Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'mémoire'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

87 résultats trouvés

  1. J'vais vous mettre le message relou mais qui explique : J'suis vraiment en galère pour vous appeler à l'aide ici ! Bonjour, j'espère que tout se passe bien se votre côté ! 😁 Merci d'avance pour votre aide qui me sera vraiment très précieuse 😭 Dans le cadre de mon master en psychologie, je réalise une étude sur les dilemmes. /!\ Il y a ci-dessous 3 liens. /!\ Ne cliquez pas sur l'image ! Merci de choisir aléatoirement un seul lien, sans ouvrir les deux autres. Cela est très important. Il dure entre 5 et 10 minutes. Vous pouvez me contacter à l’adresse mail renseignée à l’intérieur si vous voulez connaître les autres liens ou pour toutes autres questions. (Ou simplement en mp!) Évitez de commencer le questionnaire par curiosité sans intention de le finir s'il vous plaît Vous trouverez d’autres informations supplémentaires dans l’introduction. Merci encore ! :D Premier lien : https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk3biU5Mm8lOTYlQjE=&a=JTk2biU5QWolOUIlQUE= Deuxième lien : https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk3biU5Mm8lOTclQTk=&a=JTk2biU5QWolOUIlQUE= Troisième lien : https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk3biU5Mm8lOTglQUY=&a=JTk2biU5QWolOUIlQUE=
  2. Bonjour, Dans le cadre de mon mémoire, je réalise une étude sur le marketing viral. J'ai créé un questionnaire, pour comprendre l’impact de ce phénomène viral et déterminer si et comment les entreprises devraient utiliser cette stratégie marketing. En le postant sur ce forum de discussion en ligne, je voudrais voir si mon questionnaire obtiendra une certaine viralité. Voici mon questionnaire, pour ceux qui veulent bien y répondre: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdZtZW0joGP6qsXsldQtxlQmnPCXZAWZoUdnfnY_eP4DWeVPQ/viewform?usp=sf_link Il est anonyme et ne vous prendra que quelques minutes. Merci beaucoup pour votre participation.
  3. Bonjour à tous ! 👋Dans le cadre de ma dernière année de master, je réalise un projet professionnel portant sur la création d'une application de garde d'animaux à domicile entre particuliers.Pourriez- vous prendre un peu de votre temps pour répondre au questionnaire, cela m'aiderait beaucoup dans la réalisation de mon projet.Merci ! https://forms.gle/kbEhjxk9g77H1Ndh8
  4. Doïna

    L'affaire du Dahlia noir

    Bonjour, Aujourd'hui 8 mars, journée des femmes. D'où ce topic surtout consacré à la mémoire d'une femme. The Black Dahlia Los Angeles, le 15 janvier 1947. Il est à peu près 10h30 du matin, une femme promène son bébé le long d'un terrain vague, non loin de la 39ème rue de Norton Avenue. Son regard s'arrête dans l'herbe folle, où gît la dépouille d'une jeune fille nue, coupée en deux chirurgicalement au niveau de la taille, abominablement défigurée, la bouche fendue d'une oreille à l'autre. Elle téléphone à la police, affolée, bouleversée. C'est là que commence la tristement célèbre affaire du Dahlia noir. A l'époque, la presse était très agressive (maintenant aussi mais sans doute pas autant qu'à l'époque), était libre d'aller et venir où bon lui semblait, et travaillait de surcroi très souvent en partenariat avec la police. Les journalistes disposaient de radios branchées sur les fréquences de la police. Ils suivaient également les appels aux pompiers. De ce fait ils étaient bien souvent les premiers arrivés sur les lieux du crime. Ce fut le cas une fois de plus, et c'est un journaliste qui ferma les yeux de la morte, qui avait également de nombreux traumatismes à la tête et au visage, des lacérations, un lambeau de chair ôté de la jambe... Enfin qui avait donc vécu l'enfer avant de mourir. Très vite, la nouvelle se répand dans les journaux, toute la Californie est sous le choc. On finira par identifier cette inconnue comme étant Elisabeth Ann Short, une jolie jeune fille originaire de Boston, et venant de temps à autre séjourner en Californie à cause de sa santé supportant mal les hivers froids du nord de la côte est. Une fille vivotant de petits boulots, changeant souvent de chambre d'hôtel ou de pension qu'elle partage avec d'autres filles d'environ son âge, se logeant au petit bonheur la chance. Une fille jolie, douce, fantasque, ingénue... Mais Los Angeles fourmille de filles comme elle, rêvant de se voir un jour à l'affiche d'une grande production hollywoodienne, ou de se trouver un mari aussi gentleman que ceux des films. Or Los Angeles est une ville corrompue jusque dans ses institutions, police incluse. Une ville immense fourmillant tout autant d'escrocs toujours à l'affût, de souteneurs, de voyous... De toutes sortes de prédateurs qui les attendent au tournant, toutes ces jeunes filles venues parfois de loin, certaines venant de leur campagne en s'imaginant que la grande ville fera leur bonheur. Mais revenons à cette Elisabeth Short, Betty Short, 22 ans, surnommée le Dahlia Noir par les soldats et marins du bar à soda de Long Beach qu'elle fréquentait, parce qu'elle aimait se montrer avec un dahlia dans les cheveux, et en référence à un film de l'époque -le Dahlia bleu-. Décrite par tous ceux qui la connaissaient ou l'avaient croisée comme une bonne fille, une fille sérieuse qui voulait avancer, s'en sortir, une personne nette, propre, élégante, affectueuse, mystérieuse aussi, beaucoup... La presse en a fait par la suite une ivrognesse, une prostituée, une clocharde se donnant pour se faire payer un sandwich ou une nouvelle robe. Comme pour faire croire à tous qu'elle méritait son sort. Alors qu'en fait, elle ne s'est vraiment donnée qu'à trois hommes dans sa courte vie. Elle en a aimé surtout un, un militaire, mais qui a péri dans un accident d'avion. Elle avait déjà aimé un militaire et, suite à cette perte, espérera à nouveau en épouser un. Betty Short avait souffert d'un père absent, d'où sans doute son attirance pour les militaires. Cela dit, son assassin ne fut pas retrouvé. C'est ce qui se dit du moins. L'enquête resta par conséquent ouverte. Des décennies passèrent, sans qu'elle ne fut jamais complètement oubliée, pareille à une blessure ne parvenant pas à cicatriser dans la mémoire de Los Angeles. ******************************************************************************************************************************************************** Progrès dans l'univers judiciaire américain La police a beaucoup évolué depuis les années 60 aux Etats Unis. Concernant le phénomène des tueurs en série, c'est à partir de ces années-là que le monde judiciaire a vraiment tenté de comprendre et d'améliorer son système. Auparavant malheureusement, on ne s'occupait des meurtres que localement. Les meurtres étaient tous traîtés séparément, sans lien entre eux lorsqu'ils étaient commis dans des Etats différents, ou bien, selon qu'ils se produisaient dans un endroit qui dépendait de la ville ou du comté, étaient l'affaire de juridictions différentes. Ainsi un meurtre commis sur le trottoir nord de Sunset Boulevard à Los Angeles était du ressort du LAPD, alors qu'un cadavre retrouvé 3 mètres plus au sud devenait celle du shérif. Ces incohérences ont perduré jusque dans les années 80, ces instances policières ne partageant que trop rarement leurs informations sur le modus operandi d'un crime ou autres notes sur des affaires non résolues. ********************************************************************************************************************************************************* Steve Hodel, un flic Steve Hodel est un flic de la nouvelle génération. De 1963 à 1986, il a exercé comme officier, puis est devenu chef des inspecteurs au LAPD. Il aurait pu devenir homme d'affaires et mener une vie confortable, sans trop de remous, s'il avait rejoint son père à Manille, aux Philippines, où ce dernier menait alors une existence de pacha. Mais il se sent policier jusqu'à l'os, et quand on connaît la suite, on ne peut que s'émerveiller des miracles du destin. Le jour où ce père qu'il connaît si peu décède, il prend l'avion et rejoint la dernière épouse de celui-ci, la énième dans sa vie, pour lui apporter soutien et réconfort. Avant de mourir, le père Hodel avait donné la consigne de détruire toutes ses affaires, comme s'il avait voulu faire disparaître jusqu'à la dernière trace de son passage sur cette terre. Malgré tout, le fils, Steve, aura le temps de feuilleter son album photo privé. C'est ainsi qu'il tombe sur deux clichés qui l'interpellent. Deux photos d'une toute jeune fille, presque encore une enfant, qu'il ne connaît pas mais qu'il a l'impression, pourtant, d'avoir déjà vue. Sur la première photo ses cheveux sont ornés de fleurs, des dahlias apparemment. A bien y regarder, il finit par reconnaître le fameux Dahlia noir, dont on n'a jamais retrouvé l'assassin, dont on a jamais compris pourquoi elle avait été tuée aussi cruellement. Bien qu'à la retraîte, il décide de reprendre en mains l'enquête à partir de cet instant. Peu à peu, il vit une véritable descente aux enfers psychologique, découvrant en ce père qu'il avait si peu connu, qui avait toujours été un mystère pour lui, le bourreau et le meurtrier d'Elisabeth Short, ainsi que d'autres femmes. Voici ce qu'il apprend au fil de son enquête : son propre père, Georges Hodel, médecin très respecté et chirurgien de grand renom à Los Angeles, était donc un monstre, un père incestueux avec sa fille, une pervers sexuel et un tueur en série, en plus d'être manipulateur, autoritaire et violent avec ses proches. Parmi les relations de ce personnage, des voyous, des gens de pouvoir, des gens du cinéma (en particulier John Huston, devenu familier de sa demeure : la Franklin House, dite aussi la "Maison des mâchoires" à causes de son architecture. Man Ray, le célèbre photographe, était son ami, et il partageait forcément les mêmes goûts, Man Ray étant un admirateur du marquis de Sade. Il estimait que les femmes n'existaient que pour le plaisir des hommes, plaisir qui ne pouvait qu'être accru par leur humiliation et de leur souffrance. Georges Hodel se serait d'ailleurs inspiré de deux oeuvres de ce dernier : Minotaure et Les Amoureux à l'heure de l'Observatoire, dans la disposition de la dépouille d'Elisabeth Short. Enfin, un certain Fred Sexton était le complice du docteur dans ses orgies de meurtres. Car il n'y eut pas que le Dahlia noir. Des femmes assassinées, il y en aura eu avant, et il y en aura encore après. En février 1947, ce fut le "meurtre au rouge à lèvres" : on retrouva le corps d'une nouvelle victime, sur lequel il avait inscrit des obscénités avec le rouge à lèvres d'Elisabeth Short. En vérité, la police aurait pu arrêter Georges Hodel, le loup garou de Los Angeles, et était sans doute à un moment donné sur le point de le faire, mais avec un tel personnage elle n'avait pas la tâche facile. Grand ponte d'une clinique où l'on soignait les infections vénériennes, le docteur avait à sa disposition des dossiers sur tout le gotha d'Hollywood. Si on le malmenait un peu trop, il pouvait très bien rendre public tout ce qu'il savait sur les puissants qui s'en remettaient à ses bons soins, venus le consulter pour des maladies honteuses. En outre, c'était quelqu'un qui avait des manches, et le bras long avec cela, d'autant plus qu'il avait participé en Chine à des missions diplomatiques et hautement confidentielles du gouvernement américain. Les pistes furent sciemment brouillées : des pièces à conviction déterminantes ont disparu, l'autopsie a été falsifiée... On a laissé croire qu'il y avait un trou d'une semaine dans l'emploi du temps d'Elisabeth Short, alors que c'est totalement faux. La veille de sa mort, elle s'était précipitée en larmes et affolée sur un officier de police pour la supplier de l'aider, parce que des gens voulaient la tuer. Dès septembre 1946 elle a su sa vie en danger, se sentant traquée. Elle avait d'ailleurs été agressée début janvier 1947 puisque des témoins l'avaient vue avec des écorchures profondes aux bras. Cela peut paraître troublant mais c'est en tout cas ce qu'a découvert Steve Hodel en menant son enquête. A l'époque, des policiers, complètement dépassés, ont tout de même tenté de confondre définitivement le tueur par des écoutes téléphoniques. Mais le docteur à quitté la Californie à temps pour aller s'installer à Hawaï, et l'affaire en est restée là. On ne doit qu'à son propre fils de connaître la vérité actuellement, au sujet du Dahlia noir. (D'après L'Affaire du Dahlia noir, complément d'enquête : des révélations inédites, auteur Steve Hodel, éditions Points).
  5. Elielec

