Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 09/06/2019 dans toutes les zones

  1. 7 points
    C'est toujours pareil avec ce pouvoir. On crie haut et fort son attachement à la défense de l'environnement, et en coulisses on favorise les destructeurs de la nature.
  2. 6 points
    Je ne savais pas que des membres du gouvernement se déplaçaient pour fêter la fin du Carême chez les chrétiens !
  3. 4 points
    Mon village, typique, plein de charme et l'hallucinante équipe administrative de la mairie.... En bas de ma rue, un parking bordant un terre plein en longueur couvert de pelouse arrosée automatiquement la nuit, dessus: un arbre, trois lampadaires sur poteaux. Il y a un mois l'arbre tombe...J'ai de la chance, je gare toujours mon véhicule à côté, pas ce jour là. Mercredi je vais prendre mon véhicule vers 18h, je vois les agents municipaux entrain de mettre des barrières autour d'un lampadaire qui est tombé lui aussi. Je monte dans mon véhicule, le maire arrive, les agents s'avancent vers moi : "Désolés, le lampadaires à heurté votre véhicule en tombant", je sors, je regarde le haut de la carrosserie, effectivement un bel impact ! "passez demain à la mairie on fera un constat". Le lendemain le DGS (directeur général des services) me fait passer dans son bureau quasi ministériel son comportement aussi, la mairie reconnait ses torts à 100%, on dresse un constat amiable signé et tamponné. Trois heures après le DGS m'appelle pour m'annoncer que son agent d'assurances n'est pas comptant, trop de sinistres, malus ect...Et me propose un arrangement amiable. Je suis d'accord dans le principe, il me demande de faire un devis AU NOM DE LA MAIRIE et il verra avec l'accord des élus. Le maire m'indique un carrossier, j'y vais, estimation : 1200€. Je prends des renseignements, j'envoie un mail au DGS : faites moi une demande écrite, je vous donne mon accord en retour, je fais un DEVIS A MON NOM (donneur d'ordre de la carte grise), vous me faites parvenir l'indemnité A MON NOM et on annule les constats par mention manuscrite. Cette fois c'est le RDS (responsable des services techniques) qui m'appelle, ton péremptoire "Vous devez faire un devis AU NOM DE LA MAIRIE et on paiera la facture AU NOM DE LA MARIE", je lui explique que ce n'est pas légal et que je refuse sous cette forme. Je lui annonce le montant du devis et m'explique que lui était carrossier "avant" et que ça lui semble trop élevé. La moutarde commence à me monter au nez : je suis allé à la carrosserie indiquée par le maire. Ah ? Cette fois c'est leur agent d'assurances qui m'appelle et tente de me mettre la pression "Vous allez avoir un sinistre sur votre dossier assurances !!" "Oui Madame mais un sinistre non responsable, c'est quoi le problème", sur ce la madame fait une crise de nerf, je l'envoie paitre. Je suis parti poster mon constat amiable. Donc je fais les compte, village de 2000 habitants : 1 DGS ministériel, 1 RPS ex-carrossier, une équipe de 10 clampins de service technique, un arbre arraché parce que le tronc pourri à la base par l'arrosage nocturne, un lampadaire à terre parce que embase corrodée par le même arrosage, le lendemain tous les lampadaires enlevés parce que dans le même état, un constat amiable no problemo et une proposition d'accord amiable ratée pour cause de méconnaissance de ce type de procédure, sans doute un bon coup de trique de l'assureur en perspective. L'incompétence coûte un pognon de dingue.
  4. 3 points
    Bah déjà vaut mieux l'avoir blanche et raide que black et d'équerre comme dirait l'autre. Là c'est pareil.
  5. 3 points
    Cadences infernales, harcèlement moral, salariés déshumanisés… C'est un article de 2018 mais toujours d'actu. http://www.leparisien.fr/economie/business/conditions-de-travail-chez-lidl-les-syndicats-toujours-inquiets-26-11-2018-7953867.php
  6. 3 points
    Non, je ne pense bien entendu pas que la seule existence d'un désir suffise à légitimer sa satisfaction. Vous nous faites un homme de paille en me prêtant des propos ou des intentions qui ne sont pas les miennes. En toute rigueur il faudrait complémenter ce propos en disant que la seule existence d'un désir légitime sa satisfaction dès l'instant où celle-ci ne nuit (ou n'est susceptible de nuire) à personne. Et j'y ai déjà rétorqué en expliquant qu'on ne peut pas mettre sur un même plan un phénomène social qui est par nature contagieux, sur le développement duquel on peut politiquement agir, et qui se répand par mimétisme, avec un phénomène biologique. Ce qui a un impact ce ne sont donc pas les attirances ou pratiques sexuelles homosexuelles mais la reconnaissance politique de la légitimité de cette sexualité, qui peut mener, par exemple, à considérer le mariage homosexuel ou l'homoparentalité. D'ailleurs quelle serait la nature du préjudice dont nous parlons et qui serait lié à cet impact ? Si deux hommes ou deux femmes se fréquentent et s'aiment à la façon des couples homosexuels, en quoi cela te cause, directement ou même très indirectement, réellement ou potentiellement, concrètement ou virtuellement, le moindre préjudice, à toi ou à d'autres ? A propos du voile il ne me sera pas difficile d'imaginer que les femmes qui ne le souhaitent pas soient persécutées pour ne pas le porter. Donc clairement on a un préjudice. Tu sembles parler de l'homoparentalité, donc je te le demande quel est le préjudice que subissent ces enfants (sans être dans un argument circulaire qui légitime l'homophobie par l'existence de l'homophobie) ? Je pense qu'une société qui accepte et conçoit les différences humaines comme une chance est supérieure à une société qui condamne et exclut une partie de celles ci effectivement. Tout simplement parce qu'il n'y a pas de raison valable de rejeter l'homosexualité, sauf à rester dans une pétition de principe ou argument circulaire que j'évoquais avant. C'est-à-dire qu'on parle d'un système clos et non pas d'un système ouvert au changement. Moralement tu préfères être accepté ou être rejeté ? Tu deviendras meilleur ou pire si on te rejette ? Ou si on t'accepte ?
  7. 3 points
  8. 3 points
    ma part de "homo" est nulle et je le revendique ! je pense que le "score" à 10% intègre non seulment les gens "déclarés homo" mais aussi des gens qui ont pu faire une expérience sans suite ou bien qui ont pu déclarer un "pourquoi pas"
  9. 2 points
    J'ai jamais dit qu'ils étaient indispensables, ces gens là, sont des connaisseurs de la nature , gardons les coute que coute
  10. 2 points
    Je crois qu'ils veulent tout simplement qu'un max de salariés cassent leur pipe le plus vite possible, pour payer le moins de retraites possible. Vous pensez que je suis cynique ? demandez leur donc de donner le fond de leur pensée...
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+02:00
  • Points de participation

    • 42,684
    • 39,725
    • 39,065
    • 38,310
    • 37,686
    • 28,935
    • 28,213
    • 24,688
    • 23,142
    • 20,745
    • 20,617
    • 19,882
    • 18,938
    • 18,360
    • 17,484
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité