Aller au contenu

Garlaban

Membre
  • Compteur de contenus

    4 869
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    9,860 [ Donate ]

À propos de Garlaban

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

6 813 visualisations du profil
  1. A la longueur des méfaits quotidiens islamiques, Il faudrait au contraire se poser la question sur comment font-ils une fois posés les pieds sur la table européenne pour se faire autant détester partout où ils s'installent, c'est quoi cette récurrence ?... Pourquoi il n'existe pas à l'instar d'autres communautés des "quartiers musulmans" sympas où il fait bon tout simplement flâner ? ... Pourquoi ces incessantes revendications islamiques qui ne semblent jamais suffisantes ? .... ces fêtes jusqu'au moindre match de l'Algérie qui tournent au djihad anti -francaoui? Jamais la société françai
  2. C'est une singularité européenne en tous cas que l'on constate partout. L'immigration en provenance des pays musulmans qui plus est à flots continus, est un vrai problème pour les pays d'accueil. Pour revenir à l'exemple de Marseille creuset d'immigration, il n'y a jamais eu de "carnage" du à l'immigration "italienne", "asiatique" ou "arménienne". ils ont pourtant vécus dans les mêmes ensembles ou logements précaires que les musulmans. Pire les asiatiques se plaignent des agressions et du racisme dont ils sont l'objet de la part de la communauté musulmane même plusieurs générations après
  3. Avec le wokisme ambiant, on en revient comme au temps "du nom de la rose" où des moines penchés sur leurs enluminures décidaient qui devaient rire et comment. Enfermant à double-tour dans le fin fond de leurs bibliothèques les ouvrages pernicieux.
  4. il y a 20ans, les bonnes âmes racontaient aussi que les zones de non-droit, le trafic de drogue généralisé, les incivilités à la pelle, les femmes qui évitent de sortir seules, le djihad permanent sur tout et rien jusqu'à la moindre manifestation festive... étaient spécifiques à Marseille ou à Bron ... Aujourd'hui même les petites villes du fin fond de l'Ardèche, n'ignorent plus rien de tout ça
  5. La cohabitation et le mélange entre les différentes vagues d'immigration s'est toujours faite dans le centre-ville ... A Marseille d'ailleurs, il n'y a jamais eu de quartiers spécifiquement italiens, asiatiques ou grecs contrairement à d'autres métropoles. Tout au plus un petit quartier arménien à Beaumont dans le 12e ardt ... Par contre, il y a une fracture très nette depuis l'arrivée des musulmans qui par bon nombre de comportements détestables d'une grande partie de la communauté, y compris dans les quartiers rénovés ont fait fuir la population européenne.
  6. Garlaban

    Le parking de l'horreur

    ... encore des natifs !!
  7. Tu ne connais pas Marseille. Le quartier historique maghrébin à Marseille n'est pas Noailles mais Belsunce / Porte d'Aix qui a été complètement rénové dans les années 90. Faire le marché à Noailles en journée ne pose en effet aucun problème puisqu'on y trouve la fameuse "rue Longue". Tu as donc fais le parcours habituel que fait tout bon touriste qui vient à Marseille entre Vieux Port et rues des marchands de fruits et légumes proches de la Canebière. La question n'est pas de savoir si tu t'es promenée seule une fois ou deux mais d'y vivre ? à cette question la réponse est très claire
  8. A Marseille c'est tout le contraire, ils habitent le centre-ville et les européens se sont barrés dans des "banlieues paumées" comme Allauch ou Plan de Cuques. Après 19h le centre-ville ressemble à une zone de couvre-feu. Quant aux "quartiers nord", à l'origine ils comprenaient des ensembles construits pour les rapatriés d'Afrique du Nord dans les années60. Aujourd'hui, inutile d'essayer d'y mettre les pieds, ceux sont de vrais califats. On devrait y envoyer en stage de retour à la réalité tous nos bisounours et gauchistes de salon du forum
  9. Nenni! le problème se pose partout ... comme depuis des années la tendance est au "rééquilibrage", le problème se pose sur toute l'étendue des communes donc de toutes les écoles. C'est une question qui taraude toutes les familles lorsqu'elles s'installent quelque part ou lorsque le gamin rentre au collège... même chez les bonnes âmes de gauche qui font habituellement dans la posture de salon sur ces sujets.
  10. S'il y a bien un sujet qui fait l'UNANIMITE c'est bien celui du "Grand remplacement" ... de droite / de gauche / des extrêmes ou pas, il n'y a pas grand monde qui soit ravis d'acheter le futur bien immobilier dans un quartier gagné par l'islam ou même son voisinage, inscrire le gamin dans l'école où les petits Mohamed sont majoritaires, voir sa gamine rentrer de l'école en devant traverser la cité voisine etc... Sur ce sujet, c'est la brasse coulée dans les apparences, les postures et le bal des faux-culs masqués.
  11. Garlaban

    Vive les mariés

    parce que les auteurs de ces comportements inciviques et dangereux sont clairement identifiés et sans excuse.. Au cours d'une fête, ils sont les seuls alors qu'ils sont sensés ne boire aucune goutte d'alcool à commettre des actes aussi insensés que des poivrots.
  12. Garlaban

    Vive les mariés

    Cela fait un bout de temps déjà que les Mairies sont contraintes d'adopter des chartes de bonne conduite pour les mariages. Du jamais vu suite aux débordements et incivilités croissantes des mariages maghrébins ... rodéos, nuisances sonores que le voisinage doit se coltiner tard dans la nuit, retard récurrent à la Mairie, parvis et rues transformés en fantasia comme s'ils étaient seuls au monde. Là où le mariage doit être célébré comme une joie partagée est transformé en moment de "sans gêne" et de règlement de compte communautaire. Ce fait divers n'est que la partie visible et spect
×