Aller au contenu

economic dream

Membre
  • Compteur de contenus

    3 028
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de economic dream

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 17/06/1993

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Intérêts
    Football, musique, politique, aller sur forumfr :),
    jeux vidéos, lire
  1. Indépendance de l'Écosse

    N'importe quoi ... Le camp du oui a tout simplement mené une campagne beaucoup plus convaincante tandis que le camp du non s'est contenté de faire peur. Depuis 6 semaines ce sont des débats sans arrêts là-bas sur cette question, c'est normal que les avis changent dans ce cas là . Ça fait justement partie de la démocratie que des avis changent .
  2. Et si le Club de Rome avait eu raison ?

    Je ne pense pas que l'économie verte ait , malheureusement , un poids très important au niveau mondial ... Une question me taraude à chaque que l'on parle de ressources naturelles : quel sera l'état de la planète lorsque la Chine et l'Inde auront autant de voitures/habitant que les Etats-Unis ? On parle toujours de la démographie mais en soi ce n'est pas le problème , si 9 milliards de personnes consomment autant que les "Occidentaux " aujourd'hui, là il y aura un gros problème. C'est assez évident de le rappeler , mais je pense que c'est aussi parce que nous mesurons la richesse par un indicateur ( le PIB) qui ne tient pas du tout compte de l'écologie que nous en arrivons là ... Cet indicateur a été crée dans les années 30 ( pendant la Grande Depression) et devrait donc être adapté selon moi .
  3. Le secrétaire d'Etat au commerce extérieur ne déclarait pas ses impôts

    Thomas Thévenoud, les impôts et l'"exemplarité " vidéo
  4. Pour des politiques bénévoles ?

    Ils seraient beaucoup plus (encore plus que maintenant ) corruptibles et influençables. Ne strictement rien donner comme indemnités est une mauvaise idée, car qui aurait assez d'argent pour pouvoir vivre pendant 5 ans sans revenus ( il me semble difficile de cumuler un emploi à temps plein et de faire un travail convenable en tant que parlementaire ) ? Des personnes plus aisées que la moyenne de la population ( = la même chose que maintenant ) . Un parlementaire sans aucun revenu est dans une situation de faiblesse. Mais l'idée est beaucoup plus intéressante si les élus sont tirés au sort ( si tu as le temps et que ça t'intéresses vraiment , regardes les vidéos d'Etienne Chouard sur le sujet , le spécialiste en la matière )
  5. Et si le Club de Rome avait eu raison ?

    Source The Guardian La suite de l'article est en anglais ( j'ai traduit la première partie de l'article ) et est très intéressante ( s'interrogeant par exemple sur le fait de savoir si la crise de 2008 n'est pas un premier signe de la stagnation de la production industrielle ) . Si certains le veulent, je peux traduire aussi la deuxième partie ( je n'ai pas trouvé de sources fiables en français).
  6. Cruauté envers les sans emploi

    Cette phrase est très utile pour justifier une augmentation à venir du nombre de radiations afin de faire baisser les chiffres ( officiels ) du chômage , et ce alors que déjà moins d'un chômeur sur 2 inscrit à Pole Emploi reçoit une indemnité chômage. Ce lien montre le vrai taux de chômage (et pas seulement celui de la catégorie A ) : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-juillet-155966 Et bien évidemment aucun journaliste ne criera au populisme ( alors que c'en est , c'est vraiment une vieille rengaine ce discours de culpabilisation des chômeurs ) ... Bref ça me dégoûte .
  7. Test pour vous situer politiquement

    Chez moi : "1. le Parti Socialiste (l'aile gauche du Parti Socialiste) Et, dans une moindre mesure : 2. le Parti de Gauche (PG), de Jean-Luc Mélenchon mais vous êtes plus conservateur sur les questions liées à l'évolution des moeurs. Le(s) parti(s) qui vien(nen)t ensuite : 3. le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) de Jean-Pierre Chevènement mais vous ne partagez pas toujours les mêmes opinions sur l'importance de la responsabilité personnelle des gens, ni sur l'évolution des moeurs. 4. le Parti Communiste (le PCF) mais vous ne partagez pas toujours les mêmes opinions sur l'importance de la responsabilité personnelle des gens, ni sur l'évolution des moeurs." Ca me correspond assez bien , même si j'ai l'impression que ce test range Debout la République , que j'apprécie aussi , comme un parti gaulliste plutôt libéral alors qu'ils ont un discours fortement centré sur l'Etat-stratège, la reprise en main de la politique monétaire , ... qui ne me déplaît pas non plus. Oui j'ai l'impression que c'est difficile d'avoir le PG en premier avec ce test ^^ L'idéologie de la décroissance , avec par exemple des gens qui décident de consommer moins et de travailler un peu moins , est effectivement plutôt marquée à gauche. Mais il y d'autres idées de l'écologie comme par exemple le fait de consommer moins pour passer plus de temps avec d'autres, une consommation plus éthique auprès de producteurs locaux , que l'on pourrait aussi étiqueter comme étant conservatrices . Je ne vois pas vraiment comment on peut être pour l'écologie et estimer que c'est le marché qui décidera de la production d'énergie par exemple ...
  8. Les différents courants de la pensée économique

    Une vision monétaire pas très accessible aux non-initiés mais qui est en opposition frontale avec les idées dominantes concernant les politiques budgétaires et monétaires , le néo-chartalisme ou Modern Monetary Theory en Anglais. https://frappermonnaie.wordpress.com/les-bases/
  9. Accusations de Mélenchon contre BFMTV:

    "Le CSA s'interroge sur le temps de parole accordé au Front national sur BFMTV Par Enguérand Renault, Ivan Valerio Mis à jour le 18/03/2014 à 19:11 Publié le 18/03/2014 à 17:13 LE SCAN - En période d'élections, les télévisions et radios sont particulièrement surveillées quant au temps accordé aux responsables politiques. A quelques jours du premier tour des municipales, le CSA s'inquiète de la place du FN sur BFMTV. La chaîne se défend. BFMTV dans le viseur du CSA. L'autorité de régulation de l'audiovisuel s'inquiète du déséquilibre du temps de parole accordé par les chaînes d'information aux différentes formations politiques. Et particulièrement sur la chaîne du groupe NextRadioTV. La principale préoccupation porte sur les trois premières semaines de la campagne des municipales, où 43% du temps de parole au niveau national a été accordé au Front national, d'après un document rendu public par le CSA. Bien loin du poids que pèse cette formation dans l'équilibre politique national. Le déséquilibre est flagrant puisque le Parti socialiste est crédité de seulement 17,6 %, à peine plus que l'UMP avec 15,8 %." Source Le Figaro Puis je pense que c'est quand même assez indéniable que les médias parlent énormément du Front National ...
  10. Bonjour à tous, " Quand le comportement influence les achats en Bourse Le Monde.fr | 17.02.2014 à 17h38 Quel boursicoteur, averti ou non, ne s'est pas un jour demandé pourquoi il n'avait pas acheté telle ou telle action avant que la valeur ne double ? Quel autre défend mordicus que son investissement, malgré sa chute en Bourse, sera un jour payant ? Ces questions, et bien d'autres, relèvent de travers comportementaux, cognitifs ou émotionnels, qui sont largement partagés. C'est pour mieux les comprendre et lesvaincre que s'est développée la finance comportementale. Son objectif est simple : analyser les comportements des investisseurs, mettre au jour les biais les plus fréquents et tenter de les modéliser pour les exploiter. Encore embryonnaire – les premières études datent des années 70 –, elle est de plus en plus en vogue dans l'univers de la gestion financière et bat en brèche le sacro-saint concept de « l'efficience des marchés ». Si les enseignements de cette finance comportementale ne permettent pas encore d'apporter la richesse éternelle, ils peuvent éviter de commettre bien des erreurs. PSYCHOLOGIE DES JOUEURS La suite ici...
  11. Bonjour à tous, "La palme du travail au noir revient à la Grèce et...aux Pays-Bas Par Mathilde Golla, Publié le 25/03/2014 à 10:58 INFOGRAPHIE - Plus d'un Européen sur dix (11%) avoue avoir eu recours au travail au noir au cours de l'année écoulée, selon une enquête de la Commission européenne. La France fait figure de bonne élève en la matière avec moins d'un Français sur 10 concerné. Les pays champions du travail au noir ne sont pas nécessairement ceux auxquels on pense. Frappée de plein fouet par la crise financière, la Grèce arrive en tête du classement dressé par le Commission européenne avec 30% des personnes interrogées qui déclarent avoir déjà payé un salarié au noir au cours de l'année écoulée.
  12. Bonjour à tous, " Votre petit-déjeuner risque de vous rester en travers de la gorge Les cours de nombreux produits agricoles ont très fortement augmenté depuis le début de l'année. En cause : la météo, la crise en Ukraine et la spéculation. FINANCIAL TIMES | EMIKO TERAZONO La flambée du cours du blé risque de renchérir le coût du pain dans les mois à venir -Platanax/FlickR/CC Café, jus d'orange, blé, sucre, lait, beurre, cacao, porc : le prix de ces huit ingrédients essentiels du premier repas de la journée a augmenté de 25 % en moyenne cette année et les consommateurs redoutent une poussée de l'inflation. "Tout ce que l'on prend au petit-déjeuner coûte plus cher", constate Abdolreza Abbassian, de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO). "Personne ne s'y attendait ; ça montre à quel point tout peut changer rapidement." La suite ici...
  13. Bonjour à tous, " Transformer des bureaux en logements? Plus facile à dire qu'à faire Pourquoi ce qui a marché il y a vingt ans ne marcherait-il pas aujourd’hui et à quelles conditions pourrait-on envisager de renouveler une opération comparable? - Alain Robert, alias «Spiderman», escalade la tour Ariane à La Défense, en 2009. REUTERS/Benoit Tessier - Ce qui est merveilleux avec le problème du logement, c’est que, à entendre la multitude de solutions proposées, il devrait être résolu très vite. La transformation des bureaux en habitation fait partie aujourd’hui de la panoplie obligée du sauveur des mal-logés. Avec peut-être quelques excès d’optimisme. C’est en région parisienne que le phénomène est le plus saisissant. D’un côté, une très grande difficulté à se loger, avec un prix des logements multiplié par sept en trente ans dans Paris intra muros et des loyers multipliés par près de trois sur la même période. De l’autre, une multitude de pancartes «bureaux à louer». La conclusion paraît évidente: il faut transformer en appartements ces bureaux qui ne trouvent pas preneurs. Mais, comme toujours, il faut se méfier des solutions qui paraissent si évidentes. Dans le passé, cette technique a déjà été utilisée et elle a bien marché. Ainsi que le rappelle Charles-Henri de Marignan, analyste senior à l’IEIF (Institut de l’épargne économique et financière) dans une étude de février 2014, le ministre Hervé de Charette l’avait encouragée en faisant voter la loi Habitat du 21 juillet 1994, à une époque où le marché l’immobilier était sinistré et où il y avait pléthore de bureaux vacants." La suite ici...
  14. Bonjour à tous, " Transparence : le Luxembourg et l'Autriche renoncent au secret bancaire Le Monde.fr | 20.03.2014 Par Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, bureau européen) Le Luxembourg et l'Autriche ont obtenu, jeudi 20 mars, lors de l'ouverture du sommet européen qui se déroule à Bruxelles, les « garanties » qu'ils réclamaient et ont estimé qu'ils pouvaient dès lors accepter la directive – en débat depuis six ans – sur la fiscalité de l'épargne." La suite ici...
  15. Bonjour à tous, "Assurance chômage : ce qui change pour les demandeurs d'emploi Par lefigaro.fr, AFP agence Publié le 22/03/2014 à 10:50 Création d'un nouveau système de droits rechargeables, durcissement du régime des intermittents, seniors mis à contribution. Tour d'horizon des nouvelles règles d'indemnisation décidées cette nuit pour 2,3 millions de chômeurs indemnisés. Voici les principales mesures actées qui doivent permettre de dégager 400 millions d'euros d'économies par an, soit 10% du déficit. Les droits sont désormais «rechargeables» Ce nouveau dispositif, dont le principe avait été acté en 2013 par la loi de sécurisation de l'emploi, permettra à partir du 1er juillet à tous les demandeurs d'emploi d'accumuler les droits à indemnisation chaque fois qu'ils retravaillent, alors qu'ils en perdaient auparavant une partie. L'objectif est à la fois d'inciter à la reprise d'emploi et d'assurer une meilleure couverture aux chômeurs." La suite ici...
×