Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'discrimination'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

22 résultats trouvés

  1. Le 2 août, alors que la famille est en vacances dans un camping dans le sud de la France, Rémy et Caroline, ses parents, souhaitent emmener la petite fille au mini-club «pour souffler un peu». L'animatrice «a spontanément dit oui sans avoir regardé Louise de près», raconte son père au Figaro. Puis elle baisse les yeux et se rend compte que l'enfant porte une couche. «Si elle n'est pas propre, cela ne va pas être possible», répond l'animatrice en déclinant l'inscription de la petite fille. La maman tente d'expliquer que son enfant est porteur d'un handicap non contraignant et que pour trois heures dans la journée, la couche ne sera pas un obstacle pour les animateurs. Trop compliqué pour le club pour enfants, «et puis, un moment d'inattention, les animateurs ne sont pas vraiment formés...» Les parents, amers, repartent bredouille, leur petite fille à la main. «On sourit bravement, on se dit qu'on ne va pas pleurer, se désole la mère de la petite fille sur Facebook. Détendus, les parents «avaient baissé la garde», le refus de l'animatrice sonne comme une «claque» qui les ramène à la réalité. Nouvelle tempête qui rappelle aux parents qu'ils naviguent en eaux troublées. «On s'excuse d'exister», déplore le père de famille. Depuis la découverte du handicap de leur fille, la traversée n'est pas sans difficulté. «Cette histoire est une goutte d'eau dans les combats que nous menons.» Les parents font face à «milliers de variations sur le 'mais', des centaines de registres: le 'mais' ferme, le'mais' triste, le 'mais' désolé, le 'mais' empathique...», explique Caroline. «Mais» nous n'avons pas d'assistante à la vie scolaire (AVS), «mais» nous n'avons pas assez de personnel, «mais» nos encadrants ne sont pas assez formés, «mais» votre enfant ne parle pas assez bien : une bonne raison est très souvent avancée pour justifier l'impossibilité de recevoir Louise. Les parents se battent pour que ces «mais» se transforment en «et». «Le 'oui mais' engendre un 'non' derrière, alors que si je dis 'oui et nous allons faire en sorte que cela soit possible', le message est tout autre», plaide Rémy, convaincu qu'un changement dans les mentalités est possible. Être parents d'un enfant handicapé, c'est un quotidien rythmé de moments de bonheur, de fierté mais aussi d'angoisses et d'épuisement. Témoignage poignant et émouvant qu'offrent les parents sur les réseaux sociaux ou dans les deux livres écrits par Caroline, La vie réserve des surprises et L'effet Louise. source
  2. Le gouvernement, qui a reçu au début du mois les résultats d’une campagne de testing mettant en évidence une discrimination à l’embauche "significative" au sein de plusieurs grandes entreprises françaises, semblait rechigner à donner le nom des fautives. Marlène Schiappa annonce ce lundi matin sur RTL que ce sera bien le cas. Le gouvernement va bien utiliser l’arme du "name and shame" pour lutter contre la discrimination à l’embauche. Après avoir reçu au début du mois les résultats d’un testing réalisé auprès de 103 grandes entreprises françaises, il avait d'abord semblé vouloir temporiser avant de de dévoiler le nom des 5 à 15 d’entre elles épinglées dans le cadre de cette campagne pour leur traitement inégalitaire des candidatures. "L'idée est que ce testing nous serve de base de travail, pour amener les entreprises concernées à changer leur comportements. Nous en sommes à la première étape, qui est de discuter avec elles", nous déclarait-on alors ainsi au ministère du Logement et de la Ville. Mais Marlène Schiappa a fait résonner un autre son de cloche ce lundi matin sur RTL. Source et suite de l'article
  3. Les stéréotypes et autres préjugés sexistes perdurent dans les publicités diffusées à la télévision, selon une étude réalisée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et rendue publique ce mardi 31 octobre. Le CSA a analysé des spots diffusés juste avant 20h sur l'ensemble des chaînes de la TNT afin d'établir un constat de départ, à la suite de la loi Egalité et citoyenneté de janvier 2017, qui a étendu ses missions au respect de l'image des femmes dans les publicités à la télévision. "2000 spots ont été examinés, avec des résultats qui montrent le maintien de stéréotypes et de clichés qui sont parfois d'un autre temps et qui sont en décalage avec la société", a expliqué à l'AFPSylvie Pierre-Brossolette, membre du collège du CSA chargée du droit des femmes. Parmi les principales conclusions, les femmes sont globalement sous-représentées dans les spots (46% des personnes représentées alors qu'elles constituent 52% de la population française). Leur image est stéréotypée en fonction des produits promus: les publicitaires montrent des hommes pour parler d'automobile et des femmes quand il s'agit de produits d'entretien.
  4. La déclaration des droits de l'homme considère que "les hommes naissent libres et égaux en droits" et ne doivent subir aucune discrimination. Pourtant dans notre société, il existe différentes discrimination considérés comme légitimes pour le fonctionnement de la société. Par exemple, certaines bourses données spécialement aux handicapés, les pouvoirs du président de la république supérieurs à tout ceux des citoyens, les droits des citoyens français par rapport aux individus ne disposant pas de citoyenneté française (etc...). La Question: Pouvons nous affirmer que les textes de la déclaration des droits de l'homme ne sont que des textes philosophiques et idéalistes sans véritable légitimité dans le monde dans lequel nous vivons, qui nécessite du réalisme pour faire face à ses problème et enjeux actuels et futurs? Voici ce que disent les textes Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 article 1er : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits ». Déclaration universelle des droits de l'homme Article 7 que « Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination ». Pacte international relatif aux droits civils et politiques l'article 26 que « Toutes les personnes sont égales devant loi et ont droit sans discrimination à une égale protection de la loi »
  5. Bonjour ou bonsoir à tou.te.x.s Je souhaite aborder un débat sur la question de l'élevage comme origine des oppressions, exterminations, etc... chez les humains. Je lis, en ce moment, le livre "Un éternel Treblinka" par Charles Patterson et il est question du lien fondamental et même originel entre l'invention de l'élevage chez l'être humain. Certes d'autres animaux ont inventés la chose surement bien avant nous, mais là je parle de ce que cela a pu produire dans l'esprit de l'être humain et comment cela aura tout influencé jusqu'à l'organisation en hiérarchie, et les idéologies telles que le racisme, le sexisme, etc... J'ai abordé la question dans le deuxième numéro de mon émission No Comment... et j'approfondirais le sujet dans d'autres numéros par la suite. En attendant, j'aimerais des avis sur ce sujet qui met clairement en cause l'élevage, et interroge tout notre système d'organisation sociétal, nos cultures, etc... Ce n'est pas rien. Discutons
  6. Des propos racistes, des insultes et des injures se multiplient depuis la présentation officielle, lundi, de la nouvelle Jeanne d’Arc de la ville, Mathilde Edey Gamoussou, rapporte France Bleu Orléans . Pour la première fois la jeune fille élue est métisse. La jeune fille âgée de 17 ans est devenue lundi la nouvelle pucelle aux fêtes Johanniques d’Orléans. Un choix qui déchaîne les réseaux sociaux. Bénédicte Baranger, la présidente de l’association Orléans-Jeanne d’Arc, organisatrice de l’élection a affirmé « regretter de tout cœur ce qu’il se passe ». Pour elle, la jeune fille correspond aux critères : être catholique pratiquante, habiter Orléans depuis au moins 10 ans, être scolarisée dans un lycée orléanais public ou privé et donner gratuitement du temps aux autres. "Mathilde Edey Gamassou est une jeune fille bien...point!", ajoute-t-elle.Découvrez les sélections de pièces intemporelles au format XXL pour sublimer toutes les silhouettes. L'association Orléans-Jeanne-D'Arc organise chaque année l'élection de celle qui chaque année, défile le 8 mai dans les rues d'Orléans sous les traits de la libératrice de la ville en 1429. L'élève en première littéraire au lycée Sainte-Croix-Saint-Euverte à Orléans a été sélectionnée parmi 13 candidates. Elle a reçu le soutien d'Olivier Carré, le maire de la ville mais aussi de Marlène Shiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes. l'article ici : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/22/97001-20180222FILWWW00068-orleans-la-nouvelle-jeanne-d-arc-victime-de-propos-racistes.php
  7. L’autre versant du racisme : le privilège blanc 05 mars 2014 | Par Ségolène Roy L’autre versant du racisme : le privilège blanc 05 mars 2014 | Par Ségolène Roy Le corollaire de la discrimination engendrée par le racisme, c’est le « privilège blanc ». Toute une série d’avantages avec lesquels les personnes blanches partent dans la vie, pour l’unique raison qu’elles sont blanches. Ces atouts font qu’elles sont perçues comme a priori légitimes, a priori compétentes et a priori innocentes[1]. Cela a tendance à leur valoir de la considération, quand les personnes racisées[2] font globalement l’objet d’une présomption de culpabilité, de médiocrité (ce qui peut leur valoir du mépris) et d’incompétence. En vertu de ce privilège, non discrétionnaire, systémique et lié à l’absence de discrimination subie (voir la définition détaillée de ce concept dans ce contexte précis dans « Briser le tabou du privilège pour lutter contre le racisme et le sexisme »), les personnes blanches n’ont pas à faire leurs preuves en tant que blanches. Se voir en tant que blanc·he·s Regarder le privilège blanc quand on parle de racisme, c’est tourner le regard non plus vers les personnes discriminées mais vers celles qui en tirent profit, qu’elles le veuillent ou non. Or le propre des dominants (un groupe social tirant parti d’un rapport de domination, qu’il s’agisse de racisme, de sexisme, d’homophobie, de capacitisme, etc.), c’est de se définir comme représentants de l’humanité, c’est-à-dire comme étant la norme. « Les autres » diffèrent donc de cette norme. Et « les uns » n’ayant pas besoin d’être définis, ni même nommés, nommer les dominants – en l’occurrence les blanc·he·s – est un acte essentiel de la reconnaissance de la domination. Suite de l'article
  8. Un candidat musulman a 2,5 fois moins de chance d’être reçu en entretien d’embauche qu’un chrétien, selon une étude franco-américaine méticuleuse.Près de 275 CV ont été envoyés aux recruteurs pour chacun des deux profils. Les résultats sont probants: les musulmans ont seulement 8% de chance d’être convoqués en entretien d’embauche ,contre 21% pour les chrétiens. Quand ils reçoivent 100 réponses, eux n’en obtiennent que 38 retours. L’étude menée par trois professeurs des universités de Stanford, San Diego et la Sorbonne dévoile ce pafond de verre à l’aide d’une méthodologie bien réfléchie. Marie Diouf vs Khadija Diouf Les chercheurs ont adopté la méthode classique des deux CV identiques. Sur le papier, ils sont pareils: Français, même âge, mêmes compétences, même niveau d’études, même poste visé. A un détail près, qui est une potentielle source de discrimination: la religion. Il est difficile d’isoler et de mesurer son impact. La religion est souvent l’objet d’amalgames avec le pays d’origine. «Comment savoir si les employeurs discriminent les Maghrébins ou les musulmans?», s’interrogent les chercheurs. Pour exclure les facteurs xénophobes et racistes, les trois professeurs ont mis les deux profils sous le même nom: Diouf, issu d’un groupe d’immigrés sénégalais, en partie musulmans, en partie chrétiens. Les prénoms et activités extra-scolaires se chargent d’ expliciter leur différence d’appartenance religieuse, ultime objet de l’étude. Ainsi, Marie Diouf est chrétienne, scout de France et met la main à la patte au Secours Catholique. Khadija Diouf, elle, est scout musulmane et aide au Secours Islamique. Avec ou sans photo sur le CV, le résultat reste le même: les recruteurs préfèrent les chrétiens. Le mythe persistant de l’Europe chrétienne L’étude évoque l’influence du «mythe d’une Europe chrétienne, notamment dans les partis politiques qui mobilisent l’opinion contre la «menace musulmane». «Les Sénégalais chrétiens donnent plus confiance qu’un Sénégalais musulman, qui n’ a pas de liens historiques et culturels aussi forts avec les Français pure souche», explique l’étude. A mesure que la xénophobie recule, de nouveaux préjugés se faufilent, semble-t-il, à l’heure de recruter.
  9. Homosexuel sur le lieu de travail, c'est la galère Mercredi 01 Avril - 15:34 Un rapport européen dénonce les discriminations sur les orientations sexuelles, au boulot comme ailleurs. «Expériences désagréables, crainte de la discrimination, risque de licenciement»: au travail, l'homosexualité demeure très difficile à vivre. Les intéressés ne sont guère incités à dévoiler leur orientation sexuelle. Pire: la plupart des incidents ne sont pas signalés. Directeur de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne, Morten Kjaerum a dénoncé cette situation en présentant mardi à Bruxelles un rapport. Conclusion: les Européens ne font pas assez pour combattre l'homophobie, «largement répandue» et sous-estimée en raison de la peur des victimes de porter plainte. Suite de l'article... Source: 20minutes.ch
  10. Éric Zemmour invité par la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme Le polémiste, condamné pour provocation à la discrimination raciale, est convié par la Licra à débattre la loi instituant le délit d'injure raciste. Un débat sur la liberté d'expression face à la loi réprimant l'injure raciste : voilà qui devrait inspirer Éric Zemmour. © Le dialogue se renoue entre la Licra et Éric Zemmour. Alain Jakubowicz, le président de la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme, a lancé une invitation au polémiste à venir débattre lors de l'université de la Licra qui se tiendra du 6 au 9 septembre, au Havre. Éric Zemmour avait été condamné, notamment sur plainte de la Licra, pour provocation à la discrimination raciale lorsqu'il avait légitimé la discrimination à l'embauche par les entreprises et justifié les contrôles au faciès. La Licra célébrera les 40 ans de la loi Pleven qui a institué, en 1972, la diffamation ou l'injure raciste comme une incrimination pénale spécifique. À cette occasion, une table ronde consacrée aux médias est organisée sur le thème de la liberté d'expression vis-à-vis de la loi Pleven. Zemmour est invité à frotter son point de vue face à l'humoriste de France Inter Sophia Aram, le journaliste Fabrice Arfi de Mediapart, Thierry Guerrier (ex-Europe 1) et le chroniqueur judiciaire Paul Lefebvre. Dans "l'arc républicain" Partie civile dans plusieurs procès, la Licra déplore la banalisation de la parole raciste. Éric Zemmour aura très certainement à coeur de défendre, quant à lui, ce qu'il considère comme sa liberté d'expression. Avant l'été, sa chronique sur Christiane Taubira avait provoqué un nouveau tollé. Zemmour y avait défendu "l'homme blanc" qui serait loin des préoccupations de la ministre de la Justice plus encline à la mansuétude vis-à-vis la délinquance des mineurs. RTL a pris quelques distances avec le chroniqueur en raréfiant sa présence à l'antenne cette saison. Une manière pour la direction de la station de faire la part des choses entre sa ligne éditoriale et celle particulière de son chroniqueur. Tout l'article (Le Point)
  11. Grande-Bretagne: une boulangerie coupable de discrimination pour avoir refusé de faire un "gâteau gay" Une boulangerie d'Irlande du Nord, tenue par une famille catholique, qui avait refusé de confectionner un gâteau appelant à soutenir le mariage gay, a été reconnue coupable mardi de discrimination. La Commission de l'Egalité, un organisme public, avait intenté une action en justice au nom de Gareth Lee, membre du groupe de défense des droits des homosexuels Queer Space, qui n'avait pu obtenir son gâteau. "Les prévenus ont illégalement discriminé le plaignant sur des critères sexuels", a conclu mardi la juge Isobel Brownlie du tribunal du comté de Belfast. (...) Suite de l'article : http://www.lepoint.fr/insolite/grande-bretagne-une-boulangerie-coupable-de-discrimination-pour-avoir-refuse-de-faire-un-gateau-gay-19-05-2015-1929463_48.php
  12. Dès qu'une femme ait des muscles un peut plus visibles que la moyenne, certaines personnes les jugent trop masculine et n’hésitent pas de les cataloguer de "femmes-hommes". Sur quoi basez-vous votre jugement ? Simplement sur la taille de leurs muscles ? Et pourtant, le corps d’une femme est constitué des mêmes muscles que celui d’un homme, une femme a donc naturellement la capacité de développer ses muscles suivant son activité physique, bien que pour une question d’hormones cette capacité soit moindre par rapport à ses congénères masculins. Quoi de plus naturel donc qu’avec une activité physique plus intense, une femme soit aussi ou plus musclée qu’un homme aillant une activité physique moins intense ? Un corps musclé harmonieusement sans excès de suppléments non naturels donne l’image d’un corps en bonne en santé. La bonne santé donne naturellement une image esthétique. Serait-ce différent chez les femmes ? Pour résumer : tous les gouts sont dans la nature mais qu’on aime on qu’on n’aime pas ce type de corps féminin on peut difficilement nier que ces femmes sont féminines, qu’elles sont des femmes avant tout et que leur corps musclé peut donner un certain esthétisme qui peut être très apprécié par certaines personnes. Mon but n’est pas forcément de vous faire apprécier ce http:// type de corps féminin ni de vous faire dire que ces femmes sont belles mais de vous faire réfléchir sur votre premier jugement pour que vous ailliez un jugement plus ouvert sur ce sujet. Maintenant, vous qui avez un premier jugement négatif, ne pensez-vous pas que ce jugement peut être influencé par une certaine image de la femme que la société nous montre depuis toujours ? Vous messieurs, ne pensez-vous pas à la possibilité que votre jugement peut être aussi altéré par une certaine peur de perdre votre virilité fasse à des demoiselles aillant réussi à développer une musculature plus importante que vous ? Vous mesdames ou mesdemoiselles, ne pensez-vous pas à la possibilité que votre jugement peut être aussi altéré par celui de ces messieurs et une certaine peur de ne pas être désirée si vous aurez un tel corps ? Et surtout, ne pensez-vous pas qu’un mauvais jugement non fondé peut faire du mal à certaines catégories de personnes ? Quelques photos pour illustrer le sujet : Osez dire que ces femmes manquent de féminité ! Petites précisions : Ces femmes doivent seulement leur corps à l’activité physique et à une bonne nutrition équilibrée, une diète hyper-protéinée pour certaines d’entre elles mais aucune d’entre elles ont pris des substances non naturel. Et aucune de ces photos sont truqué.
  13. À mourir de rire, le respect pour la candidate... mais inquiétant. Un jour, un parti musulman, organisé et puissant, des loups avec des habits de mouton, affiliés au Frères Musulmans sans doute, probablement financé par l'Arabie saoudite, gagnera une élection en Occident... Oui, une guerre civile se prépare... pour simplement conserver nos racines et nos Libertés, fragiles et éphémères... En attendant, rions ****
  14. Bonjour. Il y a eu en France de gros progrès en matière d'égalité homme/femme. J'aimerais savoir si les femmes de ce forum ont eu l'impression au cours de leur vie de souffrir, d'une manière ou d'une autre, d'être une femme et non un homme. N'avez-vous pas comme moi parfois l'impression que si globalement on tend vers l'égalité, dans de plus en plus de cas particuliers il y a une certaine régression ?
  15. "Déchet pédérastique", "sodomite"... Ce cadre gay du FN raconte l'envers du décor FRONT NATIONAL - C'est une lettre pleine d'amertume qu'a publiée ce mercredi 30 novembre sur les réseaux sociaux Guillaume Laroze, jeune cadre Front national et secrétaire général du Collectif Marianne, mouvement chargé de diffuser les idées frontistes dans les réseaux étudiants. "Le cœur plein de regrets", le jeune homme annonce qu'il claque la porte du FN, qu'il avait rejoint par "patriotisme". S'il tourne aujourd'hui les talons, c'est parce qu'il dit avoir "découvert au fil du temps le goût amer de la désillusion". "Souverainiste mais de gauche", Guillaume Laroze assume avoir adhéré, "séduit par le discours, les positions et la hauteur de Florian Philippot". Mais l'impossible cohabitation du courant incarné par l'ancien énarque chevènementiste avec la ligne traditionnelle du FN a fait du parti "une cocotte minute sur le point d'exploser", estime-t-il. Guillaume Laroze confirme dans sa lettre les dissensions qui minent la formation d'extrême droite, partagée entre une ligne sociale et souverainiste incarnée par Florian Philippot, et le FN "canal historique" ultra-conservateur et libéral incarné par Marion Maréchal Le Pen depuis l'éviction de son grand-père. "J'ai assumé ma sensibilité, progressiste et sociale. Mais s'il est aisé d'être conservateur et militant de la 'Manif pour tous' au Front National, il l'est beaucoup moins d'être favorable au 'Mariage pour tous' et d'adopter un ton mesuré sur certaines questions", écrit-il avant d'énumérer les insultes dont il a fait l'objet. Plus d'informations ici : http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/30/dechet-pederastique-sodomite-ce-cadre-gay-du-fn-raconte/ Une candidate FN rend sa carte en dénonçant le racisme de son parti Dégoûtée par le racisme et l'homophobie d'une partie des cadres et militants locaux, la candidate du FN à Saint-Alban renonce à briguer la mairie et rend sa carte. La candidate du Front national à Saint-Alban, Nadia Portheault, d'origine algérienne, renonce à briguer la mairie de cette commune au nord de Toulouse, dégoûtée par le racisme et l'homophobie d'une partie des cadres et militants locaux, a-t-elle indiqué, lundi 4 novembre, à La Voix du Midi' La candidate du Front national à Saint-Alban, Nadia Portheault, d'origine algérienne, renonce à briguer la mairie de cette commune au nord de Toulouse, dégoûtée par le racisme et l'homophobie d'une partie des cadres et militants locaux, a-t-elle indiqué, lundi 4 novembre, à La Voix du Midi. Nadia Portheault et son mari, Thierry, ont également décidé de rendre leur carte d'adhérent. Le couple a constaté "un décalage entre le discours de Marine [Le Pen] et celui de la base militante, explique la jeune femme. Cette ambiguïté permanente, entre la vitrine et une arrière-boutique spécialisée dans les blagues vaseuses sur les Arabes et les homos, n'était plus supportable". En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/11/05/une-candidate-fn-rend-sa-carte-en-denoncant-le-racisme-de-son-parti_3508629_823448.html#bH4buIMvQzgefuR9.99 Plus d'informations ici : http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/11/05/une-candidate-fn-rend-sa-carte-en-denoncant-le-racisme-de-son-parti_3508629_823448.html Les veilles habitudes sont difficiles a perdre on dirait.....
  16. Racisme ordinaire envers une femme voilée Pour info, ceux sont des acteurs , ils font des caméras cachés, ici dans le métro pour voir comment réagissent les gens.
  17. Non droit pour les musulmans, le régime crapuleux français suspens les droits des musulmans en l'absence de tout fondement juridique !!!! La mairie de Nice s'est opposée au mariage civil d'un couple musulman La justice, saisie par la ville de Nice en vertu de l'article 175-2 du code civil, a suspendu lundi 23 mars la célébration du mariage civil d'un couple de confession musulmane. La municipalité a émis des doutes sur le consentement des époux, mais ce sont des soupçons de radicalisation qui ont motivé sa décision. http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/03/24/la-mairie-de-nice-s-est-opposee-au-mariage-civil-d-un-couple-musulman_4599737_3224.html
  18. Bonjour , Après des semaines de réflexion , je me décide à vous exposer mon sujet. Je pense qu'il vaut vraiment la peine que l'on s'y attarde et que l'on y réfléchisse tous : "La galère des jolies filles" J'avoue n'avoir jamais pensé à cela avant que ma fille ne commence à être victime de ces "brimades" gratuites.....C'est donc pour elle et toutes les autres que je lance ce topic. Je passerai sur les difficultés à se faire des amies (méchanceté , jalousie) et/ou à trouver un petit ami sincère (si si) , pour parler plutôt de discrimination à l'embauche , autrement plus grave et en recrudescence semble t-il. Il y a encore 20 ans de cela , une fille plus avenante avait beaucoup plus de chance de se faire embauchée qu'une autre , à compétence égal. Aujourd'hui , c'est carrément l'inverse , une fille quelconque , grosse , voire moche a plus de chance d'obtenir un poste. Normal quand on sait qu'il y a 20 ans , c'était plutôt des hommes qui recrutaient au service ressources humaines. Aujourd'hui , ce service est composé essentiellement de femmes , ce qui expliquerait la mise au panier des CV de jolies femmes. J'ai entendu récemment à la radio, un témoignage sous anonymat , d'une femme DRH qui avouait jeter systématiquement les CV de femmes plus jolies qu'elles, de peur de se faire voler la vedette auprès des ouvriers de l'usine.....Elle disait que toutes ses collègues, aux ressources humaines des autres entreprises faisaient de même. L'une avait peur qu'on ne lui pique son mari, l'autre que le patron ne donne les meilleures tâches à la nouvelle jolie recrue. Pourquoi les croire si dangereuses ?? Moi, ma fille ne demande qu'à travailler, à se marier et à avoir des enfants, comme tout le monde. Voilà, j'attends de connaître vos avis sur ce sujet, merci d'éviter les moqueries (on en a que trop entendu) c'est inutile et lassant. Merci.
  19. Salut à tous et à toutes je déconsonseille vivement aux femme de regarder ce topic..lol Je ne fais pas de discrimination, mais pour une foie j'aimerai avoir des avis exclusivement masculins sur un sujet. J'ai trouvé une vidéo sur Youtube et j'aimerai savoir si à travers l'humour de cette vidéo il y a plutôt une grande ou petite part de réalité? Voilà
  20. un rapport intéressant du conseil européen sur les discriminations, et qui condamne notamment la Russie et ses nouvelles lois "contre la propagande gay". http://assembly.coe....779&Language=fr Vive l'Europe !
  21. Allemagne : l’association zoophile réclame l’égalité des droits[DESC][/DESC] En réponse au projet de loi qui vise à interdire la zoophilie en Allemagne, l’association allemande de défense des Droits des zoophiles (Zeta), selon laquelle il y aurait 100.000 zoophiles en Allemagne, a décidé de porter plainte contre cette future loi devant la Cour constitutionnelle. Mi-décembre, le parlement allemand a adopté une loi afin d’interdire les actes zoophiles et de les condamner à une amende de 25.000 euros. Une loi zoophilophobe réactionnaire, qui n’a pas manqué de faire réagir les militants de la Zeta, un organisme qui milite pour le progrès, l’égalité et la liberté et qui a donc décidé de porter plainte contre cette loi zoophilophobe auprès de la Cour constitutionnelle allemande. Michael Kiok, un bibliothécaire président de l’association, en couple avec sa chienne bergère allemande prénommée Cessie et âgée de 8 ans et demi, a expliqué la position de son association progressiste par la volonté d’empêcher « la discrimination et la persécution des zoophiles en Allemagne ». « Nous voyons les animaux comme des partenaires et non comme un moyen de gratification. Nous n’avons pas à les forcer à faire quoi que ce soit », a-t-il ainsi déclaré dans une interview pour le journal Spiegel. Il a également précisé qu’il était facile pour un zoophile de savoir si un animal est consentant ou pas et que par conséquent, aucun mal ne leur est fait. « Les gens ont essayé de créer la fausse impression que nous faisons du mal aux animaux », a-t-il dénoncé. Une belle leçon de tolérance. L'article... Source: 24 heures actu
  22. Petits garçons palestiniens d'un côté du mur, fillettes juives de l'autre. © MENAHEM KAHANA L'acceptation de "l'autre" Ce mardi matin, il téléphone donc pour réserver. "Pas de problème", affirme son interlocuteur, qui lui propose trois dates au choix, les 17, 18 et 19 juin. Après s'être mis d'accord sur le 18, le prof répond à des questions pour établir la fiche de réservation, et notamment le nom et l'adresse de son école. À l'autre bout du fil, le représentant de Superland comprend qu'il s'agit d'un établissement arabe israélien. Il met alors Khaled Shakra en attente, lequel, après un court laps de temps, se voit signifier, par un autre interlocuteur, que malheureusement il y a eu une erreur et que tout est complet durant les trois dates proposées. Quelques minutes plus tard, l'enseignant rappelle, en donnant cette fois un nom à consonance juive, Eyal, tout en affirmant qu'il veut réserver pour une organisation juive. Il se voit proposer les mêmes trois jours... lepoint.fr Qu'en pensez-vous ? Est-ce le seul cas de clivage ethnique ? Amicalement
×