Aller au contenu

Doïna

Membre+
  • Contenus

    10793
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Doïna

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Comme d'habitude tu insultes des participants, mais sans les citer donc, ce qui n'est pas franchement courageux. Je n'ai pas lu cette conversation en entier (trop long) mais ce serait bien que nommes sans détour "les vieilles connes" qui filent des leçons sur ce qui est sale ou pas, pour reprendre tes termes. Depuis que ce topic a été ouvert, il n'y aurait par conséquent pas eu un seul vieux con pour jouer les pères la vertu ?
  2. Le besoin sexuel des femmes aussi mais pas de rues chaudes pour les contenter, elles ! Et si elles manifestent un peu trop leur goût pour la chose, elles sont considérées comme des salopes. Et aussi des vieux et des jeunes cons ! D'ailleurs, les donneurs de leçon et gardiens de la morale sont majoritairement des hommes !
  3. Un peu facile de tout mettre sur le dos de la femme. Il n'y a pas de femme frigide, seulement de mauvaises langues, disait si bien Coluche. Prenons le problème dans le sens inverse cela dit : la femme qui a plus envie que l'homme, si elle va voir ailleurs, qu'en pense l'homme, qu'en pense la société ? On trouve toujours de bonnes excuses aux hommes qui vont aux prostituées, les femmes en manque de sexe n'ont qu'à se contenter de leurs doigts.
  4. En dehors de celles qui font cela sous la contrainte, pour se droguer ou parce que tombées dans un état de dénuement extrême, pourquoi une personne qui exerce ce métier par choix n'aurait pas d'estime de soi ? Pourquoi aurait-elle perdu toute fierté, toute dignité ? Je te comprends malgré tout car cela ne me plairait pas non plus de faire ça (je suis plutôt du genre fleur bleue). En ce qui me concerne j'ai besoin d'aimer pour faire l'amour, ou au moins d'éprouver un désir très puissant, mais est-ce que cela me donne le droit de juger les gens qui font cela pour gagner de l'argent ? Est-ce qu'on peut trouver que le sexe est quelque chose de beau voire passionnant même quand c'est fait dans le cadre d'une profession, du moment qu'elle est choisie ? Est-ce que, selon toi, un ou une prostitué-e par choix ne peut pas se sentir fort de son savoir-faire, de ses capacités ? N'est-ce pas une force de pouvoir faire jouir ? Mes propos vont sans doute faire sourire mais, bon, si j'approuve le fait de bannir à tout jamais de notre société le harcèlement sexuel, la culture du viol et l'esclavage sexuel, perso j'estime qu'en parallèle on devrait considérer les prostitué-es par choix comme des sachants en matière de sexe, et non plus comme des rebuts de la société. Je crois qu'un-e prostitué-e peut être aussi une personne honnête, doté-e de qualités, d'intelligence, capable de courage... donc respectable. Certaines filles de joie l'ont prouvé pendant la 2nde Guerre mondiale, quand elles faisaient causer l'ennemi au lit pour mieux renseigner les Résistants. Dans la vie, on tombe sur des gens qui ne se prostitueraient pour rien au monde mais t'assassineraient volontiers pour ton pognon ou pour ton cul, et le petit monde des faiseurs de morale fourmille de vicieux, de pédophiles et autres tordus, alors cessons l'hypocrisie.
  5. Le kiwi, les fromages qui sentent trop fort type livarot, munster, etc. et du temps où je consommais de la viande : le jambon, le saucisson, les bulots... J'allais oublier la soupe au pistou, une spécialité régionale.
  6. Tout d'abord au sujet du titre : le plus vieux métier du monde est-il aussi le plus cool ? Considérant les agressions qu'il y a dans ce milieu et le mépris qu'il inspire dans la société, cela m'étonnerait que ce soit si cool. Il faut dire que l'auteure -Emma Becker- était dans une maison. Je n'ai pas lu le livre mais si elle dit y avoir été heureuse (lu dans Bibliobs) on peut supposer que régnait un ordre plutôt coulant dans cet établissement, ce qui est loin d'être le cas dans les bordels bas de gamme où les filles sont séquestrées, violées, battues... jusqu'à devenir des loques. Maintenant, au sujet de l'intro : Disons que dans notre société, se prostituer est encore mal vu même si le sexe n'est plus aussi tabou qu'autrefois. Le fait que certains le qualifient de mal nécessaire le prouve : il faut selon eux qu'une petite partie de la population se sacrifie aux pulsions sexuelles d'une majorité qui ne sait pas se tenir, c'est mal mais nécessaire sinon il y aurait des viols partout. N'importe quoi ! Et chapeau pour l'éducation des hommes au passage ! En outre, le fait de rajouter "nécessaire" à "mal" est grave parce qu'il invite à fermer les yeux sur la prostitution contrainte. Parmi toutes les prostitués, bon nombre sont en effet des esclaves à la merci de proxénètes qui les maltraitent et les droguent. Celles qui décident de le faire de leur plein gré sont trop souvent injustement exploitées aussi par des sales types (genre Dédé-la-saumure) qui leur louent des chambres en échange de 90 % leurs gains. Les premiers responsables sont les consommateurs de prostitution : ils méprisent ces femmes, ces hommes, ces trans, qui se vendent (ou sont vendus) et avec lesquels ils couchent. En tout cas je ne pense pas que parmi ces consommateurs, beaucoup soient prêts à faire leur vie avec quelqu'un de ce milieu. C'est perçu comme un monde poubelle et c'est assez hypocrite. Notre société devrait accepter les quelques individus qui choisissent d'exercer ce métier (parce que ça existe) et leur accorder un statut de travailleurs indépendants, c'est-à-dire sans chef, libres de satisfaire ou pas à telle ou telle exigence du client, payant des impôts, bénéficiant d'une couverture sociale, et surtout : respectés tels qu'ils sont, donc pas rejetés, plus agressés, plus abandonnés aux rues sordides. Ce sont des êtres humains après tout. Peu importe qu'on soit fleur bleue et que cela puisse nous choquer : c'est évident que cela ne convient pas à tout le monde ! Mais en acceptant ceux et celles qui choisissent de l'exercer, en leur accordant une vraie place dans notre société, on dépassera l'esclavage sexuel, les violences dues au mépris à l'encontre de ces gens-là.
  7. En fait, pourquoi déployer la grosse artillerie, un premier coup de semonce suffira pour qu'ils se rendent, ces vermisseaux.
  8. @bilouiske tu viens de m'apprendre quelque chose : j'ignorais qu'Andorre ne faisait pas partie de l'UE parce qu'on y paye en euros justement.
  9. Comment ? Andorre frappe monnaie européenne mais ne fait pas encore partie de l'UE ? Mais qu'attend-on pour y envoyer les chars, que cet avorton de pays se mette au pas !
  10. Est-ce que dans l'UE (dont fait partie l'Andorre) cela pose tant de problèmes ? Moi si je veux, je peux aller en Allemagne sans visa et m'inscrire à un club de pêche aussi facilement qu'un Teuton pure souche !
  11. Soccer étant de plus une porte ouverte vers de vilains jeux de mots.
  12. Doïna

    pb colis suivi

    Normalement, le colis suivi est donc suivi mais il arrive qu'un colis s'échappe et court tellement vite que la poste perd sa trace.
  13. Un football qui se joue à la main, on devrait plutôt l'appeler "football à la Thierry Henry".
  14. Je ne faisais qu'ironiser, pensant que ce serait la bienvenue sur un sujet aussi léger, mais si le second degré ne te convient pas, du calme et tu respires. Perso, je m'ennuie parmi vous, les allergiques au second degré, alors je vous laisse à votre adoration de Johnny Depp, qui ne s'intéressera jamais à vous puisque vous avez passé l'âge. Elle a attendu 4 ans pour se marier avec quelqu'un qu'elle fréquentait depuis un certain temps, c'est donc que ce n'était pas fait sur un coup de tête. C'est vous qui êtes agressives depuis tout à l'heure, je vous signale ! Le KGB en furie parce que j'ai plaisanté sur Johnny Depp, pffff ! Vous êtes d'une tristesse et d'un ennui, c'est consternant. Mais qu'est-ce que je fais là ? Adieu !
  15. Et toi, d'où tiens-tu la véracité de l'info ? Tu commences par me reprocher de ne tenir les miennes seulement que de la presse people en disant que ce type de média est de la merde, dont le magazine Voici qui est celui cité par l'auteure de ce topic que tu te gardes bien de critiquer, puis tu invoques des articles sérieux de faits passés en justice mais publiés par cette presse people, te contredisant par la même occasion, puis tu évoques une relation Paradis-Biolay que tu ne peux tenir que de la presse people... Je dois en oublier, mais alors : qui est de mauvaise foi ? C'est quoi ton problème ?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité