Aller au contenu

January

Animatrice
  • Contenus

    39150
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de January

  • Rang
    ©
  • Date de naissance 01/05/1917

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Bah.. Ca m'arrive, j'essaie, et puis si y a pas moyen ben tant pis.
  2. January

    Votre série du moment

    Merci du conseil, j'ai commencé la saison 1 cet après-midi
  3. En même temps le problème c'est de les agonir sans essayer aucun dialogue, sans essayer d'expliquer. Qui va expliquer mieux qu'un adepte ? Mais la plupart envoient les anciens sur les roses
  4. D'après toi c'est quoi la proportion adepte du jeu vidéo très violent ?
  5. Je vais te chercher ça, ça pullule dans les magazines, ça intéresse de façon cyclique beaucoup de personnes le pourquoi on est attiré par des trucs violents, des trucs gore, films d'horreur etc etc... edit : tiens, par exemple : https://www.sudouest.fr/2017/05/11/pourquoi-prend-on-du-plaisir-a-se-faire-peur-devant-un-film-d-horreur-3436999-4608.php
  6. Non, pas nécessairement, tu peux très bien faire ça pour l'effet cathartique, c'est un mécanisme connu. Il y a l'adrénaline, les codes transgressés, et puis tout simplement, se défouler.
  7. Dans ce cas il ne faut pas le dire comme ça, il faut dire que la personne est déjà atteinte d'une psychopathologie, et dans ce cas-là, et bien moi je crois que le jeu vidéo ça va pas être le premier sur le podium au moment d'étudier le pourquoi du comment du dérapage. C'est tout un faisceau. C'est pas "le jeu vidéo".
  8. @Morfou la communauté est susceptible Bon, faut dire aussi que certains développeurs sont hyper provoc (ou autre, au choix). L'année dernière leur jeu de tuerie en milieu scolaire bon : faut quand même pas pousser non ?!
  9. La communauté a été consultée maintes fois, même précisément sur certaines affaires criminelles. Ils sont tous d'accord avec ça : c'est une question de pratique. On ne met pas un jeu hyperviolent dans les mains d'un môme de dix ans, on ne joue pas h24 sinon faut commencer à se demander si on n'a pas un problème, etc etc...
  10. Le problème c'est qu'on confond le jeu vidéo et sa pratique. Et oui certains jeux vidéos peuvent modifier les pensées des plus jeunes, mais là encore, tout dépend de la pratique. Il ne suffit pas d'être un joueur modéré pour perdre pied avec la réalité, je suis quant à moi persuadée que les tueurs de masse, avec ou sans jeu vidéo, seraient passés à l'acte. C'est quand même franchement réducteur de dire : ok il jouait à CoD donc tout s'explique. Restons sérieux..
  11. Je relevais juste une idée fausse que beaucoup de gens ont (je le tiens de vétos sinon je ne le dirais pas)
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité