• billets
    52
  • commentaires
    32
  • vues
    9 275

Une revenante

querida13

98 vues

Ma jeune amie et moi continuions de temps en temps d'explorer les karaokés du coin .Son nouveau compagnon,qui avait une magnifique voix de ténor nous escortait parfois.Ainsi,nous trouvâmes près du portde Marseille, derrière le palais de justice un restaurant qui faisait surtout des affaires à midi et qui le soir animait un karaoké peu fréquenté.Quelle aubaine!Peu de monde signifiait que nous chanterions d'affilée sept chansons chacune sans attendre que d'autres monopolisent la sono.

La première fois que nous chantâmes et dès que je me retournai pour aller rendre le micro je m'aperçus que l'équipe de cuisine s'était réunie près du passe- plats pour nous écouter chanter.Ils nous applaudirent discrètement.

Nous apprîmes dans cet établissement et nous répétâmes les derniers tubes des années 95/2000 à notre rythme et le compagnon en question me présenta sa mère.Admirative elle me dit: quand tu chantes,ça "le" fait!

Ca "le faisait" à vrai dire pour chacun de nous trois et quand nous étions à une table de notre ancien repaire,à certains moments il y avait un défilé de personnes qui venaient nous serrer la main pour nous remercier d'avoir passé un excellent moment!C'était sympa!

A chaque fois que je reviens derrière le palais de justice je jetais discrètement on oeil vers la trappe en acier et je voyais toujours les cuisiniers qui écoutaient religieusement.

Ma jeune amie finit par se marier et je fus son témoin.Elle eut deux filles et je suppose qu'elle trouva beaucoup d'occupations car nos relations se distendirent;Quant à moi, je fus accaparée par deux déménagements et la construction de ma maison puis l'élaboration d'un jardin, en sus de mon boulot.

Je ne la revis guère car elle fut mutée à l'autre bout du département.

Quant à moi j'explorais les karaokés de Plan de Campagne avec mon amie d'enfance et mon amie de promo.Et fréquentai un moment,avant son agrandissement le caliente café quand il n'était qu'un bar intime et non cette usine qu'il est devenu!Je découvris au bureau, qui n'a malheureusement aucun espace à consacrer aux chanteurs mais qui ,il y a quinze ans de cela était tout rutilant de nouveauté et avait un décor magnifique.Il a hélas bien vieilli depuis.Après quelques années de silence...

Je revois ma jeune amie avec son mari un soir.Ses deux maternités ne l'ont pas vieillie.Son mari est un peu distant.

Ils divorceront quelques mois plus tard.

Un soir elle me présente un autre compagnon et nous allons chanter à Saint Giniez en face du stade vélodrome au 3615.

je suis contente de la revoir.De l'eau a passé sous les ponts.La vie a été dure pour chacune de nous;Nous avons vécu la vie difficile des working mums,avons encaissé les coups durs de la vie,avons perdu des êtres chers,nous nous sommes construites à la force du poignet,nous avons encaissé les chocs...

Je chanterai quatre chansons ce soir-là,en présence d'une tablée de jeunes adultes très métissés très panachée.A l'image de cette société marseillaise qu'on aimerait tant diviser et opposer mais qui s'accommode très bien de ses disparités et de sa multiplicité.

Ils sont là pour passer un bon moment,ils dînent ne riant et en discutant.Ils ont entre vingt et vingt cinq ans .

Pendant la deuxième partie de la soirée, après les agapes: le DJ !Nous renouons avec nos duos!Puis je chante l'aigle noir, de Barbara.Ah, que n'ai je pas fait là!

Dès les premières mesures,un jeune black, très athlétique très beau ,a une révélation.Il est enchanté,ensorcelé,subjugué, tombe instantanément amoureux.Il se penche vers sa compagne et lui dit assez distinctement pour que je l'entende:

-Elle,il faut que je l'épouse!

Il ne cesse de me fixer d'un regard brûlant et insistant.

A la fin de ma prestation,il vient me féliciter chaudement,s'installe à côté de moi et au bout d'une dizaine minutes de conversation pressante où j'essaie vainement de lui faire comprendre que je ne suis pas libre,que je suis bien trop vieille pour lui,il me demande un genou en terre en mariage...Comme ça,spontanément,carrément!

je considère son beau visage,sa jeunesse, sa fougue,bien séduisantes ,ma foi,puis je lui assène brutalement,avec un soupir de regret:

-Tu es bien tentant et tu as tout ce qu'il faut là où il faut ,ce n'est pas le problème,mais tu sais ça fait dix minutes que j'essaie de t'expliquer que je suis mariée et j'ai deux enfants et que je ne dois pas être loin d'avoir l'âge de ta mère!

Il est profondément déçu prononce un :

-ah, merde et retourne enfin , vers celle que je suppose être sa soeur,mon magnifique aigle noir!

Ma copine me considère d'un regard étonné!

La vie vous réserve de ces surprises parfois!


   Alerter


1 Commentaire


Commentaires recommandés

Belle Offre de prêt pour vos besoins financiers.

Courriel: viennefinance@gmail.com

Vous aimeriez prendre un nouveau départ, libre de toutes dettes? C'est possible dès aujourd'hui! vous êtes à la recherche d’un prêt personnel ou hypothécaire de longue durée et que vous craignez ne pas être éligible à cause d’une situation personnelle particulière, d’une période difficile ou d’une demande récente de prêt avec mauvais crédit non accordée. Tout est légal et se fait honnêtement.

N'hésitez surtout pas à contacter l'organisme, cela ne vous engage à rien et la plus grande confidentialité et l'approbation est garantie.

Courriel: viennefinance@gmail.com

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant