Aller au contenu

Guillaume_des_CS

Membre
  • Contenus

    429
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Guillaume_des_CS

  • Rang
    Forumeur survitaminé

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Voyageur impénitent...
  • Intérêts
    Philosophie politique - Nouvelles technologies - Systémique & Complexité (Innovation systémique notamment)

Visiteurs récents du profil

723 visualisations du profil
  1. On a un peu avancé tu sais... Dans beaucoup de domaines.
  2. Peu importe si tu contrôles ou non. (Je n'ai utilisé ce concept que pour expliquer la différence entre nos deux propositions). Le problème n'est pas de contrôler directement mais de se donner toutes les chances d'impacter positivement sur le résultat global (des actions de... toute l'humanité!). Chacune de nos milles et une petites actions quotidiennes impactent ce résultat global, et sur ces actions quotidiennes qui sont les nôtres propres, nous pouvons tous agir. Applique les 4 principes à chacune de ces actions, et dis-moi ce qu'il se passe... (le cas échéant). C'est la seule chose qui m'intéresse vraiment.
  3. Peut-être, et pourquoi pas. Mais peux-tu le contrôler? As-tu la moindre puissance d'agir sur ce que tu ne peux percevoir? Les 4 principes K ne s'appliquent que dans le champs du "réel perçu"... Celui sur lequel on peut, par contre de manière certaine!,... AGIR!
  4. Non. J'ai bien écrit "a minima"... Il y a donc éventuellement plein d'autres choses, y compris des "choses" qui ne nous sont pas forcément accessibles (du fait notamment de nos limitations sensorielles, mais pas que!...) Parce que ce qui "existe" (est "impactant") pour nous n'est que ce que nous percevons... Le reste, ce qu'on ne peut percevoir, ne nous impacte pas (a priori) et n'est pas en cause dans nos problèmes actuels... à ce moment-là, précisément, tu rejoins mon "je" !
  5. Au fait, la "version pour les nuls", c'est le livre! (Rubrique littérature ici sur ForumFr). C'est un dialogue "tout bête" entre deux interlocuteurs (Ok, les concepts restent les concepts, mais il n'y a aucun langage "technique"...)
  6. Exactement. Dès lors, dans "tout" il y a forcément "toi" et "l'autre" (a minima) Si "je" est le centre de "tout", alors tout "je" est "le" (donc le seul possible) centre de "tout". Autrement dit ils (les "je") se confondent forcément, car il n'y a qu'un seul centre d'un seul "tout". C'est là où je vois un point commun entre ton raisonnement (ta perception) et le mien... La différence, peut-être?, c'est qu'il me semble que ton "je" accepte de se "noyer" dans l'entité de laquelle il participe, quand le mien la crée et conserve son individualité et sa puissance dans cette entité. Mais bon, je ne t'ai pas suffisamment lue pour affirmer cela. Vois le plutôt comme une question... (Pour ce qui est en gras, on m'a demandé de la mettre en veilleuse... De m'abstenir de "propagande" et de "prosélytisme" à propos de K...)
  7. Il n'y a que toi qui peut répondre. Si tu veux quelque chose de simple, voici: mets chacune de tes milles et une petites décisions quotidienne en perspective de mes 4 petits principes. (Pose-toi simplement la question de savoir si ce que tu vas faire/décider de faire, heurte, s'oppose, est contrarié... par l'un seulement de ces 4 principes - QUEL QUE SOIT LE SENS que tu donnes toi-même à chacun de ces principes). Tu pourrais avoir quelques surprises... Et ton retour m'intéresse au plus haut point... Pour ce qui est de la "théorie", oui, elle est complexe et il faut investir beaucoup de temps (et plonger un peu dans la systémique) pour l'appréhender "scientifiquement". Mais, est-ce nécessaire? Non. Cela ne devient nécessaire qu'au moment où l'on a besoin de se justifier à soi-même d'agir selon ces 4 principes. Or, montre-moi où il pourrait y avoir danger (pour qui que ce soit, mutuellement parlant) à agir selon ces principes... Merci de tes questions
  8. Vous et moi ne me semblons pas très éloignés finalement. Quand je dis que ""je" est le centre de tout", je dis forcément (et je démontre dans ... celui on ne doit pas citer le nom...) que ce "je" étant le centre de "tout", "tout" incluant forcément tous les autres "je" (et le premier), "je" se confonds au final avec "je" et tous ces "je", y compris inter-individuellement (par couple) ne forment qu'un seul "je"... Alors s'ouvrent également pour moi, toutes les possibilités. Mais peut-être vous aurai-je mal comprise?
  9. Un peu abscons votre jugement, Monsieur le Juge... Des attendus?
  10. Où ce "droit" que tu revendiques est-il fondé? Dans un règlement intérieur d'un forum (d'une entreprise, d'une association, etc.)? Oui. Mais au delà, il est fondé dans ce qu'on appelle "le droit privé" (en droit). La question que je pose dans ce sujet est: n'est-il pas temps de réviser le droit en matière de droit d'expression individuelle dans un lieu relevant éminemment (de l'espace public donc...) du droit public? Si tu te comportes ici de façon inacceptable en regard du règlement intérieur (droit privé), tu seras exclus. C'est la règle du jeu. Je prends ce risque en m'exprimant librement. Et je crois sincèrement que je ne serai pas exclu (je le serais déjà si j'avais dû l'être, mais bien sûr je peux me tromper...) Observe que même le "super génie" pdg de Facebook adresse les politiques (notamment Macron) en leur disant: "C'est votre responsabilité. C'est à vous de légiférer pour fixer de nouvelles règles..." Penses-y: le politique, ce n'est pas Macron, c'est toi. Et c'est moi. Moi, je prends ma part de responsabilités (et de risques). Je m'exprime librement, même quand mes idées sont contraires aux intérêts dominants... Et même... quand elles leur sont favorables! (Ce qui est quand même plus facile, j'en conviens...)
  11. La philosophie a-t-elle vocation à faire ? Peut-on faire en philosophie?
  12. Donc à tes yeux, selon ton analyse, il est toujours temps de s'occuper des choses lorsqu'elles sont arrivées. Rien ne sert de les anticiper, les prévoir, les éviter quand on peut... Bon, je ne partage pas ton analyse. Au fait alors, pourquoi interviens-tu ici, sur ce sujet?
  13. Peut-être pourrais-tu commencer par lire mes posts? Pour l'instant, RIEN n'a été censuré. Je n'ai jamais parlé que de risque de censure (d'avertissements). Et si tu lisais mes posts, tu aurais bien du mal à trouver quoi que ce soit de "porno", "raciste"... mais peut-être, va savoir, quelque chose "d'intolérable"? Par exemple d'être "trop différent"? Est-ce tolérable? Peux-tu toi même tolérer quelqu'un qui exprime des idées trop différentes des tiennes? Le puis-je moi-même? Moi, oui. Au contraire, plus elles sont différentes, plus je le prise... Raisonnablement (...)!
  14. C'est bien "dogmatique" que j'entendais. Merci de la correction (subtile). Et vous avez raison de me retourner le compliment! C'est ma hantise! Lisez-moi bien (quelle prétention!). Lisez (oops... risque de censure), et vous comprendrez combien ce risque de "direction de la pensée de l'autre" me hante... Pour ce qui est de la probité intellectuelle: je vous assure de la mienne. Je viens juste d'essayer de la manifester (une énième fois) ici (sur ForumFr), dans une petite poésie que j'adresse à quelques-uns qui me semblaient en douter (de cette probité, et du "désintérêt" conséquent). Quant à faire un lien entre ma pensée et celle de @Maroudiji, well, well... Croyez-moi, c'est un pari audacieux. Ou alors peut-être l'ai-je mal lu (en diagonal). En tout cas je serais très très prudent sur ce terrain. Je ne le/la suis pas a priori dans sa démarche analytique (sauf à l'approfondir)... Enfin, pour ce qui est est de me rencontrer, c'est très simple: venez à l'accorderie de Brignoles (place cavaillon), demandez Guillaume. Je suis là presque tous les jours, et même si je n'y suis pas, tout le monde saura me trouver. Vous accompagner chez moi! Venez! Je ne suis pas un "profil" anonyme/virtuel/ masqué sur une pseudo-réalité: je suis juste un être humain qui porte des convictions et un idéal humaniste! Try me!
  15. Vous êtes docte. J'attends votre démonstration dogmatique avec, sinon impatience, au moins curiosité. Merci de me faire l'honneur de me lire et me critiquer.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité