apis 32

Membre
  • Compteur de contenus

    4 230
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de apis 32

  • Rang
    68tarde même pas repentie
  • Date de naissance 05/07/1954

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Lieu
    L'Isle Jourdain
  • Intérêts
    Chants et danses gasconnes piscine naturelle tomates bio et chocolat noir ...

Visiteurs récents du profil

10 549 visualisations du profil
  1. Je travaille beaucoup au brf... c'est preque pareil !
  2. Le pape est mort Un autre pape est appelé à régner. Araignée, quel drôle de nom Pourquoi pas libellule ou papillon ... C'est une des blagues rituelles de mon père pour nous faire tenir tranquilles dans la voiture ... T'as un petit accès de vilainite, ce matin ?
  3. J'ai une copine qui a changé de pseudo. La dernière fois que je l'ai vue, elle n'existait même plus ! Et bien, c'est bizarre, mais je l'ai reconnue quand même ! J'ai compris pourquoi j'aime bien naviger dans le virtuel : C'est une forme actualisée du surréalisme !
  4. Quand j'ai commencé à fréquenter les forum, c'était peu de temps après le décès de mon compagnon, apiculteur. Apis s'est imposé. Depuis, j'ai vieilli, j'ai retrouvé le sourire, mais je suis toujours Apis. Car la plupart des gens que j'ai rencontré en vrai préfèrent m'appeler ainsi que par mon véritable prénom.
  5. Les végétariens, oui, les végétaliens, non. Les végans ne mangent aucun produit d'origine animale ( même pas du miel ! ) Pour l'apport en protéines, ce n'est pas très compliqué. Pour avoir un un régime équilibré, en mangeant régulièrement des légumes frais, des légumes secs et des céréales. Personnellement je mange de moins en moins de viande, mais je n'ai pas complètement renoncé, pour la convivialité.
  6. Le millet, c'est pas mauvais, pourtant ... Et pour les salades, pas besoin de mélange, le gomasio tout seul ( graines de sésame grillé et salé ), c'est délicieux ! ( avec quelques fleurs de capucines ou de pensées, c'est aussi très bon ! )
  7. Il y a exactement un an, mon fils était en état de dépression sévère, tellement sévère qu'il ne se rendait pas compte de son état et refusait de se soigner. je pense que cette dépression s'était agravée progressivement depuis 6 ans, depuis qu'il avait eu son bac pro, et qu'il n'arrivait pas à construire un projet de vie et de travail. Il a été hospitalisé 6 mois, cet hiver et est rentré provisoirement chez moi, pour se trouver un appartement, ce qu'il a fait rapidement. Depuis le mois de juin, il vit seul, continue d'être suivi par le CMP, a repassé son permis de conduire ( il avait perdu tous ses points et dépassé la limite pour ne repasser que le code ) et recommence à avoir des projets. Il recommence à rire, à plaisanter et j'ai l'impression qu'il a grandi de 20 cm. ce n'est pas le cas, mais au fur et à mesure qu'il reprend confiance en lui, il change de posture et se redresse. Pour cela, il a fallu beaucoup de bienveillance, l'aide de professionnels et des médicaments, qu'on lui diminue très progressivement. Puisque tu es consciente de ton état, je pense que ton cas est beaucoup moins sévère. Il faut savoir prendre le temps, si tu as confiance en ton psychiatre accepter de prendre un traitement suffisamment longtemps pour que ton état soit consolidé. Après, je pense qu'il est important de se sentir bien aussi dans son corps, pour aller mieux : prendre soin de son alimentation et trouver se qui te conviens, sport, yoga, sophrologie ou méditation, chacun a ses préférences... Mais tu as le principal, l'envie de guérir, c'est donc que tu es déjà dans un processus de guérison. Ce qu'il te faut maintenant, c'est accepter de vivre dans ton temps actuel, un peu ralenti par le traitement et des séances qui fatiguent aussi émotionnellement. Si tu n'arrives pas à faire des journées entières, organise toi le plan de formation sur un temps plus long., en sélectionnant les matières que tu vas passer la première année, par exemple. Je te souhaite beaucoup de courage, et je pense que tu es sur la bonne voie !
  8. Magnifique Week-end ! Samedi, "Bal des pommes". De la très belle musique à danser et dégustation de jus de pomme pressé dans l'après midi. Dimanche, fête de la récolte du maïs population, à Sarrant. Bon, je n'ai pas réussi à me lever assez tôt pour participer à la récolte, mais je suis arrivée pour l'apéro, avec les chants occitans. Après le repas ( à base de maïs ) j'ai participé à la despelucada en écoutant contes et chants. Nous avons terminé par un goûter à base de spécialités au maïs. Aujourd'hui, j'ai un peu mal au jambes d'avoir dansé, et aux poignets d'avoir effeuillé le maïs. Mais j'ai la semaine pour récupérer, et j'attends avec impatience le prochain bal et la fête de l'égrenage... Elle est pas belle, la vie dans le Gers ?
  9. J'ai entendu qu'on la comparait souvent à Columbo. Pour ma part, je ne fais pas de comparaison. Elle est loufoque, et j'adore. Chacun ses vilains goûts !
  10. C'est ce soir ! Je ne vais pas la rater, je la trouve désopilante !
  11. ça, c'est l'idée géniale ! les bretons, les corses, les basques, les gascons, les languedociens, les provençaux, les catalans, les auvergnats, les limousins, les alsaciens et ceux que j'oublie vont pouvoir exister !
  12. comme quoi, enfoncer les portes ouvertes est parfois nécessaire ! Si j'étais sûre que tu sois aussi mignon que sur la photo, je te suivrais bien ...
  13. C'est très bon : le pourpier c'est craquant, la capucine apporte du poivré, la bourrache un goût iodé. La mauve, c'est juste pour faire joli. Les capucines sont magnifiques, en ce moment, ainsi que les soucis. Les petites tomates prolongent aussi la saison.
  14. Enfin, la première baignade d'octobre... air et eau à 21 °...