Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'citoyenneté'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

22 résultats trouvés

  1. Voici une proposition citoyenne pour la sauvegarde de l’emploi en liaison avec la crise du coronavirus. « Le poids des loyers en cette période de crise devient une charge fixe insupportable pour de nombreux entrepreneurs et indépendants, pesant ainsi sur l'emploi et la reprise. Un geste de solidarité est envisageable et serait souhaitable de la part des propriétaires fonciers. Ne pourriez-vous pas envisager ensemble de créer une loi d’urgence pour suspendre momentanément les paiements des loyers pour les petites et moyennes sociétés, d’une durée restant à déterminer entre celle du confinement (à minima), plus celle d'une période de reprise éventuelle (soit un trimestre par exemple). La période de suspension des loyers s'appliquerait soit rétroactivement à partir de la date du début du confinement, soit à décaler dans le temps pour une durée équivalente à l’inactivité totale ou partielle des sociétés en question, selon ce que vous pourrez faire. Rq : Par cette loi d’urgence, la durée des baux (3/6/9 ou temporaires) serait décalée d’autant sur demande optionnelle du locataire. Cette période de loyers "légalement impayés" serait donc "perdue" par les bailleurs, sans compensations, sauf éventuellement pour les plus petits d'entre eux. Cependant, par cette même loi, il pourrait être envisagé pour les bailleurs que la durée de remboursement d'emprunts pour achat ou de rénovation immobilière des biens en contrat de location susvisés soit décalée de la même durée, sur simple demande des dits bailleurs auprès de leur établissement financier, sans changement de taux, et sans frais excessifs ou limités (encadrés par l’Etat) en faveur des établissements financiers. » Cette participation citoyenne a été adressée par un de nos concitoyens à de nombreux députés (toutes étiquettes confondues) et à différents partenaires sociaux. Que pensez-vous de cette initiative citoyenne ? L’approuvez-vous ou la désapprouvez-vous sur le fond et pourquoi ?
  2. Bonjour les Forumeurs ! Je rentre tout juste d'un voyage sur Kovania, la planète sœur de Gaïa (la Terre) dans l'univers parallèle Quadrature-007. Ses habitants, les kovaniens, sont des gens fascinants ; figurez-vous qu'ils ont réussi à solutionner tous les problèmes auxquels, nous, terriens, sommes aujourd'hui confrontés, en... jouant ! Oui, en jouant. Tous ensemble. Du plus riche au plus pauvre, du plus faible au plus puissant, sans considération de sexe, d'âge, de race, de religion ou de préférences idéologiques, ils s'y sont tous mis, et se sont retrouvés à jouer au même jeu : le jeu du changement pour un monde meilleur ! Qu'est-ce donc que ce jeu, me direz-vous ? En fait, c'est assez simple : son inventeur, un kovanien un peu créatif, a recherché quatre petits principes avec lesquels tout le monde est d'accord. Tout le monde. Aucune exception. Quand il les a eus trouvés — après trois années-lumières quand même —, il les a posés sur une grande table de jeu, une table carrée, à chacun des quatre angles. Ensuite, il a écrit la règle du jeu, qu'on pourrait résumer ainsi : seul ce qui ne s'oppose à aucun de ces quatre principes peut être posé sur la table. Le reste, tout le reste, on le laisse tomber par terre... Vous avez déjà compris, n'est-ce pas ? Sur la table, le monde meilleur ; par terre : les "trucs inutiles" du vieux monde... Bon, j'en conviens, il y a quand même une petite difficulté, enfin, il y en a quatre : ce sont les quatre principes évidemment. Imaginez : TOUT LE MONDE d'accord ! Est-ce possible ? Sur Kovania, pour les kovaniens : oui ; mais sur Gaïa, avec les terriens ?... Bien sûr, le seul moyen de le savoir serait de les examiner ces quatre petits principes. Dites, les Forumeurs, ça vous dirait, vous, de les discuter ces principes kovaniens ? Chiche ? Premier principe kovanien : "je" est le centre de tout ; Deuxième principe kovanien : la vie est jouissance ; Troisième principe kovanien : il n'est de responsabilité qu'individuelle ; Quatrième principe kovanien : il n'est de jouissance que parfaite. Bien entendu, CHAQUE mot est pesé (y compris les articles et tout particulièrement le "je" avec ses guillemets et son "j" minuscule et son "est"...) Rendez-vous compte : trois années-lumières de recherche... Ah, oui, une dernière chose avant de commencer la discussion : les troisième et quatrième principes déterminent respectivement le sens des deux premiers (ce sont les "gardiens du sens"). PS : CECI N'EST PAS UNE BLAGUE ! "Kovanien" (en fait c'est un "sage" qui vit réellement dans un univers parallèle, un univers un peu philosophique...), nous propose vraiment de CHANGER DE MONDE [en une ou deux générations] en appliquant ces quatre petits principes à chacune de nos décisions (dans tous les domaines de notre vie humaine...). Son analyse est la suivante : nous nous sommes enfermés dans un "blockhaus systémique" et n'arrivons plus à en sortir. Or, ses quatre principes se situent, eux, à l'extérieur de cette prison !... La prison elle-même (le "blockhaus") repose sur quatre piliers : 1) le conformisme social (qui naît du besoin de sécurité), 2) les idéologies et les "moraligions", 3) le réalisme économique, et enfin 4) la science et la technologie. Ces quatre piliers entretiennent entre-eux des relations "itératives" (interaction avec modification de la cause initiale). Etc., etc. Bon, je ne peux pas tout vous expliquer dans ce premier message bien sûr. Kovanien a passé trois années-lumières à écrire un bouquin de près de 400 pages sur son idée (je n'ai pas encore tout traduit en Français...). Par contre, il m'a nommé "Grand Ambassadeur du Kovanianisme" pour la planète Terre ! Alors bien sûr, encore, si vous avez des questions... ben, n'hésitez pas à me les poser !? Si vous êtes d'accord, concentrons-nous d'abord sur ses quatre principes et sur le "blockhaus" ; quand ils sera clair que nous parlons bien des mêmes choses, je vous livrerai son idée de jeu ? (Merci de m'avoir lu ! Et merci de vos questions à venir... ;-)
  3. La révolution française, la révolution bolchévique, etc., sont-elles de vraies révolutions ? Aux yeux d'un kovanien : NON. Il y a longtemps, très longtemps, la tyrannie régnait sur Kovania. Les kovaniens ont fait leur révolution, comme tout le monde. Comme tout le monde ? Non ! Justement, pas comme tout le monde... Et depuis, depuis très très longtemps, la paix et l'harmonie règnent sur Kovania en lieu et place de la tyrannie... Comme Ambassadeur de Kovania sur Terre, je me demandais comme ça s'il pouvait être possible de faire la même chose ici ? Seulement, je ne suis pas certain que beaucoup de terriens (dont je suis, rassurez-vous), puissent définir clairement ce mot : "révolution". Vous jouez ? J'adore jouer ;-)
  4. Vous avez remarqué que j'ai posté ce sujet dans la rubrique "philosophie" n'est-ce pas ? "Homo Politicus" ?... En même temps, il peut être bon pour le philosophe de descendre un peu dans le monde réel de temps en temps... Ma définition ? "Un homme/une femme assez courageux pour être bouc-émissaire de tous ceux qui n'ont pas le courage d'assumer directement leur responsabilité citoyenne."
  5. Sur Kovania (Cf. "4 principes simples..."), la violence n'existe pas (!). Pour une raison toute simple : les kovaniens règlent leur vie sur 4 petits principes, et le quatrième de ces principes dit : "Il n'est de jouissance que parfaite". La violence impliquant [normalement] que sa victime en souffre, la jouissance du violent ne saurait [normalement] être parfaite. Le quatrième principe est donc incompatible avec la violence, et les kovaniens renoncent "naturellement" à tout acte la mobilisant. Il en résulte que sur Kovania, la démocratie est... parfaite ! Pourtant, la démocratie est un espace de conflictualité. Comment, dès lors, les kovaniens rendent-ils leurs conflits "productifs" ? Bien sûr, moi je connais leur réponse (étant leur ambassadeur sur Terre), mais je ne vous la livrerai pas si facilement ! Les kovaniens m'ont contaminé avec leur goût insatiable du jeu... (Ils passent leur vie à jouer !...) La question est donc (je vous le rappelle) : peut-on rendre un conflit "productif" sans recourir à la violence ? Vous jouez ?
  6. Après la révolte des travailleurs français sous la forme des gilets jaunes nous avons pu voir un Etat qui a laissé la situation dégénérer sur 5 semaines pour venir proposer des clopinettes à ceux qui manifestaient. Après cette attaque terroriste à Strasbourg nous en sommes à pleurer les morts ainsi que les blessés alors que notre gouvernement nous demande de ne plus manifester sous les gilets jaunes car il faudra protéger les gens qui vont acheter des cadeaux dans les magasins. Alors que les gens reconnaissent volontiers que le terrorisme ne leur fera pas changer de comportement et qu'ils iront fréquenter les magasins ainsi que les marchés de Noël pour faire leurs achats nos dirigeants profitent de cela pour essayer d'arrêter les manifestations des gilets jaunes. Ce qui me pousse à poser cette question ici car j'ai du mal à comprendre ; pourquoi le droit de faire les magasins et plus précieux que celui de manifester contre un gouvernement qui donne tout au capital et très peu au social ? Je n'en dirai pas plus afin de vous laisser répondre selon votre envie. Je vous remercie d'avance pour vos réponses que je lirai avec plaisir qu'elles me conviennent ou pas. Excellente continuation à tous.
  7. Invité

    La ruralité est-elle archaïque ?

    La ruralité est-elle archaïque ? La ruralité est-elle archaïque, ou ringarde, à l’heure de la mondialisation et de la métropolisation ? Tout l’arsenal de réformes et de lois qui se mettent en place peu à peu, souvent au forceps, tendent à accréditer cette idée. La crise économique a bon dos pour (dés)intégrer les petites collectivités sous le rouleau compresseur de la finance mondiale... Lire la suite de l'article Source: www.metropolitiques.eu
  8. Un accès au livre profondément inégal selon les milieux sociaux 43 % de la population de plus de 15 ans n’a lu aucun livre en 2012. C’est le cas de 70 % des ouvriers et des agriculteurs, de 40 % des employés, contre 20 % des cadres, selon l’Insee... Lire la suite de l'article Source: inegalites.fr
  9. Des étudiants partagent appart et projet social 12/11/12 Ils ont de 18 à 26 ans, sont étudiants et depuis septembre, vivent en « kap's ». Kap's, c'est une colocation à projets solidaires. L'idée : proposer à des jeunes un appartement en colocation durant un an contre l'engagement d'un projet sur le quartier. Une chouette initiative de l'Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) déjà menée dans plusieurs communes de France (Poitiers, Toulouse, Paris, Le Mans, Caen, Rennes, Arras, Grenoble). L'occasion d'allier expérience d'engagement solidaire et colocation étudiante, de « créer aussi du lien social et de la mixité par le biais de la colocation ». Les quartiers ne sont pas choisis au hasard : la kap's vise aussi à créer une passerelle pour rapprocher les universités avec les quartiers prioritaires. Lire la suite de l'article Source: Ouest France
  10. Les paparazzis nantais du développement durable 08/04/12 Depuis 2010, les Cré'Alters scrutent le territoire, à la recherche d'hommes qui agissent en faveur du développement durable et solidaire. A travers leurs reportages, expositions, ils entendent sensibiliser le citoyen en inscrivant le développement durable et solidaire au cœur ses préoccupations. Ils sont jeunes, engagés et plein d'idéaux. Ils n'ont pas forcément envie de faire comme tout le monde, les Cré'Alters : Cré pour créateurs, Alter pour alternatives. Pour eux, le développement durable et solidaire, version hexagonale, se cantonne encore souvent au seul pilier environnemental. De fait, ils ont décidé d'aller voir un peu ailleurs, pour repérer d'autres manières de vivre, pour recenser des innovations sociales et économiques capables de s'affranchir du modèle dominant. « Et pourquoi pas de s'en inspirer par la suite, ici à Nantes », témoigne Florian Jehanno, responsable de l'association. Lire la suite de l'article Source: Nantes-Actu.info
  11. Invité

    Les jeunes, ces citoyens de seconde zone

    Les jeunes, ces citoyens de seconde zone Le quinquennat qui s’achève entendait donner la priorité à la jeunesse. Qu’en est-il ? L’analyse comparative des politiques de l’éducation et de l’emploi à destination des jeunes en Europe conduit Tom Chevalier à un constat sombre : encore aujourd’hui les jeunes français se voient refuser une pleine citoyenneté socioéconomique... Lire la suite de l'article
  12. Votre point de vue nous intéresse ! Qu'attendez vous de la police française ?
  13. Comment rendre la ville plus intelligente ? 21/11/13 Ville de demain, ville intelligente, ville connectée, ville 2.0... Les études, rapports et concours ne cessent de se multiplier autour de "la smart city", concept qui désigne un type de développement urbain capable de répondre de manière durable et efficace aux besoins des institutions publiques, des entreprises et des citoyens sur les plans économique et écologique. La récente publication Smart cities. Efficace, innovante, participative : comment rendre la ville plus intelligente ?, de l'Institut de l'entreprise, vient compléter l'ensemble de ces travaux et initiatives. Ses pistes : Evaluer les coûts et opportunités du "smart". Améliorer qualité de vie et attractivité urbaines. Permettre la mobilité et limiter stress et congestion. Adapter l'administration locale. Consacrer la participation directe des habitants et des entreprises. Ouvrir les données. Augmenter les performances environnementales. Favoriser les entreprises de la smart city et l'émergence de business models associés. Valoriser les villes et les entreprises françaises. Protéger les risques numériques. Prendre connaissance du rapport "Smart Cities" Source: lesclesdedemain.lemonde.fr Et pour vous, quelle(s) idée(s) pour rendre la ville plus intelligente ?
  14. Invité

    L'hystérie polémique, stop ou encore ?

    L'hystérie polémique, stop ou encore ? 15/07/13 Sur les ondes, dans la presse ou sur Twitter, la dramatisation permanente de l'info est partout. L'obsession polémique pourrit-elle notre rapport à la politique et aux idées ? Lire la suite de l'article Source: Marianne.fr
  15. Dans les forêts suédoises, Växjö, la "ville la plus verte d'Europe" 25/01/14 [tab][/tab]La ville suédoise de Vaexjoe, qui se veut la plus verte d'Europe, se chauffe grâce à la mousse et aux pommes de pin de ses forêts et ses autobus roulent grâce aux déchets alimentaires recyclés. Mais son objectif d'être neutre en CO2 pourrait être menacé par l'attachement à la voiture. Lire la suite de l'article Source: AFP / Planete.fr
  16. La ligne libérale de l'UMP divise le parti 25/01/14 L'UMP doit valider son programme d'alternance samedi. Mais à la veille de ce grand raout, plusieurs figures du parti s'inquiètent d'une ligne économique trop libérale. Lire la suite de l'article Source: Le JDD
  17. Vivons-nous encore dans une société de classes ? "Fracture sociale", "France d'en bas"... évoquent les inégalités sociales croissantes sans discontinuer depuis les années 80. Paradoxalement, les revendications sociales demeurent atones dans une sinistrose civique. Y raisonne de plus en plus d'éléments de langage comme "méritocratie" diffusé par les catégories supérieures, au point que les classes moyennes rechignent aux politiques visant les plus pauvres. Dans cet individualisme galopant et une certaine léthargie civique, peut-on encore parler de société de classes en France, ou d'une "société en miettes" ? Une analyse du sociologue Olivier Schwartz... Source: laviedesidees.fr
  18. Une démocratie pour notre siècle Affaiblissement du politique, sécession des élites, émergence d’une culture participative… Le consensus qui existait jusqu’alors autour du régime représentatif est en train de voler en éclats sous nos yeux. Une démocratie est à réinventer pour le siècle qui s’ouvre... Lire la suite de l'article Source: La Tribune
  19. Bonsoir, Tandis que les attentes politiques peuvent être déçues, qu'une part difficilement évaluable mais mettons large de citoyens aspire à une citoyenneté plus directe : un référendum révocatoire de mi-mandat aurait-il un avenir et une utilité en France ? Je vois tout de suite deux inconvénients : accélérer encore le temps politique, et donc une gouvernance dans la précipitation, et d'autre part le risque d'une campagne présidentielle qui n'en finit plus... Mais ma foi, voila un contre-pouvoir qui n'est pas dénué d'intérêt pour le citoyen... A vos avis !
  20. Invité

    Service civique : Nantes va expérimenter

    Service civique : Nantes va expérimenter 17/02/12 C'est un projet pilote. Des jeunes de 16 à 25 ans vont pouvoir réaliser leur mission, utile, solidaire ou innovante. L'association Unis-Cité va les accompagner. Trois questions à Stéphanie Total (Ndr : Ah... xD) présidente d'Unis-cité. Vous allez tester une nouvelle formule du service civique. Comment ça se présente? L'association Unis-Cité accueille des jeunes de 18 à 25 ans, pendant 6 ou 9 mois, pour un service civique en collectif (1). Début mars, nous lançons un projet pilote, à Nantes et Paris. Nous proposons à des jeunes de créer leur propre mission de service civique, leur propre projet, celui dont ils rêvent. Nous ouvrons l'expérimentation à une vingtaine de jeunes de 16 à 25 ans, de mars à août, sur des projets d'utilité sociale, d'intérêt général. Pour être candidat, il faut habiter près de Nantes ou en Ile-de-France et être très motivé. Lire la suite de l'article Source: Ouest-France
  21. copainsky

    Pression sur le G8

    La semaine prochaine se déroulera le sommet du G8 à Deauville. Pour éviter que nos gentils décideurs politiques ne fassent comme à leur habitude, c'est à dire discuter de la pluie et du beau temps sans agir concrètement, des ONG et mouvements en tous genres se mobilisent pour faire pression. La question que je me pose, c'est est ce qu'il vaut mieux privilégier une action violente type anarchiste, ou au contraire, vaut-il mieux agir de façon citoyenne et non violente ? On a déjà vu ce week-end des happening sur Paris afin de demander au G8 de mettre la question des paradis fiscaux à l'ordre du jour http://www.dailymotion.com/video/xipia3_haka-samedi-14-mai-2011_news Vous en pensez quoi ? Démocratie et citoyenneté ou pavé sur le G8 ?
×