Aller au contenu

deja-utilise

Membre
  • Compteur de contenus

    5 203
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    2,607 [ Donate ]

À propos de deja-utilise

  • Rang
    If you don't want, you Kant...

Informations Personnelles

  • Sexe
    Inconnu
  • Pays

Visiteurs récents du profil

18 038 visualisations du profil
  1. En tant qu'êtres humains faillibles, nous partageons tous une même tendance impulsive à nous justifier et à refuser d'assumer la responsabilité de nos actes dès lors qu'ils se révèlent néfastes, immoraux ou stupides. Nous ne sommes pratiquement jamais amenés à prendre des décisions de nature à changer la vie ou à provoquer la mort de millions de personnes. Cependant, que les conséquences de nos erreurs soient tragiques ou insignifiantes, que leur portée soit immense ou minime, il nous est généralement difficile, voire impossible, de dire: ' J'ai eu tort; j'ai commis une grave erreur. " Plus le
  2. deja-utilise

    Faute philosophique

    Bonjour, Disons que la Philosophie est avant tout l'art et la manière de se poser des questions et accessoirement ou corrélativement de tenter d'y apporter des réponses, de voir entre autres ce qui est sous nos yeux et que nous ne voyons pas/plus, ou encore une façon de donner du sens au monde. Si l'on ne retient que ce dernier sous produit à savoir de chercher un sens derrière les choses, autre que ce que la plèbe voit ou admet en général, ou alors dans un registre intuitif seulement, on voit bien que le fait de manger trop ou pas assez de sucre ne vient pas en ligne de mi
  3. Au même titre que nous ne pouvons ou ne devons pas blâmer les personnes avec handicap, de naissance ou acquis par la faute d'autrui, car elles ne sont pas responsables de leur état, et donc aucunement coupables de leur condition, je ne dois pas non plus m'insurger contre ceux qui de manière invisible - à leurs yeux tout du moins - sont handicapés cognitivement, ce n'est pas de leur faute non plus, elles sont comme elles sont, tout comme on ne peut reprocher à une limace d'être visqueuse. Ma dernière interlocutrice n'a pas perçu deux points majeurs sur lesquels repose quasi-intégral
  4. Bonjour, ironiquement, oui en toute quiétude, par exemple: https://www.l214.com/abattage-des-animaux " bon " visionnage !
  5. @Mórrígan Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ! Manifestement, il est impossible d'attendre le moindre raisonnement valide, je vois toujours l'emploi de la même méthode en guise d'argumentation, mais elle est parfaitement improductive et fallacieuse: argumentum ad personam ! Pourquoi j'ai toujours raison, de Carol TAVRIS et Elliot ARONSON: Une fois que les gens ont un préjugé, comme lorsqu'ils ont adopté une idéologie politique, il leur est difficile de s'en défaire, même si l'une de ses principales justifica
  6. Bonjour et merci de m'avoir (re)lu, c'est tout à votre honneur, Ah mais, je n'ai pas le pouvoir de réfléchir à la place d'autrui, pas plus que je ne peux aller aux aisances à leur place. Comme dit supra je crois, tout comme les enfants, les gens disposent d'une zone proximale de développement ( C.f.: Lev Vygotski ), et si l'on est à l'extérieur de cette zone d'apprentissage, i.e. au-delà, ils ne peuvent pas apprendre, ni comprendre, et donc retenir et appliquer, voire se l'approprier. L'ignorant ignore sa propre ignorance ou incompétence, il ne peut que juger à partir de ce
  7. Bonjour, au risque bien évidemment de passer pour la vilaine petite bête, et de ne pas être compris une nouvelle fois - sinon une telle réponse envers moi n'aurait pas eu lieu, ce message qui m'est(était) adressé illustre surtout ce que l'on appelle en psychologie un raisonnement motivé, une rationalisation et de surcroit les biais d'endogroupe et d'angle mort, bien que la liste ne soit pas exhaustive ! Quand on ne regarde que du côté qui nous intéresse, il est évident qu'on a une fâcheuse tendance à la cécité cognitive sur l'objectivité du point de vue contraire, pourtant dan
  8. [...] En effet, moins de 10 % des 120 millions de tonnes de soja brésilien viennent d’Amazonie. [...] [...] Et le soja ? L’élevage européen (volailles, vaches, porcs) ne peut s’en passer. À court terme, il est illusoire de concurrencer le soja brésilien fondé sur un paquet technique contesté (OGM et glyphosate), alors que l’agro-industrie européenne privilégie massivement les céréales et ne peut convertir de nouvelles surfaces sans menacer la biodiversité. Peu de réflexions portent sur une maîtrise de la demande pour sortir de la dépendance au soja. Pourtant, la principale solution p
  9. Bonjour, C'est il me semble, facile de répondre avec un peu de recul, selon moi et de manière concise: Un adulte est un enfant qui a échappé à l'autorité parentale - ou assimilée ! ( Critère servant de " rituel " de passage implicite ) Ou encore, c'est la phase où l'individu a pratiquement fini de muer ou de se transformer - rapidement/brutalement, dans son corps, dans sa physio-logie/nomie, dans ses connexions/épissages dendritiques et synaptiques, dans la mise en place de ses rétro-actions hormonales, etc... bref qu'il est rentré dans un stade de quasi-stagnation int
  10. Bonjour, je suppose - au vu des autres développements qui ont été opérés par la suite - qu'il est plus question de " faire l'expérience de " et donc une ou plusieurs expériences en jeu, que de l'expérience en tant que savoir-faire ou recul sur une situation passée, présente ou à venir. Un évènement est une suite de faits qui s'enchainent de manière dynamique pour tenter de faire concis. Une expérience est une partie de l'évènement vécu par soi-même, cette expérience peut être instructive ou non, volontaire ou non, heureuse ou malheureuse, consciente ou pas, etc... Une ép
  11. " L'image de soi " est tout à fait transposable au groupe d'appartenance effectivement, la blessure egotique peut se ressentir par les membres qui font corps, ce qui explique par exemple - dans un autre registre similaire - que si un jeune des banlieues est molesté par les forces de l'ordre, la communauté auto-reconnue se sentira atteinte et en " droit " de riposter à ce qui est perçu comme une injustice, une dégradation ou un non respect de leur statut/dignité. Car si il n'y avait pas une telle fierté sous-jacente, ni de groupes concurrents ou auxquels se comparer, la stimulation émotiv
  12. Bonjour, Il y a nécessairement une part de vérité là-dedans indéniablement ( au même titre que les philosophes des Lumières ont souhaité l'autonomie de l'individu et que la Révolution Française - les révolutionnaires - a voulu des citoyens tout aussi autonomes, ces valeurs républicaines/émancipatrices - de la tyrannie - se sont forcément retrouvées d'une manière ou d'une autre au cœur des dispositifs éducatifs, et donc de l'école ), toutefois, il n'y a pas eu disparition du " nous ", il a simplement changé d'échelle ou de dimension sous nos latitudes, grandement sous l'impulsion
  13. Cher Tison, j'espère ne pas abuser de ton temps, j'avoue qu'il n'était pas tant question d'énoncer une vérité que de provoquer une explication rassurante par tes soins, et qu'en fin de comptes, il ne s'agissait pas d'une critique/moquerie à l'encontre du forumeur, comme tu l'as formulé ensuite dès le début de cette réponse supra. Il me semble que de - pouvoir - vivre ce qui nous anime intimement est une façon merveilleuse de s'occuper/s'intéresser à soi, et qu'à l'inverse c'est bien lorsque l'on commence à se poser des questions à notre endroit, que cela signifie que quelque chose cl
  14. deja-utilise

    Désir de vengeance...

    Bonsoir Erneste, Tout d'abord, c'est tout-à-fait normal ! La raison seule est impuissante à la résorption d'un conflit intérieur qui implique des émotions, certainement issues d'un fort sentiment d'injustice, dès lors, notre cerveau crie de rétablir l'équilibre, comme dans la Loi du Talion. ( Il n'y a bien qu'une autre émotion qui puisse contrer une première émotion ). Il y a bien sûr plusieurs " astuces " pour remédier à ceci, sans pour autant résoudre entièrement la difficulté, il faut commencer par se calmer, sans rapport avec l'objet de la dissonance cognit
  15. Bonjour cher Tison, je me substitue à notre ami puisqu'il a jeté l'éponge, quand bien même je ne maitrise pas ma propre langue naturelle, et que je lis très imprécisément seulement l'anglais, je ne peux pas répondre directement à ton défi, car il s'agit bien de ça il me semble que de tout autre chose. À défaut de pourvoir aborder frontalement ce que tu soulèves, je m'en réfère très approximativement j'en conviens, à mes visionnages de mangas japonais - de différents styles - en version originale sous-titrée en français, de deux choses l'une, il est clair que dans la
×