Aller au contenu

Atipique

Membre
  • Contenus

    345
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Atipique

  • Rang
    Forumeur survitaminé
  • Date de naissance 17/03/1918

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Genève

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Atipique

    Insolite

    Passer une semaine avec des chasseurs de tornades.
  2. Je baisse les bras, autrement dit j'abandonne !!!!!
  3. La présence de l'islamologue genevois Tariq Ramadan dans le public d'une conférence contre les violences faites aux femmes a suscité l'indignation lundi à Saint-Denis. Coïncidence du calendrier, la Cour d'appel de Paris a maintenu mardi les mises en examen pour viol. Quelque 70 personnes assistaient à cette réunion publique organisée lundi soir à la mairie sur le thème «lutter contre les violences envers les femmes au quotidien». Parmi elles se trouvait Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, qui est domicilié à Saint-Denis, au nord de Paris, depuis sa libération conditionnelle mi-novembre. La municipalité a condamné une «provocation inacceptable». «Il lui a été dit à plusieurs reprises que sa présence n'était pas souhaitée», a expliqué Madjid Messaoudene, conseiller municipal en charge notamment de l'égalité femme-homme et de la lutte contre les discriminations. Face à son refus de quitter la salle, plusieurs personnes ont décidé de partir. Le reste de l'article: https://www.bluewin.ch/fr/infos/faits-divers/tariq-ramadan-s-attire-les-critiques-227973.html
  4. Je l'ai pourtant expliqué des plus clairement. D'abord, jamais je n'aurais fait la comparaison des cas Ramadan et DSK, ils sont bien différents. Mais que je sache, DSK a toujours assumé être plutôt porté sur la bagatelle, et n'a jamais été un example de piété vertueuse pour personne. Ramadan en revanche, c'est autre-chose; c'est un hyppocrite de première qui fait exactement le contraire de ce qu'il prêche. Toute sa carrière est en grande partie basée sur le fait qu'il est un modèle de piété et de vertu pour beaucoup de musulmans. Si jamais il était innocenté, ce qui m'étonnerait, sa carrière est foutue. Personne ne pourrait plus le prendre au sérieux.
  5. Oui c'est grave quand on prêche une morale ausii rigoureuse aux autres, voile pour les femmes, punition pour les infidèles et qu'on se fait passer pour un exemple à suivre de sagesse et de vertu. C'est bien un hyppocrite et faux jeton de première. Ses manières douceâtres, siruppeuses, visqueuses, m'ont toutjours répugnée au plus haut point. C'est moins grave pour DSK à qui tu l'as comparé, on se demande bien pourquoi. Dsk ne se fait pas passer pour un modèle de vertu que je sache, et ne fait guère la morale aux autre sur ce point.
  6. J'ai connu plein de Claudes et Dominiques, hommes et femmes qui n'en ont jamais souffert. C'est bien différent de donner à un garçon un prénom typiquement féminin
  7. Pour être capable de faire ça, je crois qu'elle s'en fout un peu et s'est déjà pardonnée. Qu'un gosse disparaisse à tout moment, c'est comme ça les tout petits qui commencent à marcher, ça peut arriver. Mais l'oublier dans un aéroport franchement... J'ai connu des gens qui avaient déménagé dans une autre ville et avaient oublié le chat. Déjà ça, je n'accepte pas. Cela n'a rien à voir avec oublier de passer chez la nounou. Mon mari lui, n'a pas culpabilisé du tout en l'oubliant à la superette. Il a même rigolé quand on lui a rappellé son "oubli". Mais je crois que ça lui a servi de leçon.
  8. Il y a aussi la liberté d'expression et la liberté de penser. On a le droit de ne pas aimer l'idéologie totalitaire qu'est l'islamisme et on a le droit de le dire. Pourquoi est-ce qu'il est de bon ton de critiquer le FN, le faschisme, le nazisme, le communisme (à peine mais on peut). Mais une certaine religion en revanche, on est tout de suite taxé de racisme et d'intolérence.
  9. Dans des cas de tous les jours, cela peut encore arriver; oublier le môme à l'école ou la garderie, généralement, il n'y a pas mort d'homme. Mais à l'embarquement dans un aéroport, faut pas exagérer. Soit elle s'en fout de son gosse, soit elle en a tellement qu'un de plus ou de moins ne se remarque même pas.
  10. Je ne l'ai pas fait, je gardais quand-même l'histoire au chaud au cas où. Il faut dire qu'il avait l'habitude d'aller tous les jours dans cette superette sans personne à surveiller alors l'habitude..... Dans un aéroport, c'est différent; c'est moi qui avait peur de le perdre, un bébé qui courre partout dans un immense aéroport bondé, c'est compliqué à gérer. Mais je ne risquais pas de l'oublier.
  11. Si ça compte! J'avoue que je suis une vraie chochotte pour la douleur, pas comme certaines ici. Quand les contractions ont commencé à me faire bien mal, j'ai demandé une péridurale, l'anticipation de la douleur à venir était le pire. Mais pendant l'acouchement, le bébé poussait la partie du corps au dessus de la limite de la péridurale. C'était horriblement douloureux, j'ai de la peine à imaginer sans péridurale du tout. J'ai bien regretté de ne pas avoir demandé de césarienne. Une amie à moi l'a fait sans en avoir besoins, tellement elle avait peur.
  12. Je ne crois pas, c'est quand-même le contraire. Une fois, mon mari a emmené notre fils de 2 ans à la supérette, située à quelques kilomètres de chez sa mère où on séjournait. Un quart d'heure plus tard, on reçoit un coup de téléphone de la supérette qui nous connaissaient, apparement, mon mari était reparti sans son fils. Quand il est revenu, on lui a demandé s'il n'avait pas oublié quelquechose, il a mit un moment avant de réaliser. Oui mais alors là, les horaires des crèches et autres sont souvent bien plus strictes que les horaires des entreprises.
  13. Et si elle avait été belle, ces magistrates auraient sans doute dit qu'elle l'avait bien cherché.
  14. J'ai joué à un jeu en réalité virtuelle où il fallait tirer sur des monstres et des personnages armés mais c'était seulement la réalité virtuelle qui m'intéressait. Il fallait cependant bien tirer avant qu'on me tire dessus pour pouvoir continuer à explorer la ville, extrèmement réaliste. J'admets que dans ce cas, je n'avais aucun état d'âme particulier à anéantir tout ce qui bougeait. Mais je trouve qu'il y a une sacrée différence entre ce genre de jeux, réaction à des attaques, et violer des femmes.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité