Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'démocratie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

57 résultats trouvés

  1. uno

    C'est quoi un «facho»?

    Ben c'est quoi un «facho»? Beaucoup ici on eu l'occasion de se faire coller cette étiquette, y compris ma petite personne. En revanche quand je demande une définition et savoir en quoi je colle à cette définition, en général il n'y a rien de claire et ça part en cacahuètes. C'est comme la «fachosphère» où certains y foutent tout et n'importe quoi, bordel même Greg Tabibian de la chaine «J’suis pas content» a été qualifié de facho. Pour bien démarré le sujet je propose de laisser la parole à une bobo parisienne antifasciste convaincu, à savoir une femme définissant les fascisme comme étant le Mal avec un grand «M» je vous laisse avec cette interview car ça vaut son pesant de cacahuètes.
  2. Voilà, comme on me traite souvent d'obscurantiste, j'ai ouvert cette discussion pour mieux comprendre cette idée. C'est toujours les autres les pédérastes, les escrocs, les racistes ou les attardés. Je mets donc ci-dessous une définition de ce mot, tiré de Wikipédia, et j'invite Quasi-Modo ou tout autre personne, comme Sponzy qui a écrit avec beaucoup d'émoi que j'étais un obscurantiste, où même Dompteur qui a manifesté son indignation par rapport à mes commentaires sur la religion, à venir donner leur compréhension de l'obscurantisme. La parole libre est à vous.
  3. Selon les informations de L’Express, le nouveau maire de Goussainville Abdelaziz Hamida, a fait l’objet d’une fiche S pour islamisme radical et est surveillé par la police depuis des années. De source policière, il est réputé proche du mouvement fondamentaliste Tabligh, une organisation dont le nom a été cité dans le dossier judiciaire de la filière djihadiste de Lunel, responsable du départ de plusieurs jeunes français pour la Syrie et l’Irak dans les années 2014-2015. Hamida avait éveillé l’attention des services de renseignement en raison de ses activités prosélytes et pour compter dans son entourage plusieurs personnes fichées pour radicalisme. Parmi elles, un individu s’était particulièrement fait remarquer en observant deux jours de jeûne au moment de la mort de Mohammed Merah, le terroriste ayant perpétré les tueries de Toulouse et de Montauban en 2012. Il est maintenant à tête d'une ville de 30.000 habitants dans le Val-d'Oise. https://www.lexpress.fr/actualite/politique/un-fiche-s-pour-islamisme-radical-candidat-aux-municipales_2099609.html https://actu.fr/ile-de-france/goussainville_95280/val-d-oise-elections-municipales-a-goussainville-abdelaziz-hamida-vainqueur_34613415.html
  4. Voici une proposition citoyenne pour la sauvegarde de l’emploi en liaison avec la crise du coronavirus. « Le poids des loyers en cette période de crise devient une charge fixe insupportable pour de nombreux entrepreneurs et indépendants, pesant ainsi sur l'emploi et la reprise. Un geste de solidarité est envisageable et serait souhaitable de la part des propriétaires fonciers. Ne pourriez-vous pas envisager ensemble de créer une loi d’urgence pour suspendre momentanément les paiements des loyers pour les petites et moyennes sociétés, d’une durée restant à déterminer entre celle du confinement (à minima), plus celle d'une période de reprise éventuelle (soit un trimestre par exemple). La période de suspension des loyers s'appliquerait soit rétroactivement à partir de la date du début du confinement, soit à décaler dans le temps pour une durée équivalente à l’inactivité totale ou partielle des sociétés en question, selon ce que vous pourrez faire. Rq : Par cette loi d’urgence, la durée des baux (3/6/9 ou temporaires) serait décalée d’autant sur demande optionnelle du locataire. Cette période de loyers "légalement impayés" serait donc "perdue" par les bailleurs, sans compensations, sauf éventuellement pour les plus petits d'entre eux. Cependant, par cette même loi, il pourrait être envisagé pour les bailleurs que la durée de remboursement d'emprunts pour achat ou de rénovation immobilière des biens en contrat de location susvisés soit décalée de la même durée, sur simple demande des dits bailleurs auprès de leur établissement financier, sans changement de taux, et sans frais excessifs ou limités (encadrés par l’Etat) en faveur des établissements financiers. » Cette participation citoyenne a été adressée par un de nos concitoyens à de nombreux députés (toutes étiquettes confondues) et à différents partenaires sociaux. Que pensez-vous de cette initiative citoyenne ? L’approuvez-vous ou la désapprouvez-vous sur le fond et pourquoi ?
  5. Bonsoir connaissez vous ce modèle de vie qu'est le Confédéralisme Démocratique proposé par Abdullah Ocalan chef Pkk guérilla Kurde emprisonnée depuis 1999 en Turquie ? Ce modèle correspond à tous ce que recherche les gens ici en termes de féminisme écologisme etc mais déjà appliquées au Kurdistan. Alors que beaucoup ne connaissent pas les kurdes....
  6. Qu'en pensez-vous? Peut-on encore sauver le capitalisme libéral et continuer à profiter de ses effets vertueux sans subir ses effets pervers? Ma propre réponse tiendrait difficilement dans ce post (je viens de passer 40 jours à la rédiger! Elle est là...)
  7. Bonjour les Forumeurs ! Je rentre tout juste d'un voyage sur Kovania, la planète sœur de Gaïa (la Terre) dans l'univers parallèle Quadrature-007. Ses habitants, les kovaniens, sont des gens fascinants ; figurez-vous qu'ils ont réussi à solutionner tous les problèmes auxquels, nous, terriens, sommes aujourd'hui confrontés, en... jouant ! Oui, en jouant. Tous ensemble. Du plus riche au plus pauvre, du plus faible au plus puissant, sans considération de sexe, d'âge, de race, de religion ou de préférences idéologiques, ils s'y sont tous mis, et se sont retrouvés à jouer au même jeu : le jeu du changement pour un monde meilleur ! Qu'est-ce donc que ce jeu, me direz-vous ? En fait, c'est assez simple : son inventeur, un kovanien un peu créatif, a recherché quatre petits principes avec lesquels tout le monde est d'accord. Tout le monde. Aucune exception. Quand il les a eus trouvés — après trois années-lumières quand même —, il les a posés sur une grande table de jeu, une table carrée, à chacun des quatre angles. Ensuite, il a écrit la règle du jeu, qu'on pourrait résumer ainsi : seul ce qui ne s'oppose à aucun de ces quatre principes peut être posé sur la table. Le reste, tout le reste, on le laisse tomber par terre... Vous avez déjà compris, n'est-ce pas ? Sur la table, le monde meilleur ; par terre : les "trucs inutiles" du vieux monde... Bon, j'en conviens, il y a quand même une petite difficulté, enfin, il y en a quatre : ce sont les quatre principes évidemment. Imaginez : TOUT LE MONDE d'accord ! Est-ce possible ? Sur Kovania, pour les kovaniens : oui ; mais sur Gaïa, avec les terriens ?... Bien sûr, le seul moyen de le savoir serait de les examiner ces quatre petits principes. Dites, les Forumeurs, ça vous dirait, vous, de les discuter ces principes kovaniens ? Chiche ? Premier principe kovanien : "je" est le centre de tout ; Deuxième principe kovanien : la vie est jouissance ; Troisième principe kovanien : il n'est de responsabilité qu'individuelle ; Quatrième principe kovanien : il n'est de jouissance que parfaite. Bien entendu, CHAQUE mot est pesé (y compris les articles et tout particulièrement le "je" avec ses guillemets et son "j" minuscule et son "est"...) Rendez-vous compte : trois années-lumières de recherche... Ah, oui, une dernière chose avant de commencer la discussion : les troisième et quatrième principes déterminent respectivement le sens des deux premiers (ce sont les "gardiens du sens"). PS : CECI N'EST PAS UNE BLAGUE ! "Kovanien" (en fait c'est un "sage" qui vit réellement dans un univers parallèle, un univers un peu philosophique...), nous propose vraiment de CHANGER DE MONDE [en une ou deux générations] en appliquant ces quatre petits principes à chacune de nos décisions (dans tous les domaines de notre vie humaine...). Son analyse est la suivante : nous nous sommes enfermés dans un "blockhaus systémique" et n'arrivons plus à en sortir. Or, ses quatre principes se situent, eux, à l'extérieur de cette prison !... La prison elle-même (le "blockhaus") repose sur quatre piliers : 1) le conformisme social (qui naît du besoin de sécurité), 2) les idéologies et les "moraligions", 3) le réalisme économique, et enfin 4) la science et la technologie. Ces quatre piliers entretiennent entre-eux des relations "itératives" (interaction avec modification de la cause initiale). Etc., etc. Bon, je ne peux pas tout vous expliquer dans ce premier message bien sûr. Kovanien a passé trois années-lumières à écrire un bouquin de près de 400 pages sur son idée (je n'ai pas encore tout traduit en Français...). Par contre, il m'a nommé "Grand Ambassadeur du Kovanianisme" pour la planète Terre ! Alors bien sûr, encore, si vous avez des questions... ben, n'hésitez pas à me les poser !? Si vous êtes d'accord, concentrons-nous d'abord sur ses quatre principes et sur le "blockhaus" ; quand ils sera clair que nous parlons bien des mêmes choses, je vous livrerai son idée de jeu ? (Merci de m'avoir lu ! Et merci de vos questions à venir... ;-)
  8. SOLENE23

    domocratie

    Bonjour, J'aimerais savoir si une démocratie locale comme on en parle dans cet article : https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/01/30/strasbourg-a-l-epreuve-de-la-democratie-participative_5416652_823448.html est similaire a une démocratie délibérative ou participative Merci d'avance
  9. La démocratie ne suppose-t-elle pas pour chacun des citoyens d'exercer lui-même le pouvoir politique (législatif, exécutif et judiciaire réunis)? Y sommes-nous prêts? Les "Gilets jaunes" ne nous mettent-ils pas sur la voie?... Ne sommes-nous pas tous et chacun d'entre-nous... "gilet jaune"? Le sujet n'est pas "gilets jaunes", comprenons-nous bien. Mais "démocratie"...: "Gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple", n'est-ce pas? Et vous, où êtes-vous dans ce "peuple"?
  10. Bonjour, J'aimerais débuter un sujet sur le problème du citoyen-enfant aujourd'hui et de l'incapacité à redéfinir le projet de l'invention démocratique et de l'autonomie politique. Il me semble que nous sommes baignés dans un univers hyper-médiatique d'hyperconsommation dans lequel le bonheur personnel à tout prix et le repli de soi-même dans la sphère dépolitisée de l'intime et du privé est de plus en plus saisissant (il n'y a qu'à jeter un oeil aux étagères de développement personnel qui phagocytent celles de la philosophie). L'impératif tyrannique du bonheur et du plaisir semblent être les seules perspectives idéologiques qui constituent le fond de l'expérience individuelle. En même temps, cette sphère de l'intime est bouleversée par le domaine du divertissement qui s'empare des réseaux sociaux et brouille la frontière du public et du privé dans un jeu permanent et une incapacité au sérieux. On ricane constamment, lors que notre monde de libertés s'effrite. Pire encore, la lucidité face à l'effritement de ce monde ne sait que produire cynisme et ricanements renouvelés. Bref, dans un environnement du rire, de l'insouciance et de la légèreté, mêlé à la gravité d'un citoyen clientéliste et intéressé à courte-vue politique déguisé derrière de grands principes moraux et des opinions peu rigoureuses et éclairées, quelle communauté politique est-elle possible d'envisager, si ce n'est celle des experts technocrates de plus en plus inconscients des réalités sociales ? Dans cet environnement-ci, j'ai beaucoup de mal à voir une alternative autre que le triomphe d'une démocratie illibérale du populisme forcené, l'approfondissement d'une société utilitariste de la débilité et de l'incurie du projet politique. Dans la déliaison sociale de la seule réalisation de soi-même, de tous les enjeux d'avenir qu'ils soient écologiques ou géopolitiques, quel avenir à envisager pour notre esprit démocratique et notre vie démocratique ?
  11. L'anonymat est-il synonyme de lâcheté? Et si l'on inverse la question: la notoriété (la transparence quant à la publicité [sens premier] de soi-même) est-elle forcément synonyme de courage? Je suis tenté de répondre "oui" à chacune des deux questions (Troisième principe kovanien). Pourtant, je n'en suis pas "certain certain" (de la synonymie)... Sincèrement, des points de vue (philosophiques et linquistiques) contraires m'intéresseraient. Bien sûr, tout passe par "lâcheté" et "courage". Je m'en tiens aux dicos (sélectivement quand même, j'en conviens, mais c'est dans le but de simplifier le sujet, car on me reproche souvent, ici, d'être abscons, et par ailleurs, cela ne changerait pas d'un poil mon raisonnement que de ne pas être sélectif dans ce choix de la définition des mots – je veux dire: toutes les définitions de tous les dicos me conviendraient; c'est juste que les autres compliqueraient le sujet, donc le débat, par leur distance au propos...): Lâcheté: "Manque de courage moral, de dignité, de loyauté (d'une personne et p. méton. de son comportement) qui porte à des actions basses, viles ou cruelles (notamment à l'égard d'un plus faible); p. méton. manifestation de cette attitude." (3ème déf. du CNRTL); Courage: "Fermeté de cœur, force d'âme qui se manifestent dans des situations difficiles obligeant à une décision, un choix, ou devant le danger, la souffrance." (2ème déf. du CNRTL) Qu'en pensez-vous?
  12. L'égalité : un concept pervers qui légitime les inégalités et les injustices? C'est ce que je pense. Je lui oppose le concept "d'ipséité". Et vous? Qu'en pensez-vous?
  13. Voici de quoi ruminer, comme dirait Nietzsche Pourquoi craindre le principe de supériorité ou ceux qui sont supérieurs ? Craint-on l’enseignement supérieur ? Le fils craint-il le père parce qu’il lui est supérieur ? Craint-on son grand frère ? Craint-on Dieu ? Non, sauf s’ils sont méchants. Sinon on les aime d’un amour sans borne. L’amour est un trait d’union qui unit des êtres qui se font confiance et s’entraident. On a peur de celui qui est injuste et qui veut nous faire mal. On craint quelqu’un en position d’autorité si l’on commet une bêtise mais pas au point de lui dénier son droit de nous corriger ou de rejeter son statut de supériorité. Mais la classe bien pensante des sociétés modernes, suivie du bon peuple, abhorrent la notion de supériorité. Si c’était en leur pouvoir ils feraient disparaître le mot du dictionnaire. Avec eux il ne faut pas même pas dire par exemple que l’homme est supérieur à l’animal car ils pensent béatement que c’est faux. « Nous sommes tous égaux », voilà un slogan qui sonne doux à leurs tympans. En vérité, culturellement et historiquement l’homme supérieur opprime les faibles, et cela depuis les Grecs et les Romains, les Égyptiens et les Juifs. Chez eux le faible, qui n’est pas favorisé par une bonne naissance, est un esclave ; l’homme supérieur à tous les droits sur lui. C’est sur ce rapport entre maître et esclave que s’est élaborée la démocratie. Depuis toujours dans ce système, il y a les riches, une petite classe d’individus d’un bord, et la masse, les pauvres de l’autre. Vers la fin du 18e siècle, les pauvres ont en eu assez de cette condition et ont lutté pour le changement. Ils se sont accaparés à grande peine, par le fer et le sang, une partie du pouvoir, seulement une partie, car jamais le peuple faible et pauvre n’a pu en jouir complètement, jamais. ...
  14. Des voix s'élèvent pour viser l'interdiction pour deux partis musulmans de se présenter aux élections. Qu'en pensez-vous ? Je trouve très dangereux de vouloir interdire à un parti de se présenter. Je crains qu'on ouvre là une boîte de Pandore, qu'on ouvre la porte à quelque chose d'incontrôlable. Qu'est-ce qui peut justifier qu'on interdise un parti ? Peut-être trouverez-vous des clauses qui me feront changer d'avis, mais je crains que si un pouvoir autoritaire et despotique arrivait, il n'utilise ce cas comme "jurisprudence". Et pourtant, je suis très mal à l'aise à l'idée qu'un parti s'adresse à une partie très précise de la population. Que nous disent-ils à nous qui ne sommes pas musulmans ? Et aux musulmans qui ne veulent pas qu'on fasse de la politique spécifiquement pour eux ? Maintenant, ces deux partis sont-ils dangereux ? En termes de poids électoral, non. En termes de programmes non plus, d'après la cellule de vérification de l'info de radio France. En termes de liens avec des groupes extrémistes ? C'est possible, mais je n'en ai pas la preuve. Je m'interroge aussi sur ce qui pousse Xavier Bertrand et consort à viser spécifiquement ces listes, alors que d'autres ont des projets autrement plus dangereux, et ouvertement contraires aux valeurs de la République.
  15. L'hypothèse K [NDR: Difficile de comprendre le post qui suit si vous n'avez pas lu l'introduction qui est là (sur forumfr) ou là (sur kovanien.com)] La conception kovanienne de la communauté humaine repose essentiellement, et résolument sur une approche systémique (la science des systèmes/Bertalanffy, Morin, Le Moigne...). Partant, nous considérons la société, acceptée ici comme "civilisation occidentale" (le modèle dominant actuel), à la fois comme un système, c'est-à-dire un véritable organisme vivant, et [donc] comme partie/élément d'un "sur-système" : l'écosystème Terre (L'organisme vivant "Gaïa", pour James Lovelock...). Cette approche se veut non idéologique et non spirituelle. Bien entendu, elle est probablement l'une et l'autre (la systémique procédant au départ d'une démarche philosophique – comme toute "nouvelle" discipline scientifique –, et étant conçue par l'être humain, donc un être empreint de spiritualité...), mais n'est fondée ni par l'une ni par l'autre de façon déterminante. Ceci me porte à penser qu'elle est l'approche la plus objective possible à l'heure actuelle, une approche purement objective étant, à mon sens (et en la matière), impossible. Nous considérons donc ici la société comme un système au sens de la systémique. Qu'est-ce qu'un système (en systémique)? En mathématiques, un système peut être défini comme "un ensemble complexe d'éléments en interaction"; en systémique, il nous faut compléter cette définition par l'exigence de la présence de quatre qualités: l'interaction (des éléments entre-eux, du système avec ces éléments et vice-versa, mais aussi avec son environnement et vice-versa, ces interactions étant donc et par ailleurs a minima à double sens...); la totalité (qui ne résulte pas de la simple somme de ses parties); l'organisation (structurelle et fonctionnelle/analytique et systémique) et la complexité (nombre d'éléments, nombre et nature/type de leurs relations...). [Ces quatre dimensions qualitatives sont explicitées et mises en perspective de "notre" système dans la description plus complète que je fais de l'hypothèse K sur kovanien.com/blog/hypothèseK] Ajoutons, pour compléter ces considérations préliminaires, que tout système est composé de sous-systèmes. On peut donc observer, en termes d'organisation structurelle, des "strates", des niveaux systémiques. Par exemple, la Terre est un sous-système du Système Solaire, lui-même sous-système de la Voie Lactée, elle-même sous-système de [notre ?]l'univers, lui-même sous-système de (? Théorie des cordes ? Mécanique quantique...), etc. Il m'importait donc, pour définir "mon système" société, d'identifier précisément la strate directement inférieure/intérieure. S'est alors posée la question de savoir si je voulais observer ses structures (approche analytique) ou ses fonctions (approche systémique)? La réponse à cette dernière question est très simple: les deux approches sont indissociables, on ne peut observer les unes (fonctions) sans observer les autres (structures)! Peut-on observer une action sans voir l'être agissant? Peut-on décrire un accident de voiture ("grain de sable" dans le fonctionnement du système de circulation), sans voiture? Etc. Mais... L'approche kovanienne se voulant "résolument" systémique, je devais décrire, au moins explicitement, les fonctions de "mon" système, et non les structures. [Évidemment, j'explique ce choix, fait sur la base des "vertus" transversales de la systémique en regard des autres sciences humaines (économie, sociologie, psychologie sociale, anthropologie, histoire notamment), dans l'article plus complet sur kovanien.com, mais je dirai ici qu'il est principalement motivé par la "nature" éminemment politique, au sens philosophique du terme, du "projet" kovanien: "changer de société", et non... "changer l'homme"!] C'est donc sur la base de ces multiples considérations – et de leur application – que j'ai pu représenter "mon" système société (système social?) ainsi: Pour formuler l'hypothèse K, il n'est plus que de lire et d'interpréter ce schéma. Lecture du schéma : Les terminologies utilisées, "Science et technologie", "Réalisme économique", "Conformisme social" et "Moraligions et idéologies" (explicitées dans le livre Kovanien) résultent de l'observation des "groupes humains" au travers du prisme des sciences humaines (par exemple, plutôt "histoire" et "anthropologie" (et la biologie évolutionniste "darwinienne" sur un autre plan...) pour établir l'évidence historique de "l'apparition" du "réalisme économique"; plutôt "sociologie" et "psychologie sociale" pour comprendre la nécessité de "conformisme social" et "moraligions et idéologies"; plutôt """sciences"" politiques" et "philosophie" pour expliquer la présence ici de "sciences et technologie", etc.), sans que jamais aucune de ces disciplines ne devienne exclusive dans l'analyse... C'est dire qu'elles sont elles-mêmes interactives entre-elles dans le processus d'analyse qui a conduit à ces terminologies, et que j'ai bien appliqué pour obtenir ces dernières, l'un des préceptes fondamentaux de la systémique, à savoir que la complexité systémique ne peut être décrite que par un raisonnement complexe, et systémique. L'ensemble que représente ce schéma est le "système société" (ou "système social", mais cette dernière terminologie me semble trop galvaudée... "sociétal" serait mieux adapté, mais il n'est pas encore entré dans le dictionnaire de l'Académie...); ce "système société", Kovanien l'a nommé "Blockhaus". Évidemment, ce schéma en est une caricature. Représenter le "système société" plus honnêtement (intellectuellement parlant), supposerait que chaque flèche soit a minima à double sens, que chaque mot soit au pluriel, et surtout, qu'une multitude de nouvelles flèches apparaissent – et de couleurs différentes, pour symboliser leurs différences de "nature/fonction dans le système" – entre, d'une part, chacun des cinq éléments principaux du schéma (les quatre "piliers" à chacun des angles et la représentation de "la pluralité de l'Homme" [(socialisé, normalisé...)" – et non, la pluralité des individualités humaines –], au centre, et, d'autre part, aussi entre-elles! (entre les fonctions elles-mêmes!), et ce dans tous les sens. Le schéma lui-même en deviendrait illisible. Incompréhensible. D'où la caricature que je vous propose... [Mais attention! Cette caricature constitue en fait le "préalable" de l'hypothèse K. Car l'hypothèse K, est une hypothèse complexe, vous l'aurez sans doute déjà compris...] Les flèches qui relient les piliers et ceinturent le système représentent les flux dominants. Elles forment la frontière du système. Celui-ci semble fermé, mais la systémique nous dit encore qu'aucun système n'est jamais totalement fermé... On peut voir ces flux comme flux d'énergie et/ou d'information, ce qui, au final, ne fait pas grande différence dans un système représentant une société de l'information. Comme indiqué dans le paragraphe précédent, gardons en mémoire que ces flux dominants ne représentent qu'une partie de la réalité; disons la partie émergente? Les directions des flèches pourraient tout aussi bien être toutes inversées que cela ne questionnerait pas le moins du monde la validité de l'hypothèse K. De la même façon le positionnement de chaque pilier pourrait être modifié sans conséquence pour peu qu'ils restent évidemment dans les quatre coins. Le préalable de l'hypothèse K consiste donc dans l'acceptation de cette modélisation du "système société". Interprétation du schéma : L'homme-1 (pris ici au sens de "pluralité des individualités humaines") a construit/conçu le blockhaus (le "système société") par les raisons particulières qui ont donné naissance à chacun de ses quatre piliers. Ainsi "engendré", le système "Blockhaus" a pris vie. La systémique nous montre que l'évolution d'un système tend à l'autonomie (l'auto-organisation), et à la fusion/absorption dans un système de niveau supérieur : l'homme-1 ("nous" [vs "Nous"]), système lui-même, s'est vu progressivement remplacé(dilué, anihilé et absorbé) par l'homme-2 ("Nous" : la pluralité des individus humains socialisés, normalisés...). Et c'est cet "homme-2" ("Nous" [vs "nous"]) qui est actuellement dans la phase de fusion/absorption par/dans le système "Blockhaus" (mondialisation, numérisation et... IA!). L'hypothèse K (à valider avec votre aide !), se décompose donc ainsi : 1. "L'homme-1" n'est pas "mort", il est profondément endormi, mais : essayer de le réveiller/ressusciter serait vain; l'ensemble "système blockhaus" s'y opposerait farouchement (question de survie pour lui) de toute manière... Il reste pourtant "des traces" de cet "homme-1" en chacun des individus qui constituent "l'homme-2" (et c'est ce qui nous "déchirent" et provoquent "les soubresauts de la bête [en cours de] mise à mort" par le blockhaus...); 2. le "Blockhaus" lui-même a atteint son stade ultime d'évolution systémique, à savoir la phase d'auto-organisation qui sera suivie, soit de sa fusion/absorption par un système de niveau supérieur, soit de son effondrement (pour se réorganiser ?). Le problème est que nous ne savons rien du "système de niveau supérieur"... (Un monde de machines? Un monde gouverné par l'IA? Un monde... sans êtres humains!? Autre ?) 3. La troisième partie de l'hypothèse K pourrait au final se résumer ainsi : l'homme étant l'élément central du système actuel (le "Blockhaus"), son rôle dans l'évolution à venir pourrait être déterminant sous deux conditions: 1. la réunification de l'homme (homme-1 + homme-2); 2. la transcendance du blockhaus dans un sur-système "gouverné"[/influencé de façon déterminante?] par l'homme ainsi réunifié. 4. Le moyen (hypothétique) de réalisation de ces deux dernières conditions étant (en simplifiant) constitué des 4 principes kovaniens, positionnés à l'extérieur du système "Blockhaus" (en-dessous et au-dessus des limites du système) et "gouvernant" (orientant, limitant...) aux fonctions systémiques internes. L'hypothèse étant ici que l'impact de cette nouvelle dimension de la gouvernance redéfinirait les frontières du système en l'agrandissant (incidemment en modifiant donc la nature et le positionnement du centre, etc.)... Voici donc pour l'hypothèse à valider. La représentation du nouveau système serait alors celle-ci: NB: "Première et Deuxième conditions" correspondent aux Troisième et Quatrième principes Kovaniens. Pour mémoire, les 4 principes kovaniens: "je" est le centre de tout La vie est jouissance Il n'est de responsabilité qu'individuelle Il n'est de jouissance que parfaite Dans un prochain post (sur le projet kovanien), je vous décrirai l'algorithme K (qui naît de cette hypothèse K)... Merci de vos commentaires, questions et critiques !
  16. Menacé de sanctions par la modération d'un forum d'expression publique sur Intenet, à cause de ma manière de présenter mes idées (qualifiée par le censeur de "prosélytisme", "propagandiste"... lisez mes posts sur ce forum, par exemple, et dites-moi ce que vous en pensez...), je me pose la question de l'état de notre liberté d'expression dans cette société! Qu'en pensez-vous? Où en sommes-nous? Peut-on s'exprimer librement en France, sur Internet, en 2019?
  17. Ce qui constitue "le fond de commerce" d'un site de réseau social (Facebook, ForumFr, etc.), c'est la qualité des publications individuelles qui y sont faites. Problème: quid de celles, éventuellement qualitatives (intéressantes pour les utilisateurs, vérifiées comme telles par leurs participations...), qui vont à l'encontre de l'idéologie qui gouverne le "business model" (le modèle d'affaires) du site lui-même? La loi dit clairement: "nous sommes dans le domaine du contrat" (du droit privé). Donc, le "propriétaire" légal du site, décide par le contrat. Mais que dit le "bon sens"? Un espace d'expression public peut-il être régi par la loi d'un "propriétaire"? Le "propriétaire", en l'occurrence, n'est-il pas... le public? Dès lors, ne serait-il pas temps de changer quelque chose ?
  18. Et bien sûr, le "non-candidat" cela pourrait être... VOUS ! Vous n'êtes pas candidat, n'est-ce pas? Non, non, ceci n'est pas une blague, regardez: Supposons que vous et moi, nous tous quoi, soyons capables de nous mettre d'accord sur SEULEMENT UNE MESURE à prendre immédiatement dans chacun des trois domaines suivants: 1. La Justice sociale (inégalités) 2. La Démocratie (gouvernement) 3. La "Clim'économie" (planète...) Voilà, c'est fait! Nous avons nos trois mesures. Bien, supposons maintenant que nos trois mesures sont clairement formulées, et que nous sommes des millions, oui, je dis bien des millions à dire aux politiques: "Attention! Voici ce que nous exigeons de vous! Nous ne vous donnons plus le choix de décider pour nous: nous l'exigeons!" Ne pensez-vous pas qu'au moins l'un-e d'eux s'emparerait du flambeau et que nous saurions enfin pourquoi et pour qui nous votons? Bon, bien sûr, j'entends déjà vos objections: "Ah oui Môssieur Grosmalin! Et comment y parvient-on à nos trois mesures, hein? Et comment les fait-on connaître, hein? Vous allez nous sortir le lapin du chapeau maintenant, hein?... Etc. etc." Et là, hé bien oui, je vous sors le lapin du chapeau: le non-candidat! Le "non-candidat", c'est le lapin. C'est LK. Le Lapin Kovanien... (\-/) (='.'=) (")-(")o Élisée moi ! Je suis "non-candidat" Présidentielles 2022 : Votez utile ! Votez pour LK (Lapin Kovanien) ! Bon, voyons maintenant comment tout cela pourrait marcher. 1. Premièrement, il nous faut nos 3 mesures. Que diriez-vous de procéder ainsi: · vous postez ici, en répondant à ce sujet, vos idées (une idée par post) avant le 1er juin 2020; · vos idées recueillent des ♥ et le 1er juin 2020 nous sélectionnons les 10 idées qui ont reçu le plus de♥(Donc, n'oubliez pas de voter aussi pour les idées des autres et laissez un petit commentaire, c'est plus sympa...); · ces 10 meilleures idées (dans chaque domaine), nous les retravaillons ensemble pendant 90 jours (je saurai vous proposer la méthode) pour n'en faire plus qu'une! (par domaine) Et hop! Le tour est joué! Ce n'est pas plus compliqué. Le 1er septembre 2020 nous avons nos 3 mesures! · Ah oui, quand même: si votre idée a un coût, donnez au moins une piste sur le mode de financement; précisez aussi, en en-tête, le domaine de l'idée (Justice sociale/Démocratie/Clim'économie), cela nous fera gagner du temps... 2. Deuxièmement, il nous faut être... TRÈS nombreux! Pour que ça marche, vous l'avez compris: il nous faut pouvoir nous compter par milliers (à préparer les 3 mesures). Donc, la première chose à faire, c'est de partager ce post (et les idées publiées) sur vos réseaux: Facebook, Twitter, etc. 3. Enfin, il nous faut un "non-candidat"! Et bien sûr, ce "non-candidat" doit être fiable, non-violent, humaniste, et déterminé à faire "bouger les lignes" (à provoquer le changement?) Pourquoi pas LK? L'avantage avec lui, c'est que même s'il était élu, il poserait... un lapin! En effet, LK est un kovanien! Or, un kovanien n'a pas le droit de se présenter à une élection (c'est écrit en toutes lettres dans la théorie K). Alors, on commence? Tiens, je vous propose deux ou trois idées pour démarrer... Justice Sociale Taxer le transfert des patrimoines (l'héritage) à 100% pour la partie au-delà de 10 millions d'euros avec redistribution immédiate (ne rentre pas dans le budget de l'État) aux 80% des citoyens français les moins riches proportionnellement à leurs niveaux de ressources. Démocratie Mettre en place – dans les 12 mois suivant l'élection – un système de vote électronique (Internet) obligatoire, et rendre obligatoire la soumission au vote de tous les citoyens, toute prise de décision politique engageant un impact financier de plus de 50 millions d'euros (dépense ou ressource) sur les finances publiques. Clim'économie Lancer un grand programme "hydrogène": Commencer par multiplier par 10 le budget de la recherche sur l'énergie électrique basée sur l'hydrogène (pile à combustible). Financement: lobby nucléaire.
  19. Tout est dans le titre ? Pas forcément : il y a peut-être d'autres réponses (?). Bien sûr, vos arguments m'intéressent... (En tant qu'ambassadeur de Kovania sur Terre, je fais une enquête sur le système politique français. Vous m'aidez ?)
  20. Je défie (rien que ça !) qui que ce soit d'expliquer "l'égalité" sans passer par la case (préalable) de la supériorité (donc de l'infériorité). Supposons que j'aie raison, qu'aucun-e de vous n'y parvienne : dès lors "l'égalité" n'est-il pas un concept (philosophique) vide de sens ? PS : Notez s'il vous plaît, chers ami-e-s Forumeur-e-s (il me semble quand même que les femmes sont assez peu présentes ici ?... Pourtant, en philo...), que j'ai bien dit "supposons"...
  21. La révolution française, la révolution bolchévique, etc., sont-elles de vraies révolutions ? Aux yeux d'un kovanien : NON. Il y a longtemps, très longtemps, la tyrannie régnait sur Kovania. Les kovaniens ont fait leur révolution, comme tout le monde. Comme tout le monde ? Non ! Justement, pas comme tout le monde... Et depuis, depuis très très longtemps, la paix et l'harmonie règnent sur Kovania en lieu et place de la tyrannie... Comme Ambassadeur de Kovania sur Terre, je me demandais comme ça s'il pouvait être possible de faire la même chose ici ? Seulement, je ne suis pas certain que beaucoup de terriens (dont je suis, rassurez-vous), puissent définir clairement ce mot : "révolution". Vous jouez ? J'adore jouer ;-)
  22. Pour la féminitude, contactez Tahar Ben Jelloun (ou lisez-le ?). C'est lui qui a créé ce néologisme. Sinon, Fatima Mernissi peut ("pouvait", malheureusement...) vous en parler aussi : elle l'incarne(ait) je crois ! (La lire, elle aussi ? Whaoo ! J'suis en train de donner des devoirs de lecture moi ou quoi ?...) Bon, imaginez, si, allez quoi, "jouez le jeu", imaginez donc que vous êtes... une femme ! Et qu'il vous faut choisir (c'est la règle du jeu !) entre ces trois termes : féminité, féminisme et féminitude. Et bé... lequel choisiriez-vous ? (Pourquoi ?)
  23. Vous avez remarqué que j'ai posté ce sujet dans la rubrique "philosophie" n'est-ce pas ? "Homo Politicus" ?... En même temps, il peut être bon pour le philosophe de descendre un peu dans le monde réel de temps en temps... Ma définition ? "Un homme/une femme assez courageux pour être bouc-émissaire de tous ceux qui n'ont pas le courage d'assumer directement leur responsabilité citoyenne."
  24. Sur Kovania, le vote n'existe pas (!). Pourtant, sur cette planète sœur de la Terre (dans un univers parallèle), la démocratie est parfaite ! Peut-on envisager la démocratie sans le vote ? Le vote est-il même (peut-être) anti-démocratique ? Pourquoi vote-t-on ?... Comment les kovaniens font-ils pour prendre toutes ces décisions politiques qui s'imposent à chaque instant dans le cours normal de la vie démocratique ? (Bien sûr, moi, je connais la réponse à cette question... Hihi... ;-) Vous jouez ?
×