Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 11/03/20 dans toutes les zones

  1. 9 points
    Est ce que quelqu’un a pensé à cette hypothèse ?
  2. 6 points
    https://www.bfmtv.com/politique/selon-melenchon-il-y-a-en-france-une-haine-des-musulmans-deguisee-en-laicite_AV-202011120381.html "Ça commence à soûler un peu" =============================== Alors la laïcité ? Un prétexte anti musulman ? Le CCIF a t’il trouvé son nouveau porte-voix ou agitation de début de campagne du candidat Melenchon ? Ce genre de propos ne contient il pas en germe une victimisation favorisant les passages à l’acte ? Cette pièce remise dans le juke-box par le candidat ne va t’elle pas une nouvelle fois desservir nos compatriotes musulmans qui n’ont rien demandé à la LFI ?
  3. 6 points
    Je pense que tu n'as pas compris le principe du confinement. Si les boites sont fermées, c'est pour éviter les attroupements et donc "le partage des virus", d'autant que les jeunes sont généralement asymptomatiques mais peuvent sans problème contaminer des personnes vulnérables. Ensuite, à 300 dans un hangar, tu pense que c'est respectueux des gestes barrière ? Enfin, tu imagines vraiment des équipes médicales, faire des tests à 6 heure du matin et à des centaines de jeunes ??? Dans cette affaire, ce qui me soule le plus, c'est que la police n'est pas intervenue. 135€ par jeune, ça les aurait calmé un peu.
  4. 5 points
    Français de souche? Et alors? Vaut mieux être français de souche qu'antifrançais et/ou islamiste.
  5. 5 points
    Les bars et les restaurants ne sont pas condamnés par qui que ce soit comme c'est écrit dans le sujet initial, ce sont juste des commerces qui pour la plupart ne peuvent pas fonctionner réellement avec les règles d'hygiène en vigueur. Quand les boites de nuit ont fermé dans les grandes villes, tout un tas de restaurateurs ou de patrons de bar on transformé leurs établissements en lieux festifs pour attirer tous les noctambules ou étudiants qui avaient envie de s'éclater, les professionnels qui respectaient les consignes ont payé pour ceux qui les ont transgressées !
  6. 5 points
    Mécaniques du complotisme : Covid-19, une épidémie de fausses informations Publié par France Culture | 29 avril 2020 | Analyse & décryptage, Radio Volé dans un laboratoire canadien par des espions chinois, conçu volontairement par malveillance, le coronavirus à l’origine du Covid-19 serait même lié à l’apparition de la 5G… autant de rumeurs et d’infox qui pullulent sur les réseaux sociaux autour de cette pandémie. C’est la nouvelle saison de notre série sur les mécanismes de construction et de propagation de complots imaginaires manipulés par les pouvoirs ou agités dans l’ombre. Ou comment une théorie complotiste peut devenir un phénomène culturel. Episode 1 : complot et fake news made in China C’est l’histoire d’un lanceur d’alerte de 34 ans, ophtalmologue de Wuhan dans la province du Hubei et que Pékin à fait taire parce qu’il “propageait de fausses informations” s’agissant d’une épidémie de coronavirus. Il s’appelait Li Wenliang. Il en est mort le 7 février 2020. Depuis, les autorités chinoises n’ont eu de cesse de manipuler et de dissimuler aux Chinois et au reste du monde, des informations pourtant indispensables à une gestion optimale de la pandémie. S’il faut attendre le 31 décembre pour que le gouvernement chinois alerte l’Organisation mondiale de la santé, il mettra trois semaines à annoncer que le virus pouvait se transmettre de personne à personne. Aujourd’hui, alors que la Chine a été bouclée, le message de la propagande est clair : le virus vient de l’étranger, apporté délibérément par les Américains. Une version officielle que Pékin entend imposer à tous. En mettant en place sa “diplomatie du masque”, c’est sans doute le pari que la Chine semble vouloir gagner. Episode 2 : le complot des blouses blanches Dans son étude annuelle sur le complotisme pour la Fondation Jean-Jaurès et l’Observatoire du conspirationnisme, l’Ifop révèle un sondage qui laisse sans voix. Un quart des Français estime que le coronavirus a été fabriqué intentionnellement (17 %) ou accidentellement (9 %) en laboratoire. Pire encore ! Les électeurs du Rassemblement National, plus réceptifs aux constructions complotistes, y sont surreprésentés. Selon un certain Cat Antonio, un gilet jaune parisien, dont la vidéo a été vue des millions de fois sur les réseaux, le Covid-19 serait une invention de l’Institut Pasteur. Malgré toutes les explications, les démonstrations que chercheurs, universitaires ont opposé aux assertions de ce complotiste patenté, ce dernier mise surtout sur sa conclusion : “On laisse rentrer cette saloperie pour qu’il y ait le plus de personnes contaminées et l’institut Pasteur va sortir un vaccin. Et qui va l’acheter ? Ceux qui auront de la thune.” Un syndrome du “Spectre” caractérisé ? Au milieu du XIXe siècle, certains affirmaient que le choléra était une invention de la bourgeoisie pour affaiblir les mouvements ouvriers. Episode 3 : à la recherche de boucs émissaires Que n’avons-nous pas lu ou entendu sur l’origine du coronavirus ? Depuis son apparition en décembre 2019, les déclarations les plus abracadabrantes sur l’origine du Covid-19 ont fait florès sur les réseaux et dans la presse. Car son caractère naturel ne semble pas satisfaire tout le monde. Il faut un coupable, un bouc émissaire, responsable de cette catastrophe planétaire. Si, une fois n’est pas coutume, on a vu resurgir la figure du “Juif empoisonneur” épaulé par son alter ego franc-maçon au sein de la fachosphère et chez les conspirationnistes russes, turcs ou djihadistes, la Fondation Bill Gates, la Fondation Rockefeller, Microsoft, le Forum de Davos, toute “la mafia pharmacratique et vaccinaliste” sont aussi sur la sellette. Si certaines personnalités sont également pointées du doigt comme Jacques Attali, beaucoup incriminent la 5G. Début avril, à Liverpool ou à Birmingham, au Royaume-Uni, des antennes-relais étaient incendiées à cause d’un post Facebook partagé par des milliers d’internautes, affirmant que le coronavirus n’existe pas, qu’il n’est qu’un prétexte au déploiement de la 5G, qui est elle-même responsable des morts attribuées à la pandémie et qui permettra au gouvernement de surveiller sa population, grâce à un puce contenue dans le vaccin. CQFD.
  7. 5 points
    Faut arrêter de délirer, même la musique d'ambiance et les sons ajoutés par le réalisateur sont angoissants au début durant 2h03 pour instiller l'ambiance, puis lorsque la théorie du complot est dévoilée, la musique de fond devient entrainante et héroïque. C'est de la pure propagande, il n'est pas question de penser autrement mais c'est de la pure manipulation. Avec subitement et rapidement durant plus de 2h00 des informations nombreuses et disparates, parfois nouvelles et semi-vraies mais saupoudrées de commentaires orientés suspicion et une musique de fond angoissante, on ne peut psychologiquement que souhaiter voir un sens à ces informations anxiogènes disparates à enchaînement rapide durant 2h03. C'est la définition psychologique de l'angoisse : de ne pas voir le sens. Il n'y a aucune preuve de tout ça (que la covid a été créé de toutes pièces est une possibilité, mais quel rapport avec le gouvernement mondial que par ailleurs les élites ont toujours eu vocation à défendre) ? C'est bidon. Complètement.
  8. 5 points
    Sa gestion de la crise des gilets jaunes , de la crise sanitaire , des crises sécuritaires ( ici il est dans la gestion de l’après Samuel Paty), indique Une volonté constructive forte !
  9. 5 points
    Oui et ça c'est un sujet intéressant bien sûr. Mais là le problème c'est que tu vas te retrouver avec... une troisième vague de covid et malheureusement un sujet qui ne va tourner qu'autour de ça.. Mais essayons de faire autrement Il n'y a pas que la manipulation des masses. Il y a aussi que les gens sont totalement obnubilés et perdent toute mesure, y compris les élites faut pas rêver. Chacun d'entre nous est plus ou moins influençable, et quand les médias te matraquent toute la journée de nouvelles infos sur la covid, bah au bout d'un moment.... Je ne crois pas qu'on soit dans le cas d'un CPI. En revanche, cela fait des années que la peur est savamment distillée à des fins politiques personnelles, et là, la logique pure veut quand même que ce soit ceux qui n'ont pas encore accédé au Graal qui s'exercent à cette communication mortifère.
  10. 4 points
    En tous les cas le film a ete supprimé de presque toutes les plateformes, vous trouvez cela normal ? On ne peut plus avoir de débat contradictoire en France ? Et que dire de la sur-réaction du gouvernement ?
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+01:00
  • Points de participation

    • 113,931
    • 110,416
    • 93,929
    • 93,819
    • 90,456
    • 81,336
    • 73,864
    • 54,605
    • 50,835
    • 42,759
    • 40,967
    • 40,736
    • 40,284
    • 39,389
    • 37,597
×