Aller au contenu

casdenor

Membre
  • Contenus

    11203
  • Inscription

  • Dernière visite

6 abonnés

À propos de casdenor

  • Rang
    Bubon baveux de Belzébuth
  • Date de naissance 01/13/1988

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Contact

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ah non, non, y a aussi tout ceux qui soutiennent les violences antimusulmanes en cours. Belligérants ? Je crois que vous utilisez un mot sans savoir ce qu'il veut dire. Ou alors vous ne me lisez pas. Au choix.
  2. Non mais ça on sait que vous êtes du côté des djihadistes hein, on a compris.
  3. Ah tiens, j'aurais cru que c'était plus le fait de convoquer des gosses devant les flics qui posait problèmes. Quand je disais que les salafistes ont gagné.......
  4. Mon dieu ce manque de réflexion politique. Bon, je vais faire dans le pédagogique. Les salafistes ont attaqué Charlie Hebdo. Pourquoi Charlie Hebdo ? Parce qu'ils ont fait des caricatures de mahomet ? Alors pourquoi n'ont-ils pas fait ce massacre dans d'autres pays ? Pourquoi spécifiquement la France ? Pour une raison politique. En attaquant Charlie Hebdo, ils ont touché un symbole français: la liberté d'expression. De la même manière qu'en attaquant le WTC les terroristes ont touché un symbole de la puissance américaine, de la même manière, ils ont attaqué, avec Charlie Hebdo, un symbole français. Le terme, terroristes, d'ailleurs, est totalement aberrant, car ils ne cherchent pas la terreur, mais la haine. Considérons qu'il existe 100 personnes, en France, comme les frères Kouachi, d'accord ? (les estimations sont en générales plus hautes, mais juste, imaginons, JUSTE 100 personnes). S'ils voulaient instaurer la terreur, il leur suffirait de faire une sortie toutes les 2 semaines. Deux kamikazes, tuant des personnes au hasard. Là, la France serait terrorisé, car ils pourraient faire ça pendant plus de 2ans ! Vous imaginez 2 années avec une tuerie de 10-12 personnes toutes les deux semaines ? La terreur s'emparerait du pays à tout vitesse. Or, ils ne le font pas. Ils ont tapé une fois, et ils ont tapé Charlie Hebdo. Parce que leur but n'est pas la terreur, mais la haine. Leur but était de scinder la communauté française en faisant en sorte que ses musulmans soient terrorisés par le reste de la population. La terreur de voir des massacres toutes les deux semaines aurait créé soit un génocide des musulmans (aucun intérêt pour eux, ils veulent des partisans, pas des cadavres) soit une union extrêmement forte dans toute la France, et une riposte ultra violente (aucun intérêt non plus, ils veulent des partisans). Donc ils ne le font pas. Mais là, que se passe-t-il ? Face à des musulmans qui sont attaqués, agressés, envoyés devant les flics dès leur plus tendre enfance, que se passera-t-il quand des salafistes leur diront "hey, nous on vous accepte comme vous êtes" ? Dans le mille, ils les rejoindront. Les salafistes ont parfaitement réussi leur coup. Le nombre de leur partisan va augmenter drastiquement dans les années à venir. Cette bataille, nous la perdons en ce moment-même. Et nous la perdons en applaudissant des deux mains, un grand sourire aux lèvres.
  5. Ils ont l'intention de monter en âge petit à petit ? 8, 9, 10 ? à la vitesse à laquelle ils vont ils commenceront à discuter avec des personnes responsables de leur propos d'ici six mois -_-
  6. Avez Zenalpha, changez de discours au fur et à mesure que les faits vous contredisent. C'est fabuleux, un vrai petit pion de l'état.
  7. Et c'est reparti, encore de l'esquive. Continue Zenalpha, continue, entre temps, deux enfants de 8 et 9ans sont entendus pour apologie de terrorisme, mais l'état fait son travail. Le terrorisme d'état, c'est bien apparemment.
  8. On notera que cela fait maintenant trois pages au moins et plus d'une quinzaine d'heures que Zenalpha esquive le fait qu'un enfant de 9ans ait été convoqué pour apologie de terrorisme, et il continue, sans la moindre honte. On approche le record (8 pages d'esquive quand même) sur un sujet. Ah et je te rappelle que je te parle ici du second cas, l'enfant de 9ans. Oui, oui, parce qu'il y en a plusieurs. Mais j'imagine que ce sont DEUX familles qui mentent. Deux avocats différents, et un gouvernement qui dit la vérité hein :) Le mec fait genre il a pas compris qu'il y en avait deux x')
  9. On notera que cela fait maintenant trois pages au moins et plus d'une quinzaine d'heures que Zenalpha esquive le fait qu'un enfant de 9ans ait été convoqué pour apologie de terrorisme. C'est dur d'être mis en face de ses merdes hein ? :)
  10. On notera qu'il a soigneusement évité de parler de l'enfant de 9ans convoqué pour apologie de terrorisme, hein. Il attend sans doute la version des autorités...
  11. Le père étant civilement responsable, il n'était donc pas mis en cause. Najat a donc bel et bien menti. Et toi aussi par la même occasion, parce que je doute que tu sois bête au point de boire les paroles du gouvernement comme si c'était le sang du christ.
  12. Arrête de mentir Zenalpha: Confirmation que le père était présent "lors de l'audition de son fils" d'après les policiers eux-mêmes. Ce n'était donc pas le père qui était convoqué, mais bien le fils: http://www.dailymoti...terrorisme_news (note: civilement responsable indique que le père n'est pas encore mis en cause et intervient pour assister l'enfant.) La ministre a donc bel et bien menti, c'est bien l'enfant qui a été convoqué pour apologie de terrorisme, et le père n'était donc pas mis en cause. Pendant ce temps là, le père de l'enfant de 9ans porte plainte pour diffamation: http://www.huffingto...kfrhpmg00000001 (mais comme d'hab, Zenalpha va juste geindre qu'on est méchant avec l'état et qu'il faut l'union,hein, une union qui démolit tout ceux qui ne sont pas dans le bon esprit. A vos rangs fixe !)
  13. On a une nouvelle preuve que l'union n'est qu'un prétexte pour dégager des individus. Au lieu de faire l'union, on fait la concentration, et tout ce qui n'est pas exactement dans le rond est dégagé. ça s'appelle pas l'union ça. ça s'appelle la division. Confirmation que le père était présent "lors de l'audition de son fils" d'après les policiers eux-mêmes. Ce n'était donc pas le père qui était convoqué, mais bien le fils: (note: civilement responsable indique que le père n'est pas encore mis en cause et intervient pour assister l'enfant.) La ministre a donc bel et bien menti. Quand au deuxième cas, l'enfant de 9ans, on attend de voir comment elle va le justifier cette fois-ci :)
  14. Cet instant où on utilise une erreur de ma part pour essayer de se sauver tout en occultant à nouveau le fait qu'il y a un second cas d'enfant de 9ans convoqué par la police pour apologie de terrorisme. M'enfin, Zenalpha est le roi de l'esquive, hein. Faudrait quand même pas finir par réfléchir, surtout pas. Ouh bouh, accusation de racisme. Hein ? Est-ce qu'il y en a ? Ah non, ne nous posons pas la question, c'est l'accusation qu'il faut combattre ! Vite vite vite ! Pauvre ministre. Pauvre état. Ils sont tout seuls face à l'immense et monstrueux Ahmed de 8ans quoi !
×