Aller au contenu

Blogs

 

Flatulence 10 - Le pet de boulanger

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Assoiffés de connaissances, nous sommes nombreux à attendre ce nouveau chapitre. L'étude de cet intrigant phénomène qui nous passionne tant. Aujourd'hui encore, ravis de cette aubaine, nous nous précipitons en ordre dispersé dans la salle de cours virtuelle de ce forum pour nous cultiver. Bien que la définition du pet en général soit victime d'une basse vulgarisation, nous nous efforçons ici d'élever le débat. De transmettre un savoir. Il est important

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 9 - Le pet de vieille

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Toujours avides de connaissances, nous poursuivons ici nos époustouflantes découvertes culturelles, anatomiques et scientifiques. Enrichissantes.  Après les études précédentes qui ont tourné autour du pet clair, du pet aspiré ou encore du pet moyen, il nous faut approfondir ici le "semi-vocal".  Le pet "semi-vocal" est souvent émis discrètement. Ce qui ne l'empêche pas de se répandre dans l'air ambiant avec une certaine persévérance.  Rapidement son par

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 8 - Le pet de bergère

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Toujours soucieux de partager le compte rendu de nos recherches et de nos expériences, nous continuons nos publications. Le sujet de la flatulence est si vaste que nous aurons sans aucun doute de nombreuses occasions d'y revenir avec célérité. Pour cette nouvelle étude, nous resterons dans le terroir de notre belle France. Il y a tant à découvrir dans nos campagnes. Nos investigations irons des plateaux Lorrains au plaines du Languedoc sans négliger une

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 7 - Le pet de paysanne

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Il est d'une grande importance de continuer ici notre étude scientifique de la flatulence sous son apparence la plus épurée. Le pet ! Ce phénomène étonnant qui se créé lorsque la matière est composée de parties parfaitement homogènes, pures. Le pet ! Ce phénomène qui ne peut exister que lorsque cette même matière est abondante, généreuse et distribuée. Le pet "composé" est émis par salves régulières. Plusieurs coups sonnent alors comme autant d'éminents

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 6 - Le pet de bourgeoise

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Il est de notre devoir, en ces temps troublés, de revenir aux fondamentaux qui font de nos quotidiens, nos plaisirs. Hors, qu'y a t-il de plus fondamental que nos viscères qui, sans relâche, transforment et participent de nos existences ? Tel le laboratoire d'un alchimiste, nos viscères transforment, transmutent, trient nos aliments pour en transcender les sucs. Cela ne se fait pas sans une notable dépense d'énergie. Ce "moteur", pour fonctionner, a bes

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 5 - Le pet de femme mariée

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Toujours soucieux de partager notre savoir avec le plus grand nombre, nous continuons ici nos précieuses études. Nous savons tous que le pet est tout droit issu de l'anus. C'est ce qui en fait sa différence notable avec le rot. Pourtant, le pet et le rot sont formés de la même et unique matière : l'air. Sans ce véhicule point de pet, point de rot. Le rot s'échappe par le haut alors que le pet s'échappe par le bas. Tous deux animés du même souffle, du mê

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 4 - Le pet de jeune fille

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Si nous revenons à la définition du pet, force est de constater qu'il est conforme aux plus saines règles d'hygiène. Si nous examinons le pet sous son aspect philosophique, nous découvrons une évidence pertinente et bien réelle. Quel que soit l'angle où nous abordons le pet, notre constat sera toujours le même. Le pet est d'essence vitale. Le quidam moyen, l'être sans passion, l'indifférent chronique ou encore le sot, n'y sentiront qu'odeurs parfois nau

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 3 - Le pet de pucelle

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Nous continuons ici notre analyse non exhaustive du pet. Le pet est en général un vent renfermé dans le ventre. Le pet est souvent causé, comme le prétendent certains hommes de sciences, par une sorte de débordement. Le débordement d'une pituite attiédie. Un débordement qu'une chaleur faible, atténuée et détachée sans la dissoudre. Selon les gens des campagnes, paysans, agriculteurs ou cultivateurs, ce débordement aurait une cause certaine. Il serait ca

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 2 - Le pet de ménage

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Toujours soucieux de partager l'information culturelle, je vous propose de découvrir ici le "Pet de Ménage".  Contrairement à son homologue, étudié ici dans l'article précédent, le "Pet de Ménage" est plus intime.  Il se différencie quelque peu du "Pet de Provinces" car il se partage en familles, en couples ou encore chez soi.  Il n'est pas rare que des couples un peu "échangistes" ne se fassent des confidences quand à leurs flatulences. Nous ne saurion

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Flatulence 1 - Le pet de provinces

Chères amies lectrices Chers amis lecteurs Beaucoup de gens imaginent à tort que tous les pets sont de même nature. Hors, il n'en est rien.  Au fil des posts qui seront publiés ici, sur mon fabuleux Blog, nous allons approfondir le sujet.  Rien ne serait plus triste que d'ignorer cette magnifique émanation humaine que constitue le pet.  C'est avec toute l'exactitude possible que seront abordées ici les différentes sensibilités de chaque pet. Cette étude, exhaustive et d'un absolu sérieux, saura

Oncle_Julien

Oncle_Julien

 

Vidage de crâne : Pourquoi l’Homme n’influe pas sur le climat par le CO2

B : EXPLICATIONS   Introduction On a longtemps cru que les planètes étaient des divinités, que l’avenir pouvait être prédit par un examen des configurations astrales, que la Terre était au centre de l’univers ou, plus récemment encore, que les continents étaient immobiles. Non seulement la science remet perpétuellement en question les connaissances passées, mais cette évolution n’est possible que si les scientifiques sont libres de toutes influences politiques ou économiques. En m

auie

auie

 

Vidage de crâne : Pourquoi l’Homme n’influe pas sur le climat par le CO2

III – La lutte contre le réchauffement climatique : une croisade absurde, coûteuse et inutile Réduire nos émissions de CO2 ne sert presque à rien. La France n’a qu’un rôle mineur à jouer (0,9 % des émissions mondiales) : ses industries et ses automobiles sont plus propres que la moyenne mondiale, et sa production électrique, essentiellement nucléaire, émet moins de CO2 que les autres. Pourtant, de nombreuses voix se font entendre avec force. Elles entraînent les dirigeants français à voul

auie

auie

 

Impair Noël

Je m’en allais sur mes six ans quand j’ai cessé de croire au père Noël. Je convoquais alors mes parents - Oui, j’ai toujours été un brin formel - Afin de leur faire part de mon sentiment à l’égard de leurs propos irrationnels. Quel ne fut pas mon étonnement ! Loin d’abandonner leurs fariboles sensationnelles Ils me dirent triste sire et médisant quand mes objections n’étaient rien de plus naturelles. J’entends parfaitement que par ce mouvement ils œuvraient à la sauvegarde de mythes tr

Kégéruniku 8

Kégéruniku 8

 

Vidage de crâne : Pourquoi l’Homme n’influe pas sur le climat par le CO2

d) Cinq preuves contre la majorité des modèles de réchauffement climatique 1ère preuve : – Jusqu’à la révolution industrielle : les grands cycles de glaciation-déglaciation étaient régis par les cycles astronomiques nommés cycles de Milankovitch. Les températures terrestres dépendaient de l’insolation et de la quantité de chaleur reçue du soleil, et celles-ci dépendaient de la distance entre Terre et soleil ainsi que de l’angle de l’axe de rotation de la Terre. Donc, l’orbite terrestre

auie

auie

 

Vidage de crâne : Pourquoi l’Homme n’influe pas sur le climat par le CO2

II – Cinq façons de mettre en question le CO2 comme cause du réchauffement climatique a) Rôle essentiel de la vapeur d’eau dans le maintien de la chaleur La comparaison d’une nuit en Europe et d’une autre au Sahara montre que celle en Europe est plus chaude alors qu’il y faisait plus froid pendant la journée précédente. On observe une différence de température, avec une teneur identique en CO2 (412 ppm). En effet, ce n’est pas le CO2 qui retient la chaleur, mais la vapeur d’eau présente e

auie

auie

 

Vidage de crâne : Pourquoi l’Homme n’influe pas sur le climat par le CO2

I Exagération du réchauffement climatique par les médias D’une part, il fait parfois plus chaud ; d’autre part, les médias prêchent un futur malheureux. a) Alerte incessantes des médias subventionnés d’abord préoccupés par l’importance de leurs audimat & lectorat et des consignes de leur(s) propriétaire(s) Ils montrent répétitivement des pans de glace tombant dans les mers arctique et antarctique, comme preuve du « réchauffement climatique ». La neige tombée doit pourtant nécessa

auie

auie

 

A : Synthèse

A : Synthèse   Introduction Les choix de politiques publiques fondés scientifiquement doivent être pris en l’absence de pression politiques ou économiques. Dans le cas contraire, un groupe politico-scientifique, dont les dirigeants se prennent pour les « sauveurs du monde », peut surgir et influer de manière néfaste. Les intérêts financier sont considérables au regard des investissements pour produire des biens « neutres en CO2 », du coût phénoménal de la « nécessaire transit

auie

auie

 

Vidage de crâne : Pourquoi l’Homme n’influe pas sur le climat par le CO2

Les médias et nombre d’institutions affirment que la Terre, et donc l’humanité, est confrontée à un réchauffement climatique dû à une teneur croissante en CO2 atmosphérique anthropique.   Qu’en sait-on ? L’Homme, influence-t-il le climat ? Si oui, dans quelle mesure des politiques de réduction des émissions de CO2 peuvent-elles contrecarrer un changement climatique ? Mais de telles politiques, sont-elles en retour susceptibles de mener à une crise économique, sociale, voire écologique

auie

auie

 

Lapins et lapinisme

On disait un connil ou conil, connin, conin pour désigner un lapin, conniller ou coniller pour fuir ou se cacher comme un lapin ou user de subterfuges. Une connillière ou conillière  étant une garenne ou un clapier ou un subterfuge, une échappatoire.  Le nom (un) connil ou connin vient du latin cuniculus « lapin ». Les termes plus connus sont une cuniculicultrice ou cunicultrice, un cuniculiculteur ou cuniculteur, pour une éleveuse, un éleveur de lapins domestiques. La cuniculiculture

Dictho

Dictho

  • Commentaires des blogs

    • J'ai supposé que c'était une suite du morceau L.Lullaby, je me suis trompée peut être  Dans le billet Lockdown Lullaby, il y'a eu discussion sur le fait que le confinement était source d'inspiration , de création , dans un sens positif alors que j'avais écouté  le morceau dans un autre sens ''sombre , remise en question et renouveau..." Eveil :parce que le morceau m'a inspiré une sorte d'éveil dans le confinement qui ne peut être-à mon sens- qu'à court terme;  si l'enfermement ( qui n'a
    • Je n'ai pas compris... Mais merci quand même pour le like !
    • La même impression  d'éveil dans le confinement qui n'est possible à mon avis qu'à court terme.
  • Statistiques des blogs

    • Total des blogs
      1284
    • Total des billets
      4358
×