Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'croyance'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

21 résultats trouvés

  1. Bonsoir, Suite à une lecture par hasard sur l'affaire Vallecas , j'ai mené des recherches dessus prise de curiosité . Je suis tombé sur de nombreux articles qui relataient des phénomènes paranormaux rapporté par la police. En bref nous connaissons tous une personne de notre entourage connaissant des histoires ou ayant connu se genre de phénomènes. Donné moi votre avis sur le sujet ou bien anecdotes, histoires. Cela étanchera ma curiosité quelque temps à se sujet. Merci
  2. Il vaut mieux savoir qu'on croit que croire qu'on sait.
  3. En m'inspirant du message christique qui affirme que croire en Jésus Christ sauve, il est facile de constater que le sentiment et l’espoir d’un salut prochain procure un immense sentiment de bien être présent, loin des préoccupations angoissantes et nihilistes, ce qui permet au croyant de vaincre l’absurdité radicale, et lui sauve littéralement la vie au sens spirituel du terme, car une vie remplie d’angoisse est moins bien qu’une vie heureuse dans la conviction que nos actes ont pleinement un sens. Si croire que l'on sera sauvé nous sauve réellement, alors la conviction d'un sauvetage à venir devient une prophétie autoréalisatrice et même un devoir. Car si nous considérons la dignité comme le respect dû à tout être vivant du seul fait qu’il soit ce qu’il est, nous conclurons aisément que, l’absurdité radicale venant nier le besoin de sens chez l’être humain, elle est contraire au sentiment le plus haut que l’homme a de sa propre dignité/liberté, comme pourraient en témoigner Camus, Cioran, Caraco ou tant d’autres penseurs connus ou non connus, dont certains se sont même suicidés. Croire qu’il y a un sens à la vie humaine devient donc un devoir moral (c’est le « Tu dois donc tu peux » kantien) indépendamment même de la question de la métaphysique à adopter. Mais en partant de ce sentiment d’absurdité radicale, ne pourrait-on pas objecter qu’il est toujours concevable de préférer le néant à la vie, et donc de renoncer, à la fois à sa dignité/liberté, et à sa propre vie ? Non pas, car étant vivants nous sommes déjà de la partie, et implicitement, si nous sommes travaillés par ce sentiment d’absurdité radicale, c’est que nous avons donc tous déjà choisi de préférer notre dignité qui est constitutive de ce que nous sommes. Le sentiment d’absurdité radicale ne saurait donc jamais être une cause de suicide d'autant plus qu’il suffit de croire à une solution pour la faire aussitôt apparaître. De plus, dans une situation où la survie entre en jeu, le cadre de la pensée habituel se modifie et il devient peu pertinent d’exiger une preuve pour certaines croyances ; comme l’exprime William James dans son ouvrage The will to believe, il est parfois préférable moralement de croire sans preuve, en particulier pour certaines croyances autoréalisatrices. Si une personne est poursuivie par une bête sauvage aux griffes et aux crocs acérés dans une forêt dense, et que soudain dans la course poursuite, un large fossé apparaît sur le parcours de la personne en fuite, il sera toujours préférable et moralement souhaitable que la personne se pense suffisamment puissante musculairement pour sauter de l’autre côté du fossé, sans quoi elle s’arrêterait, tergiverserait, et finirait de toute manière dévorée par l’attaque de la bête sauvage. Idem dans les cas plus simples de légitime défense, lors desquels il est moralement préférable de se défendre sans exiger pour autant la preuve que nous pourrons maîtriser l’assaillant. En effet, dans le pire des cas, que resterait-il à perdre ? Je signalerai aux critiques à venir qu’il ne s’agit pas de christianisme dans ce raisonnement, mais seulement de la croyance en l’existence d’un sens à la vie humaine, sans qu’il soit précisé lequel. Nous arrivons ici dans une espèce de déisme qui nous permet de nous constituer comme humains exerçant pleinement notre liberté métaphysique, ce qui nous soustrait à l’impasse nihiliste (sans passer par Habermas ou Jonas).
  4. À l'écoute de Radio Notre-Dame, radio catholique au cube, j'ai entendu de la part d'un prêtre invité à commenter sur la pratique religieuse, la phrase suivante: "Soit on croit, soit on est libre." Question: est-ce la foi prive le croyant de sa liberté?
  5. Le dogme selon lequel la Vierge-Marie serait montée au ciel, en corps et en âme, est-il vraiment arrivé ou s'il tient de la légende ou de la fable?
  6. Bonjours suite a plusieurs remarque concernant l'humanité sois disant nous somme un virus qui détruit notre planète ne vous y tromper pas bien sûre nous exploitons,souillont méprisons notre environnement mais c'est bien chacun d'entre nous qui le rend immortel. Sa ne vous es jamais parvenu à l'esprit que cet terre allais physiquement disparaitre. Alors imaginons nous dans plusieurs millénaire quand toute trace physique ici aura disparue..... Cet terre existera.. simplement par ce que nous l'avons connu chacun dans notre vie ses endroit, la maison ou vous vivez, la campagne et vous promenez votre chien cet statue là-bas.. tous sa existeras infiniment en vous.. en résumer la vie d'une planète comme la nôtre ne peu mourrir puisque justement nous sommes sa vie éternelle elle vie en nous nous ne somme pas un simple virus qui la détruit. Merci d'avoir lue ma constatation toujours désolé pour les fautes
  7. Bonjour, Je me suis souvent dit que la crédulité naturelle des enfants devait entraîner pour les parents le devoir de leur dire la vérité ou au moins de ne pas leur mentir. En effet leur dépendance affective et matérielle les rend particulièrement vulnérables à la propagande politique, religieuse, ou aux diverses croyances. Des êtres innocents sont donc sciemment trompés, leur dignité bafouée, et ils sont associés à des idéologies qu'ils n'ont pas choisi et qu'ils n'ont pas encore les moyens intellectuels de critiquer. Le droit et la dignité de l'enfant passe aussi par respecter les diverses étapes de son développement, ainsi que par le respect du temps qu'il faut pour acquérir les outils intellectuels nécessaires. Cela est vrai selon moi pour la politique, la religion et même les croyances comme le père Noël. Qu'en pensez vous ?
  8. Bonsoir à vous, J'ai eu une colle de Philosophie aujourd'hui, ça ne s'est pas bien passé, je suis (encore) passée à côté du sujet... En effet il s'agissait d'une question métaphysique : La croyance en Dieu est-elle irrationnelle ? Sachant qu'au lieu de traiter la croyance en Dieu, l'acte de croire en Dieu, j'ai parlé (consciemment et inconsciemment) de la pensée de Dieu, ce qui n'est pas vraiment pareil... Bref tout ça pour dire, que vous inspire ce sujet, qu'elles en sont les grandes lignes d'après vous ? Pensez-vous que la croyance en Dieu est irrationnelle ? (Ps : si jamais vous avez des conseils méthodologiques pour mieux appréhender des sujets de philosophie je suis preneuse) Merci à vous et bonne soirée .
  9. Bonjour, Ce sujet de discussion pour tenter de réconcilier athées et croyants et leur faire voir que chacun des deux points de vue possède sa logique propre, avec des qualités et des défauts. La question est simple : quel est le ou quels sont les argument(s) qui parfois vous font vaciller par rapport à votre conviction confessionnelle (croyant, athée, agnostique, etc..)? En ce qui me concerne il y a deux types d'arguments qui parfois me font douter de l'existence d'un Dieu : -L'argument (ou même le constat!) de l'efficacité déraisonnable des mathématiques -Notre sens interne qui me fait régulièrement penser que certainement la conscience n'est pas réductible à de la matière (avec toutes les conséquences que cela pourrait avoir d'envisager une ontologie dualiste). A vos clapiers claviers bande de lapins!
  10. Voilà pour une démonstration que j'espère relativement claire et succincte qui justifie une position philosophiquement athée (sans en recourir à l'idéologie athée dont je parlais dans un autre sujet de cette même section). Faisons-en la critique si vous le voulez bien. Définitions : 1) Un événement réellement possible est un événement logiquement possible dont les conditions connues de sa réalisation ont été physiquement remplies à un instant T (comme le fait pour une personne de lancer un dé à six faces sur une table rend le fait que le dé indique 6 réellement possible). 2) Un événement logiquement possible est un événement pensable (l’événement selon lequel une personne dessine un cercle carré est logiquement impossible). 3) Un événement nécessaire est un événement réellement possible dont les conditions physiques n’ont pas permis, ne permettent pas, ni ne permettront, qu’il ne puisse pas avoir lieu (comme le fait pour une pomme d’être en chute libre implique qu’elle se meuve vers le bas). Raisonnement : 1) Il faut distinguer les événements logiquement possibles (=pensables) des événements nécessaires, sinon toutes les éventualités envisagées dans les romans les plus fantaisistes seraient nécessaires (p.ex. l’existence de Harry Potter), 2) Il en ressort que certains événements logiquement possibles (=pensables) n’ont pas été, ne sont pas, ni ne seront, 3) Il s’en suit que tout événement logiquement possible du passé (telle que la création de l’univers par Dieu) peut n’avoir pas été, et bien que logiquement possible (=pensable) ne pas être réellement possible (càd de probabilité non-nulle) : à titre d'exemple, la victoire de Paul sur Jacques à la belote est logiquement possible (=pensable) mais n'est pas réellement possible si ils ne se sont jamais affrontés à ce jeu. NB : Un agnostique comme un croyant considère comme un axiome que la probabilité de l’existence de Dieu (et de la création de l’univers par ses soins) est non-nulle tout en étant inférieure à 1 (càd que selon eux la création de l'univers par Dieu est réellement possible et pas seulement logiquement possible). Conclusion : Ceci est une réfutation de l’agnosticisme comme de la croyance. L’athéisme est la seule option rationnellement envisageable puisque le fait qu’un événement tel que la création de l’univers par Dieu soit pensable (et donc logiquement possible) n’implique pas que sa probabilité soit non nulle (ou donc qu'il soit réellement possible).
  11. Qu'est ce qui pousse les gens à croire à l'astrologie? Mais est ce vraiment une croyance au sens usuel, ou plus comme je le suppose, de l'ordre du soutien psychologique?
  12. Dans les débats au sujet de Dieu, on arrive souvent à l'idée qu'on ne peut pas prouver dans un sens ou dans l'autre, que Dieu existe ou que Dieu n'existe pas. Mais peut-on déterminer une probabilité de son existence ? Personnellement, je pense que la proba que Dieu existe est à peu près égale à zéro. Et vous ?
  13. Quand on affirme l'athéisme, on a beaucoup de réactions plaintives des croyants et de non-croyants. En d'autres termes, il y aurait un préjudice subit par les croyants dès lors que l'on affiche son athéisme. Mais alors peut-on évaluer cette souffrance des croyants ? Ensuite, quand bien même l'affirmation de l'athéisme susciterait des sentiments négatifs chez les croyants, on peut justifier que l'on a la liberté de pensée. Or à partir du moment où l'on pense quelque chose, cela transparait dans nos paroles. Les athées devraient-ils refouler ou cacher leur athéisme, ou bien est-il légitime de vivre pleinement et de l'exprimer même si cela suscite des émotions négatives chez les croyants ? Et puis, on pourrait retourner la question. Des athées se plaignent de la présence de la religion. Quel est le préjudice subit par les athées ? Par la présence de l’Église dans les média et dans les instances morales ? Les bâtiments religieux, les sonneries d'églises etc. ? Ensuite, en supposant que la présence de la religion suscite des sentiments négatifs chez les athées, dans quelle mesure les croyants peuvent-ils vivre pleinement leur religion et donc l'exprimer dans leurs propos ? N'y a-t-il pas en fin de compte quelque chose de maladif dans une société où l'on ne peut pas exprimer, sans imposer, la façon dont on se représente le monde ? N'est-ce pas donner une importance exagérée à la parole, qui n'est pas nécessairement dominatrice d'autrui, mais peut simplement être la description d'une façon de voir les choses ? En résumé, pourquoi un athée ne pourrait pas dire qu'il pense qu'il n'y a pas de Dieu et que les croyants se trompent ? Et pourquoi un croyant ne pourrait pas dire qu'il pense qu'il y a un Dieu et que les athées se trompent ?
  14. Répondez franchement à cette question, merci.
  15. J'ai longtemps essayé de comprendre quel était le lien entre la foi et la dépression. J'aurais besoin que vous répondiez à ce sondage et je donnerai ensuite mon avis très sérieux sur la question.
  16. Bonjour, Je vous dispenserai de l'imbroglio de paradoxes dans lequel je suis empêtrée en ce moment et me contenterai de vous poser ces simples questions. Peut-être vos réponses m'aideront-elles à y voir plus clair : Quelque soit la légitimité de la croyance en Dieu (car je pense qu'elle est légitime, dans le sens où l'idée de Dieu est rationnellement analysable), comment un système de croyances, finaliste apriori, peut-il être compatible avec "la quête de la vérité" ? (Idem pour l'athéisme, la question de sa compatibilité avec la philosophie se pose aussi). L'agnosticisme est-il une condition nécessaire à la réflexion - aussi libre possible - sur le monde et l'existence ?
  17. bonjour . je me permet d ouvrir ce topic pour poser une question. il y a certains clichés sur les croyants comme par exemple croyant = mouton qui est est incapable de rèfléchir par lui même et qui est endoctriné par une religion . mais c est quoi un croyant? c est quelqu un qui croie en quelque chose. et pour croire a quelque chose il faut avoir la foi qui anime cette croyance . or pour arriver a cette foi le croyant ,et là je parle de moi et en connaissance de cause pour ne pas parler au non de tous les croyants,il s est posé des tas de questions reflechi et penser sur beaucoup de choses et donc du coup n est pas aussi endoctriné et n est pas un mouton comme on veux le faire passer . donc les croyants sont ils des moutons? merci de dire ce que vous penser
  18. Pour moi, croire en dieu est une grande stupidité : et pour vous ?
  19. On définit généralement de façon négative l'athéisme dans le sens de ne pas croire en Dieu. Mais en disant cela, on ne dit pas ce qui anime les athées, quelles sont leurs croyances, leur morale, etc. D'où la question, y a-t-il plusieurs façons d'être athée ? Comment pourrait-on les nommer ?
  20. Voilà, c'est facile à comprendre pour tout le monde me semble-t-il : la croyance est une manière de réfléchir qui était valable autrefois, avant l'invention de la science et avant les Droits de l'homme, mais aujourd'hui elle n'a plus sa place. Ceux qui sont encore croyants sont juste en retard, ils raisonnent comme dans l'antiquité ou, au mieux, au moyen-âge. Même s'il existe encore beaucoup de régions du monde attardées, globalement la croyance n'a jamais été aussi faible dans l'histoire, et cela ne pourra heureusement qu'augmenter dans l'avenir..
  21. J'ai rencontré un mec.... Il me demande si j'ai quelques instants à lui accorder, qu'il n'est pas commercial, ni Scientologue ni Témoin de Jéovah. Etant plutôt sociable j'accepte de l'écouter. Alors il me demande si je suis prêt à donner 1/50 de mon salaire pour sauver et maintenir ce monde, dans le cas contraire ce dernier serait anéanti. Le mec a l'air normal, habillé cool plutôt moderne, jean et blouson cuir et pompes en cuir plutôt sympas. Une tronche passe partout pas désagréable, des pupilles non dilatées et une haleine qui refoule pas l'acool, rien de louche quoi, il inspire même confiance. Il me demande combien je suis prêt à donner pour ne rien changer à ce monde. Surpris, il m'a un peu soufflé dans son chantage !!! Alors j'ai essayé de le coincer en finesse, j'aime les joutes intellectuelles. Moi : Vous êtes un malin qui a trouvé un moyen de se faire un peu d'argent sur le dos des crédules ? Lui : Peut être, ou pas. Je ne peux pas prouver ce que je dis et vous ne pouvez pas prouver que je mens. Ce que je vous propose je l'ai proposé à d'autres personnes et si la somme nécessaire recueillie est insuffisante ce monde sera anéanti. Moi : Entre délire et escroquerie vous choisissez quoi ? Lui : Ce que vous pensez n'a aucune importance, la vérité ne demande pas votre avis. Moi : Je suis un peu cloué j'avoue mais ne désarme pas pour autant. Vous me demandez de l'argent sous peine d'une menace hypothétique, rationnellement je ne peux pas y croire. Lui : Pour 1/50 de votre revenu êtes vous prêt à prendre ce risque ? " sacrifier " 1/50 de votre revenu ne devrait pas changer votre train de vie et tout votre environnement, refuser cette contribution vous expose à TOUT perdre, éventuellement. Moi : j'ai besoin de réfléchir, votre histoire c'est du délire ! Lui : J'ai fait la même proposition à de nombreuses autres personnes dont beaucoup, moins compréhensives voire hostiles et agressives. Qu'importe, seul le bilan comptera. Moi : Je vais réfléchir à votre truc... A vrai dire je ne croyais pas à ses délires et s'il trouvait quelques gogos pour y croire ça lui ferait un peu de blé. Mais sans moi... Je l'ai rangé dans la case " illuminé en tous genres " et n'y ai plus pensé. Je sirotais tranquille mon deuxième apéro quand sur BFM j'apprends qu'un avion de ligne s'est planté sur New York, ouaouh grave info quoi !! Evidemment ça fait le buzz sur tous les médias jusqu'à ce que le réacteur de la centrale nucléaire X explose pour cause indéterminée pour l'instant. P***** je m'interroge sur ce que me disait l'illuminé de service, ça m'a traversé l'esprit tout rationnel que je suis ! Ces conneries m'ont empêché de bien dormir mais vaille que vaille j'ai fait en sorte que mon quotidien soit comme d'hab'... Le lendemain soir je reçois un coup de fil de ma belle famille, mon beau père a eu un accident de voiture et se trouve dans un état critique... P****n l'angoisse, je l'aimais bien le gars. Pas le temps de m'émouvoir que le lendemain on apprend sur BFM qu'un séisme magnétude 8.5 frappe la région X, l'hyper cata quoi ! Con que je suis je croyais être spectateur quand un coup de fil m'apprend que mon petit fils, que j'adore, est mort etouffé en mangeant. T'ain l'anéantissement de mon être c'est maintenant. Je repense à l'illuminé en question... Je bosse pour 2000 € ( ex ) et pour 40 € par mois j'aurais pu sauver tout ce que j'ai, mais il est trop tard, toutes mes larmes n'y changeront rien. Que feriez vous si un tel inconnu vous faisait un tel chantage ( proposition ) ? Et si ce mec était Dieu incarné, juste pour la circonstance, qui sait ?
×