• billets
    155
  • commentaires
    1 273
  • vues
    154 012

Chez Ma Nana

Tequila Moor

117 vues

Chez ma nana

La La La, c’est pas chez moi car c’est chez elle

Vous pouvez visiter : vous verrez du réel

Ouvrez : porte d’entrée, au fond de la ruelle

 

 

Chez ma nana

On ne dort pas

Ses études dictent leur dictat

Parfois elle travaille jusqu’à 3H du mat’

Et moi qui suis gentil, ben je lui fais des pâtes

 

 

Chez ma nana

Immeuble tout confort

Y’a du double vitrage

Mais aucun risque que le bruit vienne du dehors

C’est plutôt en dedans qu’il y a du tapage

 

 

Chez ma nana

On ne dort pas

Non, en fait c’est seulement moi

Car de ronfler trop fort, je n’en ai plus le droit

Ou silencieusement (ou peut-être tout bas)

 

 

Chez ma nana

Sous son appart’

Au rez-de-chaussée, vit un couple

Agé, sans le sou, latino, pas très souple

En face, un étudiant, sans papiers, de Stuttgart

 

 

Chez ma nana

On ne dort pas

Un squatteur dort dans l’escalier

Ou dans la cave, quand elle n’est pas inondée

Or, pour les ronflements il n’est pas le dernier

 

 

Chez Ma Nana

Y’a elle, qu’est l’amour de ma vie

Y’a moi qui suis bientôt parti

Rigolez pas

Y’m faut un chez moi aussi !

 

 

Chez ma nana

Sur le palier d’en face

Le voisin gueule sur son chien de race

Il l’appelle Colonel

Ce jeune labrador qui fiche le bordel

 

 

(chœurs : « Colonel, reste à ta place ! »)

 

 

Chez ma nana

La vieille du dessus veut virer tout le monde

Elle voudrait que la nuit on commence des rondes

Et croit que ma nana est une coco immonde

 

 

Car ma nana

Oui, elle reçoit et lit tous les matins l’Huma

Oui, elle adhère à un syndicat, mais surtout a

Dit que le squatteur, il a le droit d’être là !

 

 

Chez ma nana

La radio nous réveille

En été comme hiver, tous les jours à 7H

Super comme réveil

France Culture au matin, c’est juste du bonheur

 

 

Et ma nana

Parfois elle me vire façon butor

Quand elle est en colère ou qu’on n’est pas d’accord

Je joue aux échecs avec le squatteur, dehors

 

 

Chez ma nana

Y’a une fuite qui n’est pas réparée

Faut changer la baignoire mais c’est trop compliqué

Les pauvres du RDC n’ont qu’à écoper

 

 

Chez Ma Nana

Y’a elle, qu’est l’amour de ma vie

Y’a moi qui suis bientôt parti

Rigolez pas

Y’m faut un chez moi aussi !

 

 

Chez ma nana

C’est vieux mais les cafards ne font pas de vieux os

On a un spray d’enfer qui les tue aussitôt

M’enfin ça pollue l’eau – embêtant n’est-ce pas ?

 

 

(chœurs : « On s’en fout, mort aux cafards ! »)

 

 

Chez ma nana

Y’en a encore un autre, de propriétaire

On dirait Houellebecq croisé avec un cocker

Il a toujours l’air de sortir du cimetière

 

 

Rigolez pas

Car j’ai appris qu’il est médecin légiste

Enfin : était ! Il se fit à vie gréviste

Le jour où un mort s’éveilla sur son étal froid

 

 

Chez ma nana

Le loueur du squatteur est gardien de la paix

Il loue des lieux de squat en sus de sa paye

L’étudiant allemand le fuit : on ne sait jamais…

 

 

Et croyez moi

Y’a un dernier appart’ : paraît qu’il est hanté

Que des extra-terrestres y prennent leur repas

Ou bien y jouent aux cartes en dégustant du thé

 

 

Chez ma nana

La vieille du dessus va un jour y passer

Le loueur du squatteur va la dézinguer

Puis logera quelqu’un dans l’appart’ libéré

 

 

Chez Ma Nana

Y’a elle, qu’est l’amour de ma vie

Y’a moi qui suis bientôt parti

Rigolez pas

Y’m faut un chez moi aussi…

 

 

Et le loueur du squatteur

Ben je suis dans ses prix !

 

(chœurs : « Et la vieille du dessus, tant pis… »)


2 personnes aiment ça


13 Commentaires


Invité Out of Paprika

Posté(e)

Trop chou! Merci pour le petit moment de détente, à ma portée :sleep:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

C'est chou c'est chou... Je suis méchant avec à peu près tout le monde dans ce texte :p

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité Out of Paprika

Posté(e)

Ah bon, j'avais pas compris :o toi si doux avec le monde entier, d'habitude...qui te le rend bien :dev:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

C'est le contraire, hein... Le monde il est méchant, alors il m'a rendu méchant, c'est lui qu'a commencé. :bad:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
thumbsup.gif J'aime beaucoup. Ça me fait penser à Dans mon H.L.M. de Renaud, mais en plus enjoué.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Plus enjoué ? A la fin de la chanson de Renaud, il cause d'enfants et de jour qui se lève, et moi j'annonce un meurtre... ça doit être le "Chez ma nana" répété comme un mantra qui a obscurci ton jugement : ça a l'air tout gentil tout mignon comme texte, ainsi. :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

On peut parler de meurtre avec le sourire, mais effectivement la répétition de "chez ma nana" a sûrement contribué pour beaucoup à me donner une impression de bonne humeur.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité Out of Paprika

Posté(e)

C'est vrai qu'on ne prête pas trop attention au meurtre de la méchante vieille. Comme si c'était une suite logique :q

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

En même temps, qui n'a jamais eu envie de tuer une vieille chieuse (genre ma prof de français de première) ou un vieux con (genre mon ex-beau-père) ?

Ah ? Seulement moi ? :blush:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité Out of Paprika

Posté(e)

Ah bah si tu me prends par les sentiments Ocy, j'aissouvent eu envie et pas que les vieux!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Oui, hein ? Moi aussi, ça m'est arrivé !

Et pas que des vieux, pas que des jeunes... Des chiens, aussi ! :sleep:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant