Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'psychologie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

94 résultats trouvés

  1. J'vais vous mettre le message relou mais qui explique : J'suis vraiment en galère pour vous appeler à l'aide ici ! Bonjour, j'espère que tout se passe bien se votre côté ! 😁 Merci d'avance pour votre aide qui me sera vraiment très précieuse 😭 Dans le cadre de mon master en psychologie, je réalise une étude sur les dilemmes. /!\ Il y a ci-dessous 3 liens. /!\ Ne cliquez pas sur l'image ! Merci de choisir aléatoirement un seul lien, sans ouvrir les deux autres. Cela est très important. Il dure entre 5 et 10 minutes. Vous pouvez me contacter à l’adresse mail renseignée à l’intérieur si vous voulez connaître les autres liens ou pour toutes autres questions. (Ou simplement en mp!) Évitez de commencer le questionnaire par curiosité sans intention de le finir s'il vous plaît Vous trouverez d’autres informations supplémentaires dans l’introduction. Merci encore ! :D Premier lien : https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk3biU5Mm8lOTYlQjE=&a=JTk2biU5QWolOUIlQUE= Deuxième lien : https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk3biU5Mm8lOTclQTk=&a=JTk2biU5QWolOUIlQUE= Troisième lien : https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk3biU5Mm8lOTglQUY=&a=JTk2biU5QWolOUIlQUE=
  2. De nouvelles recherches montrent que les injonctions à être un «vrai homme» portent préjudice à la santé mentale. Selon les dernières données sur le suicide fournies par les Centers for Disease Control and Prevention américains (CDC), 77% des 45.000 personnes qui se tuent chaque année aux États-Unis sont des hommes. De même, d'après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les hommes meurent davantage par suicide que les femmes partout dans le monde, avec un ratio compris entre 1,5 pour 1 et 3 pour 1—ce qui en fait une majorité des plus de 800.000 personnes qui se donnent la mort chaque année. D’un point de vue mondial, les suicides comptent pour la moitié des morts masculines violentes. Source et suite de l'article
  3. C'est une question ! Quelle image se fait-on de soi-même ? Est-elle réaliste ou pas? --Semblable à celle que se font les autres de nous --Simplement proche, ressemblante ? --Différente ? --Opposée ? Est-ce qu'elle est un peu fausse et fantasmée comme un moi idéal? Et aussi, ne cherche-t-on à donner de soi (aux autres en particulier) une certaine image... Idéale ? Ne cherche-t-on pas à se représenter pour soi et à se montrer aux autres différent de ce qu'on est (probablement) au fond de soi ? Peut-on répondre à ces questions sans laisser intervenir ... les autres justement ?! Mais ces autres, ne veulent-il pas à leur tour se faire une certaine idée de nous selon leurs propres... caprices ? Nous mettre absolument dans une case... a priori ? Et pouvons-nous facilement en sortir ?
  4. EdenS

    Besoin d'aide

    Bonjour, Je m'appelle Eden, j'aurais 15 ans au mois de juin. Je suis un mec blond aux yeux bleus. Mes parents sont divorcés depuis mes 5 ans et je suis fils unique. Je suis passionné par les maths et l'astronomie. Je manque de personnalité mais suis toujours là pour mes amis. On m'a harcelé à cause de mon homosexualité et depuis j'essaye de me reconstruire. J'espere que vous avez bien compris ce que je viens de dire, parce que le problème arrive. Eden n'existe pas. Je m'appelle Clara. J'aurais 15 ans au moi de Novembre. Je suis une fille brune aux yeux marrons. Je suis passionnée par le français et la psychologie. Mes parents vivent ensemble et j'ai un frère. J'ai un passé chargé mais je ne l'admet pas souvent. Le problème est que Eden et moi on est la même personne. Sauf qu'il incarne ma partie gentille. Et que, je fais actuellement le test avec mon meilleur ami via un nouveau compte snap, personne n'est capable de voir qu'Eden et moi sommes la même personne. Je pense que je suis entrée dans un état assez dissociatif et je suis capable de tenir des conversations entre Clara et Eden sur snap sans problème. Je voulais savoir si quelqu'un était en mesure de m'expliquer ce qui m'arrive et surtout comment reprendre le contrôle de moi avec une seule et même identité. Sachant aussi que je n'ai aucun problème avec mon corps et que le fait d'imaginer un mec tient juste de l'opposition la plus totale. Je n'ai aucune envie de changer de sexe en gros. Voilà merci pour votre attention et en espérant recevoir une aide. Merci d'avance
  5. Si vous aviez le pouvoir de modifier une seule chose à l'architecture des réseaux sociaux, que feriez vous ? Personnellement, ce qui m'inquiète le plus dans l'architecture actuelle des réseaux sociaux, ce n'est pas l'idée que nous serions enfermés dans des "bulles" hermétiques, comme certains décrivent les "groupes sociaux" et autres "niches" qui se forment sur internet, et dont ils imaginent qu'elles s'isolent progressivement les unes des autres. Ce qui m'inquiète le plus c'est l'inverse ! C'est justement le fait que ces cercles se rencontrent et s'intersectent en raison du design de la "toile". Cela a des conséquences fâcheuses parce que être exposé à des croyances avec lesquelles nous ne sommes pas d'accord est une souffrance (chose que les philosophes comme nous oublions souvent ^^ étant donné que c'est un effort qu'on a appris à aimer). Il faudrait pouvoir se frotter aux croyances qui nous contredisent lorsqu'on est vraiment prêts. Pas lorsqu'on va sur twitter tard le soir parce qu'on s'ennuie. C'est un peu comme lorsqu'on a un stress post traumatique : certes l'un des aspects de la thérapie est de s'exposer de nouveau aux déclencheurs du stress post traumatique, mais il faut le faire intelligemment et pas au petit bonheur la chance. Si je pouvais modifier une seule chose dans l'architecture des réseaux sociaux, je ferais en sorte que la rencontre des groupes se fasse intelligemment et systématiquement, et pas au hasard. Rencontrer des visions du monde différentes c'est bien, mais il y a un temps et un lieu pour tout, et l'organisation sauvage d'internet créé un contre-coup qui ferme les esprits en essayant de les ouvrir quand ils ne sont pas prêts. Notre façon d'interpréter naïve -- qu'il s'agisse de notre "psychologie de village" ou de "l’herméneutique classique" -- est peu adaptée à la façon d'organiser un réseau social qui génère le plus de clics possibles. Il faudrait un ensemble de "bonnes pratiques" qui entre en compétition avec cela. Je ne m'y connais pas assez en nouvelles technologies pour comprendre le détail de ce à quoi cela ressemblerait. Le seul aspect de la question que j'arrive à saisir c'est la façon dont l'ère du numérique devrait réformer notre herméneutique : Si vous lisez l'anglais, je vous conseille de lire cette dissertation de William McClain : "Network Hermeneutics: Interpretation of Texts as SocialPractice and Performance in the Age of Digital Media" digitallibrary.usc.edu/cdm/ref/colle…ll3/id/463734 C'est cet auteur qui m'a fait me rendre compte du défi que pose notre époque à l'herméneutique traditionnelle. Si vous le voulez vous pouvez écouter les deux épisodes de mon podcast qui traitent de la question, peut être que ça aiderait à clarifier mon propos d'ici : https://soundcloud.com/user-930224367/le-miroir-tranquille-episode-8-sentendre-a-lere-du-numeriquepartie-1 https://soundcloud.com/user-930224367/le-miroir-tranquille-episode-9-sentendre-a-lere-du-numeriquepartie-2 Je me demande quelle serait les autres choses à réformer en profondeur dans les réseaux sociaux. Surement l'abondance de stimuli, de notifications, etc. L'espèce de game-ification du réseau. Comme je l'ai dit tout à l'heure : on va parfois sur twitter lorsqu'on s'ennuie. Réduire ce genre de comportement réduit le problème de l'exploration au hasard des croyances d'autrui.
  6. Bonjour / Bonsoir, Je crée ce topic afin de faire un sondage sur la fréquence des pleurs, chez nous, les Hommes. Pour cela j’aimerai que vous répondiez à ces questions : - Quelle est la dernière fois où vous avez pleuré ? - Pour quelle(s) raison(s) ? (Si vous ne voulez pas y répondre ne le faites pas) - A quelle fréquence pleurez-vous environ ? - Votre sexe ? - Votre âge ? Merci d’avance pour vos réponses !
  7. Bonjour à tous ! Dans le cadre de mon M1 de psychologie clinique de la santé, je réalise un mémoire sur la gestion des émotions. Il est bien évidemment anonyme et il suffit d’avoir plus de 18 ans pour pouvoir répondre. Voici le lien : https://sphinx-campus.com/d/s/sj6xx4 Merci par avance du temps que vous voudrez bien m'accorder en y répondant et Bonne journée !
  8. Bonjour à vous, Je cherche des perspectives personnelles ainsi que des recommandations de lecture. De toute évidence, la question de la vérité n'est pas la plus anecdotique dans l'histoire de la philosophie : je cherche simplement quelques références qui vous ont, vous, particulièrement marqués. (Le dernier mot-clé que je donne parlera peut-être à certains ou chatouillera d'autres, mais il n'a pas vocation à limiter ma question au seul domaine médical.) Merci beaucoup et bonne journée à vous :)
  9. La psychothérapie pour surmonter la dépression Alors que les antidépresseurs agiront davantage sur les facteurs biologiques de la dépression, la psychothérapie agira sur les aspects psychologiques. Le mode de fonctionnement de la psychothérapie peut varier en fonction du courant psychologique dans lequel se situe le praticien. Néanmoins, on retrouve les mêmes bases dans toutes les sortes de psychothérapies. Quelles sont les bases de la psychothérapie ? La psychothérapie est l'un des traitements possibles de la dépression. Il existe différentes approches de la psychothérapie avec des méthodes différentes mais avec les mêmes bases. Tout d'abord, la psychothérapie est basée sur l'écoute compatissante, qui prend la personne entière avec un sentiment d'empathie et sans aucun jugement. Le psychothérapeute est soumis au secret professionnel. Clickez ici pour la suite
  10. Bonjour, j'ai un problème, j'ai 22 ans et je n'ai pas eu de relation sérieuse, par sérieuse j'entend par la une relation de longue durer. Quand j'entame une relation, les premiers mois sont encore sympa mais par la suite une sorte de lassitude arrive, je devient comme insensible, je n'ai plus d'envie, et je ne ressent plus vraiment d'attirance pour la personne avec qui je suis. Pour pas faire souffrir la personne je finis par rompre, ça évite que la personne s'attache trop à moi et fasse des projet alors que psychologique je n'arrive pas à construire une relation stable. Cela me pose problème, j'ai de base quelque problème pour entrée en contact avec les gens, mais j'ai fait énormément de progrès à ce niveau là, ou du moins en amitié, parque dès qu'une attirance arrive, et que je me met en couple le problème que j'ai cité juste au dessus apparaît. J'aimerais des conseils, par contre laisser tomber les truc du genre "c'est parce que tu n'as pas encore trouver le bon / la bonne" parce qu'on me la déjà sorti plein de fois, et je ne croit pas au "âme-sœur" ou autre, je pense qu'on est assez nombreux sur terre pour vivre plusieurs belle histoire d'amour. Ce que je veux comme conseils, c'est plus des truc pour m'aider à comprendre les raison qui me font être comme ça, des conseils qui vont me permettre de m’éclaircir un peu, ou bien juste le faite de parler de mes histoires, pour me "soulagé" ou "défoulé". Merci à ceux qui m'encorderont un peu de temps.
