Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'réévolution'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

2 résultats trouvés

  1. L'hypothèse K [NDR: Difficile de comprendre le post qui suit si vous n'avez pas lu l'introduction qui est là (sur forumfr) ou là (sur kovanien.com)] La conception kovanienne de la communauté humaine repose essentiellement, et résolument sur une approche systémique (la science des systèmes/Bertalanffy, Morin, Le Moigne...). Partant, nous considérons la société, acceptée ici comme "civilisation occidentale" (le modèle dominant actuel), à la fois comme un système, c'est-à-dire un véritable organisme vivant, et [donc] comme partie/élément d'un "sur-système" : l'écosystème Terre (L'organisme vivant "Gaïa", pour James Lovelock...). Cette approche se veut non idéologique et non spirituelle. Bien entendu, elle est probablement l'une et l'autre (la systémique procédant au départ d'une démarche philosophique – comme toute "nouvelle" discipline scientifique –, et étant conçue par l'être humain, donc un être empreint de spiritualité...), mais n'est fondée ni par l'une ni par l'autre de façon déterminante. Ceci me porte à penser qu'elle est l'approche la plus objective possible à l'heure actuelle, une approche purement objective étant, à mon sens (et en la matière), impossible. Nous considérons donc ici la société comme un système au sens de la systémique. Qu'est-ce qu'un système (en systémique)? En mathématiques, un système peut être défini comme "un ensemble complexe d'éléments en interaction"; en systémique, il nous faut compléter cette définition par l'exigence de la présence de quatre qualités: l'interaction (des éléments entre-eux, du système avec ces éléments et vice-versa, mais aussi avec son environnement et vice-versa, ces interactions étant donc et par ailleurs a minima à double sens...); la totalité (qui ne résulte pas de la simple somme de ses parties); l'organisation (structurelle et fonctionnelle/analytique et systémique) et la complexité (nombre d'éléments, nombre et nature/type de leurs relations...). [Ces quatre dimensions qualitatives sont explicitées et mises en perspective de "notre" système dans la description plus complète que je fais de l'hypothèse K sur kovanien.com/blog/hypothèseK] Ajoutons, pour compléter ces considérations préliminaires, que tout système est composé de sous-systèmes. On peut donc observer, en termes d'organisation structurelle, des "strates", des niveaux systémiques. Par exemple, la Terre est un sous-système du Système Solaire, lui-même sous-système de la Voie Lactée, elle-même sous-système de [notre ?]l'univers, lui-même sous-système de (? Théorie des cordes ? Mécanique quantique...), etc. Il m'importait donc, pour définir "mon système" société, d'identifier précisément la strate directement inférieure/intérieure. S'est alors posée la question de savoir si je voulais observer ses structures (approche analytique) ou ses fonctions (approche systémique)? La réponse à cette dernière question est très simple: les deux approches sont indissociables, on ne peut observer les unes (fonctions) sans observer les autres (structures)! Peut-on observer une action sans voir l'être agissant? Peut-on décrire un accident de voiture ("grain de sable" dans le fonctionnement du système de circulation), sans voiture? Etc. Mais... L'approche kovanienne se voulant "résolument" systémique, je devais décrire, au moins explicitement, les fonctions de "mon" système, et non les structures. [Évidemment, j'explique ce choix, fait sur la base des "vertus" transversales de la systémique en regard des autres sciences humaines (économie, sociologie, psychologie sociale, anthropologie, histoire notamment), dans l'article plus complet sur kovanien.com, mais je dirai ici qu'il est principalement motivé par la "nature" éminemment politique, au sens philosophique du terme, du "projet" kovanien: "changer de société", et non... "changer l'homme"!] C'est donc sur la base de ces multiples considérations – et de leur application – que j'ai pu représenter "mon" système société (système social?) ainsi: Pour formuler l'hypothèse K, il n'est plus que de lire et d'interpréter ce schéma. Lecture du schéma : Les terminologies utilisées, "Science et technologie", "Réalisme économique", "Conformisme social" et "Moraligions et idéologies" (explicitées dans le livre Kovanien) résultent de l'observation des "groupes humains" au travers du prisme des sciences humaines (par exemple, plutôt "histoire" et "anthropologie" (et la biologie évolutionniste "darwinienne" sur un autre plan...) pour établir l'évidence historique de "l'apparition" du "réalisme économique"; plutôt "sociologie" et "psychologie sociale" pour comprendre la nécessité de "conformisme social" et "moraligions et idéologies"; plutôt """sciences"" politiques" et "philosophie" pour expliquer la présence ici de "sciences et technologie", etc.), sans que jamais aucune de ces disciplines ne devienne exclusive dans l'analyse... C'est dire qu'elles sont elles-mêmes interactives entre-elles dans le processus d'analyse qui a conduit à ces terminologies, et que j'ai bien appliqué pour obtenir ces dernières, l'un des préceptes fondamentaux de la systémique, à savoir que la complexité systémique ne peut être décrite que par un raisonnement complexe, et systémique. L'ensemble que représente ce schéma est le "système société" (ou "système social", mais cette dernière terminologie me semble trop galvaudée... "sociétal" serait mieux adapté, mais il n'est pas encore entré dans le dictionnaire de l'Académie...); ce "système société", Kovanien l'a nommé "Blockhaus". Évidemment, ce schéma en est une caricature. Représenter le "système société" plus honnêtement (intellectuellement parlant), supposerait que chaque flèche soit a minima à double sens, que chaque mot soit au pluriel, et surtout, qu'une multitude de nouvelles flèches apparaissent – et de couleurs différentes, pour symboliser leurs différences de "nature/fonction dans le système" – entre, d'une part, chacun des cinq éléments principaux du schéma (les quatre "piliers" à chacun des angles et la représentation de "la pluralité de l'Homme" [(socialisé, normalisé...)" – et non, la pluralité des individualités humaines –], au centre, et, d'autre part, aussi entre-elles! (entre les fonctions elles-mêmes!), et ce dans tous les sens. Le schéma lui-même en deviendrait illisible. Incompréhensible. D'où la caricature que je vous propose... [Mais attention! Cette caricature constitue en fait le "préalable" de l'hypothèse K. Car l'hypothèse K, est une hypothèse complexe, vous l'aurez sans doute déjà compris...] Les flèches qui relient les piliers et ceinturent le système représentent les flux dominants. Elles forment la frontière du système. Celui-ci semble fermé, mais la systémique nous dit encore qu'aucun système n'est jamais totalement fermé... On peut voir ces flux comme flux d'énergie et/ou d'information, ce qui, au final, ne fait pas grande différence dans un système représentant une société de l'information. Comme indiqué dans le paragraphe précédent, gardons en mémoire que ces flux dominants ne représentent qu'une partie de la réalité; disons la partie émergente? Les directions des flèches pourraient tout aussi bien être toutes inversées que cela ne questionnerait pas le moins du monde la validité de l'hypothèse K. De la même façon le positionnement de chaque pilier pourrait être modifié sans conséquence pour peu qu'ils restent évidemment dans les quatre coins. Le préalable de l'hypothèse K consiste donc dans l'acceptation de cette modélisation du "système société". Interprétation du schéma : L'homme-1 (pris ici au sens de "pluralité des individualités humaines") a construit/conçu le blockhaus (le "système société") par les raisons particulières qui ont donné naissance à chacun de ses quatre piliers. Ainsi "engendré", le système "Blockhaus" a pris vie. La systémique nous montre que l'évolution d'un système tend à l'autonomie (l'auto-organisation), et à la fusion/absorption dans un système de niveau supérieur : l'homme-1 ("nous" [vs "Nous"]), système lui-même, s'est vu progressivement remplacé(dilué, anihilé et absorbé) par l'homme-2 ("Nous" : la pluralité des individus humains socialisés, normalisés...). Et c'est cet "homme-2" ("Nous" [vs "nous"]) qui est actuellement dans la phase de fusion/absorption par/dans le système "Blockhaus" (mondialisation, numérisation et... IA!). L'hypothèse K (à valider avec votre aide !), se décompose donc ainsi : 1. "L'homme-1" n'est pas "mort", il est profondément endormi, mais : essayer de le réveiller/ressusciter serait vain; l'ensemble "système blockhaus" s'y opposerait farouchement (question de survie pour lui) de toute manière... Il reste pourtant "des traces" de cet "homme-1" en chacun des individus qui constituent "l'homme-2" (et c'est ce qui nous "déchirent" et provoquent "les soubresauts de la bête [en cours de] mise à mort" par le blockhaus...); 2. le "Blockhaus" lui-même a atteint son stade ultime d'évolution systémique, à savoir la phase d'auto-organisation qui sera suivie, soit de sa fusion/absorption par un système de niveau supérieur, soit de son effondrement (pour se réorganiser ?). Le problème est que nous ne savons rien du "système de niveau supérieur"... (Un monde de machines? Un monde gouverné par l'IA? Un monde... sans êtres humains!? Autre ?) 3. La troisième partie de l'hypothèse K pourrait au final se résumer ainsi : l'homme étant l'élément central du système actuel (le "Blockhaus"), son rôle dans l'évolution à venir pourrait être déterminant sous deux conditions: 1. la réunification de l'homme (homme-1 + homme-2); 2. la transcendance du blockhaus dans un sur-système "gouverné"[/influencé de façon déterminante?] par l'homme ainsi réunifié. 4. Le moyen (hypothétique) de réalisation de ces deux dernières conditions étant (en simplifiant) constitué des 4 principes kovaniens, positionnés à l'extérieur du système "Blockhaus" (en-dessous et au-dessus des limites du système) et "gouvernant" (orientant, limitant...) aux fonctions systémiques internes. L'hypothèse étant ici que l'impact de cette nouvelle dimension de la gouvernance redéfinirait les frontières du système en l'agrandissant (incidemment en modifiant donc la nature et le positionnement du centre, etc.)... Voici donc pour l'hypothèse à valider. La représentation du nouveau système serait alors celle-ci: NB: "Première et Deuxième conditions" correspondent aux Troisième et Quatrième principes Kovaniens. Pour mémoire, les 4 principes kovaniens: "je" est le centre de tout La vie est jouissance Il n'est de responsabilité qu'individuelle Il n'est de jouissance que parfaite Dans un prochain post (sur le projet kovanien), je vous décrirai l'algorithme K (qui naît de cette hypothèse K)... Merci de vos commentaires, questions et critiques !
  2. 1 milliard 400 millions, cela pourrait être le nombre des "hommes" intelligents sur Terre en 2019, selon la loi de Pareto. Donc le nombre minimal des idées possibles pour sauver l'humanité. Ou peut-être le nombre de fous qui pourraient encore y croire... Il n'y a jamais eu autant d'intelligence humaniste sur cette planète. Jamais! Elle est partout. Des centaines de millions d'hommes et de femmes sont devenus intelligents et humanistes en quelques décennies à peine. Pas même un siècle... Imaginons, juste un instant, que toute cette intelligence se regroupe dans une démarche de proposition (en lieu et place d'une démarche juste critique, ou défensive, ou bêlante, ou... malfaisante?...) [C'est la pensée que m'inspire la lecture des échanges de certains topics... Tant d'intelligence subtile... stérile? gaspillée dans une lutte fratricide? Atomisée ?...] Où sont nos propositions? Où sont NOS idées? Devons-nous forcément les trouver dans l'histoire (le passé)? la science? les religions? les idéologies?... Avons-nous besoin d'une élite pour nous les dicter? N'est-ce pas cette [supposée]élite qui constitue l'essentiel des menaces qui pèsent sur l'avenir de l'humanité? Ou plutôt, n'est-ce pas notre besoin d'une élite? Notre propre envie d'en être? Notre lâcheté, à chacun-e de nous, devant la prise de risque? La prise de responsabilité? Ne sommes-nous donc plus capables d'inventer notre propre devenir? Somme-nous déjà des robots? Des machines? "I had a dream...": l'homme était bon dans ce rêve. Il était... intelligent! Tout était possible, tout! J'espère juste qu'il ne finira pas en cauchemar... ce rêve. Et vous, qu'en pensez-vous? Êtes-vous encore capable d'avoir des idées pour l'humanité? En avez-vous? Avez-vous des idées autour desquelles nous pourrions tous nous regrouper?... Tous!?... (Et pas par "communautés" de pensée, qui vont devoir affronter d'autres "communautés"...) Des idées, même minimalistes!, qui nous permettent de transcender nos différences pour avancer ensemble vers un monde plus équilibré?
×