Bluehawk

Membre
  • Compteur de contenus

    305
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Bluehawk

  • Rang
    Forumeur survitaminé
  • Date de naissance 10/10/1994

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  1. Bien que je ne l'excuse pas, je note l'intégrité de cet homme qui a la décence de se retirer contrairement a un certain homme de droite qui persiste dans sa folie.
  2. Bref Marine a parfaitement résumé ma pensée sur ce débat concernant les candidats avec son graphisme
  3. Quatre policiers ont été placés en garde à vue lundi 20 mars, dans l'enquête sur la saisie record de sept tonnes de cannabis dans des camionnettes stationnées boulevard Exelmans à Paris en octobre 2015, a appris franceinfo de source policière, confirmant une information du journal Libération. L'ex-patron de la lutte antidrogue de nouveau en garde à vue Parmi eux, François Thierry, l'ancien patron de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), actuellement en poste à la sous-direction antiterroriste de la PJ (Sdat). Il est placé en garde à vue à l'IGPN pour la seconde fois dans cette affaire. Il avait déjà fait l'objet d'une garde à vue le 1er mars, mais celle-ci avait été levée après quelques heures. En octobre 2015, la douane a saisi quelque 7,1 tonnes de résine de cannabis à bord de trois véhicules garés dans le XVIe arrondissement de Paris. Il s'agit de la plus grosse prise de drogue jamais réalisée à Paris intra-muros. http://www.francetvinfo.fr/societe/drogue/sept-tonnes-de-cannabis-saisies-a-paris-quatre-policiers-en-garde-a-vue-dont-l-ex-patron-des-stups_2106140.html Elle est belle notre police, n'est-ce pas ?
  4. l'homophobie est un phénomène assez récent par contre et n'est apparu qu'avec l’avènement de la religion.
  5. Sage décision, il y avait pas mal de dérives et de policiers corrompu dans ce commissariat et le calme ne pouvait plus revenir avec le peuple et les force de l'ordre suite a cette histoire, j'espère qu'il recruteront des meilleurs éléments la prochaine fois.
  6. Clairement entre Fillon qui veut saigner a blanc les français en rétablissant l'esclavage et la monarchie, Hammon qui sort des mensonges et promesses complètement irréalisable et Marine Lepen qui cherche a tout prix a diviser le peuple et la ruine de la France seulement lui et peut-être Macron proposait du concret sans tomber dans l'extrême ou la caricature.
  7. Superbe débat même si pas représentatif, Melenchon a été magistral si seulement la classe politique avait au moins 1/4 de sont éthique.... mais c'est Macron qui a été la révélation ce soir pour moi, pratiquement bon sur tous les sujets mais on voit qu'il manque encore un peu confiance. Hammon était pas mal et Lepen pertinente uniquement sur l'immigration, on voit que sur le reste elle est un peu a la ramasse , elle a pas trop ouvert sa gueule ça nous a au moins fait des vacances pour une fois... Concernant Fillon no comment, je comprend même pas qu'il est le cran de se présenter sur ce plateau après tout ce qui s'est passé, on voit que cela le gêne toujours pas de mettre les français en esclavage pendant que Penelope se rempli les poches a cette ordure.
  8. La colonisation est une barbarie peut importe qui la fait, on aliène des peuples et on les impose des valeurs et une culture de force contre leur volonté sous prétexte de vouloir les civiliser, cette attitude derrière de soi-disante louable intentions cache un racisme rance et un arrogance mal placé.
  9. Exact si droite/gauche se résume au P.S ou a l'U.M.P c'est kiff kiff... par contre je vois mal un partisan FN passer la bague au doigt ou se laisser passer la corde au cou par un sympathisant d'Hammon..
  10. Ce débat tourne en rond, la sexualité est une affaire privé et est unique a chacun, on peut très bien aimer pratiquer la sodomie d'une manière active ou passive sans subir la réciprocité, le sexe n'est pas une affaire équité ou d'échange mais de plaisir et que vient faire la misogynie dans cette histoire ? les homos adepte de sodomie la pratique quelque fois qu'uniquement d'un seul sens et ne sont pas sexiste pour autant.
  11. Pathétique... on voit la différence d'un niveau entre un leader d'un pays et un enfant... on peut être contre la politique Mme Merkel mais on voit qu'elle a le charisme et l'envergure d'un chef état pas comme Trump ou on se demande vraiment qu'est-ce qu'il fout la. Oui car c'est vrai que le contexte de ces 2 situations sont comparable....
  12. Eh bien.... Avec notre classe politique actuel, les français sont bien parti pour vivre longtemps.
  13. Ah quand on parle d'allégations sans fondements....
  14. Va dire cela a la pauvre victime tabassée qui est maintenant incapable de travailler pendant 2 semaine a cause de ses énergumènes qui idolâtre le châtelain.
  15. C’est très certainement un drame passionnel qui s’est joué hier, au Gosier. Un couple a péri dans les flammes, à son domicile. L’homme aurait aspergé d’un liquide inflammable son épouse. Un drame consécutif à une séparation conjugale, sur fond de violence et de disputes. Un couple a péri dans les flammes, à son domicile. L’homme, Pascal Sainsily, âgé de 44 ans, surveillant au centre pénitentiaire de Baie-Mahault, aurait aspergé son épouse d’un liquide inflammable, auquel il a mis le feu, avant de s’embraser lui aussi. La jeune femme, Betty Sainsily, 43 ans, brigadier de police au commissariat central de Pointe-à-Pitre/Abymes, était déjà décédée à l’arrivée des secours. L’homme a succombé, lui, à ses graves brûlures, dans l’ambulance des pompiers. Le couple s’était séparé récemment. Une relation violente Aujourd'hui, l'émotion, l'horreur et la stupeur entourent ce drame sur fond de violences conjugales. Depuis plusieurs mois, et selon des sources concordantes, le couple battait de l'aile et était en cours de séparation. Il y a une quinzaine de jours, c'est sur le lieu de travail de la jeune femme que la relation s'est considérablement dégradée et a pris dans la foulée une tournure judiciaire. Une violente dispute aurait opposé le couple dans le parking du commissariat de Pointe-à-Pitre avant de se terminer dans les bureaux de la hiérarchie avec placement en garde à vue du mari et déférement au tribunal. Betty Sainsily avait déposé une plainte contre lui pour des faits de violences. Ce dernier avait été jugé en comparution immédiate et s’était vu infliger une interdiction d’approcher son épouse et d’entrer en relation avec elle. Mais selon le voisinage, il y a deux jours, il serait revenu à son domicile. Depuis, disputes et cris se succédaient dans le quartier. Trois enfants orphelins Hier, l'ultime dispute s'est terminée par un coup de folie, un pétage de plombs... Ce dernier aurait aspergé sa femme avant de l'immoler, interdisant même l'intervention d'un voisin avant de s'immoler à son tour en se jetant sur son épouse. Cette dernière décédait sur place. Quand à lui, il quittait ce monde lors de son transfert au CHU. Le couple laisse derrière lui 3 enfants. Hier, l'émotion et la douleur se lisaient sur le visage des voisins mais aussi sur ceux des collègues de Betty Sainsily. La brigadière de police était appréciée de son environnement professionnel. Elle était décrite comme une femme d'engagement, généreuse et serviable. Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire. Condoléance a la famille, je connait bien le fils de la victime en plus, bon courage a lui. http://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/drame-conjugal-fond-violence-disputes-453545.html