Aller au contenu

uno

Membre
  • Contenus

    2207
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de uno

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 07/27/1982

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

11473 visualisations du profil
  1. La question démographique va de pair avec les questions environnementales et énergétiques, mais également, dans le cas de l'Afrique, avec de nombreuses problématiques politiques. Je me refuse à penser que l'on va forcément vers un désastre majeur, mais si aucune tendance positive et sensible vers un meilleurs développement économiques, social et éducatif, avec baisse de la natalité, n'a lieu en Afrique, alors cela ne peut que très mal se finir.
  2. L'auteur du présent sujet peut encore sauver l'honneur en admettant qu'il s'est trompé.
  3. Ok tu as fumé la moquette et probablement également renifler du produit lessive, peux-tu me dire qu'elle thèse sur l'inégalité des races je reprend ici? Pour le reste c'est en toute malhonnêteté que tu ignore la nuance que j'ai amené dans mon précédent message, il n'est pas question d'un gène de l'homosexualité, mais d'allées pouvant amener à des prédispositions si tu ne parviens pas à comprendre la différence c'est ton problème ma pauvre Lucette.
  4. Apophis fait 325 mètres de diamètres, même s'il percutait la Terre il pourrait au pire en fonction du lieu d'impact, tuer quelques millions de personnes, mais en aucun cas éradiquer l'humanité et encore moins la vie sur Terre.
  5. Non et je vais m'arrêter là car de fait son discours tu n'as jamais cherché à l'analyser au delà de citations provocatrices ou hors-contexte. Tu ressort par exemple ici la citation des plein pouvoirs, or celle-ci ne peut que se comprendre dans le contexte du système en place, dès lors il est clair qu'il n'est pas question d'établissement réel de plein pouvoirs. La diabolisation tu la pratiques toi-même en excluant un contexte pourtant indispensable dans la compréhension du discours pour ne retenir que ce qui t'arrange pour ta comparaison avec un régime totalitaire particulier. Cela est désespérant car c'est pour cela que vous êtes condamné à perdre face aux populistes, vous ne comprenez pas et donc vous attaquez toujours à côté, il y a longtemps que la diabolisation ne marche plus et que leur électorat ne croit justement plus à cette comparaison aux années 1930. D'ailleurs petite note, non la comparaison aux années 1930 cela se fait déjà depuis longtemps, on le faisait avec Jean-Marie Le Pen, qui n'était non-plus pas au pouvoir (et c'est avec cela que tu te décide à malhonnêtement ignorer ma démonstration avec le parti de Mélenchon parce que pas au pouvoir), cette technique de diabolisation via la comparaison au nazisme est ancienne, simplement maintenant elle ne marche plus et vous ne comprenez toujours pas que répéter encore et encore ce même sophisme est devenu parfaitement inutile.
  6. Tu fais exprès de répondre à côté ou tu ne parviens réellement à ne pas suivre, il n'est pas question ici de te citer, mais je te demande de tenir compte des sources que t'avais amené, et le fait qu'on pouvait comprendre le populisme actuel, ainsi que la xénophobie sans se référer à l'épouvantail du nazisme. Mieux on comprend bien mieux ces phénomènes via d'autres précédents n'ayant rien à voir avec le nazisme. J'espère que c'est clair à présent. Tu prends le sujet à l'envers mais je vais essayé de le prendre dans le bon sens en reprenant une parti de tes présents propos, aller on va prendre un exemple, prenons le parti de Mélenchon, c'est un parti parfois qualifié «d’extrême gauche», on peut le critiquer et pourquoi pas le condamner sur bien des aspects. Pourtant il ne me viendrais pas l'idée de le comparer au parti communisme de Lénine et encore moins de l'associer au régime de Staline. La comparaison ou même association ne tiendrait pas pour les mêmes raisons qu'elle ne tiennent pas avec Matteo Salvini et le nazisme et pareille comparaison, comparaison que je ne baserait que sur quelques similitudes, ne viserait avant tout qu'à susciter l'émotion pour associer le parti de Mélenchon avec quelque chose de particulièrement monstrueux et terrifiant. Tu te fous de moi? J'ai sorti les exemples des immigrés italiens en France ou immigrés Irlandais aux États-Unis, et d'ailleurs pour ces derniers voici ce que l'on avait. Pourtant à cela tu m'a répondu que «mais non les irlandais n’étaient pas montré du doigts comme la cause de tous les mots», affirmant que Salvini feraient cela avec les immigrés, et que donc au final les Irlandais auraient été moins diabolisé que les immigrés sous Salvini, alors que cela est totalement. Non seulement, et je l'ai déjà expliqué Salvini n'affirme pas que les migrants sont responsables de tous les mots, mais en plus les Irlandais subissaient, en plus d'une xénophobie forte, un véritable racisme à prétention scientifique. Dès lors les exemples tu les as, tu décides juste de les dénigré gratuitement pour ne pas avoir à en tenir compte. Non là déjà c'est quoi la montée des tensions identitaires, cela s'est produit en tout temps et ne représentent pas toujours les mêmes choses. idem pour le reste, cela ressemble à une compilation de lieux commun alors qu'il n'y a pas le début d'une analyse sérieuse permettant de réellement comparer les deux époques. C'est marrant on en oublierait presque que Salvini dénonce les trafiquants d'êtres humains dans la crise migratoire plus que les immigrés eux-mêmes. Car là tu ne le cites même pas, au mieux on devine que tu te base sur quelques sorties provocatrice, grossières ou hors-contextes et de fait tu ne cites d'ailleurs aucun de ces arguments sur la question de la crise migratoire via le réseaux passeurs puis ONGs. C'est pourtant là que se situe son angle d'attaque bien plus que sur les immigrés eux-mêmes. On a l'impression que tu cherches à caricaturer le bonhomme à l'extrême ce qui t'empêche à ce titre de triller le bon grain de l'ivraie dans ses propos et positions politiques. C'est en cela que ton analyse est merdique, tu caricatures ce politicien tout méprisable qu'il puisse être et t'interdit de comprendre les points où celui-ci a raison et qui justement explique aussi bien son ascension de pourquoi le mouvement politique qu'il représente n'est pas comparable au nazisme. C'est pour cela que ta position est stéril, elle ne vise qu'à diaboliser en comparant au nazisme sans chercher à réellement comprendre le phénomène et le contexte politique dans lequel il s'inscrit, un contexte bien plus complexe que le laisse entendre tes précédents propos.
  7. Non je l'ai démontré et j'ai même présenté des exemples historiques dissociant l'ide que la xénophobie ne peut se comprendre qu'en l'associant au nazisme ce que tu fais. Le problème c'est que tu ignores totalement les exemples et raisonnements présenté tu ne peut rien analyser de ces questions, sans le comparer, même de manière subtile, au nazisme. Je te retourne ta formule creuse, ce n'est pas parce que A ressemble à B, que A se comprend forcément avec B. Non des historiens et économistes, et il n'y a pas consensus, dés lors ta position est du registre de l'idéologie, mais le plus grave étant que le contexte, tant économiques, que politique, social et idéologique est extrêmement différent de celui des années 1930, rendant ces comparaisons avec les dites années 1930 au mieux bancales au pire hors de propos. Ta mauvaise foi est ici palpable, tu n'adresse aucune des sources proposées, d'abord tu répète telle une un disque rayé que le protectionnisme est un grand responsable de la crise des années 1930, on te présente des sources qui mettent à mal cette interprétations, car oui c'est une interprétation, pas un fait avéré, tu le dénigre gratuitement en tentant de noyer le poisson en partant dans tous les sens (c'est quoi ton histoire selon laquelle je serait incapable de te citer? Pour ne citer qu'une de tes digression parmi d'autres). Preuve que tu ne cherches pas à argumenter tes réponses sont vides et n'ont aucune consistance d'une ligne à la suivante. Bordel tu te fous de nous, même Salvini n'accuse pas les immigrés d'être responsables de tous les maux (tu sais les ONG, les passeurs, et autres chefs d'états ou représentant de l'UE qu'il dénonce, idem pour le Front National soit dit en passant). Donc déjà là tu balances un épouvantail malhonnête. Bordel tu te fous de moi, une minute de recherche sur google suffit! Et cherche il y a plus, sans parler du fait qu'Hitler avait également en plus de cela une idéologie se basant sur un racisme biologique poussé. Bordle tu réponds à côté, non Salvini ne fait pas des migrants les architectes de la crise migratoire cela réfute ton assertion de base voulant qu'ilaccuse les migrants d'être à l'origine de tous les maux, c'est bien plus nuancé que cela. Lorsque l'on est en désaccord avec quelqu'un même pour des bonnes raison il faut d'être capable d'adressé la position de cet adversaire honnêtement ce que tu es incapable de faire enfermé dans un logicial de comparaison avec le nazisme et refusant d'en sortir. Encore une comparaison stupide et pour plusieurs raisons, à commencer que les Français ne représentent pas un choc culturel (notamment via l'Islam) semblable avec ce qu'a amené de fait l'immigration maghrébine en France. J'attends également les ghettos de Français de Lausanne ou de Neuchâtel, avec des voitures qui brûlent ou le droit de se balader avec des aussi ostentatoire qu'un béret et une baguette sous le bras sans être discriminé.
  8. Tu sais ma retraite je m'en branle un peu car j'ai bien plus important, des enfants en bas-âge (et seulement à moitié «caucasiens» qui plus est c'est pour dire), c'est pour eux que l'avenir m'inquiète, et je pense que c'est la réaction normale de tout parent, ne pas souhaiter pour leurs enfants un avenir sombre. Mais cela dois échapper à l'arrogante personne que tu es, car tu n'es là que pour troller, tu ne conçois pas une opinion un tant soitpeu conservatrice autrement que comme celle d'un «caucasien angoissant pour sa race», projetant par là sur autrui des obsessions racialiste qui n'appartiennent qu'à toi-même. Ah donc tu as une érection quand à l'idée d'un scénario à la «camp des saints», mais c'est doublement débile car dans le scénario dont tu te réjouies, Africains et Asiatiques crèveraient comme des mouches dans leurs pays d'origine. Cela démontre ton absence totale d'empathie. Putain, le spécimen que se réjouit d'une série de catastrophes humanitaires et d'un effondrement civilisationnel global, pas seulement occidental, par cela flatterait ses obsessions raciales, voilà en substance ta véritable position. Tu te réjouis d'un scénario qui ne pourraient que mener à des multiples guerres des ressources avec massacres et génocides sur l'ensemble du globe, juste parce qu'au moins «les caucasiens» eux-aussi morfleraient dans le tas. C'est d'un niveau de niveau de bassesse humaine dépassant celle des pires néonazis que j'ai eu l'occasion de lire. Donc en gros tu te réjouis d'un scénario menant à des crises humanitaires majeurs et de multiples guerres, avec des Africains et des Asiatiques qui vivraient donc un enfer, jusque parce que pareilles désastres mèneraient également l'Europe à sa chute...Bon sang quand on pense que la position de bon nombre de réactionnaire est au contraire de souhaiter que l'Afrique stabilise sa démographie et parvienne à se développer économiquement constituant ainsi un scénario aussi positif pour les africains que les européens, on voit tout de suite ton niveau. Ton niveau étant celui d'un pré-adolescent qui n'a probablement jamais grandit et n'a aucune notion de responsabilité pour l'avenir, ni de ses enfants (si tu en as c'est encore plus grave), ni pour sa société, ni pour rien en général. Tu sembles n'être qu'un narcissique qui se complait dans des fantasmes sombre et puériles, pathétique et je pèse mes mots. Non mon grand je ne veux pas parier sur l'avenir du monde, tant de choses sont sombres, crises démographiques, environnementales, énergétiques, etc, etc... La différence étant que comme la plupart des gens, en commençant par ceux qui sont parents, j'ai cette inquiétude saine pour mes enfants et donc plus largement pour l'avenir de nos sociétés, pays, civilisation et bien sûr pour l'avenir de l'humanité et de la planète en général. Toi tu es bloqué dans une démarche puérile et haineuse n'ayant aucune perspective autre que la satisfaction de tes plus basses tendances. Tu ne cherches pas à discuter sérieusement des sujets sérieux que tu mentionnes et tu n'en a jamais eu l'intention.
  9. L'auteur du présent sujet ne voit ce dernier comme un simple prétexte pour troller grassement, il en oublie cependant la substance la plus importante, le danger que cela représente pour les populations à démographie galopante, à commencer par l'Afrique subsaharienne. Parce que l'explosion démographique augmente la demande, réduit les territoire et n'aide en rien à régler les problèmes structuraux déjà existant, bien au contraire il les augmente. On va pour l'Afrique, notamment pour la région sahélienne vers un futur très incertain et le risque de véritables drames humanitaires, guerre de l'eau, des ressources, tensions ethniques pour les Terres fertiles, etc, etc...Les pays pauvres à forte démographie seront les premiers a en souffrir et cela ne présage non plus rien de bon pour le reste du monde.
  10. Non elle ne l'est pas, on ne rajeunit pas une population en favorisant les mères célibataires ou autres familles déstructurés, pire en considérant l'enfant comme un produit de consommation, un truc que l'on commande à une banque de sperme, ou pire à une mère porteuse. Surtout lorsque l'enfant grandit et veut connaitre ensuite l'identité de son parent biologique manquant. Déjà que ce n'est pas facile pour nombre d'enfants adoptés, et cela même si adoptés pour de bonnes raisons, je ne vois pas en quoi ce serait mieux pour des enfants sur commande. Pour le reste la majorité des naissances restent et resteront le fruit de rapports sexuelles, car cela demeure la fonction biologique première de ce comportement.
  11. Qui appelles-tu les munichois? Pour le reste tout ce que tu fais ici est une série de raccourcis stupides. Déjà tu oublie un élément majeur, le plus important, à savoir que les mouvements populistes actuels, y compris celui de Salvini, ne sont en aucun cas l'équivalent de ce que fut le nazisme (pas de dimension raciale, impérialistes ou totalitaires). À partir de là toute ta comparaison s'effondre. C'est toi-même qui associe de façon stupide protectionnisme et années 1930, ton analyse est par ailleurs ici stupide, l'idée que le protectionnisme soit la cause de l'effondrement économique des années 1930 n'est pas une analyse partagée par tous les spécialistes, mais surtout la crise en elle-même était la conséquences des déséquilibres des années 1920. De plus non le protectionnisme ne porte pas la guerre, et oui tu nous sorts ici un épouvantail grotesque déjà plusieurs fois réfutés. L'épouvantail du protectionnisme Concernant le libre échange voici ce que l'on peut ajouter. Lien Direct Vers La Vidéo Avec le libre échange la puissance indistriellle quitte le pays et en plus on privatise le public pour le vendre au privé, et donc les infrastructures publiques finissent également en mains étrangères. Mais face à ces problèmes réels, DroitDeRéponse nous dit que c'est le problème c'est le protectionnisme parce que années 1930 et tout ça à se taper la tête contre un mur. DroitDeRéponse à deux doigts de comprendre que c'est pour cela qu'il ne fallait pas prendre sa sortie au pied de la lettre, le contexte politique et tout ça. Non car aux dernières nouvelles les immigrés italiens n'ont pas été victime d'un génocide par les Français au 19ème siècle malgré et ni les immigrés irlandais aux États-Unis pourtant alors victimes d'une xénophobie et d'un racisme bien plus violent que tout ce qu'à pu sortir Matteo Salvini. C'est pour dire l'absurdité de tes comparaisons. Non là encore tu montres ton inculture et incapacité d'analyser les choses. Pour les nazis les juifs étaient les auteurs des divers complots. Matteo Slavini ne soutien pas que les migrants sont les grands architectes de la cris migratoire, mais pointent les ONGs et les passeurs, or c'est triste à dire mais il n'a de loin pas entièrement torts sur ces points. Même pas, le problème est que tu n'es pas foutu d'analyser les propos de Matteo Salvini ou le populisme contemporain au sens large sans le comparer de façon stupide au nazisme pour le diaboliser et cela est grave car témoigne d'une grave paresse intellectuelle et est donc inefficace à proposer la moindre alternative crédible au dit populisme. Pour preuve tu es tellement dans les comparaison stupide que tu en viens presque à diaboliser le protectionnisme on ne se trompe pas quand on dit que les gauchistes sont devenu les idiots utiles du capitalisme. Ta question sur comment pourrait-on maîtriser et diminuer grandement les flux migratoire suis un peu le fil de la discussion. Tu es d'une inconséquence crasse. Les principes d'offre et de la demande demeurent, s'il y a moins de chômage, et de meilleures salaires, un prix plus élevé n'est pas un problème. Prend un exemple extrême pour t'aider, la Suisse a des prix extrêmement élevées, plus élevé que la France et pourtant on se porte bien parce que nous avons également des hauts salaire et très peu de chômage. Produire via une main d'œuvre immigrée exploitée à une population donc composé largement de chômeurs ou de très bas revenu n'est au final guère plus profitable. Le truc c'est que pour remettre un système d'offre et de demande plus juste il faut d'abord s'assurer qu'il n'y a plus une offre de main d'œuvre déloyale, c'est-à-dire trop bon marché, poussant à un nivellement vers le bas. D'ailleurs si on devait parler d'un déséquilibre cumulatif pour l'Italie mais aussi pour l'Europe du sud en général, il n'y a pas que la pression à la baisse sur les salaire via l'immigration, mais également l'Euro, car celle-ci est une monnaie bien trop forte pour ces pays, et à contenu artificiellement une inflation qui aurait du se produire graduellement dans les mêmes conditions. Mais cela est un autre et vaste sujet, la monnaie unique étant à l'origine d'un déséquilibre structurel tel que l'Europe est destiné à le payer tôt ou tard.
  12. Au mieux il s'agit d'un gène dont certains allèles pourraient augmenter les chances d'être homosexuel mais pas forcément les augmenter de façon importante. Annalevine s'attache à des représentations fausses et caricaturales de certaines hypothèses scientifiques concernant les éventuels prédispositions génétiques à l'homosexualité, cela sans doute pour décrédibiliser la recherches scientifique en général.
  13. J'ignore si Le Pen y est favorable (sources s'il te plaît et pas de propos hors-contexte cette fois), mais je n'y suis pas, c'est une putain de décadence, car la famille et donc la filiation, est la base anthropologique de toute structure sociale. Normalement la procréation médicalement assisté ou encore l'adoption, étaient réservé à des cas particuliers (stérilité, enfants dont les parents biologiques sont morts ou inaptes à élever, etc, etc...) mais maintenant au nom du sacrosaint individualisme via le fameux «j’ai le droit», on fait fit de la notion même de responsabilité tant vis-à-vis de l'enfant que vis-à-vis de la société. On ne fait pas venir un enfant au monde comme on commande une télévision à écran plat et la sexualité demeure et demeurera toujours liée à la procréation.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité