Aller au contenu

uno

Membre
  • Contenus

    3356
  • Inscription

  • Dernière visite

6 abonnés

À propos de uno

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 07/27/1982

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

12556 visualisations du profil
  1. Chère @Léna-Postrofconsidérant que tu ignores la majeure partie des arguments et répètes les mêmes assertion fausses, je me permet de te répondre sur l'essentiel histoire de faire plus court. On est sur un forum et j'ai l'habitude de tutoyer, ce n'est pas un manque de respect je ne vais pas changer mes habitudes et tomber dans un formalisme ici parfaitement inutile surtout que cela ne pose absolument aucun problème pour la compréhension des arguments de tout à chacun. Non il y a bien une préférence des hommes pour les femmes plus jeunes et cette préférence ne s'explique pas par la culture mais bien par des tendances innées relative à notre histoire évolutive et les contraintes biologiques qui vont avec. De fait seuls les hommes jeunes n'ont pas de préférence pour des femmes plus jeunes voir même peuvent favorisé des femmes légèrement plus âgées, mais en prenant de l'âge la tendance est toujours une préférences général pour des femmes plus jeunes. Des études prenant en compte les différences culturels l'ont démontré, c'est une tendance universelle. Age preferences in mates reflect sex differences in human reproductive strategies Et non ce n'est pas une stupide étude de psychologie évolutive niant les facteurs culturels, il ne s'agit pas de nier ces derniers, mais de fait il existe des facteurs innées communs à la majorité des humains au niveau comportemental, y compris en matière d'attirance sexuels. Ce n'est pas seulement le fait de la nature mais certaines inégalité sont essentiellement le fait de la nature. Personne ne nie l'existence et la compétences de femmes gendarmes ou policières, mais ces métiers ainsi que des métiers dangereux et demandant beaucoup de force physiques, sont davantage représenté par les hommes pour des raisons biologiques que seule une personne de mauvaise foi peut nier. Tout comme la maternité impose des contraintes y compris pour ces métiers dangereux mais également pour ceux impliquant une carrière professionnelle particulièrement chronophage. Là encore pas d'adhérence à une psychologie évolutionniste caricaturale, mais plus à un modèle interactionniste entre le biologique et la culture, avec comme conséquence certains rôles et métiers davantage voir exclusivement masculins dans diverses cultures et d'autres majoritairement ou parfois exclusivement féminins. A Cross-Cultural Analysis of the Behavior of Women and Men: Implications for the Origins of Sex Differences Là encore la variabilité dans les rôles attribués et les exceptions existent, mais les récurrences liés aux contraintes biologiques également. Ainsi ces contraintes biologiques font qu'on ne peut atteindre une égalité de résultat entre les sexes dans la représentations de divers métiers. Il faut que tu comprennes que personne ici ne prétend que la biologie explique tout ou doit justifier des inégalités ou des différences de traitements, c'est simplement que certaines inégalités, sans qu'on les encourage, sans qu'on les souhaites, existeront toujours et qu'en soit ce n'est pas un problème pas plus que c'est une bonne chose, c'est ainsi. Et donc quand tu disais que l'homme est un animal évolué ce n'était qu'un truisme n'amenant rien au sujet discuté et n'ayant aucun rapport avec la discussion. Intéressant mais cela m'amène à ton assertion suivante. Non et il va vraiment falloir que tu cites le passage où j'affirme cela. Non je constate simplement que tu parles comme un religieux et qualifie à l'instar d'un religieux d'hérésie les points de vue qui diffèrent du tient, car pour toi différer sur ces questions semble du ressort du sacrilège et se rapproche d'une hérésie nuisible que tu appelles «masculinisme». On peut également ajouter la manière dont tu t'offusques d'une caricature de «Charlie Hebdo» tel un religieux devant une caricature offensant ses croyances. Bref tu es religieuse dans ton attitude malgré toi c'est-à-dire que tes croyances et ta vision du monde sont aussi précieuses et sacrée pour ta personne que l'est la religion pour un religieux et je pèse mes mots.
  2. Tout ce que je demandais c'était un ouvrage anti-évolutionniste sérieux.
  3. Tu 'as parlé d'ouvrages anti-évolutionnistes sérieux, ce sont tes mots, je te demande simplement un exemple et là tu parles pour ne rien dire pour au final me ressortir le même livre de Tom Wolfe, un livre qui ne concerne absolument pas la biologie de l'évolution ni une critique argumentée de celle-ci. Et après tu accuses les autres de tes faire passer pour un imbécile? Aller je te le redemande propose moi un livre anti-évolutionniste sérieux. Si tu n'es pas foutu de sortir ne serait-ce qu'une référence alors c'est vraiment que tu n'as jamais rien eu à dire sur le présent forum et je pèse mes mots.
  4. uno

    Le Déclin de l’Occident

    Parce que l'alternative à la civilisation européenne sera soit un nouvel âge des ténèbres soit de se faire bouffer par une autre civilisation. Dans les seux cas ne pas souhaiter stopper le déclin de la civilisation européenne, c'est admettre qu'on souhaite ce declin et qu'on meprise la dite civilisation. Attitude participant au déclin de la dite civilisation.
  5. Mais mon grand puisque apparemment toi seul est sérieux ici, sort nous de notre ignorance et propose nous au moins un ouvrage anti-évolutionniste sérieux. Je peux te citer divers ouvrages anti-évolutionnistes que j'ai lu tels que «La boîte Noire de Darwin », «Icons of Evolution», «l’Atlas de la Création», etc, etc… Et si pour toi aucun de ces ouvrages n'est sérieux, car bon je n'ai jamais lu un ouvrage anti-évolutionniste réellement sérieux, alors je t'en prie propose-nous en un. À moins que tu sois en pleine projection et qu'en fait le seul à bluffer est ton Auguste personne, bon on s'en doutait vu ta manie de fuir les arguments présentés pour chaque fois partir vers des enculages mouches tous plus ineptes les uns des autres. Aller je te laisse nous recommander au moins un ouvrage anti-évolutionniste sérieux, j'essaierai ensuite de me le procurer et le lire au plus d'ici la nouvelle année. Je connais oui, mais je ne vois pas vraiment le rapport avec la théorie de l'évolution. Je te rappelle que tu me parlais d'ouvrages anti-évolutionniste. Il faut vraiment à chaque fois que je te recadre vers le sujet. J'attends que tu me propose un ouvrage anti-évolutionniste sérieux je me débrouillerai ensuite pour le lire dès que possible.
  6. C'est marrant, comme tu tentes de noyer à chaque foi le poisson via des hors-sujet où tu demandes des définitions qui n'ont rien à voir avec les messages auxquels tu répondes en espérant partir dans des enculages de mouches. J'ai lu plusieurs ouvrages créationnistes, y compris ceux de «l’intelligent Design», ainsi que des ouvrages proposant des théories alternatives de l'évolution, pour les premiers les mêmes sophismes redondant y reviennent constamment, pour les seconds des hypothèses parfois intéressantes mais ne reposant sur souvent rien de concret, mais si tu connais mieux cite moi selon toi un ouvrage réfutant de manière sérieuse la théorie de l'évolution.
  7. Je ne sais pas de quelles émotions tu causes et on s'en bat les steaks sachant que tu n'amène aucun argument en faveur d'un rejet de la méthode scientifique et de la nécessité d'user de la méthode scientifique pour contrer les biais idéologiques. Voilà à présent que tu parles d'intentions tout en étant vague sans préciser de quoi tu parles, car bon lorsqu'un physicien postule une nouvelle théorie nouvelles hypothèse ou un biologiste postule une nouvelle hypothèse, il y a aussi intention, ce n'est pas pour autant que la dite intention interfère négativement ou empêche l'usage de la méthode scientifique et donc de l'objectivité fusse-t-elle imparfaite. C'est complètement délirant car là tu soutiens qu'en biologie l'objectivité serait impossible et cela malgré les avancées majeures aux applications diverses et la somme énorme de connaissance acquise sur le domaine. Ainsi selon toi la génétique des population, discipline très mathématisée, ne serait pas objective car il n'y aurait pas d'objectivité possible. Bon sang il faut quand même que tu te rendes compte de l'énormité de ta présente assertion. C'est marrant comme tu juge la subjectivité de tes collaborateurs sans te poser la question de ta propre subjectivité dans la manière dont tu corrigeais leurs jugements. Mais surtout cela ne change rien en Science il existe diverses méthodes pour limiter l'impact des biais cognitifs, voir les contrer et les éviter et c'est pour cela qu'il existe une objectivité réel et que l'on parvient aux diverses avancées scientifiques que l'on connait. La science comprend donc de l'objectivité et c'est même sa force. Non là tu nous fait une pirouette rhétorique en mélangeant tout et n'importe quoi. Parler de subjectivité du vivant, y compris donc pour des fourmis, les plantes et les bactéries c'est comme parler de méditations ou de bipolarité pour une mycose des pieds. Ici on parle d'objectivité au sens scientifique du terme, par exemple l'évolution est un fait objectivement démontré, de même que la causalité des maladies comme la tuberculose ou le choléra par des bactéries est objectivement démontré. On ne fait ici de la prestation rhétorique, on parle de faits démontré par l'usage de méthodologies rigoureuses. Je crains que tu n'as besoin de personne pour passé pour un imbécile tu te débrouilles très bien tout seul comme un grand, il suffit de voir ta présente non-réponse à la mise au point figurant dans le message que tu cites. Venant d'un type qui n'a jamais pris le temps de comprendre les base en biologie, c'est assez gratiné, tu sais la biologie de l'évolution c'est des décennies de recherches et de débat scientifique que le minus habens que tu es nies avec son seul mépris et sans le moindre début d'argument. Dés que je t'invite à discuter génétique, la base la plus solide en biologie de l'évolution, tu parts dans des délires qui n'ont rien à voir et viens ensuite te poser en victime lorsqu'on a souligner la nature délirante et profondément débile de tes interventions.
  8. C'est assez incroyable que malgré toutes les explications qui t'ont été fournit tu répètes encore cette même rengaine petit rappel que tu te feras sans doute un plaisir d'ignorer en répondant à côté. Nous sommes actuellement dans un période d'extinction massive provoquée par les activités humaines c'est-à-dire dans une période non-ordinaire où le rythme d'extinction des espèces surpasse de loin le diversification naturelle de la biodiversité via les spéciations. Durant la plus grande partie des temps géologiques, à l'exception des période d'extinctions massives, la vie se diversifiait davantage qu'elle ne s'érodait, c'est-à-dire que sur la durée davantage de nouvelles espèces apparaissaient que d'espèces ne disparaissaient. La mise au point étant faite on attend encore le jour où l'intéressé la prendra en compte.
  9. Considérant que tu n'as rien à en dire sur le fond, je pars du principe que tu en reconnais la pertinence.
  10. Non là tu prônes tout simplement le défaitisme de l'objectivité et de la raison est c'est une attitude si déplorable que si un jour elle s'impose l'Histoire ne sera en effet plus une science humaine, mais un simple outil narratif utilisé à des fins propagandistes, exactement la dérive et la tentation qu'il faut toujours contrer du mieux que l'on peut si l'on veut pouvoir avoir des connaissances un tant soit peu objectives. Car l'Histoire c'est avant tout une somme de connaissance, du savoir et comme dans tous science il existe des méthodes de travail, de la critique, du débat, des remises en question sur la base d'éléments concrets, etc, etc... Le fait qu'on ne puisse jamais atteindre une objectivité parfaite ne signifie pas que l'objectivité y est absente et encore moins qu'il faille la balancer aux chiottes pour faire de l'histoire une simple prestation narrative et artistique. C'est même la pire des choses à faire et c'est de fait ouvrir la voie à l'obscurantisme et je pèse mes mots.
  11. Tu entends quoi par identifié hérédité et histoire? Ce sont deux concepts différents que personne ici confond à ce que j'ai pu lire dans le présent sujet donc je me demande à qui et à quoi tu répondu depuis le début. Non, l'histoire est une science humaine et comme toutes les sciences humaines elle est imprégné des biais culturels, politiques et idéologiques de ceux qui la pratique, mais ce qui fait sa force c'est justement de pouvoir usé d'une méthode scientifique pour contrecarrer le mieux possible les biais précédemment cités. Ce n'est pas facile mais la fonction est donc bien d'avoir une approche et donc des connaissances les plus objectives possibles. Je n'ai pas lu cette narration de Pascal Picq, mais justement il faut savoir distinguer une narration, de la discipline historique elle-même. La narration visant à illustrer et souvent contenant des hypothèses, voit même est souvent présenté comme hypothétique par l'usage du conditionnel, n'est pas la discipline en elle-même. Par exemple la série «Barbares», présente une narration très romancée et artistique de la défaite des légions romaines en Germanie suite à la trahison d'Arminius, un germain capturé par les Romains quand il était enfant, devenu haut gradé de l'armée romaine et qui allia les tribus germanique contre les Romains. Là on nous propose une narration romancée, mais ce n'est pas la réalité, et si la narration reprend des événement historiques avéré par l'archéologie, elle ne représente pas une étude et une connaissance historique. Savoir distinguer la narration de données objectives et des faits qui peuvent être révélés par ces dernières sont deux choses différentes qui ne doivent pas être confondu car ce n'est pas du même domaine.
  12. Non l'ADN révèle bien des choses, personne ne dit que l'ADN permet à lui seul de comprendre l'histoire d'une population, en revanche tout comme l'archéologie, les textes anciens et la linguistique la génétique amène sa pierre dans la compréhension de l'histoire humaine. Par exemple, la génétique à montrer que les premiers hommes modernes à avoir quitter l'Afrique se sont métissés avec les Néandertaliens ou encore retracer les différentes vagues de peuplement de l'Europe, les expansions Bantoues, etc, etc... Est-ce que la génétique a elle seule fournit des réponses complètes sur l'histoire ces populations? Non il y aussi l'archéologie et la linguistique qui entrent en jeu, et qui collectivement nous permettent d'avoir des connaissances certes parcellaires mais donc bien réelles de l'histoire de ces populations. Quand aux histoires singulières pour l'écrasante majorité à l'exception de quelques personnages historiques illustres dont les récits nous sont parvenus jusqu'à nous, aucune discipline historiques, ne pourra les reconstituer et les historiens n'ont pas cette prétention. Cela ne veut pas dire que les mouvements de populations, l'évolution des langues, cultures, technologies, etc, etc...ne sont pas des connaissances historiques et cela même si aucune histoire individuelle ne nous est parvenu. La mémoire des Sumériens c'est quoi aujourd'hui? Personne n'en porte la mémoire, c'est du domaine de l'histoire avec l'archéologie et même de la génétique d'être mobilisé pour les étudier. On ne peut pas avoir une mémoire pour ces événements historiques très lointains, c'est là qu'interviennent ces différentes disciplines pour tenter d'en apprendre le plus possible sur ces civilisations oubliées.
  13. TU peux continuer à mélanger des choses sans rapport, à moins que tu m'expliques en quoi Trump et Erdogan sont solidaires où je ne sais quoi. J'ai l'impression qu'à présent tu es purement dans l'émotionnel et ne cherche même plus à argumenter. Non je n'ai vue aucun masculiniste bêler ou protester même timidement contre cette association. Et je doute fort que cela soit une norme. Je ne suis non plus pas sûr de ce que tu entends par «masculiniste» j'ai l'impression que tu es dans une logique tribale avec le sexe comme marqueur. Non je constate qu'il peut y avoir des associations de femmes, des clubs féminin, des clubs masculins, des clubs mixtes, etc, etc...Et que cela ne pose très généralement aucun problème car il n'y a pas de problème mais je te sens remontée contre quelque chose que tu ne décris jamais très clairement. Les inégalités de résultat, entre les sexes, existeront toujours. Car encore une fois il y a des déterminismes biologiques et problablement également des prédispositions comportementales, différentes, en moyennes, entre les sexes. Pour autant nous sommes tous d'accord pour que l'égalité des chances doive être garantie. Ces déterminismes ont différents effets, certes ceux-ci rendent plus difficile l'accès à des carrières chronophages pour les femmes désireuses d'avoir des enfants, mais cela favorise également une plus grande représentation masculine dans les emplois à haut risques (ouvriers du bâtiment, bûcherons, Pompiers, etc, etc...), et une des conséquence est la plus grand nombre d'accident de travail mortels touchant les hommes que ceux touchant les femmes . Pour autant il va de soit que cette inégalité devant les emplois risqués, n'est pas le fait d'un complot ou d'une discrimination social à l'encontre des hommes, ce n'est qu'une conséquence de déterminismes et contraintes biologiques orientant davantage les hommes que les femmes vers ces professions. Pour autant faut-il des quotas pour ces emplois dangereux afin que les femmes y soient davantage représentées et que l'on atteigne la parité devant les accidents? Bien sûr que non, d'ailleurs Comme tous les animaux, désolé de te décevoir mais l'homme n'est pas plus évolué qu'un chimpanzé ou qu'un rat d'égout c'est simplement que nous avons suivit une évolution différente Déjà employer le terme d'hérésie est pour le moins surprenant car tu parles comme un évangéliste. Personne ne nie les dimensions culturelles, mais on ne peut non plus nier les dimensions biologiques. Tu sais des primatologues ont fait des expériences sur les bébés chimpanzés et les jouets genrés, à savoir poupées et voitures, et devine quoi on retrouve des préférences en fonction des sexes. Ces préférences se retrouvent également chez d'autres espèces de singes. Plus généralement tout comme il existe un dimorphisme sexuel comportemental chez les singes entre mâles et femelles, c'est sans surprise que l'on observe également des différences chez les humains, car nous demeurons nous aussi des singes. Cela veut-il dire que des femmes ne peuvent pas occuper des postes de pouvoir, encore une fois choix et compétences doivent être les seuls déterminant, cependant il est très peu probable que l'on atteigne un jour une égalité parfaite de résultat, et tenter de forcer la main par des lois est au mieux inutile au pire nuisible. Évidemment, car les femmes ont également des critères de beauté et de sélection vis-à-vis des hommes. Tu noteras que dans les contes les princes ne sont pas seulement beaux mais également de très haut statut social car ce reflète également une préférence moyenne qu'on les femmes pour les hommes aisés. Doit-on en conclure qu'il existe une horrible pression discriminant les hommes de condition modestes visant à les mettre au rebut, pour reprendre ta précédente formulation? Non c'est simplement qu'à l'instar des hommes ayant des préférences moyennes vers des femmes belles et jeunes, les femmes préfèrent en moyennes des hommes beaux et aisés sur le plan financier. Et encore tu n'as pas parler des «Sugar Daddies» et des «Suggar Babies». Bon sang voilà que tu mélanges tout, la meilleur étant la caricature de Charlie Hebdo qui t'offense tel un bigot réagissant à une caricature du Pape ou un islamiste face à une caricature de Mahomet. C'est incroyable et combien de caricature de Charlie Hebdo attaquant la virilité de tel ou tel homme politique ou personnalité masculine? Tu as vraiment un problème de perception de la réalité tu vois du sexisme partout. Le reste de ton message est du même bois, tu te moques à raison des vieux croutons sortant avec des jeunettes mais tu t'offusque qu'on se moque de Macron et de sa relation avec une vielle qui plus qui entama sa relation avec lui alors qu'elle était sa professeur et que lui était mineur! Enfin tu t'offusques à l'idée de préférences innées de la part des hommes pour des femmes plus jeunes tout en omettant que les femmes comme les hommes ont également des critères de sélection pour leurs conjoints. Faut-il blâmer un mépris général des femmes envers les hommes modestes en raison de la préférences de nombreuses femmes pour des hommes beaux et aisés financièrement? Encore fois non c'est parfaitement normal que ce genre de préférences existe et il en va de même pour les hommes, l'existence de préférence ne signifiant pas qu'il faille se laisser aller à tout les excès vieux crouton riches s'achetant une femmes jeune comme conjointe, ou femme vénale épousant un homme que pour son pognon. Personne ne dit que ces préférences générales ne doivent pas être modérées. Mais ce n'est pas en les niant que l'on parviendra à les canaliser et les atténuer. >Bref tu n'es pas dans la raison et te construit une vision faussée de la réalité en ignorant tout les éléments ne collant pas avec la préconception idéologique de la société.
  14. Assertion qui ne semble pas reposer sur du concret, la solidarité qu'elle soit entre hommes ou entre femmes, et même entre hommes et femmes, sont des choses communes qui dépendent du contexte. Les hommes entre eux font par ailleurs également souvent preuve de compétitions féroces et de coups bas. Dans les sphères de pouvoir c'est même exacerbés, prend l'exemple d'une société très patriarcale, l'Empire Romain, les empereurs qui se faisaient tuer par des usurpateurs, avec parfois guerres civiles pour pour le pouvoir étaient monnaie courante. Je ne sais pas de qui tu parles ici, des associations de femmes il y en a plein, rien que dans ma ville à Fribourg il y en a une il s'agit d'Espacefemme, et aucun problème avec cela, aucun masculiniste qui a été les huer ou contester leur droit à s'assembler. J'ai l'impression ici que tu te réfères davantage à des échanges sur Twitter ou un truc du genre. Ca c'est ton interprétation, les femmes ont les mêmes droits y compris le droit d'accéder à des postes de pouvoir, et c'est très bien que celles qui sont compétentes et choisissent ces voies y accèdent et exercent pareils postes. Le truc c'est que les femmes ont également des centres d'intérêts différents et font des choix souvent différents de ceux des hommes. Ce n'est pas un complot machistes si beaucoup de femmes préfèrent ne pas se lancer dans des carrières suite à l'accouchement. Ces différences de moyennes ne pourront pas forcément être boucher par des lois, d'ailleurs une loi sur une représentation en fonction du sexe ou de tout autre caractères inné que ne contrôle pas l'individu, n'a aucun sens, seul les compétences et choix de tout à chacun doivent primer. L'homme est un animal avec un dimorphismes sexuel et divers instincts et cela comprends les préférences générales dans le cadre de la sélection naturelle et sexuelle, oui. Note bien que les femmes comme les hommes sont également sélectives sur le choix de leur conjoints et c'est tout à fait normal. Ce n'est en soi pas un appel à ce que la moral se définit sur ces faits biologiques, pas plus qu'il faut soutenir une politique eugéniste. Personne ici ne parle de mettre au rebut les ménopausées, personne ne soutient pareille politique. Bref je ne suis pas sûr de savoir à qui tu t'adresses. Non mais personne ne fait de l'amour ou de l'attirance physique une simple affaire d'âge et de sélection sexuelle ou de génétique bordel. Tient il y a aussi l'homosexualité comme déviation d'une norme hétérosexuel, cela ne signifie pas non plus que les homosexuels ont une défectuosité génétique, ni même que l'attirance physique ne s'explique que par la génétique. Ou peut-être simplement qu'il préfère les jeunes femmes sans pour autant être méprisant vis-à-vis des jeunes femmes. L'hypothèse de l'ordre patriarcale ancien n'explique pas cette tendance générale, ce n'est pas juste une hypothèse balancer au hasard. Par ailleurs encore une fois, les femmes sont également sélectives, elles préféreront des hommes faisant preuve d'assurance, ayant un haut statut social et auront également des critères physiques. Ce n'est pas pour autant que je vais qualifier la majorité des femmes sortant avec des hommes aisés financièrement comme des salopes vénales.
  15. Elle n'a pas insulté ceux qu'elle a insulté, elle a insulté leurs idées, c'est-à-dire, la religion avec laquelle ils justifiaient leurs insultes. Tu sais comme un Noir qui insulterait le Klu Klux Klan et son idéologie. Ou comme un Pro-palestinien qui insulterait le sionisme. Ta mise en équivalence entre les insultes qu'a reçu Mila et la réponse qu'elle adressé en insultant l'islam, montre bien la malhonnêteté de ta position.
×