Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'Union européenne'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

56 résultats trouvés

  1. Salut à vous. Je cherche des vêtements fabriqués en Union Européenne. J'en ai marre de voir que tous mes vêtements sont fabriqués en Chine, en Inde, au Bangladesh ou en Turquie. J'en ai marre de voir que les entreprises ne se préoccupent que de leurs profits, et préfère exploiter des gens à l'autre bout du monde plutôt que donner du travail à ceux qui en ont besoin chez nous. Les conditions de travail dans certains pays sont terribles. J’exagère peut être un peu, mais je ne veux pas porter le travail d'un enfant qui travail 15 heures par jour au lieu d'aller à l'école et qui en plus est mal payé. L'autre jour je suis allée en ville à la recherche de vêtements fabriqués en U.E., et après avoir fait le tour des magasins et regardé les étiquettes de dizaines et dizaines de vêtements, je n'ai presque rien trouvé. -à H&M, Pimkie, Camaieu, Promod, Armand Thierry. Fabriqué en Chine, Inde, Bangladesh, Turquie, Maroc. Pareil à Mango (j'ai vu presque les mêmes T-shirt qu'à Pimkie, fabriqués au même endroit, donc certainement de même qualité, mais 3 fois plus chers). -à Jennyfer, "on fait croire qu'on est américain, mais en fait on est français et pas trop doués en anglais". Les vêtements sont donc "made in Chine", "made in Turquie"... -à C&A, ce n'est même pas écrit sur les étiquettes. (c'est pas obligatoire ?) ...... -Enfin, miracle, à Zara, quelques vêtements made in Italy, made in Spain, made in Portugal (pas tous, malheureusement, mais c'est déjà ça). -Y'a aussi deux boutiques de commerce équitable, mais dans la première j'ai rien trouvé qui me plaisait et l'autre est fermée jusqu'à la fin du mois d'août. Alors si vous connaissez des magasins ou sites internet où on peut trouver des vêtements soit fabriqués en U.E., soit issus du commerce équitable.
  2. Invité

    Le BREXIT a gagné

    Le Royaume-Uni va quitter l'UE... La livre sterling s'écroule... http://www.20minutes.fr/monde/1872243-20160624-direct-brexit Le FTSE devrait ouvrir en forte baisse Face à la perspective de plus en plus probable d'une victoire du Brexit, les marchés financiers sont fébriles. L'indice britannique FTSE100 devrait selon toute vraisemblance ouvrir en forte baisse, à -7,8%, largement en-dessous des 6000 points. --- C'est à Stephen Grabb, secrétaire à l'emploi et aux retraites, que revient la tâche ingrate de reconnaître la défaite du camp gouvernemental en faveur du "Remain". "Je pense que nous sommes déconnectés de la classe ouvrière blanche", a-t-il déclaré. "Nous n'avons pas su leur transmettre nos message. Lorsque nous avons essayé de leur expliquer à quel point le marché unique européen était bénéfique pour leurs emplois, leurs moyens d'existence, nous n'avons pas transmis ces messages avec succès", a-t-il déploré. http://www.lefigaro.fr/actualites/2016/06/24/01001-20160624LIVWWW00006-en-direct-brexit-referendum-vote-union-europenne-resultats-cameron.php "Ce qui est certain, c'est que le leave est bien plus haut que prévu dans de nombreuses régions, notamment en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, analyse Franck Mathevon. Le Remain peut compter comme on s'y attendait sur Londres, et sur l'Ecosse, mais pas sûr que ça suffira à compenser les gains du "leave" dans le reste du pays." http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/referendum-sur-le-brexit-resultat-toujours-indecis-le-leave-bien-plus-haut-que-prevu-dans-de-800461
  3. L'Europe est un sujet qui passionne et qui est passionnant. Les Français que nous sommes sont à la fois europhile et eurosceptique ce qui m'amène à penser que ce n'est pas le principe d'une union de Nation dont les gens doute mais du système tel qu'il existe. Je suis curieux de savoir comment vous modifieriez l'Union Européenne pour lui permettre d'offrir à ses membre ce qu'elle ne lui apporte pas aujourd'hui, pour qu'elle joue le rôle qu'elle doit jouer. Pour que l'Europe soit sur les bon rail. J'ai très souvent pensé à la question et devant la situation d'échec du système actuel, j'en suis arrivé à la conclusion que l'Europe doit avoir une forme proche de celle de L'ONU. L'idée de l'Etat Fédéral est mauvaise et voué à l'échec Une Europe sur le modèle de L’ONU, une EUN (European United Nations) serait dirigée par 3 conseils élus et qui verrai disparaitre la commission de Bruxelles d’abord l’assemblée européenne qui existe déjà, un conseil de sécurité de L’ EUN composé des chefs d’états Français, Allemands, Anglais, Belge, Italien et Néerlandais, les autre nations y participerait mais n’y aurai qu’une place consultative et enfin un nouveau Conseil Général des EUN qui serait composé du secrétariat général au complet, de chaque chefs d’Etats de chaque pays membre, de l’assemblée Européenne. EUN aurait non pas un président mais un Secrétaire Général, qui aurai la capacité de représenter l’EUN dans le monde, qui serait son porte parole et qui pourrait négocier des traité au nom de L’EUN mais pas les ratifiés et sa marge de négociation serait fixé par les deux assemblés. L’UEN aurait non pas un gouvernement mais une sorte de Secrétariat général de L’UEN composé de sous-secrétaires chargés de conseiller le secrétaire général, chacun dans un domaine spécifique. Leur nombre serait limité, neuf me parait être suffisant, Finance, Diplomatie,Justice, éducation, Santé, Sécurité, Agriculture, Commerce et Industrie etenfin Défense. Le rôle de ses sous-secrétairesne se limiterait au rôle de conseillé du Secrétaire Général mais chacun dansleur domaine ils seraient chargé d’harmoniser les relations entre les états membres. Ils seraient aussichargés d’administrer certaines institutions européennes. Certaine de ses institutionsexiste déjà d’autre sont à créées. Le sous-secrétaire à la finance lui seraitchargé d’administré la BCE ainsi que l’administration européenne des douanes,le sous-secrétaire à la Justice lui serait chargé des tribunaux européens, lesous-secrétaire à la sécurité lui serait chargé d’administré Europol dont ilfaut modifier le fonctionnement et préciser les attributions pour en faire unevéritable agence d’investigation européenne chargé de traquer les euro-criminel qui agissent sur tous les territoireseuropéens et il faut doter l’Europe d’une véritable agence de renseignement,des services secrets. Le sous-secrétaire à la diplomatie serait chargéd’administré les ambassades et ambassadeurs de l’UEN, il pourrait les nommé etles révoquer. Et tous aurait la possibilité de proposer des directives au deuxassemblées. Ce secrétariat général permettrait non seulement de définir unepolitique commune lorsqu’il s’agit des relations entre les pays membres enmatière de concurrence commercial, de justice, d’immigration, de fiscalité et dans bien d’autre domaine afinde faire avancer chaque membre dans la même direction et d’ en finir avecl’Europe des intérêts particuliers dans laquelle chaque pays membres essaye deprendre tout ce qu’il peut , mais aussi d’harmoniser les politiques particulières des nations membres en matièred’économie, d’agriculture, d’immigration, de sécurité, d’éducation et dans tous les autres domaine. Les directiveseuropéennes ne se substitueraient plus aux lois nationales mais serviraient de règle générale, ellesdéfiniraient simplement des limites de manière à laisser une marge de manœuvreau gouvernement de chaque pays de membre pour s’adapter a la situation spécifiquede chaque pays sans pour autant porter trop durement atteinte au intérêts desautres. L’Europe sans faire des efforts et des concessions allant parfoiscontre ses convictions c’est une utopie non c’est pire c’est une hérésie etc’est voué à une mort lente et douloureuse qui est déjà amorcée. Tout ceci etd’autre chose encore devraient figurer dans la constitution de l’UEN, il faudrait par exemple que chaque nationeuropéenne signe une charte ayant valeur de texte fondamental, de loi suprême,dans laquelle tous s’engagent à respecter certaine règles de base comme ne passe servir de fond provenant de subventions européennes pour acquérir des biensnon européen comme du matériel militaire tel que des avions de combats ou dumatériel publique comme des véhicules de service pour la police ou toute autre administrations, enfin une chartedans laquelle chaque pays s’engagerait a faire ces efforts et ces concessionsnécessaires à la bonne marche de L’UEN. Si on veut que l’Europe fonctionne et que chaque pays en récolte lesbénéfices il faut qu’ils marchent tous dans la même direction, ça veux direqu’il faut harmoniser un certain nombre de choses. Au niveau économiqued’abord, le rôle de l’Europe est de faire en sorte que les pays membres ne seconcurrence pas entre eux sans quoi ils finiront par s’entretuer économiquementet industriellement. L’Europe doit servir à faire face à la concurrenceinternationale et si c’est la guerre entre états membres ils y perdront tous,c’est pourquoi il faut une politique du commerce extérieur commune, que chaqueétats pratique les mêmes conditions vis-à-vis des marchés étrangers à L’UnionEuropéenne. Le conseil de sécurité serait l’organe décisionnel suprême de L’UENmais ne pourrait pas émettre de directive mais pourrai prendre des résolutionsà caractère provisoire et en réponse à une situation de crise particulièrecomme des sanctions à l’égard d’un gouvernement par exemple, il nommerait aux grands emplois comme lesecrétaire Général et approuverait ou non le choix des sous-secrétaires. Ilaurait autorité, toujours au moyen d’une résolution donc de manière provisoireet dans une cadre très stricte, pourengager les forces militaires européennes sur des théâtres extérieurs, dans cecas le parlement européen devrait encore avoir la possibilité d’annuler larésolution à la majorité des deux tiers ou simplement de la modifier à lamajorité normale. Le conseil de sécuriténe pourrait pas engager les forces armées européennes dans des interventionsmilitaires dépassant une durée de 6 mois et un déploiement de plus de 20% deseffectifs au-delà desquels il faudrait impérativement un vote du parlementeuropéen pour maintenir l’engagement des troupes. Il y aurait également uneagence indépendante chargée de la surveillance des comptes européens. L’organisation pourrait inclureune assemblée diplomatique qui serait composée d’ambassadeurs ou d’envoyéspermanent de pays non membres de L’UEN et qui serait là en tant qu’observateursmais aussi d’interlocuteurs dès qu’il s’agirait des rapports entre l’UEN et sonpays. Ces Nations Européennes Uniesdevront avoir une constitution ratifiée par les peuples au moyen d’unréférendum européen, tous les européens le voterais ensemble et non pas chaquepays de son côté. Cette constitutiondevra être protégée et protéger lespeuples en comportant deux articles spécifique l’un assurant qu’elle ne puisseêtre modifié qu’au moyen d’un autreréférendum européen et l’autre garantissant qu’aucun traité ni aucune adhésionne pourrait être ratifié sans un référendum. Tant que les peuples laisseront trop de pouvoir entre les mains des élusils seront perdants. J'en ai encore plein sur ce qui devrai figurer dans la constution européenne et sur ce qui ne devra jamais y figuré, sur les différente institution européenne à créer mais là je vous en pondrais 10 pages et ce morceau est déjà dense. Alors à vous vous avez des idées
  4. Ordures à Naples : des années pour régler la situation selon l'UE Samedi 27 novembre - 11:35 Des milliers de tonnes de déchets s'entassent dans les rues de la troisième ville d'Italie en dépit des protestations des habitants.AFP/ROBERTO SALOMONE Le commissaire européen à l'environnement Janez Potocnik a reçu vendredi 26 novembre des inspecteurs qui se sont rendus cette semaine à Naples et dans la région de Campanie un rapport donnant à penser qu'il faudrait des années pour régler la situation. De son côté, le chef du gouvernement Silvio Berlusconi, qui s'était rendu sur place pour une réunion avec les autorités locales, a déclaré vendredi soir : "Je suis un optimiste invétéré, mais je crois que la situation de crise à Naples peut être résolue en deux semaines", alors que les rues de la capitale de la Campanie sont recouvertes de quelque 2 700 tonnes de déchets. Suite de l'article... Source: lemonde.fr
  5. Un chargeur universel à partir de 2011 Vendredi 30 Juillet - 18:31 L'Union européenne a convaincu les fabricants de téléphonie mobile de proposer dorénavant des chargeurs universels, compatibles avec les appareils des marques concurrentes. Les téléphones portables vendus dans l'UE à partir de début 2011 devraient tous fonctionner avec le même chargeur universel, a indiqué vendredi la Commission européenne. «Le développement des normes techniques pour assurer la compatibilité et la sécurité des nouveaux chargeurs universels avance bien», a indiqué un porte-parole de la Commission. «On s'attend à ce que les consommateurs puissent utiliser le même chargeur unique pour les téléphones portables vendus dans l'UE à partir de début 2011», a-t-il ajouté. Actuellement, il existe une grande variété de chargeurs pour téléphones portables au sein de l'UE, y compris au sein d'une même marque. Beaucoup ne peuvent être utilisés qu'avec un type d'appareil spécifique, ce qui complique la vie des consommateurs et crée une grande quantité de déchets électroniques. Suite de l'article... Source: 20 Minutes Online
  6. Tous les citoyens de l'Union européenne pourront rester au Royaume-Uni après le Brexit Samedi 08 octobre - 19:11 Toutes les personnes résidant au Royaume-Uni et qui sont des citoyens d'autres pays de l'Union européenne pourront rester après le Brexit, a annoncé le Daily Telegraph (en anglais), samedi 8 octobre, citant des responsables gouvernementaux britanniques. L'information est publiée alors que le gouvernement britannique se refuse jusqu'à présent à garantir publiquement la possibilité pour ces ressortissants européens de continuer à résider au Royaume-Uni lorsque le pays aura quitté l'UE, ce qui devrait arriver en 2019. Le quotidien britannique cite une source officielle selon laquelle plus de 80% des 3,6 millions de personnes venant d'autres pays de l'UE et vivant actuellement dans le pays seraient automatiquement éligibles à la poursuite de leur séjour au Royaume-Uni. D'après des projets élaborés par le ministère de l'Intérieur, les 20% restant se verraient offrir une sorte de dérogation comportant un droit de séjour illimité. Suite de l'article... Source: France Info
  7. Apple respecte-t-il les 2 ans de garantie sur ses produits ? Lundi 01 octobre - 23:25 Apple est dans la ligne de mire de la commission européenne concernant sa politique de garantie. La firme doit se soumettre à la loi européenne imposant que ses produits doivent être accompagnés d’une garantie de deux ans clairement indiquée. Viviane Reding, la commissaire européenne à la Justice souhaite savoir si Apple joue le même jeu dans les 27 pays de l’Union Européenne concernant la durée de garantie appliquée à ses produits. Par un courrier, elle demande aux différents gourmands de veiller « à ce qu’Apple indique clairement que ses produits sont garantis deux ans comme l’exige la loi européenne, et non un an » souligne AFP. Apple a été condamné à une amande de 900 000 euros en mai dernier par les autorités Italienne par manquement à ces obligations. Il n’avait pas clairement indiqué que ses produits étaient garantis deux ans. »Apple a mis en avant le fait que ses produits étaient assortis d’une garantie d’un an de la part du fabricant, mais n’a pas indiqué clairement que les consommateurs avaient droit automatiquement et gratuitement à deux ans de garantie aux termes de la législation européenne« , souligne Mme Reding. Suite de l'article... Source: GinjFo/ AFP
  8. Les diplômes des médecins étrangers à nouveau reconnus Mercredi 18 janvier - 19:08 L'Assemblée nationale a adopté cet après-midi une loi qui reconnaît l'autorisation d'exercer aux médecins titulaires d'un diplôme obtenu hors de l'Union européenne. Environ 4.000 praticiens (dont des pharmaciens, dentistes, sage-femmes...) sont concernés par la prolongation de ce dispositif voté en 2007, qui a expiré fin 2011. Certains services d'urgences ne pourraient pas fonctionner sans eux. Cette mesure était initialement contenue dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012, mais le Conseil constitutionnel l'a censurée. Le texte a un effet rétroactif au 1er janvier 2012, pour éviter des situations de non-droit. Suite de l'article... Source: France Info
  9. Fillon à Londres : "Une catastrophe et un désastre si l'euro échouait" Jeudi 13 janvier - 10:06 Le Premier ministre est à Londres, jeudi, pour plaider la cause de la monnaie unique. Le Premier ministre français François Fillon va demander à Londres de soutenir un approfondissement de l'intégration européenne pour sauver l'euro, rapporte, jeudi, le Times de Londres. M. Fillon a déclaré au Times vouloir insister sur les conséquences désastreuses qu'aurait un échec de l'euro sur l'économie britannique lors d'entretiens prévus jeudi à Londres avec son homologue britannique David Cameron. "Pour consolider l'euro, nous aurons besoin d'harmoniser graduellement nos politiques économiques, fiscales et sociales", a ajouté le Premier ministre français, selon qui "l'Europe se trouve à un tournant historique". "Nous allons avoir besoin de mettre en place un système économique de gouvernance pour l'eurozone. La Grande-Bretagne ne fait pas partie de l'eurozone, en même temps la décision que nous prendrons aura une grande importance pour la Grande-Bretagne", a souligné M. Fillon. Suite de l'article... Source: Le Point
  10. Le sommet de l'UE tourne au clash sur les Roms Jeudi 16 septembre - 19:18 © KEYSTONE | José Manuel Barroso et Nicolas Sarkozy. Bruxelles | Le sommet des dirigeants de l'UE a donné lieu à un échange qualifié de "très violent" entre Nicolas Sarkozy et le président de la Commission José Manuel Barroso sur les renvois controversés de Roms. ATS Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  11. Roms: le clash avec l'UE pourrait profiter à Sarkozy Samedi 18 septembre - 09:53 © KEYSTONE | Le président français Nicolas Sarkozy. france | La multiplication des critiques étrangères sur sa politique à l'égard des Roms, qui a culminé jeudi avec un vif échange avec l'exécutif européen ne va pas décourager Nicolas Sarkozy. ATS Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  12. Croatie : adhésion à l'UE cette année ? Publié le 9 mai 2011 à 15h12 Mis à jour le 9 mai 2011 à 15h12 [DESC][/DESC] La Croatie pourra signer cette année le traité d'adhésion à l'Union européenne, a estimé lundi le Premier ministre polonais Donald Tusk, dont le pays prendra le 1er juillet la présidence tournante de l'UE. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Europe 1
  13. Trop de jeunes européens sont en surpoids ou obèses Mardi 07 Décembre - 18:08 [/Justifier] [Justifier] L'espérance de vie à la naissance a augmenté de six ans dans l'UE depuis 1980, mais, malgré les campagnes d'information, trop d'adolescents sont obèses et fument, au risque de le payer d'un accident cardiovasculaire ou d'un cancer, deux des principales causes de mortalité, souligne un rapport publié mardi à Bruxelles par la Commission européenne. Suite de l'article... Source: AFP
  14. Quand le contribuable français finance les délocalisations de Renault 16/12/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Le Parlement européen a octroyé une aide de 24,5 millions d'euros au fabricant automobile pour financer un plan de départs volontaires en 2009. Une décision qui ne facilite pas vraiment le "made in France"... En effet, Renault vient de se voir octroyer une aide de 24,5 millions d’euros par le Parlement européen pour financer un plan de départs volontaires de 3 500 personnes en 2009. Les fonds seront versés, attention là ça devient du très lourd, par le "Fonds Européen d’Ajustement à la Mondialisation" (vous avez bien lu). Ainsi l’Europe s’est dotée d’un "Fonds", alors qu’on nous répète à l’envi qu’il n’y plus d’argent dans les caisses, pour indemniser les entreprises qui licencient. On croit rêver. Des entreprises qui délocalisent pour faire plus de bénéfices se voient octroyer des aides par les contribuables européens, ce qui rend la situation d’autant plus ubuesque qu’on fait donc payer aux personnes licenciées les aides perçues par leur ex-employeur pour les virer dans leurs impôts. L’Union européenne ou la version moderne du "Royaume du Père Ubu". Le pire est que cette aide a été votée par la droite et la gauche confondues, seuls les Verts s’étant abstenus. Les socialistes européens ont un peu traîné des pieds afin de faire passer le chèque octroyé à Renault de 24,5 à 17,4 millions mais ont fini par voter avec la droite l’intégralité de la somme au prétexte, pour citer la députée européenne socialiste Estelle Grellier, "que le rapport de force n’était pas en leur faveur". Si l’opposition doit voter comme la majorité au prétexte que le rapport de forces lui est défavorable, à quoi sert alors d’avoir une opposition... Ainsi donc, nous autres contribuables avons dû verser, suite à l’aval de nos politiques, des millions à Renault (dont l’Etat détient toujours 15% du capital) afin d’aider la marque au losange, qui produit aujourd’hui moins de 20 % de ses véhicules particuliers en France, à délocaliser. Enfin, cela a au moins un coté positif. La prochaine fois que Nicolas Sarkozy, François Hollande ou François Bayrou diront qu’il faut lutter contre les délocalisations et produire en France, nous saurons vraiment à quoi nous en tenir. L'article complet... Source: Atlantico
  15. Martin Schulz, président du Parlement européen « Désinvité » de France 2 L’information est venue de Jean Quatremer, correspondant de Libération de Bruxelles et blogueur : à la demande de Marine Le Pen, invitée ce jeudi soir de l’émission « Des Paroles et des actes », France 2 a accepté de déprogrammer Martin Schulz. Le président du Parlement européen – et tête des listes des socialistes pour les élections européennes de mai prochain – devait s’opposer à elle lors d’un débat. L’entourage de Schulz a confirmé ces informations et précisé la raison officielle de l’annulation : la candidate du FN considère que cette campagne est un sujet national et il n’est pas question pour elle de parler avec des interlocuteurs européens. Il est aussi probable que la présidente du Front n’ait pas eu envie d’affronter un politique très au point sur les sujets européens. Martin Schulz a quand même eu envie de s’exprimer : il nous a écrit ici les choses qu’il aurait eu envie de dire, en face à face, à Marine Le Pen. Tribune Marine Le Pen a refusé de débattre avec moi. Elle exige un contradicteur français au titre que cette campagne pour les élections européennes serait une campagne nationale. Curieuse idée. Dès la fin des élections municipales, elle a clairement désigné, dans tous les médias, son prochain objectif : les élections européennes. En accusant l’Europe de tous les maux, de toutes les peines et en défendant une vision, ou plutôt une dislocation, de l’Europe, elle a clairement signifié que l’enjeu de ces élections était l’Europe. Mais elle proclame aujourd’hui que cette campagne n’est pas européenne. Dans sa quête de visibilité, Mme Le Pen a tenté d’obtenir de ses amis européens de se présenter comme tête de liste européenne en vue de la présidence de la Commission. Elle n’y est pas parvenue. Et clame donc que cette campagne n’est pas européenne. Elle cherche également à monter un groupe au Parlement européen à l’issue des élections du 25 mai. Pour cela, elle a besoin de 25 eurodéputés issus de sept pays européens différents. Mais cette campagne n’est pas européenne. Les jeunes Européens d’extrême droite cherchent à se fédérer. Parmi eux, des jeunes venus du Front national et de partis aux membres peu fréquentables. On voit ici les préférences de Mme Le Pen quand il s’agit de s’entretenir avec des Européens… Mais cette campagne n’est pas européenne. .....................(.............)................................. Marine Le Pen n’offre que des arguments fallacieux. Ce n’est pas nouveau. Mais cette fois-ci, il est clair que Marine Le Pen a peur. Qu’elle joue selon les règles de tous Elle ne veut pas débattre avec un député européen car elle sait qu’elle n’a aucun bilan à défendre au Parlement européen. Elle n’y a fait qu’occuper un siège pendant cinq ans. Elle ne veut pas débattre avec un homme politique européen qui réfutera point par point ses arguments populistes pour l’Europe. Elle ne veut pas, enfin, débattre avec un Européen, parce que ce serait admettre que l’Europe existe ! Nous acceptons que Marine Le Pen prenne part au débat démocratique, mais nous exigeons qu’elle joue selon les règles de tous. Elle ne peut faire la loi sur les plateaux télé quand son bilan pour les Français est inexistant. Elle ne peut pas continuer à jouer au bluff sans qu’on ne lui demande jamais d’abattre ses cartes et de rendre des comptes. ........................(....................)....................................... Marine Le Pen ne détruira pas l’Europe Si on veut changer l’Europe, cela ne sert à rien de voter Front national. C’est un vote perdu : Marine Le Pen ne participera jamais au travail pour relancer l’Europe. Son implication au Parlement restera toujours aussi nulle, son bilan toujours aussi inexistant. Le Front national n’a rien à offrir, à part des rémunérations confortables, au frais du contribuable, pour ses élus absentéistes. ..................................(........................)........................... en entier sur : http://rue89.nouvelobs.com/2014/04/10/martin-schulz-jaurais-dit-a-marine-pen-251405
  16. Smic : le très grand écart du salaire minimum au sein de l’Union européenne Eurostat vient de publier une comparaison du niveau des 21 salaires minimum en vigueur en Europe. On y découvre que les smicards bulgares gagnent 12 fois moins que leurs homologues luxembourgeois. En France, le Smic atteint 1.430 euros brut par mois soit 1.122 euros nets, soit neuf fois plus qu'en Bulgarie. © SIPA C’est un fait que beaucoup d'Européens ignorent. Il existe au sein de l’Union européenne, au moins un Etat où le salaire minimum est désormais inférieur à ceux en vigueur dans la plupart des grandes villes de Chine. Il s'agit de la Bulgarie où le smic local se limite à 300 levas soit 159 euros. Or les autorités pékinoises imposent, elles, aux employeurs de payer leurs salariés au moins 1.400 yuans par mois soit 172 euros. Et à Shenzen, où la vie est plus chère, le salaire minimum local atteint même 1.600 yuans, soit 196 euros. A ce tarif, même le smicard roumain est plus "compétitif". Publié voici quelques jours par Eurostat, l’équivalent européen de l’Insee, le tableau comparatif des salaires minimum en vigueur en Europe permet aussi de mieux mesurer le grand écart qui existe entre les pratiques salariales des 29 Etats membres de l’UE. Ainsi le salaire versé chaque mois à une caissière bulgare est près de 12 fois inférieur à celui qu'une compatriote installée au Luxembourg pourraient percevoir dans un supermarché du Grand duché. Le deuxième plus petit pays de l'Union Européenne après Malte détient en effet la palme du Smic le plus élevé à 1.874 euros bruts par mois. Quant à la France, elle n’est pas la plus généreuse avec celles et ceux qui doivent se contenter du minimum légal. L’équivalent de notre Smic national est plus élevé en Irlande (1.462 euros), aux Pays-Bas (1.478 euros) et en Belgique (1.502 euros). Lire la suite (Challenges).
  17. grandfred

    salauds de pauvres !

    Je viens d' apprendre cette info qui me met dans une rage noire et rouge : " Les fonds alloués dans le cadre du programme de 2012 de distribution de denrées alimentaires aux personnes les plus démunies dans l'Union européenne atteignent un total de 113 millions d'euros » contre 500 millions d'euros les années précédentes, a annoncé la Commission européenne, lundi, dans un communiqué. Les fonds ont été « sévèrement amputés » à la suite d'un arrêt de la Cour européenne de justice rendu en avril dernier, explique-t-elle. Le tribunal a établi que que la réglementation actuelle impose que les denrées couvertes par ce régime proviennent des stocks publics de l'UE et non pas du budget de la Pac. « Par conséquent, le programme de 2012 prévoit exclusivement de puiser dans les stocks d'intervention existants disponibles (soit 162.000 tonnes de céréales et 54.000 tonnes de poudre de lait écrémé en intervention) », poursuit Bruxelles. En France, un peu plus de 15,8 millions d'euros pourront être mis à disposition du programme d'aide aux plus démunis en 2012, 8.859 tonnes de lait écrémé en poudre pouvant être retirés des stocks d'intervention de l'UE en vue de leur distribution. Selon les estimations, 43 millions de personnes dans l'UE sont menacées par la pauvreté alimentaire. Plusieurs associations caritatives ont dénoncé que la baisse draconienne de l'aide aux plus démunis pourrait priver au moins 2 millions d'Européens de l'aide alimentaire dont ils ont besoin.""... à lire en entier sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/aide-aux-plus-demunis-bruxelles-annonce-un-budget-europeen-severement-ampute-pour-2012-44530.htmllire aussi “L’aide européenne représente le tiers de notre approvisionnement et elle baissera l’an prochain de 80%“, s’alarme Alain Seugé, le président de la fédération française des banques alimentaires en visite à Brive. Même inquiétude du côté du Secours populaire. Et ce alors même, soulignent les deux associations caritatives, que les bénéficiaires sont en augmentation, que les locaux deviennent encore plus exigus et les contraintes réglementaires toujours plus élevées…"" lire en entier sur : http://www.brivemag.fr/?p=61172 Quand je dis que nous avons des tas de raison de nous s' indigner !!!!!!
  18. Jacques Delors veut pousser le Royaume-Uni hors de l'UE «Nous pourrions malgré tout rester amis» : derrière la formule polie, l'ex-président de la Commission européenne Jacques Delors convie sèchement le Royaume-Uni, hostile à plus d'intégration européenne, à quitter l'Union européenne, dans un entretien publié vendredi dans le quotidien économique allemand Handelsblatt. «Les Britanniques s'intéressent seulement à leurs intérêts économiques, à rien de plus. On pourrait leur proposer une autre forme de partenariat», estime l'ancien responsable socialiste français. Le Premier ministre britannique David Cameron, qui subit les pressions des «eurosceptiques» de son parti conservateur, avait déclaré le mois dernier qu'il soutenait l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE, mais qu'il voulait «un nouvel accord» qui comporte une procédure de non-participation sur des problèmes-clé. De son côté, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy a, dans un entretien publié jeudi dans le Guardian, averti que ces tentatives de récupérer des pouvoirs aux dépens de l'Europe pourraient mettre l'UE en danger. «Si les Britanniques ne suivent pas la tendance allant vers plus d'intégration dans l'Union européenne, nous pourrions malgré tout rester amis, mais sous une autre forme», juge Jacques Delors, qui plaide par ailleurs avec insistance pour davantage d'intégration politique au sein de l'UE. Et il cite comme possibilités de partenariats avec le Royaume-Uni, «une forme comme celle de l'Espace économique européen (EEE)» ou «un accord de libre-échange». Lire la suite (Le Parisien).
  19. -Il est urgent de diffuser ce message- Suite à l’attaque généralisée contre l’ensemble de la société au niveau des droits du travail, des droits sociaux et des droits politiques et suite à la réponse massive de celle-ci dimanche dernier, le 12/2, avec le rassemblement de centaines de milliers de manifestants à travers toute la Grèce, le Pouvoir joue sa dernière carte, celle de l’intensification de la répression pour contenir la rage sociale. Dimanche matin, des douzaines d’activistes ont été enlevés par l’État Terroriste, certains même dans leurs maisons. Quatre manifestants d’Athènes, défenseurs du droit de vivre et non simplement de survivre, ont été emprisonnés avant leur procès, qui ne commencera qu’ après plusieurs mois. D’autres furent poursuivis trois jours après les rassemblements et les manifestations dans d’autres villes grecques. Quelques jours avant cela, les chaînes de télévision et les médias, les politiciens vendus et les collaborateurs des cadres de la Troïka ont mis en question le fonctionnement et l’existence d’Indymedia. Lors d’une annonce vendredi après-midi, 17/2, le Recteur de l’École Polytechnique d’Athènes a averti le public de coupures de courant dans les bâtiments universitaires au prétexte des travaux de maintenance. Ainsi, ils ont trouvé une façon de bâillonner athens.indymedia.org en coupant l’électricité. Dimanche dernier, 12/2, pendant les grandes manifestations qui avaient lieu à travers le pays, le serveur d’Indymedia Athènes avait déjà subit des cyber-attaques. Ces nouvelles sentent la répression de l’État à plein nez, particulièrement si nous prenons en compte la chronologie et les pressions de la semaine dernière, avec le durcissement de l’attitude du régime. Ce sont de mauvaises nouvelles en vue des prochaines mobilisations de protestation d’une grande partie de la société, ce dimanche 19 février. En effet Athènes Indymedia est l’un des rares espaces clés où les événements sont communiqués par les participants sans aucune médiation ou manipulation par les médias de masse. .....(......)...... LIRE LA SUITE SUR : http://fr.contrainfo...ymedia-athenes/ Quand le tour de la france viendra, ils utiliseront les mêmes ficelles !
  20. Hollande promet un référendum sur l'adhésion turque à l'UE Lundi 27 janvier - 21:24 Histoire d'apaiser les craintes de la Turquie, le président de la République a promis que le peuple français serait consulté sur l'adhésion à l'Union européenne. Avant d'évoquer le sujet qui fâche : que la Turquie fasse son "travail de mémoire" sur le génocide arménien... C'est LE dossier du moment en Turquie : l'adhésion du pays à l'Union européenne. Ankara est en pleine opération séduction. Et la visite d’État de François Hollande a encore été l'occasion pour le régime de s'attirer les bonnes grâces de l'un des piliers européens. [...] Sans trop s'impliquer personnellement, le chef de l’État a déclaré : "Inutile d'ajouter quelque peur que ce soit, le peuple français sera de toute façon consulté". Un référendum, donc, le moment venu... Ce qui n'est pas pour tout de suite : la Turquie est officiellement candidate à l'entrée dans l'UE depuis 1999, mais le processus de négociation n'a débuté qu'en 2005, et il est le plus lent jamais mené en Europe. L'horizon d'une éventuelle adhésion est désormais fixé à 2020. Suite de l'article... Par Guillaume Gaven Source: France Info
  21. Berlin veut accélérer les négociations sur un accord de libre-échange entre l'UE et les Etats-Unis Berlin souhaiterait voir progresser les négociations sur un accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l'Union européenne. La chancelière Angela Merkel l'a rappelé, vendredi 1er février, avant de s'entretenir avec le vice-président américain, Joe Biden. "Il y a des signaux positifs. Je suis très reconnaissante envers le président Barack Obama d'avoir mis, lui aussi, ce sujet à son ordre du jour", a-t-elle salué. Un tel accord est évoqué depuis des années. Un groupe de travail a été mis en place il y a un an, et une décision politique de lancer des discussion formelles pourrait être prise prochainement. "Le projet a plusieurs noms de code : 'Accord de croissance économique transatlantique' (ACET) en français, ou 'Transatlantic free trade agreement' en anglais. Mais dans les deux cas, l'objectif est le même : lever l'ensemble des dispositifs protectionnistes (...) qui entravent les relations économiques entre les deux blocs 'occidentaux'", observait le magazine Challenges en juin 2012. 445 MILLIARDS D'EUROS D'ÉCHANGES COMMERCIAUX Pour le Belge Karel de Gucht, commissaire européen au commerce, cette entente devrait porter sur l'élimination des droits de douanes, la libéralisation des services, l'accès aux marchés publics, la réglementation, mais aussi les règles de concurrence, l'environnement et la propriété intellectuelle. "Une initiative transatlantique en matière commerciale montrerait que la politique est efficace en Europe et aux Etats-Unis", et que les deux blocs "veulent entreprendre les actions nécessaires pour permettre la reprise", notamment dans le contexte de la montée en puissance des pays émergents, déclarait-il en novembre 2012. Lire la suite (Le Monde).
  22. Florange : le changement, c’est maintenant ! 07/10/2012 [DESC][/DESC] La nouvelle est désormais officielle : le site sidérurgique Mittal de Florange va fermer. Comme pour Gandrange il y a quatre ans, autre usine appartenant au groupe indien. Les pouvoirs publics n’ont rien pu faire et la décision des dirigeants de fermer le site était bien évidemment sans appel, l’État n’ayant pas à s’immiscer dans la gestion d’une entreprise privée, étrangère de surcroit. Mais comment expliquer que, malgré la crise, la production mondiale d’acier batte des records, et que des usines sidérurgiques ferment en Europe en général et en France en particulier ? Croissance en berne et crise de l’automobile et du bâtiment n’expliquent pas tout. Parmi les vingt-cinq plus gros sidérurgistes mondiaux, seuls deux sont européens : l’allemand ThyssenKrupp (fruit de la fusion il y a 15 ans des deux entités formant son nom) et l’italien Riva, tous les autres ayant été absorbés par des sidérurgistes indiens. En 2006, Mittal a absorbé Arcelor (groupe né de la fusion en 2002 du français Usinor, de l’espagnol Aceralia et du luxembourgeois Arbed) tandis qu’en 2007, Tata absorbait Corus (fruit de la fusion du britannique British Steel et du néerlandais Koninklijke Hoogovens en 1999). Ainsi deux groupes privés indiens ont, en l’espace d’un an, pris le contrôle de la quasi-totalité des sidérurgies française, britannique, espagnole, néerlandaise et luxembourgeoise, excusez du peu ! Ceci est la conséquence de l’idéologie folle de libre échange de la commission européenne qui permet aux entreprises du monde entier de racheter les fleurons de l’industrie européenne tandis que les entreprises européennes ne peuvent pas faire la même chose avec les entreprises des pays émergents. (...) Nous sommes libre échangistes tandis que les Indiens sont protectionnistes. Les règles n’étant pas les mêmes, on comprend aisément les déséquilibres… Que représentent en effet les sidérurgistes lorrains pour Lakshmi Mittal, milliardaire indien vivant à Londres ? Rien, même pas des numéros, et l’issue pour Florange est la même que celle de Gandrange il y a quatre ans. Il y a quatre ans justement, sous l’hyper-présidence, Nicolas Sarkozy allait faire des discours à Gandrange sans parvenir à sauver quoi que ce soit. Aujourd’hui, sous la présidence normale, c’est Arnaud Montebourg qui prononce ses discours à Florange et qui ne sauvera pas non plus quoi que ce soit. Le changement, c’est vraiment maintenant. L'article complet... Source: Boulevard Voltaire
  23. L'Espagne en campagne contre les violences conjugales Dimanche 24 janvier - 13:29 Le gouvernement espagnol, en croisade contre les violences conjugales, veut étendre sa stratégie payante à l'ensemble de l'Union européenne (UE). L'Espagne veut profiter de sa présidence tournante de l'Union européenne, ce semestre, pour étendre son combat contre les violences conjugales. La ministre de l'Egalité, Bibiana Aido, va ainsi promouvoir la création d'« un observatoire européen sur la violence conjugale », initiative qu'elle présentera les 8 et 9 mars à Bruxelles. Elle souhaite aussi « l'établissement d'un ordre européen de protection des victimes », pour que les mesures continuent d'être appliquées lorsque la femme battue « traverse les frontières », une initiative en cours d'élaboration au ministère espagnol de la Justice. Autre mesure envisagée : la mise en place d'un numéro de téléphone européen unique d'information et d'attention aux victimes, une initiative qui sera défendue la semaine prochaine au Parlement. Suite de l'article... Source: 20 Minutes / Tdg / AFP
×