Aller au contenu

menon

Membre
  • Compteur de contenus

    8 222
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    17,707 [ Donate ]

À propos de menon

  • Date de naissance 02/04/1897

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

menon's Achievements

Maitre des forums

Maitre des forums (14/14)

  • Dévoué Rare
  • Première semaine terminée
  • Un mois plus tard
  • Un an ici Rare
  • Commence des conversations

Badges récents

5,5 k

Réputation sur la communauté

  1. Tout chaud depuis quelques heures .....
  2. “Surestime de soi et manipulatrice”: les conclusions de l’expertise psychiatrique de la meurtrière présumée de Lola Mise en examen pour le meurtre et le viol de Lola, Dahbia B. a subi une expertise psychiatrique qui a établi sa responsabilité pénale, selon BFMTV et Le Parisien. Alors que tout trouble psychique a été écarté, plus rien ne semble s’opposer à un procès aux assises. Des éléments “psychopathiques” ont été constatés dans la personnalité de la suspecte, mais aucune trace d’une maladie mentale. Selon l’experte, la suspecte n’éprouverait pas d’empathie ou de culpabilité. En revanche, elle aurait une surestime de soi, une “tendance à la manipulation” et une “structuration perverse”.
  3. Le Qatar soupçonné de corruption au Parlement européen: 600.000 euros en cash découverts chez un ancien eurodéputé, quatre interpellations une vaste enquête pour des faits présumés d'organisation criminelle, de corruption et de blanchiment d'argent, a indiqué le parquet fédéral au quotidien et à l'hebdomadaire. “Les perquisitions de ce jour ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur une somme d’environ 600.000 euros en liquide. Du matériel informatique et des téléphones portables ont également été saisis. Ces éléments seront analysés dans le cadre des investigations”, a indiqué le parquet fédéral. Selon Le Soir, cette somme a été découverte chez Pier-Antonio Panzeri, un ex-députée européen. Les enquêteurs anticorruption, qui ont démarré leurs travaux mi-juillet, “soupçonnent un pays du Golfe de tenter d'influencer les décisions économiques et politiques du Parlement européen, cela en versant des sommes d’argent conséquentes ou en offrant des cadeaux importants à des tiers ayant une position politique ou stratégique significative au sein du parlement européen”, avance le parquet fédéral dans sa réponse aux deux médias. Le parquet ne mentionne pas le Qatar. Mais plusieurs sources bien informées ont indiqué au Soir et à Knack qu'il s'agissait bien de l'émirat gazier.
  4. euhhhhh , t'es certain que c'était pas plutôt 18 ???? en même temps que l'armée ? Je dirais même plus , 20 ans .... dévergondage avec une " fille de joie " !
  5. Le jeu vidéo "Fortnite" poursuivi en justice au Canada Le jeu, édité par Epic Games, est accusé de créer une dépendance à ses joueurs. Des parents canadiens ont déposé un recours collectif. Trois parents reprochent à Fortnitede provoquer une dépendance assimilable à celle que « peut créer l'héroïne ou la cocaïne », citant des symptômes « physiques et psychologiques » tels que « des migraines », des « douleurs dorsales », ainsi que « des troubles sociaux importants ». Selon le jugement, rendu mercredi et autorisant ce recours, sur les trois mineurs cités, l'un aurait reçu un diagnostic de cyberdépendance alors qu'un autre, âgé de 13 ans à l'époque, aurait joué 7 781 parties en deux ans, « au minimum trois heures par jour », parfois jusqu'au milieu de la nuit. Les plaignants avancent également le fait que le jeu de tir et de survie « encouragerait des dépenses excessives ». La monnaie virtuelle ciblée Bien qu'il soit téléchargeable gratuitement, les utilisateurs peuvent acheter des V-bucks, une monnaie virtuelle, afin de se procurer des accessoires dans le jeu tels que des tenues ou des danses. Un des enfants cités dans l'action collective aurait ainsi dépensé plus de 6 000 dollars canadiens (4 100 euros) et « serait allé jusqu'à dire qu'il a été victime d'une fraude », a indiqué à l'Agence France-Presse Jean-Philippe Caron, un des deux avocats ayant déposé la requête. L'avocat s'est dit « satisfait » et « confiant » pour la suite, considérant les « preuves probantes » qui viennent appuyer les différents dossiers qu'il défend. Les trois parents et leurs avocats demandent des « dommages moraux et matériels, ainsi que la restitution des prestations », notamment le remboursement de tous les achats de joueurs mineurs. De leur côté, les représentants d'Epic Games avancent que la preuve est « insuffisante », évoquant l'absence de « rapport d'expertise », de « dossier médical qui pose un diagnostic de "dépendance" » et d'étude sur « les effets indésirables d'un jeu vidéo ». https://www.lepoint.fr/justice/le-jeu-video-fortnite-poursuivi-en-justice-au-canada-09-12-2022-2501010_2386.php
  6. Harry et Meghan sur Netflix : trois heures de pleurnicheries Les premiers épisodes du documentaire intime des Sussex n’apportent rien de neuf, glorifient l’histoire du couple et tournent en boucle sur l’apitoiement personnel. On attendait beaucoup du documentaire de Harry et Meghan : promis, juré, l'heure était venue de rétablir la vérité sur leur histoire, charcutée et déformée, selon eux, par les tabloïds. Le résultat est une longue plainte sur leur histoire d'amour contrariée, une litanie de griefs poussée depuis les canapés moelleux de leur nid d'aigle californien, avec vue sur le Pacifique… Trois heures de pleurnicheries, d'états d'âme et d'explications sommaires, soutenus par les témoignages de proches ou d'amis convoqués devant les caméras de Netflix pour rappeler le contexte ou dire tout le bien qu'ils pensent des exilés outre-Atlantique. Finalement, le téléspectateur n'apprend pas grand-chose, tant la vie des Sussex est relayée sans cesse dans les médias :le premier chapitre s'intéresse plus à l'enfance et la vie de Harry, le second revient sur celle de Meghan et le troisième épisode se termine juste avant la célébration de leur mariage, en mai 2018 – les trois suivants, proposés le 15 décembre, reviendront sur leur départ de Buckingham. Les amateurs d'histoires people apprécieront les détails de leur rencontre, en 2016, via Instagram, par le biais d'un copain qui a partagé une photo de Meghan déguisée en chien… Harry – qui se faisait appeler à l'époque Prince Haz –, plutôt intrigué, entra alors en contact téléphonique avec l'actrice, et tous deux commencèrent à échanger des textos qu'ils n'hésitent pas à déballer pour la première fois. Ils finirent par se donner rendez-vous un soir dans un pub de Londres, où l'héritier du trône se distingua avec trente minutes de retard – Meghan a failli laisser tomber. Pour le reste, c'est du réchauffé : l'enfance du prince aux côtés de Diana, mère et modèle, celle de Meghan, première de la classe et déjà l'âme d'une combattante, leurs blessures d'enfants de divorcés qui les ont rapprochés, les problèmes de Meghan avec sa demi-sœur ou encore avec son père Thomas, qui l'a trahie la veille de son mariage en acceptant une séance photo montée avec la presse. « J'étais sidéré que Tom prenne part à tout ce cirque et qu'il en tirerait profit, confie Doria, la mère de la duchesse de Sussex, dans une rare interview qui apporte un peu de fraîcheur au documentaire. En tant que parent, on ne fait pas ça, non. Ce n'est pas ça, être parent. » « Question de race » Avec en toile de fond toujours le même ennemi : la presse populaire, les tabloïds et leur armée de paparazzis qui tombent sur Meghan comme un nuage de criquets, la suivant comme une ombre, disséquant ses origines, pointant du doigt son métissage, ses erreurs de protocole… « En vérité, peu importe les efforts que je faisais, explique l'ex-actrice dans le documentaire. Quel que soit ce que je faisais, ils trouvaient toujours un moyen de me détruire. » Harry la croit parfaite pour le rôle, mais il comprend vite que le conte de fées tourne au cauchemar, avec une famille royale plutôt indifférente. « Certains membres de la famille disaient : “Ma femme a dû traverser ça. Pourquoi ce serait différent pour ta copine ? Pourquoi mériterait-elle un autre sort ? Pourquoi serait-elle protégée ?” La différence, c'est la question de la race », juge le prince Harry. Si les Sussex évitent d'évoquer à nouveau un éventuel racisme chez les Windsor, le documentaire met en revanche en avant le long passé colonial de l'Angleterre et explique comment Meghan représentait un symbole très clivant pour une presse présentée comme blanche et conservatrice… Un argument douteux quand on voit l'enthousiasme soulevé par l'arrivée de l'actrice dans la famille royale et les unes souvent bienveillantes qui ont accompagné les fiançailles du couple… C'est surtout après, quand les Sussex commenceront à faire cavalier seul, que la presse basculera d'un seul bloc contre eux, les présentant comme les vilains petits canards de la couronne, jugeant Harry sous l'influence de l'ambitieuse Meghan. https://www.lepoint.fr/people/meghan-et-harry-sur-netflix-trois-heures-de-pleurnicheries-08-12-2022-2500983_2116.php
  7. Tricherie inévitable, coûts pour les citoyens, dérive réglementaire européenne : le tout à la voiture électrique fustigé dans un nouveau rapport Une étude épingle “la dérive réglementaire européenne” qui fait la part belle aux véhicules haut de gamme. https://www.lalibre.be/economie/entreprises-startup/2022/12/08/tricherie-inevitable-couts-pour-les-citoyens-derive-reglementaire-europeenne-le-tout-a-la-voiture-electrique-fustige-dans-un-nouveau-rapport-HBA2CYEZDRHWNDUXS2RDZAIQL4/
  8. Deux mineurs arrêtés après des appels aux émeutes après le match Maroc-Espagne cet après-midi des appels circulent sur les réseaux sociaux pour retourner le quartier du “Meir” à Anvers. La police de la ville prévient d’ailleurs qu’elle n’hésitera pas à intervenir si la sécurité publique est compromise et indique que deux mineurs ont été interpellés. “Tous les gens de ‘Anverstv’ (un compte Snapchat, ndlr): le jour du match Maroc-Espagne, chaque quartier du Kiel, à Borgerhout et à Deurne doit se rendre au Meir pour tout piller. Si nous sommes tous ensemble, les flics ne peuvent rien faire”, peut-on lire dans un message relayé par nos confrères d’HLN. Un peu plus tard, quelque chose transparaît de la motivation sous-jacente des fauteurs de troubles potentiels. “Les flics veulent maltraiter notre espèce. C’est nous qui les maltraiterons le 6 décembre.” https://www.7sur7.be/belgique/deux-mineurs-arretes-apres-des-appels-aux-emeutes-apres-le-match-maroc-espagne-cet-apres-midi~a99039dc/
  9. euh.... mais l'émission donne la parole aux deux parties ... c'est le père qui est abjecte !
  10. c'est bien ce que je dénonce .... la géométrie variable ! c'est insupportable . A tel point qu'au final .... les gens se radicalisent . Triste .
  11. Dingue non ? on doit la fermer sur des prénoms .... et probablement détourner ou baisser le regard dès que l'on croise une femme voilée ?
  12. et tiens tu le même discours envers Mélenchon ou la gauche extrême qui prône la " créolisation " de la France ! car tu n'apparais que dans certains topics spécifiques et aux trousses de certains foromeurs !
  13. Tant que la famille n'est pas en " danger de mort " ou d'extermination comme furent les juifs , très peu comprenne cette nécessité . Des milliers de juifs ont eu " LA CHANCE " de pouvoir franciser leur noms .... Merci , mille mercis.
  14. Demande à @ oncle Julien de te donner un p'tit coup de plume
  15. As-tu déjà été au distributeur .... , il existe un plafond non ? Pour une somme pareille , généralement tu passes dans le bureau du directeur , non ? vi , vi ... dans les années 70 , nous aussi nous ramenions les porte-feuilles au commissariat je crois que la Suisse reste encore très respectueuse et en première place c'est le Japon . Quel bonheur de vivre parmi eux.
×