    Aide mémoire

    Bonjour, Vous êtes collégiens ou lycéen que ce soit dans les lycées généraux, professionnels, ou technologiques et vos professeurs utilisent les outils informatiques dans leurs cours. Dans le cadre de mon master il m'est demandé de réaliser un mémoire de recherche sur l'utilisation des outils informatique en classe, je vous transmets donc ce petit questionnaire pour m'aider Toutes vos réponses resteront anonymes Merci beaucoup pour votre aide Lien du questionnaire https://forms.gle/nUAL5rD1kKbcE1qBA
  6. Bonjour, Je dispose d'un iMac 21,5" de fin 2013 avec 8go de mémoire mais insuffisant pour mon utilisation donc je me demandais si Apple peut rajouter de la RAM ou alors s'ils ne proposent pas ce service, où se renseigner ? Merci
  7. Dan229

    Anki

    Qui connaît ? Je suis en train de le découvrir. Génial pour les étudiants.
  8. jennifer1990

    Besoin de votre aide

    Bonjour à tous, Dans le cadre de mon master 2RH, je dois rédiger un mémoire professionnel. J'ai choisi de travaillé sur la motivation des salariés. J'ai donc élaboré un questionnaire pour recenser votre avis à ce sujet. Pourriez-vous svp répondre à mon questionnaire ? Voici le lien :https://docs.google.com/forms/d/1jyE2fmqn84My_Y0oDRsvRi4_5vgieTjFa0k-QISCpaI/prefill Chacune de vos réponses ne sera très utile. Merci beaucoup pour votre aide. me* sera utile.
  9. Bonsoir à tous, je suis étudiante en classe préparatoire économique, et avant-hier nous avons aux concours de philosophie le sujet suivant: mémoire et répétition. Je voulais avoir, vos petit avis concernant le sujet, qu'en pensez-vous ? Pour ma part, j'ai opté pour la problématique suivante: la mémoire doit-elle répéter sans cesse les événements du passé l'individu et à la communauté ? Qu'en pensez-vous ? ( Hihi, j'ai l'impression d'être un peu à côté de la plaque). J'attends avec impatience, vos petits conseils et avis, Bonne soirée à tous Cordialement, S.
  10. Avatars et forumeurs Comme je ne voulais pas faire un quiz avec une DLC (date limite de consommation), je me suis permis d'illustrer mes questions avec des images. IMPORTANT : les images ne sont pas les répliques exactes des avatars des forumeurs. Parviendrez-vous à faire un 100% ? Créateur Sexophone Type Mode classement Temps 3 minutes Nombre total de questions 8 Catégorie People Envoyé 05/04/2019  
  11. Sexophone

    Avatars et forumeurs

    • Mode classement
    • 3 minutes
    • 8 Questions
    • 39 Joueurs
    Comme je ne voulais pas faire un quiz avec une DLC (date limite de consommation), je me suis permis d'illustrer mes questions avec des images. IMPORTANT : les images ne sont pas les répliques exactes des avatars des forumeurs. Parviendrez-vous à faire un 100% ?
  12. Alors que Simone Veil entre au Panthéon le 1er juillet, ses fils ont accepté de parler avec nous de cet héritage exceptionnel. Ce n’est pas seulement une vie. C’est un destin. Simone Veil est une femme française, mariée à Antoine Veil durant soixante-sept ans, une mère de trois enfants, une féministe ardente, une femme politique exigeante, une Européenne convaincue. Elle entrera au Panthéon, avec son époux, le 1er juillet prochain, ainsi que l’avait annoncé le président de la République lors de ses funérailles nationales aux Invalides il y a un an. Source et suite de l'article
  13. Alerte mémoire /\ (pour les français uniquement, sorry pour la ségrégation) Bonjour Bonjour ! Je suis en phase terminale de mon mémoire et pour finaliser mon étude j'aurais besoin que vous répondiez à ce questionnaire :https://survey.ulb.ac.be/limesurvey/index.php/578566/lang-fr Mon étude porte sur les intentions et les comportements de vote en France ; J'ai besoin de vous, le plus de réponses j'aurais, le mieux ce sera pour avoir un échantillon représentatif de la population française ; Ainsi je pourrais être en mesure d'objectiver des hypothèses construites sur base de la littérature scientifique ; De plus, si vous répondez à ce questionnaire, sachez que vous rendez une personne très heureuse, et ce, en 15 minutes maximum ; Merci milles fois. NB : Vous pouvez avoir accès aux résultats de cette étude et prendre part à l'avancée de la science et aussi de la société !
  14. PouletteMob

    Perte de mémoire

    Bonjour, J'ai 17ans ! Je crois que j'ai un soucis, lorsque je veux me rappeler quelques chose qui remonte à plus de 2ans, je ne sais plus, je n'arrive plus à me rappeler des souvenirs ! Avant j'étais très mal dans ma peau, maintenant aussi, mais je fais fasse, je me maintiens dans les pensées positives ! Bref est ce dû à ça, à cause de mes souvenirs douloureux ? Je n'en sais rien, alors je poste ce sujet pour avoir des avis divers et variés Merci, PouletteMob
  15. bonjour tous le monde, je suis désolé de vous déranger mais j'ai un gros problème, je suis nulle en culture générale. Je doit passer un concours de GAV et malheureusement il y a bien sur un test de culture générale et donc je suis dans la merde :'( . j'ai besoin de vidéo parce que j'ai une mémoire visuelle mais je n'arrive a retenir que lorsque c'est attractif pouvez vous m'aider s'il vous plait ? me donner des sites avec des vidéo ou des trucs pour les nulles comme moi je vous en prit .
  16. Bonjour à tous, Je réalise actuellement mon mémoire sur les événements éco-responsables. Si vous avez 2 minutes pour répondre à mon questionnaire, cela m'aiderait beaucoup ! https://docs.google.com/forms/d/1v9PXBVKkXQMlKQBVZG9zAyttw4uqVwReijUf2VZD0E4/viewform Merci par avance :)
  17. Les chiens se souviennent des gestes de leur maître, même après plusieurs heures. Selon une étude parue dans la revue Current Biology, les chiens auraient, à l'instar des humains, une mémoire épisodique. Tester la mémoire des animaux n'est pas chose aisée car la conception d'un protocole qui ne laisse aucune place à l'ambiguïté est très complexe. Néanmoins, des chercheurs hongrois semblent avoir relever le défi. En effet, dans une étude parue dans la revue Current Biology, ces derniers affirment avoir prouvé la présence d'une mémoire épisodique chez les chiens : ces animaux auraient la capacité de se remémorer des événements dans leur contexte (le lieu par exemple). Si l'on connaissait l'existence de cette aptitude chez les humains et plus généralement chez les primates, cette étude est la première à prouver que les chiens en sont aussi dotés. Cependant, comme le note la principale auteure de ces travaux, Claudia Fugazza : "Il n'est pas possible de simplement leur demander 'te souviens-tu de ce qui s'est passé ce matin ?'". Il était donc indispensable de trouver une parade. La suite sur : http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/chiens/les-chiens-se-souviennent-des-gestes-de-leur-maitre-meme-apres-plusieurs-heures_108368
  18. Nous confions de plus en plus le soin à des appareils d’enregistrer les informations à notre place. Le fait de se reposer sur les technologies numériques pourrait permettre à notre cerveau de se consacrer à d’autres tâches. Mais cela ne risque-t-il pas, à terme, d’affaiblir notre mémoire ? [...] « On peut se réjouir de voir la machine libérer notre cortex de certains exercices de gavage, commente notre expert. Mais on peut aussi imaginer que, dans un système où notre cerveau déléguerait une majorité d’informations à des dispositifs techniques, le juste équilibre à maintenir entre mémoire interne et mémoire externe se trouverait rompu. Cela porterait très certainement atteinte à notre réserve cognitive, c’est-à-dire au capital de savoir et de savoir-faire que chacun d’entre nous doit se construire, tout au long de sa vie, pour mieux résister aux effets négatifs de l’âge et retarder l’expression de maladies neurodégénératives comme celle d’Alzheimer. » Pousser à l’extrême la numérisation de nos mémoires ne semble donc pas le meilleur moyen de ralentir l’érosion des neurones. Non moins important : vivre dans un monde toujours plus rempli d’informations de surface, comme celles que l’on trouve en surfant sur Internet, « stimule une mémoire du passé immédiat ou, dans le meilleur des cas, une mémoire de travail surdimensionnée capable de traiter simultanément de multiples informations (textes, images, sons…), commente Francis Eustache. Ce type de mémoire à court terme s’exerce au détriment d’une réflexion sur notre passé et notre futur, sur notre relation aux autres, sur le sens de la vie… Or les travaux en neurosciences cognitives montrent que l’un de nos réseaux cérébraux (le réseau par défaut), indispensable à notre équilibre psychique, s’active lorsque nous nous tournons vers nos pensées internes, que nous nous abandonnons à la rêverie, à l’introspection, ce que ne favorise pas le recours intensif à des béquilles mnésiques. Enfin, mémoriser des chansons, des poèmes, etc., nourrit le partage et la solidarité, renforce le lien social, améliore la qualité du vivre ensemble. » Article complet https://lejournal.cnrs.fr/articles/le-numerique-nous-fait-il-perdre-la-mémoire
  19. Bonjour Je suis une personne qui apprécie particulièrement l'écriture de texte Je suis entrain d'écrire un texte qui parle de mémoire et je voudrais savoir s'il y a des gens qui ont ete amnésique et qui voudrait me faire part de leurs expériences Ce qui m'aiderait beaucoup Merci d'avance
  20. Sexophone

    Président

    Bonjour à toutes et à tous. Avant de commencer, une petite question : qui fut le premier président de la France ? Veuillez, s'il-vous-plaît, répondre sans tricher. Fiez-vous à votre mémoire ou à votre instinct, mais n'utilisez ni Internet, ni un livre ou une encyclopédie. Promis, après je développe mon sujet. :D
  21. Afin d'éviter tout HS dans ce topic : http://www.forumfr.c...nce-derape.html J'ouvre ici un topic où nous pourrons discuter de ce sujet toujours à fleur de peau : l'antisémitisme, les juifs, le devoir de mémoire, l'holocauste. Pour faire plus court, je le baptise "Techouva" (La techouva (hébreu תשובה « retour » ou « réponse») désigne le processus de repentance dans le judaïsme, tant dans la Bible hébraïque que dans la littérature rabbinique. Conformément à la pratique juive, une faute, une erreur, un acte interdit, peuvent être pardonnés sous réserve d'engager une démarche de techouva. Puisque aucun homme n’est parfait1,2 chacun se doit de porter en continu un regard critique sur son propre comportement afin de s’inscrire dans un processus de techouva.) Je colle le dernier message posté dans l'ancien topic :
  22. Salut tout le monde, alors je suis en dernière année de master de psychologie du travail et pour mon mémoire je cherche à valider un test d'aptitude de raisonnement. Pour ça j'ai besoin d'un maximum de participants pour répondre à ce test en question, c'est en ligne et ça dure 26 minutes (c'est chronométré mais rien n’empêche de terminer avant). Ah petite précision, pour la personne ayant eu le meilleur score, il y a un chèque cadeau de 25 euros à utiliser sur amazon à gagner. https://app.evalandgo.com/s/?id=JTlCbCU5QWwlOUI=&a=JTlBcSU5N2klOUU= Donc voilà, si vous avez envie d'aider un pauv' ptit étudiant dans sa recherche. Et si vous avez des questions ou autre n'hésitez pas!
  23. Faut-il commémorer la fin de la guerre d’Algérie ? 07/03/12 Faut-il commémorer aujourd’hui, cinquante ans plus tard, à la fois la fin de la guerre en Algérie et la naissance de l’Algérie indépendante ? Est-ce le rôle d’un État souverain d’avoir à célébrer la naissance d’une autre État souverain ? Comment ne pas prendre acte, après le double échec de MM. Chirac et Bouteflika en 2006, de l’impuissance réciproque des autorités françaises et algériennes à dépasser la rancœur pour conclure un traité d’amitié, alors qu’entre les deux rives de la Méditerranée tant de liens charnels, affectifs et économiques sont restés noués depuis 1962 ? Autrement dit, tout annonce que l’année 2012 pourrait rester celle de la prolongation de la guerre des mémoires, du face à face étatisé, de la gêne et la douleur enkystés, de l’épaisseur des silences. Les premières escarmouches – le colonel Bigeard de la bataille d’Alger de 1957 aux Invalides, la censure du texte d’un historien dans le recueil officiel des Commémorations nationales - renforcent cette inquiétude. Et l’incertitude persiste sur la date même de la commémoration. Sera-ce le cessez-le-feu du 19 mars, salué par les anciens combattants français ? L’indépendance algérienne du 1er juillet ? Les centaines de morts civils français du 26 mars à Alger et du 5 juillet à Oran ? La « journée d’hommage aux morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie » du 5 décembre, imposée par M. Chirac en 2003 ? Et pourquoi pas le 11 novembre, désormais jour du souvenir regroupé de toutes les guerres ? Devoir d’histoire Reste un espoir, aussi civique qu’humain, que la France a aujourd’hui le devoir de faire lever : que tous les acteurs s’expriment davantage, s’activent, ébrouent leurs mémoires disparates et conflictuelles, disent enfin qu’ils veulent eux aussi chercher ces vérités qui seules peuvent achever les travaux du deuil ; que les historiens puissent les aider à prendre en compte ce « devoir d’histoire » qui renforce le « devoir de mémoire ». Une jeune historienne, Florence Dosse, vient de donner le bon exemple, à propos du contingent français, ce grand absent du souvenir de la guerre d’Algérie (Les héritiers du silence. Enfants d’appelés en Algérie, Stock). Puisque les pères ne parlent guère, puisque nous n’avons pas voulu entendre les rares qui ont dit leurs tourments et leurs traumas, interrogeons d’abord leur femmes, leurs fils et leurs filles. Mêlons le « vécu congelé » des uns et le désarroi des autres. Juxtaposons les interrogations et les silences, scrutons tous les non-dits. Bref, convoquons toutes les générations pour débonder cette mémoire taciturne. Il est tout juste temps. Jean-Pierre RIOUX, historien. Source: Ouest France
  24. Bonjour à tous et déjà je vous remercie de lire mon message. Alors voila, cela fait déjà un petit bout de temps que je publie sur un blog au rythme de un chapitre par semaine une ficion. J'aurais aimé avoir vos avis sur cette dernière. Avant tout, je tiens à préciser que ma fiction n'est pas une fan-fiction ou que ce soit d'autre. Elle sors intégralement de mon imagination et traite de thème qui me sont cher, tel que l'absence de passé, les paradoxes, ou même le destin. Alors, sur ce, j'arrête de parler, et voici le lien, en espérant que cela vous plaira : http://pieces-of-memory.skyrock.com/ B.C
  25. Meurtre du Hédas : l'accusé persiste à nier l'intention de tuer Vendredi 30 septembre - 13:00 Les jurés diront aujourd'hui si Fatih Acar a voulu tuer le jeune Jonathan Laurent, lors d'une soirée arrosée le 24 novembre 2009 au quartier du Hédas. « Acquitter Acar, c'est tuer Jonathan une deuxième fois. C'est sa mémoire qu'on salit ». Maître Julien Marco a ouvert hier l'offensive des parties civiles en mettant en garde les jurés - cinq hommes et quatre femmes - contre le doute que compte plaider ce matin la défense. Car, a-t-il ajouté : « Le doute ne peut naître du mensonge ». Reste que la question subsidiaire sera posée par le président Le Maître : en clair, l'accusé a-t-il donné ou non volontairement la mort ? Fatih Acar, 33 ans, qui a porté dans la soirée du 24 novembre 2009, dans un appartement du Hédas, quatre coups de couteau dont deux mortels à Jonathan Laurent, 25 ans, lors d'une rixe sur fond de whisky et de cannabis, est poursuivi pour homicide volontaire devant les assises. Mais le jury peut aussi considérer que l'acte commis par celui-ci est d'avoir exercé des violences ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner. Suite de l'article... Source: La république des Pyrénées
×