Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'meurtre'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

16 résultats trouvés

  1. Assassinat de Kévin Chavatte : les accusés condamnés à des peines de 18 et 19 ans de réclusion criminelle Les deux accusés âgés de 19 ans ont été reconnus coupables de l'assassinat de Kévin Chavatte à Mourmelon-le-Grand en juin 2018. L'ex petite amie de la victime est condamnée à 19 ans de réclusion criminelle et le jeune homme qui a porté les coups de couteau à 18 ans de réclusion criminelle. Le verdict est tombé peu avant 23 h ce vendredi 29 janvier à la cour d'assises des mineurs de la Marne, dans un silence lourd. Au premier rang les parents de Kévin Chavatte, et derrière eux une douzaine de proches, membres de la famille et amis de la victime. Face à eux sur le banc des accusées : un jeune homme A. et une jeune femme O., 17 ans au moment des faits, jugés à huis clos depuis mardi pour avoir tué Kévin Chavatte, un lycéen de leur âge,à Mourmelon-le-Grand le 2 juin 2018 dans un parc de la commune. 19 ans de réclusion criminelle pour l'ex petite amie de la victime O. Tous deux ont été reconnus coupables d'avoir tué Kévin Chavatte avec préméditation. A. qui a reconnu avoir porté les 34 coups de couteau, est condamné à 18 ans de réclusion, tandis que l'ex petite amie de la victime O. qui a commandité le meurtre est condamnée à 19 ans de réclusion criminelle. Les bras croisés devant elle, les yeux fermés, la jeune femme a versé des larmes au moment de l'énoncé de la peine, tandis que A. n'a pas bougé. Au terme d'un procès de quatre jours jugé "extrêmement éprouvant" par Maître Fanny Quentin, l'avocate des parents de Kévin Chavatte, la famille n'a pas eu les réponses qu'elle attendait, ou si peu. "La question essentielle du mobile n'a pas du tout été résolue, et ils vont devoir vivre avec ça", explique Maître Quentin. "Je suis contente qu'elle parte en prison ce soir, après pour moi ce sera jamais assez... Elle a dit qu'elle avait tué mon fils pour rien... donc c'est sa réponse... pour rien", a réagi Angélique Chavatte, la mère de la victime. Elle a dit qu'elle avait tué mon fils pour rien -- Angélique Chavatte, la mère de la victime L'avocate générale avait requis ce vendredi la même peine à l'encontre des deux accusés, 20 ans de réclusion criminelle. En retenant l'excuse de minorité. Excuse de minorité retenue par la Cour d'assises des mineurs de la Marne dans son verdict puisque les deux accusés encouraient jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle. SOURCE: https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/assassinat-de-kevin-chavatte-les-accuses-condamnes-a-des-peines-de-18-et-19-ans-de-reclusion-1611962376
  2. Phil Spector, le producteur légendaire de « Let It Be » des Beatles, est mort Une figure controversée du rock’n’roll ! Le producteur musical américain de légende Phil Spector, est décédé samedi de « mort naturelle » à 81 ans, a indiqué dimanche le Département pénitentiaire de Californie dans un communiqué. Producteur aux méthodes innovantes, aux manettes derrière des succès comme l’album Let It Be des Beatles, Phil Spector était emprisonné pour le meurtre de la comédienne Lana Clarkson, en 2003. Né dans le Bronx le 26 décembre 1939, Phil Spector dépménage à Los Angeles avec sa mère en 1953 après le suicide de son père. En 1958, il fonde les Teddy Bears avec ses amis de lycée Marshall Lieb et Annette Kleinbard. A 18 ans, il attire l’attention du producteur Lester Sill, qui lui demande de coécrire le tube de Ben E. King Spanish Harlem. Mais c’est en tant que producteur que Phil Spector fait sa plus grande impression, en dirigeant la version à succès de Ray Peterson de Corinna, Corinna, Every Breath I Take de Gene Pitney et Pretty Little Angel Eyes de Curtis Lee. (...) Source et suite de l'article
