Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'dialogue'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

5 résultats trouvés

  1. Evidemment on peut passer un temps interminable à répondre à des "réponses" qui glissent sur la surface des significations, les attrapent par les premiers préjugés qui leur viennent à l'esprit, et sont très satisfaits. Quand par contre une lecture attentive, sincère et non orientée n'aura pas de mal à saisir l'intérêt d'un texte ; l'intérêt réflexif bien sûr, pas l'intérêt polémique. On peut donc un peu répondre, inviter à une vraie lecture, afin de vraiment instaurer un dialogue raisonné bien ajusté. Je vais juste prendre un exemple. J'ai écris : "Suis-je assez bien, assez vrai, assez beau, assez juste pour entrer au paradis, si jamais le paradis existe ? Kant n’affirmait pas que le paradis existe, mais que c’était un postulat nécessaire pour placer sa vie dans le juste horizon ; celui qui peut servir de meilleur étalon pour mesurer les progrès qu’on a encore à faire, pour avoir quelque réelle dignité." S'agit-il ici "d'un mode d'emploi du bonheur que chacun doit suivre pour être heureux," comme cela m'a été affirmé ? Il s'agit tout simplement de formuler un étalon utile pour mesurer ses progrès en direction de la dignité, car loin de chercher à fournir un mode d'emploi du bonheur, Kant suggère qu'il faut d'abord voir sérieusement si l'on est digne du bonheur. Autre commentaire sur la même citation : "Le bonheur affaire de compétition, de mieux en mieux." Quelle compétition ? Avec ou contre qui ? De pire en pire. Et enfin, encore et toujours sur la même citation : "La religion et le communisme entre autres ont repris l'idée." Quelle idée ? Celle d'un mode d'emploi du bonheur ? Celle de la compétition ? Celle d'un étalon des progrès en dignité ? On n'en sait rien, c'est balancé comme ça vient, et c'est censé être bien suffisant. L'idée de Kant, c'est juste de ne pas rabaisser, réduire l'idée du bonheur au niveau de nos convenances, mais de l'envisager dans toute sa plénitude, fut-elle inaccessible : une satisfaction totale et maximale en qualité et en quantité. Au moins, on sait dès lors de quoi il s'agit véritablement, et du même coup on a notre étalon, notre repère pour se demander : suis-je digne du bonheur ? Autrement dit : mes satisfactions sont-elles assez bonnes, assez belles, assez vraies, assez justes pour ces extensions en quantité de leur qualité ? Si oui, à la bonne heure ! Sinon, et bien j'ai encore à travailler sur moi-même, sur ma façon d'être, sur mes façons de me satisfaire, afin de goûter ou d'avant-goûter au moins ce qu'est vraiment le bonheur. Un étalon, ça sert à ça : ce n'est pas une recette mais un juste et vrai repère. C'est un peu comme si on veut tracer un cercle : soit on le fait à sa fantaisie, peu importe, je fais ce que je veux, et je l'appelle cercle, et personne n'a le droit de redire quoi que ce soit, d'accord. Soit on prend le temps de saisir ce qu'est le cercle : sa définition précise ; et ensuite alors on peut mesurer la différence entre le cercle qu'on a tracé et le cercle parfait. On peut alors mesurer aussi si notre cercle est digne de s'appeler cercle. Mais j'arrête ici, on va tourner en rond. Conclusion. Vous comprendrez cher et chère qui me lisez, que pour ma part je ne peux pas m'étendre ainsi à chaque fois sur chaque affirmation qui m'est lancée. Pour dialoguer philosophiquement, il faut une réciprocité de raisonnement philosophique. Donc merci de comprendre qu'au bout d'un moment, je puisse baisser les bras, ne pas m'épuiser indéfiniment - et cesser de répondre. Merci de votre attention.
