Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'éducation'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

34 résultats trouvés

  1. En observant 78 études, des chercheurs ont constaté que les moments de jeu entre un père et son enfant permettent à ce dernier de mieux contrôler ses émotions en grandissant. Lien : https://fr.news.yahoo.com/jouer-avec-pere-enfance-repercussions-positives-120532363.html
  2. Je suis un hongrois, qui voudrait faire ses études à la France dans le domaine de l'informatique. J'ai entendu, que en tant qu'un résident de l'UE, j'ai le même droit d'y poursuivre mes études comme les francais. Alors, que est l'exigance pour entrer une université française, et comment je pourrait appliquer?
  3. 46 députés dont Hugues Renson, le vice-président de l’Assemblée nationale, Barbara Pompili, la présidente de la Commission développement durable ou Jacques Maire, ancien rapporteur de la loi retraites. Avec d’autres, ils annoncent dans une tribune, publiée en exclusivité par l’Obs, la création d’une association. Elle sera baptisée « En Commun » et visera à faire de la question des solidarités et de la transition énergétique des axes majeurs de la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron. Tout en restant clairement à LREM. « Partir, c’est un constat d’échec, explique le député de Paris Hugues Renson qui dit ne pas s’être posé la question. Nous voulons peser de l’intérieur. Entre les boucles de discussion sur Télégram et la scission, il y a une troisième voie, celle que nous prenons pour nourrir le débat et l’action de la majorité ». L’initiative, dont l’Elysée et la direction du groupe à l’Assemblée ont été informés, n’a donc pas de quoi inquiéter le Président de la République. Mais elle traduit la demande forte chez une grande partie des députés élus en 2017 sous l’étiquette En Marche de rééquilibrer la politique menée en faveur du social et de l’écologie… Deux des priorités qu’Emmanuel Macron promet de faire siennes dans le monde d’après Covid-19. Cette association dit aussi la difficulté à faire vivre depuis 2017 le groupe majoritaire LREM à l’Assemblée, à une voix désormais de la majorité absolue. « C’est un bloc trop monolithique, il faut faire vivre nos diversités », estime un des signataires. source 1 source 2 source 3
  4. Je vous propose un plaidoyer écrit et signé par trois personnalités sur l'ouverture d'Internet à plusieurs niveaux afin que les facilités actuelles ne disparaissent pas avec le "déconfinement". Tout ce qui est produit et passe sur Internet à partir de fonds publics devrait systématiquement être en libre accès. Certaines décisions déjà existantes ne sont pas appliquées ou, en tout cas, ne l'étaient pas jusqu'au confinement... https://www.contrepoints.org/2020/04/05/368289-pour-la-culture-ouverte-leducation-ouverte-et-la-sante-ouverte?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=39de6607a6-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-39de6607a6-113928313&mc_cid=39de6607a6&mc_eid=b615e9122c
  5. Bonjour/bonsoir ! (J'espère être dans le bon topic).Voila, je suis étudiante (21 ans) en master MEEF 2nd degré (STAPS) actuellement pour passer le concours de professeurd d'EPS en mars. J'ai obtenu ma licence éducation-motricité l'année dernière. De base je souhaitais passer cette licence pour devenir professeur des écoles, mais après plusieurs stages dans le domaine sportifs et surtout selon les conseils de mes profs et de mes proches, je me suis orientée vers professeur d'EPS, mais là...c'est le couac. Depuis la rentrée de septembre on ne vit que par le concours et..ça ne m’intéresse pas, mais pas du tout. Les cours m'ennuie, je ne suis pas du tout motivée à aller en cours, je ne retiens pas grand chose...alors que de base je suis très scolaire, je déteste échouer et je veux toujours faire de mon mieux alors comprenez que je me sens totalement perdue...J'ai fait un stage de 3 semaines intéressant mais qui m'a révélé que le métier ne m'intéressait pas plus que ça, je n'ai pas ces étoiles dans les yeux que je vois chez mes camarades qui se butent à lire 5 articles par jours et qui connaissent déjà toutes leurs définitions par cœur. Je me rend compte qu'il y a trop de contraintes pour moi : suivre un programme bien défini, donner des cours alors que je ne connais moi même rien dans le domaine, des élèves qui n'on aucune envie, des heures supp pour peaufiner des projets à l'école etc...En fait je me vois mal enseigner du tennis de table à des gosses qui s'en foutent alors que moi aussi je n'aime pas ça et je n'y connais rien du tout...Je me rends compte de plus en plus que ce que j'aime c'est aider, conseiller un public qui en fait la demande, quelque chose d'humain et spontané, et surtout dans un domaine que j'aime et que je maîtrise (athlétisme, musculation, lecture/livre, mode etc..)Je n'ai pas l'oeil (enfin je ne pense pas) pour devenir entraîneuse non plus. En gros je suis totalement pommée moi qui me voyait déjà en terminale avec une classe à diriger...Je n'ai plus d'objectif et je ne sais pas vers quoi me tourner...Surtout que je n'ai pas envie de me retaper 5 ans d'études..J'ai pris rdv avec un conseiller d'orientation mais j'aimerai, en attendant, avoir des avis, témoignages et un peu d'aide peut être ^^'.Merci d'avoir lu ce pavé en tout cas et merci pour vos futurs réponses !! Elise
  6. Et si il y avait une part de vrai dans la conférence suivante ? Comment percevez vous ce discours ?
  7. Art de dresser ces animaux domestiques que sont les enfants. Nan, j'rigole... (Quoique...) Laissez-moi essayer encore: L'art d'enseigner l'autonomie?
  8. https://www.out-the-box.fr/pensee-divergente-testez-creativite-trombone/ L'école étouffe-t-elle la créativité des enfants en diminuant leur faculté à faire preuve de pensée divergente et donc, d'en faire des adultes capables d'avoir une pensée originale, indépendante et élaborée ?
  9. Bonjour à tous! Voici une vidéo que j'ai réalisé présentant les défaillances du système scolaire classique et mettant en avant des alternatives possibles! Je serais ravi d'avoir vos retours si c'est fait avec bienveillance!
  10. Bonjour, J'aimerais partager un ressentit sur ce type d'éducation que les nouveaux parents donnent à leurs enfants, l'éducation bienveillante. Voici une définition que j'ai trouvée "C’est une éducation respectueuse de l’enfant qui veille à son bonheur et à son épanouissement. Il s’agit de privilégier l’intérêt et les besoins de l’enfant tout en lui offrant un cadre contenant, sécurisant avec des limites et des repères clairs, qui soient raisonnables et appropriées à l’âge de l’enfant.". Alors voilà. Un proche de ma famille s'est marié et a eu 2 enfants, un garçon qui a maintenant 9 ans et une fille âgée de 6 ans. Chaque été nous nous retrouvons dans notre maison familiale où nous passons d’excellent moment. cette personne proche a décidé de donner une éducation dite bienveillante mais qui s'est rapidement transformé en laxisme. C'est devenu un calvaire pour le reste de ma famille. Ce garçon de 9 ans est une plaie. Depuis son plus jeune âge personne ne lui a rien interdit, ses parents lui ont JAMAIS dit non, il fait ce qui veut quand il veut, il n'a aucun respect envers les personnes plus âgées puisqu'il les considère comme des personnes de son âge. Il monopolise l'attention dans toute les discussions qu'on a avec ses parents. A 9 ans, il ne sait pas manger avec des couverts, ses parents ne l'obligent jamais à manger. Conséquence : passe son temps à manger hors des repas (gâteau, chips, glace etc) et refuse de manger des légumes ou fruits. Lorsque nous mangeons en famille, ce garçon va embêter toute la table pour attirer l'attention et ainsi empêcher les adultes de discuter. N'ayant jamais eu de contrainte il n'obéit jamais, rit à la personne qui lui demande un service, manque de respect à ses grands-parents. Bref invivable. On ne peut pas jouer avec lui puisqu'il veut tout faire. Il fait pleurer sa sœur 24h sur 24h. Il prend un malin plaisir a voler les jouets des autres et s'approprient tous ce qui lui tombe sous la main. Le pire c'est que ses parents ne réagissent jamais, il ne le punissent jamais, ils exercent la méthode où il faut expliquer chaque petit détail "pour qu'il comprenne la vie ". Gare à toi si tu hausse le ton envers le petit roi, les parents ne vont pas laisser ça passer. En effet c’est le petit roi et notre monde doit tourner autour de lui. Alors voilà, ce message s'adresse aux personnes qui considèrent que ce comportement est valable. Ce n'est pas normal cet enfant est malpoli, mal élevé et ça dérange son entourage énormément. On élève son enfant pour qu'il puisse s'épanouir en société, créer des liens avec les autres. Cet enfant ne sait pas vivre en société, même l'école Montessori n'en veut pas (fait vrai). Par ailleurs c'est tout à fait normal que son enfant soit frustré, c’est même bénéfique pour son apprentissage. j'ai envie de me crever les oreilles quand j'entends des gens s'indigner sur le fait qu'un enfant puisse être frustré. J'ai entendu d'autres bribes sur ce mode d'éducation qui se transforme parfois en laxisme comme le fait de laisser sortir son bébé dehors sans manteau ni rien alors qu'il fait 1 degré ou encore le laissé jouer avec le four, les plaques de cuissons ou près d'une fenêtre en hauteur. Mais WTF. Tout ça parce que le bébé le veut et on ne peut pas dire non. ha J'aimerais vous demander votre avis sur ce sujet et qu'est ce que vous en pensez ? Disclaimer : pour autant j'aime beaucoup cet enfant il peut être très gentil quand il le veut. Par ailleurs, les gens font ce qu'ils veulent et donnent l'éducation qu'il veulent. Peut être que des parents donne une éducation bienveillante et ça se passe bien alors tant mieux pour eux, chacun fait ce qu'il lui plait. Merci (désolé pour s'il y a des fautes) PS : je suis ouvert à tous pétages de câbles envers mes propos
  11. C'est que peut-être que dans une certain ère, celle de où on viens directement présentement même, il y avait moins besoin de travailleurs mais aujourd'hui, avec les ponts et routes, nous devrions plustot monter les travaillant en haut. De toute les classes et couleurs. Sans compter que selon moi, si nous serions correct envers la Société et Dieu, nous ferions cela en tout temps. Monter les travaillant. Donc, selon moi, ce n'est pas toujours parce que ils/elles ont les meilleurs notes qu'ils/elles sont plus travaillant. Et je pense bien que les travaillant seraient mieux pour nous. Il faut relancer les constructions le plus rapidement possible. Noter que évidement, pour certain postes, comme dans le high-tech, nous avons pas le choix de prendre le/la plus intelligent(e). Juste pour prouver mon point: Ils sont les plus rapide et intelligent mais ils ne travaillent presque pas; La Société QI. Sans compter qui y a bien d'autres points important que l'intelligence et le travail comme par exemple être assez bon pour avoir une famille en même temps. Mais je dis: Mettons l'emphase dans les travaillant pour le moment. Voulez-vous garder vos bagnoles? GMAK
  12. Alors que la garde alternée concerne de plus en plus de couples qui se séparent, que faire lorsque l'on a deux points de vue différents sur l'éducation de ses enfants ? Que l'on n'est d'accord sur rien, ni les devoirs, ni l'heure du coucher, et encore moins le temps passé devant la télé ? Quand un couple avec enfants se sépare - que les conjoints soient mariés, pacsés ou en union libre - une question primordiale doit être tranchée : comment va s'organiser la vie des enfants ? Pour 10% des couples en moyenne, c'est la résidence alternée qui est choisie ou décidée par le juge : le même nombre de jours chez l'un et chez l'autre. Source et suite de l'article
  13. Rufus

    Harcèlement scolaire

    Bonjour à tous ayant moi-même connus le harcèlement scolaire, bien que je sois un homme maintenant et que cela remonte à bien des années mais j’ai gardé une trace de cette période au fond de moi-même le harcèlement, la méchanceté, la haine des autres peut vraiment détruire une personne et ceux jusque dans toute çà vie et ses relations avec les autres etc.. et cela existe aussi sur internet pas que dans la vie réel un petit garçon qui est harceler par un autre et qui veut se suicider attention çà peut choquer les personnes sensible le lien d’un utilisateur de youtube ce n’est pas moi évidement . https://www.youtube.com/watch?v=d6UzGeog63c
  14. Suite de l'article (avec graphique) ici : https://www.snes.edu/L-apprentissage-en-Allemagne-un-modele-a-suivre.html Le fameux modèle allemand
  15. Bonjour On est devenus de mauvais éducateurs parce que nos enfants trop avertis nous mènent par le bout du nez!!!
  16. Un jeune va aujourd’hui dénoncer les imperfections notables de l’éducation nationale française. Travaillant dans un collège, je suis amené à travailler avec les élèves, les professeurs, et l’administration. Ayant déjà dénoncé les grosses lacunes littéraires de la plupart des élèves ici, je vais aller plus en profondeur dans ce coup de gueule en parlant non seulement de l’imperfection de l’éducation nationale, mais aussi et surtout du laxisme de l’éducation parental. Dans le cadre de mes études en psychologie, je suis venu à me demander pourquoi des élèves de troisième ne savent ni lire, ni écrire, ni compter, ni même parler, ou encore être respectueux envers leurs pairs, ou envers nous. Les professeurs pensent que ces élèves sont cons ; les parents pensent que les professeurs manquent de pédégogie. En travaillant avec et les professeurs, et les parents, je peux affirmer certaines choses : certains élèves sont influençables, et immitent les leaders (négatifs pour beaucoup) ; certains professeurs manquent clairement de pédagogie, cela se voit sur les moyennes, les rapports qu’ils ont avec leurs élèves, le comportement qu’ils adoptent en classe, leur manque de patience et de self-control, etc. Mais je peux également affirmer que certains parents ne font pas leur job comme il faut... Prenons l’exemple de l’élève qui manque de respect quand son professeur lui dit « non », qui est arrogant, et insultant avec ceux qui lui tiennent tête. Pourquoi cet élève est comme ça ? Pourquoi réagit-il comme ça ? Posons-nous ces questions. Les professeurs ne comprennent pas ce comportement déviant, et décide de rectifier la trajectoire en punissant l’élève ; récidivant, l’élève se voit être convoqué à un conseil de discipline. Il est viré une semaine de l’établissement, et en revenant, il ressent de la haine envers l’établissement, les professeurs, l’administration... Et ça recommence. Que faudrait-il faire ? Sans doute se demander pourquoi cela se passe comme ça. En travaillant avec cet élève, en évitant le rapport de force, en me mettant à son niveau, les tensions étaient moindres. Pourquoi ? Parce qu’en faisant preuve d’intelligence, et en ne répondant pas bêtement à ces paroles bêtes et sans aucun sens, cet élève a appris qu’il perdait son temps à essayer de me faire péter un plomb. En prenant rendez-vous avec ses parents, j’ai rapidement compris d’où venait le problème. Des parents largement aisés, un père un peu trop naïf, une mère qui lui pique tout son argent (parce qu’elle ne travaille), hautaine et sans rien dans la tête, il y a de quoi débloquer. L’enfant, habitué à ce que son père lui donne tout, imprégné du comportement insupportable de sa mère, devient rapidement hautaine et insupportable avec ses professeurs. Souffrant d’un net complexe de supériorité, elle ne supporte pas que quelqu’un se hisse au-dessus d’elle. En bref, que faut-il comprendre ? Ce n’est pas la faute des professeurs, ni même celle de l’administration, si l’élève est comme ça. C’est la faute des parents, et aussi de l’éducation nationale. Pourquoi ? L’école est devenu une usine de fabrication à la chaîne. On ne cherche plus à prendre le temps d’enseigner. Il faut que ça aille vite, parce que le programme est long, mais que l’année est courte, entre les vacances, les jours feriés, les ponts, les manifestations, etc. Les conséquences de cette nouvelle éducation sont donc néfastes au bon développement de l’enfant : il ne sait plus rien faire, parce qu’on ne lui laisse pas le temps de comprendre. D’ailleurs, on ne lui demande pas de comprendre, mais d’apprendre par coeur (par exemple, le professeur de français donne la dictée à apprendre par coeur, ce que les élèves font, sans comprendre pourquoi tel mot est écrit comme ça). C’est inutile...
  17. Pour une dictée équivalente, les élèves de CM2 ont fait en moyenne 17,8 erreurs en 2015, contre 14,3 en 2007 et 10,6 en 1987. On aimerait le croire compliqué. « Le texte ne présente pas de difficultés linguistiques particulières, apprend-on à la lecture de cette note d’information. (...) Et cette perte ne concerne pas seulement quelques-uns : près d’un élève sur cinq (19,8 %) commet 25 erreurs en 2015 ; ils étaient 11,3 % dans cette situation alarmante en 2007, et seulement 5,4 % en 1987. « Le nombre d’élèves cumulant les difficultés orthographiques est ainsi multiplié par deux à chaque constat », écrit la DEPP. (...) A l’augmentation « sensible » du nombre d’erreurs se conjugue une « plus grande disparité des résultats » : de moins en moins d’enfants orthographient correctement le texte. L’augmentation des erreurs semble transcender les catégories socio-économiques. http://www.lemonde.fr/education/article/2016/11/09/le-niveau-en-orthographe-des-ecoliers-francais-plonge_5028192_1473685.html
  18. L’école à l’épreuve du créationnisme Stimuler l’esprit critique des élèves et renforcer leurs connaissances scientifiques : deux armes capitales pour lutter, en classe, contre la pénétration du discours religieux. Cet article est un extrait du hors-série 184 de Sciences et Avenir "Dieu et la science", daté janvier/février 2016. "L’évolution du vivant est-il un enseignement à risque" dans les écoles de la République française ? La question qui mobilisait les pédagogues comme Maryline Coquidé et les chercheurs comme Guillaume Lecointre ou Pascal Picq dès 2008, notamment après l’envoi de luxueux manuels créationnistes dans nos établissements scolaires par le gourou turc Harun Yahya, reste d’une brûlante actualité. Certes, la communauté intellectuelle et éducative a, depuis, fourni des outils pédagogiques et des manuels remarquables aux professeurs confrontés à une résistance politico-religieuse de la part de certains de leurs élèves musulmans, chrétiens ou juifs. Mais cette dernière persiste… tout comme le désarroi, l’indifférence ou la complaisance de certains enseignants. "Hasard du calendrier, au lendemain des attentats du 7 janvier 2015, j’ai animé une conférence pour l’académie de Créteil, témoigne le biologiste Olivier Brosseau, auteur d’enquêtes fouillées sur les créationnismes en Europe. Certains des tout jeunes enseignants n’avaient jamais entendu parler du problème et deux autres m’ont interpellé, trouvant mon approche "agressive" – une première ! Ils ont défendu le "soft overlap", une doctrine qui plaide pour un recouvrement, un concordisme entre sciences et religion." Lire la suite : http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/evolution/20160226.OBS5362/l-ecole-a-l-epreuve-du-creationnisme.html
  19. Punir : le casse-tête parental Mercredi 09 janvier - 09:29 Certains adultes confondent maltraitance et sanctions et n'osent pas punir leurs enfants, considère Patrice Huerre, médecin chef du service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de l'hôpital d'Antony (Hauts-de-Seine). "Une punition vient signifier le fait que les limites ont été dépassées, et nous sommes un certain nombre à rappeler aux parents qu'en cas de transgression de l'autorité, ils ont le droit et le devoir de sanctionner leurs enfants", dit-il. Et pourtant, ce qui peut paraître comme une évidence répugne à une génération de parents échaudés par l'autoritarisme de leurs aînés ou tentés de croire qu'un enfant aimé est naturellement bon. Le punir met alors en évidence les erreurs de leur éducation et génère un sentiment d'échec et de culpabilité. "On a cru qu'en mettant beaucoup d'amour et d'explications, on allait pouvoir brider certains instincts des enfants, explique Didier Pleux, psychologue clinicien. Mais au lieu de développer chez eux le sentiment de l'autre, on a développé l'égocentrisme." Suite de l'article... Source: LE MONDE | 08.01.08
  20. L'élève français, ce cancre en langues étrangères 22/07/12 Dans les enquêtes internationales, les élèves français ne sont guère habitués à briller. Une étude européenne sur les compétences linguistiques - la première d'une telle ampleur - menée à l'initiative de la Commission européenne auprès de 54 000 lycéens, dans 14 pays, force encore le trait : les Français se classent derniers... ou presque. Selon les résultats rendus publics le 21 juin, ils sont seulement 14 % à obtenir un bon niveau dans leur première langue étrangère, l'anglais "LV1", et 11 % dans la deuxième langue étudiée, l'espagnol "LV2". Seuls 40 % ont un "niveau de base" leur permettant de saisir le sens d'expressions courantes et de phrases isolées. Autrement dit, de se faire comprendre. Lire la suite de l'article Source: Le Monde
  21. Adultère, triche, mensonge, drogue, homosexualité...Les parents démissionnent et notre société devient de plus en plus immorale. Qu'en pensez vous? D’après votre propre expérience, avez vous reçu une bonne éducation. Donnez vous du temps à vos enfants pour leur apprendre les bons vieux principes de la morale?
  22. Je n'ai aucune patience avec mon enfant Lundi 26 janvier - 10:39 Les parents, épuisés, sortent facilement de leurs gonds, constate la psychologue et psychothérapeute Isabelle Filliozat. Et si leur colère se trompait d'objet? Une télécommande introuvable, un bol de céréales renversé, un pull neuf déchiré... Il suffit souvent d'une broutille pour que vous vous emportiez. Le ton monte aussitôt, vos propos deviennent blessants («Tu pourrais faire attention, une fois dans ta vie?»), une claque s'échappe parfois, que vous regrettez aussitôt. Si on vous avait dit qu'un jour vous frapperiez votre fils ou votre fille... Adulte sous pression «C'est de sa faute, il m'a poussé à bout», plaident les parents, honteux d'avoir réagi de manière disproportionnée. Sans toujours réaliser que leur exaspération n'a pas pour origine la «bêtise» de l'enfant, mais plutôt leur épuisement, leur impuissance à maîtriser les événements. L'adulte sous pression explose à la moindre occasion, comme une Cocotte-Minute dont on ôte la soupape, il «disjoncte». Le hic, c'est que l'adulte s'en prend à un enfant qui n'est pour rien dans ses problèmes de couple ou de travail. Certes, il a fait ou dit quelque chose qui mérite d'être relevé, mais cela justifie-t-il ces débordements si peu éducatifs? Anne Lanchon Suite de l'article... Source: Le Matin
×