Aller au contenu

Blogs

C'était la première fois que je découvrais le Lac Kir de Dijon

Avant de rentrer en Bretagne j'avais envie de visiter un village J'ai donc choisi comme étape pour ce Road Trip Semur-en-Auxois  Premier Road Trip, donc courte durée   Franchement j'aurai du rentrer quelques jours plus tard ALERTE ROUGE pour la neige en Bourgogne, j'ai cru que j'allais dormir sur l'autoroute  La ventilation était en panne, et il faisait -20C°  

Une journée en enfer. Spoil alert 2 heures en réalité.

Une journée en enfer. Spoil alert , deux heures en fait, mais ça fait vite long quand on en est a cherché sa propre tête. Alors c'était la semaine dernière (2 semaines ?) pour la séance du jour j'ai voulu garder sur moi un petit câble pour pouvoir brancher mon téléphone sur le tapis de course, et avant d'aller sur le tapis j'ai fait du dos et ma serviette y était tombée. Mais je l'ai récupéré immédiatement bien sûr. Ok ? Je fais gentiment deux trois machines et ensuite au moment d'alle

Pirene

Pirene dans La Trace

Tourner la page

Il faudrait tourner la page, ne plus y penser, sortir du statut de victime, se tourner vers l'avenir. Les victimes de violences sexuelles reçoivent souvent ce type d'injonctions. Si seulement. Elles seraient les premières à tourner la page, à enfermer les violences qu'on leur a faites dans la boîte prévue pour les mauvais souvenirs et que nul n'ouvre jamais.  Malheureusement, quand les violences sont extrêmes, comme le sont les violences sexuelles, la page est si profondément entaillée qu'e

January

January dans Billets

Le pianiste

Ce ne fut pas un réveil brutal comme il se l'était toujours imaginé. Mais un léger picotement qui, plus les jours passant, se faisait plus présent, plus pressant et pesant. Une insomnie, une trop longue rêverie alors que le parterre était plein de ses adorateurs, un doute crevant la tranquillité de sa vie bien faite et appliquée, et cet air qui l'étouffe en continu. Son monde s'écroulait avec la lenteur d'un savant ralenti. Rien n'était visible, personne ne l'eut imaginé, car le m

Des jours comme les autres.

Je suis de retour à ********* et déjà l'air froid et humide me parcourt l'échine, j'ai un frisson de dégoût devant ce que je vois et automatiquement j'appelle quelqu'un histoire d'aller boire un café et surtout libérer mon cœur de toute cette morosité. Je repensais étrangement à JM celui qui m'a interviewé sur ce que je faisais. Je crois que c'est avec lui que j'aurai dû aller boire ce café... Il aimait m'entendre parler au moins.  Je sentais dès le début que c'était trop tôt pour rentrer.

Pirene

Pirene dans La Trace

Il vient me chercher.

2 semaines d'attente, 2 semaines de visage tantôt fermé tantôt souriant. 2 semaines de cris. Je ne m'y attendais pas et ça fait comme un choc dans le ventre et dans la tête. Une nuit, un dimanche où j'étais justement ailleurs là où je pensais être à l'abri de tout, on m'appelle...On me dit que...mais la seule chose qui me capte déjà entièrement c'est le chant de mon père. Entre la panique et le calme total je discute néanmoins avec lui, jusqu'à ce qu'il me le passe. D'habitude je sais faire

Pirene

Pirene dans La Trace

Un 28 juin à 19:14

En une douce soirée d’été, une fête se déroulaient dans une cité d’Europe de l’Est , les habitants déambulaient, s’esclaffaient, dansaient, chantaient dans les rues. Parmi cette cohue, en face d'une vitrine de boulangerie, se tenait un jeune homme n'ayant pas dépassé la vingtaine et dévorant entre ses mains décharnées un sandwich qu'il venait d'acheter. Il se voyait accoutré d'un pantalon effiloché datant du siècle dernier, de chaussures en cuir ayant l'air des plus fatiguées, d'un veston é

guabrone

guabrone dans Générale

Faire avec...

Oui, la douleur se dompte sans jamais disparaître, vu que la résilience, il serait temps de l'admettre, c'est rien que des conneries. Le Petit Robert rappelle : "Résilience. n. f. Capacité à surmonter les chocs traumatiques." Ca arrange bien tout le monde, cette histoire de résilience, on peut broyer les êtres puisqu'ils s'en remettent toujours. Le cerveau est plastique, l'esprit pâte à modeler. Le terme de résilience depuis quelques années relève de l'injonction. Résilience collective autant qu

January

January dans Billets

La valse

Entre les gens qui veulent manger mais ne veulent pas salir une poêle... Ceux qui se plaignent mais ne s’améliorent pas eux même. Les familles en tuyaux de poêle qui ne proposent que plus encore et s’étonnent encore d’être à chaque fois à l’abandon.  Parce que ce n'est pas possible d'avoir raison tout le temps, parce que ce n'est pas possible d'être toujours responsable de tout. Parce qu'ils ne se posent pas la question de savoir et n'ont plus qu'à empêcher les autres de le faire.

Pirene

Pirene dans La Trace

Le son.

Ce n'est pas un tintamarre, rien d'un tohu-bohu, pas plus qu'un tintouin, c'est deux consonnes , un son qui parait ordinaire, et pourtant . Pourtant il met le chambard, même un  raffut dans mon esprit mais en silence, il me donne envie de sautiller, de danser et de chanter, il me transforme, il me rend léger, je ne sais pas comment dire, peut être me rend il niais, change mon visage sérieux en un sourire idiot, mais je m'en fiche. Ton prénom est unique, il est ta personnalité, ton cara

dB∅/ t

Salut, je disais tout à l'heure que j'avais des rendez-vous, des rendez-vous sans importance en vrai. Il fait bon aujourd'hui, eh ! Ca fait dix ans que j' habite dans le coin et je ne consulte TOUJOURS PAS la météo, tu te rappelles les converses  !?!  Non là,  j'ai le choix de faire pleins de trucs pour m'occuper mais....mais. T'as vu c'est mal parti hein ? Ecoutes, je fais ce que je peux hein  j'ai (res)sorti la guitare histoire voir a quel point j'ai perdu ?  Baaah une journée p

Pirene

Pirene dans La Trace

Se taire

Quand il arrive que vos questions deviennent trop insistantes, vos parents vous interdisent de vous exprimer sous peine d’avoir la langue coupée. Vous avez du mal à croire qu’ils mettront leur menace à exécution, vous les imaginez difficilement maniant des instruments tranchants destinés à vous faire souffrir, vous les voyez plutôt comme des êtres bienveillants, en plus ce sont vos parents. Malgré tout, par prudence, vous vous abstenez de parler à tort et à travers. Vous apprenez que le silence

January

January dans Billets

Les vieux enfants.

Ils se tiennent par la main comme des enfants de maternelle, accrochés l'un à l'autre elle fragile lui la regardant en silence, on sent toute la tendresse dans son regard au bord des larmes. Ils s'assoient chaque jour sur le même banc et regarde le monde qui s'éloigne d'eux, ils murmurent des choses que je n'entends pas, il remet son écharpe avec gentillesse et compassion, les pétales des arbres en fleurs tombent doucement comme le temps qui passe. Ils sont proches, parfois ils sourien

querty

querty dans Tendresse

Ce qui ne te tue pas...

- Tu sais ce que dit le proverbe ? Ce qui ne te tue pas te rend plus forte... - Connerie ! Cette phrase vaut dans les deux sens : pour toi, et pour le méchant qui essaie de te tuer. En vérité, ce qui ne me tue pas mute et essaie de nouveau. C'est le principe même de la vie : pense aux bactéries, aux virus et à tous ces connards qui ne lâchent jamais l'affaire...  La tragédie de l'orque - Pierre Raufast 

January

January dans Billets

Fillettes.

Il y a une tache dans mon lit ce matin, une maigre comme rentrée, il y a une lézarde dans ce lit, une fissure comme affamée... Il y a une chaire vide à combler, il y a un lit ici. Jouez Diaphanes clair-obscur et c'est le l'Arlequin qui sourit. Vaine cave dans cet écueil versée, fuite d'humeur de ce cupidon mort-né, Il y a une trace ici sommet d'une tour d'ivoire...mais d'où est-elle tombée. Il y avait ici avant un pouvoir dont les ombres avaient peur, il y a un flou dans tou

Pirene

Pirene dans La Trace

Mesdames vous avez échappé au pire messieurs aussi.

Il y a deux jour dans les toilettes chez un copain, je feuilletais le calendrier de la poste et suis tombé  sur un petit article sur le passage du corset à l'ébauche du soutien gorge par une femme . Croyez moi vous avez échappé au pire. https://fr.wikipedia.org/wiki/Corset Messieurs réjouissez vous et surtout les éjaculateurs précoces, le temps d'enlever les "lacets" et de sortir de la carapace ...

querty

querty dans futile

l'enfance abandonnée.

C'est un arbre planté au milieu de nulle part, c'est un arbre sans tuteur qui pousse sous le vent dominant, penché, un peu recroquevillé et pourtant chaque printemps il bourgeonne, fleurit et tente de donner ses  fruits que personne ne vient cueillir, ses efforts sont vains.  Son courage, sa patience à donner le meilleur de lui même finit aussi par se faner et l'arbre sans tuteur sans personne pour ramasser ses fruits, tailler ses branches qui l'étouffent. Puis il est attaqué de toutes part

querty

querty dans General

Avait faim

Ca fait trois jours. C’est le matin du troisième jour. Il y a trois jours, elle n’a pas fini son assiette. Alors, à chaque repas depuis, elle retrouve à table la même assiette, le reste de purée de pommes de terre et les boulettes. Le premier soir, elle a pu…un peu. Au petit-déjeuner, l’assiette glacée..  “ Tu n’en veux plus ? tu auras la même chose à midi, c’est bien, tu coûtes pas cher et tu vaux rien !”  Le midi, la purée a fait une croûte. Elle se force, il faut vite finir sinon ça va durer

January

January dans Billets

Échos.

J'ai tout pris comme pour me faire une carapace et garder bonne figure même ici au lit le vent souffle entre mes bras nus et chaque frissons sonnent comme une trompette qui annonce que l'on va s'enfoncer encore plus loin, plus loin et plus profondément sous les drapeaux de pays de mers qui harcèlent sans cesse, dont les corbeaux sont des confidents.  C'était une bonne journée parce que tranquille en réalité. De toute façon c'est ce que j'ai dit ce matin à l'homme gay de l'accueil : Ça

Pirene

Pirene dans La Trace

×