Aller au contenu

Maroudiji

Membre
  • Contenus

    3 863
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Maroudiji

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 24/08/1955

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Intérêts
    Histoire des idées et de l'Inde ancienne, particulièrement celle décrite par Vyasa, notamment le Mahabharata.

Visiteurs récents du profil

8 289 visualisations du profil
  1. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Si l'on dit, abusivement, à l'instar de l'historien Harari, que les habitants de Sumer, d'Égypte, de la Chine ou les Incas furent les premiers à inventer l'écriture, alors que d'autres peuples ont certainement été capables tout autant qu'eux de tracer des signes pour reproduire des sons, « c'est que ces cultures, explique-il pourtant, mirent au point de bonnes techniques d'archivage, de catalogage et de récupération des archives écrites. Elles investirent aussi dans des écoles de scribes, d'employés de bureau, de bibliothécaires et de comptables. » À cela je réponds qu'on juge un arbre à ses fruits. Les fruits, de la pensée hindoue traduite sous forme d'écriture, sont les Védas, les Brahmanas, les Upanishads, le Védanta, les Lois de Manou, les innombrables Puranas, le Ramayana, le gigantesque Mahabharata (dont l'excellente Bhagavad-gita fait partie), etc, etc. La péninsule indienne, à elle seule, a produit plus d'ouvrages écrits que toutes les civilisations passées réunies. Mais, selon ce que l'on déduit de notre historien, les Hindous n'auraient pas su les classer efficacement et en faire la promotion. Ce serait la raison pour laquelle l'Inde n'est pas mentionnée parmi les pays qui ont "inventé" l'écriture.
  2. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    De toute évidence, continue-t-il, graver sur des tablettes d'argile pour les stocker par milliers dans des salles conçues comme des bibliothèques, n'est pas commode lorsqu'il s'agit de retrouver l'information. Cela requiert des méthodes d'organisation et de classification efficaces. « Inventer de telles méthodes s'est révélé bien plus difficile que d'inventer l'écriture. » Tout à fait, monsieur Harari, n'importe quelle nation moindrement civilisée engendrent des personnes assez intelligentes pour inventer une manière de transcrire les mots par des signes. Les nouvelles générations de chercheurs n'hésitent plus à reconnaître ce pont aux ânes, comme lui-même : « Chaque décennie, les archéologues découvrent d'autres écritures oubliées. » * On n'invente pas l'écriture, mais une manière d'écriture, ce qui est fort différent. Tout comme on n'invente pas la raison, mais une manière de raisonner. ____________ P. 157 et 158
  3. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Le pacificateur... (Je parie qu'il ne sait pas non plus ce que cela signifie, notre héraut Des Droits de l'homme.) Il comme ceux qui découvrent que les animaux souffrent, qui décident de se convertir au végétarisme, puis qui vous tombent dessus parce que vous n'êtes pas assez conforme à leur passion alors que depuis plus de 40 ans j'explique au monde pourquoi il est mieux de ne pas tuer les animaux et de les manger. Il y en a un dernièrement, un spinoziste, qui m'a remercié (ce qui est rare) de lui avoir fait découvert la Bhagavad-gita et après l'avoir lue il me corrigeait déjà ! Est-il vraiment possible qu'il n'est rien compris au sujet des Droits de l'homme ?! Tente pas mon pauvre, garde tes illusions. Cela fait deux mois que je ne suis pas au Canada. Quand j'étais sur la Côte d'Opale mes amis m'ont offert ce livre, Sapiens, une brève histoire de l'humanité. C'est pour leur montrer ce que je fais des spéculations insensées de Harari que j'ai écrit toutes ces réflexions et que j'édite pour ce forum. Sinon, en ce moment, je suis dans les Pyrénées orientales. Reste chez toi, ne te fatigue pas pour rien.
  4. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Harari continue ainsi, avec les œillères bien en place : « Les écritures se répandirent largement depuis ces centres initiaux (N.D.A. bis repetitas placent : l'Inde n'en faisant pas partie...), prenant des formes nouvelles et remplissant des tâches inédites. On se mit alors à écrire de la poésie, des livres d'histoire, des romans, des drames, des prophéties et des livres de cuisine. Mais la tâche la plus importante de l'écriture resta de stocker des masses de données mathématiques, et cette tâche demeurera la prérogative de l'écriture partielle. La Bible hébraïque, l'Iliade pour les Grecs, le Mahabharata hindou (tiens donc!) et le Tipika bouddhiste sont tous nés d’œuvres locales. Pendant de longues générations, ils se transmirent oralement et se seraient perpétués même si l'écriture n'avait jamais été inventée. » Question. Comment la transmission d'une œuvre comme le Mahabharata aurait-elle pu être possible si l'écriture n'avait pas été une option ?!* (C'est moi qui a mis en gras.) Je vous laisse pour l'instant avec ce problème, qui n'est pas compliqué en réalité, surtout si on a lu quelques-uns de mes textes sur le sujet, mais la suite des spéculations de Harari vous mettront peut-être la puce à l'oreille. _________ * C'est ne pas comprendre l'importance que joue la mémoire dans l'évolution de l'humanité.
  5. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Il imagine... zarma! Du coup, il ne sait pas. Là, les Droits de l'homme n'ont pas invocables pour les Français. C'est ce que l'on appelle : deux poids, deux mesures. Ah, les castes en Inde, voilà ce qu'il l'inquiète ! Ou si moi je cautionne la violence et l'inégalité ? Quand t'auras la réponse tu viendras nous dire, hein ? Tu viendras nous expliquer comment les Droits de l'homme dans la démocratie française sont appliqués par les géants de l'industrie.
  6. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    C'est efficace, n'est-ce pas, Wikipédia ? Tous les ans, je passe une partie de mes vacances dans la région de Montauban. Seulement, je connais la lutte qu'a mené cette femme, Olympe de Gouges pour se faire entendre et pour que l'on modifie la constitution afin d'inclure la femme. Elle écrit : « la Constitution est nulle si la majorité des individus qui composent la nation n’a pas coopéré à sa rédaction ». C'est moi qui souligne. Et je sais aussi comment elle a terminée. À l'avenir, avant de la ramener avec ta morale à deux sous sur les castes, dont tu ne sais rien d'autres que déblatérer des sottises pour bien nous montrer que tu haïs tout ce qui ne colle pas à ta culture supérieure, réfléchis un peu. Après, tu comprendras que je n'ai rien contre tes marmites, au contraire. Mais pour ça, il faut prendre un peu de hauteur et sortir de sa boue.
  7. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Tu parles des droits de la femmes et tu me dis que je patauge ?! T'es un sacré énergumène. Tu ne sais donc pas que les femmes se sont révoltées quand cette constitution a été publiée et que les hommes leur ont répondu d'aller s'occuper de la marmite... Connais-tu cette histoire ? Ou tu préfères te voiler la face et traiter ton interlocuteur d'ignorant...
  8. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Tiens, vous devriez bien vous comprendre tous les deux.
  9. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Très important, en effet. Tiens, donc. Et les droits de la femmes, ils sont mentionnés où dans cette constitution ? Et ceux des noirs ? (Quand a-t-elle été écrite?)
  10. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    La naïveté... Le gars veut nous faire croire que tous les hommes sont égaux. Allez demandez cela à Total ou à Nestlé si c'est vrai ! Il ne manque pas d'air ce Blaquière... En plus, comparer les Droits de l'homme avec les castes en Inde... c'est bien ça qu'il fait ? Je n'ai pas bien suivi. Un jour il m'a vraiment étonné quand il nous a dit qu'il ne connaissait pas Maïmonide?!? Et maintenant il me sort la déclaration des droits de l'homme. Et pourquoi pas Jules Ferry pendant que tu y es, sa fameuse école gratuite ?! Je me demande s'il connaît les droits de la femme. ou les droits des noirs, ou les droits des animaux ?
  11. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Naturellement, ces ouvrages, que je viens d'énoncer plus haut, décrivent avec force détails la généalogie des rois et des sages de l'Inde, tandis que les grands événements de son l'histoire, avec ses idées savantes et pointues sur l'origine du monde, y sont foisonnants. Qu'on les retourne ou qu'on les interprète comme on veut, il n'est nullement question dans ces textes d'une civilisation ayant surgi miraculeusement et spontanément du néant de la jungle il y a 1000 ans ou 500 ans avant J.-C. Cette conception de l'histoire telle que présentée par les experts (dont le darwinisme en est devenu la clé de voute) est simplement insensée. Disons-le encore une fois, les écrits védiques n'ont pas grand-chose à voir du point de vue littéraire, grammaire et style confondus, avec l'archaïsme des signes cunéiformes ou des hiéroglyphes ; tenter un tel rapprochement équivaudrait à comparer la chaîne des Himalayas aux collines des Vosges; il n'y a pas photo.
  12. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    On n'invente pas l'écriture, mais une manière d'écriture, ce qui est fort différent. Tout comme on n'invente pas la raison, mais une manière de raisonner. Plusieurs mois plus tard, après la lecture d'Homo deus, je compulse son premier livre trouvé dans la bibliothèque de mes amis, Sapiens, une brève histoire de l'humanité. Je suis tombé (comme par hasard!) sur ses cogitations concernant les premières tentatives humaines à reproduire la pensée sur un matériau. Cet événement se serait produit en Mésopotamie, en Sumer, puis en Égypte. « D'autres écritures complètes, ajoute-t-il, virent le jour en Chine autour de -1200 et en Amérique centrale autour de 1000-500 avant notre ère. »* Notez l'absence de l'Inde, civilisation pourtant si remarquable... Cette étrange singularité est d'autant plus étonnante que lorsque historiens et chercheurs se mettent à parler de ce pays, ils ne peuvent ignorer plus longtemps, sans paraître partiaux ou déconnectés, l'existence phénoménale de montagnes d'écrits, des ouvrages dignes de la littérature la plus songée, de petites ou de grandes dimensions, catalogués, classifiés, avec titres, chapitres, index, rédigés dans une langue parfaite, le sanskrit, et largement promulgués à travers toutes les couches de la société indienne selon une méthode religieuse efficace, scientifique (socialisme avant la lettre), et, entre parenthèses, non-violente. Cette société, bien que très très diversifiée, aux langues et dialectes innombrables, était familière avec le Ramayana ou le Krishna de la Bhagavad-gita et savait ce que racontait le Mahabharata ou avait lu ou entendu avec une attention dévotionnelle le récit d'au moins un des nombreux et populaires Puranas. ___________ * P. 156
  13. Maroudiji

    L'obscurantisme, en quoi consiste-il ?

    "Demain, tous idiots ? Depuis quarante ans, on assiste à une baisse du quotient intellectuel génération après génération." * Tout doucement pas vite, on commence à comprendre ce phénomène. J'ai trouvé cette phrase sur mon fil d'actualité Facebook. C'est l'autre qui me demandait, tout étonné : " Je note qu'en argumentant le fait que les hommes hier étaient plus intelligents que les hommes d'aujourd'hui, tu as l'extrême gentillesse de nous en donner une illustration." Cela ne fait que deux ans que je parle de cela... C'était sur le fil : Yuval Noah Harari et les Sapiens. * L'article continue ainsi : Pour lire la suite sur France Culture L'illustration
  14. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Merci pour la sucette, ça a vraiment fait son effet.
  15. Maroudiji

    Yuval Noah Harari et les Sapiens. 

    Sa sucette, quelqu'un a trouvé sa sucette ?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité