Aller au contenu

Doïna

Membre+
  • Contenus

    10 325
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Doïna

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. Moins de 300.000 manifestants, si l'on nous a fourni le chiffre exact, c'est très peu pour un pays comme le nôtre, pas assez pour faire changer les choses, dommage. Dommage aussi le mépris affiché envers les gilets jaunes, des citoyens qui ne font que défendre à raison leur pouvoir d'achat, ça n'en fait pas des cons ni des beaufs. Dommage encore les tentatives de récupérations politiques pour un mouvement se voulant apolitique, et grotesque de la part du parti républicain qui, derrière Fillon, comptait imposer des sacrifices aux Français, maintenant ça se permet de vouer Larem aux gémonies pour avoir fait la chose à leur place, et peut-être en moins pire en prime. Encore plus dommage : les dérapages. La manifestation se voulait au départ pacifique, il a fallu que des gilets jaunes dérapent complètement. Je me mets à la place de cette femme emmenant son gosse chez le médecin un samedi matin, ce qui laisse supposer que l'enfant était malade et que la mère s'inquiétait pour lui. Mais pourquoi des gilets jaunes, même pas déclarés à la préfecture de surcroît, se sont mis à tambouriner sur son véhicule ? C'est totalement irresponsable ! Représentez-vous la terreur du petiot à l'intérieur, et de sa mère prise dans cet engrenage, comment ne pas craquer dans pareille situation ?!!! On a le résultat : une morte ! Il y a eu d'autres agressions, comme ce couple homo dans l'Ain : les gilets jaunes en sont venus aux mains, aux insultes homophobes, ont saccagé leur voiture. Allez savoir comment ces deux-là auraient fini sans l'intervention de policiers. Aussi, pourquoi s'en prendre à d'autres citoyens ? Cela n'a plus de sens ! De même, c'est ridicule d'être orduriers avec des automobilistes poussant un peu pour se frayer un passage ; à la rigueur les traiter de moutons, mais pas les traiter d'enculés, c'est nul. Qu'ils gardent leurs insultes pour ceux qui causent leurs problèmes, à l'Elysée, à Matignon.
  2. Le désastre a démarré suite au crash boursier américain, en Allemagne nazie, donc dans les années 30. Blum souhaitait armer la France à la hauteur, il s'est heurté à une opposition qui aura été la plus forte, pendant qu'outre-Rhin le moustachu se dotait d'un armement de pointe et faisait construire des chemins de fer d'est en ouest d'un bout à l'autre du reich, comme par hasard. Résultat : les boches sont rentrés comme dans du beurre dans une France incapable de se défendre. Ce n'est pas le Front populaire qui a causé la guerre 39-45 ! Concernant les patrons, là encore je n'ai pas parlé des patrons en général, mais des quelques uns (il doit y en avoir 120 en France) qui tiennent le monopole en France, influencent la politique à leur avantage, et dont les sociétés sont cotées en bourse, entretenant un partage totalement injuste. Je ne les mets pas dans le même sac que les patrons des petites et moyennes entreprises qui pâtissent de cet ordre des choses. J'attends d'un gouvernement qu'il favorise la petite et moyenne entreprise, pas qu'il s'aplatisse devant des lobbies et la finance.
  3. Il faudra faire en sorte que des monstres comme Monsanto ne s'emparent pas du marché, c'est vrai. Quoi qu'il en soit, avec la population galopante et de l'environnement menacé, pourrons-nous encore longtemps nous passer de l'artificiel, ne serait-ce que pour produire de la viande si tout le monde persiste à vouloir sa part quotidienne ? Logiquement, non.
  4. Pour moi, la fin des 30 glorieuses coïncident plutôt avec la crise pétrolière de 75, mais bon. Pour le reste, bien sûr tu votes pour qui tu veux, ce n'est pas un problème pour moi, car je respecte les choix des autres. Cela dit, puisqu'il faut bien prendre son parti quand il y a des élections, faute de mieux glisser un bulletin blanc ou nul dans l'urne, moi j'aime autant choisir un parti de gauche, pas forcément le plus fort, mais un qui prône les valeurs de la gauche sans faire de populisme. Les Républicains me dégoûtent. Je vois qu'au RN MLP a beau user de son charisme, de son humour, de ses superbes reparties, derrière elle ses barons montrent de temps à autres leur vrai visage et ça fait pas envie. Pas à moi, du moins.
  5. Doïna

    Election Européenne 2019

    Très intéressante cette carte. Pourquoi l'union fonctionne ? Parce que les Etats sont fédérés, en dépit de PIB variables. Qu'attendons-nous, en Europe, pour nous fédérer ? Nous avons fait le plus gros avec la monnaie unique, maintenant fédérons !
  6. Doïna

    Deux immeubles s'effondrent à Marseille

    Au point où la ville en est, il faudrait que le président de la République désigne à la mairie un gouverneur et une équipe pour assainir la vie publique. Les élus en place, ceux de droite comme ceux de gauche, sont des bras cassés, des profiteurs, des fricoteurs, qui mènent la cité à sa perte.
  7. Concernant la Suisse et les Etats-Unis, puisque tu en parles, ce sont des pays profondément inégalitaires. Ne serait-ce que concernant la santé : pas de cmu ! Combien renoncent à se soigner faute de mutuelle ?
  8. Il faut estimer la gauche dans son histoire. Le plus gros obtenu en matière de social, nous le devons à des gouvernements de gauche. Concernant NDL, l'abandon de l'écotaxe, et même la loi travail, sans oublier une hausse des prix, cela s'est produit sous un gouvernement qui se prétendait socialiste puis, comme cela ne faisait plus crédible, de "socialistes libéraux" : ces faux culs auront même inventé un oxymoron pour ne pas dire purement et simplement qu'ils n'étaient pas socialistes du tout. Pour ça qu'il y a eu la fronde : les frondeurs étaient vraiment de gauche, eux ! Maintenant, concernant l'écologie vue par la droite en France (je vais faire abstraction d'autres pays, sinon on s'en sort plus) : n'avait-on pas entendu des républicains se proclamer pour l'exploitation du gaz de schiste et pour le nucléaire ? Sarkozy lui-même, dans un discours, s'était dit favorable à cette merde "parce qu'il ne voulait pas que les Français aient peur de tout" ! S'il s'était renseigné un minimum avant de vouloir tout faire comme les Ricains et filer carte blanche à des lobbies comme Total, il aurait su que ce gaz ne nous aurait rien apporté sinon de la pollution en sus. Lors des présidentielles, c'était d'ailleurs précisé dans son programme que Fillon (un pavé de 400 pages validé par les gros poissons du parti !) était favorable au gaz de schiste, à NDDL, etc. Les républicains sont bien de droite ? Actuellement, le salaire net d'un travailleur (pour 35 heures par semaine) est de 1100 euros : mais de qui se moque-t-on ? Que fait-on avec si peu ? On travaille pour régler ses factures et payer des taxes, c'est ça ? Quand on voit les profits des patrons du cac, qui eux ne connaissent pas de crise puisque leurs revenus vont constamment à la hausse depuis plusieurs décennies, on ne peut s'empêcher de décrier un partage extrêmement inique. Si, en plus, il faut accepter un recul de ses droits en tant que salariés...
  9. Doïna

    Deux immeubles s'effondrent à Marseille

    Quand je parle de l'insécurité dans les quartiers périphériques (souvent nommés quartiers nord bien qu'une bonne partie s'étende vers l'ouest), il est bien entendu question de celle générée par le trafic de drogue. Ces gens modestes ou pauvres qui s'accrochent au centre-ville sont des personnes qui préfèrent vivre en dehors de tout ça, pouvoir sortir entre amis peinards, dans une zone bien alimentée par les transports en commun, animée (marchés, théâtres, Canebière, Vieux Port, La Plaine, le cours Julien, etc.), quitte à vivre dans des logements dégradés. Si Marseille est pourrie à cœur, c'est surtout à cause des notables et des élus imbus de leur personne et méprisants qui, depuis trop longtemps, frayent avec le milieu, se font graisser la patte, entretiennent le crime.
  10. Aux dernières nouvelles : Tariq Ramadan devra pointer une fois par semaine au commissariat. Les flics vont avoir mal au cul, pauv' poulets !
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité