Savonarol

Membre
  • Compteur de contenus

    9 441
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Savonarol

  • Rang
    Esprit de contradiction
  • Date de naissance 11/05/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

43 951 visualisations du profil
  1. Ben ils n'ont pas fait la guerre, tu risques plus de mourir au front, quand tu fais la guerre, que dans les terres, loin derrière la ligne de front.
  2. Statistiquement, les hommes sont plus morts que les femmes à la guerre parce qu'ils l'ont fait.
  3. Désolé de taper où ça fait mal, mais en effet si on fait le compte des morts de la guerre, on se rend vite compte que ça explose par plusieurs millions les chiffres des femmes victimes de violence. Faut toujours faire attention aux exemples qu'on prend, surtout quand on vise à essentialiser une cause.
  4. Ils se sont désolidarisés de l'acte criminel, pas de la personne. (On imagine pas des gens justifier un meurtre)
  5. Oui alors si on rentre dans le concours de qui a la plus grosse, va falloir parler du nombre de morts masculins par rapport à celui féminin au cours des guerres passées :/ Le père du petit Gregory en mériterait pourtant parce qu'il semblerait qu'il ait buté l'assassin de son fils. Mais Cantat ne réclame pas d'applaudissements pour son crime, où as-tu vu ça ?
  6. Non mais je voulais dire que tout ce qu'on reproche à Céline ne se trouve pas dans le voyage ou Mort à crédit, qui sont les deux livres qu'on cite en référence. Ses pamphlets sont disponibles depuis peu (j'ai découvert ça sur Amazon) mais je ne crois pas que beaucoup de monde les ait lu. Par contre, dans l'oeuvre de Cantat, y a strictement rien de dangereux lol Elle est nulle, la blague. Personne n'a jamais sous-entendu qu'il avait été libéré parce qu'il était chanteur, et faudrait être sacrément tordu pour le penser. Il a été libéré parce qu'il a purgé sa peine et qu'il a bénéficié de remises de peine, comme tout détenu.
  7. Qu'est ce qu'il y peut ? Cantat n'a pas noyauté la justice, on peut imaginer que dans le genre de cas qui nous occupe (un crime passionnel) lorsqu'un détenu est modèle il bénéficie de remises de peine, et ça n'est pas le cas spécial de Cantat. Donc oui, pour moi, ce type a été un meurtrier au moment où il a commis son meurtre, ni avant ni après, et si je peux comprends la haine que lui voue la famille de la victime, j'ai beaucoup de mal à faire de même pour les quidams qui jugent de loin et font de la récupération politique de cette histoire. Ajoutons à ça que les femmes sont particulièrement fortes pour la torture mentale, celle qui ne laisse pas de trace, et nous avons là l'affaire la plus classique qui soit. Rien d'inhumain, bien au contraire, les affres du comportement humain dans ce qu'il a de plus ordinaire.
  8. C'est fou. A moi, personne ne m'a jamais demandé si je pardonnais Guy Georges, Francis Holmes ou Marc Dutroux. Pourquoi ? Parce que ça ne me regarde pas Or qui ça regarde d'autres que les parents de la victime, cette histoire ? On a de la famille Trintignant dans ce fil de discussion ?
  9. Elle est bête ta question, et ma réponse fort à propos. La victime n'est pas plus ma fille qu'une de tes connaissances, mais le système judiciaire ne s'est pas construit sur des principes de vengeance tribale. Faire appel au ressentiment et pile ce qui nous permet de justifier les pires saloperies, les pires exactions. La justice n'est pas la vengeance et le sang n'a jamais lavé les larmes. ça m'étonnerait qu'on lise encore Céline à l'école... En tout cas, c'est pas en lisant le voyage qu'on risque quoi que ce soit :/ Sa pensée "dangereuse" est ailleurs, dans ses livres interdits.
  10. Le fait qu'il soit chanteur n'a jamais pesé dans la balance pour ce qui me concerne, d'autant qu'il fait de la soupe depuis sa sortie de prison. Simplement je déteste les lynchages, et c'en est bien un. Tout le monde est contre lui alors qu'il a purgé sa peine. Que vous vouliez vous substituer à la justice ou refaire son procès n'y change rien.
  11. C'est un militaire américain qui a flingué (selon lui) environ 1000 ennemis en Irak, on a réalisé le film "American Sniper" sur sa vie.
  12. Parce que lui est toujours vivant, par exemple. La miséricorde est une grandeur d'âme et il n y a aucun mérite à pardonner à ceux qui n'ont jamais rien fait.
  13. Car c'est vrai que là il a pas du tout été cloué au piloris
  14. Chris Kyle en a descendu plus d'un millier mais il est célébré comme un héros.
  15. Mais personne ici n'est de la famille de la victime, pourquoi votre empathie irait-elle plus à la personne morte qu'à la personne vivante ?