Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. Dernière heure
  2. Quelqu'un que j'aime m'a un jour donné sa recette du bonheur. Ca m'a fait réfléchir au spleen profond qui nous attrape parfois, alors qu'il suffit d'une seule pensée différente pour ressentir de la joie. Elle a utilisé la métaphore du verre à moitié plein ou à moitié vide. Quelles que soient les circonstances, elle voit toujours le verre à moitié plein. Et ce n'est pas si difficile finalement. Quand une pensée noire nous vient, c'est nous qui l'acceptons. Il faut alors en prendre conscience. Et fermer la porte à cette pensée. Savoir qu'il nous est possible à tout moment, en une fraction de seconde, de changer les choses. Se demander en quoi cet évènement ou cette situation a du bon. Et dérouler cette autre pensée positive. Ou bien zapper carrément le négatif dès qu'il surgit, et changer de thème. Pour aller juste à côté, là où l'herbe est verte et le soleil resplendissant. N'acceptons pas le malheur qui vient nous envahir. Il y a toujours une pensée sympa, un projet sympa, une sortie sympa sur lesquels se focaliser. Sortir en pleine nature ressentir les rayons du soleil sur son visage, jouer de la musique, appeler un ami, lire un bon livre. Personnellement, le sport m'apporte instantanément cette bouffée d'air qui vide le cerveau. Quand on court en forêt avec tous les bruits de la nature, qu'on approche une falaise pour fusionner avec elle, qu'on glisse sur l'eau pour goûter aux forces du vent, ou qu'on marche vite tout bêtement dans sa rue ou sur son vélo elliptique avec une musique qui nous entoure de sa féerie, on pense à autre chose. Faire l'amour aux femmes, aux hommes, aux plantes, ou aux animaux, c'est bien aussi
  3. ça par exemple, c'est une mesure protectionniste et non pas libérale, et je trouve que ça devrait être appliqué à toutes transactions. Un prix de vente minimum, ou minima si vous préférez, devrait être déterminé pour tout biens ou services, incorporant un salaire décent pour celui qui le produit ou celui qui le rend ,et quand tu veux casser les prix tel le libéral averti qui va niquer son prochain, pof, tu te manges la différence en taxes , ce qui permet d'aller payer aux chômeurs que tu crées leur pain quotidien .
  4. Euh... Oui, en effet, vous êtes nul en maths... Pardon ! En divisant par trois, vous obtenait un tiers,...comme son nom l'indique, soit comme l'a écrit Frank_N, une baise de 66.67%, reste à payer 33.33%, soit un tiers (1/3) du prix initial.
  5. Ben non ! raconte-nous : ça c'est très intéressant !
  6. Alors tout d'abord merci pour ta réponse. Maintenant ma réponse : Tout d'abord concernant l'école d'Angoulême, je l'avais trouvé mais je l'avais vite mis de côté quand j'ai vu l'examen d'entrée. Le travail demandé est juste énorme et étant donné que cela tombe l'année de mon bac, c'était trop. Pour faire court, il demande de réaliser en une semaine un grand nombre de travaux sur un thème précis. Semaine qui tombe bien sur pendant les cours. Ensuite, tu me parles d'écoles d'art plus généralement, mais je ne veux absolument pas faire ce genre d'école. Car encore une fois, on y étudie et apprend que des choses qui ne m'intéresse pas, le réalisme et les natures mortes par exemple. Je sais que je ne pourrais pas trouver l'école parfaite non plus, mais j'essaye dans le temps qu'il me reste de trouver la meilleure. Pour finir, je sais qu'auteur n'est pas considéré comme un métier en France, je voulais juste faire vite. Je ne connais pas toutes les subtilités des impôts, des revenus et tout ça mais je me renseigne petit à petit là-dessus. En soi, je voulais juste dire qu'il n'y a pas de "formation" pour devenir auteur, et en soi, ça se comprend.
  7. Je me fais l'avocat du diable mais perso si je suis pompiste, avec des prix très bas, je fais des stocks et j’aplatis les prix, de manière à être compétitif quand les prix remonteront : j'aurai des stocks pas chers à écouler.
  8. bonjour quand le pic mondial sera atteint , c'est à dire que dans aucun pays du globe aucun nouveau cas connus ne sera homologué pendant un certain temps , la pandémie sera en phase de redescendre ? bonne journée
  9. Quand on dit que la connerie est universelle.... https://www.slate.fr/story/189075/plus-300-personnes-meurent-iran-apres-bu-methanol-contre-coronavirus-epidemie-confinement
  10. Je le reconnais : certaines revendicatrices du féminisme adoptent un dialogue misandre donc contre-productif et promeuvent des mesures inégalitaires donc contre-productives. Quant aux féministes qui les contredisent sur les points évoqués, sont-elles autant que les autres invitées à s'exprimer dans les médias ? Hier, j'en ai entendues, cela dit, dans un débat rediffusé : les hommes virils sont-ils démodés, sur LCP. C'était intéressant, ces points ont été évoqués, et dans le calme, sans invectives, pour une fois. Un débat productif !
  11. Rassurez-vous les cons du bas peuple que vous conchiez 24h sur 24 h sur ce forum n'ont jamais et ne seront jamais au pouvoir. Par contre ceux qui y sont, intelligents et doctes mais qui mentent avec aplomb devant des micros ne semblent pas vous soucier beaucoup.
  12. S'il a été divisé par 3, ça fait mois 66,67%. Avec moins 300% on vous file du pognon quand vous passez à la pompe. Il faut diviser par 4 pour avoir une baisse de 75%
  13. Je suis nulle en maths mais quand une fringue à 100 euros est divisée par 2 ça fait une baisse de 50%. Divisé par 3 ça ferait donc une baisse de 75% et non 300%.
  14. Brigitte ne se plaint pas elle dit que c'est difficile ! Pas pour vous ? Moi oui aussi ....
  15. @Abu nuwas concernant les médecins cubains voilà un décret intelligent et qui a du sens https://www.europe1.fr/societe/coronavirus-ce-a-quoi-il-faut-sattendre-pour-la-troisieme-semaine-de-confinement-3958577 Même si bien sûr il n’est pas évident qu’une fois les Antilles éventuellement touchées ( pour le moment ce n’est pas plus le cas qu’à Cuba ... ) , Cuba ne le soit pas également et donc ne soit plus en capacité d’aider à Fort de France Ou Pointe-à-pitre ...
  16. @Pat49 : Concrètement, si un homme venait avec une oeuvre faite en Dieu comportant les critères de reconnaissance évoqués, lui diriez-vous : Vas-t'en voir Dieu ?
  17. 20 % plus exactement. le scandale c'est que les taxes sont fixes. Oui c'est cela. voir ma réponse juste au dessus.
  18. PASCOU

    Le confinement.

    Le confinement. C'est l'espace limité, la liberté d'aller restreinte, au départ c'est nouveau,c'est l'aventure la tente au milieu de la chambre et l'imaginaire. L'invention d'un monde nouveau. Puis le temps passant l'impression que les murs se rapprochent , d'étouffer. Cette façon de tout relier à la situation, téléphone coronavirus, radio coronavirus,télé coronavirus, courrier il n'y en a plus. Je rêve presque de recevoir ma feuille d'impôts pour voir la tête de ma factrice même masquée, ses yeux me suffiraient. Même mon chien me semble triste. Rien ne bouge. Ce matin j'ai recompter les fourchettes et les couteaux et dans un élan fugitif j'ai même poussé le vice à recompter les petites cuillères, j'ai pris cinq cafés et je tourne en rond autour de la table . Bon je vais reprendre un café pour me calmer. Ainsi va le confinement . Puis mon chien est sorti de son canapé pour me sortir, il a apporté la laisse et poser sa truffe sur mes genoux. Sans conviction,sans joie,machinalement je me suis préparé,j'ai rédigé mon nouveau laisser passer en respectant la nouvelle heure, vérifié trois fois au moins, puis je me suis levé, je suis sorti sans fermer, qui pourrait venir me voler, le coronavirus veille , chien de garde maléfique. En sortant l'air vif et froid comme un croque mort m'a fait songer à mon testament, au notaire, alors j'ai échafaudé des scénarios diverses et avariés. Puis chemin faisant comme dit mon copain chasseur, je me suis éloigné dans mon espace de confinement, une demie heure aller et une retour. Je devais être enfoncé d'un quart d'heure dans la liberté autorisée quand mon chien a aboyé, puis au tournant du chemin, près de la forêt qui fait peur comme dit ma petite voisine , même pas peur de la forêt qui fait peur, un petit chien, une laisse, un être vivant et au bout de cette laisse rouge en cuir, une femme, une que je ne connais pas, une " parisienne " ? Je me suis approché, repoussant t un peu ma joie, ne pas brusquer l'oiseau qui pourrait s'envoler. Enfin nous sommes arrivés à portée de chiens, mélangeant et reniflant leurs truffes ,l'autre bout aussi. Je me suis entendu dire connement , ils ne respectent pas trop les protocoles actuels. Forcément nous avons parlé un peu de l'autre, le méchant, le virus. Finalement de rien et de tout, mais son sourire venait de faire exploser mon espace de confinement. Réduire les distances, aller au contact, se toucher, vivre dans le même espace, être seuls et à deux voilà ce qui anime mes journées depuis cette rencontre, je rêve de confinement avec ma "parisienne" .
  19. Bon il y a plus malheureux et isolés ! https://www.lejdd.fr/Societe/coronavirus-limpact-du-confinement-sur-les-personnes-agees-et-handicapees-3957825 Ma chère Brigitte rien ne vous empêche de faire un footing dans le jardin de l'Elysée avec le gentil chien ... Vous avez droit a une heure de sortie comme nous tous et déjà vous n'avez pas à vous préoccuper de faire vos courses les plus élémentaires ! Les journalistes devraient arrêter de vous poser des questions idiotes ... Ne marchez plus dans leurs combines ! Vous pensez aux vôtres que vous ne pouvez plus voir ... nous aussi ! Alors on peut vous comprendre ... ce n'est qu'un sale moment a passer ! Juste à faire ........... Prenez bien soin de vous car c'est en même temps prendre soins des autres !
  1. Charger plus d’activité
  • Newsletter

    Want to keep up to date with all our latest news and information?

    Sign Up
×