  11. Bonjour à tous !Depuis quelque temps, je ressens un besoin profond de "m'éveiller spirituellement". Je ne suis pourtant pas très fan de tout ce qui touche aux croyances de toutes sortes, mais je me suis découverte un attrait très important pour tout ce qui concerne le développement personnel, spirituel (les énergies) et la psychologie sociale. Je suis persuadée qu'un meilleur accès à toutes les techniques qui composent ces discipline, pourrait véritablement aider de nombreuses personnes.Malheureusement j'ai l'impression que les informations sont si nombreuses dans ce domaine, que mon cerveau ne sait plus vers quoi s'orienter. Je lis de nombreux livres, plus ou moins intéressants, et je lis des articles sur internet. Mais j'ai du mal à mettre tout ça en pratique. Est-ce votre cas à vous aussi ?D'autre part, j'ai pensé faire appel à un coach ou à un thérapeute, mais là aussi le choix est si vaste… je n'ai pas envie de choisir, j'aimerais pouvoir utiliser toutes les techniques et disciplines qui pourraient me faire avancer au moment propice.Dernièrement, en y pensant, je me suis dit qu'il devait bien exister des espaces dédiés uniquement au développement personnel et au bien-être (lifestyle, méditation, etc...). Mais je n'ai trouvé que des cabinets partagés de coach et thérapeutes de toutes sortes.Du coup, je suis en train de réfléchir à la création d'un tel espace. Qu'en pensez-vous ? Je trouverais ça génial d'avoir accès à un endroit qui proposerait des ateliers, cours, conférences mêlant toutes les disciplines et surtout permettant de disposer de vrais outils pour pratiquer, et de rencontrer d'autres personnes qui sont dans la même recherche d'accomplissement personnel.Si vous êtes d'accord, j'aimerais partager vos points de vues, et pourquoi pas vos suggestions !! Cela m'aiderait beaucoup à savoir si cette idée pourrait être une belle opportunité ou simplement une croyance de ma part
  12. Bonjour, je m'appelle Sacha. Je suis en 3ème. J'ai un réel problème qui m'énerve et que je n'arrive pas à résoudre. Pour vous décrire ma situation : l'entourage que j'ai au collège me prend pour un con, pour une victime des fois, ou même de bouche trou. Je sais à quoi c'est dû d'ailleurs: mon comportement avec les gens, tout simplement. En fait je fais une chose complètement stupide : je me fais remarquer, mais vraiment beaucoup remarquer. J'essaye d'être drôle etc... Alors qu'en fait je dis n'importe quoi et je suis surexcité (impossible de tenir 1 seconde sans bouger ou faire un geste qui me paraît drôle sur le moment). À cause de ça, les gens me prennent pour un con. Sa m'arrive seulement quand je suis avec des gens de mon collège (souvent des gens assez populaires). Je ne peux pas m'enpêcher de faire ça. Sur le coup je me dit que sa pourrait être cool de gesticuler tout le temps pour me faire remarquer auprès du mec le plus drôle de la classe. Mais c'est plus tard (souvent quand je rentre chez moi après les cours) que je me rend compte que c'était stupide et malaisant. À cause de ce problème, ma vie sociale du quotidien est horrible. Ah et il y a aussi les gens qui te font croire que t'es leur pote, alors qu'en fait t'es un bouche trou à leur yeux. Y a ceux aussi avec qui j'ai réussi à tisser des liens, mais qui font genre que je ne suis qu'un mec stupide à ces yeux quand d'autre personnes se ramène. Des genre de focu, qui font genre qu'ils ne m'aiment pas (comme beaucoup de gens) alors qu'en réalité on a passé des bons moments ensemble. Je sais plus quoi faire, j'ai envie de sortir avec des gens, mais n'ayant pas "d'ami", je ne peux rien faire, ce qui fait que je suis dans la virtualité : je parle avec beaucoup de gens que je connais peu sur les réseaux sociaux, j'essaye de divertir les gens, de leur faire plaisir en postant des sketchs sur YouTube (beaucoup aime bien, mais j'ai toujours la popularité d'être con). Enfin bref, j'aimerais avoir de l'aide pour sa parce que franchement sa me ronge. Deux filles dans mon collège "m'aime bien" et veulent m'aider, mais je sais qu'une fait sa pour la popularite (un ami en plus pour elle), et l'autre me fait comprendre que je lui fais pitié... Help les gens.
  13. L’hypersensibilité : une qualité plus qu’un défaut Les personnes hypersensibles deviennent souvent des collègues de travail plus francs, des amis et des partenaires amoureux plus authentiques. Les hypersensibles, qui acceptent leur différence, deviennent souvent des personnes « plus empathiques, plus conciliantes. Capables d’être à l’écoute et de créer du lien au sein du groupe, elles sont plus créatives aussi », avance le psychanalyste Saverio Tomasella. Suite de l'article...
  14. Danno

    Dépression qui perdure

    Salut à tous Je me présente j'ai 22 ans je m'appelle Dilan et je suis né et j'habite toujours dans le nord de la France, je vous fait part brièvement de mon enfance pour que vous compreniez le contexte en gros j'ai grandi sans mon père et avec une mère seule ma mère m'a eu assez jeune à l'époque tout le monde disais que c'était une très belle femme mais elle a pas eu une vie facile elle était émotionnellement assez fragile et les hommes lui ont souvent fait du mal moi j'étais petit je pouvais rien faire j'étais démuni puis elle à fini par sombré dans l'alcool la drogue et la démence aujourd'hui elle n'est plus belle complètement détruite. J'ai pas grandi avec mes frères et sœurs non plus j'ai fais avec la solitude, l'école ça m'a jamais vraiment intéressé j'étais plutôt timide un peu moins les dernières années du lycée surement parce que j'avais une classe vraiment sympa j'ai jamais eu la présence d'une femme dans ma vie mise à part ma mère mais pour moi ça compte pas elle m'a jamais pris dans ses bras ou dit je t'aime si ce n'est quand j'étais tout petit surment en tout cas c'est assez loin pour que je m'en souvienne pas du coup j'ai eu tendance à chercher l'amour ailleurs notamment chez les filles mais je me suis plus perdu qu'autre chose j'ai souvent eu des filles qui me trouvaient mignon mais je sais pas pourquoi ça va jamais plus loin que ce genre de compliments ou des regards toute façon si elles savaient ce que je porte au fond de moi mes secrets et tout je pense qu'elles fuiraient loin bref Du coup j'ai jamais était en couple à bientôt 23 ans heureusement que j'ai eu des bons amis à l'époque en cours pour m'évader un peu de tout ça parce-que vous l'aurez compris chez moi c'est un environnement très pauvre d'un point de vue culturel et sentimentale, très négatifs aussi ce qui fait que je suis pas très social maintenant faut que je connaisse la personne et que le feeling passe pour que je m'ouvre alors bien-sûr je suis pas à plaindre il y a des personnes avec des problèmes infiniment plus grand que les miens mon cauchemar serait un paradis pour certains j'en ai conscience mais n'empêche que vivre à 20 ans dans un monde sans perspectives d'avenirs et sans espoirs ça te tue je prend de plus en plus conscience de cette société de merde et ça me dégoûte à un point où je pense beaucoup au suicide. je vois ce que devient l'homme je remarque bien autour de moi que les gens aiment le négatifs il y a plus de valeurs le mal devient bien moi j'essaie de créer du positif autour de moi à mon échelle j'ai toujours voulu défendre le plus faible et aujourd'hui je me rend compte que je fais surment parti d'eux voilà c'est un mélange d'émotions assez intenses que j'ai de plus en plus de mal à vivre mes démons prennent le dessus depuis un moment donc si des personnes se reconnaissent, si il y a des témoignages ou quoique ce soit ça n'hésitez pas. Peace
  15. Comment selon vous développer le sens de sa propre valeur sans se surestimer ni se dévaloriser ? Est-il préférable de se surestimer ou de se sous estimer ? Avez vous des recettes ?
  16. Bonjour, Dans le cadre de mon mémoire de Master de Psychologie, j’effectue une recherche sur la pratique sexuelle en lien avec les émotions et les pensées. Pour cela, je cherche des participants majeurs, de sexe masculin et ayant une pratique sexuelle active (rapports sexuels seul ou avec un/des partenaire(s)).Si vous souhaitez y contribuer, il vous suffit de répondre à un questionnaire en ligne, de façon anonyme et confidentielle. Cela dure environ 20 minutes.Votre participation m’aiderait beaucoup, ainsi que vos partages, je vous remercie par avance !Voici le lien de l’étude : https://www.sondageonline.fr/s/b30b9ceBonne journée à vous !
  17. Bonjour, Pourquoi sur Forum.fr n'y a t'il pas de rubrique "Psychologie" en "Actu et Débats" ? Combien sont d'accord pour qu'elle soit créée et combien pas d'accord ?
  18. La Synchronicité : "Dans la psychologie analytique développée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung, la synchronicité est l'occurrence simultanée d'au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l'association prend un sens pour la personne qui les perçoit." Que faut-il penser de la "Synchronicité" ? Alors qu'il y a un côté profondément familier dans cette notion qui à mon avis touche pas mal de personnes mais dont nous sommes incapables de le conceptualiser ou même de trop y réfléchir, une sorte d'instinct... qu'en pensez-vous ?
  19. Bonjour à tous ! Je m'appelle Adèle, je suis étudiante en Master 2 de psychologie clinique à l'université de Nîmes. Pour ma dernière année d'étude, je m’intéresse à un sujet qui me tient particulièrement à cœur, les émotions, l'estime de soi et les comportements de pleine conscience, de la personne adulte à la personne âgée. Les recherches sur les personnes âgées sont en pleine expansion, mais il nous reste encore beaucoup à découvrir, et une meilleure compréhension du fonctionnement psychique c'est aussi assurer des soins plus adéquat. C'est pourquoi j'ai réalisé un questionnaire mesurant les affects, l'estime de soi et les comportements de pensées au quotidien. Si je veux que ma recherche soit valide dans le milieu de la recherche, j'ai besoin du plus de participants possibles. C'est pourquoi je vous lance un appel ! Sachez que : il vous faut avoir plus de 50 ans pour participer. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, et elles sont totalement anonymes. Si vous le souhaitez, je pourrais vous faire un résumé de ce qui a été découvert dans mon mémoire lorsqu'il sera terminé. Voici le lien : https://recherche.lps-aix.fr/index.php/687392?lang=fr En vous remerciant d'avance pour votre participation à la recherche scientifique ! Bonne journée Adèle
  20. Bonjour à toutes et à tous, je suis Charly, 21ans (presque22), étudiant en hôtellerie. J’ai un problème, je suis fétichiste des piedsféminins et je le vis mal. Le but de ma démarche est d’échanger avec vous monmal être face à cette déviance sexuelle. J’ai besoin de me confier, c’est plusfacile par écrit et face à des inconnus. J’espère également trouver desréponses, des conseils. Tout à commencé vers l’âge de 6 ans, j’ai eu une expérience inhabituellepour un petit garçon et ce avec les filles de ma mareine (je vous passe lesdétails qui ne sont pas utiles). Il me semble que c’est l’évènement traumatiquedéclencheur. Suite à cette expérience il ne s’est rien passé jusqu’aujour où adolescent je tape « pieds » dans la barre de recherche esttombe sur des blogs de fétichistes. J’ai été très surpris au départ peut êtremême choqué en me disant que ce n’était pas bien. Mais les semaines suivantesje regardais en cachette des photos et vidéos fétichistes. Puis un jour, alors que je jouais à la console avec macousine, j’ai eu ma vrai première expérience fétichiste (encouragé je crois parle visionnage des photos et vidéos il y avait quelques mois plus tôt). C’est àce moment là que j’ai commencé à regarder avec insistance les pieds des filles. A la même période, j’avais une petite amie et lorsqu’onétait seul j’aimais bien lui caresser les pieds. Je me souviens avoir tenté unpeu plus que les caresses mais elle m’arrêtait et me disait que j’étais fou.C’est à ce moment là que j’ai ressenti de la frustration. Les années ont passées, à présent je suis un jeune homme etmalgré moi je continus de regarder les pieds des filles, d’aller de temps entemps sur des blogs fétichistes et d’avoir des fantasmes liés à cette déviance.Je ne suis attiré que par les pieds féminins. Et j’éprouve du dégoût s’ils sontmal entretenus, moches, sales etc. Heureusement j’ai un amour propre et jepense être capable d’avoir des expériences uniquement avec une fille que j’aimeet qui me respecte. Je vis mal cette facette de ma personnalité, j’en ai honte,je m’en cache. De peur qu’on se moque de moi, que l’on me ridiculise, que lesgens éprouvent du dégoût envers moi, me rejette et ne me comprennent pas. J’aiessayé de me mettre des dates butoirs pour ne plus aller sur ces sites internetou même de m’interdire l’accès des sites contenants certains mots clés. Il n’ya rien à faire, même en étant privé d’internet pendant 7 mois l’année dernière,une partie de mes fantasmes se focalise sur ça. Je me demande si le fait que jesuis célibataire (et sans première fois) est en partie lié à ma déviance. Mais j’ai les mêmes désirs qu’un homme normal. Pour plustard, je souhaite que ce côté fétichiste ne soit seulement qu’un moyen depimenter ma vie de couple. Parfois j’aimerais retourner en arrière pour ne pasavoir cette déviance et n’avoir que des préférences normales. Je ne sais pas quoi faire. Je ne sais pas si m’inscrire surun site de rencontre fétichiste serait utile et j’ai peur de tomber sur dessites où il n’y a pas de jeune femme, seulement des travelos ou des pervers. Merci d’avoir lu (malgré l’orthographe), Charly.
  21. Bonjour à tous et toutes,Dans le cadre de ma thèse de Doctorat en Psychologie réalisée à l'Université de Nice Sophia Antipolis, je recherche des participants âgés de 50 à 90 ans pour répondre à une série de questionnaires. Les questions portent essentiellement sur des ressentis dans la vie quotidienne (estime de soi, anxiété, bien-être, etc.). Si vous souhaitez participer, cela nécessite de s'inscrire sur le site internet https://datapsy.org/ puis d'aller dans l'onglet "C MAGGIO". Une inscription est demandée pour que vous puissiez quitter le site et revenir quand bon vous semble donc réaliser les questionnaires en plusieurs temps si vous le souhaitez. Toutes les informations se trouvent sur le site mais n'hésitez pas à me contacter en MP si besoin.Votre participation m'est précieuse, un grand merci à vous.CM
  22. Bonjour à toutes et à tous ! Je suis nouvelle ici alors j'espère que je ne me trompe pas trop d'endroit. J'aimerais avoir votre avis sur la vulgarisation scientifique et particulièrement celle diffusée sur Youtube. Est-ce que parmi vous certain·e·s regardent des vidéos de sciences sur cette plateforme ? Je réalise en ce moment un mémoire de recherche (dans le cadre de ma deuxième année de Master) à ce sujet et si vous aviez 5 minutes pour répondre à mon questionnaire ce serait vraiment super. https://goo.gl/forms/IjN7xLSVoi3GF0dk2 Si vous avez des avis n'hésitez pas, tout conseil est bon à prendre. Je vous remercie par avance,
  23. En matière de jugement, le Français n’est pas le dernier. Fort de son fameux esprit critique, il a la sentence facile. Et si on cessait de collectionner les blâmes ? Outre-Atlantique, les gourous du développement personnel théorisent les bienfaits du sevrage. On vous laisse juge. L’heure est grave ! Si vous en êtes encore à vous vanter de prendre un jus de citron tiède au réveil, il va vous falloir déchanter. La détox telle qu’on la célèbre désormais partout dans le monde occidental, c’est très bien, mais c’est du déjà-vu. Alors on fait quoi, de plus hype ? On passe au stade supérieur, infiniment plus spirituel (qui n’est pas ici à prendre au sens de rigolo, loin de là !)… Source et suite de l'article
  24. Hello les internautes ! Dans le cadre d'une étude inter-universitaire je recherche activement des participants pour répondre à un questionnaire en ligne (une dizaine de minutes). Le but est de mieux cerner les liens qui existent entre personnalité, vision du monde et styles de raisonnement. Ce questionnaire comprend une série de questions courtes concernant plusieurs domaines de votre vie (morale, goûts artistiques, attitudes et capacités de réflexion). Je compte énormément sur votre aide afin de mener à bien cette étude originale et faire avancer (modestement mais sûrement) la recherche en sciences humaines et sociales Si vous tenez à donner un peu de votre temps, je vous propose de participer en cliquant sur le lien suivant : https://parisouestpsy.qualtrics.com/jfe ... UWxLvc08q9 L'anonymat et la confidentialité des réponses recueillies est assurée et il ne s'agit en aucun cas d'une enquête d'opinions ou d'un sondage à but lucratif. Pour toutes info concernant les détails du protocole ou les résultats de l'étude, vous pouvez me contacter en envoyant un mail à l'adresse professionnelle que vous trouverez à la fin du questionnaire. Un grand merci d'avance pour votre aide P.S. : rien ne vous empêche également de partager ce questionnaire autour de vous si vous le souhaitez
×