carnifex

Membre
  • Compteur de contenus

    5 527
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de carnifex

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 22/05/1981

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    48°52N, 2°25E
  1. C’est à ce genre de détail que l’on mesure combien le capitalisme est, pour les salariés, un système conforme à la « nature humaine ».
  2. Pensez-vous comme les 78% de Français

    Les miettes données aux chômeurs sont peu comparé à ce qu’on distribue aux actionnaires, aux propriétaires fonciers, et aux patrons, ou encore à ce que coûtent la fraude fiscale et la fraude aux cotisations sociales. Quand le peuple en aura conscience, la loi de la majorité imposera quelques menus changements.
  3. Frédéric Lordon de Nuit Debout

    Pas de division du travail en URSS ? Pas de volonté de maximiser la production en URSS ? Pas de volonté de maximiser la production dans l’Égypte pharaonique ? Quelle est la production d’une société financière ? Une société financière, qui ne produit rien, ce n’est pas du capitalisme ? La société financière est la forme ultime du capitalisme : c’est l’appropriation des moyens de production, dans le but de produire un bénéfice, sans se mêler de la production. Le capitalisme est une forme d’appropriation privée des moyens de production ; il se moque bien de l’organisation de la production. En effet.
  4. Frédéric Lordon de Nuit Debout

    Le capitalisme est le droit à la propriété privée. Je suis entièrement d’accord avec cette définition. À ceci près que définir la propriété privé comme un droit, c’est adopter le point de vue du propriétaire. Or, quand 10% de la population possèdent 70% du capital, et 50% moins de 5%, et quand la propriété privée s’entend aussi des moyens de production, il en résulte que le « droit », la « liberté » des 10% est la contrainte, la subordination, l’asservissement, pour la majorité. Mais sinon, je suis d’accord, le capitalisme, ce n’est ni le troc, ni la division du travail, c’est la propriété privée, y compris des moyens de production.
  5. Frédéric Lordon de Nuit Debout

    Quand la terre ou le troupeau est la propriété collective du village ou de la tribu, on est encore/déjà dans le capitalisme ? Si l’on redéfinit le capitalisme comme étant la division du travail, alors tout le monde sera d’accord pour dire que le capitalisme existe depuis presque toujours et est la seule alternative. Mais comment peut-on sérieusement redéfinir le capitalisme comme étant la division du travail ? Pas de division du travail en Union Soviétique ?
  6. Pensez-vous comme les 78% de Français

    Bah ... Il y a que beaucoup de français savent que la « baisse du chômage », c’est que la combinaison d’un bon mois (avant et après un mauvais) et d’un gros paquet de radiation d’office par Pôle emploi... Si la droite ne conteste pas, c’est qu’elle pratiquait aussi l’art de la radiation hier, et qu’elle sait qu’elle le pratiquera demain sans doute.
  7. Frédéric Lordon de Nuit Debout

    Je suis toujours surpris que des personnes aussi cultivées que toi gobe cette propagande à deux sous. Le capitalisme, ce n’est pas le troc, c’est l’appropriation privée des moyens de production (voir pour être précis : une forme extrêmement récente d’appropriation privée des moyens de production remontant à l’Italie médiévale) OK, le troc ça existe depuis toujours. L’appropriation privée des moyens de production, c’est hyper récent, et c’est une forme hyper-minoritaire dans l’histoire sociale de l’humanité En régime communiste sur toute la surface de la planète, l’humanité a inventé, chronologiquement, de 12 000 BC à 3200 BC : 1. l’agriculture 2. l’élevage 3. la maçonnerie 4. la métallurgie 5. l’irrigation 6. la ville 7. la bureaucratie, la comptabilité, l’écriture OK, ensuite, ça s’est gâté très vite. N’empêche, l’appropriation collective des moyens de production (historiquement : la terre agricole), toujours de mise en Russie au XIXe ou dans une bonne partie de l’Afrique avant la colonisation, a été la règle dans l’histoire de l’humanité. Et Cuba ? En dépis des rodomontades des media sur la victoire des États-Unis et du capitalisme sur Cuba, la réalité est que les grandes entreprises à Cuba, soit la majeure partie de l’économie, n’ont toujours pas été vendues aux capitalistes, et sont la propriété collective du peuple Cubain...
  8. La gauchisation de la CGT

    La comparaison est en effet très intéressante. Un larbin du patronat perd sa chemise : tous les media font la une dessus pendant 8 jours ; on dénonce la violence des syndicalistes extrêmistes ; on exige la condamnation immédiate par les centrales syndicales ; les auteurs des faits sont immédiatement envoyés au trou. Un gamin se fait tabasser par la police : « il semblerait que l’attitude du policier soit choquante, mais on ne sait pas ce qui s’est passé avant ». La mare de sang, que je n’avais sincèrement même pas remarqué est pour ma part bien peu de choses en comparaison du rouleau compresseur médiatique antiouvrier. La paille et la poutre...
  9. Frédéric Lordon de Nuit Debout

    Pas besoin de remonter à l’URSS et au collectivisme pour trouver des désastres industriels et nucléaires. Anthropocène, changement climatique, disparition de la majorité des espèces vivantes, je crois même pouvoir dire que le capitalisme n’est pas non plus une réussite question écologie. L’hégémonie quasi totale de l’idée que le capitalisme est « le moins mauvais système » et qu’il faut juste « le rendre plus humain », est le principal ressort du fait que rien ne change, sinon de pire en pire, depuis 30 ans.
  10. Les cheminots déraillent.

    Ils ont bien raison. Vu le niveau du chômage en France, toute « réforme » visant à augmenter la durée du travail ou reculer l’âge de la retraite est absurde et doit être combattue. Privilège ? Non, ce ne sont pas les cheminots qui sont privilégiés. Ce sont tous les autres salariés qui sont surexploités. Retraite à 55 ans pour tous. 32 heures pour tous. Abolition immédiate du chômage.
  11. Bresil : 11 morts dans les travaux des JO depuis 2013

    552 morts en France en 2011 suite à un accident du travail. dont 380 ouvriers. dont 27 jeunes de moins de 25 ans. https://blogs.mediapart.fr/michael-hajdenberg/blog/060912/la-mort-sans-bruit-de-552-accidentes-du-travail
  12. Les dogmes scientifiques

    Alors le principe sera remis en question par toute la communauté scientifique. Et oui. C’est ce qui fait la différence entre la science et les dogmes.
  13. Frédéric Lordon de Nuit Debout

    En tant qu’entité biologique, Marx est bien mort. Le hic, c’est que comme notre organisation économique et sociale tend année après année vers le capitalisme intégral (je veux dire : tout devient marchandise, tout devient objet à une appropriation privée, le droit de propriété doit prévaloir sur tout le reste), il en résulte qu’un certain nombre des analyses de Marx collent aujourd’hui mieux à la réalité que jamais jusqu’à présent. Ce que Lordon constate souvent, sans être « à la base » un marxiste. Et ce dont il tire un certain nombre de conséquences, ce qui est beaucoup plus original et intéressant.
  14. La gauchisation de la CGT

    Non plus. Je ne nie pas que les casseurs sont rarement arrêtés. Je constate que les manifestants pacifiques, eux, sont régulièrement agressés et tabassés par la police. Et c’est du vécu.
  15. jean luc mélenchon remonte dans les sondages.

    Combien de citoyens tués par la police depuis 1959 à Cuba ? Combien de citoyens tabassés par la police depuis 1959 à Cuba ? Combien en France ? Combien de citoyens en prison en Cuba ? Combien en France ? En effet. La liberté est un autre sujet important. Cuba a renoncé à exiger l’indemnisation des capitalistes cubains expropriés par le gouvernement US en 1960 ? Étrange. J’avais cru comprendre que c’était le contraire.