Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'famille'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

38 résultats trouvés

  1. Avoir rendu libres et autonomes mes deux garçons
  2. Naissance de l'existence . Le miroir se brise, maman me regarde étonnée. -Ou vas tu mon chéri? -Sais pas, papa, a ba, levant son petit bras en direction du jardin... Attention Amour vas doucement ne te fais pas mal. Elle le regarde s'éloigner, à mi pattes mi genoux, à mi ventre, il trace son chemin. C'est sa premiere escapade, il n'y pense même pas ... Son intuition lui commande de pousser jusqu'au fond du jardin; pas si facile se dit il à mi course. Il se retourne, maman ne l'a pas quitté des yeux. Leurs deux existences ont basculé en un instant. Papa vient juste de rentrer. Vite, poser la veste, ou plutôt la jeter sur le canapé, et rejoindre le fond du jardin. Les Alteas qu'il avait commandé avaient été enfin livrés.. Pas une minute à perdre, les plantations n'attendrons pas. Le moment tant attendu était arrivé. Une semaine entière de vacances, le rêve, revivre, exister enfin. Maman les observe de loin. De longues semaines seule dans cette magnifique demeure, occupée à si peu de choses. Son petit monde est aujourd’hui réuni. Elle sourit, la douceur du printemps, les senteurs, le bruissement des feuilles dans les arbres. Elle lève les yeux, tout est si doux maintenant, une existence de rêve. Saxo
  3. Bonjour,je viens de m'inscrire et j'aimerai discuter et avoir des conseils sur la rupture familiale. Si des personnes comme moi ont connu ou connaissent la rupture familiale, peut être pouvez vous m'aider à surmonter cet événement, j'ai besoin de conseils, de témoignages pour pouvoir avancer. comment surmontez vous l'indifférence, le rejet, le non amour de la part de votre famille. merci pour vos témoignages
  4. Bonjour j'ai 15 ans et je suis une fille en 3eme . Depuis un peu plus de 1 an et demi je pleure presque tout les soirs ou suis vraiment très triste au moment de dormir .Je repense a tout ce qui est arrivé de triste dans ma vie et ne vois plus le bon . Avant j"étais une personne insensible devant les moments tristes ou heureux des films ou même des moments de ma vie .Maintenant j'ai l'impression d’être un ours en peluche qui prends vraiment tout a cœur qu'importe ce que c'est .Je le vis mal .EN ce moment je ne regarde que des films tristes (dramatiques)et j'ai l'impression d'aimer pleurer et me torturer l'esprit avec du négatif mais ça me fais me sentir vraiment mal .JE suis réputée pour être une vrai rigolote qui rigole tout le temps et fait des blagues h24 .Je suis toujours souriante en public et je suis tres bavarde .Je suis le clown de mon entourage .Je ne supporte pas les câlins de mes frères et sœurs quand ils me disent je t'aime car je me sens obligée de leurs dire ou éprouver la même chose. Je suis devenue une personne qui déteste qu'on l'a touche et qui ne veut plus répondre aux sms de mes amis .J'ai une amie avec qui je suis tout le temps on est pareille et en accord sur tout .Il y'a a peu prés un an elle s'est faite harcelée par un genre de couple alpha tout ça parce qu'elle aimé bien le gars et s'est faite frappée par la fille .Depuis ce jour elle ne vit que dans le passé et pleure tout le temps .Des qu'elle va mal elle m'appelle et me parle en pleurant de chaudes larmes .Mais ce qu'elle ne sait pas c'est que je suis dans le même état qu'elle et j'ai peur de lui dire a cause de son passé et que moi je n'ai jamais étais harcelée.Personne ne voit mon état car je le dissimule extrêmement bien sous mon visage de fille clown amie de tout le monde .Meme ma mère avec qui je suis en fusion complète ne vois rien et cela me fait dire que j'ai juste un putain problème mental . Mes parents ont divorcés il y a 5ans sur de tres mauvais termes a cause de mon père .Mon père est un con qui m'a obligé a donner du gluten a ma sœur intolérante car je site ''n'avait pas envie de se faire chié " et il a fait un sorte que je sois toujours de son cote a dire du mal de ma mère et a me monter contre elle .Un jour je me suis rendu compte que mon père était nocif pour moi je devenais comme lui et ma famille me le disait que j'y ressembler de plus en plus ce que je n'aimais pas du tout et pleins d'autres choses qu'il a pu faire et j'ai donc décidée de faire une pause pour la garde alterné chez lui .Un jour je lui ai dit que je venais récupérer quelques petites affaires pour chez ma mère et quand je suis venu TOUTES mes affaires étaient sur la table de la cuisine . C'est la que j'ai rompu les liens avec lui .Mon frère et ma sœur continuant la garde alterner deviennent a leurs tours comme mon père et odieux les semaines a ma mère.J'ai décidé un jour d'accompagner ma mère pour aller les chercher car ils allaient encore se disputer !! En y arrivant il a fait comme si de rien n'était et m'a fait visiter sa maison rénovée.En entrant dans une chambre j'y ai vu mon t-shirt préféré cloué au mur entre de pierres pour colmater un trou!!! JE l'ai envoyer se faire voir et suis partis dans la voiture énervée et dégoûtée pour avoir un père aussi décevant qui nous laisse faire se que l'on voulait sachant que ma mère est stricte . C'était y'a 3 ans que j'ai arrêter la garde chez mon père en sachant que mes crises et ma personnalité s'est dégradée y'a un an et demi . J'aimerais que l'on m'aide et qu'on m'explique se que j'ai car je suis complètement perdu . MERCI d'avoir lu un récit d'une vie dérangée !
  5. Bonsoir à vous, Je suis dans une situation qui n'est pas des plus agréables, même s'il y a toujours pire et qu'en réalité, j'ai de la chance de me sentir au moins comme je suis maintenant. Je vais essayer de la faire courte : Je suis un homme de 18 ans, sans emploi, non-scolarisé, vivant encore chez mes parents dans un bled de moins de 1000 habitants en France. Je reste à longueur de journée chez moi, je fais des activités qui m'occupent, etc, bref. J'ai un problème depuis début janvier 2020 avec mes parents. En septembre 2019, j'ai signé un contrat en CDD avec mon père pour rentrer dans son entreprise comme plâtrier plaquiste. À la base, avant de passer mon bac en 2019 (que j'ai eu avec mention bien et avec des notes excellentes en langue), j'ai pensé à intégrer une université pour suivre des études dans une IUT en filière GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations). Mais c'est une idée que je portais sous l'influence de mon père, qui me conseillait de suivre la voie qu'il me proposait en me disant que passer un diplôme dans une université ne me donnerait pas de garantie pour avoir un emploi stable et sur une longue durée. J'avais d'autres idées d'études, mais je vous le dirai après quand ce sera pertinent. Bon, je passe mon bac, j'ai été admis dans les voeux que j'avais fait sur Parcoursup (plateforme du Ministère de l'Éducation pour intégrer les établissements d'études supérieures) comme n'importe quel élève ferait en moyenne au lycée, mais un incident s'est produit, accompagné d'un manque d'organisation dans l'obtention d'un logement dans la ville où je voulais étudier, avec des discussions plus ou moins confuses quant à mon avenir avec mes parents. Finalement, ne pouvant intégrer aucune université, mon père me propose de venir travailler avec lui en tant que plaquiste, avoir un salaire, me former dans ce métier pour ensuite devenir maître d'oeuvre dans le BTP. En septembre 2019, je signe le contrat en CDI, et j'ajoute n'avoir aucune expérience dans le domaine du BTP, ne serait-ce qu'avoir aidé, quelques fois seulement, mon père à transporter du placo et à faire d'autres tâches relativement difficiles. Pour dire, je ne suis qu'une simple main d'oeuvre non professionnelle. Au début, tout se passait bien. Je travaille le premier mois, je fais des erreurs, mais le travail m'intéresse tout de même. C'est dur, mais cela se tient. Sauf qu'au