Aller au contenu

Calla

Membre
  • Contenus

    182
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Calla

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 13/09/2002

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

417 visualisations du profil
  1. Calla

    Reynald Roussel

    Et de plus, je me demande si un 06 peut être coûtex avec ce genre de personnes (qui travaillent) Et je veux plus le contacter pour des questions que je n'arrive pas à répondre, que mon entourage au courant de ça ( amis ) ne peut y répondre, je veux donc un avis d'un spécialiste.
  2. Calla

    Reynald Roussel

    Intéressant, puis - je vous parler via message privé ? J'ai entendu dire dans pas mal d'endroit qu'un contact médiumnitique ça ne se fait pas dérrière un écran c;
  3. Calla

    Reynald Roussel

    Moi j'y crois personnellement, ce qu'il décrit ou fait je vois la même chose ^^
  4. Calla

    Reynald Roussel

    Ce n'est pas un rigolo justement. C'est l'un des voyants des plus connus du pays. Il a fait des test scientifiques etc et les a toujours réussi ^^
  5. Bonjour chère lecteurs, lectricrices, Je m'intéresse de très près à la voyance et au paranormal ! Je cherche un moyen de commuiquer Reynald Roussel, j'ai le numéro (Trouvé sur son blog) mais je ne sais pas du tout s'il est payant et j'ai peur que si j'apelle, ça doit être payant. Merci de votre aide A vos clavier ! ^^
  6. Calla

    Deprime ?

    A vrai dire, je pense beaucoup aux autres et pas assez à moi (Eponge émotionnelle). Pour expliquer "mon aventure" quel pronom dois - je utiliser ? ^^ Je reste ouverte, au début mais plus le temps avancera, mois les choses que je fais m'intéresse, je le sais ^^ Je me battrais tant que je peux.
  7. Calla

    Deprime ?

    Merci beaucoup , et peut - être parce que j'ai tellement eu l'habitude d'entendre qu'il fallait positiver, et se dire qu'il y a toujours pire que soi. ( Meme si cela est vrai, il y a des situations bien pire que soi, mais je pense que chacun gère ses émotions comme il peut.) ^^
  8. Calla

    Deprime ?

    Bonjour cher lecteurs, lectrices ! Je suis suivie par un psycologue depuis milieu de l'année dernière sur les périodes scolaires (psycologue scolaire) qui a force de lui parler me dit qu'il croit que je suis en depression (J'avais commencé à faire des démarches pour des MDA -Maison Des Adolescents-) et il me dit que je devrais voir un psychiatre. J'en ai jamais vu (Rendez - vous chez psychiatre dans 6 mois... J'ai eu le temps de remonter la pente puis d'y replonger). J'ai seché énormement d'heures de cours, une vingtaines d'heures (crises de phobie scolaire). Je me scarifiais (Jusqu'à que ma mère le découvre... Et qui croyais que je faisais ça par effet de mode) Bref, ça c'était il y a deux mois environs. Je fais des crises de tétanie et d'angoisse, ma famille qui n'y croit pas, et le lycée à moitié (Je me suis prise la tête avec deux membres du médicale du lycée et le proviseur lorsqu'il ma convoqué) Oui, parce qu'avec ma petite soeur de coeur on est en "connexion" (on fait des crises en même temps, même si on est pas ensemble, si elle pas bien je le sens et à l'inverse également, on a toujours pas trouvé d'explication...). On m'a mis sous euphytose (Un médicament par soir, mais j'en prends deux pour dormir, et si j'ai une monté d'angoisse j'en prends un avant de faire une crise). Malgés tout cela, j'avais remonté la pente avec l'aide des éducatrices le soir à l'internat (Les pauvres, quand j'avais des crises de larmes elles parlaient avec moi jusqu'à minuit et demie !), des professeures (surtout une) exceptionnelles et de mes amis. Mais depuis, j'ai eu une semaine épouventable... Lundi : J'ai rompu avec mon ex petit ami Mardi : J'ai appris qu'une amie ne reviendrais plus au lycée et je n'ai aucune moyen de communiquer avec elle (Elle n'a pas de téléphone). Jeudi : J'apprends que la seule infirmière du lycée que j'aimais partait, j'en ai pleuré elle également, on s'échange par message mais la cause de son départ me bouleverse. Vendredi : J'apprends qu'un éducateur du scolaire que j'aimais bien (Avec qui j'avais de bon délire) part et je ne pouvais pas lui dire aurevoir, et je ne sais pas pourquoi... J'apprends également une nouvelle qui m'a beaucoup troublé. Samedi : J'apprends le décès d'une connaissance que j'apprécais... (J'ai mis une heure avant de réaliser, je l'ai appris à 13h, je n'ai rien dit, fait parce qu'il y avait trop de monde ce jour - là, j'ai fais une crise de pleure devant ma mère qui n'est pas dans mes habitudes.). Dimanche : J'écris une lettre et un dessin à la famille de la connaissance. Le lundi qui suit : Je me fais opérer du pied, à mon réveil j'ai enchainer directement avec une crise de tétanie (Le corp médical ne savait pas ce que j'avais, j'ai fait un effort pour essayer de leur dire que c'était une crise de tétanie.). Malgrés tout ça, je reste (Du moins j'essaie) de rester positive même si j'en avais gros sur la patate, 6 semaines sans marcher, sans pouvoir sortir pour l'instant, et me lever tôt tout les matins pour les soins. J'avais même un projet dans ma tête : avoir un emploi de saisonnier même si j'ai 16 ans et handicapée ; alors j'ai essayé j'ai rédigée un CV, une lettre de motivation avec l'aide de ma soeur et une de mes professeures. Mais ça coince : Si je travaille, les allocations de la MDPH vont réduire etc. Je n'écoute pas mon père, je vais envoyer la candidature et si je suis accepté, j'irais voir l'assistance sociale pour trouver une solution. Et un autre projet, plus important : entrer dans une école de fleuriste, je me bats contre mes parents, et certains professionnels du lycée, mais j'ai mes éducatrices, deux professeures et amis qui me soutienent. Mais depuis quelques jours, j'ai l'impression de replonger... Idées noires etc... Et je sais que c'est le début, un coup je suis mal, un coup je vais bien etc... Je sais que c'est mauvais, car je vais retomber si bas que je ne sais pas où je vais aller, parce qu'à chaque fois que je retombes, ça empire de plus en plus. Je ne sais pas vraiment si je suis dépressive ou non. Et je sais que c'est dangereux... Scarifications, médicaments que j'ai dans une boite quand j'avais prévue de le faire (Dolipranes, Spasfons, Spifens etc...). Je ne revois pas le psycologue avant a rentrée scolaire, et je compte pas aller le voir... Je m'en veux de ne pas être si forte, de ne pas rester la tête haute tout le temps. Je continue à écouter de la musique, dessiner, chanter... Je me force un peu mais j'essaie de gagner du temps sur la dépression... Même si je sais qu'au fond, elle va me rattraper. Voilà... Exusez moi de faire un long récit cette fois - ci, j'essaie toujours d'être rapide et bref, mais la j'en avais besoin je pense... Merci de votre attention. ^^
  9. Calla

    Depression chez l'adolescent

    Non, s'il y a des émotions que je ne connais pas je le ressens quand même. Et j'en discute avec la personne si je suis à minimum proche d'elle. Croyez le ou non.
  10. Calla

    Depression chez l'adolescent

    Non, mais j'ai la "chance" d'avoir une hypersensibilité dans le sens où je ressens les émotions d'autruis (Adultes, amis, inconnus...) Et leurs émotions je les prends pour moi.
  11. Calla

    Depression chez l'adolescent

    Ce n'est pas ça, j'ai des amis qui ne sont pas dans le même "état" que moi, c'est tout.
  12. Calla

    Depression chez l'adolescent

    Disons que je me mutile mais je peux plus trop... Mes amis me surveillent, donc dès que j'ai quelques chose de coupant ils me l'enlève, ma professeure et mes éducatrices également... Ma famille est également au courant depuis peu et ma mère surveille mes bras. Donc je suis obligée de me retenir... C'est dur, très dur. Oui, en partie, mais je nen pense pas que tout les adolescents font comme moi ou/et mes amis niveau mal - être.
  13. Calla

    Depression chez l'adolescent

    Je l'espère vraiment... ^^
  14. Calla

    Depression chez l'adolescent

    Merci à vous d'avoir pris du temps de me lire et de me conseiller ^^
  15. Calla

    Depression chez l'adolescent

    Quel site ? De plus je ne sais pas s'il vaut mieux que je sois suivi près de chez moi ou près du lycée, sachant que les MDA ne sont pas ouvert le samedi. Je suis du lundi au vendredi à l'internat. Une des éducatrices ma dit que je pouvais louper une aprem de cours pour y aller et que le lycée m'y emmènerais...
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité