Aller au contenu

Savonarol

Membre
  • Contenus

    10327
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Savonarol

  • Rang
    Esprit de contradiction
  • Date de naissance 05/11/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

48661 visualisations du profil
  1. Savonarol

    Le cas professeur Raoult

    Le chloroquine était en vente libre à un prix dérisoire jusqu'à il y a quelques mois. C'est un médicament donné aux voyageurs pour soigner le paludisme, c'est de la quinine. Que le ministère de la santé ait classé, peu de temps avant le début de l'épidémie en France, un médicament connu comme la chloroquine sur la liste des substances toxiques est incompréhensible. Tout cela pue les histoires de gros sous et je vois poindre pour les semaines à venir un scandale autour de ce médicament.
  2. Cette course grotesque à "qui sera le plus vertueux" me sidère. Autant pour Matzneff que pour le cas Polanski, où était la ligue de vertu l'année dernière ou il y a dix ans ? Car ça fait bien quarante ans que tout le monde sait pour l'un comme pour l'autre sans que ça n'ai dérangé personne jusqu'à ce qu'il soit tout à coup à la mode d'étaler son féminisme dans les médias. Tout ça pue l'opportunisme et le surjeu. Pour ce qui est de la cérémonie en question, loin de hurler avec les progressites de dernière bourre, une cérémonie de remise de prix n'est pas un tribunal et le film en question n'est pas une apologie du viol ou que sais-je. C'est une bouse idéologique autour de l'affaire Dreyfus censée nous vendre la version d'un Dreyfus innocent alors que tout indique, pour peu qu'on s'intéresse à cette affaire, qu'il était effectivement coupable. Bref, époque absurde, bourrée d'hystérie, de vanité, d'opportunisme et de contradictions.
  3. La France est en train de crever en grande partie parce que son peuple n'a plus ni croyance ni foi, et donc plus rien pour cimenter entre eux les habitants du pays. Malraux disait qu'une civilisation c'est tout ce qui s'agrège autour de la religion, et l'athéisme ou la laicité, ça n'est pas fédérateur et ne nourri au fond que l'individualisme consumériste. Alors les excès passés de la religion valent à mon avis largement les excès actuels du culte de l'argent et du clientélisme électoral, qui pour le coup sont totalement impie, et l'un et l'autre. Faudrait demander à un Galilée du XIVe siècle ce qu'il pense du devenir des nations catholiques en 2020, sa réponse pourrait en surprendre plus d'un.
  4. Dis-moi un peu la pertinence d'inventer des instruments de musiques aussi variés que tous ceux qui ont été inventés en Europe, où est la pertinence de naviguer, prendre le risque de mourir pour découvrir d'autres continents, d'étudier les mathématiques, la philosophie, les sciences bref : de penser. Quelle en est la pertinence sinon la perspective d'une évolution qui nous permettra de dominer tous ceux qui n'y ont pas trouvé de pertinence ?
  5. La France, pays catholique par essence, voit ce qui fut sa religion d'Etat pendant 2 millénaires moquée, salie, ridiculisée sans s'en émouvoir "au nom de la laicité et de la liberté d'expression" mais suce la bite de tous ces électeurs musulmans qu'il ne faut surtout pas froisser, au prix du reniement des principes de la révolution. Amusant ou terrifiant, au choix.
  6. Savonarol

    Désirabilité

    Alors moi je découple totalement le désir sexuel de ce qui est univers social et professionnel. Une femme qui me donnera envie d'elle sera une femme qui me plaira sur le plan physique et sera nourrissante sur le plan sexuel, c'est tout. Son intellect, son talent, sa gentillesse etc ne jouent pas le moindre rôle dans le désir que je peux éprouver pour elle. Ca ne veut pas dire qu'une femme ne peut pas m'intéresser pour autre chose, mais je ne verrais pas en elle une femme. Si une femme m'intéresse parce qu'elle peint bien, ou qu'elle écrit bien, etc, c'est la peintre ou l'écrivain que je vais apprécier, pas la femme.
  7. Je pense que la nécessité climatique explique des choses mais pas tout. Notamment l'énorme différence de QI entre nord et sud. C'est pas l'Afrique noire l'Egypte.
  8. Bah, le Japon est le pays de la politesse et porte un fort héritage traditionnel sur les codes de vie collectifs. Si on ajoute à ça le fait que le Japon a un taux d'immigration qui frôle le 0% (dû à une politique d'immigration très sévère), ça fait d'eux des néonazis fanatiques aux yeux de n'importe quel couillon occidental gauchiste. Perso, ça ne me dérange pas que des choses comme l'éthique, la politesse, la courtoisie, l'humilité, la discrétion soit attribuées à la droite. Ca en dit long sur les valeurs de la gauche ^^ Bon alors sur les mêmes bases, on peut donc dire que la Corée du nord est de droite
  9. J'ai entendu un médecin dire que ce coronavirus dont les médias nous font des gorges chaudes est moins dangereux que le virus de la grippe saisonnière, qui fait à l'échelle d'un pays, pourtant bien plus de victimes à l'année.
  10. "Pourquoi l'Afrique ne se développe pas ?" C'est vrai, pourquoi ? Pourquoi lorsque les occidentaux ont commencé à s'aventurer en Afrique noire au milieu du 19e siècle, alors que l'homme blanc avait déjà inventé quantité de choses, nourri une profonde mémoire artistique, littéraire, scientifique, philosophique, musicale, conceptuelle, s'était aventuré pratiquement partout sur la surface du globe, l'homme noir, lui, n'avait encore pas inventé la roue? Pourquoi ?
  11. C'est d'une hypocrisie sans nom. Cette civilisation n'assume décidément rien de ce qu'elle engendre.
  12. Ils ont oublié certains détails. https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Jacques_Dugué
  13. ça vient surtout des affaires de pédocriminalités et d'enlèvements d'enfants des années 90.
  14. Oh il y a sûrement des pédophiles de droite, mais je connais pas un homme revendiqué de droite ayant fait l'apologie de la pédophilie au nom de son camp politique. C'est pas surréaliste, la pédophilie était un mot relativement neutre dans les années 80 et jusqu'au début des années 90. Il n'avait pas la charge "pénale/criminelle" qu'il a de nos jours. Un pédophile était une personne attirée sexuellement par les jeunes adolescents, les enfants, mais on le distinguait à l'époque du pervers, du violeur. C'est d'ailleurs sûrement pour ça que Matzneff écrivait sans penser qu'il transgressait la loi, ou peu. Il ne la transgressait d'ailleurs pas à l'époque. Aujourd'hui, j'ignore ce que dit la loi pour ce qui concerne l'apologie de la pédophilie.
  15. Ce qui m'agace, c'est toute cette frénésie consécutive à cette ..."découverte" , les couillons de gauche qui jouent à qui condamnera le plus fort et le plus vite pour faire oublier que c'est quand même leur camp idéologique qui a promu la pédophilie. Et puis le délire de ceux qui en haut lieux décident de lui sucrer son allocation, mais vraiment n'importe quoi. Si il doit y avoir des poursuites contre Matzneff, que la justice s'en charge, mais on ne retire pas l'allocation d'un suspect juste parce que ça fait le buzz. J'ai plus de mépris pour ces tartuffes de gauche qui aujourd'hui jouent aux résistants de la dernière heure alors que ça fait 40 ans qu'ils collaborent tout ce qu'ils peuvent, que pour Matzneff qui lui au moins n'a jamais rien caché de ses penchants pédophiles. Pis alors Gallimard c'est le pompom. Ca fait des décennies qu'ils publient Matzneff et là ils nous la jouent "rho alors sa sé tro fort ! on savé pas mdr :niais: ".. Mais vraiment
×