fil des mois, et cela dure jusqu'à début janvier 2020, mon père m'engueule à cause de mon incompétence. Je lui avais pourtant dit au début, avant que je ne m'intègre, que j'allais sûrement faire des erreurs, comme tout débutant, et que même si je suis costaud (j'ai un physique apte à porter des charges lourdes), le manque d’habilité que j'ai dans les mains ne faciliterait pas la tâche. Toutes les semaines, je fais des erreurs d'imprécision dans le découpage et le placement de la ferraille, du placo, dans le transport parfois. Ce sont des choses qui se font parfois par manque de rigueur dans le maniement des outils, soit par manque de connaissance. Bref, des erreurs que j'ai commis sans que je ne le veuille et dont je suis désolé à chaque fois devant mon père. Et à chaque fois, un scandale éclate. Je suis malheureusement (ou heureusement, je ne sais pas) quelqu'un qui répond dans les conflits, qui se défend. Sauf que contre mon père, surtout dans un domaine où c'est un pro, je ne peux pas rivaliser, mais je hausse le ton de même car je déteste qu'on me crie dessus. Pour moi, surtout sur un chantier, quand un novice ne sait pas faire quelque chose, l'engueuler n'est pas une solution. Apporter des explications concrètes sur son erreur mènera à de meilleurs résultats qu'une humiliation par des insultes comme "incapable", "bon à rien", ou quelque chose du genre. Bref, je sens que j'ai les mains sorties du cul et que je ne pense vraiment pas vouloir intégrer le BTP. De plus, mon père parlait de manque de rentabilité et s'en étonnait en parlant de moi... Bon, je comprends que tu veuilles de l'argent, mais ne sois pas aussi pressé alors que tu as un débutant devant toi, que c'est ton fils et que tu le démoralises à chaque fois qu'il fait une erreur même si tu lui dis comment faire une tâche. Je ne suis pas un robot dont le programme que tu entres va fonctionner dès que tu appuies sur START. Ces mois de travail se résument à des engueulades pour des conneries, et je décide d'arrêter de travailler comme plaquiste en janvier pour me tourner vers des études que je veux vraiment faire. Cependant, cela ne plaît pas à mes parents, surtout à mon père, qui pense que je l'ai trahis en quittant l'entreprise. *** Début informations complémentaires*** Je veux faire une Licence LEA (Langues Étrangères Appliquées) Anglais - Russe Parcours Commerce International. Je suis issu d'une famille russe. Étant bilingue français-russe, je voudrais utiliser ces compétences pour en faire ma carrière comme traducteur, ou au moins un travail en lien avec les langues étrangères. Je conclue cette Licence par un Master en alternance dans le même domaine. *** Fin informations complémentaires*** Depuis milieu janvier 2020, je reste chez moi à ne rien faire de particulier, je ne travaille pas, et je n'étudie pas. Je désire travailler et étudier, mais d'abord étudier pour ensuite travailler. Mes parents m'insultent en me faisant le reproche de ne rien faire à la maison et qu'ils ne veulent pas d'un fils comme ça. D'après eux, le contrat en CDI comme plaquiste était pour moi la meilleure option pour avoir un emploi stable plus tard, sans passer par l'université. Sauf que je ne veux pas travailler dans le BTP et je ne veux pas travailler avec un individu qui va m'engueuler à chaque fois que je fais quelque chose d'incorrect. Je veux passer par des études et devenir traducteur-interprète, ou faire un métier dans le domaine des langues, peu m'importe. Mais j'ai remarqué que ce contrat en CDI était en fait un moyen pour mes parents d'avoir de l'argent en plus. Effectivement, ils s'arrachent le derrière tous les jours pour amener de l'argent à la maison, pour que l'on ait à manger tous les jours. Devenir salarié était pour eux un moyen de profiter de mon argent. Dès le début du contrat, j'ai eu un salaire de 1800 € net par mois (vous voyez, le salaire d'un plaquiste ultra débutant sans compétence). Alors que j'ai travaillé dur pour mon argent et que je voulais économiser pour des études et d'autres choses, mes parents profitaient de mon argent pour acheter de l'alcool, des cigarettes, et pleins d'autres objets inutiles. Deux fois, mon père prenait de mon salaire (2 * 300 euros) pour payer des ouvriers qu'il avait pris au noir pour quelques tâches à un chantier. Au final, je restais avec presque rien pour économiser. Mon argent était dispersé pour les intérêts de mes parents. Je sais bien qu'il faut que les enfants aident leurs parents quand ils atteignent un âge où la santé n'est pas des meilleures, mais là, ce n'est pas vraiment un moment où il faut en profiter. Je voudrais tout de même devenir indépendant et gagner ma vie correctement en autonomie, et ce n'est pas comme ça que je vais y arriver. Encore une fois bref, mon père fait en sorte de me déclarer comme salarié, même si je ne travaille pas, pour que je touche ensuite le chômage et que je me débrouille seul après avoir empoché le premier revenu (ce qui est acte à mon avantage que mon père fait par pitié pour moi, ce qui est réellement appréciable). Seul, donc que je parte de la maison. Sauf que ma mère me dit que je ne mérite pas le revenu de l'allocation chômage que j'aurai et que je devrais partager ce revenu. J'ai déjà calculé l'argent dont j'ai besoin pour vivre seul, et partager mon argent de l'allocation avec mes parents n'est pas du tout une bonne idée, surtout si je dois économiser pour mes études et avoir une marge de sûreté en cas de problème pendant mes études. J'ai réfléchi à un prêt étudiant, mais avoir les parents comme garant est obligatoire, et, pour moi, c'est impossible. Dans les mois qui restent jusqu'à Septembre 2020, je voudrais trouver un travail, et je le trouverai, mais mes parents me disent de partager l'argent alors que je devrais vivre seul sans mes parents. Qu'en pensez-vous ? Je voudrais des conseils de votre part, les lecteurs de ce sujet, parce que je ne sais pas si je suis en tort ou non. Je suis humilié pour ne rien faire à la maison, ce que je comprend puisque je suis capable d'apporter un revenu à la maison, mais je n'ai aucun moyen de transport, j'habite dans un bled loin de tout et je n'ai le droit d'utiliser aucun véhicule de mes parents et de ne rien bénéficier ; pour moi, la meilleure solution est de déménager seul en ville et de trouver un travail le temps de faire passer les mois jusqu'à septembre 2020 pour reprendre les études avec mes économies et la bourse sur critères sociaux que j'aurais en plus (environ 380 €). Mais aussi, je voudrais faire des études, et, paradoxalement, mes parents ne sont pas du tout content de moi. J'ai pensé à laisser tomber ma famille le temps de faire mes études et de gagner un salaire pour ensuite revenir et m'occuper d'eux. En 5 ans, normalement, mes parents peuvent encore tenir, et ont d'ailleurs toujours tenu sans mon aide pendant toutes ces années où j'étais à l'école. Je reviendrai ensuite avec une somme d'argent très correcte pour m'occuper de moi et d'eux. Je ne compte en aucun cas les oublier pour toujours et continuer ma vie dans mon coin car ce sont tout de même mes parents. Vous savez certainement combien d'effort nos parents puisent pour s'occuper de nous. Sauf que là, c'est presque idiot d'apporter une aide minime alors que je pourrai, plus tard, apporter une aide réellement plus conséquente. Je vois les choses plus loin, sur le long terme, ce qui me paraît plus stratégique. Merci d'avoir lu jusqu'ici. J'espère que je ne vous ai pas trop ennuyer. Apportez toutes les critiques possibles, même si elles me dénigrent ou quoique ce soit. Je voudrais vraiment savoir si je suis en tort ou non. Mais que ce soient des critiques construites et pertinentes, sans quoi, je n'arriverai pas à faire de conclusion sur mon cas. Dans le même temps, je remercie Internet d'exister. En vous souhaitant une bonne soirée. P.S. : Désolé pour les probables fautes.
  6. Ma vie n'a étais qu'une succession de remarque a la con , << pourquoi tu souries pas ? tu fait toujours la gueule , t'es toujours tous seul >>. Le truc c'est que ça n'as pas toujours étais le cas , la vie a fait que je me suis petit a petit détacher des autres , de ma famille comme de mes amis ( bien que j'en avais déjà très peux a l'époque ) et j'ai tout subis , le harcèlement scolaire , des problème familiaux , séjours a l’hôpital à l'age de 7 ans pour un morceau de fromage ( j'aime bien raconter cette histoire tellement elle est stupide de sens ) et j'en passe des meilleurs. Deja petit du par mon vécu j’étais différents des autres , j’étais plus mature d'une certaines manière , pas plus intelligent mais je dirais plus apte a comprendre les autres et les chose qui m'entourais et aux files des années qui passe , ma solitude a fait naître en moi un début de dépression , je me suis senti longtemps seul aux monde... Maintenant j'ai 22ans , je n'arrive pas a tomber amoureux malgré quelques tentative qui ce finisse malheureusement par un constat triste mais pas anodin...J'avais juste envie d'avoir des rapports sexuelle , je ne vois personne et ne sort pas de chez moi , j'essaye de me maintenir physiquement en faisant de la muscu tout les 2 jours pendant aux moins 2h ( ce qui est un bon remède a la dépression je vous assure ) j'aime parler et connaitre les gens , j'ai autant envie d'etre seul qu'accompagner Et maintenant tu dois te dire <<Mais ou veus-tu en venir avec ton histoire ? >> et bien je ne sais pas ! Peut être trouver quelqu'un comme moi avec qui parler, quelqu'un pour qui sa vie est synonymes de chaos et puis aux fond je crois que ça me fait du bien de raconter ça même si je ne suis pas aller trop dans le détails , je laisse mon snap : Azaphiir dans le doute, si quelqu'un dans le futur voudrais qu'on parle. ( Je sais pas trop a quoi m'attendre en postant ça à par éventuellement 2 ou 3 connard qui vont débattre sur ma capacité a faire des fautes d'orthographe mais bon...on les trouvent partout ceux là je vous en voudrais pas , merci d'avoir lu jusqu'aux bout c'est deja ça de pris )
  7. Michel777

    Réveillon!

    Qu’avez-vous prévu pour le réveillon ? Vous préférez réveillonner entre amis ou en famille ?
  8. Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez vu pour la première fois, l’enfant que vous alliez adopter ?
  9. Liste des noms de famille les plus répandus dans le monde : (Recensement 2019) Martin en France, Saïdi en Algérie, Müller en Allemagne, Khan en Arabie Saoudite, Peeters en Belgique, Da Silva au Brésil, Wang en Chine, Garcia en Espagne, Smith aux USA (on s'en serait douté)... la liste se poursuit sur le lien ! Il y a aussi beaucoup de Lee en Chine, quand on pense que les hôpitaux français en manquent !
  10. yvesnmartin

    la famille

    Quelle définition peut-on donner au terme si courant : « la famille ». La famille est depuis des lustres considérée comme le rempart à toute intrusion néfaste à la vie de la communauté de sang. Rendre aussi ridicule l’arrivée de nouvelles mœurs et coutumes prétendument contraires aux lois de source pure paraît effectivement la première démarche à accomplir. La famille a donc ses vertus. Mais jusqu’où peut-on aller pour l’idée de famille ? N’est-ce pas commun d’entendre parler de crimes, de trahisons, de souffrances extrêmes, rien qu’à l’idée qu’on viole notre cadre familial ? La famille peut aussi engendrer ses horreurs, des enfants qui souffrent du divorce de leur parent, des femmes battues, violées, torturées par un vif chagrin qui se mêle à une colère coupable. Autant de souffrances engendrées par la famille, hélas. Lorsqu’on a choisit de faire confiance alors qu’on aurait pas dû ou inversement de ne pas faire confiance alors qu’on aurait dû, l’émotion prend alors le dessus et nous nous retrouvons encore, une fois de plus, face à nos propres contradictions. Les pulsions dont jubilent les individus ne sont pas forcément d’un nouvel aspect, mais elles perdurent depuis des siècles. Le matérialisme (hier marxiste et aujourd’hui libéral) avance d’un pas certain, assuré de la vaillance de ses arguments. Si l’efficacité technique garantit l’efficacité productive, cela est un progrès et non une évolution. Le progrès peut mener au malheur de l’humanité voir même à son extinction. Il se caractérise par la possibilité de mobiliser du capital et de jouir ensuite de son avancée sur autrui. C’est un progrès de l’ordre de l’avoir hors la liberté, la vérité, la justice, le bonheur relèvent de l’être.
  11. À l’approche de Noël et du Nouvel An, qu’avez-vous prévu pour vos vacances d’hiver avec la famille ?
  12. Les vacances d’automne arrivent à grands pas. Quelles sont les activités que vous avez prévues afin de passer un très bon moment en famille ?
  13. Quels sont les bons plans restaurants pour le mois d’octobre ? J’ai envie de prévoir un déjeuner en famille, c’est pour cela que je cherche un établissement où je pourrais emmener les enfants.
  14. Bonjour, Connaissez-vous des prénoms de filles originaux? J'avais quelques idées pour ma fille: Abbygaël Athénaïs Bella Charlie Edith Elena Esmée Izayah Juliette June Lily-Rose Maï-Lee Meredith Yelena
  15. Alors que dans son dernier livre, Yann Moix accuse une nouvelle fois son père de violence, son petit frère réplique. Selon lui, les violences décrites étaient commises par Yann Moix. Dans la famille Moix, on aime laver son linge sale en public. Une nouvelle fois, l'écrivain Yann Moix accuse son père de sévices lorsqu'il était enfant dans son dernier livre Orléans (Grasset)en librairie depuis le 21 août. Après la première version des faits de son père, José Moix, qui a reconnu être un père strict, mais réfuté avoir battu son fils, c'est au tour du jeune frère de la fratrie de prendre la plume. Dans les colonnes du Parisien, il a rédigé une tribune dans laquelle il assure avoir été victime de son "bourreau" de frère. Source et suite de l'article
  16. La révolte de grandir dans une famille pauvre vous a-t-elle quitté ? vous a-t-elle affaibli ou vous a-t-elle rendu plus fort ?
  17. Bonjour Voilà , j'adore être seule chez moi et en même temps voir du monde à l’extérieur Donc , j'adore voir du monde mais une fois chez moi , je ne veux voir personne et vivre tranquille Autrement dit , comment créer des liens sans pour autant être envahi ? (et sans blesser personne) Ma famille je l'ai larguée , trop envahissante , venant sans prévenir et n'importe quand Une fois je me suis donc décidée à faire quelques sorties avec la mairie (resto , parc d'attraction , cinéma .....) tout se passe bien , c'est très animé , beaucoup de discussions , c'est joyeux Mais à un moment , la plupart des personnes veulent dépasser ce cadre et prolonger ..... Soit elles veulent venir chez vous où vous inviter chez elles Et c'est là que tout se gâte Si j'accepte par pure politesse , on me reproche après de ne pas rendre l'invite , ou si je dis non , on me catalogue de quelqu'un "qui ne sait pas s'amuser" Puis il y a aussi les : "c'est au tour de "Starqueen" de nous inviter" !! Je ne réponds pas et alors on me fait passer pour une radine ou quelqu'un qui a des choses à cacher Du coup j’arrête les sorties pour être tranquille Je veux juste garder un endroit où je ne serai jamais dérangée , mais pour cela , j'ai l'impression qu'il faut du coup , vivre reclus
  18. Magenta789

    Recherche de famille

    Bonjour à tous, les être de la quatrième dimension mon informé il y’a peu que mon père n’etait pas mon géniteur. Sans rires j’ai compris récemment cela et me demande où en trouver les preuves administratives et je sais aussi que ma mère me cache de la famille que je suppose etre du côté de ma mère ou de mon véritable père. j’ai la preuve de cette famille car mon cousin (que je n'avais jamais vue) a débarqué au beau milieu de la nuit lors d’une soirée en me disant que nous avions des ancêtres en commun et qu’il était de ma responsabilité de l’est cherchée, donc extrêmement ravi de cette nouvel je me demande par contre comment procéder et ou aller pour trouver des traces de cette famille; pouvez-vous me conseiller s’il vous plaît
  19. Vous arrive-t-il de n'avoir aucune liberté ? Par moment, notre mère voir notre père cherchent a nous protéger jusqu'au point de ne plus avoir aucune liberté ! Est-ce normal ou beaucoup trop exagéré ? Nous spécialistes de l'éducation et des problèmes familiaux ont mené une enquête et en ont déduit que nous parents faisaient cela uniquement pour nous protéger. Mais moi, en ce qui me concerne, je n'ai plus de liberté et vous ? Je ne veux plus vite dans ces conditions là, qu'elle me surveille h24, 7j/7 ! Je lève haut mon poing, tout comme les gilets jaunes et me dresse contre cette privation de liberté ! Qui est avec moi ?
  20. wmarle3

    Harcélement

    Bonjour, je suis une fille de 14 ans qui veut juste aider son pote qui a des problèmes. J'ai appris il y a quelques minutes qu'elle avait de graves problèmes, et qu'elle ne tient plus a la vie. Elle se fait frapper, violer, agresser avec un couteau par son père. Il l'a vent à ses amies pour la violer… Elle se fait aussi harceler au collège. Elle est allée porter plainte...mais sa mère a défendu son père et les policiers ont cru qu'elle mentait. C'est voisin l'ont déjà acheté plusieurs fois. Elle a été adopter et à 4 ans son père (qui la frappe et la viole) la mit dans le coma pendant 1 mois alors qu'elle n'avait que 4 ans. SVP aidé nous, je ne veux plus qu'elle souffre ! Je ne veux pas la perde... c'est la meilleure et elle mérite mieux que d'être avec c'est brute….
  21. Bonjour, Bonsoir, êtes-vous retourné vivre dans la région de votre enfance, sachant qu'elle n'avait plus rien à voir avec ce que vous aviez connu ? En effet, des amis d'enfance peuvent être partis ailleurs et pour ceux qui sont restés, ils ont beaucoup changé par rapport aux temps du collège/lycée, leurs vies sont totalement différentes, ce qui est normal. Il y a une urbanisation galopante qui fait que votre ville d'origine ne ressemble presque plus à ce que vous aviez connu et pourtant il y a un sentiment de nostalgie pour la région d'origine. Sentiment qui peut être erroné car ils viennent de nos souvenirs et de nos ressentis d'enfant et d'adolescent. On apprécie différemment notre région car on vieillit tout simplement.A l'âge adulte, on peut ne plus aimer de la même façon notre région de base et revenir que pour rendre visite aux parents. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous fait ce choix d'aller vivre dans votre région d'origine, après avoir vécu dans plusieurs endroits ? Qu'es-ce qui vous a fait décidé de partir là-bas ou à l'inverse de rester ou vous êtes aujourd'hui ? Merci d'avance pour vos réponses.
  22. Lalouna

    Suis je folle ?

    Bonjour, Voilà je ne trouve pas la réponse de moi même, alors je viens la chercher auprès de mes semblables, afin de pouvoir faire le point et avancer. Mon problème :je n'arrive pas à avoir des relations harmonieuse avec ma famille. Mon père qui était un fornicateur, violent, limite pervers narcissique tant l'humiliation de ma mère était constante, et par extension la mienne puisque de leurs 3 enfants j'étais celle qui lui ressemblait à elle et qui prenait sa défense. D'où une crise d'adolescence qui aura été on ne peut plus violente entre nous. Ma mère névrosé, le fantôme de ce qu'elle était avant son mariage d'après ses anciens amis, qui me racontais en guise d'histoire du soir depuis mes 7 ans, quand où comment mon père la trompé et ce qu'elle faisait également. Mon frère qui de 5 ans plus jeune, n'a jamais ni compris ni pardonné ma fuite de tout ça qd g eu 18 ans. Suite à la dépression de ma mère qu'il a eu à porter ensuite. Et qui m'a donc mis dehors lorsque je suis venu chercher de l'aide étant sdf à 21 ans. Aujourd'hui encore il semble me considérer comme une menace. Ma sœur aîné de 5 ans qui s'était enfuie de façon plus conventionnelle en utilisant ses études, qui avait opéré un rapprochement avec moi lorsque ses relations avec mon frère était chaotique et qui finalement s'est réconcilié et m'a repoussé dès que sa situation pourtant très aisé s est compliqué des suites de son infidélité. Donc voilà le résumé un départ à 18 ans, une tentative de trouver de l'aide à 21 ans, soldé par un échec, cuisant pour moi puisqu'il m'a coûté la garde de mes enfants, et une réconciliation fragile depuis mon nouveau départ mariage bébé... Réconciliation aujourd'hui mise en péril par ma sœur qui non contente de me repousser à décider de m'éloigner de tous ( harcèlement sur les réseaux sociaux, critique, dénigrement... Tout pour que je perde mon calme et claque la porte, puis qu'elle sait que mes parents iront toujours dans son sens vu qu'ils ont peur qu'elle agissent comme je l'ai fait à 18 ans) J'essaie de garder contact sauf qu'ils ne m'ont jamais rien apporté de bon, jamais aidé, que je suis plutôt heureuse sur tt les aspect de ma vie, sauf... Ma relation avec eux. Le moindre contact devenant fastidieux, un pugilat, où je dois m'excuser d'avoir fuis à 18ans et accepter d'en payer le prix cad la disgrâce. Rien n'est assez bien, aucun soutien.. Dans leurs relations entre eux on peut observer qu'ils sont dans une sorte de compétition à qui mangera l'autre, qui m'a de toute façon toujours dérangé. Au jour d'aujourd'hui, le fait est que ma sœur réussit à faire que mes parents s'éloigne et que cela me blesse car j'ai vraiment essayé. Et j'en viens à me demander si c'est moi qui suis nocive pour eux ou si c'est eux qui ont un comportement anormal... D'autant que ma mère a récemment dit regretter de ne pas m'avoir fait voir un psy qd j'étais ado. Chose que je demandais alors, mais que mon père refusait. Désolé pour la longueur, si certains peuvent m'éclairer de leurs analyses plus objectives, que je cesse de tourner cela en boucle dans ma tête. Et que je puisse profiter de ce bonheur que j'ai construit en paix. Merci de votre aide
  23. Des Sud-Coréennes et des Sud-Coréens ont été autorisés à se rendre en Corée du Nord, du 20 au 22 août, pour revoir des membres de leur famille qu'ils n'ont pas vu depuis la guerre de Corée (1950-1953). Jo Hye-do (droite), 86 ans, et Jo Do-jae (centre), 75 ans, vivant en Corée du Sud, entourent leur sœur de Corée du Nord, Jo Soon Do (à gauche), 89 ans, lors d'une réunion organisée entre familles séparées près des monts Kumgang, sur la côte sud-est de la Corée du Nord, le 20 août. Des dizaines de personnes de Corée du Sud ont rencontré leurs familles du Nord pour la première fois depuis la guerre de Corée, il y a près de soixante-dix ans. Source et suite de l'article
  24. Bonjour aux lecteurs / lectrices, Pensez - vous que les parents homoexuels peuvent adopter pour qu'ils aient leurs familles et peuvent bien éduquer leurs enfants ? Ou au contraire vous pensez qu'ils ne peuvent pas car il peut avoir un déséquilibre pour l'enfant ? Personnellement, je pense que tant qu'il y a de l'amour et une bonne situation tout est possible ! A vos claviers !
×