Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'manifestation'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

18 résultats trouvés

  1. La police azerbaïdjanaise a dispersé dans la nuit de mardi à mercredi des milliers de manifestants dans les rues de Bakou qui réclamaient une offensive militaire contre l'Arménie, après plusieurs jours d'échanges de tirs meurtriers. Les manifestants se sont rassemblés sur la place Asadlyg de Bakou, tard dans la nuit, scandant des slogans en faveur d'une mobilisation générale pour reprendre la région du Nagorno-Karabakh qui a fait sécession en 1991 avec le soutien de l'Arménie, entraînant une guerre qui a fait 30.000 morts à l'époque. Canons à eau et coups de matraque «Le Karabakh, c'est l'Azerbaïdjan», «Mobilisation», ont lancé les manifestants, venus en nombre malgré le strict confinement imposé dans la ville du fait de la pandémie de coronavirus. Certains manifestants se sont ensuite dirigés vers le Parlement et ont pénétré dans le bâtiment, ce qui a amené la police à intervenir et à disperser la foule avec notamment des canons à eau et à coups de matraque. Ce rassemblement est intervenu alors que 11 soldats azerbaïdjanais, dont un général, et un civil ont été tués lors d'affrontements à la frontière avec l'Arménie depuis dimanche. Ces combats sont les plus graves entre les deux pays depuis 2016. La nuit de mardi et mercredi a cependant vu les hostilités perdre de leur intensité. Le ministère arménien de la Défense a évoqué une «nuit calme», tandis que celui de l'Azerbaïdjan parlait d'un «calme relatif». Les deux belligérants s'accusent mutuellement d'être à l'origine de la crise. source
  2. Les grèves contre les réformes de la retraite Depuis l’annonce de la réforme sur les retraites, de nombreuses réactions ont été observées auprès des français, et notamment auprès des syndicats de la RATP et des enseignants (ou tout du moins, c’est à ces personnes là que nous allons nous intéresser). Je vais essayer dans ce court texte d’exprimer mon point de vue sur les raisons de ces grèves à répétition. Tout d’abord, la réforme des retraites consiste, selon moi, à changer le système de cotisation dans le but de pousser progressivement les Français à travailler d’avantage. En effet, pour avoir une pension de retraite optimale, il faudra accumuler un maximum de « points » se gagnants grâce au salaire, aux heures supplémentaires, aux primes, et aussi à la quantité d’argent cotisé et des jours travaillés (c’est ce que l’on appelle l’effort contributif). D’autres points seront bien sur accumulés si la personne est absence à cause de l’arrivée d’un enfant ou à cause d’un arrêt maladie, mais aussi si la personne se retrouve au chômage. Il est donc évident que cette réforme (étant pour moi une réforme nécessaire au pays et récompensant les personnes motivées et méritantes), ne convienne pas à certaines personnes n’ayant soit ni prime, ni heures supplémentaires, et un nombre de vacances élevé, ou bien ayant un métier demandant une condition physique relativement importante. Car soit, les points accumulés ne seront pas suffisants pour avoir la retraite souhaitées, soit les personnes qui vieilliront n’auront plus la forme physique recommandée pour allonger leur temps de travail. Or, le principal aspect que les médias nous montrent est le fait que les personnes ne veulent pas travailler plus longtemps. Mais comment mettre tout le monde d’accord et régler les conflits ? Il existe pourtant selon moi une solution simple, il faudrait, pour les enseignants voulant une pension de retraite plus élevée, travailler plus longtemps, mais tous ne sont pas prêts a fournir cet effort (c’est pourtant ce que l’Etat voulais en instaurant cette reforme, même si, à première vue, les français ne sont pas motivés à avoir une vie active au-delà de 62 ans). Or, dans la vie il n’est pas possible d’allier vacances et rémunération, je m’explique. Un professeur travail en moyenne 41 heures par semaine et un salarié 44. Soit 2132 heures par ans, et si on retire les 14 semaines de vacances (soit environ un quart de l’année, ce qui est pour le moins conséquent), on trouve environ 1558 heures par ans pour un professeur dans un lycée par exemple. Contre environ 2200 heures par ans pour un salarié (en supposant qu’il soit absent 2 semaines pour des raisons quelconque). Je trouve donc légitime qu’un professeur travail plus longtemps, car il ne s’agit pas d’un travail demandant des grandes ressources physique (même pour un professeur de sport) et ce travail fourni un nombre considérable de vacances. Je n’arrive donc pas à savoir quel est le mode de raisonnement d’un professeur car ceux-ci nous poussent pourtant toujours à donner les meilleur de nous-même afin d’en tirer un maximum de bénéfices, ce qu’ils ne sont à première vue pas capable de faire. Je tiens de plus à citer un exemple qui m’est arrivé personnellement lors d’un forum pour « parcoursup ». J’étais donc à ce forum, un jour de grève, où une manifestation a eu lieu devant le bâtiment ou se trouvait le forum. Pour une raison que j’ignore encore (surement pour essayer de se faire remarquer), des professeurs manifestant ont pénétrés a l’intérieur du bâtiment, guidé par une dame dont j’ignore l’identité, qui disait « aller venez, on va leur montrer !!!». C’est à ce moment-là que je me suis dit, mais leur montrer quoi ? J’ai donc poliment interpellé cette dame à sa sortie du forum, lui demandant si elle voulait bien m’expliquer la nature de cette manifestation, ainsi que ses revendications (car je suis quelqu’un de très curieux et je voulais en savoir un peu plus). Or, cette personne n’étant apparemment pas capable de dialoguer et, ne sachant pas argumenter, ma répondu d’aller chercher des explications à ma question sur les réseaux sociaux, et cela, à trois reprises en guise de réponse à mes trois questions. Ma conclusion face a cette « discussion » à d’abord été que les professeurs n’avaient pas envie de travailler jusqu’à un âge élevé. Mais en y réfléchissant plus en détails, je me suis aperçu qu’ils n’étaient pas capables d’argumenter car ils savent pertinemment que le travail de plus longue durée s’impose inexorablement, mais ne veulent pas se donner la peine de rallonger leur temps de travail. Cependant, il est vrai que le problème est différent pour les ouvriers ou encore pour les personnes travaillant dans les transports en commun, car à partir d’un certain âge, la forme physique diminue ainsi que les réflexes, la vue etc. Il faudrait donc penser à une reconversion (souvent impossible en fin de carrière, donc plutôt en milieu de carrière) vers un métier plus « calme ». Or certaines personnes n’ont parfois pas les capacités intellectuelles pour faire autre chose qu’un métier manuel, ce qui peut être un problème. Mais entre nous, quelqu’un qui peut encore conduire après ses 62 ans, sauf en cas de complication qu’elle soit, pourra encore conduire pendant des années. Au final, les gens râlent à cause de la fainéantise plutôt qu’à cause des complications liées à la santé (attention, je parle pour la généralité). De plus, l’Etat est endetté. Cela est une raison de plus pour pousser les gens à travailler plus car les retraités, au lieu de « coûter » de l’argent l’Etat pendant 2 ans, va continuer de leur en apporter pendant 2 ans. Donc, 2 ans où, au lieu de payer de l’argent, l’Etat en reçoit, ça ne peut apporter, que du positif à l’économie Française. Tout cela m’apporte ainsi à la question suivante : Pour vous, qui a raison, qui a tort et pour quelle raison ? Merci de me donner votre avis avec des arguments valables et constructifs svp.
  3. Hadama Traoré, le «candidat des banlieues», organise ce jeudi un rassemblement contesté à Gonesse. «C’est une honte, un véritable scandale!» La tenue d’une manifestation en faveur du terroriste Mickaël Harpon, ce jeudi, à Gonesse, crée un vif émoi. Et pas seulement chez les policiers en deuil qui seront chargés d’encadrer ce rassemblement. Pour son organisateur, Hadama Traoré, qui s’était fait connaître en mai comme le «candidat des banlieues» lors des européennes, il s’agit de «communiquer différemment sur Mickaël»qui«n’est pas un terroriste!», clame-t-il. Alors que le président de la République a appelé mardi à «un combat sans relâche» contre «l’hydre islamiste», le militant prévoit «une mobilisation devant la mairie de Gonesse», où résidait le meurtrier. «On a le bras long!, assène-t-il dans une vidéo publiée sur sa page Facebook. Toutes les communautés persécutées, on va faire la guerre ensemble, aux politiques et aux médias. Et on commence ce jeudi.» "La personne qui ose dire que Mickaël Harpon était un terroriste animé par des revendications religieuses, je lui traite sa mère et je lui crache à la gueule" http://www.lefigaro.fr/actualite-france/prefecture-de-police-de-paris-une-manifestation-de-soutien-au-terroriste-provoque-l-indignation-20191008
  4. L'annonce du gouvernement de taxer les appels effectués via les applications de messagerie Internet, vite annulée sous la pression de la rue, a mis le feu aux poudres. Pneus et bennes d'ordures brûlés, routes coupées, forces de sécurité en alerte. Des colonnes épaisses de fumée noire s'élèvent au-dessus de la capitale Beyrouth et de nombreuses villes du Liban ce vendredi. Dans la journée, des milliers de Libanais ont manifesté contre la corruption et les conditions de vie très difficiles. Source et suite de l'article
  5. Rennes: Une centaine de salariés de Cora manifestent contre le travail dominical Le magasin de Pacé souhaite ouvrir le dimanche à partir du 21 octobre...
  6. ... les ambassades, consulats et autres sièges des pays membres de l'OPEP, de la Fédération de Russie et de la fédération des États-Unis d'Amérique. Source SAMEDI GJs ou pas, ne nous trompons pas de cibles.
  7. Un projet de loi pour limiter les mariages de mineurs attend depuis plusieurs mois au Parlement libanais Des centaines de Libanais ont manifesté samedi à Beyrouth contre le mariage précoce, réclamant l’adoption d’une législation interdisant les unions avant l’âge de 18 ans. Sous la pluie, de nombreuses femmes, mais aussi quelques députés et artistes ont marché jusqu’au Parlement lors de ce rassemblement organisé par des associations de la société civile, a constaté un photographe de l’AFP. Source et suite de l'article
  8. Fin de manif du 1er mai , un groupe de punks zonent , des gendarmes ont pour consignes de les déloger. Soudain 6 encapuchonnés volent au secours de leurs copains . Ils invectivent, provoquent , les projectiles volent. Les gendarmes embarquent tout le monde , tous sauf les 6 provocateurs ! Et pour cause... Une heure avant 30 de ces chauffeurs de manifs sortaient des fopurgons de polices . La préfecture de police ne nie pas leur existence . Ces faux manifestants font partie d'une compagnie de sécurisation créee en 2005 par Sarkozy Officiellement il s'agit de protéger les manifestants contre les provocateurs! Ses membres agissent en civil cherchant le flag voire en le provoquant. Heureusement la loi contre les bandes d'encagoulés va sévir! :smile2: source le canard d'auj
  9. A Paris, les travailleuses du sexe sur le trottoir Dimanche 03 Juin - 01:06 Des prostitués et militants manifestent le 2 juin 2012 sur la place Pigalle à Paris pour dénoncer "la répression policière". Entre 150 et 200 travailleurs et travailleuses du sexe ont manifesté samedi à Paris pour dénoncer «la répression policière» et s’opposer à la pénalisation des clients, a constaté une journaliste de l’AFP. «Nous demandons que notre parole soit prise en compte dans les décisions nous concernant», a déclaré Morgane Merteuil, secrétaire générale du Syndicat des travailleurs du sexe (Strass) qui avait appelé à la manifestation, également soutenue par le collectif «Droit et prostitution». «Le travail sexuel est de plus en plus réprimé, quand bien même les associations ne cessent de répéter que plus on réprime, plus les conditions de travail se dégradent», a-t-elle ajouté. Depuis qu’un arrêté a interdit le stationnement des camionnettes au Bois de Boulogne, «nous avons créé le +Collectif du 16ème arrondissement+. On essaie de s’organiser, de trouver des solutions, qu’ils nous laissent travailler tranquilles», explique Manuela, masque pailleté sur le visage. Suite de l'article... Source: Libération
  10. Les fascistes n' hésitent plus à défiler dans nos rues ! ""le réseau identitaire tisse sa toile dans le Nord-Pas-Calais. Une manifestation d'extrême droite de grande ampleur, organisée le 8 octobre à Lille par la Maison flamande de Lambersart – ou Het Vlaams Huis -, inquiète les pouvoirs publics. Quelques 600 manifestants venus des quatre coins de la France (Paris, Lyon, Montbéliard), mais également de Belgique, sont attendus pour défiler dans les rues lilloises, avant une "fête du cochon contre le tout hallal". Un rassemblement qui rappelle ceux organisés, en mai dernier à Paris et à Lyon, où des incidents avaient éclaté. Autant d'éléments qui ont poussé Martine Aubry a alerter mardi le préfet de Région via une lettre : "Je vous demande de bien vouloir tout mettre en oeuvre afin que l'ordre public soit respecté et que les mesures que vous estimez nécessaires puissent être prises en temps utile", demande la maire de Lille."" lire en entier l' article sur : - http://www.metrofrance.com/lille/la-manifestation-identitaire-nationale-a-lille-inquiete-les-autorites/mkio!9kU6WbBUJDtW2/ une autre source : ""La mobilisation monte contre la manif d'extrême droite d'ampleur nationale ...prévue à Lille le 8 octobre (notre édition du 15 septembre). « On aura des identitaires, des fachos et des néonazis : la droite de l'extrême droite », souligne Gérard Minet. Le délégué régional de la Ligue des droits de l'homme (LDH) met la pression sur les autorités avec trois courriers envoyés ces derniers jours."" lire l' article en entier : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Metropole_Lilloise/actualite/Secteur_Metropole_Lilloise/2011/09/23/article_manif-d-extreme-droite-du-8-octobre-a-li.shtml Un appel de camarades antifascistes : Une manifestation antifasciste d’ampleur, la seule solution pour barrer la route à l’extrême droite le 8 octobre ! Profitant d’un contexte social tendu et d’une crise du capitalisme sans précédent, l’extrême droite entend poursuivre son implantation tout azimut. Partout en France et en Europe, elle distille son racisme et sa xénophobie sous la forme de l’anti-islam et de l’ultra nationalisme ainsi que de l’homophobie et du sexisme. Le 8 octobre 2011 à Lille, c’est un ensemble de groupuscules fascisants provenant de toute la France qui appelle à se rassembler et à manifester. Toute la frange la plus dure de l’extrême droite française sera présente, des nationalistes autonomes aux identitaires en passant par les néo-nazis. Face à cette provocation de l’extrême droite, nous nous organisons en conséquence ! Pour ne pas laisser étaler leur politique de haine, de racisme et de stigmatisation de l’immigration, opposons-leur la solidarité des travailleurs-euses face aux idées de l’extrême droite. Ensemble soyons uni-e-s, déterminé-e-s et solidaires dans l’action contre le fascisme qui est le bras armé du capitalisme. Rendez-vous samedi 8 octobre 2011 à 15h devant le marché couvert de Wazemmes (Lille) Une soupe sera proposée par le CSP 59 à l’arrivée du cortège place de la République > Premiers signataires (à la date du 27 septembre, 18h) : ACF, Alliance Rouge et Noire, AL, Alternatifs, APU Moulins, CGT conseil général du Nord, CGT unions locales d’Auchel-Béthune-Bruay-Isbergues-Lillers, CNT, Comité « Libérez-les », Comité Solidarité Basque, Cordillera, Coordination Communiste 59/62, CSP 59, FA Béthune, Flamands Roses, Front Syndical de Classe, Gauche Unitaire, GDALE-CGA, Initiative Communiste Ouvrière, JC Lille, LDH, Le Cri du Coron, MRAP 59/62, NPA, Parti de Gauche, PCF Lille, PRCF, Solidaires 59/62, Spartak Lillois, SUD éducation 59/62, SUD étudiant-e Lille, Turbulences Sociales… > Mise à jour des documents téléchargeables : La liste des signataires figurant sur les tracts et sur l’affiche noire & blanche (format pdf) a été actualisée le 26 septembre à 14h30. La mise à jour des autres documents sera faite prochainement. http://www.cnt-f.org/59-62/ un article sur ces nationalistes autonomes : Cinq skinheads suspectés d'agressions en série SOCIETE - Trois jeunes majeurs et deux mineurs, membres d'un groupuscule d'extrême droite, ont été déférés mercredi matin au parquet de Nancy qui a ouvert une information judiciaire pour "violences volontaires aggravées". A la mi-journée, ils étaient en cours de présentation devant un juge d'instruction en vue de leur mise en examen à l'issue d'une enquête préliminaire portant sur une dizaine d'agressions commises ces derniers mois. Le parquet a requis que quatre d'entre eux soient placés en détention provisoire. Il s'agit de "jeunes gens qui montaient en puissance" et auxquels il fallait "donner un coup d'arrêt", indique Amaury Lacôte, vice-procureur de Nancy. Ils feraient partie d'un groupe d'extrême droite baptisé "Autonomes lorrains". Celui qui apparaît comme "le leader de ce mouvement" est l'un des trois majeurs, étudiant en droit. Selon le parquet, les policiers de la brigade des violences urbaines ont découvert "des éléments qui laissent à penser qu'ils sont d'extrême droite, comme des tracts ou un t-shirt avec une croix gammée et une inscription évoquant les camps de concentration". "Les suspects "s'en prenaient à des gens d'extrême gauche ou qu'ils pensaient d'extrême gauche. Ils agissaient en groupe, ils étaient souvent alcoolisés, et pour l'un des faits ils chantaient un chant nazi. Ils ont demandé à l'une de leurs victimes si elle était juive". "Ils reconnaissent une partie des faits, la quasi totalité", précise le vice-procureur, mais pas l'agression dont avait été victime une militante de l'Unef, molestée devant sa cité universitaire. Leurs victimes ont été passées à tabac. Leurs blessures ont entraîné des interruptions temporaires de travail importantes, pouvant aller jusqu'à 45 jours. Pour l'une des agressions une chaîne de vélo a été utilisée."" source : http://www.libestrasbourg.fr/actu/2011/02/cinq-skinheads-suspectes-dagressions-en-serie.html Un truc plus réaliste, plus informé venant de militants antifascistes : - http://documents.actionantifasciste.fr/histonaso/histonaso.html et pour finir la lecture : - http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/category/nationalistes-autonomes/ NO PASARAN !!!!!
  11. (De Madrid) C'est sur la Puerta del Sol, rendue célèbre par les « indignés », qu'une charge policière a mis fin violemment mercredi soir à Madrid à la manifestation laïque convoquée pour protester contre les dépenses publiques encourues pour la visite du pape à l'occasion des 26e JMJ. La tension était montée plus tôt lorsque les 5 000 manifestants, arrivant d'une rue adjacente, s'étaient retrouvés face à plusieurs centaines de jeunes « pèlerins » catholiques sur la fameuse place. « Habemus Papa », hurlaient en cœur une demi-douzaine de pèlerins français retranchés en hauteur sur le bord de la fontaine de la Puerta del Sol face à des centaines de manifestants laïcs vers 21 heures. « Dieu non plus ne nous représente pas », criaient en réponse des centaines de manifestants en référence aux fameux slogan des « indignés », « No nos representan ». « Moi je suis homo, je suis homo, je suis homo », chantait en riant un petit groupe non loin de là alors que d'autres phrases bien plus salées – « Le pape est un nazi », « Benedicto [pour Benoît XVI, ndlr] : pédophile » –, fusaient aussi. « Vive le Christ roi », le cri d'une volontaire espagnole des JMJ s'est lui perdu dans les bras des policiers qui l'éloignaient des manifestants. Les agents ont tenté pendant plusieurs heures de séparer laïques et jeunes des JMJ. Une menace d'attentat L'arrestation la veille d'un étudiant mexicain en chimie et volontaire des JMJ parce qu'il s'était vanté sur Internet de préparer un attentat contre la manifestation laïque n'inquiétait pas les milliers de manifestants qui se rassemblaient joyeusement à 19h30, dans le cœur historique de Madrid. Mais l'ambiance bonhomme, animée par la présence d'une fausse Papamobile, a rapidement disparu avec ce face-à-face explosif que ni le service d'ordre hésitant ni les agents n'ont su éviter. Les affrontements entre policiers et manifestants qui restaient sur Sol vers 22 heures ont fait onze blessés. Six personnes ont été détenues. « Pas un centime de mes impôts pour le pape » Le passage du cortège par Sol était justement l'un des points chauds de la polémique qui a accompagné l'organisation de la manifestation laïque soutenue par 140 associations unissant catholiques progressistes, écolos, gays et lesbiennes, féministes, etc. autour du mot d'ordre « Pas un centime de mes impôts pour le pape » (« De mis impuestos, al papa 0 »). Les JMJ se tiennent à Madrid jusqu'au 21 août et devraient réunir entre 460 000 et 1,5 million de jeunes qui recevront le pape à partir de ce jeudi. C'est la deuxième fois en moins d'un an que Benoît XVI se rend en Espagne. La présidente conservatrice de la région, Esperanza Aguirre, avait d'abord publiquement demandé à ce que la manifestation, qu'elle qualifie d'« antipape », soit tout simplement interdite par le ministère espagnol de l'Intérieur. La déléguée à Madrid du gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapataro, Dolores Carrion, avait finalement autorisé les organisateurs à passer par la Puerta del Sol mais sans en faire le lieu symbolique d'arrivée du cortège. « Nous respectons complètement ces jeunes qui viennent à Madrid », avait pris soin de souligner Francisco Delgado, un représentant de l'une des trois associations organisatrices, Europa Laica, avant la manifestation : « C'est contre l'implication de l'Etat dans l'organisation des JMJ que nous protestons. » « Le message antigay, c'est passé » Aucun acte officiel des Journées n'était convoqué à cette heure dans le centre de Madrid mais des milliers de jeunes pèlerins en goguette s'y promenaient. Certains, entendant de la musique sur la Puerta del Sol, s'étaient approchés en marquant le rythme des slogans de la tête avant de réaliser qu'ils étaient dirigés contre eux. Nicolas, 22 ans, tenant haut le drapeau corse, est médusé : « C'est dommage, le message du Christ n'encourage pas ce type de confrontation. » Lui et ses deux amies, Chloé, 21 ans et Eloïse, 22 ans, ont été surpris par la manifestation alors qu'ils passaient sur la place. « On est jeunes et les esprits ont changé : le message antigay, c'est passé », avait lancé Chloé, surprise par la tension, en désignant un drapeau multicolore de l'orgueil gay agité par les manifestants face aux drapeaux irakiens, espagnols, français des pèlerins. Debout, éventail à la main, Rosa, une élégante retraitée de 63 ans vivant à Madrid, observait calmement de loin les petits nœuds de tension qui se formaient chaque fois que de nouveaux pèlerins sortaient, désorientés, de la bouche de métro. Elle conclut, se déclarant en faveur « d'un Etat laïque » : « Ce n'est pas contre eux que l'on manifeste mais contre le gouvernement qui nous prend pour la propriété du Vatican. Tout ce déploiement de foi qui nous est imposé est une véritable provocation. » Quelques 10 000 policiers ont été déployés et deux axes du centre seront bloqués pendant six jours pour assurer le déroulement fluide des Journées. Des écoles et des gymnases publics ont été habilités pour loger des milliers de jeunes. Certains Madrilènes ont surtout été choqués de constater que les pèlerins disposaient de réduction allant jusqu'à 80% sur leurs titres de transport, qu'ils reçoivent avec des Tickets-Restaurant dans le kit des JMJ en s'acquittant d'une forfait de 210 euros (moins cher pour les bourses plus modestes). Le ticket normal de métro vient justement d'augmenter de 50% (1,50 euros). L'organisation privée des festivités catholiques coûtera entre 55 et 62 millions d'euros, selon la direction des JMJ. Le budget sera couvert à 70% par les deniers des pèlerins. Les 30% restants sont assurés par des entreprises sponsors qui bénéficieront en échange d'exonérations fiscales. Des croyants contre la débauche de moyens L'Espagne est un Etat « aconfessionnel ». Mais la Constitution évoque la possibilité d'une « coopération » plus étroite avec « l'Eglise catholique et les autres confessions » qui fait débat. La controverse liée aux dépenses publiques encourues pour l'organisation des JMJ y résonne donc avec d'autant plus de force que la question de la laïcité fait déjà polémique. Les murs de certaines classes d'écoles publiques sont ainsi ornés de crucifix et les ministres prennent possession de leurs maroquins devant le Christ. « En tant que croyant, c'est le caractère ostentatoire des JMJ qui m'a fait réagir car ce que prêchait Jésus était beaucoup plus modeste », a souligné Ernesto Villar, curé de quartier et porte-parole de la plateforme Redes Cristianas, l'un des organisateurs, lors de la présentation de la manifestation. Il espérait alors qu'elle représenterait une « marche de plus gravie dans la construction d'un Etat laïque ».
  12. Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication condamne les pressions exercées par des extrémistes sur les bibliothèques publiques. "Près d’une trentaine de bibliothèques publiques ont fait l’objet, ces derniers jours, de pressions croissantes de la part de groupuscules fédérés sur internet par des mouvements extrémistes qui en appellent désormais à la lutte contre ce qu’ils appellent les « bibliothèques idéologiques ». Ils se rendent dans les bibliothèques de lecture publique, exercent des pressions sur les personnels, les somment de se justifier sur leur politique d’acquisition, fouillent dans les rayonnages avec une obsession particulière pour les sections jeunesse, et exigent le retrait de la consultation de tout ouvrage ne correspondant pas à la morale qu’ils prétendent incarner. Il est temps d’en appeler à Voltaire, à l’esprit des Lumières, pour dénoncer ces atteintes scandaleuses à la démocratie et à la liberté dans notre pays. La lecture est l’un des meilleurs outils de lutte contre les fanatismes, contre l’intolérance. La France ne tolère pas les tentatives de censure de ces lieux-phares de la République que sont les bibliothèques, berceau de la connaissance et du savoir, ni les attaques contre leurs professionnels irréprochables, dont les règles d'éthique professionnelle sont d’ailleurs inscrites dans le Manifeste de l'UNESCO sur la bibliothèque publique. Je réaffirme mon soutien le plus absolu au personnel des bibliothèques et aux élus locaux qui doivent faire face à ces agressions." http://www.culturecommunication.gouv.fr/Espace-Presse/Communiques-de-presse/Aurelie-Filippetti-ministre-de-la-Culture-et-de-la-Communication-condamne-les-pressions-exercees-par-des-extremistes-sur-les-bibliotheques-publiques Un autre article... http://yagg.com/2014...eorie-du-genre/ Qu'en pensez-vous ?
  13. Je m'oppose fermement à la crédibilité de toutes les manif' étudiantes qu'il y a eu jusqu'à maintenant, car : 1) les insultes envers la hiérarchie y sont nombreuses (à tel point que qu'en j'entendais "Fillon, ta réforme tu peux te la mettre dans le fion, je me rangeais dans aucun camp, alors que j'étais absolument contre cette réforme, et je me rangeais du côté de Villepin quand j'entendais "Villepin en...") donc déshonnorante pour les manifestants eux-mêmes ; 2) la motivation est douteuse, l'envie de s'amuser pouvant prendre le dessus (surtout quand, en pleine manif', on demande à quelqu'un d'autre "C'est qui Fillon ?" :( ), à croire que la maturité est encore incompatible avec la notion de manifestation (alors que les aînés manifestent pour leur pain quotidien ); 3) le caractère strict et intrangisant des jeunes, en pleine crise de rébellion pour certains (pas tous :D ), c'est à dire quand on demande le rejet pur et simple du CPE, qu'on critique sans proposer une alternative (j'étais contre le CPE, mais je pense qu'on aurait pu s'en inspirer pour améliorer la situation des jeunes), parce qu'aujourd'hui, ces jeunes sont contents, mais la situation, Statu Quo; 4) le plus grand risque de débordement (ce qui rejoint le fait que certains utilisent comme excuse un prétexte noble pour s'amuser, c'est en fait un comportement spécieux ), et pas que de la part des délinquants ! Bref, beaucoup de torts, peu de véritables combats de la part de ces manif'. Je suis jeune moi aussi, mais je ne peut supporter ces comportements fermés qu'on a vu de la part des jeunes manifestant et du manque de respect envers des personnes qui le méritent ! Voilà pourquoi la crédibilité de ces manif', j'y crois pas. A vous maintenant :D
  14. Paris: Deux fois plus d'anti-IVG que pour le défilé 2010 Dimanche 23 janvier - 20:12 Selon les organisateurs, la «grande marche nationale pour le respect de la vie» a mobilisé... Les anti-IVG se multiplient. Quelque 6.500 personnes selon la police, 40.000 selon les organisateurs, opposées à l'avortement, ont défilé ce dimanche après-midi à Paris pour une septième «grande marche nationale pour le respect de la vie». Cette participation est deux fois plus importante que celle enregistrée en janvier 2010 lors de la sixième marche, qui avait réuni 3.100 personnes selon la police, 20.000 selon les organisateurs. Composé de nombreuses familles, le cortège, parti de la place de la République derrière une banderole proclamant «Unis pour défendre la vie», a rejoint en fin d'après-midi la place de l'Opéra. Nombre d'enfants tenaient des ballons rouges et blancs portant l'inscription «En marche pour la vie», du nom du collectif de 15 associations appelant à ce rassemblement. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  15. Une centaine de manifestants ont tenté de faire irruption au siège de la représentation européenne, certains avaient sur le visage un masque de fantôme, un drapeau tricolore ou même une corde autour du cou. L’un d’eux, membre de CasaPound, a utilisé une échelle, et a atteint le balcon pour remplacer le drapeau européen par le drapeau italien. La police est arrivée rapidement ainsi que des agents du DIGOS (Division des investigations générales et des opérations spéciales) et ont chargé les manifestants. Les agents du DIGOS ont arrêté l’auteur du vol du drapeau de l’Union européenne. Simone Di Stefano a été arrêté pour vol aggravé. Ont été également arrêtés une dizaine de membres de ce même mouvement pour vol aggravé, résistance à la force publique et manifestation non-autorisée. La police a également saisi l’automobile et l’échelle utilisées pour monter sur le balcon du palais.Source : Agora vox Plus d’infos - http://news360x.fr/Facebook - https://www.facebook.com/News360xTwitter - https://twitter.com/News360xYouTube - http://www.youtube.com/user/news360xtv http://youtu.be/dzByRd2dB1s Un acte symbolique qui en dit long sur ce que les peuples ressentent actuellement, non ?
  16. Manifestation contre le projet de retraite: mobilisation forte en France Mardi 07 septembre - 17:55 © KEYSTONE | Francois Chereque de la CFDT et Bernard Thibault de la CGT en tête du défilé à Paris Grève | Quelque 2,5 millions de personnes ont manifesté mardi à travers la France contre le projet de réforme des retraites, selon une estimation définitive du syndicat CFDT (réformiste), la police ayant auparavant fait état de 450.000 manifestants à la mi-journée. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  17. Voir la vidéo c'est parlant.... http://actu.orange.fr/monde/les-images-hallucinantes-d-un-rassemblement-d-extreme-droite-aux-etats-unis-magic-CNT000000M4q6s.html http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/video-virginie-des-militants-d-extreme-droite-protestent-contre-le-deboulonnement-d-une-statue-du-general-lee_2324651.html#xtor=AL-67-[video]
  18. Dan229

    Manifestation interdite

    Loi Travail : la préfecture de police de Paris interdit la manifestation de jeudi. Mon lien Bravo !
×