Aller au contenu

Enchantant

Membre
  • Contenus

    7 692
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Enchantant

  • Rang
    Forumeur confit

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Angers

Visiteurs récents du profil

19 739 visualisations du profil
  1. Tous nos questionnements simplifiés n’ont pas nécessairement une réponse adéquat simple. C’est comme si vous posiez la question à un laboratoire : « Quel est le coût du développement d’un médicament ? » Il vous répondrait que sur 10 médicaments, faisant l'objet de recherche fondamentale, 1 seul parvient sur le marché… Bref, la question est un peu du même ordre, que celui du temps qu’il faut pour que le fût du canon se refroidisse… Un certain temps et comme le temps c'est de l'argent !
  2. Bonjour Plouj, Celle là devrait vous plaire... EDF111.pps
  3. Bonjour Niou, Je considère que la défiance du grand public envers les OGM est une réaction de bon sens. Le mystère des origines de la vie reste entier. L’homme a observé très justement, que le monde vivant se comporte biologiquement, comme la résultante d’un combat permanent et continu, ayant pour effet son adaptation au milieu ambiant en cas de réussite, et la mort en cas d’inadaptation Or, cette capacité du vivant avec son adaptation naturelle au milieu ambiant a produit sur le temps long un système de défense sophistiqué, la biodiversité. Or la spécialisation et la multiplication d’une seule et même espèce, comme se propose de faire le bricolage OGM, spécialise le vivant et le rend plus vulnérable aux pandémies ou épidémies de toute sorte, en un mot fragilise le vivant. Si l’on prend comme exemple la pénicilline, formidable découverte accidentelle de Fleming en 1928, permettant de lutter contre les infections, puis d’observer à peine un siècle plus tard, la résistance aux antibiotiques, nous le grand public, n’avons nous pas raison de nous méfier des OGM ?
  4. Le rut chez les cervidés commence généralement dans le milieu du mois de septembre et se termine début octobre. Toutefois, lorsque les étés sont chauds et caniculaires, la saison des amours intervient plus tôt. Et dans la mesure où la durée de la fertilité de la biche est très brève, à savoir une journée, les mâles ne disposent que de très peu de temps pour féconder les femelles. Pour les humains, la saison des amours c’est « open bar » toute l’année, Isadora je ne voudrais pas vous contredire, mais pour les comportements qui vous semblent curieux chez les hommes, sans vouloir saccager la poésie qui se dégage de votre petit couplet sur la saison de chasse…je pense que c’est vous !
  5. Le but du vivant, c’est de survivre, sans se poser de question. En conséquence, les espèces vivantes croissent et se multiplient autant qu’elles le peuvent. Pour les espèces vivantes, la conquête de territoire est la condition minimum de leur expansion et de leur survie. Dés lors, ces espèces entre-elles, luttent et entrent en compétition avec d’autres espèces vivantes. Dans le monde des animaux ou des plantes, le manque de territoire exploitable, auquel s’ajoute l’intervention de prédateurs naturels limite l’expansion des espèces vivantes, c’est ce que l’on nomme l’équilibre naturel. C’est-à-dire que les prédateurs, sont eux même dépendant des proies et adaptent leur nombre en fonction des ressources vivrières disponibles. Si la ressource vient à manquer, le nombre de prédateurs décroît proportionnellement. L’homme cet être vivant « spécial » du monde vivant, pourvu d’intelligence, est soumis aux mêmes contraintes que les animaux et les plantes, dont il est prédateur et en même temps dépendant de sa ressource vivrière, que sont les plantes et les animaux. L’être humain est le seul vivant sur terre à s’interroger sur le sens, du pour qui, et du pourquoi de son existence. C’est justement cette particularité, qui alimente le sentiment religieux, observable dans toutes les civilisations et à toutes les époques de l’histoire humaine. (P'taing je radote, j'avais oublié que j'avais déjà traité le sujet ! )
  6. Enchantant

    Dzag, de passage sûrement.

    P’taing…cela commence mal ! D’une part nous ne discutons pas sur un forum, mais nous écrivons nos petites bafouilles. Et cerise sur le gâteau, nous sommes tous de passage, sans exception ! (Les nouveaux comme les anciens) Excepté cela, re-bienvenue à vous Dzag.
  7. Bonjour Niou, Lorsque l’on entend le tocsin, c’est effectivement une alarme et l’on peut et l’on doit s’inquiéter, mais raisonnablement, ou bien l’on ne vit plus du tout. Entendre l’alarme, c’est aussi le message rassurant, que des institutions gouvernementales, médicales, prennent des dispositions pour cantonner l’épidémie et tout faire pour freiner son expansion. Le monde vivant est celui d’un combat permanent, les organisations humaines procèdent par analogie comme nos globules blancs lorsque il s’agit d’une agression virale ou bactériologique de notre organisme.
  8. Bonjour January, Ma fille qui habite en région parisienne me disait que les urgences étaient surtout sollicitées principalement à cause de la gratuité des soins et que cette gratuité était l’incitatrice naturelle aux encombrements des services d’urgences. Quand les services d’urgence se sont rendu compte de cela, il a été décidé par eux de faire la distinction et le tri par un médecin d’accueil, et d’intervenir en fonction de la gravité des cas. Cela se traduisant par des longues périodes d’attente pour les cas de moindre gravité. Mais comme nous avons une partie de la société qui souffre psychiquement d’isolement, surtout dans les banlieues des grandes villes, notamment par manque d’emploi et d’inactivité sociale, elle profite du symbole du service publique, pour manifester sa colère et sa violence sur les urgentistes, sur les pompiers, sur la police. Bref…dans le cas Suisse, ce qui semble bien est la notion de non pris en charge si l’on n’est pas inscrit sur la plateforme. Cela permettrait de faire attendre au domicile les inscrits et de faire payer les non inscrits, avec l'effet levier que l'on connait lorsque les services sont payant.
  9. Enchantant

    desir

    Si j’étais une femme, je me méfierais du manque d’esprit pratique de l’homme qui fait ses petites annonces sur un forum ? Du genre : « Homme de peine dans la joie cherche fille de joie dans la peine » En général, quand on va à la pêche on s’enquiert de savoir, non seulement s’il y a des poissons, mais si l’on est susceptible d’en sortir quelques-uns du bocal ! Entre un bocal site de rencontre adapté pour ce genre de demande et le bocal forumFR y’a pas photos ! A moins qu’il ne s’agisse que du plaisir de tremper l’hameçon, auquel cas ma remarque n’a plus aucune pertinence !
  10. Enchantant

    Comédie!!!

    J'avais comme un sombre pré-sentiment ! C'est donc vrai !
  11. Enchantant

    Vingt millions

    Querida13, un chiffre seul ne veut rien dire ! Beaucoup c'est trop vague, même pour la mer !
  12. Bonjour Juliette56, Les taxes sur les vins en direction des USA ont été définis au niveau européen. (D’ après ce que j’ai entendu à la radio, ce n’est pas une décision du gouvernement français) Parce qu’il ne s’agit pas seulement de protéger les vins français, mais les vins en provenance de Grèce, d’Italie, d’Espagne, du Portugal, d’Allemagne… bref tous les vins européens. Que Trump prétende protéger les américains de cette façon-là, tient plus de l’ordre du discours pré-électoral en direction de ses électeurs que l’application à la lettre de ses intentions. Attendons, de toutes les façons l’Europe peut se protéger du marché américain, notamment sur la réglementation de produits agricoles, notamment à cause de l’application outre atlantique de certains pesticide interdit en Europe. Il existe plusieurs façons de répondre aux agression économique de tous ordres.
  13. Le désir le plus fort est manifestement ce dont on manque le plus à un moment précis. Entre un Don quichotte qui rêve de sa princesse et un Sancho Penza qui souhaite boire tout simplement un verre d’eau parce qu’il a soif, qui peut vraiment définir la frontière du désir le plus fort ?
  14. Cela me fait penser à une petite blague... Il y obligation pour les entreprises d’embaucher un certain nombre de personnes handicapées. Or, une de ces personnes handicapées de la tête, travail chez Lustucru et souhaite que son ami, personne handicapée également de la tête vienne la rejoindre. Mais l’entreprise de décliner l’offre, au prétexte qu’il ne peut pas y avoir d’œufs fêlés chez Lustucru. Blague à part, si votre ex-copine s’est accommodé de cette cicatrice, il y a de forte probabilité pour que cela n’en pose pas non plus aux personnes qui vous aimeront dans le futur.
  15. Vouloir encenser ou critiquer toute une génération n’a aucun sens. Chaque génération essaie de s’adapter comme elle peut au défi de son époque et aux difficultés qu'elle rencontre. Celle d’hier que nous représentons, nous les vieux qu’ont de l’âge, a fait avec comme elle a pu, et vous, ceux du XXI ème siècle ferez de même.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité