Aller au contenu

Out of Paprika

Membre
  • Contenus

    14 244
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Out of Paprika

  • Rang
    Piment doux
  • Date de naissance 02/11/1920

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Lieu
    Une parigote.
  • Intérêts
    Plein.

Visiteurs récents du profil

37 386 visualisations du profil
  1. Bien sûr que si j'en ai entendu parler, mais certainement pas obligatoire. C'est juste pour le confort du praticien et plus violent que propre. Dans certains pays je sais que ça se pratique, mais en France je ne pense pas que ce soit obligatoire. Un accouchement où rien ne sort, tout juste le bébé briqué et parfumé ^^
  2. C'est tentant comme ça sans réfléchir, sauf quand tu commences à t'imaginer qu'il pourrait s'agir de ton propre gosse.
  3. La racaille sans éducation ne manque pas, et perso je n'ai pas la solution pour les empêcher de nuire. Pour moi ils s'attaquent à ceux qui leur tombe sous la main en prétextant n'importe quoi : tiens elle est rousse, j'aime pas sa tronche viens on l'explose. En France on en arrive à un tel niveau d'impunité que tout est possible, raison pour laquelle la police n'est plus prise au sérieux, surtout par la jeune faune soutenue par la famille. Les protéger et les aider quand ils se foutent du monde et de la société, ça ne me donne pas l'impression d'être hyper productif. L'hyper répression non plus. Mais si on pensait plutôt à protéger ceux qui n'ont rien demandé?
  4. Pour moi c'est une évidence. Tout comme ça peut être la maman qui ne le souhaite pas. En fait chacun fait comme il veut, ça s'appelle le respect de l'autre, pourvu qu'ils l'aient décidé d'un commun accord.
  5. Ah bon? première nouvelle.... Enfin de toute façon l'accouchement propre et aseptisé n'existe pas, pour personne, mais ça n'a pas plus d'importance que ça.
  6. Oui, c'est juste et sage. Seulement c'est aussi l'empathie envers les parents qui amène à ce type d'indignation. Je n'ai pas vraiment vu de lynchage ici, même si lorsqu'on est soi-même parent ce serait tentant, et humain.
  7. Non mais c'est rien, tu m'as jamais vue en pétard toi Oui du repos, du recul et tu lui règles son compte quand tu ne seras plus dans l'affect ^^
  8. Ah oui je n'ai pas tout l'historique. Et face à la mauvaise foi, malheureusement pas grand chose à faire.
  9. Ben c'est vrai que je n'ai pas tout suivi, mais je comprends surtout qu'il y a rancœur après échanges d'écrits. Quand ça m'arrive, si j'ai de l'estime pour la personne ou simplement besoin de rétablir de bons rapports pro, j'essaie de calmer le jeu en discutant tranquillement, mais surtout pas à chaud. Sinon j'ai des noms d'oiseaux prêts à sortir. Vous étiez toutes les deux énervées, du coup ça donne du n'importe quoi (à mon avis).
  10. Ouhla.... à un moment il faut arrêter les écrits, on a tendance à s'y défouler! surtout entre collègues folles l'une de l'autre^^ Vous n'avez plus qu'à vous parler autour d'un café quand les esprits seront un peu refroidis
  11. Il venait donc de la kidnapper? Si c'était le cas pourquoi ne pas se présenter, elle aussi? Il faut peut-être arrêter de broder tout et n'importe quoi autour de cette triste histoire : elle s'est rendue coupable de non assistance à personne en danger, du moins je l'espère.
  12. Mon père a aussi été déclaré inapte à la conduite. Du coup ma mère, qui n'avait pas conduit depuis des années, s'est mise à lui servir de chauffeur, sauf qu'elle a une DLMA. On leur a retiré les clés de voiture pour qu'ils ne soient plus tentés.
  13. Ma grande fille m'avait ramené la gale, c'est pas terrible mais je n'avais pas eu tant de mal que ça à m'en débarrasser. Je crois que je crains plus les machins de lit! Il faut surtout inspecter, parce que même avec un sac de couchage les bestioles s'incrustent! Oui et pas non plus un hôtel miteux. C'est ce qu'on lui a dit, l'imbécile de médecin du travail lui a dit de ne pas s'inquiéter, que ça ne se met pas dans le textile : alors que c'est tout le contraire.
  14. Ben moi si, dans ce genre de cas, je juge qu'on est responsable de ses actes à si fort risque : ça tient donc bien plus du meurtre (on va dire homicide involontaire) que de l'accident.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité