigner le latin d'une façon vivante et moderne...
  19. grandfred

    les français de souche !

    extrait : .......(.......)....... Le droit du sang génétiquement infondé Concernant la génétique, les choses sont beaucoup plus complexes. Ainsi comment différencier la part de la population française vivant en Europe qui est issue des vagues d'envahisseurs celtes, germains, romains, huns, arabes (lors des grandes invasions du Moyen Âge,) Normands ou de tous les peuples méditerranéens dans le sud de la France, et la part née des migrations économiques des autres pays d'Europe, d'Afrique et d'Asie ? Il existe seulement quelques îlots ayant conservé une certaine homogénéité génétique, dont les Basques qui ne sont regroupés dans aucune nation unique. La réalité est qu'il n'y a aucune superposition entre le territoire français et son origine génétique. D'ailleurs, les récentes études génétiques ont montré qu'on trouvait en France un mélange des trois grands groupes d'hominiens archaïques que nous connaissons actuellement : Neandertal, Cro-Magnon et l'homme de Dénisova, originaire de Sibérie, dont les gènes nous ont peut-être été apportés par les Huns. Dans tous les cas le métissage est généralisé. Ainsi le "droit du sang" n'est pas génétiquement fondé. D'autant que l'on estime que 5 à 10 % des enfants ne sont pas du père officiel, mais d'un inconnu, dont on ne connaît pas les gènes ! La définition retenue en France et aux États-Unis du "droit du sol" dépend du périmètre du pays au moment où l'enfant naît ou de la nationalité des parents. lire en entier sur : http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/le-francais-de-souche-n-existe-pas-23-08-2012-1498404_445.php La notion de ""français de souche"" n' est que de la propagande politiCHIENNE !
  20. Napo

    La réussite du protectionnisme

    Les victoires du protectionnisme en Amérique du Sud Une taxe de 30% sur les importations de voitures fabriquées à l'étranger, des droits de douane qui contraignent un fabriquant d'Ipad à ouvrir une usine dans le pays, des quotas qui limitent les importations de BlackBerry et obligent le fabriquant à rouvrir une usine sur place, des limitations drastiques à l'achat de terres agricoles par les étrangers ; non tout ceci ne se passe pas en France ni en Europe mais au Brésil et en Argentine, pourtant la croissance du Brésil en fait un des pays émergents donnés en exemple, et l'Argentine – après avoir frôlé la mort il y a dix ans - a vu son taux de chômage retomber de 20 à 7%. Protectionnisme et préférence nationale : quand le politique reprend le pouvoir sur l'économie. Les nouvelles taxes d'importation mises en place par le gouvernement brésilien font en sorte que les tablettes produites au Brésil sont un tiers moins cher que celles fabriquées à l’étranger. Foxconn va donc ouvrir une usine au Brésil pour produire des iPads. 8.3% : c’est la croissance du PIB Argentin prévue en 2011, une performance avoisinante celle de la Chine. L'hebdomadaire britannique The Economist détaille comment l’Argentine, qui en avait marre d’importer 96% de ses téléphones mobiles, a réussi à imposer à RiM d’assembler des Blackberry en Argentine, même si le coût du travail y est 15 fois supérieur à celui de l’Asie, par la mise en place de quotas qui limitaient les importations. L’objectif est de réduire les importations à 20% du marché. L’Argentine impose même aux entreprises qui importent des produits de développer des activités d’exportation, comme ce vendeur de Porsche, Nordenwagen, qui s’est trouvé contraint d’investir dans le vin et les fruits et légumes ! Le gouvernement a également récemment introduit des limites aux rachats de terres par les étrangers (la Chine notamment). Enfin, une entreprise est considérée comme étrangère à partir du moment où 25% de son capital est détenu à l’étranger. http://media.rtl.fr/online/sound/2011/1005/7723672477_z-comme-zemmour-du-05-oct-2011.mp3 En France le protectionnisme à été longtemps diabolisé, par libéralisme à droite et haine des frontières à gauche, par méconnaissance de tous souvent de l'histoire économique. Dépecée par le libéralisme économique de l'UE, l'industrie française ne représente plus que 13% de notre richesse nationale, et selon une étude du ministère des finances 65% de nos pertes d'emplois dans l'industrie viennent des délocalisations et de la concurrence étrangère. À quand le protectionnisme en France ?
  21. Shando Harah

    L'Europe (sortir ou non?)

    Bonjour/ bonsoir, A l'approche des élections, je m’interrogeais par rapport à l'Europe. On en entend beaucoup parler avec la crise entre autre, plusieurs candidats proposent d'en sortir, ou de changer différentes choses. Quel est votre opinion sur le sujet et surtout pourquoi? Est on vraiment plus fort économiquement avec l'Europe que seul? Nous impose-t-elle plusieurs choses qui pourraient s'avérer contre notre intérêt? J'ai entendu parler par exemple d'une loi européenne de 1973 qui interdit à la banque centrale de créer la monnaie, relayant ce rôle au banque privée, d'où des intérêts conséquents (d'où la dette?). Mes connaissance en économie son mince, ce n'est pas mon domaine, mais j'essaye tant bien que mal de me faire une opinion sur la chose. Donc ma question est simple, que pensez-vous de l'Europe? (pas uniquement économiquement d'ailleurs!)
  22. http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/eu/8897662/EU-bans-claim-that-water-can-prevent-dehydration.html Pour les non anglophones cet articles nous explique que l'Europe dans sa grande clairvoyance dans les problèmes fondamentaux de l'être humain et surtout ceux qui concernent la publicité mensongère (qui est un problème grave quand même hein) nous a donc dit: Il est interdit de déclarer pour vendre de l'eau en bouteille de vanter ces effets préventifs contre la déshydratation car l'eau n'a pas d'effet de prévention face à la dite déshydratation, tout contrevenant pouvant être punis d'une peine de deux ans d'emprisonnement (on rigole pas dans les hautes sphères européennes). Heureusement que l'Europe est là pour nous sauver de ces vils publicitaires qui osent prétendre que l'eau empêche la déshydratation. Question subsidiaire: Quel est l'utilité de l'Europe déjà?
  23. Autodafés en Hongrie : « la liberté d’expression des fachos » global | racisme | article dimanche 13 novembre 2011 - 08:48 par ahad haam en Hongrie l'extreme-droite organise des autodafés Posté par hu lala • 13 novembre 2011 à 12:51 Samedi 12 novembre, deux types de festivités radicalement différentes avaient lieu en Hongrie. L'une, le Fridge festival, rassemblait pour la deuxième année consécutive la jeunesse hongroise "occidentalisée" sur la place des Héros à Budapest pour un concours de snowboard urbain et de nombreux dj sets. L'autre, la seconde édition de la "Nuit de la Purification", se tenait également à Budapest et dans une trentaine de villes hongroises, dans des jardins privés de sympathisants d'extrême droite. Cet événement "hungariste" a donné lieu à des autodafés d'ouvrages d'Imre Kertész et d'autres écrivains d'origine juive, de journaux de gauche ou encore de magazines à caractère pornographique et pro avortement. Autodafé magyar : Hongrie 2011 (NDLR : article publié vendredi 11 novembre 2011 dans la version en ligne de Népszabadság) Selon les estimations des organisateurs, les autodafés vont se tenir dans au moins 30 communes hongroises. C’est une organisation "hungariste” qui est à l’initiative de cette action. "Avec vos amis et connaissances, collectez les objets et publications impures et livrez-les aux flammes lors de la Nuit de la Purification" – voici les termes de l’appel publié sur Internet dans lequel figurent comme symboles sataniques les ouvrages de vulgarisation sur l’avortement, les revues pornographiques, les publications d’esprit sioniste et paradoxalement, les banderoles chauvinistes appelant à la haine. L’appel ne laisse néanmoins aucun doute sur le fait que "l’oppresseur sioniste est l’ennemi numéro un qui étouffe le monde dans la fange amorale de la globalisation." Les participants à cette action annoncée pour samedi 12 novembre, se mueront en combattants de la lumière et se feront donc membres de "l’Armée Divine nettoyant la Terre de sa vermine" Cette initiative – appelons la l'autodafé pour plus de simplicité - est l’oeuvre de l’organistion ultranationaliste le "Magyar Nemzeti Arcvonal” (Le Front National Hongrois ( sic!)) qui l’organise pour la deuxième fois. L’année dernière, la "Nuit de la Purification" avait eu lieu dans un peu moins de 20 communes et selon l’un des organisateurs ; il y aura au moins 30 villes ou villages où les "attaques contre les forces obscures" seront menées cette année. L’an passé, seulement quelques agglomérations à l’étranger s’étaient rattachées au mouvement ; cette année, une dizaine de pays ont répondu présent à l’appel. ......(......)....... lire en entier sur le site : -http://nantes.indymedia.org/article/24682 C 'est curieux, je n' ai pas entendu cette infos dans les médias français !!!! cela m' a échappé ou quoi ??? Quelqu' un a des infos sur cet ignoble truc ????? j' en ai pas eu plus sur les blogs anars !
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité