Aller au contenu

Enchantant

Membre
  • Contenus

    9166
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Enchantant

  • Rang
    Forumeur confit

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Angers

Visiteurs récents du profil

21208 visualisations du profil
  1. Un con sans gain n’est pas obligatoirement un taré… C’est la blague qui m’est venu à l’esprit en vous lisant riad**, aucun lien avec vous, seulement avec le sujet !
  2. En même temps, même les vins qui vieillissent bien, se transforme peu à peu en vinaigre. Lorsque les vins de Loire étaient transportés au moyen de gabare au Moyen âge , de la région nantaise vers la capitale. Il arrivait fréquemment que le vin devenait du vinaigre à la hauteur d’Orléans. Le vinaigre d’Orléans était très réputé en son temps. Certes je suis plus jeune que vous Prométhée, mais il est des indices d'acidité qui ne trompent pas !
  3. Image pour image, quant un véhicule est rouillé de partout, un moteur qui tourne correctement ne suffit pas à transporter l'épave en question en tout lieu. "Vous mourrerez moins bête, mais vous mourrerez quand même" c'est la conclusion d'une émission sur Arte, je crois ?
  4. Tout à fait... Ce n’est pas recommandé du tout, il suffit d’observer les raisons de l’écroulement de la monarchie, la révolution n’était pas le seul élément, érodant leur débâcle prévisible. Cela vaut pour les animaux tout autant.
  5. C'est l'horizontalité du placo qui vous a fait découvrir la flêche de cette poutre. Si c’est une poutre en béton armé, en toute logique les 12mm de flèche observé, date de l’époque du coffrage et du coulage de cette poutre ? Dans le domaine de la résistance d’une poutre en béton sous la même charge, soit la poutre résiste et reste stable, soit elle s’effondre, pas de demi-mesure. Cependant, si c’est une poutre en bois, sous l’action de l’humidité, d’attaques de mérules, capricornes, ou tout autres bestioles dans le même genre, la dégradation peut s’aggraver progressivement jusqu’à la rupture.
  6. Et si un astéroïde frappait la terre ? Ou l’art de poser la question sans réponse, exclusivement pour le frisson imaginaire d’un bref instant ? C’est cela l’objet du questionnement ? Se faire peur ? De mémoire, les dinosaures, il y a 66 millions d’années, n’avaient même pas envisagés qu’ils puissent disparaître un jour, d’ailleurs ils ne se posaient même pas la question ! En supposant qu’ils se soient posé la question à l’époque, en quoi le cours des choses aurait été modifiés pour eux ? Accessoirement pour nous ?
  7. Tant que certains ne feront pas la distinction entre les droits de l’homme et celui de l’homme de tous les droits (droit de l’hommisme), pour ces derniers, il est moralement sain de pleurer éternellement sur leur sort et de les considérer à tout jamais comme des victimes expiatoires, au regard de l’incompréhension universelle dont ils sont la cible. (la plainte du bobo comme titre)
  8. Au regard de votre âge avancé Pinocchio, sachant l'exploitation immonde des personnes âgées , prenez soin de ne jamais entrer dans un EHPAD. Suicidez vous avant, c'est plus sûr !
  9. Faites le vous même, pas besoin de sous traiter, cela s'appel un suicide...je ne vois pas le problème ?
  10. Encore une histoire à dormir debout pour faire pleurer dans les chaumières. Lorsqu’une personne souffre, indépendamment de son âge, le monde médical fait tout ce qui est en son pouvoir pour atténuer ses souffrances, notamment avec des molécules antidouleur, tel que les opiacés par exemple. Légiférer sur le droit de mourir c’est de la connerie en barre, comme si une législation sur le sujet résolvait la question. Grève de la fin pour en finir, c’est un bon argument de vente, je le conçois !
  11. Les campagnes électorales aux USA, comporte une débauche de spectacle et de mise en scène, de tapage médiatique frisant le ridicule. Que les responsables du G7 ne tiennent pas particulièrement à venir débattre avec un président américain en campagne électorale, qui répète à l’envie qu’il n’a rien à faire des instances internationales au prétexte d’une « America first ». Dans ces conditions un G7 pour quoi faire, pour quoi se dire ? La covid19 est un argument qui tombe à point nommé pour décliner l’invitation de Trump de la part de la chancelière allemande. Cela lui permet de décliner poliment, dirions-nous d'exprimer un refus enrobé politiquement, qui offre l’avantage de ne pas froisser qui que ce soit. (La diplomatie, c'est le nom qu'on lui donne)
  12. la question vaut d'être posée ? Il est vrai que les œuvres d’art (en général) ont pour les sociétés dont elles proviennent une valeur hautement symbolique. Il n’est pas certains effectivement que si les africains récupéraient la totalité des objets du musée du quai Branly, ils sachent les valoriser aussi bien qu’ils le sont en France ? Symétriquement, de multiples tableaux impressionnistes français ont été volés par les nazis en 1940, puis les russes s’en sont emparés en 1945, beaucoup de ces tableaux sont ainsi au musée de l’Ermitage à Saint Petersbourg. Quand on observe le musée écrin russe, la plus belle façon de valoriser à l’international le courant impressionniste français est encore de les laisser à l’Ermitage, au regard du nombre de visiteurs de ce musée. Cela c’est pour le message subliminale à l’intention de @Bluehawk !
  13. Juste une remarque… Quand les asiatiques interviennent pour construire quelque chose en Afrique ou ailleurs, ils viennent avec tout leur staff, ouvriers compris. C’est-à-dire que les employés locaux n’ont pas, ni plus, ni moins d’emplois. Les entreprises françaises, contrairement aux entreprises chinoises, essaient d’embaucher et de former des locaux, et ceux qui s’avèrent compétents et performants sont sollicités pour réaliser d’autres chantiers, y compris hors de leurs pays. Je ne prétends pas que les uns font bien et les autres moins bien, mais c’est ce que j’ai remarqué, et cela ne date pas d’hier.
  14. Du peu que je sais de l’Algérie, c’est que l’économie de ce pays est dépendant dans ses revenus, de la ressource pétrolière et gazière. Comme le prix du baril s’installe à la baisse au moins jusqu’à la fin de l’année en cours, que les dirigeants en place soient extrêmement susceptibles, nerveux et inquiets des conséquences sociales dans leurs pays, peut s’expliquer et se comprendre. Ils ne sont pas les seuls, tous les pays au monde, sont exposés au ralentissement de l’économie et des conséquences sociales qui en résulteront sur leur population, particulièrement pour les pays les plus fragiles. Désigner l'autre, comme le coupable, le responsable, s'inscrit dans un réflexe humains qui n'est pas l'apanage des seuls algériens.
×