  2. SOCRATE. – Je pense, Gorgias, que tu as l’expérience de nombreuses discussions et que tu as remarqué ceci : ce n’est pas sans mal que les interlocuteurs définissent les uns les autres les sujets sur lesquels ils engagent une discussion, et parviennent à quitter un entretien en ayant appris quelque chose et en s’étant instruits eux-mêmes; si, au contraire, ils sont en désaccord sur une chose et que l’un refuse d’admettre que l’autre ait raison ou se soit exprimé clairement, alors ils se fâchent et soupçonnent l’autre de malveillance, plus enclins qu’ils sont à avoir le dessus qu’à examiner ce qui fait l’objet de la discussion. Il y en a même qui finissent par se séparer de la façon la plus moche, en se faisant insulter, après y avoir dit et entendu sur leur propre compte de telles horreurs que même les gens présents à la discussion s’en veulent d’avoir jugé bon d’être les auditeurs de tels individus. Pourquoi je te dis cela ? Parce que tu me parais dire à présent des choses qui ne sont plus en accord et en harmonie avec ce que tu disais sur la rhétorique en commençant. J’hésite dans ces conditions à te réfuter, de peur que tu aies dans l’idée que je cherche à avoir le dessus dans la discussion, sans viser la question pour la rendre plus claire, mais en te visant toi. Moi, en tout cas, si tu es de ces gens qui sont comme moi, c’est avec plaisir que je t’interrogerai; sinon, je devrais renoncer. Quelle sorte d’homme suis-je ? De ceux qui ont plaisir à être réfutés, si je dis quelque chose qui n’est pas vrai, mais qui ont plaisir à réfuter si un autre dit une chose qui n’est pas vraie, et qui n’ont pas moins de plaisir à être réfutés qu’à réfuter. (…) Si tu prétends toi aussi avoir cette tournure d’esprit, poursuivons la discussion; mais si tu crois qu’il faut l’abandonner, tenons-nous-en là et mettons fin à la discussion. Platon, Gorgias, 457c-458b
  3. extrait : La mosquée de York, dans le nord de l'Angleterre, a fait sensation lundi. Alors qu'une action de l'English Defence League (EDL), un mouvement nationaliste et anti-islam, se préparait devant son bâtiment, plus d'une centaine de ses membres se sont rendus sur place et sont allés à la rencontre des manifestants, les invitant à partager du thé et des biscuits et leur proposant de jouer au football, rapporte la BBC. L'appel à manifester de la section locale de l'EDL, diffusé sur sa page Facebook, avait pourtant de quoi inquiéter. L'imam Abid Salik raconte : "Quelques personnes [ont répondu à cet appel], mais des membres de la mosquée les ont accueillis et ont engagé la discussion. Certains ont apporté des tasses de thé et des biscuits, puis après trente ou quarante minutes d'échanges, [les militants] sont entrés dans la mosquée, ce qui a été un très très beau moment." L'archevêque anglican de York, John Sentamu, a salué cette réaction, qu'il a qualifiée de "fantastique". Pour lui, "le thé, les biscuits et le football sont une parade formidable et typique du Yorkshire face aux idées hostiles et extrémistes". Le père Tim Jones, responsable de la paroisse où la mosquée est implantée, a également témoigné de son admiration : "[Leur réaction] a démontré la mesure de leur courage – un courage physique, bien sûr, mais aussi un grand courage moral. Je pense que cette modeste petite mosquée a offert un exemple au monde entier." Neil Barnes, un élu local, a pour sa part déclaré que cela avait été "un moment de fierté pour York". "Je pense que je n'oublierai jamais ce jour où la mosquée de York a contré la colère et la haine par la paix et l'hospitalité", a-t-il déclaré. Au lendemain de cette épisode, et dans un genre beaucoup plus musclé, des "hacktivistes" se réclamant d'Anonymous ont publié les numéros de téléphone et les adresses de membres de l'EDL, première étape, selon eux, d'une campagne de destruction de ce mouvement extrémiste. en entier sur : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/05/29/so-british-une-manif-anti-islam-accueillie-avec-du-the-et-des-biscuits-a-la-mosquee/#xtor=RSS-32280322
  4. On a organisé un repas de Noël interculturel dans une mosquée de Molenbeek Alors que Molenbeek est caricaturée dans la presse, il s’y passe aussi des trucs fous. Pour Noël, 300 juifs, musulmans, chrétiens et athées ont partagé un bon couscous de Noël dans la mosquée. Scoop : ça n’est pas si compliqué à organiser, en fait. Pour ce Noël à la Mosquée El Khalil, plus de 30 jeunes se sont motivés pour tout installer : la salles, les tables, le buffet… Nous travaillons avec des tout petits moyens et marchons vraiment grâce à une dynamique bénévole ou associative. .........(......)........... Le choix du lieu est évidemment symbolique. Nous avions déjà organisé un événement dans une église. Alors quand la mosquée nous a invités, nous avons immédiatement accepté. C’était la suite logique ! Certains ont tout de même était surpris du choix. D’un côté, il y a les gens les plus éloignés qui demandent : « Hein ? Quoi ? Dans une mosquée ? Mais pourquoi ? Il y aura de l’alcool ? » Nous leur répondons que non, que s’il n’est pas question de religion nous sommes quand même dans un lieu de culte qu’il faut respecter. Et de l’autre côté, il y a des musulmans qui ne comprennent pas qu’on fête Noël à la mosquée, étant donné que c’est une fête chrétienne… .......(......)..... Chaque année, nous organisons un évènement interculturel autour d’une rupture du jeûne, de Noël et de la Pâque juive. ......(.....).... Ceci dit, nous ne limitons pas nos actions interculturelles à la dimension religieuse. Nous organisons d’autres rencontres plus axées sur les dimensions culturelles ou tout simplement humaines. Nos prochains événements seront un bal interculturel (laïque) et un festival culturel judéo-arabe. en entier sur http://www.streetpress.com/sujet/1483911104-repas-de-noel-mosquee-molenbeek
  5. Bonjour, je souhaite maitriser et valoriser mon francais parlé, je serais reconnaissante si quelqu un aura l amabilité de m aider, merci par avance.
×