Aller au contenu

Savonarol

Membre
  • Contenus

    10342
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Savonarol

  • Rang
    Esprit de contradiction
  • Date de naissance 05/11/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

49400 visualisations du profil
  1. Savonarol

    Question de droit

    Un type prend 20 ans pour meurtre et exécute la totalité de sa peine alors qu'il est innocent. Quelques jours après sa libération, il est disculpé à la lumière de nouveaux éléments. Il a exécuté 20 ans pour rien. Deux jours plus tard, il tue un type. Cette fois-ci, c'est bien lui le meurtrier. Question : le fait qu'il ait déjà purgé une peine de 20 ans sans raison peut il le prémunir d'un deuxième emprisonnement de même durée, puisqu'il l'a déjà effectué pour une autre accusation dont il était innocent ? En gros, sa première peine de prison peut-il lui servir "d'avoir" auprès de la justice, et peut-il ne pas exécuter un seul jour de prison pour le meurtre qu'il a fait en sortant ?
  2. En gros, on est plus cons aujourd'hui parce qu'avant on l'était moins. Oui c'est ce que je dis. Et pour la violence, comme on te l'a déjà répondu les indicateurs ne se réduisent pas aux homicides, il y a les violences aux personnes, les "atteintes" comme on dit, le fait que les agressions le sont de plus en plus (violentes), et barbares. Dans ce qui était mieux avant, il y avait aussi les commerces à la campagnes, l'absence de plastique pour tout et n'importe quoi, les gares dans les moindres petits villages. C'est pourtant pas si loin, mais quand j'étais gosse, donc dans les années 80, je vivais dans un village de 600 habitants où il y avait un magasin d'alimentation générale, un primeur fruits&légumes, un garage automobile, une boulangerie, un bistrot (10 ans plus tôt il y en avait 5) , un magasin d'articles agricoles, trois fermes où l'on allait acheter des oeufs et chercher du lait, une gare à 6km, dans la petite ville la plus proche. Tout a fermé. Le bistrot est le dernier commerce a avoir fermé, au début des années 2000 quand les proprios ont pris leur retraite, et il ne reste qu'une boutique qui ouvre deux matinées par semaine pour faire dépôt de pain. Ce qui est marrant, c'est que les bobos aujourd'hui se mettent à redécouvrir tout ça comme si c'était nouveau : acheter au poids, le "commerce équitable", acheter chez les producteurs, prendre les transports en communs, etc. Tout cela a existé avant, car les trains ont colonisé la nation bien avant que tout le monde soit obligé de s'acheter une bagnole pour circuler.
  3. Ah oui et c'est bien parti. 4 points de QI de moins en - de 20 ans, baisse de l'espérance de vie, hausse vertigineuse de la violence, fin de tout ce qui ressemble à un repère. Une meilleure vie, shooté à l'aldol, casque vissé sur la tête scotché devant son univers virtuel. C'était mieux en 70, 80, 90, et si j'en crois la liberté d'expression au regard ce que tu pouvais lire encore avant ça par rapport à aujourd'hui : c'était mieux dans les années 20, 30, 40 ^^
  4. J'ai une enceinte bluetooth avec laquelle j'écoute de la musique. Elle est le plus souvent connectée à mon iphone, mais ces derniers temps, le son est excessivement bas lorsque je la connecte, alors que le volume est réglé à fond, aussi bien sur le téléphone que sur l'enceinte elle-même. Ce problème ne concerne que le branchement avec l'iphone, car si je connecte l'enceinte à mon ordinateur, lui aussi Bluetooth, là aucun problème. Le son est niquel et bcp plus puissant. J'essaie de comprendre d'où ça peut venir mais j'avoue que je rame un peu. Des idées ?
  5. Quand il y a dix ans, j'ai vu arriver toutes ces conneries en France, au moment du mariage homo, je me suis dis, "c'est pas possible, les français ne seront jamais assez cons pour gober toutes ces aliénations idéologiques". Eh bien je me trompais. Ne jamais sous-estimer la connerie des gens. Si toutes ces absurdités arrivent aujourd'hui à prendre pied, ça n'est pas à cause d'une prétendue libération de la parole, c'est parce que les médias font tout pour normaliser ce qui (rappelons le) était considéré comme une psychopathologie jusqu'en 2009. En brouillant les pistes, en expliquant que "oui bien sûr qu'il n'existe pas de genre défini", non pas parce que ça serait vrai, mais parce que c'est dans l'air du temps, à la mode, et que le dire vous place du côté des vertueux. Si l'anormalité en tant que telle n'existe plus, alors rien n'est au fond anormal. Ni normal. Je l'ai vu, ce docu. J'étais affligé de voir ces cons de profs jouer le jeu de leurs élèves travestis, perruques sur la tête, qui se demandaient pourquoi leur maître de stage leur avait refusé le stage en raison de leur accoutrement. Aucun de ces profs n'avaient la bonne réponse et tous tergiversaient de peur d'être taxé de réactionnaires. A la question :"pourquoi ne peut-on pas aller au boulot sapper en travelo, en clown, ou encore à poils ?" : parce que le lieu de travail est un espace collectif (en plus d'être professionnel, ce qui en soit suffit déjà à ce que le patron impose ses règles vestimentaires), les espaces collectifs, comme leurs noms l'indiquent, sont fait pour accueillir la collectivité et la vie en collectivité impliquent certaines règlent de respects des autres, incarnées notamment par la mode et les codes vestimentaires. Les gens sont tellement avachis, largués à propos de tout ce qui ressemble à des règles et biberonnés à toutes ces aliénations qu'ils n'arrivent plus à voir au-delà de leur petite nombril de mongoliens. Oh, comme l'avenir risque de ressembler à l'intérieur d'un asile du 18e siècle.
  6. Bonjour, J'ai déjà essayé mais ça ne marche pas. Ca change les dimensions de tout Windows, SAUF du contenu de photoshop.
  7. Bonjour, J'ai réinstallé photoshop elements 13 après avoir racheté un nouvel ordi, et l'interface affiche vraiment petit tous les icones. Alors certes l'écran de mon nouvel ordi est un peu plus petit, 14,5" au lieu de 15 mais ça m'étonnerait que ça soit la seule raison de ces affichages minuscules. J'ai trouvé comment zoomer l'écran, mais je n'ai que deux choix : soit 100% (taille actuelle, que je trouve trop petite) soit 200%, et là c'est carrément beaucoup trop gros. Je voudrais réussir à définir une taille intermédiaire, genre 150, 140%. Mais j'ignore si je peux le faire et comment le faire. Si quelqu'un peut m'aider là dessus... J'ai posé la question sur le forum Adobe mais y'a pas foule pour répondre.
  8. A peine 8 années de biberonage aux absurdités de l'idéologie "progressiste" US auront suffit pour que les plus naïfs en France s'imprègnent de toute cette aliénation sans même s'en rendre compte. La politique pour les bébés et les trisomiques, ou comment faire bouffer du manichéïsme à des gens qui ne savent de toutes façons même pas ce que c'est.
  9. Résumons les choses, - 40 ans de recherche pour trouver un vaccin contre le virus du SIDA = zéro résultat (mais plein de pognon engrangé pour la recherche avec les sidactions successifs) - 10 mois de recherche pour trouver un vaccin contre un coronavirus qui, traité à temps et avec le bon traitement (traitement disponible et bon marché, oui je parle bien de hydroxychloroquine + azytromycine)) , ne donne pas plus de mortalité que le virus de la grippe, et bim un vaccin (qui n'en est pas un, c'est de la thérapie génique, autant dire qu'on joue aux apprentis sorciers) - Double arrêt de l'économie, paupérisation voulue et organisée de la société, interdiction par le pouvoir de donner accès à un traitement qui, même si il n'est pas la panacée, empêche au moins que l'on développe une version grave de la maladie et qu'on finisse en réa, ce qui si j'ai bien compris est la raison invoquée de ces deux confinements (empêcher l'engorgement des réas) Que disent les cons ? "Complotisme !" Ma solution: vaccinons les cons, les béni-oui oui du pouvoir, et profitons-en dans la foulée pour faire quelques expériences sur eux, injection d'eau de javel dans la bite, de cyanure dans les couilles, et à la première objection traitons les de complotistes.
  10. Soyons honnêtes, le multiculturalisme, c'est à dire le modèle de société cosmopolite, est un échec où qu'il soit implanté. Partout où la société n'est pas homogène culturellement, linguistiquement, religieusement, historiquement et ethniquement, finie par apparaître la violence, le chaos. Le modèle cosmopolite fonctionne, on me répondra que la première puissance économique mondiale (les USA) sont une nation cosmopolite, mais il fonctionne MAL, il dysfonctionne pour la majorité et ne fonctionne que pour ceux dont les moyens permettent de choisir une vie protégée à l'écart du reste du monde. En gros, ce modèle fonctionne pour les 1% de ceux qui ont le pouvoir et dysfonctionne pour les autres. Alors pourquoi l'imposer à la France ? Les USA n'ont pas le choix, l'essence de cette nation est basée sur le cosmopolitisme. La France l'avait, le choix. Son modèle de société, son paradigme de civilisation est différent. Et à mesure que l'on importe le modèle américain en France, on importe avec lui tout ce qui ne marchait déjà pas là-bas et ne marche pas plus ici. La question est : dans quel but ? Pourquoi ? Pourquoi détruire un modèle fonctionnel (et millénaire) au profit d'un autre dont on sait le chaos qu'il engendre pour l'avoir observé outre-Altlantique pendant des décennies ?
  11. Le fascisme était un paradigme politique italien autoritaire, national et social qui est mort avec Mussolini en 1945. Tout ce qui est appelé "fascisme" aujourd'hui ne découle que de la paresse intellectuel de ceux qui l'emploient. A minima, tout ce qui n'est pas progressiste est réactionnaire, donc fasciste. Nous ne sommes pas dans une époque qui brille par sa pensée.
  12. J'en ai marre de ce pays et de ce monde, je ne viens plus jamais sur ce forum parce que j'ai l'impression de vider la mer avec une petite cuillère. Ok, un noir aux USA se fait tuer, ça s'appelle une bavure, et des bavures ont déjà eu lieu en France et partout dans le monde sans que ça déclenche des émeutes. Si on en croit les statistiques, puisque les statistiques ethniques sont permises aux USA, l'écrasante majorité des actes de délinquances sont l'oeuvre de noirs contre des blancs, et non l'inverse. Imaginez que "les blancs", si tant est qu'une telle communauté existe, décident de tout péter à chaque fois qu'un blanc, quelque part aux USA ou ailleurs, se fait tuer par un noir. Ce serait le chaos. Le ridicule achevé de cette situation, c'est les noirs français, bien cons, bien influençables, qui se mettent à singer les attitudes de leurs frères de peau aux USA en exhumant l'affaire Traoré, comme si cette dernière histoire était symptomatique du racisme, et comme si au fond, un noir délinquant ou criminel n'était au fond qu'une victime du racisme des vilains blancs. Rappelons que les flics US qui ont interpellé Floyd ne l'ont pas fait parce qu'il était noir (c'est ça le racisme), mais parce qu'il était soupçonné d'actes de délinquance. Exactement comme Traoré en France. Le racisme, c'est discriminer une personne au regard de sa couleur de peau, pas de ses actes. Toutes ces histoires n'ont rien strictement rien à voir avec le racisme. Toutes ces absurdités sont faites pour terminer d'horizontalizer les luttes. Et les gauchistes, tellement pressés de s'acheter de la vertu pour se lustrer l'égo, gobent tous en choeur les sornettes venues d'outre-Atlantique et serinées par les médias. Quand je pense qu'au début des années 90, on regardait l'Amérique et on riait de leur connerie. Tout ça pour finir par importer toute leur merde chez nous. Les français ont perdu 4 pts de QI en 30 ans, ceci explique sans doute cela.
  13. Là où je vis, il est interdit de se promener en forêt. Par contre, il est légal de s'entasser à 50 dans une rame de métro bondée. Ce confinement, tel qu'il est proclamé, est une absurdité. Il est absurde de confiner de la même manière les habitants d'un petite village de la Creuse ou du Cantal, où il n y a déjà aucune interaction en temps normal et ceux d'une grosse ville type Lyon, Paris, Strasbourg. Par chez moi, un type s'est pris un pv parce qu'il promenait son chien dans les bois. Bois vide toute l'année, pandémie ou non. Nous sommes en train de perdre nos libertés élémentaires et nous le faisons joyeusement parce que nous sommes ce que la société de consommation a fait de nous : des matérialistes morts de trouille à l'idée de la mort. Tout ce merdier va servir de test pour le pouvoir qui se rend compte de la malléabilité de son peuple sous pression.
  14. Tous les pouvoir du monde ont toujours tenté de présenter comme fous ceux qui avaient le tort de pointer du doigt les mensonges de tout poils.
×