Aller au contenu

Blogs

 

La vie est belle

Hier, dominicale balade en centre ville, J'y ai vu un graffiti, trônant fièrement Sur un panneau de pub, expression malhabile Ecrite à la va-vite, à côté d'un mendiant. Ainsi était tracé, parmi de petits coeurs, Parmi la pollution, le gris, l'odeur de merde, "La vie est belle" et c'était joyeux comme un choeur De pieux scouts en camping - avant qu'ils ne se perdent. Pour d'autres, "la vie est dure" ; cela s'avoue De plus en plus. Zut, voici que le rire afflue : En cette

Tequila Moor

Tequila Moor

 

pour rire.

Tiens le téléphone sonne.  -allo. - c'est toi ? -évidemment que c'est moi qui veux tu que ce soit . - salut Pascou. - salut Gaston. C'est un voisin, je l'appelle Gaston comme la gaffe , mais ce n'est pas son vrai prénom. Il habite une ferme un peu plus loin, un peu rustique mais sympa. - pourquoi tu m’appelles toujours Gaston, tu sais bien que j'ai horreur de ça , j'ai eu un chien de chasse nommé Gaston, en dehors de rapporter des mulots, bernique ! B

PASCOU

PASCOU

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (8).

C’est ce qu’ils firent, en effet, levant leurs verres à la réussite de la mission. Voilà ce qui va se passer, expliqua le colonel. Sophia, que voici, part pour la Russie à la fin du mois, pour une tournée de trois semaines, prévue depuis longtemps. Les principales étapes sont : Moscou, ensuite une croisière d’une semaine par les voies navigables entre Moscou et Saint-Pétersbourg, puis Saint-Pétersbourg, Smolensk, Voronej, Ekaterinbourg, enfin Novossibirsk. Sauf qu’en fa

Gouderien

Gouderien

 

Soirée saucisse chez Juliette

J’assure ma prestation "Chippendale" chez JulietteComme précisé dans le contrat signé entre Clémentine et Juliette, j’arrive à 19 h30 avec ma mobylette bleue. Clémentine et Juliette sont dans le jardin. Elles m’attendent. Je suis invité à mettre ma mobylette bleue à la cave. Comme chaque samedi soir, ce seront encore une fois les WC qui me serviront de loges pour me préparer.Ce soir, c’est l’anniversaire de Juliette. Etudiante à la Fuck de droit, Juliette fête ses 19 ans avec ses copines. A cet

-GILBERT-

-GILBERT-

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (7).

Comment ça, ma cible ? demanda Gérald. Eh bien, en d’autres mots, l’homme qu’il vous faudra tuer. Mais rassurez-vous, ce ne sera pas à vous de faire ça. Qu’a-t-il fait pour mériter la mort ? Nous allons y venir. Terminez, Mathieu. A vos ordres. Le film reprit son cours ; de toute façon, il était bientôt terminé. Il s’acheva par une proclamation à la gloire de la science russe, sur fond d’hymne national. Une nouvelle fois, les

Gouderien

Gouderien

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (6).

Durant les 45 minutes suivantes, Gérald, comme les autres participants de cette étrange réunion – sauf qu’eux connaissaient déjà le sujet – suivit, avec plus ou moins d’attention, le documentaire projeté. Ce film, qui avait été réalisé pour la télévision, remontait à une quinzaine d’années. Son titre était : « Le Grand collisionneur de hadrons » ; avec en sous-titre : « Des installations géantes pour traquer l’infiniment petit ». On commençait par expliquer comment était né le CERN : après

Gouderien

Gouderien

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (5).

Après avoir longuement hésité, Gérald s’habilla en gris clair, avec une chemisette blanche : sobre, classique et surtout léger, en raison de la chaleur. Il arriva dans les studios de Nation2, à Saint-Cloud, peu avant 18 heures. Sophia Wenger était déjà là, et ils se saluèrent. Il rencontra brièvement Roland Viellepousse, le journaliste qui devait les interviewer ; c’était un bellâtre blond et ignorant, qui avait la sale manie de couper systématiquement la parole à ses invités dès qu’ils étaient

Gouderien

Gouderien

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (4).

Il gagna le quatrième étage, où se trouvait le bureau de sa patronne. Il y avait peu de monde dans les locaux : certains étaient déjà rentrés chez eux, et de toute façon c’était les vacances. Quand elle l’aperçut, Ghislaine se jeta dans ses bras et l’embrassa. Il fut plutôt étonné de cette démonstration d’affection, qui n’était guère dans ses habitudes. Ça va ? demanda-t-elle. Disons que ça va mieux. Si tu savais ce que je m’en suis voulu, de t’avoir expé

Gouderien

Gouderien

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (3).

En fait, il dormit tellement mal qu’au bout d’un moment, las de tourner et se retourner dans son lit, il finit par se lever. Il alluma la lumière, chercha un papier et un stylo dans ses affaires, et s’assit devant la petite table placée contre un mur, en face de son lit. Et il établit une liste. Elle comportait dix lignes, chacune commençant par un numéro. La voici :   La panne. Interdiction de dire la vérité. Visite des policiers chez moi. On me par

Gouderien

Gouderien

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (2).

Mardi 29 juillet 2036. Une fois de plus, il se leva tard ; décidément, il prenait des mauvaises habitudes. Après avoir fait sa toilette, il descendit à la cuisine, et incroyable ! Agnès s’y trouvait déjà ! Toi, tu t’es couché tard ! dit-elle. Ben oui, j’ai un article à écrire. Il lui fit la bise, puis s’attaqua à son petit-déjeuner. Je pense qu’on ne pourra partir qu’une semaine en Italie, dit-il après avoir bu son bol de café. P

Gouderien

Gouderien

 

difficile de faire une frontière entre l'amour et l'amitié

Bonjour, j'ai 22 ans, Alors voilà, je suis en couple avec lui depuis maintenant 10 mois presque .Je suis une fille qui déteste me disputer et mon copain aussi! On a eu 3 disputes qui ont durée moins que quelques jours !On a toujours su parler de ce qui nous tracassait ,bref on a construit notre relation sur la confiance a 100%!!Je suis chanceuse ,car je suis avec un homme qui parle beaucoup de ses sentiments .De plus ,il est très observateur ,ce qui veut dire qu'au moindre changement dans mo

fleure _lila

fleure _lila

 

l'amitié n'existe pas

Croyez vous vraiment que l'amitié existe ? comment se fait-il qu'on puisse être l'ami idéale et qu'au final on finit toujours par être déçue des gens !J'ai toujours été une amie loyale ,sympathique qui rendait des services à des amies ,mais avec le temps je me rend compte qu'il n'y a personne qui n'a vraiment pris le temps de me connaître !!Alors qu'ai-je à me reprocher ?N'est ce que pas ce qu'on recherche en amitié ,une amie fidèle ,gentille,présente physiquement et psychologiquement ,généreuse

fleure _lila

fleure _lila

 

2036. Chapitre Cinq : Rendez-vous à l'hôtel Crillon (1).

CHAPITRE V : RENDEZ-VOUS A L'HÔTEL CRILLON.     Lundi 28 juillet 2036. Le lendemain matin, Gérald se réveilla à une heure normale – 9 heures, ce qui pour ce lève-tôt était bien tard.  Après avoir pris sa douche et s’être rasé, il descendit à la cuisine pour prendre un solide petit-déjeuner, bientôt rejoint par sa fille. Elle semblait en forme, et pas trop traumatisée par ce qui lui était arrivé. Les adolescents de cet âge font souvent preuve d’une résilience exceptionnelle, f

Gouderien

Gouderien

 

interview parcours client

Bonjour, Je me présente, je suis en 2ème année de master Management de projet et Stratégie Digitale et je dois faire mon mémoire sur le "parcours client". Pour m'aider, est ce qu'il serait possible que vous preniez quelques minutes afin de répondre à l'interview suivant, s'il vous plait en fonction de votre poste, votre entreprise et votre propre expérience personnel. Je vous remercie par avance 1) Pourriez vous me présenter l’ensemble de vos activités. 2) Quels sont les procédés / outils mi

ISAMAIL

ISAMAIL

 

2036. Chapitre Quatre : Disparue (7).

Tandis que les hommes du GIGN poursuivaient leur chemin afin d’aller fouiller la cachette des ravisseurs, le capitaine Leclerc et les autres gendarmes raccompagnèrent Gérald et les autres à la surface. Là, une petite femme vêtue de noir, l’air renfrogné, attendait impatiemment Sophia Wenger. C’est Cindy MacLaird, une native d’Édimbourg. C’est à la fois mon agent, mon chauffeur et mon chien de garde, la présenta plaisamment la pianiste. Quand elle ne m’a pas vue depuis une heure, le mé

Gouderien

Gouderien

 

On avale

D'aucuns s'estiment libres de par leur logique, Leur pensée, leur raison... Pure ou relativisme ? D'autres ne savent d'où provient leur hédonisme : Emotions reptiliennes, sentiments limbiques. Mais qui voici ? L'intelligence artificielle Qui amène rumeur de la mort du bon sens Ou du cerveau humain, lorsqu'on se dit  « je pense » Et que ceci ne donne – hélas – rien de réel. Tous ces vils trucs qu'on ose mettre sur YouPorn : Norme morne de l'apprentissage profond, Triste

Tequila Moor

Tequila Moor

 

2036. Chapitre Quatre : Disparue (6).

Histoire de changer de sujet de conversation, Gérald demanda : Vous avez exploré le reste de la cachette ? Oui, répondit-elle. Deux chambres pouilleuses, une salle de prière, un semblant de bath room, un débarras, la pièce où se trouve le générateur et une réserve de carburant. Il siffla : C’est drôlement grand ! C’est incroyable qu’on ait aménagé un abri pareil à une telle profondeur. J’ai l’impression que ça date de la guerre. Ça de

Gouderien

Gouderien

 

2036. Chapitre Quatre : Disparue (5).

Tout à coup, une ouverture apparut sur la gauche. Encore des marches, humides et glissantes. Il commençait à se demander combien de temps ils allaient descendre, comme ça. Ça vous est venu comment, cette passion pour les arts martiaux coréens ? demanda-t-il. Lors d’une tournée de concerts en Corée, comme vous pouvez vous en douter. Comme vous, j’avais un peu pratiqué le karaté, mais sans plus. On m’a approchée, pour me proposer de m’enseigner le Chung Sool Won. Comme je

Gouderien

Gouderien

 

Mignonne

Mignonne, allons voir si la rose Qui ce matin avait éclose De radiations prit une dose En cause ? Soleil qui implose Mignonne, allons jouir du bleu nuit Bleu où nulle étoile ne luit D'éclairage public, produit Pollution visuelle nuit Mignonne, allons ouïr gazouiller En forêt, les jeunes couvées Qui bientôt finiront crevées De n'avoir nib en leur becquées Mignonne, allons braver la crise Dans la rue : cloches, mégots gisent S'y trouvent : méprises, traîtrises

Tequila Moor

Tequila Moor

 

2036. Chapitre Quatre : Disparue (4).

Pendant que la jeune femme discutait avec les gendarmes, Gérald en profita pour se connecter discrètement à la « Wikipédia » sur son portable, et il lut la fiche de Sophia Wenger ; il dut se mettre à l’ombre d’un arbre pour pouvoir déchiffrer quelque chose, car la lumière du soleil, qui brillait de plus en plus fort, se reflétait sur l’écran. Elle était née à Londres le 13 août 2003 – elle était donc du signe du Lion -, et avait 32 ans. Elle était la fille de sir Edward Wenger, grand savant brit

Gouderien

Gouderien

 

Aux jours de l'an

On rit Au dernier jour de l'an On pleure Etants équivalents On se confie On se confise On se ravit On se ravise De la gaie poussière d'étoiles Ou triste poussière qui parle Mais gaie ou triste, c'est idem On reste poussière quand même Que on soit mien ou tien ou sien On est part du décor immonde Dont la parole ne peut rien Devant future fin du monde On vit Au premier jour de l'an On meurt Les doigts gourds, les doigts lents On est un con

Tequila Moor

Tequila Moor

 

Au temps perdu.

Au temps passé, que l'on n'oublie pas, Au temps présent que l'on oublie de vivre, Au temps futur que l'on ne connaît pas, Au temps conditionnel, incertain hypothétique, Au temps qui s'écoule, qui s'étire et s'allonge, Au temps qui s'en va, et ne revient pas, Au temps qui court, que l'on ne rattrape pas,  Au temps qui s'enfuit, que l'on n'arrête pas, Au temps suspendu, temps mort,  Et moi j'attends !  Un train que je ne prendrai pas.   

Ines Presso

Ines Presso

 

2036. Chapitre Quatre : Disparue (3).

Avec toutes ces histoires, Gérald avait oublié de donner à son père le livre sur l’Ouest américain qu’il avait acheté pour lui. Il alla le chercher dans sa chambre. Il était emballé dans un sac rouge portant en grandes lettres dorées « Las Vegas Airport ». Il faillit redescendre et le remettre au vieillard, et puis il songea aux mangas qu’il avait achetés pour Agnès. Il distribuerait les cadeaux quand on l’aurait retrouvée. Pas avant. Il était encore dans sa chambre, quand il entendit souda

Gouderien

Gouderien

  • Commentaires des blogs

    • Bonjour, Je vous cite : "sur ce dont on ne peut pas parler, il faut se taire". Mais si la preuve, et non la particule, était l’atome de la réalité, comme le stipulent certaines thèses idéalistes, alors que pourrait-on encore prouver ? Faudrait-il, selon vous, se taire à jamais et sur tous les sujets ?   Je propose ce qu’on appelle une abduction. C’est-à-dire qu’à partir de la même expérience que vous (en fait pas exactement), j’offre un modèle de réalité explicatif
    • Je ne sais pas si ce que tu dis est intéressant ou pas, c'est encore une fois, une proposition qu'on peut pas vérifier la véracité, "sur ce dont on ne peut pas parler, il faut se taire", toute fois la perception des couleurs, entre autres, c'est quelque choses qui me trouble depuis des années.  
    • Oui mais c'est plutôt à Blade Runner ou Terminator que je faisais référence
  • Statistiques des blogs

    • Total des blogs
      1 254
    • Total des billets
      4 244
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité