Aller au contenu

Anatole1949

Membre
  • Compteur de contenus

    27 346
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    12
  • Points

    43,032 [ Donate ]

3 abonnés

À propos de Anatole1949

  • Rang
    Debout les morts...
  • Date de naissance 16/07/1949

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Bruxelles - français de Belgique.
  • Intérêts
    Contredire, encore et encore...

Contact

  • Google+
    Massena1800@gmail.com

Visiteurs récents du profil

32 022 visualisations du profil
  1. Je le répète, Allende de tous temps c'est TOUJOURS revendiqué marxiste... Très bien, personne n'a le droit d'intervenir dans un pays qui respecte le jeu démocratique, parce que pour vous l'URSS, Cuba, etc, ne sont pas intervenus dans cette élection au Chili ? Pour vous les dictateurs ne sont que de droite ? Ceci dit, je suis d'accord avec vous, on ne peut intervenir dans un pays dont les élections ont été démocratiques, mais... Hitler a aussi été élu démocratiquement et on a vu la suite ! Le problème se pose après les élections et les américains n'avaient pas envie que le c
  2. Les gilets jaunes sont l'exemple des perpétuels contestataires et du foutoir français, chacun crèche pour sa petite personne, l'un contre la hausse de quelques centimes de hausse pour le carburant, l'autre déteste Macron, il ne sait pas pourquoi, mais il le déteste, etc... C'est le principe des "assistés", ils attendent tout de l'Etat, votent pour les extrêmes ou s'abstiennent de voter parce qu'ils ne trouvent pas de candidats qui se soucient de leurs petits problèmes personnels, dans ce cas qu'ils se présentent eux mêmes... Il est où le candidat des gilets jaunes ?
  3. Mais ce n'était pas une compétition entre macronistes et RN, plutot entre RN et LR, on savait tous que les candidats LREM n'avaient pas beaucoup de chance
  4. Lors des sondages, il est fort possible que nombre d'électeurs manifestent leurs intentions de voter pour les extrêmes le RN ou la FI, mais quand il faut passer à la acte, la raison l'emporte, c'est peut-être leur façon de protester. Le LR était déjà bien implanté, ils s'est maintenu. Bertrand a gagné parce qu'il a fait une politique qui plaisait à ses électeurs, il s'est adapté au désirs de ceux-ci, c'est cela qui compte. Le RN est toujours dans la brutalité et bassine tout le monde avec sa seule et éternelle préoccupation, à savoir l'immigration, l'immigration et encore l'imm
  5. Que le parti de Macron n'ait pas eu son succès on le savait tous alors inutile de gloser sur cela, l'important c'est que le RN s'est pris une claque.
  6. L'enjeu pour le LREM n'était pas le même que pour les autres partis déjà très implantés dans les régions, ceci dit c'est un revers mais sans plus, par contre pour le RN c'est une catastrophe surtout après les sondages qui le donnaient vainqueur alors qu'il se retrouve en difficulté partout. Une raclée de ce genre n'est pas bon signe pour la candidate à la présidentielle M. Le Pen. Le LR s'est maintenu, ce qui est déjà un gros succès. Que devient la FI, on en parle si peu... Il s'en sort bien le RN, où ça ?
  7. Tu n'avais pas deviné ? Wiki et des propos identiques sur d'autres médias
  8. Le fantasme c'est la religion et son cortège de dieux.
  9. Allende se revendiquait marxiste, était ami avec Castro qui à l'époque poussait les guérillas communistes dans cette région dont le Chili fait partie. "Le grand capital", terme éculé que l'on retrouve dans tous les discours d'extrême gauche, je le répète, Hitler n'avait rien d'un capitaliste dans le sens ou vous l'entendez, Hitler était pour un capital au service de l'état et il l'a mentionné nombre de fois dans son torchon Mein Kampf. Allende était légitime comme Macron l'est aujourd'hui alors que beaucoup le contestent, ce qui était moins légitime c'est de conduire son pays à la fa
  10. Ce "besoin de croire", ne vous a-t-il pas été soufflé dans l'oreille par la religion ambiante du pays, la culture, les parents, les coutumes, etc... Ce besoin de croire et ce "dieu", n'auraient-il pas été différents si vous étiez né en Arabie, au Vietnam ou dans un pays athée communiste ? Croire en un Dieu et forcément adopter une idéologie établie par des hommes et rien que des hommes et ne pas se soucier des preuves de l'existence de dieu ni de savoir si cette idéologie n'est pas une manipulation/endoctrinement qui est typique des religions, c'est quand même grave ! "Si j'ai
  11. Qui dit que la nuit des longs couteaux n'a pas été décidée par Hitler, moi ? Arrêtez avec votre "grand capital" c'est une obsession chez vous, le chef des SA devenait un danger pour Hitler, après sa mort la SA a été incorporée à la SS ou la Wehrmacht sans que personne n'y trouve à redire. Bien sûr qu'Hitler avec sa vision des futures guerres avait besoin des grandes entreprises et de l'industrie lourde, dans ce but et dès son arrivé au pouvoir, il a "caressé" les industriels et par la suite il leur a imposé sa loi. Cela n'a rien à voir avec le capitalisme, relisez Mein-Kampf, c'
  12. Non, cela n'a rien à voir, en Face du PC il y avait des personnages forts, de Gaulle qui était anti communiste et un Mitterrand tout aussi anti communiste, lequel par ailleurs a pulvérisé le PC mais a aidé le RN. Au Chili, la coalition ne comprenait que des gens de gauche, voire même du genre extrême gauche et un parti communiste à la solde de Moscou. Le Chili de cette époque ce n'était pas la France, ce pays pouvait devenir une "base" pour toutes les Guérillas et les terroristes d'extrême gauche/communistes.
  13. On est au XXIe siècle ! Vous oubliez les Tupamaros (officiellement Mouvement de libération nationale-Tupamaros) qui est un mouvement politique uruguayen, d'extrême gauche, qui prôna l'action directe et la guérilla urbaine dans les années 1960 et 1970.
  14. La nuit des long couteaux ce n'est pas uniquement cela ! De plus, la nuit des longs couteaux s'est passée en 1934, Hitler était à peine au pouvoir et ses intentions n'étaient pas encore affirmées. Comme si dans l'Allemagne nazie le grand capital avait une marge de manœuvre, c'était obéir ou les camps !
  15. Non, le capitalisme ce n'est pas l'Allemagne sous Hitler, avant l'arrivée d'Hitler au pouvoir l'Allemagne était ruinée, son industrie était dans le caniveau, Hiller a toujours été critique vis à vis du capitalisme, dans Mein Kampf il écrit, "le travail ne devait être que le produit du travail, le rôle du capitale consiste à son asservissement total à la grandeur, à la liberté, à l'indépendance de l'état donc de la nation, le capital sera le serviteur de l'état et non son maître !" Pour donner du boulot à des centaines de milliers de chômeurs, il fallait bien que les usines tournent et ven
×