Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'expression'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

7 résultats trouvés

  1. Bonjour à tous, Régulièrement il revient à débattre de la liberté d'expression, chacun, humainement, étant pour quand ça l'arrange et contre quand ça l'arrange. Et si on prenait un peu de distance avec le partisanisme pour s'interroger sur la pertinence de la liberté d'expression, en tant que tel, et dans sa fonction pour tel ou tel sujet? Les mensonges, fake news, propagandes (lesquels qui existent depuis l'invention de la communication) ne devraient pas disparaître d'eux même avec l'avènement des réseaux sociaux. Nous sommes alors devant 2 possibilités (peut être plus si j'en oublie et je compte sur vous pour augmenter le champ des possibles): - établir une censure, une réduction de la liberté d'expression et bloquer ainsi tout ce qu'on sait être faux, mensonger ou propagandes, avec le risque qu'on utilise cette censure pour bloquer une propagande d'adversaire et de diffuser sa propre propagande (politique, idéologique, religieuse etc.). - laisser faire et estimer que la liberté d'expression sur la toile se régulera d'elle même, mais avec le risque que les esprits deviennent moins perméable aux informations, vraies ou fausses, et que les gens persistent à se défier les uns et les autres pour finir par se replier sur eux même: Refusant des vérités pour être sur de ne jamais être touché par le mensonge, se désengageant de la politique au point de ne plus voter etc. et donc mettre en danger le principe des démocraties, donc de toute la société. Choisir l'une de ces solutions c'est fabriquer de nouveaux problèmes, mais dans une logique de rapport bénéfice risque, quelle solution semble la plus intéressante: pour l'individu, et pour la société? Pour lancer le débat, j'estime à titre personnel (mais je ne suis pas assez engagé pour réfuter de bonnes argumentations) que la censure, des radars à vitesse de liberté d'expression, devrait se faire sur les réseaux sociaux. Politiquement ça obligerait les candidats à jouer la transparence et à ne pas accuser un adversaire d'attouchement sur mineur par exemple. Socialement ça éviterait de dire que les amérindiens n'ont jamais existé et que le continent attendait ses colons pour exister par exemple encore. Religieusement ça éviterait de dire que tel dieu est plus fort que les autres ou qu'il demande à tuer les non croyant par exemple enfin. Pour moi le plus grand danger est d'ériger la liberté d'expression au rang le plus haut de la vertu pour en faire quelque chose d'intouchable, comme si on devait nécessairement être libre tout le temps en toute occasion au point d'imposer sa liberté, à celles des autres. Bref, ça devrait être un sujet plein de paradoxes, mais pour ceux qui n'ont pas peur des paradoxes: bienvenue.
  2. Ce qui constitue "le fond de commerce" d'un site de réseau social (Facebook, ForumFr, etc.), c'est la qualité des publications individuelles qui y sont faites. Problème: quid de celles, éventuellement qualitatives (intéressantes pour les utilisateurs, vérifiées comme telles par leurs participations...), qui vont à l'encontre de l'idéologie qui gouverne le "business model" (le modèle d'affaires) du site lui-même? La loi dit clairement: "nous sommes dans le domaine du contrat" (du droit privé). Donc, le "propriétaire" légal du site, décide par le contrat. Mais que dit le "bon sens"? Un espace d'expression public peut-il être régi par la loi d'un "propriétaire"? Le "propriétaire", en l'occurrence, n'est-il pas... le public? Dès lors, ne serait-il pas temps de changer quelque chose ?
  3. Bonjour, Connaissez l'expression " la plige" ? Si oui, pouvez me donner votre définition ?
  4. Peut-on tout dire sur Internet et de n’importe quelle manière ? Jusque-là, il était difficile de répondre à cette question. Le web est mondial et, selon l’endroit d’où l’on publie et où se trouve les serveurs qui hébergent les informations, loi ne s’applique pas de la même manière. Pour preuve, l’affaire des tweets antisémites ou homophobes qui sont légaux aux États-Unis, où se trouve Twitter, et interdit en France par le code pénal. Ces dérapages qui viennent de se régler devant les tribunaux ont conduit le gouvernement à lancer une réflexion sur la liberté d’expression sur Internet. Selon Médiapart, qui révèle cette information, la sénatrice écologiste Esther Benbassa a été chargée d'animer un groupe de réflexion dont les travaux devraient déboucher sur le dépôt, à la rentrée prochaine, « d'une loi nouvelle sur la liberté de l'internet ». "Domestiquer" la liberté d'expression en ligne Le site indique aussi que parmi les pistes de réforme déjà évoquées, figure notamment une réforme en profondeur de la loi sur la liberté de la presse de 1881. En touchant à ce texte sacro-saint, il s’agit de « faciliter la répression des propos sur les réseaux sociaux, ou encore l'obligation pour chaque site ou plateforme de se doter d'un « directeur de la publication » responsable devant la loi de tous les contenus publiés. » Sur son blog, la sénatrice ne cache pas cette intention même si elle tente de rassurer les défenseurs de la liberté du Net : « Il n'est pas question de limiter [la liberté], mais d'en tracer prudemment les contours, comme il est déjà en général d'usage dans la presse. » Par contre, elle affirme clairement que selon elle, « La loi sur la liberté de la presse de 1881 n'est plus appropriée aux nouvelles technologies. » Quant au premier amendement de la constitution américaine sur lequel s’appuient les réseaux sociaux pour expliquer qu’ils ne peuvent, ni ne veulent, filtrer certains propos, Mme Benbassa répond par les différences culturelles avec l’Europe. « Nous ne sommes pas élevés de la même façon qu’aux États-Unis. On n’a pas la même société, on n’a pas la même vision. Nos enfants ne sont pas éduqués dans cette liberté d’expression. Nous n’avons pas su la domestiquer comme les Américains l'ont fait. C’est pour cela que nous avons besoin de légiférer. » Face à cet aveu d'échec de la société française, la sénatrice ne dit pas si elle compte proposer un cours pour apprendre aux jeunes à mieux utiliser cette liberté. http://www.01net.com/editorial/587171/la-france-veut-une-loi-pour-encadrer-la-liberte-d-expression-sur-internet/
  5. Quand on affirme l'athéisme, on a beaucoup de réactions plaintives des croyants et de non-croyants. En d'autres termes, il y aurait un préjudice subit par les croyants dès lors que l'on affiche son athéisme. Mais alors peut-on évaluer cette souffrance des croyants ? Ensuite, quand bien même l'affirmation de l'athéisme susciterait des sentiments négatifs chez les croyants, on peut justifier que l'on a la liberté de pensée. Or à partir du moment où l'on pense quelque chose, cela transparait dans nos paroles. Les athées devraient-ils refouler ou cacher leur athéisme, ou bien est-il légitime de vivre pleinement et de l'exprimer même si cela suscite des émotions négatives chez les croyants ? Et puis, on pourrait retourner la question. Des athées se plaignent de la présence de la religion. Quel est le préjudice subit par les athées ? Par la présence de l’Église dans les média et dans les instances morales ? Les bâtiments religieux, les sonneries d'églises etc. ? Ensuite, en supposant que la présence de la religion suscite des sentiments négatifs chez les athées, dans quelle mesure les croyants peuvent-ils vivre pleinement leur religion et donc l'exprimer dans leurs propos ? N'y a-t-il pas en fin de compte quelque chose de maladif dans une société où l'on ne peut pas exprimer, sans imposer, la façon dont on se représente le monde ? N'est-ce pas donner une importance exagérée à la parole, qui n'est pas nécessairement dominatrice d'autrui, mais peut simplement être la description d'une façon de voir les choses ? En résumé, pourquoi un athée ne pourrait pas dire qu'il pense qu'il n'y a pas de Dieu et que les croyants se trompent ? Et pourquoi un croyant ne pourrait pas dire qu'il pense qu'il y a un Dieu et que les athées se trompent ?
  6. Bonjour. :) Vous avez bien sûr déjà remarqué que des mots ou expressions reviennent soudain dans toutes les bouches ou tous les médias. Voici l'occasion de les répertorier. Je commence par un adjectif qui me semble revenir à toutes les sauces ces derniers temps : gourmand(e) A vous.
  7. J'ouvre ce topic, car lors du tweet de Valérie Trierweiler, j'ai entendu plusieurs intervenants invoqué l'excuse de la "femme libre" pour expliquer l'émission de ce tweet. J'ai entendu la même chanson pour Anne Sinclair dans l'affaire DSK Pour ma part aujourd'hui en France je pense que toutes les femmes sont libre, elles ont le choix de faire le métier qu'elles veulent, d'avoir des enfants ou non et elles ont le droit de votes. On a même failli avoir une femme présidente. Donc la question est simple, pensez vous qu'une femme libre est la description faite par la télé, c'est-à-dire une femme qui n'en fait qu'à sa tête en dépit des conséquences ou d'une femme qui accepte tout ce que fait son mari, ou bien pensez vous qu'une femme libre est une femme d'aujourd'hui, ou finalement pensez vous que la femme libre n'existes pas encore ? Pour ma par l'expression "femme libre" est totalement démodé.
×