Aller au contenu

Totof44

Membre
  • Compteur de contenus

    3 662
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    8,895 [ Donate ]

1 abonné

À propos de Totof44

  • Date de naissance 10/03/1991

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Loire Atlantique

Visiteurs récents du profil

5 081 visualisations du profil

Totof44's Achievements

Maitre des forums

Maitre des forums (14/14)

  • Dévoué Rare
  • Première semaine terminée
  • Un mois plus tard
  • Un an ici Rare
  • Premier post

Badges récents

2,2 k

Réputation sur la communauté

  1. Donc sur des positions on ne peut plus subjectives que beau et laid, on va entraver la continuité de l'Etat.
  2. C'est faux. Voici les dispositions de l'article 5 copiées-collées : ARTICLE 5. Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités. C'est faux. Ton propre lien ne dit rien d'autre que ce qui est écrit à l'article 68 de la Constitution, qui prévoit qu'il faut l'accord préalable de chacune des deux assemblées : ARTICLE 68. Le Président de la République ne peut être destitué qu'en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour. La proposition de réunion de la Haute Cour adoptée par une des assemblées du Parlement est aussitôt transmise à l'autre qui se prononce dans les quinze jours. Il faudrait que ce parti recrute des juristes ailleurs qu'au bar PMU.
  3. On peut m'expliquer pourquoi on n'a pas déjà coupé le courant de ces sal******* de pu**** de panneaux publicitaires de mes deux ? Pourquoi on ne demande pas aux gens de faire à pieds les trajets qu'ils font en trottinette électrique ? Pourquoi on n'envisage pas la tarification progressive de l'électricité en fonction de la consommation ? Pourquoi au moment où les centrales nucléaires ne suffisent plus pour diverses raisons, on trouve un Dupont Aignant qui fait la chasse aux éoliennes ?
  4. Du coup Lalanne aussi, même si ce n'était pas l'objectif qu'il recherchait.
  5. Totof44

    « Pas d’enfants, merci »

    J'ai pas lu l'article. C'est quoi comme restaurant ? Un gastronomique ? Si c'est le cas, ce serait plutôt aux parents de la majorité des enfants, surtout en bas âge, de réaliser que pour eux, attendre trois plombes, assis sur sa chaise, souvent sans jeu ni rien pour se divertir, à n'entendre que des conversations d'adultes et pour manger des plats un peu plus complexes que le steak frites, c'est horriblement chiant, et comme on dit "enfant qui s'ennuie, enfant qui fait des conneries".
  6. C'est triste de n'avoir plus que la connerie pour exister
  7. Totof44

    Wokisme: Sujet Général

    Perso j'ai déjà essayé. Il tient des propos outranciers et quand on dénonce leur côté réactionnaire (quand ce n'est pas carrément raciste), il se rétracte, te traite de menteur, te reproche d'user de sophismes quand tu pointes son funambulisme légal par le sous entendu, etc. À un moment, quel intérêt de discuter avec un révisionniste, avec quelqu'un qui a le toupet d'affirmer que la fenêtre d'overton se déplace vers la gauche ?
  8. Totof44

    Wokisme: Sujet Général

    Je te croyais moins conciliant avec les nationalistes. Il ne demande pas la fin de l'immigration illégale, mais la fin de TOUTE immigration. Vouloir vivre dans un entre-soi, et considérer tout étranger comme un danger potentiel, ce n'est pas raciste ?
  9. Totof44

    Wokisme: Sujet Général

    Évidemment que ça l'est. Parce que les immigrés sont de la même race que nous. Les jeter à la mer au prétexte qu'ils sont nés ailleurs, c'est évidemment du racisme. Parce qu'il n'existe pas de peuple historique. Là aussi, les historiens et archéologues sont unanimes. Comme tout le monde ici tu descends d'un immigré. Parce que certains ont cherché à prendre au sérieux les délires conspirationnistes et racistes de R. Camus et de ses soutiens et leurs recherches montrent évidemment que c'est de la foutaise. Oui, c'est ça c'est ça... C'est toi accusait le woke de concevoir le droit d'après les minorités. Tu conçois la sociologie d'après les cas minoritaires, sûrement relativement rares et sans grande conséquence, dont je n'ai même pas nié l'existence dans ma première intervention. Du reste, je ne faisais que passer dénoncer ton obscurantisme. Je ne débats pas avec les trolls.
  10. Totof44

    Wokisme: Sujet Général

    C'est marrant, l'auteur du sujet semble mettre un point d'honneur à prévenir un trollage... qu'il pratique allègrement, employant le terme selon la définition n°3.
  11. Totof44

    Wokisme: Sujet Général

    Définition 1 : signifie "éclairé", il désigne un courant en opposition à l'obscurantisme venant de l'extrême droite, conscient du phénomène de discriminations qui touche différentes minorités. Définition 2 : désigne les excès de prétendus anti-racistes qui en voient partout, y compris là où il n'y en a pas. Parfois ils adoptent même les méthodes de ceux qu'ils prétendent combattre. Définition 3 : concept bidon et creux visant à disqualifier l'antiracisme, souvent en désignant comme coupables les victimes et comme victimes les coupables. Définition correspondant à l'usage le plus fréquent du terme.
  12. D'après son comportement, mon chat ne reconnaît pas la propriété privée. C'est un anarchiste qui ferait passer Poutou pour un modéré. À coup sûr, les deux chats du JDD ont été dupés ! C'est honteux !
  13. 1. J'approuve. Reste à discuter de la façon dont on redistribue. Je serai favorable à un budget laissé à chaque jeune pour se former et étudier. Ainsi, ceux qui partiraient travailler tôt pourraient reprendre sereinement leurs études. Une autre part du pactole serait redistribuée en héritage universel à chacun au jour de sa majorité. 2. Deux tours au jugement majoritaire alors que ce scrutin permet de régler la question en un seul tour ? J'y ai longtemps été favorable, et je pense que ce scrutin reste adapté à quelques élections. Mais j'imagine que tu parles de la présidentielle. Là, mes réflexions m'amènent à penser que l'objectif doit être de tendre vers un chef d'État arbitre et non plus chef de majorité. Or, l'élection au suffrage universel est un facteur de déséquilibre car il donne une légitimité supérieure au Président qu'au premier ministre. Alors est-ce la bonne idée que d'accroître sa légitimité ? Je serais finalement plus favorable à ce que soient présents au second tour autant de candidats que nécessaire pour qu'y soient représentés au moins la moitié des votants, quitte à organiser un troisième tour. 3. On pourrait disserter sur tous les aspects anti-démocratiques du référendum. Je pense qu'il faut le retenir obligatoirement pour les révisions constitutionnelles et l'adoption des traités qui modifient nos lois ou engagent nos finances. Éventuellement pour approuver des lois d'initiative citoyenne. Pour le reste, je pense qu'il doit être assez limité grâce à des conditions contraignantes. Sinon, ta proposition de voter par internet risque de mettre à mal le secret du vote. 4. Ça existe déjà, non ? 5. On s'est acharné pendant des décennies à créer plein de comités, d'AAI, etc. La marge de manœuvre du politique ne cesse de s'étioler et on n'a l'impression que quoiqu'on vote, c'est sans effet. Stop ou encore ? D'autant que la réalité scientifique, dans l'absolu, ça n'existe pas vraiment. Une vérité scientifique n'est vraie que jusqu'à preuve du contraire. Une donnée statistique s'interprète, les chiffres peuvent se contredire. La démocratie fait le pari que la délibération collective, la consultation amène aux lois raisonnées et vertueuses. À mon sens, c'est plutôt de ce côté là qu'il faut travailler. 6. Tout ce qui permet de rendre nos productions et consommations.plus durables va dans le bon sens. Et si ça ne favorise pas la croissance, tant pis. 7. Le principe figure dans la loi de 2005. 17 ans plus tard, il serait peut-être temps de l'appliquer... 10. J'approuve.
  14. La garantie jeune que proposait le programme l'avenir en commun était un peu plus que du sparadrap, non ? Et puis c'était nous aussi qui proposions de faire une place aux salariés dans les conseils d'administration, ça revient à s'auto gérer, non ?
×