Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'expérience'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

8 résultats trouvés

  1. Commencez pas à me jeter des cailloux ! Laissez-moi le temps de développer mon bordel et après, seulement, vous pourrez me pointer. Ce n'est pas un sujet facile et l'exercice risque d'être périlleux, mais j'aimerais partager avec vous ma graphie expérimentale pour les langues d'oc*. Pour celles et ceux qui l'ignoreraient : les langues d'oc ne bénéficient pas de graphies officielles et plusieurs systèmes concurrents existent afin de noter ces langues. Schématiquement, nous avons à notre disposition : la norme classique d'Alibert (plutôt médiévalisante), la norme félibréenne (calquée sur le français), la norme de Rancher (calquée sur l'italien et pensée plutôt pour le nissart), la norme bonnaudienne (pensée pour le limousin) et la norme fébusienne (pensée pour le gascon). Pour la suite, je me focaliserai sur les deux premières graphies, qui sont les plus employées. Ces deux systèmes possèdent des forces et des faiblesses : -> la norme classique permet de noter tous les parlers d'oc (elle s'inscrit dans un mouvement pan-occitan), mais je la trouve archaïque (trop soucieuse de respecter l'histoire et l'étymologie, elle note des lettres inutiles), contre-intuitive (tostemps se prononce grosso modo toustém). -> la norme félibréenne permet de bien rendre compte de la façon dont un mot se prononce, mais elle a un côté "patoïsant" (certaines ignorants la trouve phonétique !) qui peut rebuter. Bien, entrons en terrain miné ! Les sons [y] (noté « u » en français), (noté « o » en classique et « ou » en mistralienne) et [ɔ] (noté « ò » en classique et « o » en mistralienne) existent dans les langues d'oc. Je trouve contre-intuitif et contre-productif d’écrire le son avec un [o] ; une personne non avertie lira la lettre « o » [o] et comme les néo-locuteurs de « l’occitan » sont avant tout des locuteurs français, leur langue de référence (maternelle) est le français. Voici une liste de langues romanes et la façon dont elles écrivent les sons , [o], [ɔ] et [y] (lorsqu'elles les possèdent) : En asturien, la lettre « u » se prononce comme le « ou » français. La lettre « o » correspond au son [ɔ] qui est un o « ouvert » comme dans le mot français « port » [pɔʁ] En bourbonnais, la lettre « o » se prononce comme le « ou » français. La lettre « u » correspondant au son [y] de l’Alphabet phonétique international ne semble pas exister. En bourguignon-morvandiau, la lettre « o » se transforme souvent en « ou » et la lettre « u » s’affaiblit en « ui » parfois même en « i » En castillan, la lettre « u » se prononce ce qui équivaut au son « ou » en français. Le son [y] équivalent au « u » français n’existe pas. En catalan, la lettre « u » se prononce comme le « ou » français. Ainsi « vingut » (venu) se prononce [biŋ’gut] ou [viŋ’gut] et « bufar » (souffler) se prononce [bu’fa(ɾ)]. La lettre « o » est prononcé [o] ou [ɔ] lorsqu’il est tonique. En dialecte oriental (Île Baléare), il est prononcé sauf en majorquin. En corse, la lettre « u » se prononce et la lettre « o » peut se prononcer soit [o] soit [ɔ]. Le son [y] correspondant au « u » français n’existe pas. En dalmate, la lettre « u » se prononçait comme le « ou » français, les diphtongues « au », « ua » et « uo » se prononçaient respectivement [aw], [wa] et [wo]. Le son [w] équivaut au « ou » de ouate. Toutes ces informations proviennent du dernier locuteur vivant : Tuone Udaina (1821-1898) qui parlait le dialecte végliote de la langue dalmate. Lorsqu’il fût interrogé, cela faisait vingt ans qu’il n’avait plus parlé le dalmate (qu’il tenait de sa grand-mère), il était de plus sourd et édenté. En franc-comtois, la lettre « o » se prononce comme le « o » français [o] et parfois comme le « e » [ø] français. Le « u » se prononce comme en français [y]. Le gallo ne possède pas de système d’écriture officiel, mais les conventions écrivent le son (ou) : « ò/ou » (ELG : écriture inspirée du Moyen-Âge) ; « ou » (MOGA : écriture plus phonétique) ; « ou/oû » (ABCD : écriture inspirée par le français). Le son [ɔ] est écrit « o » dans tous les systèmes, mais le son [o] se note soit « o » (ELG) soit « ô » (MOGA et ABCD). Le son [ɔw] correspondant à l’anglais « low » peut s’écrire « ou » (ELG), « ow » (MOGA) et « ao » (ABCD). En galicien, la lettre « o » correspond au « o » français, alors que la lettre « u » équivaut au son (« ou »). En italien, le « u » se dit « ou » et le « o » se dit comme en français. En piémontais, le son s’écrit « o » et le son [ɔ] s’écrit « ò », le son [y] existe et s’écrit comme en français « u ». En portugais, le son peut s’écrire soit « o » soit « u ». La lettre « o » permet aussi bien de noter que [o] et [ɔ]. En roumain, le son s’écrit « u » et le son [o] s’écrit « o ». En sarde, la lettre « u » correspond au son . Le savoyard ne possède pas de système d’écriture officiel, mais les conventions écrivent les sons [o] « ô » et [ɔ] « o/ò ». Le son ne semble pas exister, mais la langue possède le son [w] une sorte de « ou » bref. Le wallon écrit le son [ɔ] « o » ; les sons [o:], [ɔ̃] et [ʊ:] « ô » ; le son s’écrit comme en français « ou ». Il existe des lettres « û » [y] et « oû » et [y]. Cette liste n'est pas exhaustive, mais mes recherches ne m'ont pas encore donné d'informations pour d'autres langues romanes. Comme indiquer précédemment, écrire le phonème avec un « o » est une pratique rare. Même le catalan - pourtant langue sœur et modèle de réussite (du point de vue des occitanistes) - ne le fait pas. Je propose en alternative aux systèmes "classique" et "félibréen" de noter le son ū. Pourquoi "ū" ? Parce que j'évite de tomber dans le côté "patoïsant" du "ou" et j'évite la mauvaise prononciation avec le "o" pour les non avertis. Même si les gens ne savent pas comment prononcer de base mon "ū", ça a le mérite d'interpeller. Et ça me permet de garder la lettre "o" pour mes fins de mots car je privilégie les terminaisons en "o" des félibres. Le seul problème de mon système c'est que je me retrouve à écrire souvent ū. Mais bon, faut expérimenter dans la vie, non ? Alors, venez participer à mon laboratoire expérimental et proposer des solutions. *désolé d'écrire dans le forum Langue française, mais je ne savais pas où ranger mon sujet et les langues font parties du patrimoine du territoire français alors on peut dire que je ne suis pas si hors sujet que cela...
  2. Les couloirs qui me mènent à la salle de dessin sont tapissés de flyers multicolores, deux retiennent mon attention : Le premier exhorte les étudiants à rejoindre la team Georgette afin de visionner un film de Tarkovski en version originale sous titrée. "Viendez nombreux" est-il écrit. Le second représente une vulve avec pour commentaire "Ceci n'est pas un alien" en clin d'oeil à Magritte cela va sans dire. Le dépliant promotionnel récupéré aux portes ouvertes mentionnait un lieu de culture et d'originalité. La population qui anime ce lieu est plutôt bien éduquée et le look négligé savamment étudié est la règle. Certes, les étudiants ne roulent pas sur l'or mais ceux-là font visiblement partie de la frange des privilégiés. L'année se déroule paisiblement, seulement deux événements notables viendront troubler le cours ordinaire des choses : Notre professeur, prit d'une volonté d'éducation des masses, nous présenta une oeuvre à connaître, mais vraiment à connaître celle-là, il s'agit du fameux Crucipiss d'un illustre inconnu. Comme le nom de l'oeuvre le suggère, l'artiste nous a fait un amalgame malin et brillant en trempant un crucifix dans de l'urine. Toujours notre professeur qui cherche à nous transmettre son savoir. Cette fois, il effectue un demi-tour sur lui-même et, main gauche dans la poche arrière de son jean et index droit pointé vers le ciel, se lance dans une tirade inspirée : "l'art s'est fait pour dénoncer (envolée lyrique de deux minutes...) et non pour dessiner des petits chatons dans des paniers en osier". Je souris intérieurement et repense à un professeur d'histoire de l'art qui comparait le travail des peintre hyperréalistes au travail de François Pignon et sa tour Eiffel en allumettes. La fin de l'année se profile et l'école est visitée par des primaires. Des troupeaux d'enfants malléables entravent les couloirs, l'occasion d'apercevoir quelques cartables Barbie rose bonbon et Spiderman rouge et bleu. Du travail pour les féminisses, encore et toujours du travail. L'éducation, c'est un peu comme le ménage, c'est toujours à refaire disait Maman.
  3. L’annonce de la secrétaire d’Etat en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, concernant la mise en place d’un « parcours diplômant » pour les jeunes parents, ne fait pas l’unanimité… Marlène Schiappa va devoir convaincre. Ce jeudi, la secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité entre les femmes et les hommes a annoncé lors d’une audition à l’Assemblée nationale, travailler à la mise en place d’un dispositif de validation des acquis de l’expérience des jeunes parents. Il s’agirait de transformer cette expérience en un diplôme reconnu par l’Etat, afin de faciliter une rencontre entre « la demande de professionnels qualifiés pour les crèches » et l’« offre de compétences » acquises par de jeunes parents, a précisé la secrétaire d’Etat Source et suite de l'article
  4. Homosexuel sur le lieu de travail, c'est la galère Mercredi 01 Avril - 15:34 Un rapport européen dénonce les discriminations sur les orientations sexuelles, au boulot comme ailleurs. «Expériences désagréables, crainte de la discrimination, risque de licenciement»: au travail, l'homosexualité demeure très difficile à vivre. Les intéressés ne sont guère incités à dévoiler leur orientation sexuelle. Pire: la plupart des incidents ne sont pas signalés. Directeur de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne, Morten Kjaerum a dénoncé cette situation en présentant mardi à Bruxelles un rapport. Conclusion: les Européens ne font pas assez pour combattre l'homophobie, «largement répandue» et sous-estimée en raison de la peur des victimes de porter plainte. Suite de l'article... Source: 20minutes.ch
  5. existence

    La zététique

    La zététique est l'étude scientifique des phénomènes dits paranormaux, mais aussi de la rhétorique et de la psychologie mise en jeu lors des débats, lorsque l'on tente de convaincre, et des questions médiatiques. De nombreuses vidéos sont disponibles en ligne avec des explications des facettes de la zététique, des exemples etc. Par exemple : Que se passe-t-il lorsque l'on argumente de façon construite et cohérente au sujet d'un phénomène dit paranormal, et qu'on propose une explication naturelle ? Si la personne interprète une expérience personnelle de façon surnaturelle, ce sera difficile de convaincre de la normalité de l'événement, concernant cette expérience en particulier, mais ce serait toujours possible vis-à-vis d'une autre expérience. Comment vérifier si la musique a un effet sur la pousse des plantes ? Est-ce qu'on nait rationaliste ou est-ce que cela s'apprend ? Connaissez vous déjà la zététique ? Si oui, qu'est-ce que vous en avez retenu, quelles sont les enseignements qui vous ont parlé ?
  6. querida13

    Ce qui vous manquera

    Dans le précedent sujet (ce qui ne vous manquera pas) On a regardé la vie du mauvais côté de la lorgnette et si maintenant on faisait l'inverse ,Qu'est ce que vous avez trouvé d'exceptionnel à vivre ? Je commence ; La possibilité d'être une entité de matière autonome ,agissant de son propre gré .
  7. En parcourant ce forum, j'ai souvent été confronté à certains forumeurs d'un certain age (mais pas d'un age certain), qui ont la fâcheuse tendance à rabrouer ceux qui contestent leurs propos, en invoquant leur bonne vieille expérience. Or, à mon sens, on ne peut pas vraiment dire que la France et l'ensemble des Français, se portent à merveille (même si nous vivons comme des princes, en comparaison à la vie menée par les habitants d'autres pays). Or, à par Sarkozy et Giscard, tous nos présidents ont été des vieux présidents. Donc, deux questions : - L'age apporte t'il obligatoirement savoir et sagesse ? - L'age est il un frein à la compréhension et à l'ouverture d'esprit ? - Les personnes âgées de maintenant, ont elles écouté et suivi les préceptes de leurs parents, ou se sont elle servis de leurs erreurs, pour vivre leurs propres expériences ?
×