doug

Animateur
  • Compteur de contenus

    6 902
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de doug

  • Rang
    Statut : de la liberté

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    ForumFr
  • Intérêts
    Moi, et moi seul.

Contact

Visiteurs récents du profil

56 837 visualisations du profil
  1. Avant que le divorce ne commence, je propose la chose suivante. 1 - Qu'elle commence déjà à rembourser les 18 millions d'euros d'emprunt. 2 - Qu'elle parte du 262 rue du Faubourg Saint-Honoré (elle se croyait déjà présidente ) ! 3 - Qu'elle rembourse l'argent du Parlement Européen. 4 - Qu'elle se présente à la justice. Madame Le Pen est une justiciable comme les autres. 5 - Qu'elle arrête de se cacher derrière son immunité parlementaire et qu'elle prenne ses responsabilités. Ce n'est plus une petite fille.
  2. De part et d'autre, les équipes de campagnes sont à chier. Compromis fait à la va-vite. Aucune considération pour leurs propres électeurs. Aucune présence Présidentielle. Bref : Le mot "amateurisme" prend ici tout son sens.
  3. Arrêter de chercher, Fake News me semble plus approprié.
  4. Encore eût-il fallu qu'elle fasse de la politique. 1 - Aucune présence dans l'échiquier politique. 2 - Aucune présence télévisuelle (manque de visibilité) 3 - Manque d'autorité dans son propre parti politique, Florian Philippot y est pour quelque chose. 4 - Le sentiment d'avoir gâché cinq ans a l'Assemblée nationale. 5 - Frustration ? Un bien grand mot, qui malheureusement s'apparente plus à un échec politique de l'intéressé.
  5. Un parti dynastique.
  6. Grâce à mamy Gertrude, le FPÖ n'a qu'à bien se tenir.
  7. Pendant que la primaire monopolise l'attention médiatique, le travail parlementaire se poursuit à l'Assemblée nationale. Outre l'abandon (sans surprise) de la procédure de destitution visant François Hollande, les députés socialistes ont défendu cette semaine une proposition de loi visant à instaurer des funérailles républicaines gratuites pour les citoyens laïques. Un député a d'ailleurs profité de cette occasion pour (encore) se faire remarquer. Habitué aux prises de position polémiques (il a notamment tenté en vain d'imposer la parité... en prison), le député-maire d'Orange (extrême droite) Jacques Bompard a surpris ses collègues de l'Assemblée en déposant un amendement réclamant des excuses de la République française aux Rois de France pour le saccage de leurs sépultures pendant la Révolution française. "L'amendement dingo du jour", a ironisé la députée socialiste Colette Capdevielle en postant l'intitulé du texte sur Twitter. "Dingo", le mot est faible. Car si l'amendement n'a évidemment rien à voir avec l'intitulé de la proposition de loi (ce qui devrait conduire logiquement à son rejet), sa justification est encore plus surprenante. La profanation des sépultures royales remonte aux mois d'août et octobre 1793 en pleine Terreur révolutionnaire avec une réplique en janvier 1794. Alors que la monarchie vient de tomber, les Révolutionnaires s'en prennent aux tombes royales de la basilique de Saint-Denis, nécropole des rois de France, détruisant les sépultures et exhibant les corps. Suite de l'article... Source : huffingtonpost.fr
  8. Le Sénat et le Congrès étant majoritairement républicain, MrTrump va enfin pouvoir faire ce qu'il veut.
  9. Les carriéristes sont prêts à tout pour faire de l'argent. Il a juste envie de s'élever, dans les hautes sphères du système, peu importe le parti. Maintenant, je reconnais qu'au FN les ascensions peuvent être fulgurantes.
  10. Abus de confiance, de vol en bande organisée et un je-m'en-foutisme de tous les citoyens européens. Le FN critique à tout va les institutions européennes, en revanche, quand il faut profiter du système l'Europe c'est super méga génial.
  11. Au fur et à mesure, que le parti se dédiabolise, il ressemble de plus en plus à un parti lambda à quelques exceptions près. La petite Marion a deviné cette mascarade. Faire comme les autres cela ne correspond pas à l'ADN du FN.
  12. D'un point de vue stratégique la nièce du borgne reflète plus les idées du FN. Marine Le Pen, elle, s'adapte au gré du vent et cherche à convaincre un auditoire qu'elle n'aura jamais.
  13. Exprimer ses goûts, son opinion, avoir un avis différent au sein d'un parti politique c'est la base d'une démocratie. S'ils commencent à se museler entre eux, c'est mal barré.
  14. Il publie une carte des coins à champignons sur le web, des amateurs passent aux représailles Mardi 25 octobre - 22:52 "A la base, je suis un défenseur du logiciel libre, de l'open-data. Je suis parti d'une idée rigolote : partager mes coins à champignons." Il y a deux ans, Christophe Boutet a lancé une carte participative, hébergée sur la plateforme Umap, où tout le monde peut ajouter ses bons plans pour dégotter des cèpes ou des bolets. "Au maximum, la carte a compté entre 150 et 200 coins, explique ce directeur d'une école d'informatique, contacté par franceinfo. Mais j'ai désormais un problème : un vandale efface toutes les données." Considérant sans doute que les coins à champignons devraient rester confidentiels, celui-ci fait régulièrement le ménage. Mardi 25 octobre en début d'après-midi, par exemple, un seul endroit figurait encore sur la carte. Difficile de mettre la main sur le ou les utilisateurs mal intentionnés. "C'est quelqu'un qui maîtrise le numérique, mais sans doute pas beaucoup. En tout cas, il est farouchement opposé à la carte." Il n'est pas le seul. Le projet est la cible de nombreux commentaires plus ou moins agacés... [...] "L'idée, c'est que les gens découvrent la nature" Christophe Boutet assure toutefois recevoir "autant, voire davantage, de réactions positives". Et tant pis pour ceux qui l'accusent d'encourager les promeneurs à piétiner les sous-bois. "L'idée, c'est que des gens puissent découvrir la nature. Ils ne vont pas vandaliser les bois, il faut arrêter les fantasmes. Ceux qui parlent de vandalisme feraient bien d'aller faire un tour dans les bois, après le passage d'un tracteur forestier." L'amateur dénonce également les "cueilleurs pillards, qui passent avec un râteau". Un profil qui, selon lui, cadre mal avec les utilisateurs de sa carte. Suite de l'article... Source: France Info