  3. Lyon : condamnée pour avoir tué son mari de 37 coups de couteau 8 FÉVRIER 2020 A 10:05 PAR LÉA MEYER La cour d'assises de Lyon a condamné hier à 13 ans de réclusion criminelle, Laurence Blerreau pour le meurtre de son mari. Selon le magistrat, elle a "tué froidement" son mari de 37 coups de couteau à Thizy-les-Bourgs en septembre 2017. Selon les informations du Progrès, jeudi s'ouvrait devant la cour d'assises à Lyon le procès de Laurence Blerreau accusée du meurtre de son mari. Ce procès qui aura duré deux jours, dresse le portrait d'une femme perturbée ayant vécu une enfance difficile. L'accusée n'ose pas regarder la famille de la victime, Paul Chagny, son mari qu'elle aurait "tué froidement" selon les mots du magistrat de 37 coups de couteau. Le drame survient en septembre 2017, trois jours après que son mari lui annonce qu'il souhaite divorcer et après des années d'insultes réciproques et de disputes. L'aide ménagère raconte avoir découvert les infidélités de son mari mercredi 13 septembre 2017 en l'espionnant à la sortie de son travail jusqu'au domicile de sa maîtresse. Vendredi matin, il se présente au domicile conjugal pour déposer une clef USB. Elle se saisit du couteau à viande et frappe son mari, il tente de lui échapper mais elle le poursuit. Il s'effondre après avoir reçu 37 coups de couteau. Condamnée à 13 ans de réclusion criminelle L'avocat général a requis une peine de quinze à dix-huit ans de réclusion criminelle assortie d'un suivi socio-judiciaire de dix ans pour ce qu'il qualifie de "meurtre par intérêt". Il considère que l'épouse a pris la décision de tuer son mari quand elle a compris qu'elle allait perdre la maison. Franck Minodier son avocat conteste évoquant "le crime passionnel d'une femme percluse de souffrance intime". La cour d'assises de Lyon l'a finalement condamnée à treize ans de réclusion criminelle. https://www.lyoncapitale.fr/actualite/lyon-condamnee-pour-avoir-tue-son-mari-de-37-coups-de-couteau/ https://www.leprogres.fr/edition-lyon-villeurbanne/2020/02/07/meurtre-par-peur-ou-interet https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/lyon-j-ai-tue-mon-mari-il-voulu-partir-elle-est-jugee-avoir-tue-son-mari-coups-couteau-1784325.html
  4. Une femme enceinte victime d’un crime atroce. Une Texane est morte vendredi après que le bébé qu’elle portant dans son ventre lui a été retiré de force et volé. Reagan Hancock, âgée de 21 ans, a été découverte dans une maison de New Boston le 9 octobre, après un signalement fait à la police. https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Une-femme-tuee-par-une-amie-qui-lui-a-ouvert-le-ventre-pour-lui-voler-son-bebe-1707103#xtor=AL-23
  5. Takahiro Shiraishi ciblait sur les réseaux sociaux les jeunes femmes ayant des tendances suicidaires. Il est aussi soupçonné de viol. https://www.lepoint.fr/monde/japon-le-tueur-de-twitter-reconnait-avoir-demembre-9-personnes-01-10-2020-2394433_24.php#xtor=CS3-190
  6. n homme d’une soixantaine d’années a été retrouvé mort à son domicile à Fismes (Marne). DSon ex-conjointe, âgée d’une trentaine d’années, a été placée en garde à vue, selon le parquet de Reims. Cet homme a été retrouvé mort vendredi soir et son ex-conjointe, interpellée dans la foulée, est actuellement toujours en garde à vue pour "meurtre sur ex-conjoint", a déclaré le parquet de Reims. Selon France 3, la jeune femme aurait tué son ex-conjoint, de trente ans son aîné, à coups de couteau. Le drame se serait produit devant une fillette, qui doit être entendue, comme témoin, pour en savoir plus sur les circonstances du drame, encore floues. Ce sont d'ailleurs les cris effrayés et effrayants de l'enfant, qui demandait aux adultes d'arrêter de se battre, qui auraient alerté les voisins. Lesquels ont appelé les gendarmes."Je viens de mettre un coup de couteau", aurait dit la jeune femme à leur arrivée. L'homme, encore en vie à l'arrivée des gendarmes, est décédé peu après. Reste de nombreuses questions en suspens, à commencer par celle du confinement: que faisait la suspecte chez cet homme, dont elle était séparée depuis des années? Une autopsie doit avoir lieu ce dimanche. https://www.republicain-lorrain.fr/faits-divers-justice/2020/04/19/un-sexagenaire-poignarde-a-mort-devant-une-fillette-son-ex-en-garde-a-vue
  7. Une femme de 42 ans a été arrêtée mardi près d'Orlando, en Floride, après avoir zippé son petit ami dans une valise et l'avoir laissé mourir, tout en le narguant dans une vidéo. Un cache-cache fatal ? Sarah Boone, 42 ans, a été arrêtée mardi près d'Orlando en Floride pour avoir eu l'idée saugrenue d'enfermer son petit ami Jorge Torrez Jr (42 ans) dans une valise. Oublié durant des heures, ce dernier est finalement décédé par asphyxie. Pour expliquer ce drame, Sarah Boone a déclaré aux inspecteurs qu'elle jouait simplement à un jeu de cache-cache avec son partenaire. Selon elle, Jorge Torrez Jr était consentant pour s'enfermer dans la valise, indique le New-York Post, qui cite la chaîne d'information WKMG. Alcoolisée ce soir-là, Sarah Boone dit s'être finalement endormie plusieurs heures et s’être rendu compte à son réveil qu'elle avait complètement oublié son compagnon. En ouvrant la valise, elle aurait trouvé Jorge Torrez inanimé, puis immédiatement appelé le 911. Les policiers ont constaté une petite coupure sur la lèvre de Jorge Torrez ainsi que des contusions autour de son œil. Pis, en saisissant le téléphone de Sarah Boone, ils sont tombés sur 2 vidéos compromettantes dans lesquelles elle taquine son petit ami, hilare, alors que celui-ci est coincé dans la valise et crie qu'il ne peut pas respirer. Une des vidéos montre bien que Jorge Torres pousse pour tenter de sortir, pris au piège. Il continue de crier qu'il ne peut plus respirer mais sa petite amie se moque de lui. "Voilà ce que je ressens quand tu me trompes", lui lance-t-elle. https://fr.news.yahoo.com/floride-femme-enferme-copain-valise-laisse-mourir-123044921.html Une femme a été inculpée en Floride pour avoir laissé mourir son compagnon dans une valise. Cache-cache mortel en Floride. Une femme a été arrêtée mardi et inculpée pour la mort de son petit ami, retrouvé sans vie dans une valise. Sarah Boone, âgée de 42 ans, a fait savoir aux autorités que le décès de son compagnon était involontaire. D’après son récit, elle jouait à cache-cache avec Jorge Torrez Jr. lundi, alors qu’ils étaient tous les deux alcoolisés. C’est au cours de ce jeu qu’ils auraient trouvé amusant d’enfermer l’homme dans une valise. Mais Sarah Boone se serait ensuite endormie plusieurs heures et aurait oublié son partenaire. Elle aurait finalement été réveillée par la sonnerie de son téléphone portable, lui rappelant alors que Jorge Torrez Jr. était toujours dans la valise. En voulant le libérer, elle l’a retrouvé sans vie. Il ne respirait plus. Elle a aussitôt appelé les secours. Plusieurs vidéos accablantes Mais la piste de l’accident n’est pas forcément privilégiée. Les enquêteurs ont découvert une coupure près de la lèvre de l’homme, ainsi qu’un bleu autour de son œil. Ils ont également mis la main sur des vidéos prises par la suspecte avec son téléphone, sur lesquelles elle se moque de Jorge Torrez Jr. alors qu’il se trouve déjà dans la valise. On peut également entendre l’homme crier son nom et lui dire qu’il n’arrive plus à respirer. «Ouais, c’est ce que ça fait quand tu m’étrangles», répond Sarah Boone. «C’est de ta faute. Oh, et c’est ce que je ressens quand tu me trompes avec une autre», dit-elle encore, d’après WKMG. Le shérif a fait savoir que l’une des vidéos montrerait la valise se déplacer alors que l’homme à l’intérieur tenterait d’en sortir. Sarah Boone est poursuivie pour meurtre au second degré. https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Elle-joue-a-cache-cache-avec-son-compagnon-et-le-laisse-mourir-dans-une-valise-1675752
  8. Un serveur d'un restaurant de Seine-Saint-Denis a été mortellement blessé par balle vendredi, par un client mécontent, selon les premiers éléments, que son sandwich ne soit pas préparé assez vite, a-t-on appris samedi de sources concordantes. Vers 21H00 vendredi, les employés de ce petit restaurant, situé au pied d'un immeuble de Noisy-le-Grand, ont appelé les policiers "l'un de leurs collègues ayant été blessé par balle", a expliqué une source proche de l'enquête. La victime, un homme de 28 ans, est morte sur place malgré l'intervention des secours. Il "présentait une plaie par balle à l'épaule", a précisé cette source. L'auteur présumé, qui a fait feu avec une arme de poing, a pris la fuite. Il était toujours recherché samedi en fin de journée. Selon les personnes présentes, "il aurait été mécontent car son sandwich n'aurait pas été préparé assez rapidement", a poursuivi la source. Le parquet de Bobigny a indiqué avoir ouvert une enquête pour meurtre, confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Samedi, devant le restaurant qui sert pizzas et sandwichs, plusieurs riverains se disent très surpris du drame. "Il aurait été tué pour un sandwich ?", lance une habitante, qui n'en revient pas. "C'est triste", ajoute une femme de 29 ans, "c'est un restaurant tranquille, sans problème. Il venait d'ouvrir il y a quelques mois". "Les employés étaient tous très gentils", ajoute un habitué. D’autres habitants pointent cependant l'ambiance du quartier: "c'est plein de délinquance ici", dit Jérémy, 40 ans, évoquant notamment le trafic de drogue. "Il y a souvent des gens alcoolisés", ajoute Aboubacar, 40 ans, assurant avoir déjà assisté à des disputes. source : AFP
  9. Bonjour, Je suis actuellement en train de concevoir un récit autour d'une enquête pour meurtre, mais ne faisant pas partie de la profession, je souhaiterais pouvoir discuter avec des agents des forces de l'ordre, sur ce forum, pour qu'ils m'expliquent quelles sont exactement les investigations menées en cas de découverte d'un cadavre, leur ordre et ce, pour éviter les incohérences dans mon histoire. Je ne me voyais pas rentrer dans un commissariat pour demander à l'agent d'accueil si je pouvais l'interviewer lui ou bien l'un de ses collègues. J'espère qu'ici mes questions trouveront réponse. Merci par avance de votre aide et merci de me le faire savoir si vous êtes disposer à être interviewer. Si toutefois d'autres écrivains se trouvent spécialisés dans les romans policiers, peut-être que ceux-ci pourront également m'aider... L'histoire, pour vous la situer et situer le théâtre juridique des lieux, se passe en Bretagne, à Lorient.
  10. Doïna

    Columbo

    Bonjour , Qui, parmi ceux de la vieille école, aime encore Columbo ? Peut-être qu'il y en a de la nouvelle école aussi qui aime ? Pour moi, c'est une série qui ne s'épuise pas ! Cela doit bien faire la troisième fois que je suis les épisodes, rediffusés tant de fois, mais sans jamais aucune lassitude. J'adore cette série sans effusion de sang, sans bang-bang et sans cadavre à disséquer dans les labos de la police. Chaque épisode commence par le meurtre. Mais alors, me direz-vous, quel intérêt de continuer à regarder puisqu'on sait déjà qui c'est ? L'intérêt, ces simples : c'est de savoir comment Columbo va remonter le fil jusqu'à la preuve de la culpabilité du tueur. Pour ma part, je ne me lasse donc pas de ce Peter Falk en lieutenant Columbo, j'adore ce personnage atypique : un flic qui ne prend jamais en course poursuite et ne surgit pas pistolet au poing en criant "plus un geste". Avec son imperméable râpé, ses habits pas repassés, et puis sa Peugeot 403 cabriolet toute pétaradante qui contraste comiquement au milieu des grosses Ford américaines, il est tenace jusqu'à en être collant, importunant celui qu'il soupçonne jusqu'à le déstabiliser, l'envahissant avec ses phrases à tiroirs qui s'enchaînent et embrouillent au point de provoquer des baisses d'attention, invoquant sa femme (qu'on ne voit jamais) à toute occasion... Il captive, fascine. Et puis surtout, il y a toujours la petite phrase du lieutenant, à ne pas rater, en fin d'épisode. Un chef-d'oeuvre cinématographique, une série unique en son genre !
  11. JUSTICE - Une femme qui a tué son mari en 2012 après des années d’enfer conjugal - faits de coups et d’abus sexuels sur ses filles - a été condamnée mardi 28 octobre à 10 ans de prison ferme par la cour d’assises du Loiret. Une décision incomprise et dénoncée sur les réseaux sociaux. http://www.metronews.fr/info/dix-ans-de-prison-pour-avoir-tue-son-mari-qui-violait-ses-filles-la-condamnation-qui-choque/mnjC!joGUGskF9hKkI/
  12. Sous l'emprise du cannabis, il tue sa mère Mardi 27 septembre - 13:06 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Drame familial dans le 6e arrondissement, dans la nuit de vendredi à samedi, à 1h30. Un jeune de 18 ans rentre avec son jeune frère après une soirée où il a fumé du cannabis. Tous deux, Russes d'origine, ont été adoptés par le couple. En état de démence, il se saisit d'une arme et blesse son père. Celui-ci appelle les pompiers. Le jeune profite de ce moment pour s'en prendre à sa mère (63 ans) et la poignarde à plusieurs reprises à l'abdomen. Elle décède. Suite de l'article... Source: Lyon Capitale
  13. Salut, Pour se donner bonne conscience, les tueurs israéliens ne feraient qu’interpréter un enseignement de la Torah qui dit : « Si quelqu’un vient te tuer, lève-toi plus tôt que lui pour le tuer ! ». Au plan religieux, la victime potentielle est considérée par les rabbins sionistes comme quelqu’un n’ayant pas d’âme… donc « licite » de tuer. Ce genre de justification tenue par un religieux musulman provoquerait immédiatement – extraite ou non du Coran – une tempête d’islamophobe. Quand il s’agit d’Israël: rien ! Les commentateurs craignent d’être accusé d’antisémitisme. La suite ici : http://www.france-irak-actualite.com/2018/02/depuis-70-ans-les-services-secrets-israeliens-assassinent-enlevent-et-torturent-impunement.html Cordialement.
  14. Tentative de meurtre sur un des caricaturistes de Mahomet Samedi 02 janvier - 10:52 © Archives AFP | Kurt Westergaard, l'auteur d'une des caricatures polémiques de Mahomet Aarhus (Danemark) | Un Somalien de 28 ans armé d'une hache a été appréhendé vendredi soir par la police danoise peu après être entré dans la maison de Kurt Westergaard, l'auteur d'une des caricatures polémiques de Mahomet. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  15. Jean-Pierre Treiber s'est donné la mort Samedi 20 Février - 11:22 © AP | Jean-Pierre Treiber. AFFAIRE GIRAUD | Jean-Pierre Treiber, renvoyé aux assises pour les meurtres de Géraldine Giraud et Katia Lherbier en 2004, s'est suicidé dans sa cellule de Fleury-Mérogis. AP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  16. Parfois, la justice devrait réfléchir... «Je voulais m'assurer qu'elle était bien morte» par Christian Humbert - Un homme a écopé de la prison à vie pour avoir tué son épouse avec plus de 60 coups de couteau. Il voulait lui cacher ses penchants pédophiles. L'homme avait ôté la vie à sa femme dans leur maison de Lutry. (Photo: APN) «J'ai continué à la poignarder jusqu'à ce qu'elle tombe par terre. Je voulais que tout cela finisse.» Le quinquagénaire irlandais qui comparaissait jeudi devant la cour criminelle de Vevey a raconté en anglais comment il a tué, en mars 2015, son épouse russe de 46 ans. La femme, appréciée de tous, cadre dans une multinationale, a été lardée de plus de 60 coups de couteau dans leur maison de Lutry. L'après-midi du drame, la victime aurait dû se rendre à une convocation de la police pour y être entendue. Elle aurait alors appris que son mari, qui vivait à ses crochets depuis une première condamnation pour avoir téléchargé des fichiers pédophiles, était accusé de s'être exhibé en ville. Elle aurait surtout découvert qu'il avait eu des comportements sexuels déplacés avec deux fillettes, dont une nièce. Pour éviter cette issue, l'homme s'est d'abord volontairement blessé afin que sa femme reste à la maison pour le soigner. Il l'a ensuite massacrée. «Je voulais m'assurer qu'elle était bien morte», a-t-il confié. Après avoir utilisé un premier couteau de 11 centimètres, il a saisi une lame plus grande encore pour l'achever. La victime a notamment reçu 36 coups dans le dos. «Je voulais la garder près de moi, a expliqué le prévenu. Je regrette. Si je pouvais changer cela, je le ferais.» Le procureur Hervé Nicod n'a pas hésité: il a requis la réclusion à vie contre le quinquagénaire. Les juges l'ont suivi.
×