Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'suicide'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

85 résultats trouvés

  1. De nouvelles recherches montrent que les injonctions à être un «vrai homme» portent préjudice à la santé mentale. Selon les dernières données sur le suicide fournies par les Centers for Disease Control and Prevention américains (CDC), 77% des 45.000 personnes qui se tuent chaque année aux États-Unis sont des hommes. De même, d'après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les hommes meurent davantage par suicide que les femmes partout dans le monde, avec un ratio compris entre 1,5 pour 1 et 3 pour 1—ce qui en fait une majorité des plus de 800.000 personnes qui se donnent la mort chaque année. D’un point de vue mondial, les suicides comptent pour la moitié des morts masculines violentes. Source et suite de l'article
  2. Retrouvée morte lundi dans son établissement de Pantin, elle avait au préalable adressé des courriers où elle y décrivait un profond épuisement professionnel et de mauvaises conditions de travail. Son suicide, le week-end dernier, dans le hall de l’école maternelle qu’elle dirigeait, soulève beaucoup d’émotion. Dans une longue missive envoyée samedi juste avant sa mort à une quinzaine de directeurs d’école et à l’inspection d’académie locale, Christine Renon, 58 ans, directrice de l’école Méhul de Pantin (Seine-Saint-Denis), décrit son épuisement professionnel, son sentiment de solitude face aux parents et à l’administration... Un courrier douloureusement ressenti dans le milieu enseignant - et largement partagé sur les réseaux sociaux- car il met en lumière le «mal-être» ressenti par la profession, lié à un sentiment d’isolement et de manque de reconnaissance. Source et suite de l'article
  3. Je me suiciderais.
  4. Résumé : Hannah Baker s'est suicidée. Avant de se donner la mort, elle a enregistré 13 cassettes dans lesquelles elle parle des 13 raisons (ou personnes) qui ont contribué à son mal-être. Un épisode par face de cassette. ________________________________________________ Je crée ce topic parce que cette série mérite d'être partagée, discutée et vue. On passe par toutes les émotions : incompréhension, dégoût, tristesse, compassion... Cette série met très bien en scène les petits actes du quotidien qui agissent sur le moral d'une adolescente. On peut également voir comment un petit détail prend toujours de plus en plus d'ampleur jusqu'à gâcher la vie d'une adolescente qui n'avait rien demandé. Une rumeur, un acte blessant, une parole déplacée et le cycle est lancé. Et vous, avez-vous regardé cette série ? Qu'en avez-vous pensé ?
  5. Danno

    Dépression qui perdure

    Salut à tous Je me présente j'ai 22 ans je m'appelle Dilan et je suis né et j'habite toujours dans le nord de la France, je vous fait part brièvement de mon enfance pour que vous compreniez le contexte en gros j'ai grandi sans mon père et avec une mère seule ma mère m'a eu assez jeune à l'époque tout le monde disais que c'était une très belle femme mais elle a pas eu une vie facile elle était émotionnellement assez fragile et les hommes lui ont souvent fait du mal moi j'étais petit je pouvais rien faire j'étais démuni puis elle à fini par sombré dans l'alcool la drogue et la démence aujourd'hui elle n'est plus belle complètement détruite. J'ai pas grandi avec mes frères et sœurs non plus j'ai fais avec la solitude, l'école ça m'a jamais vraiment intéressé j'étais plutôt timide un peu moins les dernières années du lycée surement parce que j'avais une classe vraiment sympa j'ai jamais eu la présence d'une femme dans ma vie mise à part ma mère mais pour moi ça compte pas elle m'a jamais pris dans ses bras ou dit je t'aime si ce n'est quand j'étais tout petit surment en tout cas c'est assez loin pour que je m'en souvienne pas du coup j'ai eu tendance à chercher l'amour ailleurs notamment chez les filles mais je me suis plus perdu qu'autre chose j'ai souvent eu des filles qui me trouvaient mignon mais je sais pas pourquoi ça va jamais plus loin que ce genre de compliments ou des regards toute façon si elles savaient ce que je porte au fond de moi mes secrets et tout je pense qu'elles fuiraient loin bref Du coup j'ai jamais était en couple à bientôt 23 ans heureusement que j'ai eu des bons amis à l'époque en cours pour m'évader un peu de tout ça parce-que vous l'aurez compris chez moi c'est un environnement très pauvre d'un point de vue culturel et sentimentale, très négatifs aussi ce qui fait que je suis pas très social maintenant faut que je connaisse la personne et que le feeling passe pour que je m'ouvre alors bien-sûr je suis pas à plaindre il y a des personnes avec des problèmes infiniment plus grand que les miens mon cauchemar serait un paradis pour certains j'en ai conscience mais n'empêche que vivre à 20 ans dans un monde sans perspectives d'avenirs et sans espoirs ça te tue je prend de plus en plus conscience de cette société de merde et ça me dégoûte à un point où je pense beaucoup au suicide. je vois ce que devient l'homme je remarque bien autour de moi que les gens aiment le négatifs il y a plus de valeurs le mal devient bien moi j'essaie de créer du positif autour de moi à mon échelle j'ai toujours voulu défendre le plus faible et aujourd'hui je me rend compte que je fais surment parti d'eux voilà c'est un mélange d'émotions assez intenses que j'ai de plus en plus de mal à vivre mes démons prennent le dessus depuis un moment donc si des personnes se reconnaissent, si il y a des témoignages ou quoique ce soit ça n'hésitez pas. Peace
  6. Alan Garcia a succombé à ses blessures quelques heures après sa tentative de suicide. Il faisait l’objet d’une enquête dans le cadre d’un gigantesque scandale de corruption. Alan Garcia a finalement succombé à ses blessures. L’ancien président du Pérou avait tenté de se suicider d’une balle dans la tête ce mercredi juste avant son arrestation dans le cadre d’un vaste scandale de corruption. Il est décédé quelques heures plus tard à l’hôpital, a confirmé le secrétaire général du parti de l’ancien chef d’Etat. Source et suite de l'article
  7. Près de la moitié des personnes souffrant de dépression n'ont pas l'air aussi triste que l'on pourrait s'y attendre. Pourtant, elles courent un risque particulièrement élevé de suicide. L’expression «dépression souriante» –qui définit le fait d’avoir l’air heureux tout en souffrant intérieurement de symptômes dépressifs– est de plus en plus répandue. Le nombre d’articles sur ce sujet augmente dans la littérature populaire, et les requêtes Google qui lui sont consacrées ont considérablement crû cette année. On est toutefois en droit de se demander si la dépression souriante est réellement un état pathologique. Source et suite de l'article
  8. Burberry s'excuse et retire un pull accusé d'inciter au suicide La célèbre marque Burberry a annoncé mercredi 20 février avoir retiré de sa collection automne/hiver 2019-2020 un sweat-shirt à capuche. Ce dernier était accusé d'encourager le suicide. En cause, l'utilisation d'un nœud coulant en guise de fermeture de capuche sur un sweat-shirt marron glacé lors du défilé de l'emblématique maison de mode britannique dimanche à la Fashion Week de Londres. La la sonnette d'alarme a été tirée par le mannequin Liz Kennedyen, qui a publié lundi une photo sur Instagram du vêtement incriminé. (...) Source et suite de l'article
  9. Dans l’émission que lui consacre M6, diffusée ce samedi à 21h, Michèle Bernier évoque le suicide de sa mère. Une séquence émouvante que « 20 Minutes » vous propose de découvrir en exclusivité… « C’est toujours un acte que personne n’a envie de comprendre (…). Je voudrais toujours penser qu’elle ne voulait pas [mettre fin à ses jours]. C’était peut-être un appel au secours et, voilà, elle n’a pas mesuré. » Dans Une Ambition intime, qui sera diffusée samedi à 21h sur M6, Michèle Bernier se confie sur le suicide de sa mère, Odile Vodelle, à l’âge de 51 ans. C’était en 1985. Source et suite de l'article
  10. Bonjour, j'ai 29, m'appelle Lisa, bref on s'en cogne. Juste que je n'en peux plus. Je n'aime rien dans ce monde pourris sauf la nature, les enfants et les animaux bref, tout ce qui est innocent. Le reste me donne du dégoût... les hommes sont inhumains et d'une profonde stupidité.... marre d'être entouré et gouverné par des demeurés souvent pervers et pédophiles.... je vais me tuer mais je ne veux pas trop souffrir. Apparemment le charbon de bois est une bonne méthode mais je ne sais pas comment l'utiliser pour arriver à mourir... quelqu'un connait la methode ?
  11. J'ai fait un rêve très perturbant hier soir et j'aimerai en connaître la signification, l'interpretation. Certains sites d'interpretation de rêve disent que rêver de se faire assassiner annonce des choses merveilleuses qui vont se produire dans sa vie amoureuse, dans sa vie sentimentale, donc j'aimerai en savoir un peu plus. Commençons par un bref récapitulatif de ma vie sentimentale : je suis dans un amour impossible, je suis gay et amoureux d'un missionaire mormon qui m'a fait comprendre ou illusioner de loin par le biais de son comportement, que lui aussi est amoureux de moi (si vous voulez connaître toute l'histoire, lisez mes sujets précédents). Maintenant je sais que tout n'etait qu'une illusion, il est partit et plus rien, j'ai décidé de tirer une croix sur cette histoire et passer à autre chose. Entre autre, je vois ma vie amoureuse comme celle de la contesse Elisabeth Johnson dans American Horror Story Hotel. Passons maintenant au rêve. J'etais dans une espèce de camp militaire, j'etais habillé normalement, un t shirt et un short, tenue que je porte à la maison, genre pyjama, je sors jamais comme ça. J'etais avec une dame noire dans le style des détenues d'Orange Is The New Black (serie que j'ai pas encore commencé à regarder, j'ai juste vu la scène avec Nabilla) derrière un conteneur, elle fumait et on parlait. Quand soudain on entend une fusillade pendant une dizaine de minute...puis plus rien...on entendait juste le pas de qlqn qui s'approchait vers nous. Paniqués on s'enfuit, il se met à notre poursuite, on arrêtait pas de courir sous cette chaleur insupportable mais on etait super loin de lui. Quand d'un coup, il surgit de nulle part devant nous, à 20m comme par magie. Il nous a tiré desssus, il a tiré sur la dame plusieurs fois, elle est morte devant mes yeux, puis arrive mon tour, il a tiré sur moi une seule fois, je suis touché à l'épaule gauche et je suis tombé, j'ai directement fait le mort, il pensait ça suffisait pour me tuer. Toujours de loin, il me regarde, il me voit encore bouger par terre, et il me tire encore dessus mais m'a raté, la balle est passée par dessus ma tête je l'ai senti et j'ai plus bougé. Il pensait que j'etais definitivement mort. Des qu'il avait le dos tourné, j'ai pris la fuite et il s'est remis à ma poursuite, je me suis caché derrière un conteneur, il y avait des conteneurs partout, et j'ai vu la même dame assassinée il y a quelques minutes, cachée aussi derrière ce conteneur, je posais pas de questions, j'etais ravi de la voir en vie, elle avait pas de sang, ni rien, elle avait pas l'air d'un fantôme, elle etait bien vivante. Et je recommence à entendre des pas, je couru vite et j'ai vu le portail du camp, la dame est restée derrière le conteneur mais moi je suis sorti du camp, je me retrouve en ville, je cours toujours, personne ne fait attention à moi, je n'arrête pas de courrir parce que j'avais peur, c'est l'adrénaline. je suis finalement arrivé chez moi. Et là dans le couloir de ma maison, je le vois. Desespéré, je lui demande de me tuer, il pointe son arme sur moi et il me tire dessus plusieurs fois comme lorsqu'on a tué la contesse la première fois. Je suis mort, par terre, je vois le sang, mais je me relève encore, comme si de rien etait. Je me relève, et lui redemande de bien me tuer. C'etait comme un acte sexuel, un bondage, bdsm, il me fusille à nouveau mais à chaque balle qui penetrait mon corps, je ressentais du plaisir, on m'a tué comme on a tué la contesse la seconde fois. Je suis mort mais je me relève encore, je rampe jusqu'à ses pieds, et là je commence à le sucer. l'homme est couvert de cuir et de latex de la tête au pied, on voyait pas son visage, son penis etait noir, c'etait un homme noir, je suis à ses pieds, plein de sang et je commeçais à prendre son penis en bouche, et le rêve s'arrête là. Je me réveille ce matin avec une vive douleur à la gorge, il m'a surrement pris en gorge profonde, je sais pas si c'etait un viol ou quoi que ce soit, j'ai ressenti du plaisir mais bon...le viol quand on peut pas l'eviter, faut l'apprecier. J'ai toujours mal à la gorde et j'ai du mal à avaler. je trouve tout ça degoutant. Je veux savoir la signification de ce rêve et les sites me disent pas des choses précises, certains disent que ça annonce de très mauvaises nouvelles dans la vie de tous les jours, mais en amour, de très bonnes nouvelles, sachant que je suis totalememt desespéré et que je sais que c'est impossible entre mon crush et moi, je vois pas trop comment... Voilà, vous pouvez me dire de quoi exactement tout cela veut dire, genre je dois m'attendre à quoi. Parce qu'au fond de moi, j'ai pas envie de tout abandonner. PS: avant hier soir, j'ai encore fait un rêve érotique, un homme blanc dans la cinquantaine mais habillé comme un ados m'a aussi pris en gorge profonde sur le parking du super marché....bref...
  12. Hello, Je voulais savoir si pour vous, vous trouviez beau et noble de se suicider par amour, c'est à dire que lorsqu'un des deux ne va pas plus bien, il s'inquiète de la souffrance de l'autre à se retrouver seul(e), et que l'autre ne veut pas qu'il ait à souffrir de ce genre de pensée de même qu'il ne se voit pas vivre seul(e)... Alors ils décident, ensemble, de mourir par amour. ...
  13. Un policier de 31 ans a tué trois personnes samedi soir à Sarcelles dans le Val d'Oise avant de se donner la mort avec son arme de service. Un problème familial serait à l'origine des faits. Trois autres personnes sont grièvement blessées. Le drame s'est produit vers 20h45 dans le vieux Sarcelles, à environ 300 mètres de la mairie. Source et suite de l'article
  14. La jeune femme de 26 ans devait accoucher par césarienne pour raison médicale. Sa famille, qui a le dernier mot selon la loi chinoise, s'y était opposée. En Chine, le suicide par défenestration d’une femme enceinte, sur le point d’accoucher, suscite l'effroi depuis une semaine. Le 31 août, Ma, 26 ans, 41 semaines de grossesse, perd les eaux et est transportée dans un hôpital de la province de Shaanxi. À l'échographie, les médecins constatent que «la grande circonférence de la tête du foetus» ne permet pas un accouchement par voie basse. Ils préconisent donc une césarienne, rapporte la BBC. La future mère y est favorable et souligne, par deux fois, que la douleur devient «insupportable». Source et suite de l'article
  15. paidge

    mauvaises pensées :S

    Bonjour, Dans ma tête j'ai parfois des idées bizarre et elles se répètent de plus en plus. J'ai des idées de suicide, j'aime pas trop ça... et pourtant ça reste dans ma tête mais je ne sais pas pourquoi. Ou d'autres idées du genre, que si j'étais pas né ça aurais rien changé... Pourquoi ai-je autant de mauvaises pensées? HELP ME!!!
  16. gab86

    où va la vie...

    bonjour: voilà je pensais a ça, ca m"empèche de dormir et m'enlève l'envie de vivre où va le monde? un jour viendra où on auras tout épuisé... un ne pourras que survivre car la vie ne sauras plus une vie si ca se trouve... nos arrières petit enfant n'aurons ni a boire ni a manger... plus rien. ils faut que ça change pour pouvoir leur laisser un monde meilleur je ne pouvait pas imaginé que l'ont pouvais penser ça a 11 ans pourtant... merci de partager ma peine... gab86
  17. Nanine

    Que faire?

    Bonjour , je voudrais vous demander un conseil.. Il y a 3 ans , je suis sorti avec mon premier petit copain. Au bout de 5 mois , j'avais un rendez-vous avec lui et en y allant , j'ai croisé un garçon. Je ne le connaissais pas du tout , mais il m'attrapa et abusa de moi. En voyant mon copain , j'avais l'impression de l'avoir trompé , je n'osais plus vraiment lui parler.. Pendant 1 mois , j'ai été très distante avec lui et il l'a remarqué. Ensuite je l'es quitté , je n'arrivais plus à rester avec. J'ai commencé à faire vraiment n'importe quoi. Et j'ai commencé à me mettre en couple avec n'importe qui.. Mais je l'aimais toujours. Mais depuis , je ne sais plus quoi faire. Il me manque vraiment beaucoup et je m'en veux de ce que j'ai fais. Depuis ce jour , oú j'ai croisé ce garçon , j'ai tenté plusieurs fois de me suicidé. Et depuis , je ne vois plus vraiment mon avenir. La seule chose à laquelle je pense est la mort. Avez-vous des conseils ? Merci d'avance..
  18. Bonjour, La téléréalité va t-elle trop loin? La question se pose après le suicide d'une jeune femme sur le tournage d'une émission accusée d'éprouver la dignité des candidats. Le corps de Chun, 29 ans, a été découvert mercredi dans un hôtel de l'île de Jeju où se déroule le tournage de l'émission « Jjak » (Le partenaire) produite pour SBS, une des trois premières chaînes TV du pays. La jeune femme, qui se serait pendue avec le fil d'alimentation d'un sèche-cheveux, a laissé une lettre dans laquelle elle exprime sa volonté d'en finir, a indiqué la police. "Je n'arrête pas de pleurer" « Je n'arrête pas de pleurer. J'ai eu tellement de malheurs dans ma vie, et je veux la terminer ici », a-t-elle dit. Selon le concept de l'émission, dix hommes et dix femmes reclus une semaine durant dans l'hôtel, baptisé « Cité de l'amour », traversent diverses épreuves censées leur permettre de choisir le partenaire idéal. Diffusée depuis 2011, l'émission plonge les candidats dans des états d'émotion extrêmes, les obligeant par exemple à manger seuls, sous l'œil des caméras, s'ils sont éconduits. « Tragédie dans la Cité de l'amour » Sa mère a confié au quotidien JoongAng Ilbo que dans leur dernière conversation téléphonique, Chun disait ne plus pouvoir vivre en Corée du Sud si l'émission était diffusée. Selon des amis cités par le journal, elle accusait les producteurs de vouloir lui coller l'image d'une jeune femme impopulaire et « sombre». Ils tournent « beaucoup de scènes de moi seule (..) pour mieux attirer l'attention sur les couples formés », se désole-t-elle dans un SMS envoyé à des amis. Suite RIP Chun !
  19. Bluehawk

    13 Reasons Why

    Synopsis : Clay Jensen, un adolescent de dix-sept ans, reçoit une boîte contenant sept cassettes de la part d'une de ses amies, Hannah Baker, qui a mis fin à ses jours quelques semaines plus tôt. Ces sept cassettes, composées de deux faces à écouter, contiennent chacune des raisons qui ont poussé Hannah à prendre cette décision. Chaque face correspond également à une personne qu'elle considère comme responsable de son acte. Perturbé par la réception de ces cassettes, Clay va vite découvrir au fur et à mesure des révélations d'Hannah que ses camarades ne sont pas vraiment ce qu'ils laissent paraître. Excellente série, j'en suis a l'épisode 9 et c'est toujours captivant, je conseille vraiment cette série notamment aux adolescents victime de ce genre harcèlements, attention quand même certaines scènes sont très dures parfois.
  20. Avec 5,5% de mortalité par suicides, la France a le plus fort taux de suicides de la zone européenne.Mais 75% de ces attentats à sa propre vie sont le fait des hommes. En jeu, la forte pression dans le travail, ruptures familiales,mais aussi la consommation de tabac, d'alcool...De plus les hommes ont tendance àutiliser ds méthodes radicales pour se supprimer (pendaison, arme à feu...)
  21. Bonjour, Avez-vous déjà eu l'impression d’être différent et de n’être compris par personne au point de vous demander si ce monde est fait pour vous ? Quand nous sommes persuadés de ce que nous sommes et que nous ne voulons pas en changer, nous recherchons des personnes qui partagent les mêmes valeurs que nous, les mêmes passions, les mêmes buts,... Et si nous ne trouvons pas ces personnes, nous passons notre temps à changer les autres dans l'espoir qu'ils deviennent comme nous. Mais à partir du moment où vous n'avez trouvé personne comme vous et que personne ne vous comprends (et donc ne veut devenir comme vous), comment pouvez-vous vivre dans ce monde ? Plusieurs possibilités s'offrent à nous : s'adapter (et donc nier ce que nous sommes vraiment), vivre dans une lutte contre le monde entier en espérant trouver enfin sa place parmi des gens qui nous correspondraient, ou alors se suicider. Cette dernière solution est très mal considérée par notre société. Mais envisageons cela d'un autre point de vue : à la formation d'un embryon, deux cellules se fusionnent pour ensuite se multiplier et former d'autre cellules. Celles-ci vont s'organiser et donner naissance à un être humain. Elle savent exactement où se placer et quelle fonction avoir pour pouvoir aboutir à ce projet. Si une cellule "désobéit" à ce plan, elle meurt automatiquement comme si elle savait qu'elle n'avait pas sa place et qu'elle devait se supprimer pour le bon fonctionnement des autres. Mais comment savons nous si nous sommes fait pour vivre dans ce monde ? Les personnes qui se suicident ne sont-elles pas les plus malheureuses ? Le bonheur serait-il donc un indicateur de notre chemin à suivre ? Dans ce cas, notre but à chacun se résumerait-il à atteindre le bonheur absolu ? Merci de vos réponses. PS : Je suis assez nouvelle sur les forums et j'ai seulement 17 ans, soyez tolérant, merci.
  22. HARCÈLEMENT – Le Canada bouleversé par le suicide d’une adolescente Le Canada est choqué après la mort d'une adolescente de 15 ans, Amanda Todd, qui s'est suicidée chez elle à Vancouver, mercredi dernier. Cinq semaines plus tôt, elle avait mis en ligne sur YouTube une vidéo dans laquelle elle évoquait trois ans de harcèlement, qui l'ont menée à abuser de drogues et d'alcool.Dans cette vidéo en noir et blanc de neuf minutes, postée le 7 septembre et vue aujourd'hui près de 3,7 millions de fois (et plus de 8 millions de fois sur une copie faite par un internaute), la lycéenne et pom-pom girl racontait son histoire sans parler, le visage à demi hors-champ, faisant défiler une série de notes écrites à la main sur de petits cartons, en une accumulation glaçante de détails. Elle disait avoir été conduite par un inconnu, à 12 ans, à montrer sa poitrine devant une webcam. L'inconnu avait diffusé ces images parmi ses amis. Un an plus tard, il les avait publiées sur une page Facebook dédiée, que ses proches et connaissances de collège avaient été invités à rejoindre. Amanda Todd racontait avoir changé plusieurs fois d'école, avoir été chaque fois rattrapée par cet homme, qui diffusait de nouveau les images. Dans son dernier lycée, elle disait s'être rapprochée d'un garçon. L'amourette avait dégénéré quand la petite amie du jeune homme avait découvert son existence. Amanda disait avoir été battue par la rivale et ses amis. Lire la suite (Le Monde).
  23. En préambule, je tiens à préciser que j'ai hésité à poster ceci dans la partie "philosophie", mais j'ai jugé que finalement, le suicide serait plus abordable traité comme sujet de société qu'entouré du langage pontifiant propre aux philosophes en herbe. ___ Je suis tombé, dans la bibliothèque de mon père, sur un bouquin sorti en 1983 et interdit à la vente en 1988 suite à une controverse: suicide, mode d'emploi. En en lisant le contenu, j'ai été surpris par la décision de justice. Je n'y voyais là aucune incitation au suicide, mais plutôt un traité sur la reconnaissance du suicide comme "droit de l'Homme" . Le bouquin est un genre de plaidoyer à propos du suicide, condamnant la médecine qui veut sauver à tout prix de lui-même un type qui veut en finir avec la vie. Il m'est venue une réflexion : ce livre n'aurait sans doute jamais été interdit dans un pays comme le Japon, où la culture vis à vis de cet acte, est totalement différente, et où le suicide est un acte d'honneur. Ainsi, on peut y lire des citations, comme celle de Coeurderoy qui écrit : «Je me suiciderai parce que je suis libre. -Et je ne considère pas la Liberté comme un vain mot : je l’étends au contraire jusqu’au droit de m’ôter la vie si je la prévois jamais malheureuse» ou encore ce texte de Chaval ... qui raille l'acharnement thérapeutique, pourtant à venir à son époque. De quelle manière appréhendez vous le sujet du suicide ? Comment voyez-vous l'acte du suicide dans notre société ? Le suicide peut il être un choix non-déséspéré ? ps : ( merci )
  24. -helpme-

    Auto-mutilation

    Bonjour, Cela fait maintenant 1 an et demi que je me mutile et je n'arrive pas à m'arrêter. J'essaye mais c'est comme ci j'étais accro. Certains sont accros à la cigarette, d'autres sont accros à la drogue, moi je suis accro à la mutilation. J'ai l'impression de tomber encore et encore dans un puit sans fond. Par moment, j'aimerais perdre assez de sang pour m'endormir et ne jamais me réveiller. J'entends souvent dire que les gens qui se mutilent sont faibles mais c'est faux, on n'est pas faible, au contraire, on arrive à faire croire à tout le monde que tout va bien et c'est seulement le soir, quand on s'enferme dans notre chambre que l'on laisse tout sortir, que l'on craque. On prend nos lames et on laisse s'exprimer notre colère. Certaines personnes l'expriment en tapant dans un sac de boxe, d'autres l'expriment en dessinant, nous on l'exprime en se coupant. Le sang qui coule est notre colère qui sort. La mutilation me permet de ne pas craquer devant ma famille. La journée, je joue l'enfant parfaite, qui n'a pas de problème et qui va réussir ses examens mais le soir quand je suis dans ma chambre, je redeviens moi-même, je redeviens cette fille blessée par la vie qui n'a trouvé que la mutilation pour se sentir mieux. Je ne me mutile pas pour mourir, j'y pense des fois mais je me dis que si un jour je devais me suicider, je préférerais prendre des médocs et m'endormir paisiblement. Je ne veux pas que mon dernier moment dans cette vie se passe en souffrant. Mais pour l'instant, je n'ai jamais eu le courage d'aller plus loin. Je ne sais plus quoi faire, je sais que j'ai besoin d'aide, que si je n'en demande pas, je vais continuer à m'enfoncer encore et encore sans jamais m'arrêter mais je ne sais pas à qui demander. alors s'il vous plaît, aidez moi à m'en sortir.
×