Aller au contenu
  • billets
    52
  • commentaires
    34
  • vues
    13154

À propos de ce blog

artiste à succès inconnue

Billets dans ce blog

 

Grosse fatigue

Pendant sept ans ,en remplacements, je suis passée sur plus de soixante écoles. Parfois situées entre quinze et trente kilomètres de chez moi. J'avais l'impression dans mon travail d'être une véritable femme orchestre. On m'a tellement exploitée, tellement fait déplacer, en me faisant retourner sur des écoles en zones sensibles de Marseille Nord que j'ai fini par faire des hémorragies et un polype. J'ai eu droit à trois opérations ,la dernière me diminua fortement. Je n'étais qu'un paq

querida13

querida13

 

Le côté Schpountz de la force

Suis-je faite pour chanter? La première fois que j'ai été exposée en public, seul, à quatre ou cinq ans, je me souviens encore de mon malaise profond, d'avoir eu la sensation d'être devenue rouge comme une cerise. Ma voix était mal assurée, Elle portait la trace de l'angoisse. Parler, chanter devant un public n'a jamais été anodin pour quiconque s'y exerce. Derrière chaque orateur ou chanteur, il y a un savoir à transmettre, un travail fait en amont. Une transmission faite en aval. Ave

querida13

querida13

 

Une autre corde à mon arc

Il y a eu des moments de découragement. Des moments où je me disais que oui, je chantais en public mais que cela ne me rapportait rien. Que celui qui faisait son beurre était le propriétaire du restaurant, qui avait épisodiquement et à bon compte une chanteuse issue du conservatoire de Marseille. Mais ne côtoyer que des enfants et des instits  était très réducteur pour moi bien que je me fusse déplacée sans cesse depuis bien des années.Je connaissais mes amis depuis trop longtemps et j'avais env

querida13

querida13

 

Rien ne va plus....

Il y a des soirs où rien ne va plus. Où j'ai manié  tellement de prénoms dans la journée et dans la semaine (parfois cent trente) que je ne me souviens plus du nom des gens que l'on m'a présentés dans la quinzaine précédente. Il y a des vendredis plus difficiles que d'autres. Les enfants sont plus excités en fin de semaine et ma voix au karaoké ne me permettait que des chansons où l'agilité n'est pas de mise. Car en chant, on travaille avec son outil, la voix et il faut adapter son travail

querida13

querida13

 

Sur la côte

J'ai aidé cette copine à se préparer... Autrefois pour savoir une chanson, on achetait le disque, on l'enregistrait on allait repêcher les paroles dans un bouquin de paroles,ou on achetait Podium, ou on se repassait les paroles avec le magnétophone, et on les recopiait... Eventuellement si on était riche et doué on pouvait aussi s'acheter la partition et la jouer au piano, ou à la guitare. A l'époque j'avais chez moi une télé sur laquelle était branchée un lecteur DVD. Mon mari m'avait

querida13

querida13

 

En montagne, un été....

J'ai toujours eu un petit faible pour Auris en Oisans.Parce que la montagne y est plus belle qu'ailleurs. Parce que l'hiver, on va y skier en faisant la jonction avec l'Alpe d'Huez,Oz en Oisans et Vaujany. Parce qu'il y a dans le coin des choses superbes que j'adore:le village de bourg d'Oisans, agréable et commerçant,le village ancien des artisans de  Venosc, le barrage du Chambon et la route qui va vers la Grave et La Meije, le col de l'Isoard qui redescend vers Serre Chevalier et Briançon.C'e

querida13

querida13

 

Mon petit clan

A Aix,la première fois que j'y fus, je n'ai pas été très chaleureusement accueillie. Après mon opération,et j'en subirai cinq en quinze ans,je fus convoquée chez le médecin du travail.Elle me dit qu'on ne passait pas si facilement d'un ghetto de pauvres à un ghetto de riches. Elle m'apprit qu'une institutrice était venue avec son djembé sur la commune et qu'elle avait soulevé un tollé général de la part de parents d'élèves. Alors, la maîtresse au piano, autant dire que je devais être pour eux

querida13

querida13

 

On the road again

Aux deux tiers d'une année scolaire lourde, je suis mutée sans explication sur la commune voisine.Convoquée dans son bureau, l'inspecteur me fait savoir sèchement que ma présence n'est pas désirée et qu'il va me remettre au travail. Avec trois classes sur le précédent poste et quelque chose comme 92 élèves sur trois classes différentes en deux écoles bien distinctes je n'avais pas eu l'impression d'avoir chômé, je reste muette d'incompréhension devant tant de sotte agressivité;je sortais d'une

querida13

querida13

 

Mariage

Cette année-là, mon cousin se maria dans un joli village provençal. A ma grande surprise,il me demanda de chanter l'Ave Maria à l'église. J'adore les mariages,j'y ai été souvent conviée dans ma vie.C'est l'occasion ou jamais de faire toilette, de s'endimancher vraiment de "faire chic", de faire la fête de revoir la famille au grand complet. Cela réveille certainement en moi la petite fille qui se costumait pour ressembler à une princesse et qui rêvait des tenues que portaient Barbie dans les

querida13

querida13

 

Un endroit que j'ai hanté...

Je suis allée faire les courses au supermarché de Ventabren, une adorable commune très boisée des Bouches du Rhône.En sortant,j'avise les sept lettres magiques:Karaoké;Mon radar perso se met à biper. Je note le jour et je réserve mon vendredi soir à cette occupation.Mon mari en a marre de ce genre de sorties et donc il ne m'accompagne pas; C'est le début d'une belle histoire qui commence assez bizarrement: Avec l'apparition des réseaux sociaux,un site s'est mis à proposer des sorties à des ge

querida13

querida13

 

karaoké perso

Avant l'apparition de l'ordinateur avec you tube, il y a eu des machinespour diffuser de la musique en commençant par les ancêtres: le phonographe le magnétophone lecteur enregistreur à bande magnétique le tourne-disque à disques vinyle 45,33 ou 78 tours Le magnétophone lecteur enregistreur à cassette l'autoradio La chaine hifi stéréo le CD Le vidéodisque sur la VHS et ses cassettes vidéo on pouvait enregistrer des concerts il y eut le walkman,le baladeur CD puis l'I-pod. Quand j'étai

querida13

querida13

 

Vacances dans l'Héraut

Cette année là je me rendis dans un camping à Vias.Je ne l'invente pas c'était le camping des flots bleus (comme celui de Frank Dubosc),bien sûr, je participai au karaoké.Je garde le souvenir de beaux moments de poésie...Parfois quand la fatigue me prend ,je me projette en pensée sur cette semaine de calme où mes yeux se gorgèrent des merveilles de la région. Avec ma petite famille je louai une embarcation légère mon mari s'improvisa capitaine et je fis une virée d'une heure sur le canal du m

querida13

querida13

 

Tenir le coup

Cette année là ,j'eus droit à une proposition malhonnête durant mon inspection.Le supérieur hiérarchique partait à la retraite à la fin de l'année,il se lâchait et perdait le sens des limites. Je le remis en place;ma note pédagogique baissa;Les élèves que l'on m'avait triés sur le volet cette année là(je le sus par un élève de CM2 à la récréation qui ingénument m'avoua que j'avais eus les pires élèves de cette école),étaient difficiles,certains étaient sournois et s'ingéniaient à faire réagir u

querida13

querida13

 

signes de faiblesse

Pendant les vacances suivantes ,je me suis beaucoup reposée.Dans le village, les maisons avaient pris de la valeur et les propriétaires se sont pratiquement tous mis à les vendre en faisant une plus value conséquente au passage.Ce qui eut pour conséquence de me faire perdre les quelques amis que je m'y étais faits. D'ailleurs le village ne cessait de s'agrandir ,de croître et d'embellir.Enfin,les bâtiments du moins car la nature elle,se réduisait comme peau de chagrin,la forêt avait été incen

querida13

querida13

 

Audition

Le patron du karaoké de Salon de Provence me fit prendre rendez-vous avec son frère qui gérait une association d'artistes amateurs il m'avait promis de participer à un spectacle où je serais (enfin) rémunérée.Il me fit chanter cinq chansons les enregistra .Il me sortit les textes des chansons sur internet.M'offrit les feuillets. Il m'expliqua ce qu'il attendait d moi et me donna une sorte de contrat. A la lecture de ce contrat je m'aperçus surtout qu'il était le rabatteur de quelques pro

querida13

querida13

 

Splendide solitude

J'ai donc emménagé dans un village en construction aau début du XXIeme siècle.J'ai quitté Marseille et ses embouteillages,Marseille et son béton,Marseille et ses bagnoles,mais aussi un petit monde où j'avais mes habitudes,mes médecins,mes boutiques,mes amis,mes lieux de divertissement pour un endroit quasi désert et je vécus là dans un splendide isolement. Ce n'était pas pour me déplaire:j'avais vécu une vie un peu mondaine,assez trépidante au demeurant,très bosseuse et bien remplie.J'avais bes

querida13

querida13

 

Tournée varoise

Le Var n'est pas très loin des Bouches du Rhône. Mon amie de promo y vit,nous nous rendons souvent visite. Elle me fait tourner dans la région.Je passe toujours d'excellents soirées avec elle,elle est drôle,aime les bonnes tables et comme elle chante aussi elle effectue une pré-sélection et m'épargne les endroits où l'on se fait casser les oreilles par de mauvais chanteurs. Elle a une maison de campagne vers Moustiers sainte Marie.A chaque fois aller la voir est un délice visuel parce que j'

querida13

querida13

 

Vers d'autres cieux

j'ai quitté les lumières de la ville,son agitation,sa trépidance,sa charroi constant:besoin de me mettre au vert avec mes enfants.Et surtout envie de changer d'horizon, de cesser de payer des frais de déplacement faramineux pour que mon mari aille travailler à la ville voisine en rentrant tard le soir.Finis les affres:Le téléphone portable commence tout juste à apparaître, dès que mon conjoint avait du retard je craignais les accidents,fréquents sur l'autoroute nord de Marseille. A mon très g

querida13

querida13

 

Une revenante

Ma jeune amie et moi continuions de temps en temps d'explorer les karaokés du coin .Son nouveau compagnon,qui avait une magnifique voix de ténor nous escortait parfois.Ainsi,nous trouvâmes près du portde Marseille, derrière le palais de justice un restaurant qui faisait surtout des affaires à midi et qui le soir animait un karaoké peu fréquenté.Quelle aubaine!Peu de monde signifiait que nous chanterions d'affilée sept chansons chacune sans attendre que d'autres monopolisent la sono. La premièr

querida13

querida13

 

En villégiature

L'année de son ouverture, nous avons mené toute l'école à Eurodisney. Quelle sensation;féérie de l'architecture de carton pâte,mêlée aux infrastructures commerciales et hôtelières et aux manèges et jardins somptueux.Divers univers se juxtaposent en décors magnifique. Un retour à l'enfance.Dans Mainstreet Les élèves de quartiers nords m'interpellent de tous les côtés. -Maîtresse regarde ceci,maîtresse regarde cela !dingo défile puis Mickey,ils sont ravis. Et moi, inquiète dans la cohue, je le

querida13

querida13

 

Drôles de retrouvailles

Je retrouve un jour par hasard ma jeune amie ,devenue mère entre temps. Elle me dit avoir des nouvelles des tenanciers du karaoké tex-mex que nous avions l'habitude de fréquenter avant son mariage.Elle s'est mise à chanter en amateur avec son mari . Si je l'avais embringuée dans pas mal de soirées,en revanche, elle ne m'a pas renvoyé l'ascenseur et c'est bien dommage, enfin, c'est la vie!Moi,j'ai momentanément délaissé le chant pour un autre projet:faire construire ma maison! Elle me dit que

querida13

querida13

 

De souvenir en souvenir

Je suis à Serre Chevalier,il n'y a presque personne dans ce bar karaoké.Le DJ se fait plaisir ,il me fait chanter sept chansons et me laisse partir en me regardant avec étonnement et à regret. Camping à l'île de Ré un été ,la prestation est médiocre, tous les chanteurs ânonnent ou font des couacs une animatrice pousse du bras le responsable des platines qui désorienté ne trouve plus personne à faire chanter et dit en me désignant du menton: -"Fais donc chanter la chanteuse supérieure!" Souda

querida13

querida13

 

Nouveau départ

Soudain la vie dans l'école où j'étais m'a semblé invivable et chargée d'émotions négatives,je voyais ma petite collègue y passer en pensée.De plus on me surmenait :les sorties finissaient bien après l'heure,et,pour ma part, ma journée n'était pas terminée avec la fin du travail:mon mari travaillait dans une ville voisine éloignée et j'assumais seule l'entretien du foyer et l'éducation de mon fils,les trajets,la sortie de l'école.Je fis quelques fausses couches,je me sentais épuisée.Pourtant j'a

querida13

querida13

 

Affreuse nouvelle

Ma petite collègue a fini par changer d'école.Elle allait mieux.J'ai appris avec l'expérience que les élèves sont comme le vin:il y a des bonnes et des mauvaises années!Quand on cumule quelques années difficiles on donne énormément de soi, si on n'est pas un peu aidé par une bonne ambiance ou de la solidarité entre collègues,on est démoralisé et physiquement on s'use plus vite. Je l'amenais encore à ce karaoké, à Aix, sur le cours Mirabeau,la royale, qui a fermé désormais,et sur celui de la rue

querida13

querida13

 

Rue d'Aubagne

Deux fois par mois pendant dix ans je chanterai entre deux et cinq chansons au karaoké.le patron du bar disait que j'étais de la famille!Je discutais avec l'équipe de cuisiniers et de serveuses,je les aimais bien.Le DJ m'avait à la bonne et un jour,il m'a enregistré un CD.J'ai chanté de magnifiques duos avec le patron du restaurant.C'était un célibataire craquant, brun et sexy,qui ressemblait à Jean Dujardin,et qui était toujours entouré de minettes! Quant à moi, J'ai passé des soirées entourée

querida13

querida13

×