Savonarol

Membre
  • Compteur de contenus

    9 326
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Savonarol

  • Rang
    Esprit de contradiction
  • Date de naissance 11/05/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

43 353 visualisations du profil
  1. Ce n'est pas ce que j'ai fait, on parle d'un sujet bien précis ici, non ? Si j'en crois le sujet du topic. Mais oui, j'observe que le monde artistique aujourd'hui est largement consensuel. Après je reconnais que quand je dis "le monde artistique", je ne parle que de ceux que l'on veut bien nous montrer, et j'imagine que c'est comme pour les écrivains : les meilleurs ne sont pas (encore) connus. Ici, je pointais juste le fait que prendre partie en public, en plus pour un truc sans grand intérêt est pile dans les cases de l'idéologie dominante. Je constate, je ne juge pas. C'est du même tonneau que miss France qui dit qu'elle est pour la paix dans le monde. D'un simple point de vue technique, il est plus courageux d'être antisémite, sexiste et raciste revendiqué en France, avec tout ce que ça implique de risque de mort sociale, de cassage de gueule ou de poursuites pénales etc, que de se dire féministe et libéral, oui. Tu mélanges des choses qui n'ont rien à voir, mais tu dois bien reconnaître qu'aller à l'encontre de la pensée dominante est toujours plus dangereux que de la suivre, c'est un pur truisme. En réalité, tout ce qui implique une prise de risque nécessite du courage, cela ne veut pas dire que l'acte est juste. Il faut bien faire la différence entre les termes et leurs signification. Quand John Q prend en otage l'hôpital où l'on refuse de soigner son fils pour défaut d'assurance, est-il courageux ou non ? Est-ce en fonction de la cause qu'il défend que l'on détermine le courage d'un homme à la défendre ? Femmes, hommes, homosexuels, arabes, noirs, personne ne veut rien jusqu'à ce qu'on s'arrange pour lui faire comprendre qu'il vit une injustice. N'oublions jamais que l'esclavage a été aboli par des blancs, non des noirs, et que le féminisme est promu par des pays majoritairement gouvernés par des hommes.
  2. Je vois pas à quel moment tu me contredis. On dirait que tu le prends pour toi alors que je fais une simple observation : ces artistes sont les relais de la pensée dominante quand historiquement, le musicos (bon pour la partie hard rock surtout) était considéré comme un rebelle, un transgresseur. Un type dont les parents conseillaient à leurs enfants d'éviter le modèle. Je n'ai jamais dit qu'il le théorise, je sais bien qu'il ne le fait pas et qu'il est probablement sincère dans ce qu'il dit. Mais c'est archi convenu, pas courageux pour un sou et pas transgressif pour un gramme. C'est donc loin de l'image antique du hardos transgressif, c'est tout. Mais c'est pas un cas unique, c'est la même soupe chez les acteurs, et en France itou. Tous ces gens qui prennent position pour dire et répéter ce que d'autres ont dit cent fois avant eux out en pensant être originaux. Je trouve simplement que c'est la démonstration d'une uniformisation de la pensée, même si y a toujours eu des artistes collabos, de tout temps.
  3. Il est banal CAR il n'est plus ce qu'il était. Il répète la vulgate de la doxa, à l'image de n'importe quelle autre star, acteur ou chanteur interrogé sur le sujet. On nage dans une bouillie consensuelle où plus personne ne dégage d'originalité, où tout le monde à la même opinion sur les mêmes sujets. On est transgressif quand on transgresse le pouvoir, les lois en vigueur, les moeurs de la société. N'est pas Lenny Kilmister qui veut ! Bah, une société qui prend en compte les besoins sociaux de son peuple n'a pas besoin de diviser ce dernier en catégories opposables. La mise en avant du féminisme mais aussi de la totalité des "combats" sociétaux est une façon de faire "de gauche" sans taxer le capital.
  4. On prend rarement le pouvoir en ânonnant le discours du pouvoir tout en se croyant original. Je dis pas que c'est mal, mais c'est loin d'être transgressif, ce qu'était souvent les musicos à une certaines époque. Sexe drogue & rock n roll remplacé par féminisme & libéral attitude, ça va pas faire rêver longtemps ^^
  5. Les musicos, c'est plus ce que c'était.
  6. En ce moment je suis comme un dingue avec GWENT (disponible gratuitement sur PC et Xbox et PS4 , moi je joue sur Xbox, c'est la version BETA) J'étais déjà fan de The Witcher 3 , leur petit jeu de carte m'a replongé dedans ^^ Si vous voulez jouer, c'est gratos : https://www.playgwent.com/fr
  7. Il y aurait des sortes de jardins pour faire pousser à manger et un système de création d'eau. Et le luxe, à mon avis c'est le minimum pour un voyage sans retour..
  8. Je suis ouvert à toute idée qui concernerait une suppression de la liberté d'expression, mais je n'aime pas le double langage...
  9. Je sais qu'il existe déjà des sortes d'hôtel aquatique proposant aux touristes de dormir sous l'eau, mais serait-il possible et envisageable de créer carrément une cité sous-marine, une sorte de ville reliée par des tunnels, avec ses commerces, ses habitations, etc etc. Si on pense qu'aller sur Mars est possible, j'imagine que ça c'est de la petite bière.
  10. ça sert à explorer, découvrir, c'est la nature humaine de repousser perpétuellement ses frontières.
  11. C'est quoi ?
  12. Par "grands criminels", je n'entends pas le psychopathe cannibale ou autre violeurs en série, je parle des bandits de profession à la Mesrine, ces types prêts à risquer leur vie pour l'argent et l'aventure. Est-ce juste parce qu'on en parle moins ? Ou peut être parce qu'on les attrape plus facilement ? Ou autre chose ?
  13. Parce que c'est pratiquement le premier contact que j'ai eu avec internet il y a de ça environ 15 ans en arrière. Les forums et les salons de tchat. Ca m'a permis de cultiver mon esprit de contradiction, et ça m'a forcé à m'instruire parce que je n'aime pas avoir tort et que le meilleur moyen d'avoir raison est d'acquérir une connaissance que l'autre n'a pas. Pour draguer, aussi, à une époque (révolue).
  14. D'ailleurs, selon ma propre sensibilité, rien de tout ce qui a été évoqué avant n'est sacré, ou en tout cas ne devrait l'être. Ni les religions, ni la Shoah, ni aucun fait historique ni aucun dogme religieux (contesté ou non), et que ça me touche ou pas. En tant que français, ça n'est pas parce que mon pays a payé de 1 200 000 sa participation à la première guerre mondiale que je me pointe aux commémorations de l'armistice. C'était il y a longtemps, ces gens sont morts , je ne les connaissais pas et c'est terminé. Idem pour les guerres d'Indochine ou d'Algérie, pour la 2nd guerre mondiale, etc. Ce qui fait de moi l'être le plus ouvert et tolérant que vous pourrez trouver sur ce forum
  15. Je ne comprends pas le sens de ta réponse. Tu ne peux pas admettre que si pour certain, la Shoah, par exemple, a une dimension sacrée, elle n'en a pas pour d'autres, idem pour ce qui est de l'Islam ou de n'importe quelle autre religions ? Bref, que ce qui est sacré pour les uns ne l'est pas pour les autres, et ce indépendamment de tout ce que X ou Y peuvent penser de la véracité de ce en quoi ils croient ? Ah bon ça n'est pas le sujet ? Fatalement que c'est le sujet: je le répète, ce qui est sacré pour les uns ne l'est pas forcément pour les autres, et donc on est pile dans le sujet lorsqu'on parle de sacré, qu'on fasse référence à la religion ou à l'holocauste. Et je ne vois pas bien la différence que tu tentes d'établir entre les deux, qui sera forcément subjective.