Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'confiance'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

11 résultats trouvés

  1. bonjour à tous, C'est la première fois que j'écris sur un forum. Je suis desesperee. j'écris ce soir en espérant être un peu moins perdue. J'ai une relation amicale qui dure depuis Septembre 2018 avec deux autres amies. aujourd'hui jai tout fichu en l'air et je m'en veux énormément parce qu'aujourd'hui nous nous sommes perdues. C'est très clairement de ma faute. Je suis une personne jalouse pour x raison et je n'accepte pas l'amour qu'elles me donnaient. Je me renferme très vite et suis très susceptible. Je me met dans de ces situations toute seule, je cogite tout le temps. Je refuse l'attention alors que c'est tout ce que je veux. moi même je ne comprend pas pourquoi je fais tout ca. Je ne réfléchis pas avant de parler et à cause de ca je me retrouve seule et ce n'est pas la premiere fois que je me montre blessante ( pourtant je ne veux pas les blesser). a cause de l'accumulation de ces problèmes mes amies m'ont donné ce que je mérite, l'ignorance. ca va faire une semaine et je m'en veux terriblement et jai peur qu'elles ne veuillent définitivement plus de moi. comment regagner leur attention et leur pardon? me reste il de l'espoir? Je suis prete a tout pour les récupérer. merci d'avance.
  2. JeremEla

    Amour

    Pourquoi la confiance est-elle importante dans une relation ?
  3. Que cela soit en famille, en entreprise ou dans n'importe quel secteur de la société, nous avons à chaque fois l'invitation de faire confiance aux personnes ou aux institutions. Nous sommes différents et inégaux devant ces invitations suivant que nous soyons jeunes ou vieux, riches ou pauvres, intégrés ou non etc ... Serions nous idiots de ne pas profiter de ce qui reste de nos privilèges dans la société ? Ou, ne sommes nous déjà pas trop engager dans une société de classes où seul compte l'individualité ?
  4. Bonjour aux lecteurs, lectrices ^^ Pour vous est - ce normal qu'une personne fasse confiance à un adulte autres que sa propre famille ? Que cette personne se confie à une autre personne que sa famille ? Comment vous pouvez savoir si vous pouvez réellement faire confiance à une personne ? A vos claviers ! c;
  5. Bonjour, Le syndrome de l'imposteur : comment le comprendre, le repérer et le surmonter. Caractérisé par un sentiment d'incompétence lié à un manque de confiance, il touche beaucoup les femmes, et empêche de reconnaître ses propres accomplissements tout en faisant se sentir unique responsable des erreurs. Une vidéo brève sur le sujet :
  6. Salut, J'ai lu tout à l'heure cet article (en anglais): "Pourquoi mes enfants n'ont pas le droit à une vie privée" Je vais traduire l'article ci-dessous pour les non-anglophones. """ Mon amie Kim a écrit un article dans le Huffington Post, sur le fait qu'elle ait lu le journal intime de sa fille de cinq ans. Kim savait que sa fille y avait écrit et elle se demandait ce qui se passait dans sa tête. Elle a pris la clé et ouvert le livre, appréhensive. Elle avait peur de découvrir que sa fille soit triste, ou en colère, ou qu'elle cachait quelque chose. Mais au contraire, elle y lut que sa fille était heureuse et aimait sa vie. Kim a alors écrit un joli texte sur cette anecdote et sur son soulagement de voir que sa fille était heureuse et en bonne santé. Bon: le Huffington Post est connu pour avoir certains commentateurs des plus aigris, coléreux, et trollesques. J'imagine beaucoup d'entre eux vivant dans des vans au bord d'une rivière [note: en gros, comme des pauvres dans des trailer park, ce style] ou se léchant des miettes de Cheetos [céréales infectes] des doigts en écrivant leurs posts rageux dans la cave sombre de chez leur maman. Eh bien, Kim les a titillé avec son post, et ces vans et ces caves ont vibré de rage. Une tonne de personnes sont venues crier sur Kim qui "violait la vie privée de sa fille", qui "trahissait sa confiance", et la qualifier de mauvaise mère. Tous ces commentaires m'ont fait réfléchir. Si ils ont pensé que Kim était une mauvaise mère, alors je devais en être une HORRIBLE. Je ne voyais rien de mal à ce que Kim a fait. Certains ont fait le distinguo quant au fait que sa fille n'avait que 5 ans, et que ç'aurait été un problème si elle en avait eu 15; bla bla. Je ne suis pas d'accord. J'ai toujours été claire quant au fait que mes enfants n'acquièrent même pas l'idée qu'ils auraient droit à avoir une vie privée dans ma maison. Bien sûr, ils peuvent prendre un bain seuls ou fermer la porte de leur chambre, mais ils n'ont pas le droit d'avoir des journaux intimes ou des tiroirs auxquels je n'aurais pas accès (moi ou mon mari). Pourquoi pensons-nous que les enfants méritent une vie privée? Pourquoi pensons-nous que nous trahissons la confiance de notre bout de chou par le fait de lire ses textos ou ses mails? Je ne trahis pas leur confiance, je suis dans mon rôle de parent. Ils n'ont pas le droit d'avoir des secrets. Ils n'ont pas le droit de partir de la maison sans me dire où ils vont, avec qui, et l'heure de leur retour. Ils ont le droit à avoir une opinion et ils peuvent me dire que mes règles sont nulles, mais je m'en fous. J'ai un job à faire: mon job, c'est de les éduquer et de les protéger, et de faire en sorte qu'ils ne soient pas des petits cons croyant que tout leur est dû [note: la traduction de entitled est difficile à rendre en français, mais en gros ça correspond à cette notion]. Seuls ceux-là exigent un droit à la vie privée. Ce sont des enfants! Ce ne sont pas des adultes. Même les adultes n'ont pas de liberté totale. Je sais que j'ai dû faire beaucoup de concessions [littéralement: pisser dans plein de petits gobelets] pour trouver un travail et je sais que mes mails étaient lus et mes conversations téléphoniques écoutées. C'est la vie. Mes enfants n'auront jamais de vie privée: je suis leur mère. Et c'est ma maison. Je suis déterminée à savoir tout ce qui se passe sous ce toit. Je ne suis pas stupide au point de croire que je saurais toujours tout ce qui s'y passe, il y aura certes des secrets qu'ils arriveront à garder, mais je ne suis pas non plus stupide au point de croire que mes enfants me diront tout de ce qui se passe dans leur vie. Je dois être un parent actif. Je ne peux pas être paresseuse ou complaisante/auto-satisfaite et penser que mes enfants sont de bons enfants juste parce qu'ils ont de bonnes notes et que leurs amis ont l'air OK. Vous savez pourquoi? Parce que les enfants mentent. Tout le temps. Quand mes enfants seront adolescents, ils sauront qu'à n'importe quel moment je pourrai leur demander de me donner leur téléphone, leur ordinateur portable, n'importe quel équipement qu'on aura à cette époque, afin que je puisse y vérifier avec qui ils parlent et sur quels sujets. Pouvez-vous imaginer si les parents des garçons à Steubenville avaient eu des parents respectant cette règle? [note: deux lycéens ont agressé et violé une camarade dans cette ville en 2012 et ont pris photos/vidéos] Pouvez-vous imaginer regarder le téléphone de votre fils et y voir des photos d'une fille violée par lui et ses amis? Pensez-vous que ces garçons auraient pris ces photos s'ils suspectaient que leurs parents pourraient les voir? Pensez-vous qu'ils auraient mis des vidéos sur youtube riant de leur victime et l'insultant s'ils pensaient un instant que leurs parents pourraient accéder à leur compte youtube? Je ne pense pas. Mais je ne suis pas surprise de savoir que ces garçons à Steubenville n'avaient pas ce genre de règle. Ces enfants étaient des petits cons et ils avaient des parents qui leur ont permis d'être des petits cons. À mon avis, ces enfants-là avaient une vie privée. Ces enfants-là avaient des parents qui ne voulaient pas trahir leur confiance ni envahir leur espace personnel: bullshit. (Bien entendu je ne suis pas en train de dire que tout enfant ayant droit à une vie privée deviendra un violeur ou un con, mais les chances que ça arrive sont élevées. Bien fait pour vous si vous avez élevé un enfant en lui laissant une vie privée!) Il y a quelques semaines j'ai déjeuné avec une amie qui a une fille adolescente. Mon amie était énervée car sa fille avait envoyé des photos inappropriées d'elle à quelqu'un. La mère du garçon en question avait fait une recherche au hasard sur le téléphone de son fils, comme à son habitude, et avait ainsi trouvé des photos d'une jeune fille peu vêtue. Elle a exigé de savoir qui était la fille et son fils lui a dit. Elle a retrouvé mon amie et lui a parlé des photos de sa fille. Les deux mères se sont mises d'accord pour effacer les photos et punir les ados. Pouvez-vous imaginer si la mère n'avait pas trouvé cette photo? Pouvez-vous imaginer si le garçon avait décidé pour une raison ou une autre de partager cette photo avec le reste de l'établissement? Des jeunes filles se suicident à cause de photos comme ça. Un enfant, ça prend des décisions stupides. Ils n'ont pas l'équipement approprié pour réfléchir sur les conséquences de leurs actions. C'est pourquoi nous devons jouer notre rôle de parent. Nous devons être là pour les guider, les aider et les superviser. Et pour moi, ça signifie: pas de vie privée. Quant à leurs journaux intimes? Je vais lire leurs journaux, intimes ou pas, et tout autre chose qu'ils écrivent. Trop d'enfants ont des problèmes de dépression, d'addiction, de faible estime de soi, et le meilleur endroit pour les détecter, c'est dans leurs écrits. Je préfère abuser de leur confiance et lire le journal de mes enfants et les aider, plutôt que de garder la tête dans les nuages en espérant qu'ils me disent d'eux-mêmes ce qui les tracasse, alors qu'en fait ils pensent déjà au suicide. Trop d'enfants se font du mal, à eux-mêmes et aux autres, parce qu'ils souffrent et ont besoin d'aide. Je ne peux pas juste rester là et espérer que mes enfants me disent ce qui les soucie. Donc, leurs journaux intimes et textos et emails seront lus par nous. Leurs tiroirs seront fouillés par nous. Je fais cela non pas parce que je suis à la tête d'un état policier ou parce que j'ai écrit le Patriot Act (ce dont un commentateur brillant m'a accusé), mais parce que je suis responsable pour eux et je les aime et je veux les guider et les aider. Je suis tout pour l'idée que les enfants apprennent de leurs erreurs, mais je veux que ces erreurs soient de rater un test de math ou d'avoir une heure de colle parce qu'ils ont remis des exercices trop tard. Je ne veux pas d'erreur du type envoyer un texto en conduisant, puis accident tuant un enfant sur le chemin du retour de l'école. Je ne veux pas d'erreur du type envoyer par mail des photos nues au capitaine de l'équipe de football en espérant qu'il les garde pour lui. Je ne veux pas d'erreur du type de l'enfant tellement déprimé qu'il se fait du mal, à lui et à ses camarades. J'aime mon enfant, férocement, et je ne veux pas devenir ce genre de parent disant "On n'avait aucune idée qu'il se sentait comme ça". Peut-être que vous pensez que je suis une mauvaise mère, mais je m'en bats les couilles. """ — Vos réactions?
  7. Suis-je faite pour chanter? La première fois que j'ai été exposée en public, seul, à quatre ou cinq ans, je me souviens encore de mon malaise profond, d'avoir eu la sensation d'être devenue rouge comme une cerise. Ma voix était mal assurée, Elle portait la trace de l'angoisse. Parler, chanter devant un public n'a jamais été anodin pour quiconque s'y exerce. Derrière chaque orateur ou chanteur, il y a un savoir à transmettre, un travail fait en amont. Une transmission faite en aval. Avez vous vu ce film de Fernandel nommé le schpountz? Une équipe de tournage fait croire à un simplet de villageois qu'il a du talent. Il quitte son travail d'épicier auprès de son oncle pour tenter sa chance à Paris, comme acteur.Le malheureux finit par occuper des emplois subalternes au cinéma mais, quand sa chance passe, il la prend et finit par réaliser son rêve. Dans l'industrie du spectacle combien de schpountz pour une seule vedette? Combien d'artistes utilisés comme faire valoir de membres de jurys pour une poignée de réussites? Combien d'aigrefins prêts à exploiter le talent que certains mettent sottement à disposition gratuitement malgré tout ce qui a été dépensé pour le faire éclore en cours, déplacements, trajets, années de répétitions, de travail aride et peu rémunérateur? Je me souviens de ma première récompense à dix ans . J'avais déjà cumulé quatre années de cours de piano et quatre années de cours de solfège. Quelque quatre cents cours en somme.J'avais à dix an,conquis huit diplômes, acquis à chaque niveau .j'étais déjà passée devant huit jurys. Il a pris à je ne sais quel politicien de l'époque la lubie de récompenser les jeunes talents prometteurs. Alors il a convoqué les enfants et leur a offert des colifichets. Je me souviens quand je suis passée devant la table d'apparat, devant une (autre) assemblée d'adultes, des paroles élogieuses de mes maîtres. Du miel après des années de dureté exigeante. Soudain, je fis mentalement la rétrospective de tous les efforts et déplacements qu'il m'avais fallu fournir pour que tombent de leurs lèvres ces maigres compliments. Des pleurs et des larmes, des contraintes, des plaisirs que je n'avais pas eus comme les enfants de mon âge pour aligner les heures de répétitions et de travail. Et soudain, ce fut le moment. L'édile me remit un ridicule porte- clés en laiton...Je fis une drôle de tête. L'événement a été immortalisé sur une photo....Et dans mon esprit en un éclair, j'eus cette pensée révoltée en scrutant le colifichet: -Quoi???Tout ça pour ça? je parlai ultérieurement de la maigreur de la récompense à de copines, la prof s'approcha et me dit: -Eh bien mais il faut encore s'estimer heureuse qu'il aient pensé à te donner quelque chose! Et je pensai qu'elle avait bien dû s'estimer heureuse que mes parents lui paient ses cours! Souvent, je pense à ce petit trésor de dialogue entre le maître de musique et le maître à danser dans le bourgeois gentilhomme de Molière.(ActeI, Scène I).A vous de transposer la scène: maître de musique:Nous avons trouvé ici un homme comme il nous le faut à tous deux.Ce nous est une douce rente que ce monsieur Jourdain avec les visions de noblesse et de galanterie qu'il est allé se mettre en tête. et votre danse et ma musique auraient à souhaiter que tout le monde lui ressemblât... Sil existe des schpountz, il existe aussi bien des arts de tondre les schpountz! Hier, j'ai regardé un film très juste réalisé par Alex Lutz intitulé: le talent de mes amis. Ne sommes nous pas comme le héros de ce film? Taraudés par la nécessité de subvenir à nos besoins, de tirer parti de nos talents, coincés dans de occupations ou des situations qui ne nous enthousiasment guère, tiraillés entre le chant des sirènes qui vous attirent en des eaux inconnues et dangereuses(les conseils du psy du film) et la voix de la raison (l'ami raisonnable et terre à terre).
  8. Bonsoir à tous, Comme il est marqué dans le titre du sujet, je voudrais faire des excuses à une personne qui est très importante pour moi. Je vous explique la situation : La fille en question s'appelle Marine, elle a 18ans et on s'est connu au lycée ( ça fait bientôt 3 ans). On a connu quelques rapprochements mais on a jamais réellement franchi le pas, peut-être du fait qu'on partageait le même environnement et on avait peur de la lassitude. Puis un jour est venu ou on a craqué, et ça s'est plutôt mal passé, on était mal à l'aise. Probablement parce que c'était le début d'une histoire et qu'on avait peur de mal faire les choses. Les échéances arrivaient de plus en plus vite ( le BAC) et on s'est éloigné, on se parlait plus. Pendant cet été, on s'est de nouveau rapproché, on passait quelques moments ensemble, il y avait une belle complicité et on aimait se taquiner. Je l'ai donc invité à une de mes soirées et là le pire est arrivé.. Seulement après quelques heures, j'étais plus trop dans mes états (alcool quand tu nous tient..) et j'ai couché avec une fille alors qu'elle était présente ( Je sais j'ai grave merdé, je suis pas à pardonner et c'est bien fait pour moi ) mais plus le temps passe et plus je me rend compte que cette personne est importante pour moi, c'est "la" fille. Mature, indépendante, séduisante et sérieuse je peux pas trouver mieux ! Et je sais qu'elle a jamais mérité ça, j'ai envie de lui prouver que je tiens à elle et que c'est elle que je veux. Elle habite maintenant à Nice ( moi à Montpellier) et on reprend contact par sms de temps en temps. Pensez vous que je devrais monter sur Nice pour lui parler ? ( elle attend des actes pas des paroles..) J'ai peur d'être maladroit, je veux vraiment qu'elle soit consciente de ce que je pense d'elle alors je veux plus merder ! Merci à ceux qui liront en entier et qui pourront éventuellement me conseiller. Kévin
  9. Hello tout le monde... Comment se passe la confiance dans votre couple ? Est-ce que vous avez confiance en l'autre ? L'autre a-t-il confiance en vous ? La confiance est-elle un poid pour vous, parce qu'il est difficile de l'accorder, d'y croire, etc... ?
  10. Bonsoir à toutes et bonsoir à tous... Il y a quelques jours, on a pu lire pas mal de sujet et de réponses qui parlaient de tromperies, de coucheries, de perte de confiance, de trahisons, etc... Se faire tromper, n'est jamais plaisant, mais parfois, les choses s'expliquent et surtout, je pense, peuvent être évitées ! Je propose ici d'en discuter pour comprendre les raisons des personnes qui passent à l'acte et vont ailleurs chercher quelque chose, oui mais quoi au juste ? Bonne soirée
  11. L'humilité religieuse consiste à faire confiance à des religieux et à des textes religieux pour connaitre la vérité et les comportement à adopter tandis que l'humilité scientifique consiste à accepter la preuve de fausseté de toute théorie : si une théorie prévoit quelque chose qui n'arrive pas, alors cette théorie est fausse, ou partiellement fausse. D'autre part, une théorie doit être non contradictoire. Il me semble que l'humilité religieuse est soluble dans l'humilité scientifique, c'est-à-dire que face à des éléments objectifs qui démontre la fausseté d'une théorie religieuse, malgré la confiance qu'on peut accorder à un clergé, la preuve de fausseté est plus forte. Il peut arriver que ce soit par défaut qu'on garde une religion malgré ces preuves de fausseté, parce qu'il faut bien quelque chose, croit-on. A opposer l'humilité religieuse et l'humilité scientifique, ne risque-t-on pas de donner trop d'importance à l'humilité scientifique ? N'y a-t-il pas de manipulation possible également, comme par exemple avec le réchauffement climatique, où les scientifiques patati patata ? Ou bien est-ce qu'alors en fin de compte, on en revient à une humilité sociale semblable, où l'on a remplacé le clergé par les scientifiques, et on accepte ce qu'on nous raconte avec le label "dit par des scientifiques" tout comme des croyants acceptent le label "dit par des religieux" ? Un athée utilise son intelligence pour démontrer l'inexistence de Dieu, alors il n'a pas l'humilité religieuse. Cependant, il peut avoir une humilité scientifique. D'ailleurs, l'humilité scientifique invite à dire que la religion est fausse parce que contraire à l'expérience. Ce faisant, l'athée n'affirme pas qu'il a lui la théorie exacte de l'existence, mais simplement que pour la religion, c'est game over, try again. Il semble que l'athée n'ait pas besoin d'avoir une telle théorie de l'existence tandis que le croyant en a besoin. Est-ce là clash fondamental ?
×