Aller au contenu

Savonarol

Membre
  • Contenus

    10 147
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Savonarol

  • Rang
    Esprit de contradiction
  • Date de naissance 11/05/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

46 764 visualisations du profil
  1. Savonarol

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Soral est collectiviste et marxiste de formation, il prône la réconciliation avec les français d'origine immigrée là où l'extrême droite rêve de guerre civile, Donc oui en effet c'est un homme de gauche.
  2. Savonarol

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    Mais précisément, 1789 n'était PAS une jacquerie, c'était une insurrection révolutionnaire avec beaucoup de moyens derrière. Pour ce qui concerne une jacquerie, il y a toujours deux échéances : soit le pouvoir cède, et retire les taxes qui ont poussé les gens dehors, soit il réprime dans le sang et cède un peu ensuite. La seconde solution était beaucoup usitée sous l'ancien régime, notre actuel règne du média poussera à la répression douce (c'est à dire sans tirer sur la foule) puis au pour-parler, soit exactement ce qu'il se passe en ce moment.
  3. Savonarol

    Gilets Jaunes, quel avenir pour le mouvement

    J'ai beaucoup de sympathie pour ce mouvement populaire/populiste, mais j'avoue être étonné de voir, et même parmi mes amis/contacts les plus érudits, parler de révolution, de changement de pouvoir, etc. Je crois qu'il y a beaucoup de fantasmes derrière ce mouvement et je vais tenter d'expliquer pourquoi. Il y a ceux qui disent, "c'est la révolution" ou "c'est comme ça que la révolution à commencé". Oui et non. 1789 n'était pas , contrairement à ce que l'on imagine, une impulsion populaire. C'était au départ l'oeuvre d'une minorité de dissidents de la bourgeoisie, c'est à dire de personnes fortunées, jalouses des privilèges de la noblesse, aidés par l'argent anglais et la franc maçonnerie soucieuse de voir se répandre l'idéologie des lumières. Les Robespierre, Danton et autre St Just étaient tous des notables (en passe de s'anoblir pour certains) . Les gilets jaunes sont des prolos, et nous sommes en 2018, il ne s'agit pas d'une armée insurrectionnelle, le peuple français ne vit pas dans la famine et sa difficulté à joindre les deux bouts n'est pas synonyme de pénurie de pain ou de disette. Ils n'ont ni armes ni soutien, ce sont des pères/mères de familles avec plus à perdre qu'à gagner. Que le pouvoir fasse sous lui est assez plaisant, je le reconnais, mais je crois que son unique trouille vient du fait qu'il perd en crédibilité, qu'il ressent son impopularité et que certains se disent sans doute qu'ils ne sont plus à l'abri d'une agression isolée à la Robert Kennedy. Je crois que c'est d'ailleurs à peu près le seul risque majeur pour les politiques : que l'impopularité croissante des élites ne finissent pas se traduire par un geste tragique au cours d'un bain de foule. Du reste, ni l'armée ni la police ne bougera, quelque soit leur degré de sympathie pour ce mouvement. Une révolution, un changement de régime, ça se fait avec de l'argent et des réseaux. Les gilets jaunes n'ont ni l'un ni l'autre. Ils n'ont même pas d'armes, contrairement aux sans culottes en 1789. C'est une jacquerie sans leader.
  4. Savonarol

    L'avenir de la planète passera t-il par une dictature écolo ?

    Merci pour cette réponse qui est l'unique réponse à ne pas être hors-sujet, et une fois n'est pas coutume, je partage malheureusement ton cynisme.
  5. En écoutant Aurélien Barreau parler des priorités urgentes en matière d'écologie, et au regard de la grogne des gilets jaunes face aux changements que de telles mesures impliquent à minima sur les hausses du prix du carburant mais aussi sur le changement de produits de combustion pour les chaudières à fioul , notamment, peut-on en déduire que les mesures écologiques, si elles doivent être prises un jour, devront faire l'économie de la démocratie ? En effet, la quasi totalité des mesures à prendre pour endiguer les catastrophes à venir seront coercitives et donc impopulaires auprès du peuple. Réduire la consommation d'électricité, de carburant, probablement rogner sur notre confort personnel, ces mesures devront un jour ou l'autre être appliquées de manière légale, et par le pouvoir. L'acte écolo personnel (trier ses déchets, installer des panneaux solaires) n'a que très peu d'incidence sur le sort de la planète, et des mesures draconiennes devront être tôt ou tard prises quelques soient la manière qu'aura le peuple de les recevoir, car sinon nos descendants crèveront, tout simplement. Du coup, l'écologie, souvent décrite comme une valeur "de gauche" (pour peu que ce terme ait encore un sens) ne débouchera t-elle pas logiquement sur une dictature ?
  6. Savonarol

    Interdiction de la fessée : l’Assemblée relance un débat sensible

    Un enfant obéit à ses parents parce que ce sont ses uniques repères face au monde qu'il ne connait pas. Si ses parents se comportent en lavettes démissionnaires et lui renvoient l'impression qu'il peut négocier avec eux toujours ou s'en cogner de leurs ordres sans rien risquer, il va pas se gêner de le faire. Quand j'étais au collège, le principal avait la réputation, quand il recevait des élèves bordéliques dans son bureau, de leur tatouer les initiales de sa chevalière sur la tronche. A l'époque, un prof qui giflait un élève, ça s'appelait une punition, une réponse méritée à un acte d'insolence et les parents venaient félicitaient le prof d'avoir remis un peu d'autorité dans la colonne du cancre. Aujourd'hui, les parents déposent plainte, sapant définitivement toute l'autorité du prof, les profs sont parfois aussi cons que leurs élèves, et tous ceux qui en ont les moyen envoient leurs gosses dans le privé pour échapper au nivellement par le bas de l'école publique. C'était une sacrée connerie de remettre en question l'autorité du maître au profit des théories sur la pédagogie et autres boniments à la Françoise Dolto. On le paye cher aujourd'hui.
  7. Savonarol

    Interdiction de la fessée : l’Assemblée relance un débat sensible

    Ils ont échappé à l'autorité, à l'exemple paternel, ils ont été couvés par des parents démissionnaires, impuissants, jouant les "meilleurs copains" plutôt que les parents, et pour beaucoup d'entre eux ont été élevés par des mère seules. Ils ont été biberonnés aux slogans nihilistes, au modèle US dysfonctionnel, à la "pédagogie". On voit le résultat.
  8. Savonarol

    Interdiction de la fessée : l’Assemblée relance un débat sensible

    La génération "sans fessée" a vu naître la plus grande tripotée d'abrutis, d'arrogants, d'instables et de névrosés moralistes que le pays ait jamais compté. Nous vivons aujourd'hui dans un pays où des élèves pointent des armes sur leurs profs et où la moindre gifle renvoyée par ces derniers les propulseraient tout droit en prison. Pas certain que ce culte de l'enfant-roi soit réellement un progrès et que cette énième importation des moeurs US nous apporte autre chose que des problèmes, comme toujours.
  9. Savonarol

    L'amour est il vraiment le moteur de la vie?

    Très bonne définition de ce qu'est le couple et qui pour moi confine au cauchemar.
  10. Savonarol

    les minima sociaux.

    Ah mais là on est d'accord, le RSA est un pansement social mais la manière dont il a été pensé éloigne en effet des conditions de réinsertions. C'est un revenu d'alcoolisme et de confinement qui non seulement éloigne du travail mais en plus de toute autre forme de vie sociale.
  11. Savonarol

    les minima sociaux.

    Il y a certains allocataires du RSA qui ont une très haute opinion d'eux mêmes et suintent l'arrogance, on en croise sur ce forum régulièrement. C'est pour ça que je trouve toujours un peu maladroit de parler "de l'allocataire du RSA" comme si c'était une entité unique avec la même vie, le même parcours, les mêmes échecs et les mêmes objectifs.
  12. Savonarol

    [Sondage FFR] - Violences sexuelles

    ça dépend ce que tu appelles une bite.
  13. Savonarol

    Colère des Français : vers un blocage total du pays le 17 novembre 2018 ?

    Tout va se jouer assez vite avec ce mouvement. Soit il s'étiole, soit se renforce et se distingue alors un leader afin de faire muter ce groupement anarchique en mouvement politique, de type podemos ou 5 étoiles.
  14. Savonarol

    les minima sociaux.

    J'essaye de donner un avis équilibré sur une situation globale, pas de prendre des cas particuliers pour en faire une généralité. Y'a des SDF qui ont tout perdu, puis y a des allocataires du RSA qui ne sont pas SDF et ne souffrent aucune remise en question personnelle sur leur situation. Pour ces derniers c'est "les autres" qui sont responsables. L'Etat, le président, leurs anciens employeurs etc. Une critique politique du système de l'emploi et de l'insertion en France ne doit pas empêcher des remises en question individuelle à bien des égards. Les deux.
  15. Savonarol

    [Sondage FFR] - Violences sexuelles

    Quand j'avais genre 17 ans, mon pote Ghislain de l'époque m'a fait une "mise à l'air", c'est à dire qu'il m'a baissé le froc pour me toucher la bite. Je témoigne aujourd'hui de cette agression sexuelle et mon livre : "Moi, victime masculine" sortira prochainement chez Flammarion -_- (21€ TTC)
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité