Aller au contenu

Blogs

 

Gilets jaunes : et maintenant.

Les oubliés du pouvoir d’achat, les invisibles du service au public, ont pu se faire voir et entendre de tout le monde avec : - leurs protestations multiples et croisées sur le net, - le gilet jaune comme symbole commun de protection individuelle, - leur présence sur les lieux publics d’accès obligé pour circuler ou se ravitailler.  Et aussi des manifestations en ville ayant débouché sur des confrontations violentes.  La durée des blocages qui en ont résulté a contraint le pouvoir à i

Reo

Reo

 

Tripot

Le monde actuel fait penser à un établissement de jeux, où les joueurs seraient les États et les multinationales, engagés dans une perpétuelle surenchère. Il leur faut donc continuellement miser de plus en plus et user de tous les moyens pour se maintenir à flot.  C’est le lot du joueur invétéré qui, avant d’en venir à jouer sa propre chemise, aura bradé tous ses biens, jusqu’à dépouiller sa famille, son épouse, ses enfants, les abandonnant à la mendicité et à l’errance.  Ainsi va la financ

Reo

Reo

 

2036. Chapitre 6 : Avant la mission (13).

-          Certains grognèrent que ce n’était pas leur job, qu’ils n’étaient pas des sauveteurs – que ce soit à l’armée ou ailleurs, il y a toujours des râleurs -, mais on ne leur demandait pas leur avis. Gérald réclama son portable – qu’on lui avait confisqué à son arrivé au fort -, afin de pouvoir faire des photos – après tout, c’était son métier -, et à sa grande surprise, on le lui rendit. Après un déjeuner rapide, ils embarquèrent dans les camions à 11 heures juste, suivant en cela leurs ca

Gouderien

Gouderien

 

Transition

La gravité des événements que nous vivons inspire à l’un de mes amis la réflexion que nous revenons à l’âge de pierre de notre préhistoire.  Comme un peu partout en Europe, où le populisme réapparaît avec son cortège de violences.  Blocage du dialogue, blocage de la rue, blocage de l’économie.  A chaque fois qu'une situation se bloque, l'action tend à prendre le pas sur la réflexion. De ce fait l’absence de lucidité dans l’action, la privant d’un nécessaire contrôle, l’entraîne du brouill

Reo

Reo

 

Moteur paradoxal

Circularité extrapolative Introduction Les écoles philosophiques réaliste, scientiste et mécaniste vous ont enseigné que l'apparition humaine était, en soi, un accident empirique, une succession multiplicatrice d'improbabilités hasardeuses, et vous avez du mal à y croire ? Mais il vous manque un modèle, un principe, pour envisager la nécessité humaine plutôt que son accidentalité ? En outre, les hypothèses divines ne faisant que déplacer le problème, quand l'hypothèse du Big bang le ré

Fraction

Fraction

 

Blogapart-18

Le  texte ci-après, déjà paru fin novembre 2017, est plus que jamais d'actualité. Il permet de se rendre compte que nous n'avons en rien progressé, depuis sa parution, dans la recherche d'une solution qui ne peut être que concertée, compte tenu de l'emprise de l'utilisation des carburants fossiles sur tous les secteurs économiques. 30/03/2010 Contre-exemple  Si ce blog a une raison d’être, c’est bien d’affirmer la conviction que rien d’essentiel, en ce monde désormais globalisé, ne pe

Reo

Reo

 

Improvisite

Personnes quelconques, vie banale, Je crois que la télé nous a banane. On restera pas dans les annales, La chance nous a fait le coup de la panne. Tu voulais vivre dans les étoiles Et en fait ta vie s’étiole. T'aurais voulu mettre les voiles Mais t'étais qu'une petite tafiole. Et comme tous les autres tu t'es rangé Loin de ces rêves qui te démangeaient. Entre picole et canapé, Tu veux juste qu'on te foute la paix. Si l’amour propre est un moustique T’as prévu le stock d

Kégéruniku 8

Kégéruniku 8

 

2036. Chapitre 6 : Avant la mission (12).

Cet épisode avait dû particulièrement énerver l’adjudant Ramirez, car, une fois le parcours du combattant terminé – sans autre incident -, au lieu de laisser les stagiaires regagner leur cantonnement, il leur fit faire trois fois le tour de l’ensemble du fort en petite foulée. Enfin Gérald et Bokanofski retrouvèrent leur chambrée. Di Méo vint aussitôt les rejoindre. Elle était particulièrement remontée contre l’adjudant, et avait déjà décidé d’aller voir le commandant – on sait comment cela

Gouderien

Gouderien

 

Sous-sol XII

Nous arrivâmes à Tchernobyl autour de 7 h 00. Une sombre végétation avait complètement recouvert la ville. Tout semblait si abandonné, si apocalyptique mais tellement paisible. Je devinais le fleuve Pripiat sous cette épaisse brume qui masquait aussi un sol gluant. Mes bottes s’empêtraient dans une boue épaisse et le froid mordait tendrement mes os. Petrov avait l’habitude, il soupira une longue condensation tout en se montrant résistant au froid. Il était comme taillé pour ça. Ses hommes l’imit

Circeenne

Circeenne

"Love In The Darkness Between Two Souls, The Symbiosis (Dark Side)"

"Love In The Darkness Between Two Souls, The Symbiosis (Dark Side)"

Lorsque les ténèbres grandissent Et s’obscurcissent les étoiles Quand les hiboux sur les branches Crient de frayeur Déterminés nous bravons Ensemble les interdits Nous nous enfonçons Dans la douceur de la nuit Sans désir d’aurore La nuit n’a ni accusateur Ni censeur.   ********                       Mon corps, souviens-toi... Mon

Karla*

Karla*

"Love In The Darkness Between Two Souls, The Invitation (Bright Side)"

"Love In The Darkness Between Two Souls, The Invitation (Bright Side)"

« Rêve »   Vois, les étoiles pleurent leurs larmes citrines Dans l’azur lilial ... Et sur leurs tiges fines Les roses, mollement, se bercent dans le soir Avec des mouvements cadencés d’encensoir Oh ! Le ciel est divin, et la lune opaline Caresse de ses reflets la fleur incarnadine. Sur la côte esseulée où la mer qui se brise D’un long feston d’argent brode la plage grise, Veux-tu que nous fassions de ces rêves sans fin, Veux-tu que nous sentions palpiter dans nos âmes

Karla*

Karla*

"Cocoon Of Love, When A Sad Dream Is Weaved By The Thread Of A Desire"

"Cocoon Of Love, When A Sad Dream Is Weaved By The Thread Of A Desire"

Toi le vent, le doux vent, allège mon tourment Puisses-tu compatir aux larmes qui m’oppressent. Les vantaux de ma nuit sont aveugles et clos, Le désir, chaque nuit, vient partager mon lit Et me farder les yeux à grands coups d’insomnie : Désir je ne connais que toi, toi ma détresse. Sur mon cœur écorché pousse un arbre, ô tristesse, Où fleurit le délire, ou pleuvent les sanglots. Je ne vois nul matin à ma nuit sans lueurs.   ********    

Karla*

Karla*

 

Etude – IV

S’adapter, c’est pouvoir disposer de plusieurs options pour accéder à plus de confort _ ou moins de stress _ dans notre existence : en somme, arriver à échapper à l’alternative immobiliste et, à terme, destructrice, entre le recours à l’agression et le repli sur soi. C’est donc savoir, d’abord s’appuyer sur la mémoire des événements, ensuite sur la faculté d’en tirer des leçons _ être capable d’anticiper, de s’organiser, non seulement dans la conjoncture mais aussi dans la durée.  C’est v

Reo

Reo

 

2036. Chapitre 6. Avant la mission (11).

RÉSUMÉ DES CHAPITRES PRÉCÉDENTS :   La chaleur me ramollissant le cerveau, j’ai laissé tomber ce récit pendant les vacances. Comme je ne veux pas obliger le lecteur à tout reprendre, voici un bref résumé des événements : Nous sommes en 2036, sous la présidence de Michèle Le Bihan, leader du Front patriotique. Gérald Jacquet, ancien membre des Forces spéciales et des Services de renseignement français, est journaliste au « Figaro ». Il a été « désigné volontaire » pour accompagner

Gouderien

Gouderien

 

Etude - III

L’objectif de cette étude est de rechercher pourquoi notre espèce, si riche en potentialités individuelles, demeure à ce jour incapable de maîtriser collectivement sa propre destinée. Certes, les défaillances individuelles peuvent entraîner des ratages collectifs et vice-versa, avec des diagnostics divers généralement bien étayés, mais si comme moi, on est conduit à penser qu’ils recouvrent une raison profonde inhérente à nos modes de fonctionnement, alors il paraît indispensable de mettre

Reo

Reo

 

Etude - II

Couramment, pour tenter d’expliquer le divorce entre les potentialités individuelles et cette faillite collective de l’humanité (même s’il est possible de retenir des avancées, il subsiste et malheureusement s’étend, de par le globe, une prépondérance de barbarie et d’incurie), c’est l’agressivité qui est stigmatisée, avec des motivations comme la convoitise ou la vengeance. Cependant, l’usage de ces termes ne donne pas la clé du mécanisme et des processus qui conduisent à ces dérives dans les

Reo

Reo

"Night Distances, Waiting For The Sun, Waiting For Love, Waiting To Be Saved By The Light"

"Night Distances, Waiting For The Sun, Waiting For Love, Waiting To Be Saved By The Light"

Parfois le soir toute la tristesse du monde entre dans mon âme. La vie se traîne comme une lente agonie. L’espoir, la joie me quittent, m’abandonnent. Dans ma chair s’allument d’inguérissables nostalgies. Dans mon cœur brûlent de vastes incendies. Comme l’onde limpide, la vie, entre mes mains, s’échappe. Je vis et me nourris d’ombres et de fantômes. J’aime, et mes bras étreignent le vide et l’absence. Illusions ! Je ne veux plus de vos présences trompeuses. Mais soudain l

Karla*

Karla*

"The Eternal Beginning, When Time is Frozen By A Farewell Moment"

"The Eternal Beginning, When Time is Frozen By A Farewell Moment"

« La Dernière Rose »   Battue par le vent, la pluie monotone, Dans le jardin plein d’ombre une rose d’automne S’effeuille lentement. Les gouttes sur son cœur Ruissellent comme autant de larmes de douleur. Oh ! Fleur éphémère, toi si fière et si belle, Ton destin t’a soumise à une mort cruelle. De ta frêle beauté dont s’ornait le jardin Plus rien ne restera à l’aube demain. Tu es la dernière rose et tu vas mourir, Mais je veux à jamais garder ton souvenir, Car

Karla*

Karla*

"Nostalgia Of A Magical Place, A Garden Where We Feel Secure"

"Nostalgia Of A Magical Place, A Garden Where We Feel Secure"

« Crépuscule »   Le couchant est ce soir comme un champ de blé mur ; Dans l’heure de cristal large et poudrée d’azur, Les arbres chuchotants embaument de leurs fleurs, Les aubépins vêtus de neige et de candeur, Voluptueux, frémissants au baiser d’un vent Plus doux dans le soir bleu que le parfum des champs. C’est l’heure doucement mélancolique et tendre, L’heure méditative ou pleut comme une cendre Le crépuscule cher aux cœurs vibrants d’amour. Tout chante l’allégr

Karla*

Karla*

 

Etude - I

L’être humain est actuellement la plus aboutie des créatures évoluant sur notre globe : c’est nous qui l’affirmons, et nos arguments paraissent assez solides, d’après l’analyse des individus et de leur filiation tout au long des âges. Ce qui pose problème, et qui pèse de plus en plus sur notre devenir, c’est la médiocrité de notre intelligence collective, laquelle, au-delà de notre créativité et de nos savoir-faire, repose d’abord sur nos aptitudes à nous organiser ensemble, et c’est là que le b

Reo

Reo

"Rebirth, How To Revive A Broken Mind"

"Rebirth, How To Revive A Broken Mind"

Je suis sortie du Royaume des Ombres, dans la nuit éternelle, au sein des ténèbres profondes, entourée de mânes aux lueurs tremblotantes. Je viens de surgir dans le monde de la Lumière. J’ai aperçu l’éclair, j’ai vu la lueur, diadème scintillant dans la nuit. Je suis revenue aux sources de la Vie, je viens m’y désaltérer.   ********                    

Karla*

Karla*

  • Commentaires des blogs

    • Bonjour, Je vous cite : "sur ce dont on ne peut pas parler, il faut se taire". Mais si la preuve, et non la particule, était l’atome de la réalité, comme le stipulent certaines thèses idéalistes, alors que pourrait-on encore prouver ? Faudrait-il, selon vous, se taire à jamais et sur tous les sujets ?   Je propose ce qu’on appelle une abduction. C’est-à-dire qu’à partir de la même expérience que vous (en fait pas exactement), j’offre un modèle de réalité explicatif
    • Je ne sais pas si ce que tu dis est intéressant ou pas, c'est encore une fois, une proposition qu'on peut pas vérifier la véracité, "sur ce dont on ne peut pas parler, il faut se taire", toute fois la perception des couleurs, entre autres, c'est quelque choses qui me trouble depuis des années.  
    • Oui mais c'est plutôt à Blade Runner ou Terminator que je faisais référence
  • Statistiques des blogs

    • Total des blogs
      1 254
    • Total des billets
      4 244
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité