Aller au contenu

Enchantant

Membre
  • Compteur de contenus

    13 311
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Points

    26,031 [ Donate ]

Enchantant a gagné pour la dernière fois le 10 février 2016

Enchantant a eu le contenu le plus aimé !

5 abonnés

Informations Personnelles

  • Titre
    Forumeur confit
  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Angers

Visiteurs récents du profil

25 826 visualisations du profil

Enchantant's Achievements

Maitre des forums

Maitre des forums (14/14)

  • Dévoué Rare
  • Première semaine terminée
  • Un mois plus tard
  • Un an ici Rare
  • Commence des conversations

Badges récents

11,2 k

Réputation sur la communauté

  1. A mon sens, nos choix conscients sont indissociables de nos sentiments, de nos désirs, des circonstances favorables permettant de les réaliser. Toute volonté humaine ne se suffit pas à elle-même pour atteindre ses objectifs, l’adversité, le contexte, la chance, les circonstances externes sont aussi à la manœuvre dans nos réussites ou nos échecs. Il est vraisemblable que nos sentiments soient à la manœuvre dans notre inconscient pour nous persuader et nous convaincre intimement, que nos choix sont judicieux et les seuls bons. Je ne suis pas certain que ma remarque vous aidera à faire votre devoir finalement ?
  2. Le gros problème, c'est lorsque les roues pètent !
  3. Enchantant

    La domination adulte

    Il serait intéressant de savoir si vous avez eu vous-même des enfants ? Evoquer le plaisir et les inconvénients du cyclisme, sans avoir jamais fait de vélo, c’est ce qu’il me semble devinez chez vous en lisant votre prose ? Certes, l’expérience de certaines choses ne nous garanti pas que nous aurions pu ne pas faire des erreurs nous-aussi, mais parler d’un sujet sans l’avoir expérimenté concrètement, il manque une dimension importante à mon sens !
  4. Enchantant

    La domination adulte

    Qu'est ce qu'il ne faut pas lire comme conneries de la part de certains ? Prêt à se déconstruire ? C'est vraiment du n'importe quoi ! Je suppose que l'auteur du sujet est âgé d'une dizaine d'année, en ce cas, des propos de la sorte s'inscrivent dans une lente prise de conscience des contingences de l'existence, ou rien ne vous tombe tout cuit dans le bec ! A croire que certains d'entre nous ne deviennent jamais complètement adulte pour tenir encore des raisonnements d'adolescents de la sorte ?
  5. J'observe surtout que le programmeur semble complètement obnubilé par les gros seins ?
  6. C'est surtout un problème pour celui qui n'en a pas, ni de grosse, ni de petite voiture !
  7. Bonjour Plouj, Je procède de la façon suivante… Je regarde en premier la liste des auteurs des sujets sur la gauche de l’écran du forum, celui de droite est exclusivement celui des réponses des intervenants. Si le titre sur la gauche m’interpelle, je clique dessus puis en fait une lecture, pour savoir de quoi il en retourne ? Si j’estime que je peux apporter de l’eau au moulin par un commentaire, je réfléchis à la manière dont je vais structurer ou plutôt de quelle façon je vais présenter ma réponse, sérieuse ou par une blague. Autrement, lorsque la pompe à dialogue est amorcée, soit par une critique, un sourire, ou une approbation (éventuellement) à ma réponse, en ce cas je clique en haut à droite sur la cloche, qui m’amène directement dans le sujet en cours. Il est vrai que je ne créé pas beaucoup de sujet, à ce titre je n’ai pas de critique à formuler sur la façon ou le mode d’accès à une création ?
  8. Il est vrai que la fierté est un sentiment d’orgueil et une satisfaction légitime de soi, mais de là à considérer que c’est un sentiment ignoble, je ne suis pas d’accord. L’orgueil, c’est une marque d’ambition, c’est aussi résister à l’adversité dans des moments difficiles ou des épreuves pour soi, lorsqu’elles surviennent. Aucune fierté, aucun amour propre, aucune ambition, c’est pour moi la description caractéristique et typique d’une personne inodore, incolore et sans saveur, et à mes yeux ce n’est pas une qualité !
  9. A quelle fierté pensez-vous ? Celle que l’on suppose et que l’on imagine chez les autres ou bien celle que l’on s’attribue personnellement ? Exemple : Je pratique un sport en amateur, et j’aime beaucoup cette pratique sportive, il se fait (comme par hasard) que l’équipe professionnelle de mon secteur remporte une compétition internationale dans le cadre de mon activité sportive, je suis fier pour ma pratique, pour mon sport, pour ma région, pour mon pays… bref je n’ai aucun mérite personnel à cette victoire, mais j’en suis fier quand même ! Autre exemple : Lorsqu’il s’agit de nous personnellement, si notre fierté se résume seulement à vouloir paraitre, en conjuguant ce verbe à tous les temps, il y a une distorsion entre notre conscience d’être et ce paraitre que nous renvoyons aux autres, en ce cas, nous savons parfaitement et intimement que cette fierté là est mal placée, vaine et inutile et suggère plutôt un sentiment de dégoût de soi. Si j’ai bien compris la question évidemment ?
  10. Si l'ouïe est un de nos 5 sens qui alimente incontestablement nos émotions, le goût et l'odorat le sont aussi, ce n'est pas Proust, que je n'ai pas lu avec sa madeleine qui dira le contraire. A vrai dire j'ai bien essayé de le lire, très vite le livre est tombé parterre, tellement je trouvais cette lecture ennuyeuse !
  11. Enchantant

    Enfants

    P'taing c'est ben vrai ça ! On va tous mourir finalement, c'est pas possible ?
  12. On ne naît pas laid, mais on le devient... Quoique je m'interroge en ce cas sur notre nationalité première, népalais ou bien français ? Il ferait beau, voir, ce qu’aurait écrit Simone sur ce sujet ?
×