Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'islamophobie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

17 résultats trouvés

  1. Ça doit être insoutenable d'être persécuté comme ça, dans la vie de tous les jours, au boulot, à l'école et maintenant dans les grandes surfaces.... Je parle d'actes islamophobes, voilà que les grandes surfaces s'y mettent, les frères musulmans ne vont surement pas en rester là, si j'étais vous j'irai manifester.......
  2. Une tête de cochon a été déposée devant le chantier de la future mosquée de Bergerac, dont la construction dans un quartier pavillonnaire fait polémique auprès de certains habitants depuis plusieurs années. Les agents de la police nationale de Bergerac (Dordogne) ont fait une découverte peu commune, à l'aube, ce lundi. Alors qu'ils patrouillaient comme tous les jours dans le quartier du Tounet, au sud de la ville, les fonctionnaires ont été alertés par une tête de porc, encastrée sur la porte du chantier de la future mosquée. À l'intérieur du bâtiment, encore à l'air libre au vu de l'avancée des travaux, les murs ont été maculés de sang. Un acte «infâme», une volonté de «blesser, de choquer», s'indigne le maire Daniel Garrigue (DVD), contacté par Le Figaro. Des plaintes ont été déposées par la ville et l'association musulmane en charge du financement du lieu de culte. Le commissariat local mène d'ores et déjà l'enquête afin de trouver les auteurs de cette «dégradation aggravée», passible de sept ans de prison et 100.000 euros d'amende. Derrière cet acte de vandalisme aux allures d'avertissement se cache un projet contesté, aux contours nébuleux. Actions de justice À Bergerac, sous préfecture d'environ 30.000 habitants, «on a 10 à 12% de musulmans», revendique le maire de la ville. Parmi eux, selon l'édile, on compte une majorité de Marocains, issus d'une vague d'immigration ayant accompagné les arboriculteurs, repliés dans la vallée de la Dordogne et du Lot dans les années 60. Pour pratiquer leur religion, quelques membres de la communauté musulmane ont racheté à la fin des années 70 une maison mitoyenne dans le centre-ville pour en faire des salles de prière. Mais l'une d'entre elle, située sur la rive gauche, est désormais insalubre. Pas de porte coupe-feu, délabrement avancé, «les conditions de sécurité ne sont plus remplies», selon le maire. Un étage, habituellement réservé aux femmes, a dû être condamné. «La construction d'un nouveau lieu de culte était nécessaire», justifie l'élu. L‘idée de construire une mosquée a donc fait son chemin à Bergerac. À l'été 2015, la ville vendait un terrain communal d'environ 5 800 m² à l'Association culturelle des Marocains de la Dordogne (ACMD). La nouvelle, révélée dans la presse locale, a provoqué l'ire de certains riverains. En pôle, Christian Peyrouny, président du Collectif de défense des droits des riverains en Bergeracois (CDDRB). D'abord initiateur d'une pétition, cet entrepreneur a finalement décidé de porter l'affaire devant les juges, fustigeant le manque de concertation du maire. «Il a dit en conseil municipal que s'il avait consulté, tout le monde aurait été contre», rapporte ce cinquantenaire. Selon lui, le terrain, vendu à 128.000 euros, l'a été à «un tiers du vrai prix». Une information vivement démentie par Daniel Garrigue. «On a cédé le terrain à partir de l'évaluation des domaines. Certes, on a plutôt tiré le prix vers le bas, mais dans les normes prévues», promet-il. Le tribunal de Bordeaux est saisi de ce dossier. Petit groupe d'extrême droite Si le président du CDDRB revendique plus de 1 000 personnes dans son association, le maire Daniel Garrigue, certifie que cette contestation vient d'un «petit groupe proche de l'extrême droite». «Ce sont les mêmes personnes que l'on voit à chaque fois», tempère-t-il. Accusé par les opposants de vouloir construire «la plus grande mosquée du Périgord», il affirme que ce projet répond à un réel besoin, tout en niant les approximations de construction. «La loi de 1905, c'est aussi la liberté de culte», tranche-t-il. «Ce petit groupe veut créer la zizanie dans notre ville paisible», dénonce Brahim Akmoum. «On veut attirer tous les musulmans des départements voisins qui sont dans cette pensée d'école coranique», réplique pour sa part Christian Peyrouny. «Une salle de 200 mètres carrés dans une zone adéquate, ça aurait été parfait». Article ici : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/03/25/01016-20190325ARTFIG00137--bergerac-un-projet-de-mosquee-cristallise-la-colere-des-riverains.php
  3. Son activité sur internet est tentaculaire. Condamné à de multiples reprises pour provocation à la haine raciale en Bretagne, le blogueur continue de sévir depuis le Japon en toute impunité. «Bientôt, vous ne rirez plus.» En octobre dernier, l’association quimpéroise Dizale, spécialisée dans le doublage de fictions et de documentaires en breton, reçoit cette phrase en objet d’un mail anonyme. Le studio a récemment publié une annonce de casting dans les médias locaux, à la recherche de jeunes voix masculines pour le doublage du film d’animation Azur et Asmar de Michel Ocelot, le réalisateur du célèbre Kirikou et la sorcière. La suite se passe de commentaire. «Votre clique de communistes fragiles utilise donc l'argent des Blancs pour promouvoir, à travers ces films merdiques, l'invasion de la Bretagne, de la France et de l'Europe par des hordes de nègres et de bougnoules. La France et l'Europe, bientôt délivrées de l'occupation judéo-bolchevique, n'auront plus à supporter les parasites que vous êtes, fossoyeurs des peuples Blancs. Lorsque ce jour arrivera, vous devrez rendre des comptes. Je n'aimerais vraiment pas être à votre place.» Le mail, signé d’une croix gammée, renvoie à un article du site Breiz Atao, propriété d’un dénommé Boris Le Lay. Un frisson parcourt les équipes de Dizale. Faut-il annuler le casting par mesure de sécurité? Porter plainte? L’association décide finalement de laisser couler. Et le casting connaît un franc succès. Source et suite de l'article
  4. De larges extraits : Le choc au matin du 31 octobre, pour Abdallah Zekri. Les murs de sa maison à Nîmes sont maculés de croix gammées et tags : "Arabes dehors" , "Islam dehors",, "SS", "Heil Hitler". Cet acte odieux survient dans une escalade de l'extrême-droite, où l'on a vu, entre autres, des incitations à "l'action directe", des agressions et menaces ciblées directement contre des personnes... ...........(............)......... La cible : un musulman engagé contre le racisme Abdallah Zekri n'est pas un inconnu, ses engagements en font une cible pour la haine des extrême-droites. Aumônier musulman des hôpitaux, il est décrit à Nîmes comme une "personnalité musulmane qui travaille à une bonne entente interreligieuse dans notre ville." A. Zekri est aussi un représentant du CFCM ( Conseil Français du Culte Musulman) et de plus, il anime un "Observatoire de l'islamophobie". Durant un temps, il avait été séduit par les appels de Nicolas Sarkozy en direction d'organismes musulmans. Mais en mars 2011, il avait déchiré avec fracas sa carte de l'UMP, indigné par les tentatives de "Débat sur l'Identité nationale" lancées par l'ex-Président de la République. Son geste était associé à celui d'Abderahmane Dahmane, conseiller technique chargé de la diversité à l’Elysée et ancien secrétaire national chargé de l’immigration à l’UMP, qui appelait les musulmans à quitter le parti : "L’UMP, (...), c’est la peste pour les musulmans" (voir Respect Mag) . Il s'était aussi vigoureusement élevé contre JF Copé et ses histoires de vol de pain au chocolat pour cause de ramadan (ici : Saphir News ) En avril 2013, inquiet du cyber-racisme, de l'accentuation des propos et actes racistes à l'encontre des personnes et lieux réputés "musulmans", il a rencontré une conseillère du Président Hollande : "Je réitère mon appel à François Hollande pour qu'il prenne des mesures afin d'éviter la montée des actes islamophobes. Le président doit fait une déclaration dans le sens de la lutte contre l'antisémitisme, l'islamophobie, pour en faire une grande cause nationale. " Des inquiétudes, un appel qu'avait également exprimés la présidente de la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme (CNCDH), voir ici . ..............(..................).................... Dans l'extrême-droite, des appels à "l'action directe" Durant le premier semestre 2013, on avait déjà vu, dans le sillage des manifs droites / extrême-droites contre la loi Taubira sur le mariage, de nombreuses actions et menaces visant directement des personnes, des élus, à leur domicile, dans leurs déplacements privés, des adresses personnelles de journalistes diffusées au cours d'une manifestation du Front National . A la même époque que ce "Printemps français", une série de menaces de mort avaient été adressées à des juges, des personnalités juives, des journalistes , signées et médiatisées par un groupe anonyme qui se baptisait "IFO - Interaction des Forces de l'Ordre" (voir France-Info). Tout récemment, c'est Ras L' Front- Rouen qui recevait des menaces (ici) , ou le Parti de Gauche qui voyait son local à Toulouse dégradé, avec la signature de groupes fascistes pourtant dissous en juillet par décision gouvernementale et judiciaire (ici) Les leaders de deux ces groupes officiellement interdits depuis juillet, l'Oeuvre Française / Jeunesses Nationalistes, ont pourtant encore accès aux médias (ici), peuvent encore tenir des réunions dans diverses villes pour continuer à recruter des troupes (voir Canal Plus). En Lorraine, on s'inquiète que ces mouvements puissent encore impunément diffuser des incitations à la haine raciale, à l'antisémitisme ( voir Républicain Lorrain), tandis que par exemple, à Toulon, le site des Jeunesses Nationalistes existe toujours, avec ses habituelles apologies des criminels de l'OAS, ses publicités pour l'antisémitisme le plus débridé, sa violente islamophobie... ..............(................)........... Une nouvelle incitation à la haine raciste en préparation, à Amiens A présent, c'est en prenant le prétexte d'un projet d'agrandissement de mosquée à Amiens que ces groupes fascistes comptent faire du "buzz" : ils prévoient une manifestation le 16 novembre , "d'ampleur nationale" prétendent-ils, sur le terrain de cette nouvelle mosquée, en plein Quartiers-Nord d'Amiens. Cette manifestation-là est officiellement organisée par le ""Parti de la France" (une scission du Front National) qui a des relations forts amicales avec les "dissous" des Jeunesses Nationalistes - Oeuvre Française. . La Préfecture n'a pas encore pris de mesure d'interdiction tandis qu'il se dit à Amiens qu'on attend de pied ferme les provocateurs de haine ... Voir ici l'enquête (en accès gratuit) du Téléscope d’Amiens, "Journal indépendant de Picardie" : L'extrême-droite cherche l'étincelle dans les quartiers sensibles En plus du choix du lieu, la manifestation est annoncée avec des mots d'ordre provocateurs à souhaits : "la France aux français", "Contre l'islamisation" "Contre la colonisation migratoire" . Thomas Joly, le leader local du de ce "Parti" explique benoitement au micro de France-Bleu que "les français" doivent avoir le droit de manifester "dans les quartiers colonisés d'Amiens-Nord" . Les néofascistes ne sont guère embarrassés par un petit détail : pour dénoncer cette prétendue "colonisation'' que subirait notre pays, pour dénoncer les "colons" contre lesquels il serait légitime de s'insurger, ils ciblent une mosquée qui est appelée communément à Amiens "la mosquée des harkis", ces harkis que l'armée française avait utilisés comme auxiliaires dans sa guerre coloniale en Algérie... "Foutons les dehors !" , c'est l'autre message que diffusent les organisateurs de la manifestation du 16 novembre : un appel direct à la violence. En octobre 2012, les mêmes, toujours associés aux "dissous" des Jeunesses Nationalistes / Oeuvre Française, avaient déjà tenté de monter une provocation-buzz en plein Quartiers Nord d'Amiens. Cette opération ayant été interdite par la préfecture (*) , les néofascistes se s'étaient déplacés à Beauvais, pour aller faire des poses-photo devant une salle de prière en construction. A l'heure actuelle, le compte-rendu et les photos ( largement reprises dans la fachosphère) figurent toujours sur le blog de l'organisateur officiel de la provocation du 16 novembre prochain. je vous conseille la lecture complète de ce long mais instructif article sur : http://www.isere-antifascisme.org/nimes
  5. REIMS (Marne). Les femmes musulmanes se sentent de plus en plus rejetées par certains à Reims parce qu'elles sont voilées. Deux agressions ce week-end ont poussé les associations à se rassembler devant le commissariat. C'EST sans aucun doute la répétition des actes anti-musulmans, des actes racistes, qui a fait qu'hier, une centaine de personnes membres ou proches d'associations musulmanes se sont regroupées devant les Compagnons du Devoir puis devant le commissariat de police, suite à l'agression d'une jeune femme. Selon son beau-père, Ali, la femme voilée, turque, qui vit en France depuis dix ans, se rendait avec son mari en voiture à son travail, à 17 h 45. Rue Maldan, elle a été prise à partie par un jeune homme, qui aurait ensuite arraché son foulard en passant la main par la vitre. ......(....)...... Une autre agression a eu lieu dans la zone commerciale de Cormontreuil, samedi. « Ma femme était au volant de la voiture, quand elle a reçu de l'eau et des insultes, car elle porte un foulard. Cela se produit à chaque fois qu'elle sort, elle se fait insulter », nous explique son mari au téléphone. lire l'article en entier sur : http://www.lunion.presse.fr/article/marne/apres-une-agression-le-ras-le-bol-des-associations-musulmanes
  6. À mourir de rire, le respect pour la candidate... mais inquiétant. Un jour, un parti musulman, organisé et puissant, des loups avec des habits de mouton, affiliés au Frères Musulmans sans doute, probablement financé par l'Arabie saoudite, gagnera une élection en Occident... Oui, une guerre civile se prépare... pour simplement conserver nos racines et nos Libertés, fragiles et éphémères... En attendant, rions ****
  7. Si vous souhaitez devenir Française, présentez-vous à la préfecture sans voile, vos chances n’en serez que plus grande d’avoir votre carte d’identité. C’est en sus le message qu’a adressé la sous-préfecture de Mantes-la-Jolie à une jeune femme ayant entamé les démarches pour acquérir la nationalité Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) a rapporté, lundi 21 juillet, le cas d’une femme musulmane ayant été informée le 7 juillet par un courrier de la sous-préfecture que sa demande était refusée parce qu’elle s'était présentée à l'entretien voilée. « En effet, lors de l’entretien réalisé dans mes services, le 10 mars 2014, vous vous êtes présentée voilée. Vous avez déclaré porter le foulard car votre religion vous l’impose », était-il écrit. « Par ailleurs, vous avez précisé que lorsque vous avez des invités, les hommes et les femmes sont reçus séparément, sauf dans le cadre familial. Ces réponses révèlent un défaut d’intégration dans la communauté française et un refus d’adhésion aux principes républicains en particulier ceux de la laïcité et de l’égalité entre les sexes », ajoute-t-on. Le principe de laïcité, qui, au demeurant, s’applique à la sphère publique et non privée, est à nouveau détourné de son sens pour permettre l’application d’une décision qui a tout de scandaleux. « De quelle manière, les habitudes de recevoir chez soi ou la tenue vestimentaire d’une personne sont-ils devenus des arguments recevables concernant l’acquisition de la nationalité française ? », s’insurge le CCIF. « La préfecture de Mantes-la-Jolie compte-t-elle publier un guide du « Bon Français », imposant un code de conduite à adopter chez soi et en société ? De plus si l’on suit la logique de la préfecture, combien de Français devraient renoncer à leur nationalité pour "défaut d’intégration" ? », poursuit l’association, qui rappelle le cas d’une femme résidant en France depuis 13 ans qui s’est vue refuser une carte de séjour car elle s’était présentée « "vêtue d'un voile laissant seulement apparaître" son "visage" ». http://www.saphirnews.com/Islamophobie-la-nationalite-francaise-refusee-car-voilee_a19326.html
  8. Véronique Genest, auto-proclamée "islamophobe", créé la polémique sur le net La comédienne Véronique Genest, l'une des stars de TF1 avec la série "Julie Lescaut" diffusée depuis 1992, était au centre mardi d'un nouveau tollé sur les réseaux sociaux après avoir affirmé "être islamophobe, comme beaucoup de Français". AFP - La comédienne Véronique Genest, l'une des stars de TF1 avec la série "Julie Lescaut" diffusée depuis 1992, était au centre mardi d'un nouveau tollé sur les réseaux sociaux après avoir affirmé "être islamophobe, comme beaucoup de Français". "Je suis islamophobe, et phobie veut dire peur. Donc oui, peut-être oui, probablement, je suis islamophobe comme beaucoup de Français. J'ai peur de l'islam comme on a peur d'une chose que l'on ne connaît pas", a déclaré lundi Véronique Genest, invitée de Jean-Marc Morandini sur la chaîne NRJ12. La comédienne, qui a précisé fermement n'évoquer "que les intégristes", avait publié fin août sur son compte Twitter une première prise de position: "L'islam est dangereux pour la démocratie et en fait la démonstration tous les jours". Lire la suite (France 24)
  9. EXTRAITS : by Debunkers on 25 février 2013 at 10 h 32 min Posted In: Hoax en vrac « Chanson contre l’islamisation, par Grand Corps Malade » : gros bidonnage »Encore un qui ouvre les yeux ! Il se tourne lui aussi vers Marine ! Le slameur Grand Corps Malade dénonce l’islamisation de la France dans une nouvelle chanson ! Et les médias le censurent ! « Encore un faux, en fait. Ce hoax circule avec pas mal de vigueur en février 2013. > faites comme nous tous …transférer +++++++++++++++++ > > > > Voulez-vous savoir pourquoi » Grand corps malade » ne passe pratiquement plus sur les chaines et autres médias ? > > > > La démonstration est sur le lien ci-dessous, il n’est vraiment pas » politiquement correct « ......(.....)..... En réalité…ce slam n’est ni écrit ni interprété par Grand Corps Malade. C’est tellement évident ! 1° ce n’est nullement sa voix 2° voir ci dessous, un échantillon de ses vrais textes, à l’opposé de ce slam aux relents racistes. Les lepénistes, déjà tout intoxiqués de bobards et préjugés racistes, sont capables de gober n’importe quoi, et s’empressent de répandre leurs hoax. Pour savoir de quoi il retourne, même si on a aucune connaissance de Grand Corps Malade, (comme c’est sans doute le cas chez le frontiste de base), il suffit pourtant de se servir un peu de ses neurones ou de sa souris, et de cliquer sur l’auteur de la vidéo . Il se nomme (très modestement !) « Peuple de France » et se présente ainsi : « PdF est un groupe de rock patriote, qui véhicule des messages non-racistes. Il dénonce l’islamisation de la France et la disparition de notre Identité. » lire en entier sur l'excellent site de :http://planete-en-danger.net/debunkers/chanson-contre-lislamisation-de-grand-corps-malade-gros-bidonnage/
  10. "Je suis d'origine algérienne et je ne suis pas d'accord avec certains discours de certains responsables du FN dans mon département." Nadia Portheault, candidate FN à Saint-Alban (Haute-Garonne), jette l'éponge, révèle La Voix du Midi mardi 5 novembre. En cause, selon l'hebdomadaire, "un manque de soutien logistique de la part de son parti mais surtout des propos racistes entendus au sein de la base militante du FN de Haute-Garonne". Nadia Portheault avait été investie tête de liste dans cette commune de 6 000 habitants. Cette mère de famille a écrit un courrier à Marine Le Pen et Serge Laroze, président départemental du FN 31, pour les informer du retrait de sa candidature, précise La Voix du Midi. Selon le journal, elle a également rendu sa carte d'adhérente, tout comme son mari. "Décalage entre le discours de Marine et celui de la base" "Nous constatons qu'il y a un décalage entre le discours de Marine et celui de la base militante, souligne la jeune femme. Cette ambiguïté permanente, entre la vitrine et une arrière-boutique spécialisée dans les blagues vaseuses sur les Arabes et les homos, n’était plus supportable." "Je voulais être candidate sous mon nom de jeune fille, Djelida, poursuit-elle. On m'a vivement conseillé de privilégier mon nom d'épouse, allant même jusqu'à me dire que mon prénom était déjà presque un handicap." Elle se serait même entendue dire par un cadre du FN 31 : "Toi et tes enfants, vous êtes bons pour le four…" Nadia Portheault n'est pas la première candidate FN à démissionner après avoir constaté un décalage entre le discours de la présidente du parti et celui de la base militante. Benoît Girard, deux fois candidat frontiste dans les Ardennes (aux cantonales en 2011 et aux législatives en 2012) a démissionné à deux reprises. "Je me suis senti mal à l'aise face à certaines attitudes xénophobes, voire racistes (...). J'ai pensé, peut-être naïvement, que l'arrivée de Marine Le Pen à la présidence allait me permettre de faire exister une ligne différente, plus républicaine et plus sociale, orientée vers une ligne de réconciliation nationale que je souhaitais défendre…" expliquait-il en 2011 dans les colonnes de L'Union. Un an plus tard, il constate que "le vote FN [procède] beaucoup plus d'un réflexe 'anti-immigré' que d'une aspiration collective à sortir d'un système socio-économique vécu par beaucoup comme une donnée imperméable au questionnement". source : "]http://www.francetvinfo.fr/elections/municipales/municipales-une-candidate-fn-choquee-par-des-propos-racistes-jette-l-eponge_451382.html#xtor=RSS-3-[]
  11. extrait : La mosquée de York, dans le nord de l'Angleterre, a fait sensation lundi. Alors qu'une action de l'English Defence League (EDL), un mouvement nationaliste et anti-islam, se préparait devant son bâtiment, plus d'une centaine de ses membres se sont rendus sur place et sont allés à la rencontre des manifestants, les invitant à partager du thé et des biscuits et leur proposant de jouer au football, rapporte la BBC. L'appel à manifester de la section locale de l'EDL, diffusé sur sa page Facebook, avait pourtant de quoi inquiéter. L'imam Abid Salik raconte : "Quelques personnes [ont répondu à cet appel], mais des membres de la mosquée les ont accueillis et ont engagé la discussion. Certains ont apporté des tasses de thé et des biscuits, puis après trente ou quarante minutes d'échanges, [les militants] sont entrés dans la mosquée, ce qui a été un très très beau moment." L'archevêque anglican de York, John Sentamu, a salué cette réaction, qu'il a qualifiée de "fantastique". Pour lui, "le thé, les biscuits et le football sont une parade formidable et typique du Yorkshire face aux idées hostiles et extrémistes". Le père Tim Jones, responsable de la paroisse où la mosquée est implantée, a également témoigné de son admiration : "[Leur réaction] a démontré la mesure de leur courage – un courage physique, bien sûr, mais aussi un grand courage moral. Je pense que cette modeste petite mosquée a offert un exemple au monde entier." Neil Barnes, un élu local, a pour sa part déclaré que cela avait été "un moment de fierté pour York". "Je pense que je n'oublierai jamais ce jour où la mosquée de York a contré la colère et la haine par la paix et l'hospitalité", a-t-il déclaré. Au lendemain de cette épisode, et dans un genre beaucoup plus musclé, des "hacktivistes" se réclamant d'Anonymous ont publié les numéros de téléphone et les adresses de membres de l'EDL, première étape, selon eux, d'une campagne de destruction de ce mouvement extrémiste. en entier sur : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/05/29/so-british-une-manif-anti-islam-accueillie-avec-du-the-et-des-biscuits-a-la-mosquee/#xtor=RSS-32280322
  12. http://www.youtube.com/watch?v=HWdtpNp67J0 Venant d'un homme d'église cela m'étonne! Que cherche t-il? La guerre des religions? Les menaces terroristes? La promotion de la haine? Je ne comprend pas comment cela est possible... L'islamophobie avance...
  13. Un simple parcours des sujets politiques permet de se faire une idée à ce sujet : il est devenu quasiment impossible de parler d'islam et de critiquer certaines de ses pratiques ouvertement sans qu'on vous assimile sans merci à un nazi pur jus, et ce sans aucune concession. Comment peut-on accepter cela dans un pays qui se veut défenseur des droits de l'homme et du citoyen? L'étendard derrière lequel se cachent tous ces censeurs? "Islamophobie"! Or si nous pouvons supposer que certains critiquent à travers l'islam, l'étranger d'origine noire ou arabe, il ne ferait aucun sens de généraliser et de supposer que toute critique de cette religion reposerait sur du racisme d'autant que certains musulmans eux-mêmes tentent une telle critique de leur côté. Remarquons donc qu'il s'agit bien là d'un raccourci dans lequel par association abusive on assimilera des défenseurs des droits de l'homme ou des anti-religieux à des racistes, tandis que les accusateurs pratiquent exactement ce qu'ils dénoncent, à savoir : l'amalgame. Qu'en est-il en outre de ce concept : "islamophobie"? L'assimilation d'une religion à une race n'est-elle pas tendancieuse et idéologique? A y bien regarder, politiquement parlant le concept n'a aucune pertinence ou pour le moins, il est dangereux. Que des musulmans soient victimes d'une violence spécifique liée à leur religion (le premier exemple qui me vient à l'esprit étant celui des agressions de femmes voilées) à la rigueur je le conçois, mais cela rend-il légitime d'assimiler toute critique de la pratique islamique et des problèmes croissants que pose le communautarisme à du racisme?
  14. Salut. Depuis le double attentat-terroriste à Charlie hebdo et un hyper casher en France, plus d'une vingtaine d'actions anti-musulman ont été enregistrés au pays en seulement une semaine. Du jamais vu. Mosquées incendiées, coup de feux, croix gamées, menaces de mort, insultes racistes et xénophobes, agressions... On se rapellera les têtes de porc posées devant des entrées de mosquées et des cimetières musulmans profanés avant le double attentat. source : Le Monde http://mobile.lemonde.fr/societe/article/2015/01/12/une-vingtaine-d-actions-contre-la-communaute-musulmane-recensees_4554633_3224.html
  15. Non droit pour les musulmans, le régime crapuleux français suspens les droits des musulmans en l'absence de tout fondement juridique !!!! La mairie de Nice s'est opposée au mariage civil d'un couple musulman La justice, saisie par la ville de Nice en vertu de l'article 175-2 du code civil, a suspendu lundi 23 mars la célébration du mariage civil d'un couple de confession musulmane. La municipalité a émis des doutes sur le consentement des époux, mais ce sont des soupçons de radicalisation qui ont motivé sa décision. http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/03/24/la-mairie-de-nice-s-est-opposee-au-mariage-civil-d-un-couple-musulman_4599737_3224.html
  16. Depuis les attentats de Charlie Hebdo, une vague de violence semble envahir la France. En deux semaines, il y a eu plus d'actes anti-musulmans que l'année dernière, et parmi eux, des actes inédits en termes de violence, comme l'utilisation de grenade à plâtre et de coup de feu. Dans le Vaucluse, c'est carrément un meurtre qui a eu lieu, puisqu'un père de famille musulman a été assassiné de dix-sept coups de couteau. Mais là n'est pas le point de ce sujet de recenser cette vague de violence, j'aimerais mettre en avant le véritable foutage de gueule de l'état français et le deux poids deux mesures qu'il instaure, créant un véritable terrorisme d'état envers la population qui sort du rang. Ainsi, Jean-françois Chazeran, professeur à poitiers, a été suspendu par sa hiérarchie et la justice a été saisie. Motif ? Il n'était pas à la minute de silence (perturbée donc), et aurait mis en place un débat en classe (demandé par les élèves) sur les causes du terrorisme. Je ne reviendrais pas, encore une fois sur la pertinence ou non de cette décision. (source) J'aimerais cependant la mettre en parallèle avec ce professeur de Garches, qui a insulté un élève arabe de "Sale Djihadiste" et qui, non seulement n'a pas été suspendu, mais en sus est soutenue par sa hiérarchie indiquant une erreur et non une faute. Aucune sanction n'est prévu contre l'enseignant. (source) La simple parodie d'un dessin de Charlie Hebdo a amené un étudiant devant la justice. Pour avoir transformé le dessin que Riss avait fait concernant une tuerie en Egypte, représentant un musulman tenant un coran traversé par des balles et titrant "le coran c'est de la merde ça n'arrête même pas les balles" en "charlie hebdo c'est de la merde ça n'arrête même pas les balles", celui-ci s'est vu convoqué par le parquet des mineurs pour apologie de terrorisme (source) Alors que Dieudonné M'bala M'bala est arrêté pour apologie de terrorisme pour avoir dit "je me sens Charlie Coulibaly", Philippe tesson, ayant explicitement pointé les musulmans comme un danger est accueilli complaisamment sur de nombreux médias, et défendu par ses pairs, autant sur Europe 1, le Figaro, L'express, le HuffingtonPost ou france inter. (multi-source) Après avoir Taggué "morts aux arabes" à Poitiers, un homme a été interpelé, mais, jugé ivre, laissé en liberté en attente de son procès. ( http://www.centre-presse.fr/article-360669-la-mosquee-de-poitiers-taguee-un-suspect-interpelle.html ) à Rodez, un homme entre dans une mosquée muni d'un bâton et menace les fidèles qui s'y trouvent, il est relâché dans la soirée ( http://www.centrepresseaveyron.fr/2015/01/14/menace-a-la-mosquee-de-rodez-un-homme-interpelle,947280.php) Aucune information sur un homme, à Toulouse, qui serait entré dans la grande mosquée pour "tuer un musulman" (http://rodez.ville.orange.fr/actu/region/toulouse-un-homme-arme-d-un-couteau-interpelle-pres-de-la-grande-mosquee-101256.html) à Delle, dans le territoire de Belfort, un homme a été mis en examen pour menace envers un lieu de culte et détentions de produits dangereux. Il avait de quoi fabriquer une bombe chez lui. Plus fort, cet homme, très connu des services de polices, puisqu'il avait fait sauter un bâtiment il y a une quinzaine d'années. Pour autant il n'a pas été jugé nécessaire de le mettre en préventive; il a été relâché. à l'inverse, dans l'Isère un homme souffrant d'une légère déficience mentale a été condamné à 6mois de prison ferme pour avoir dit "«Ils ont tué Charlie, moi, j’ai bien rigolé." Source Un homme, ivre, a lancé à des policiers qu'il allait les fumer à la kalachnikov, est condamné à 10 mois ferme (source) Je pourrais continuer, encore et encore, mais la question ici, n'est pas de débattre des peines les unes après les autres, mais de regarder l'ensemble et de voir qu'il y a une gigantesque démesure dans les peines. L'islamophobie est littéralement excusée, voire justifiée et défendue, tandis que les actes et paroles n'entrant pas exactement dans le sillage devenu quasi-dictatorial du "je suis Charlie", sont punis avec une sévérité extrême. Le gouvernement va débloquer 425 millions d'euros dans la lutte contre le terrorisme. L'une des premières mesures est une mesure visant à contrôler plus fortement internet, et dans le même temps, une vague d'arrestation et d'incarcération a lieu, dans ces mêmes prisons qui ont été la cause de la radicalisation des frères Kouachi. à l'extrême-droite, on se frotte les mains et on n'hésite pas à comparer les musulmans avec les allemands avant l'arrivée du parti nazi. ( source relayé par Marion Maréchal LePen) Notre état se dirige à toute vitesse vers un état terroriste, dictatorial et policier. Comme on le craignait, l'engouement national est désormais instrumentalisé pour faire s'effondrer la démocratie et les principes républicains en France. On fait quoi maintenant ?
  17. Pour 76 % des Français, « l’islam progresse trop en France » 05/12/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Selon un sondage sur les valeurs des Français à six mois de l’élection présidentielle, réalisé du 2 au 4 novembre par l’Ifop pour Europe 1 et Paris Match, 76 % des Français estiment que « l’islam progresse trop en France ». Un chiffre en progression de 5 points par rapport à une question similaire posée il y a tout juste un an. L’enquête montre également que la laïcité est une valeur plébiscitée par 81 % des Français (+ 1 point par rapport à l’automne 2006), mais derrière l’effort, le travail ou l’entreprise. Ce sondage qui, selon l’Ifop, montre que « les Français plébiscitent des valeurs qui sont au cœur du pacte républicain » (liberté, égalité, fraternité), souligne donc aussi « une radicalisation des Français sur des sujets de crispation identitaire ». Ils ne sont par exemple que 14 % à estimer que « l’État devrait aider financièrement à la construction de mosquées » (contre 28 % au printemps 2006). Suite de l'article... Source: La Croix
×