Maroudiji

Membre
  • Compteur de contenus

    2 885
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Maroudiji

  • Rang
    मसाला
  • Date de naissance 24/08/1955

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Intérêts
    Histoire des idées et de l'Inde ancienne, particulièrement celle décrite par Vyasa, notamment le Mahabharata.

Contact

Visiteurs récents du profil

6 785 visualisations du profil
  1. L'Inde et le Mahabharata

    « Je pourrais donc en quelque sorte, continue-t-il, m’adresser à ceux d’entre vous, Messieurs, qui ne sont pas encore familiers avec la philosophie, en leur demandant d’aborder l’exposé de l’histoire mondiale avec la foi en la raison, avec l’exigence, la soif de la connaitre. » Il nous met en garde cependant : se méfier des historiens qui voudraient nous faire avaler des couleuvres. Car il existe parmi eux des professionnels, en tout cas chez les Allemands, nous dit-il, qui ont une forte emprise sur leurs contemporains et « qui font ce qu’ils reprochent aux philosophes, à savoir fabriquer des affabulations a priori dans l’histoire. Pour donner un exemple, c’est une affabulation largement répandue que celle selon laquelle il y aurait eu un premier peuple, le plus ancien, instruit directement par Dieu. » Ce n’est pas le cas ? À quel peuple faisaient-ils allusion ? Certainement pas le juif, il n’est pas assez ancien. Je n’en vois pas d’autre, en vérité, que le peuple hindou. Par exemple Krishna et d’autres Avatars avant lui se sont directement adressés aux gens du peuple, pour peu qu’ils le désiraient sincèrement, afin de les instruire sur la complexité du monde et du moyen d’atteindre le paradis. Je ne connais pas d’autres cas similaires dans l’histoire du monde. Même le Dieu de Moïse se cache dans la montagne pour communiquer. Et c’est un ange qui s’adresse à Mahomet, pas Dieu directement.
  2. Et la Pierre sacrée, elle vient d’où ?
  3. L'Inde et le Mahabharata

    Les Allemands se faisaient l'idée que c'est la fonction publique et le titre qui font l'homme, que c'est donc par rapport à la distinction du titre qu'on peut mesurer l'importance des personnes et le respect qu'on leur doit; en conséquence de quoi les allemands sont tombés dans le ridicule. Hegel, in Encyclopédie des sciences philosophiques.* « Messieurs ! L’objet de ces cours est la philosophie de l’histoire mondiale. » Par cette parole, Hegel commence sa séance académique en l’an 1830. « La philosophie de l’histoire, continue-t-il, n’est pourtant rien d’autre que la considération pensante de cette histoire. » On se demande ce qu’elle aurait pu être autrement ? Mais peut-être est-ce un avertissement, car si elle n’est que ça, une considération pensante, il est vrai alors que chacun se sert de la pensée à sa manière, personnelle, subjective, et nous savons que l’histoire n’est pas une science certaine ; non pas que les éléments historiques sont insuffisants mais à cause plutôt du mental qui déforme volontairement les faits et élimine ceux qui ne le satisfont pas. C’est un secret de polichinelle. Il est cependant intéressant d’observer comment Hegel, en 1830, va s’y prendre pour rester objectif et enseigner à son auditoire une histoire sérieuse de ce qu’il croit savoir. C’est dire jusqu’à quel point il saura distinguer et partager les faits tels quels, souvent construits sur des préjugés si puissants à son époque et dont seul un esprit attentif, intègre et cultivé peut dépasser les nombreuses embûches qui jalonnent le parcours. « … et penser, après tout, renchérit-il, nous ne pouvons jamais cesser de le faire, car l’être humain est un être pensant, c’est-à-dire qu’il se distingue de l’animal. » Messieurs ! Vous savez tout cela autant que moi. Même les dames non présentes dans cette auguste assemblée doivent le savoir. Il faut toutefois souligner cette singularité, au risque de paraître radoter : les animaux sont incapables de reconstituer une histoire pour la transmettre. À part les dames, ce qui me permet d’ironiser, c’est bien ce qu’il a dit. * (Je résume, et je fais ainsi chaque fois que je ne place pas de parenthèses pour le citer exactement.)
  4. L'amour n'est-il qu'égoïsme ?

    Et la fin est punchy tout en étant savoureuse. Et le mensonge ?! Ou que le partenaire te trompe en s'envoyant en l'air avec des autres ?
  5. La non-violence peut-elle être criminelle ?

    La philosophie politique peut se passer d'histoire, si je comprends bien ? ... Chez les animaux, c'est ainsi. Dans mon livre, c'est le verbe. (Et en ce moment également, les mots et non les doigts qui tapent sur le clavier.) Donc, si j'ai bien compris tu te ranges au côté de lacass lorsqu'elle déclare que le vote est ce qui prime sur la liberté d'expression ?
  6. L'Inde et le Mahabharata

    Concernant la lune Dans l’explication de ce verset XV-13, B. S. Prabhupada écrit ceci, que je résume : Comprenons que seule l'énergie de Dieu permet aux planètes de se maintenir dans l'espace. Celui-ci est présent dans chaque atome, en chaque planète et en chaque être vivant. L’âme suprême est alors désignée par le vocable de paramatma. Tant que l'âme y est présente, le corps peut flotter sur l'eau, mais aussitôt qu’elle le quitte, il sombre. Si toutes les planètes flottent dans l'espace, cela n'est dû qu'à la présence en chacune de l'énergie souveraine de Dieu. Il est dit que c'est par Dieu, l’Être suprême, que brille le soleil et que les planètes poursuivent régulièrement leur course. C'est grâce à Lui que la lune nourrit tous les végétaux comestibles. Végétaux comestibles de toutes sortes prennent saveur, en effet, sous l'influence des rayons de la lune. Sans cette influence, ils ne pourraient ni pousser, ni devenir succulents. Les hommes ne travaillent, ne vivent bien et ne jouissent de la nourriture que grâce à ce que leur pourvoit le Seigneur. Sans Lui, l'espèce humaine ne pourrait survivre. Le mot rasatmakah, dans le verset, est à retenir; il indique que tout aliment prend un goût agréable par l'action de Dieu à travers l'influence de la lune ; somo bhutva rasatmakah : la lune donne la saveur.
  7. L'Inde et le Mahabharata

    Et pourquoi pas, puisque le livret dans lequel il a écrit cette réflexion s'intitule Liens. (Ce qu'il reste des blettes avant d''aller pourrir dans le composte.)
  8. L'Inde et le Mahabharata

    On va se mettre d'accord grâce à la Gita : la lumière de la lune, ce n'est pas le soleil qui la lui donne puisque sa splendeur provient elle aussi de Dieu. Dixit Sri Krishna il y a 5000 ans. Et que disent le Coran et la Bible des effets scientifiques de la lune sur la terre et sur les humains et les animaux ? Se prononcent-ils à ce sujet ?
  9. Quels sont les arguments qui parfois vous font vaciller?

    Une blague hindoue alors, un peu mieux construite... La construction de pont qui relie l'Inde à Sri Lanka et permettant à l'armée de Rama de rejoindre l'île pour récupérer sa femme Sita et tuer l'abuseur, Ravana. Géographiquement cela donne ça vu de haut:
  10. L'Inde et le Mahabharata

    Et les Indo-Européens, ça te dit qqch ? Et TisondeFeu, tu te rappelles de lui ou cela n'a aucun rapport pour toi ? En Colombie !? Des sacrifices humains ! Dis-donc ? Ne me dis pas que tu viens de découvrir tout ça ? Tu en connais des civilisations de cette époque qui ne pratiquaient pas de sacrifices humains ? C'est vrai qu'en Amérique du Sud c'était plutôt grave de ce que l'on nous apprend... Évidemment, tu ne m'as jamais lu à ce sujet ? Ni sur les concepts de supérieur et d'Inférieur. À quoi servent-ils en bout de compte ? Ne devrait-on pas mieux les éliminer du dictionnaire, de la langue ? Meilleur également, je trouve que ça sonne raciste, aryen. Comment le sais-tu ? T'es un identitaire ou c'est parce que tous les hommes sont nés en Afrique et que les singes sont leurs cousins ! Puis avec le temps et le froid t'es devenu blanc et eux sont restés noirs. L’ADN du « yéti », dont les poils ont été trouvés dans la région de Ladakh en Inde et du Bhoutan, étaient semblable à 100% avec celui d’un ours polaire dont l’échantillon a été prélevé sur une mâchoire trouvée sur l’archipel norvégien de Svalbard où l’animal a vécu à une période remontant à au moins 40 000 ans et jusqu’à 120 000 ans. Waouh ! ça c'est de l'histoire, bravo !
  11. La non-violence peut-elle être criminelle ?

    Tu ne t'arranges pas. Normalement, après quelque temps à me lire le moindrement on pourrait, si on a le mental en ordre, éviter ce genre d'amalgame qui n'aide en rien ta position mais ne fait qu'accentuer l'ignorance qui recouvre ta capacité à comprendre de quoi je parle, à comprendre l'Inde. Ça fait vraiment vieux jeu. Es-tu si vieux que ça ? Si tu as essayé de m'expliquer quelque chose, j'avoue ma confusion. C'est qui consœurs ? Pourquoi l'Inde est une prétendue démocratie mais pas le Canada ? Pourquoi imagine ? Que tu répondes clairement aux questions qui font le contentieux ici au lieu de jouer à cache-cache. Es-tu capable de focaliser sur le sujet ? T'es gentil, mais tu m'aiderais plus et tu apporterais plus de lumière si tu veux vraiment apporter de l'eau à notre moulin, au lieu de tout cet émoi, en donnant quelques dates de cette évolution de la démocratie que tu vantes. Des dates, ça aiderait un peu pour éclairer le débat, savoir par exemple si la violence fait partie intégrante de ta conception de la démocratie, comme la définit Garalacass qui pense (et toi du même coup) que la libre expression n'est pas essentielle au processus démocratique et qu'elle en fait même partie. Après tout, c'est de cette idée que l'on discute. Pourquoi n'en parles-tu pas au lieu de l'ignorer et de faire tout ce fuss ? Des dates de cette évolution démocratique. Au Canada ou en France, en Angleterre ou en USA, que l'on sache de quoi tu parles.
  12. L'Inde et le Mahabharata

    Avec comme arrière-fond la Bible et ses 6000 ans. Puis, quand on devient athée, c'est l'homme préhistorique: on repousse un peu les dates. Ce qui t'empêche de penser en milliards d'années. Tes ancêtres étant ignorant du zéro qui ne leur servait à rien. On se demande bien ce que les iraniens pouvaient bien faire avec la svastika sinon décorer des vases pour le mobilier des classes aisées... Ce n'est pas wiki qui te répondra à cette question. Le père de l'humanité, qué qu'sé ça !?!
  13. La non-violence peut-elle être criminelle ?

    Ah, la parade, noyer le poisson par des liens. Tellement enfantin ! L'autre c'était : le peuple et la population et lui : l'État (démocratique) et ma démocratie. Vous devriez vous entendre. Faites un effort.
  14. La non-violence peut-elle être criminelle ?

    J'ai dit et redit toutes ces idées, et j'ai même un blog, mais tu dois être comme Dompteur, tu ne lis pas tout ce que j'écris....
  15. La non-violence peut-elle être criminelle ?

    Je ne comprends pas, qu'est-ce qui n'est pas la même chose ? L'État ( démocratique ), écris-tu, et la démocratie dont on parle, ce n'est pas la même chose ? Pourquoi ? J'ai l'impression que tu ne sais pas de quoi on parle ici. Tu fais semblant ou quoi ? Donc, la liberté d'expression n'est pas une nécessité ? Normalement on vote... Mais seulement après la liberté d'expression. Toi aussi tu as du mal avec cette logique ?