Aller au contenu

gloup-gloup

Membre
  • Compteur de contenus

    670
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    1,774 [ Donate ]

À propos de gloup-gloup

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 30/11/1979

Informations Personnelles

Visiteurs récents du profil

2 248 visualisations du profil
  1. gloup-gloup

    Tenue correcte exigée

    Sous prétexte de pudeur, c'est l'échelle des grades que l'on transpose vestimentairement et qu'on étale sur nous-mêmes comme un rappel constant à l'ordre social. Plus haut se situe le travesti dans l'échelle d'entubage, plus il est jaloux de ses galons et mieux il prend soin de ne rien laisser voir de ses tuyaux de décharge. Nous nous entre-interdisons tous de laisser voir le singe que nous sommes, nous avons peur de nos corps parce que nous avons bâti un monde où on ne peut pas obtenir de pain sans porter de vêtements. A tel point qu'on ne critique pas le vêtement mais les centimètres carrés
  2. Comment le sais-tu? Crois-tu qu'ils vivent tous de la même façon?
  3. Donc tu t'imagines savoir ce que pensent les descendants d'africains nés en France ?
  4. Oui j'imagine. C'est souvent le problème des gens qui bavent à tort et à travers sur les africains ou les musulmans: ils n'ont pas l'occasion d'en fréquenter, alors ils se basent sur ce qu'ils ont vu à la télé.
  5. Ok donc mon voisin végétarien ne vit pas comme un français. Celui d'en face qui écoute de la techno à fond à 3h du mat' ne vit pas non plus comme un français. Ma femme qui ne boit pas d'alcool non plus. Les zadistes, les punks à chien, les gilets jaunes, les écoliers rebelles, les gens un peu trop pudiques ou coincés, les catholiques intégristes, les politiciens véreux, les chefs d'entreprise fraudeurs, ceux qui abusent des aides sociales, ne vivent pas comme des français. Même moi, qui préfère le houmous au pâté de foie je suis un peu limite... Et en plus y en a plein d'autres? Dis donc,
  6. Ca ne sauvera pas la forêt, mais toute attaque contre les traditions à la con est bonne à prendre! J'applaudis!
  7. 60 000 tonnes de denrées alimentaires gaspillées chaque année, mais on se demande quand même combien ça coûterait de nourrir tout le monde. 3 milions de logements vides, et on est pas foutu de résoudre le problème du sans-abrisme. Par contre, comment payer des caméras de surveillance, du mobilier urbain anti-sdf, des vigiles et des flics, ça, on sait. On voit bien où sont les priorités.
  8. Face à l'absence de logique on se résigne (autant se suicider tout de suite) ou on se révolte (c'est usant et ça peut avoir des conséquences lourdes). Alors je temporise en faisant semblant de croire qu'il y a une logique à chercher derrière la pouillerie du monde. C'est con, j'avoue...
  9. Industrialiser la mort ce n'est pas cruel? Par ailleurs je ne parlais pas que des abattoirs mais également des élevages.
  10. Moi aussi... Mais à condition qu'on n'oublie pas la majorité des animaux (ceux qui roulent des yeux exorbités de panique dans les files d'accès aux usines à tuer)
  11. On peut castrer ou couper la queue des porcelets à vif, on peut séparer les veaux de leur mère, on peut broyer des poussins, on peut ébecquer les poulets en toute légalité. Donc je pose la question: s'il faut pendre ou emprisonner les auteurs des sévices sur les chevaux et les ânes, que faut-il faire aux éleveurs? Non, je mets en perspective. Question de cohérence!
  12. A nuancer quand même... Les cinglés qui ont commis ces horreurs restent d'aimables dilettantes en comparaison des vrais professionnels de l'atrocité qui bossent en toute légalité dans les élevages industriels et les abattoirs. Les braves gens qui appellent à crucifier les coupables, que feraient ils à un éleveur de porcs ou de poulets en batterie ?
×