Aller au contenu

Savonarol

Membre
  • Contenus

    10314
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Savonarol

  • Rang
    Esprit de contradiction
  • Date de naissance 05/11/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

48319 visualisations du profil
  1. C'est d'une hypocrisie sans nom. Cette civilisation n'assume décidément rien de ce qu'elle engendre.
  2. Ils ont oublié certains détails. https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Jacques_Dugué
  3. ça vient surtout des affaires de pédocriminalités et d'enlèvements d'enfants des années 90.
  4. Oh il y a sûrement des pédophiles de droite, mais je connais pas un homme revendiqué de droite ayant fait l'apologie de la pédophilie au nom de son camp politique. C'est pas surréaliste, la pédophilie était un mot relativement neutre dans les années 80 et jusqu'au début des années 90. Il n'avait pas la charge "pénale/criminelle" qu'il a de nos jours. Un pédophile était une personne attirée sexuellement par les jeunes adolescents, les enfants, mais on le distinguait à l'époque du pervers, du violeur. C'est d'ailleurs sûrement pour ça que Matzneff écrivait sans penser qu'il transgressait la loi, ou peu. Il ne la transgressait d'ailleurs pas à l'époque. Aujourd'hui, j'ignore ce que dit la loi pour ce qui concerne l'apologie de la pédophilie.
  5. Ce qui m'agace, c'est toute cette frénésie consécutive à cette ..."découverte" , les couillons de gauche qui jouent à qui condamnera le plus fort et le plus vite pour faire oublier que c'est quand même leur camp idéologique qui a promu la pédophilie. Et puis le délire de ceux qui en haut lieux décident de lui sucrer son allocation, mais vraiment n'importe quoi. Si il doit y avoir des poursuites contre Matzneff, que la justice s'en charge, mais on ne retire pas l'allocation d'un suspect juste parce que ça fait le buzz. J'ai plus de mépris pour ces tartuffes de gauche qui aujourd'hui jouent aux résistants de la dernière heure alors que ça fait 40 ans qu'ils collaborent tout ce qu'ils peuvent, que pour Matzneff qui lui au moins n'a jamais rien caché de ses penchants pédophiles. Pis alors Gallimard c'est le pompom. Ca fait des décennies qu'ils publient Matzneff et là ils nous la jouent "rho alors sa sé tro fort ! on savé pas mdr :niais: ".. Mais vraiment
  6. La transgression est fondatrice en matière d'art parce que le génie artistique est souvent issue de la frustration dû à l'interdit. Il suffit de voir d'ailleurs ce que font les "artistes d'Etat", ceux qui brossent l'idéologie dominante dans le sens du poil, c'est à dire de la merde dont la postérité ne retiendra rien. En 68, les gauchistes transgressaient, contre le catholicisme, le patriarcat, etc. Aujourd'hui l'idéologie dominante est acquise aux transgresseurs d'hier et il devient transgressif d'être réac puisque ceux qui luttaient jadis contre le pouvoir l'ont désormais pris et veulent le garder.
  7. = "La gauche" = "les réactionnaires". Jolie démonstration. Ces "milieux" ne confondaient pas homosexualité et pédophilie mais il se trouve que leur cible, elle, défendait le deux. Cette association n'est pas sortie du néant.
  8. Oui bien sûr, les milieux progressistes gauchistes ont bien plus combattus la pédophilie que les réactionnaires et autres conservateurs qui s'opposaient dès le début à la libération des moeurs sexuels, c'est d'une logique imparable. Qu'est ce qu'on irait pas raconter pour ne pas avoir à assumer les errements de sa propre école de "pensée".
  9. Pourquoi personne n'a réagit ? Mais parce que la gauche progressiste de l'époque défendait la pédophilie, et que s'y opposer, surtout sur un plateau de télé, c'était passer pour un vieux réac. Il suffit de voir avec quel confort un Cohn-Bendit raconte comment il se fait déshabiller par des petites filles. Dolto faisait la promotion de la pédophilie dans ses ouvrages, Fredéric Mitterand raconte son tourisme sexuel en Thailande, etc. Vous savez très bien comment fonctionne la gauche. Ne pas en être, ou pire s'y opposer, c'est la mort médiatique, le discrédit moral, le retour des heures les plus sombres. Ce qui est marrant, c'est de voir aujourd'hui les nouveaux cantors de la gauche moderne s'horrifier du golem qu'ont créé leurs maîtres à penser. Il y a même fort à parier que parmi tous ceux qui se scandalisent des écrits de Matneff, aucun n'oseront pointer du doigt le passé extrêmement discutable des associations LGBT qui à l'époque défendait la pédophilie au point que leur acronyme se terminait par le P de pédophile.
  10. Il est vraiment temps qu'on renvoie tous ces malades mentaux dans les chambres capitonnées d'où ils n'auraient jamais dû sortir.
  11. En toute logique il faudra commencer par y envoyer nos médias serviles et nos politiques traîtres qui passent leur temps à exalter les différences raciales au nom du dieu progressisme, toujours d’ailleurs en pointant les memes du doigt.
  12. "La caricature est le tribut que la médiocrité rend au génie" (Oscar Wilde)
  13. J'imagine quand même l'enfer du mec pédophile mais qui va renoncer toute sa vie à sa libido. Il a dû torturer des chatons dans une vie antérieure le mec.
×